Partagez|

Une partie de poker. <Terminé!>

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Nasso
Maitre aguerri


Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Ven 31 Déc 2010 - 15:46

Par chance le chemin de nos trois amis se recroisaient enfin, la jeune fille de l'eau ne s'était heureusement pas aventuré dans d'autres allées et n'avait fait qu'une légère mauvaise rencontre qu'ils allaient devoir se débarrasser avant de poursuivre leur chemin.

Kalae était entrée dans le jeu de Teena et le soldat du feu bien que réceptif aux explications de la fille du feu ne démordait pas de sa cible.

" Non, non ne vous inquiétez pas, elle a été très bien. Je souhaitais même l'inviter à dîner ce soir, ne serait-ce pas parfait pour approfondir le test? " s'exclamait le jeune homme fier de sa trouvaille qui pourrait lui assurer un rendez vous.
" Un diner! " dirent-ils en prononçant chacun leur tour un syllabe.

Les trois amis étaient quelques peu pris au dépourvu face à l'annonce du fils du feu, il était certain que ce dîner ne pourrait se faire de un car il serait sûrement partis en fin de journée et de deux parce que plus le temps passe à son contact plus il y a de risque que Kalae soit démasquée... Alors que les deux jeunes filles affichaient un sourire de vitrine en cherchant quoi répondre, Nasso prit en main la situation demandant une audience en privée avec le jeune homme.

" Qu'est-ce qu'il y a monsieur? Ne suis-je pas assez bien pour cette demoiselle? " s'exclamait le soldat en permission quelque peu déconcerté par la mise à l'écart des deux jeunes femmes.
" Ce n'est pas cela, vous êtes un homme des plus respectables rien qu'à vous voir et vous entendre et c'est pourquoi je vous fait une mise en garde, un conseil d'ami en quelques sortes. Vous voyez Yuri là " dit-il en pointant la jeune femme.
" Oui, certainement elle est magnifique. "
" Elle ne s'habille qu'en soie du Mont Hikinoï Ju, elle ne mange que de la viande provenant d'animaux tel que les Buffle-Yack des grandes plaines Nekite du Royaume de la Terre sinon c'est la grève de la fin, elle est extrêmement capricieuse et encore mal éduquée en ce qui concerne les bonnes manières et bien sûr je vous en passe. Elle est la ruine de ma famille et je ne voudrais pas qu'elle fasse subir cela à un gentil homme telle que vous, sachant qu'il doit vous être aisé de trouver un meilleur parti. " Expliquait Nasso dans l'espoir de détourner le jeune homme de Kalae sans détériorer la fierté du jeune homme bien au contraire.
" Pour de vrai? " interrogeait le fils du feu en inspectant la jeune femme. " C'est vrai que c'est une belle robe. Et l'autre demoiselle "

Le jeune homme semblait avoir gobé tous ces arguments inventés de toutes pièces, le stratagème avait fonctionné, le soldat du feu ayant vu dans l'intervention de Nasso de la solidarité masculine. Néanmoins à l'énonciation de sa correction de trajectoire vers sa sœur, l'homme eut les yeux attaquaient par un excès de haine qu'il réussit à contenir en expliquant qu'elle avait déjà été promise, bien que cela ne soit pas vrai. Ils s'approchèrent à nouveau des deux jeunes filles qui en l'absence des deux mâles en avaient profité pour ficeler un plan de secours au cas où celui de Nasso ne fonctionnerait pas. Kino s'approchait de Kalae cette fois-ci avec moins d'entrain et lui annonçait qu'il était désolé mais qu'il avait oublié qu'il n'était pas disponible ce soir, partant en toute hâte mais toujours avec politesse en faisant exprès de ne pas donner de moyen à Kalae de le retrouver.

Les deux jeunes femmes s'interrogèrent sur ce que Nasso avait bien pu dire au jeune soldat pour qu'il décide de partir sans demander son reste, des menaces peut-être? Pour en savoir plus, alors qu'ils reprenaient ensemble le chemin pour les quais d'envol, les deux jeunes femmes demandèrent à Nasso ce qu'il lui avait dit, il leur expliqua qu'il y avait bien des façons de faire fuir un homme avant de conter aux deux charmantes demoiselles ses dires passés. Ces derniers provoquèrent une petite euphorie Teena et Kalae s'imaginant très bien en quel monstre il avait décrit Kalae à ce pauvre homme.

Cette fois-ci, ils effectuèrent le chemin avec la configuration suivante: Nasso en tête pour montrer le chemin et éviter un maximum les nuisibles pour les deux jeunes femmes côte à côte ainsi, même en cas de séparation, Teena connaissait le chemin pour se rendre aux quais et elle ramènerait Kalae avec. Fort heureusement, ils réussirent avec beaucoup plus d'attention à ne pas perdre Kalae une seconde fois et vis versa. Il y eut sur leur chemin plusieurs bousculades, passèrent à côtés de gens entrain de se chamailler, de tenter de vendre leur produit,etc...

Leur arrivée sur les quais d'envol leur prit à peu près deux heures de marches à travers les rues de la capitale noire de monde mais ils y étaient et pouvaient dès à présent admirer la plus grande plate-forme d'import-export de fret par voie aérienne. Il y avait de grands aéronefs tels que ceux utilisait par le Seigneur Ozaï en train d'être chargé ou déchargé de marchandises venant des quatre coins du monde. Quelques diplomates et touristes étrangers étroitement surveillés auquel il leur était imposé de porter des badges pour qu'ils soient plus facilement repérable mais aussi pour assurer leur protection car porter ce badge avertit le peuple du feu que ces hommes et femmes sont surveillés et donc calme un peu leurs ardeurs. Kalae n'en portait pas et cela valait peut-être mieux pour elle sachant que son nom devait être surveillé par sa famille biologique...

Ils arrivaient au hangar 118, là où Nasso espérait retrouver son contact avec lequel il a l'habitude de travailler mais à leur arrivée, Kalae, Teena et Nasso apercevaient des fleurs à l'entrée de celui-ci et un homme du hangar voisin vint leur expliquer avec une certaine colère que son confrère avait fait les frais de l'embargo clandestin des fils de la terre après avoir accepté une marchandise aux origines douteuse et qu'ils s'étaient écrasés en haute mer. Le modèle de ballon du transporteur de Nasso n'avait pas de renforcements aux niveaux des toiles rendant ce genre de traversées périlleuses, cela étonné Nasso quelques peu attristé d'apprendre la perte d'un homme qu'il respectait mais le plus problématique et qu'il faudrait donc trouver un nouveau transporteur qui accepterait de faire le voyage dès aujourd'hui tout du moins au plus vite pour arriver rapidement à destination.

" Je suis désolé de l'apprendre. " s'exclamait Nasso au confrère de son contact " Je n'espère pas être trop brusque mais je comptais sur lui pour m'emmener aux Terres Maldaurannes rapidement, pourriez-vous assurer cette liaison ou quelqu'un que vous connaissez? "
" Les Terres Maldaurannes? Non je ne pourrais pas avant plusieurs jours, je ne connais pas les voies aériennes et puisqu'il faut passer près des monts je ne m'y aventurerais pas sans les connaitre par contre au hangar 101, une femme pourrait vous embarquer dans son ballon elle passe souvent près dans cette région même si elle n'y fait pas escale mais je dois vous prévenir, elle est pas nette. " dit-il avec insistance.

Une femme qui est disponible et connaissant déjà le chemin pour les mener à destination, parfait pensaient nos amis. Quand à son côté un peu fou, cela pourrait toujours leur servir si elle venait à apprendre certaines choses sur Kalae...
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Dim 2 Jan 2011 - 18:36

La nouvelle avait été des plus surprenante. Et bien que nous étions d'un certain coté soulager de pouvoir trouver une personnes qui puisse nous amener sur les Terres Maldaurannes, notre curiosité était éveillée, que voulait dire notre homme par « elle n'est pas nette. » ?

Mais qu'a cela ne tienne, notre informateur, trop presser par son devoir ne prit pas le temps de nous en dire d'avantage avant de nous saluer et de repartir près de son hangar. Les remerciements se furent donc de loin et Nasso tourna les talons pour ouvrir la marche vers le hangar 101.

Il nous fallut que quelques petites minutes pour trouver le fameux emplacement. Un grand ballon de couleur rouge était posé au sol et par mesure de sécurité attaché au quai avec quelques cordages bien solides.

-Voilà notre embarcation! Remarqua Teena en levant très haut le regard comme pour essayer d'apercevoir le ballon en entier.

Devant la grandeur de la machine j'étais restée muette, je n'avais encore jamais voler sur un tel engin. Nasso tourna la tête a droite, puis a gauche pour tenter d'apercevoir la femme dont on nous avait parler. Je m'étais joint a lui dans sa recherche tandis que Teena gardait ses yeux rivés sur le ballon. Une personne, dos a nous, vérifiait les nœuds des cordages qui maintenait le ballon attira alors mon attention.

-Nasso, là? Avais-je suggérer en tapotant doucement dans le dos du maître du feu.

L'homme tourna la tête dans la direction indiquée et aperçut alors l'individu qui pourrait être notre guide. Nous nous étions avancé vers elle avec gentillesse. Nasso fut le premier de nous trois a interpeller la personne concernée.

-Excusez moi...

L'individu en question se retourna brusquement vers nous en dégainant violemment un sabre qu'elle pointa devant dangereusement a quelques centimètres devant notre nez. Surprit devant une telle réaction nous avions tous redresser le buste en le penchant légèrement en arrière comme pour se reculer de la lame. L'individu agressif était bel et bien une femme, sûrement celle qui nous recherchions. Nous l'avions examiner de haut en bas, elle devait avoir dans la trentaine, ses vêtements qu'elle portait semblait être de plus simple, une large chemise blanche, un pantalon et une veste de cuir marron et ses cheveux roux étaient cours et un bandeau était posé sur son front, sûrement pour cacher une éventuelle cicatrice.
Ses airs et son allure faisaient vaguement penser a celui d' un pirate, mais le milieu dans lequel elle semblait travailler était loin d'avoir un quelconque rapport avec la piraterie.
Elle nous examina de son regard vif et aiguisé avant de ranger son arme et de poser ses mains sur ses hanches.

-Alors, vous venez pour les nouveaux postes! Tant mieux, je commençais a en avoir marre de ces marins d'eaux douces qui travaillent a bord de ce vaisseau!

Nous avions tous échanger un regard discret, la femme comprit alors qu'elle s'était tromper en supposant que nous n'étions pas a la recherche d'un emploi lorsqu'elle examina nos vêtements.

-Nous ne sommes pas là pour ça. Répondit calmement Nasso.
-En quoi puis-je vous être utile dans ce cas l'ami? Questionna-t-elle en arborant un petit sourire au maître du feu.
-Les terres Maldaurannes, pouvez vous nous y conduire?
-Hum.... je ne m'arrête jamais dans ces eaux là habituellement mais nous pourrons trouver un arrangement. Répandit-elle en tendant sa main vers l'homme.

Nasso comprit tout de suite que ce qu'elle désirait était une compensation, de la monnaie. Il fouilla dans sa poche et lui donna trois pièces, une pour chacun d'entre nous. Il déposa l'argent dans le creux de sa main. Elle examina les pièces avant de refermer sa main et de la vider dans sa poche.

-Bienvenue a bord! Je vous conduirai aux terres Maldauranes. Je m'appelle Tani.

Nous nous présentâmes à notre tour de façon évasif avant de monter chacun notre tour à bord du grand ballon. A notre grande surprise, le ballon était désert, le voyage allait donc apparemment se faire à quatre. Tani fut la dernière a monter à bord de la machine, elle y détacha les cordages avec rapidité sans nous laisser le temps de bien examiner les lieux.

-Aller! Au travaille tout le monde!! Hurla-t-elle au loin. Direction l'autre coté de l'île et que sa saute bande de limace!

Nous avions tout les trois discrètement sursauter en entendant cette femme hurler ainsi dans le vide. Nous la regardions avec de grands yeux, surprit.

-Alors c'est ça « être pas nette »? Remarqua discrètement Nasso en se penchant vers sa sœur et moi.
-A qui elle parle? Me demanda d'une voix inquiétante Teena.
-J'en ai aucune idée. Avais-je répondit à mon tour d'une voix pas très rassurée.

Tani ne nous avait pas entendu, trop préoccupée à chauffer l'air présent à l'intérieur du ballon grâce à sa maîtrise du feu. Le ballon commença doucement à s'élever dans les airs et doucement, le sol était désormais a quelques mètres sous nos pieds.

-Il n'y a aucuns dangers de voyager en ballon? Avais-je demander un peu inquiète pour mon premier vol.
-Non! Répondit Tani en rangeant quelques dernières cordes. Aucun risques!

Nous regardions calmement le paysage s'enfoncer tandis que nous grimpions dans les airs, cette impression de se sentir au dessus et de survoler le port n'était pas désagréable et suscitait la curiosité de nous tous. Dans un élan de folie, Tani, monta sur la rambarde de la nacelle en se tenant a une corde qui reliait le ballon a la nacelle.

-Direction les terres Maldaurannes!! Hurla-t-elle a nouveau en pointant la bonne direction du doigt.

Sa conduite était carrément dangereuse, il lui suffisait de glisser ou de mal prendre appui pour tomber de la nacelle et tomber dans le vide.

-Que...qu'est ce que vous faites?! Questionna Teena paniquée de voir notre seul et unique guide dans une posture si dangereuse.
-Vous, vous allez tomber!!
-Descendez! Descendez!

Tani tourna un regard emplit de question vers nous, avant de descendre en sautant sur la nacelle en riant. Son inconscience était véritablement des plus démesurée et semblait pourtant l'amuser. Tani fit quelques pas sur la grande nacelle comme pour inspecter que tout était bien disposer.Quelques minutes avaient passées et nous avions désormais prit un peu plus d'altitude. Le vent s'était fait légèrement plus fort et désormais les cheveux de Teena et moi volaient doucement, suivant le souffle du vent. Tani montra a Nasso où se trouvait les vivres, et, a vu de nez elle en avait pour quelques jours de rationnement dans sa réserve.

Teena et moi étions accoudées à la rambarde de la nacelle en regardant le paysage défiler sous nos yeux. Voir le monde sous cet angle était quelque chose de nouveau et d'impressionnant. Mais soudain le ballon se mit à donner des accoues violents, qui avaient faillit nous faire prendre l'équilibre, par chance nous nous étions rapidement rattraper aux cordages tendus qui maintenaient le ballon.

-Qu'est-ce que c'était? Questionna Teena inquiète.
-Vous nous aviez dit que nous rencontrerions aucuns dangers! Avais-je attaquer en me tournant en direction de Tani qui refermait la trappe de la réserve de nourriture.
-J'ai dis ça? Questionna-t-elle en prenant un air surprit.

La secousse que nous avions ressentit n'était en réalité rien de grave, seulement quelques petites perturbations. Restait à espérer que tout le voyage se passerai sans embûches, ce qui, avec un guide telle que cette Tani, serait un véritable chalenge.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Lun 3 Jan 2011 - 21:00

Le ballon qui était d'une taille impressionnante pour un équipage ne comptant qu'un seul membre était ouvert à l'air libre contrairement aux dirigeables possédaient par les plus riches transporteurs et par l'armée mais celui possédait par Tani pouvait déjà transporter des quantités intéressantes de marchandises et de personnes. Néanmoins tenir une telle chose à elle seule devait ne pas être évident et pourtant, cette dernière se permettait de se balancer aux cordages de la nacelle hurlant dans le vide des phrases sans queue ni tête durant ses voyages entre la chaudière et le gouvernail.

Les premières secousses ressenties par tous les passagers n'avaient pas inquiéter la capitaine tandis que Kalae qui accomplissait ici son baptême de l'air ne semblait pas rassurée. Nasso quant à lui essayait de prendre des repères depuis leur position pour vérifier que l'orientation du ballon était là bonne car sa boussole était perturbée par les champs magnétiques aux alentours des volcans endormis.

Les secousses s'estompèrent assez rapidement rassurant le fille de l'eau et Teena qui avait pourtant déjà fait plusieurs voyages par ce moyen de transport mais il faut dire que leur pilote n'était pas des plus rassurantes. Les paroles de Tani ne laissant pas toujours deviné à qui elle s'adressait, si bien que nos amis s'interrogeaient fréquemment si c'est à eux qu'elle demandait de faire des tâches d'équipage mais elle finissait toujours par effectuer ses tâches comme si Tani se donnait elle-même des ordres.

"Ne serait-ce pas la chaîne des Ardentes Aiguisées?" interrogeait Nasso après une heure et demi de voyage en apercevant des reliefs devant eux.
"Arr c'est qu'il est perspicace le moussaillon" dit-elle avant lâcher la barre à l'approche des reliefs avant de s'approcher de Nasso qui était à l'avant de la passerelle.

La chaîne des Ardentes Aiguisées était une chaîne composée de montagnes et de volcans considérés depuis bien longtemps comme trop dangereuse pour la navigation aérienne. Impossible de passer par au-dessus dû au manque d'oxygène et la vitesse de refroidissement à de telles altitudes, certains se vantaient de les traversaient mais cela relevait presque du suicide car les vents violents et imprévisibles peuvent à tout moment envoyer l'embarcation à la collision, il était plus prudent de les contourner cela rajoutait une heure au trajet mais beaucoup plus sûr.

"Qu'attendez-vous pour changer le cap? Nous n'allons tout de même pas..." S'exclamait Nasso avant de s'arrêter avant de voir le sourire de la maitresse du navire s'agrandir.
"Oh que si!"
"Mais c'est du suicide" s'exclamait Teena qui avait tout entendu des projets de la capitaine.
"Suicide?" interrogeait Kalae avant d'avoir un briefing de la part de Teena.

Pour un baptême de l'air, Kalae allait être servi! Nasso protestait ordonnant à la jeune femme de contourner bien qu'en s'étant autant approcher, contourner prendrait plus de temps que d'ordinaire. Hélas, Tani était la seule à bord ayant suffisamment de connaissance de la navigation aérienne empêchant ainsi toute mutinerie. Dans quelle mésaventure s'était-il encore emporté.

"Très bien, nous allons les franchir mais laissez ma sœur et mon amie descendre avant." dit Nasso qui réalisait qu'en dépit de ses protestations elle ne s'arrêterait pas.
"Hors de qu..." Commençait à dire Kalae.
"Hors de question, mes marchandises ne quittent le navires qu'à destination, il en va de même pour vous marins d'eau douce!"

Cette femme commençait à agacer sérieusement Nasso qui constatait avec Kalae et sa sœur leur entrée dans ce domaine de la mort aérienne par leur yeux respectifs mais aussi par des tremblements et ballotements qui allaient en s'amplifiant tant bien que ils devaient lutter pour ne pas être jeter par dessus bord. Tani elle hurlait que c'était ça la vraie aventure et tenait fermement sa barre reliée au gouvernail. Ne pouvant lâcher sa barre, le ballon qui avait subit quelques avaries et nécessité que son air soit réchauffé perdait de l'altitude petit à petit.

Ayant comprit la situation malgré une grande appréhension, Kalae montrait à Nasso la chaudière du doigt comme pour l'inviter à aider cette folle femme dans sa navigation. Ce que Nasso s'empressa de faire bien qu'il failli perdre l'équilibre en s'approchant de la chaudière. Cette dernière, une fois réalimentée en feu permit au ballon de reprendre de l'équilibre et après une dizaine de minutes acharnées, la ballon retrouva peu à peu son calme avant de laisser apparaitre aux yeux des passagers et Tani des plaines que Kalae reconnue, il s'agissait des plaines non loin d'Ona-Lulu assez industrialisée et près du lieu de l'accident du Komodo. De là, en ballon, il n'était plus histoire que d'une petite heure de trajet enfin si le ballon arrivait à voler aussi longtemps. En effet durant la traversée, plus précisément un peu avant la chute, la toile avait subit de micro-déchirure affaiblissant l'intégrité de cette dernière et qui risquaient de s'agrandir, Kalae, Teena et Nasso ne s'en apercevaient pas mais Tani elle si.

" Vous êtes de sacrés tordus d'avoir souhaité traverser les Ardentes Aiguisées! " s'exclama Tani.
" Vous rigolez " hurla Nasso alors que Teena et Kalae se remettaient de leurs émotions.
" Je vais être obligé de rester chez vous le temps que je répare tout cela! " répondit Tani comme si de rien était

Nasso ressentait le besoin d'évacuer toute sa colère contre la femme qui avait fait courir de grand risque à sa personne, à son amie et surtout à sa sœur mais Teena qui semblait avoir perçut la colère de son frère l'en dissuada du simple contact de sa main sur le bras de son frère qui s'était mis en marche vers Tani.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mar 4 Jan 2011 - 16:01

Nous avions dépasser le pont dans lequel le rhino-komodo était tomber il y a désormais plusieurs jours de cela, et alors que Tani commençait déjà a nous faire des reproches tout a fait injustifiée, nous venions de passer le frontière des grandes terres Madaurannes.
La colère grandissait en Nasso, il fallait être aveugle pour ne pas s'en apercevoir. Et ceci était tout a fait compréhensible face au comportement de notre guide. Alors qu'il fit quelques pas vers elle pour s'expliquer Teena fut la première de nous deux a réagir, et c'est d'un geste doux et calme qu'elle réussit a calmer les ardeurs de son frère.
Nasso se stoppa net dans ses geste au contact de la main de sa sœur, et comprit aussitôt que pour le moment il fallait mieux se taire et éviter tout conflit a bord de la nacelle.

-Ce que vous pouvez être étrange! Remarqua Tani en pensant que nous étions les responsables des dommages et face a notre réaction.

Mais alors que le calme régnait à nouveau sur la nacelle, le silence fut briser par le bruit inquiétant de la déchirure d'une toile. Nous avions tous rapidement échanger un regard inquiétant en déduisant que ce bruit ne pouvait venir que du ballon. Nous nous étions tout les quatre pencher au dessus de la nacelle et avions tourner le regard vers le ballon pour tenter d'apercevoir la graviter de la situation. Et malheureusement l'état du ballon n'allait pas rester stationnaire.

-La toile ne tiendra pas assez longtemps! Conclu Nasso en prenant un air inquiet.
-On va s'écraser? Demanda Teena en prenant un air alarmant.
-On perd de l'altitude! Avais-je alerté en constatant que nous nous rapprochions doucement du sol.

Le ballon commençait a se balancer désormais moins robuste pour résister aux vents qui se frottaient a nous. Le balancement se faisait de plus en plus inquiétant et notre approche au sol également, les arbres commencèrent a distinctement se dessiner devant nous au fil des secondes ou nous descendions. Nous espérions que Tani prendrait conscience et réagirait comme il se devrait mais alors que nous nous étions tous retourner vers elle pour en savoir plus sur son opinion, nous venions de la surprendre en pleine discutions. Elle était a nouveau partit à discuter dans le vide. Peut-être voyait elle une personne à ses cotés, quoi qu'il en soit, nous ne distinguions rien et la compagnie de cette femme était des plus bizarre.

-Il faut a tout prit regagner de l'altitude! Ordonna Nasso sèchement en s'approchant de Tani en en coupant la discutions qu'elle semblait tenir.
-Regagner de l'altitude est impossible, le ballon est percer l'ami! Remarqua-t-elle avec acerbité.
-Mais nous allons nous écraser! Vous ne pouvez rien faire?! C'est bien vous le capitaine! Grogna a son tour Nasso dont la colère refaisait doucement surface.
-Nous mourrons tous un jour ou l'autre, non?

Le maître du feu exacerbé par la capitaine, se détacha de rebord de la nacelle et fit quelques pas déterminer avant de se placer devant la chaudière et d'activer ses flammes.

-Kalae, prend la barre, on vire de bord!

Nasso propulsa de violentes flammes en espérant qu'un peu de chaleur arriverait tout de même a faire a nouveau soulever le ballon. Teena et moi étions d'accord avec le maître du feu, continuer tout droit avec une altitude si basse, nous finirions par nous écraser a cause des arbres. Teena empoigna une corde et regardait au loin comme pour évaluer la distance qu'il nous restait avant l'impact.
Alors que je venais a peine de poser une main sur les commande, Tani s'empara de mon poignet avec violence pour m'empêcher de toucher a la barre.

-Il est hors de question que vous touchiez a ses commandes!
-Mais qu'est ce qui vous prends! Avais-je grogner a mon tour avec agressivité. Vous voulez notre mort, c'est ça?
-Changer de direction si brutalement et à altitude si basse ne nous ferrait que perdre d'avantage le contrôle du vaisseau! Je refuse que vous touchiez à ses commandes, est-ce bien clair? Demanda-t-elle en sortant a nouveau son sabre.
-Hey! Interpela Nasso après avoir constater que ses effort ne menaient nul part et s'être retourner vers nous. Lâchez-la!

Tani desserra son emprise et renouvela sa mise en garde envers Nasso. Mais désormais, il était trop tard pour tenter quoi que se soit. Teena nous alerta de notre distance avec le haut des arbres et tandis que Nasso et moi nous étions rapprocher d'elle pour constater par nous même que nous n'avions plus rien a faire qu'attendre l'impact.

-Accrochez-vous! Hahaha!! S'exclamait tout en riant a gorge déployée Tani qui se tenait à la barre

Teena et moi nous étions accrocher à une corde bien tendue au bord de la nacelle qui était le seul endroit où l'on pouvait se tenir. Comme soucieux que l'on ne lâche prise Nasso nous blottit contre lui en englobant par la même occasion les corde sur lesquelles nous reposions nos vies.

La collision se fit très rapidement après. La nacelle fut violemment heurter par des branches, plusieurs violent accoues nous avaient frapper, puis, une fois les arbres dépassés, c'est avec lourdeur que la nacelle toucha le sol. De part son élan, et sa force, la nacelle rebondit quelques petites fois avant de se reverser et de rouler sur elle même sur quelques mètres, agrandissant d'avantage le trou présent dans le tissu.

L'atterrissage avait été très violent et lors de la roulade de l'engin nous avions fini par être éjecter. Nos affaires étaient éparpillée au sol, parmi nous. Nous nous étions écraser sur les Terres Maldauranes, seulement désormais sans moyens de transport j'ignorai le temps que nous mettrions, même si il nous restait encore deux jours de délais. Pour le moment nous étions encore loin de ce que nous attendions, puisque nous étions désormais allongé au sol.
J'avais entrouvert timidement les yeux, sans pour autant me relever, trop sonnée par la violence du choc. Malgré ma vue légèrement brouillée j'avais réussis a distinguer Nasso allongé sur l'herbe, à quelques mètres de là, lui aussi immobile. Allait-il bien? Et Teena, où était-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mar 4 Jan 2011 - 20:23

L'impact avait été des plus violents, de nombreuses branches d'arbres parsemés le sol entremêlées des affaires de nos trois compagnons qui étaient à terre. Alors que Kalae arrivait à peine à entre-ouvrir les yeux tout en recouvrant légèrement ses esprits, une voix arrivait à ses oreilles tout en ayant pas la capacité de percevoir ce qu'elle disait ni même à qui elle appartenait, du moins dans les premiers instants.

Il s'agissait en réalité de Tani qui lors de la chute avait réussi on ne sait comment à s'engouffrer dans sa cale de provisions grâce à laquelle, elle n'avait subit aucun dommage majeure, quelques bleus dans le pire des cas et elle avait déjà reprit ses discussions dans le vide ordonnant à des matelots de récupérer les bouts de toiles, à d'autres de préparer un camps de fortunes, puis elle se déplaçait exécutant les ordres précédents et semblant avoir totalement oublié le sort de ses passagers

Kalae qui retrouvait peu à peu ses forces rampa jusqu'à Nasso avant de placer sa main devant la bouche du fils du feu afin de s'assurer qu'il était toujours en vie. Bien heureusement, le maitre du feu était tenace et Kalae en était fort ravie agitant alors son épaule pour tenter de lui faire reprendre conscience mais elle n'y arrivait pas et au bout de plusieurs secondes à le secouer de plus en plus violemment au fur et à mesure que ses forces lui revenaient, elle lui attribua alors des claques d'abord légère puis crescendo, grâce auxquelles l'homme reprit conscience et heureusement pour lui que la fille de l'eau s'en rendit compte car une baffe on ne peut plus puissantes était déjà en route.

L'homme éveillait à son tour reprit totalement conscience rapidement et alors qu'il allait s'aider de ses mains pour se mettre assis comme Kalae venait de faire, il ne put ordonner à son bras droit de la soutenir, perturbé il y jeta un œil, dans la chute lorsque l'un d'un cordage céda violemment, son bras s'était déboité mis à part ça, il n'avait que de légère contusion tout comme son amie. Kalae remarqua la détresse de l'homme mais avant qu'ils ne disent le moindre mot, la voix de Teena qui les appelait à l'aide les incita à se hâter en sa direction.

Lorsqu'ils arrivèrent à proximité de la sœur de Nasso, ils découvrirent Tani transpercée de son sabre et Teena au bord des larmes.
"Qu'est-ce qui s'est passé?" s'exclama Kalae en première alors que Nasso avait sa main gauche au niveau de son épaule droite.
"Je... Je..." fut la seule réponse de Teena avant qu'elle ne perde connaissance.

Les deux amis se précipitèrent auprès de la jeune fille, rien de grave, face à la panique, l'esprit de Teena avait cédé et avait quitté momentanément le corps de la jeune fille. Après que Kalae l'eusse déplacer contre un arbre en attendant qu'elle ne reprenne ses esprits, Nasso demanda à Kalae de venir avec lui un peu plus loin.

"Dans cet état je nous retarderait, pourrais-tu m'aider à le remettre?" questionna l'homme déjà certain de la réponse de la jeune femme tentant en même temps de cacher à cette dernière une autre raison importante à ses yeux: ne jamais paraitre faible devant sa sœur, cela relevait de sa fierté de frère ainé.
"Bien sûr, Nasso!" répondit la jeune femme bien que la maitrise de l'eau ne puisse rien dans ce cas.

Nasso lui expliqua la procédure ne sachant pas si la jeune femme savait comment faire, après quoi il prit un morceau de bois qu'il serra entre ses dents. Kalae d'un coup sec remit l'épaule en place avec brio alors que Nasso laissa apparaitre sa douleur par une expiration de son air stoppait net et ses dents se resserrant contre le but de bois imprégné à présent des marques de sa dentition.

Une fois cela fait, Nasso et Kalae s'inspectèrent mutuellement visuellement pour s'assurer qu'aucun d'eux ne tentait de dissimuler à l'autre une blessure pour x raisons. Tout semblait à peu près bon, Kalae partie à la recherche de leurs affaires tendit que Nasso se chargeait de réveiller Teena, ce dernier avait déterminé la direction à prendre et ses estimations leur donnaient un minimum de trois heures de marche à travers les bois avant de trouver la première ferme des Terres Maldaurannes. Par chance, il y trouverait sûrement un fermier qui les rapatrierait à la demeure Lumens. Mais ils devaient faire vite, la journée était déjà bien entamée...

Kalae rejoint Nasso et Teena qui reprenait vie, elle ne fut pas confronté au corps de Tani cette fois-ci, car Nasso avait cautérisé la plaie de Tani afin que cela ne paraisse pour une vieille blessure avant de l'accrocher par le cou à un cordage non loin du reste de l'épave, cela ayant pour but de dissimuler un éventuel meurtre, ainsi dans le cas où elle serait recherchée, les autorités en déduiraient qu'à la perte de son ballon s'était suicidée si la nature n'avait pas eu raison des restes de la trentenaire avant. Teena réveillait expliqua que Tani avait haussé le ton en sa direction avant de s'embrocher elle même tout en continuant sa discussion.

La capitaine de l'épave s'était donc donné la mort, tout du moins une de ses personnalités avait décidé d'achever la vie du capitaine qui avait survécu à la disparition de son navire des airs. L'explication semblait loufoque mais qu'importe, les trois compagnons devaient reprendre la route, Nasso ouvrait à nouveau la voie suivit des deux demoiselles encore perturbées par ce vol et surtout par cette femme étrange.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mar 4 Jan 2011 - 22:31

Tout s'était passé très vite. Le suicide de Tani avait été surprenant et Teena avait été sous le choc, j'avais aussi été très surprise par l'acte de la celle qui était notre capitaine. Nasso après s'être assuré que l'état de sa sœur s'était amélioré, il ouvrit a nouveau la route pour nous remettre sur pieds.
Nous avions donc reprit notre chemin en laissant dernière nous Tani et son ballon. Nous coupions a travers les bois et refaisions le chemin que nous avions fais il y a quelques jours a dos de Rino-komodo, mais cette fois-ci, dans le sens inverse.

Nous avions déjà bien entamé l'après midi, et la luminosité a travers le bois était bien atténuée par l'épaisseur du feuillages des grands arbres.
La marche fut silencieuse et lente, la fatigue commençait a nous gagner tous, d'autant plus Nasso qui n'avait pas dormit de toute la nuit dernière. Malgré tout le maître du feu ne tentait de ne montrer aucuns signes de faiblesse. Même si son épaule avait été remis en place, il lui arrivait de reposer sa main dessus. De part notre manque d'attention a tous il nous arrivait de nous butter a quelques racines qui sortait de terre et de nous rattraper maladroitement a quelques troncs d'arbres.

Je marchais a l'arrière, et connaissant le mal qu'avait subit Nasso en voyant de derrière la position qu'il prenait lorsqu'il posait sa main sur son épaule remise, j'en avais déduit qu'il lui arrivait d'avoir quelques douleurs de tant a autre, ce qui était me semblait-il normal après l'épaule déboité qu'il avait eu. Teena elle, marchait en trainant des pieds. Cela faisait maintenant presque deux heures que nous marchions a travers ses bois.

-Personne ne veux que l'on s'arrête pour le moment? Sugerra Teena calmement brisant alors le silence de la forêt et en se laissant tomber contre un arbre.
-Oui bonne idée... Avais-je acquiesçer.
-Non, nous devons continuer. Remarqua Nasso d'une voie fatiguée, en faisant a nouveau quelques pas.

Teena n'avais pas bougée de son arbre, trop bien installée pour le faire immédiatement. Je m'étais alors élancée vers le maître du feu pour tenter de le rattraper.

-Nasso, attends...


L'homme se stoppa et se retourna lentement vers moi. Teena a quelques mètres derrière ne s'était toujours pas relevée, voyant de loin que j'avais réussis a stopper momentanément son frère.

-Arrêtons nous, tu n'as pas dormit depuis près de 48 heures et nous sommes tous fatigué. Je pense qu'il serai préférable de faire une pause et ré-attaquer dans de bonnes conditions.
-Mais et la bombe? Demain soir nous seront a la limite du délais! La fin du deuxième jour, je ne permettrai pas qu'il y ai un autre attenta venant de ce baron chez moi et encore moins qu'un membre de ma famille ne soit blesser. Rétorqua Nasso comme torturé par ses pensées.
-Je sais, et je comprends. Avais-je répondu en gardant une voix clame et posée. Mais nous arriverons dans les temps demain si tout va bien. Mais il nous faut pour l'instant reprendre des forces si nous voulons être prêt a faire face aux défis de demain...

Nasso n'avait pas répondu et s'était contenter de me regarder silencieusement. L'impression désagréable d'avoir fait la moral m'envahit. Je n'aimais pas jouer ce rôle mais s'était plus fort que moi, en nous voyant dans un tel état. A ma grande surprise, Nasso avoua que je n'avais pas tord, et prit la décision de s'arrêter.

Adocés a des arbres nous nous étions, autant que nous le pouvions, confortablement installé. Teena après avoir demander la permission se permit de fouiller dans nos sacs pour pouvoir manger quelques vivres que nous avions récupéré du ballon qui s'était écrasé. Sans rien dire, Nasso s'endormait doucement, malgré qu'il tentait de lutter pour pouvoir surveiller les alentours.
Lorsque nous nous aperçûmes que le maître du feu avait sombré dans les bras de Morphé, nous avions fait attention de baisser la voix pour ne pas le réveiller.
Nous avions discuter quelques minutes elle et moi, à propos de ces derniers jours et de tout ce dont nous avions été témoins. Mais la discutions ne dura pas longtemps avant que nous ne suivions Nasso dans son sommeil, tandis que le soleil se couchait en même temps que nous nous endormions.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Jeu 6 Jan 2011 - 20:25

Le maitre du feu éreintait et les deux demoiselles allaient profité de cette douce nuit pour récupérer de leurs mésaventures de ces derniers jours et alors que nos amis avaient chacun leur tour fermer les yeux pour accéder au monde des rêves, les flammes du petit feu qu'ils avaient préparé peu avant s'amoindrissaient jusqu'à disparaitre laissant nos trois compagnons dans l'obscurité presque complète.

Tard dans la nuit ou plutôt très tôt le matin, Teena fut réveillée par des bruits autour d'eux, étant de la région, elle savait qu'il n'y avait pas de prédateurs dans la région mais cela éveillé sa crainte ainsi secoua-t-elle de plus en plus ardemment sa voisine Kalae qui était la plus proche qu'elle pouvait à peine distinguer, son frère un peu plus loin était fondu dans l'obscurité d'une nuit sans lune.

"Kalae, psss" répétait-elle jusqu'à ce que la fille de l'eau ne s'éveille
"Qu..Quoi?" s'exclamait Kalae encore dans le brouillard, les yeux lourds et blottie sous une couverture qui la tenait au chaud.
"Y a quelques choses qui bougent mais je n'arrive pas à voir" chuchota-t-elle à sa voisine avec un air inquiétant

Kalae était à présent aux aguets et ne pouvait qu'acquiescer ce que Teena avait entendu, d'abord elle imaginait que cela devait venir de Nasso qui devait se déplacer mais Teena la persuada du contraire en lui expliquant qu'il aurait allumer du feu ou en aurait au moins créé dans ses mains, peu importe de quoi il s'agissait, il valait sûrement mieux pour eux de se débarrasser de ces perturbateurs, sûrement des animaux à la recherche de nourriture.

Bien qu'aveugle, Kalae sortit de l'eau de sa gourde afin d'en faire un fouet et décidait de l'agiter avant de le faire claquer en direction de ses mystérieux bruits se rappelant approximativement de la place du maitre du feu. Il frappa une première fois, faisant s'amoindrir les bruits, au deuxième, le bruit fut différent et un bruit étouffé le succéda, des flammes alors jaillirent laissant apparaitre le maitre du feu en position de défense avec une marque au niveau du visage, le pauvre homme réveillait en plein sommeil avait cru à une attaque.

Comprenant rapidement l'origine de ce qui avait troublé son sommeil, il ralluma un feu sur la buche presque réduite en cendre tout en recevant les excuses et explications des deux jeunes femmes. Ils constatèrent aussi que certains sacs avaient été vidé de leur nourriture et le reste des affaires éparpillées avec quelques fruits entamés, au trace de pas des sanglichèvre, animaux féroces de fruits. Une fois le feu renforcé, Nasso dont le visage avait perdu toutes traces de l'attaque de la maitresse de l'eau, Teena et Kalae reprirent leur place respectives, s'endormant peu à peu dans le même ordre qu'à leur premier couché.

Au matin, lorsque le soleil fit son apparition, Kalae et Teena furent éveillés par Nasso pressé de reprendre la route, ils prirent ainsi un petit déjeuner assez fugace, le gros de leur nourriture ayant été dévoré durant la nuit ou contaminé par les truffes des animaux. Leur marche se déroula sans problème durant une petite heure et demi jusqu'à tomber sur la ferme que Nasso avait imaginé un peu plus près. La majorité des fermiers était déjà sortit à cet heure là, seule un vieil home inapte au travail de par son grand âge était à l'intérieur et après une rapide inspection de la ferme par nos trois amis afin de voir si elle n'était pas piégée, l'homme accepta de les conduire à l'arrière d'un chariot de marchandise jusqu'à la demeure Lumens obligeant ainsi les trois amis à exprimer leur remerciement car à pied cela leur aurait prit énormément de temps, plusieurs heures.

Une heure de voyage à l'arrière d'un tel chariot restait tout de même assez inconfortable et lorsqu'ils arrivèrent à proximité de la demeure, assez proche pour l'apercevoir et voir des ouvriers autour déjà au travail. Il y avait sur leur visage de la joie et en même temps beaucoup de sérieux. Les ouvriers apercevant le visage de Nasso saluait toute la petite compagnie et une fois arrêté devant les portes de la demeure et de très brèves retrouvailles avec les parents de Nasso et Teena, la situation fut expliquée aux nombreux ouvriers environnants qui avaient été rameuté auprès de Nasso grâce à l'intervention du second maitre.

"Donc, comme vous l'avez comprit, l'heure est grave et je compte sur chacun d'entre vous pour aller prévenir les autres fermes du domaine et celles de nos alliés commerciaux, si vous constatez la moindre chose inhabituelle, des cargaisons récentes,etc... je vous demande de ne pas intervenir et de venir me prévenir. Je vais installer ici un tracer des fermes et résidences que je vais visiter, vous allez devoir vous répartir avec les autres fermiers que vous préviendrez pour faire le reste." expliqua Nasso afin de transmettre un plan qui devrait faire ses preuves, bien sûr, la premières maisons qu'il visiterait avec Kalae et Teena serait la demeure Lumens elle-même bien que cela soit trop évident, il fallait en être sûr.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Jeu 6 Jan 2011 - 22:19

Nous étions a nouveau de retour a la grande demeure des Lumens. A notre retour Nasso s'était empresser de prévenir tout le monde et de donner déjà des indications, ce qui semblait plutôt normal.
Son premier objectif était de vérifier l'intérieur même de sa propre maison, une fois avoir prevenu les fermiers qui travaillaient pour lui; ce qui semblait là aussi évident car les personnes que chérissait le plus au monde Nasso résidaient ici, le lieu pouvait donc être une des cibles potentielles du mercenaire engagé par le baron de Yorme aujourd'hui décédé.

Malgré la situation, l'accueil de monsieur et madame lumens resta tout aussi aimable et agréable que la première fois. Madame Lumens avait sourit en apercevant le visage de ses deux enfants tandis que Monsieur Lumens avait remarquer que depuis mon départ je portais une nouvelle robe. Teena ne se priva pas alors pour lui faire remarquer que j'avais totalement détruit la robe noire qui était a la base la sienne lors d'un combat et que c'était la raison pour laquelle j'avais dû endosser de nouveau vêtements.
J'étais navrée auprès de Teena pour lui avoir abimer une de ses robes par mégarde mais Nasso ne nous laissa pas d'avantage discutailler sur des bricoles sans importances pour le moment, et il avait raison, l'heure n'était pas aux récits de nos aventures, du moins pas pour le moment.

Les parents de Nasso avaient insister pour nous aider dans la recherche d'une éventuelle bombe. Nasso prit donc la décision qu'il serait plus sage de se séparer pour espérer gagner du temps. Tout le rez-de-chausser fut donc passé au peigne fin par chacun d'entre nous. J'y découvrais par la même occasion de riches pièces de toutes les tailles que je n'avais encore jamais eu l'occasion de visiter a mon grand regret, et dont ma curiosité se devait se satisfaire que de rapides coups d'œil partiels avant de s'attarder dans les recoins suspicieux.

Fouiller une demeure comme celle des Lumens n'était pas une mince affaire. Sa surface rendait le travail plus difficile malgré notre nombre de cinque. Tous recoins pouvaient s'avérer être une cachette potentielle.
Après une demi heure de recherche intensive, nous étions passer au premier étage. Fouillant chambres et autres pièces personnelles. Les armoires furent passée aux peigne fin, sous les lits également... rien ne fut épargner, mais rien ne fut trouver également pour le moment.

C'est un cri strident qui nous surprit tous chacun de notre coté qui nous avait amener a penser que nous avions enfin trouver la machine explosive.
Nous avions tous laisser tomber nos rechercher pour courir en direction de la source du bruit. J'avais reconnu le cri qui avait été pousser, s'était celui de madame Lumens qui avait sûrement trouver quelque chose qui l'avait surprise peut-être notre bombe.

La mère de Nasso était plantée à l'entrée de la chambre de son fils. Scrutant la pièce d'un regard fixe.
Teena fut la première a arriver aux cotés de sa mère vu qu'elle était en train de fouiller la chambre voisine. Son mari fut le second tandis que Nasso et moi avions été les derniers.
Nous étions suspendu aux lèvres de madames Lumens qui trop surprise pour parler se contenta de nous pointer du doigt un endroit de la pièce.

Tous les regards se tournèrent vers le lieu nommé. Et a travers la grande chambre bien rangée et grandement décorée rien ne semblait choquer. Si ce n'est une fenêtre ouverte au fond de la pièce et quelques discrètes empreintes de pas faites de terres ou de boue qui passaient devant le lit recouvert les grands draps rouges de Nasso. Les traces de pas se dirigeaient vers le sortie de la pièce, là où nous étions tous posé, et s'effaçaient de plus en plus jusqu'à disparaître totalement au seuil de la porte de la chambre.

Quelqu'un était entré par ici et se cachait désormais dans la demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Sam 8 Jan 2011 - 19:25

Ces traces de pas étaient une preuve sans équivoque que la maison avait en son sein un intrus. Pour pénétrer dans la chambre du maitre du feu, l'homme avait semble-t-il utilisait un cordage au bout du quel un grappin, qui après avoir abîmé la partie du mur en dessous de la fenêtre lors de sa phase d'accroche, lui avait permis d'escalader le mur. Les pas laissé à penser qu'il s'agissait d'un homme au vue de la taille et de la forme des empreintes, il était sûrement entré la nuit dernière étant donnée la fraicheur apparente de ces dernières.

Kalae et Nasso arrivait les derniers eurent la même conclusion, le mercenaire était ici, les incitant à redoubler de vigueur dans leurs nouvelles fouilles de la maison qu'ils semblaient pressés de vouloir redémarrer. Le père de Nasso, Kinoh, affichait néanmoins un visage perplexe et tandis que Nasso suivit de près par Kalae s'empressait de se diriger vers l'escalier pour reprendre les fouilles avec l'étage supérieur, bien moins luxueux que le reste de la maison étant donné qu'il était à l'origine prévu pour les domestiques et aujourd'hui occupé par certains des ouvriers agricoles, Il fut stopper dans ses mouvements par son père.

"Arrête-toi, mon fils!" ordonna-t-il d'une voix néanmoins calme.

Les regards de l'ensemble des personnes présentes se dirigèrent alors vers le vieil homme avec un air interrogatif.

"N'est-ce pas là de la précipitation? N'as-tu donc rien appris durant toutes ces années?" interrogeait le père de Nasso quelque peu éhonté de recevoir la morale devant tant de femmes et surtout de personnes qui lui sont proches.

Kalae effectuait des basculement de regard entre le père et le fils afin d'essayer de comprendre ce que le père essayait de faire comprendre à Nasso.

"Vous avez raison père" dit-il en se jurant intérieurement d'avoir fait une faute aussi bête avant de reprendre "Si l'intrus est entré par la fenêtre, il n'a pas pu amener avec lui des barils de poudre, cela voudrait dire qu'ils étaient déjà présent dans la maison et pour que vous ne l'ayez remarqué il doit les avoir introduit en même temps que votre commande de vin des vallées ensoleillées." s'exclamait alors le maitre du feu.

À ces mots, la petite foule se dirigea en groupe vers les caves de la maison qui était la partie la plus fraiche de la maison, on y retrouvait de nombreux aliments tel que les fruits ou les légumes destinés à la consommation personnelle des résidents et en franchissant une porte de ce sous-étage, nos amis guidés par Nasso arrivèrent dans une cave à vin aménagée très vite éclairée par des lampe à huile. Si leur soupçon se révélait être juste alors, le mercenaire et son matériel explosif devrait se trouver ici mais cela impliquerait que l'homme chargé de cette mission par le baron de Yorme était le revendeur de vin où l'un de ses livreurs et donc des gens à qui Kinoh avait accordé sa confiance depuis plusieurs années.

Le père tolérait l'inspection extérieur des barils par toute la compagnie, rien ne laissait apparaitre qu'il y avait un tonneaux plus anormal qu'un autre, le vieil homme ouvrit alors avec précaution et beaucoup de délicatesse les tonneaux les plus récents, les autres ayant déjà été vérifié par le passé, aucun trace d'explosif ou même du scélérat qui avait fait irruption dans la chambre de Nasso.

Une idée commença alors à trotter dans les têtes de nos deux amis et si tout cela n'avait été que de la mise en scène pour les ralentir dans leur fouille, et si il n'y avait réellement rien dans la demeure... Après avoir constaté que la cave était totalement sécurisée, refait un passage au rez-de-chaussé et au premier étage, Kalae et Nasso inspectèrent le dernier étage pour être sûr de leur hypothèse. La fille de l'eau put constater qu'à l'instar des premiers étages, ce dernier était assez sommaire et les chambres occupées était beaucoup plus petite et parfois même en bazar contrairement à la chambre de Teena dans laquelle elle avait passé une courte nuit dûe à son arrivée extrêmement tardive.

Rien n'était sortit de l'ordinaire et ils en conclurent donc qu'il était temps pour eux de laisser les parents et de reprendre leur recherche dans une autre ferme de l'exploitation assez immense. Ce n'est que tard dans la journée alors qu'ils avaient passé deux autres fermes au peigne fin sur la trentaine que possédait l'exploitation sans compter celle des alliés et amis commerciaux qu'un homme vint à leur rencontre l'air très pré-occupé avant même qu'il n'eut parlé, Kalae, Nasso et Teena qui avait insisté pour continuer les recherches avec eux, comprirent qu'ils avaient trouvé l'explosif. C'était effectivement le cas, l'exploitation suspectée était une exploitation non loin d'un des rares ponts et l'explosion risquerait de l'endommager et de ralentir la quasi totalité de leurs affaires vers les autres régions.

Le trio de choc s'élança alors vers l'exploitation qui était à plus de trente minutes de galop, tous étaient montés sur des chevautruches récemment dressés et celui de Kalae semblait relativement récalcitrant aux ordres de la jeune femme qui devait ne pas avoir l'habitude de monter de telle bête ainsi sans cacher un certain amusement par la situation, Nasso s'approchait de la bête afin de la remettre dans le droit chemin car plus vite ils y seraient et plus de chances ils auraient de trouver un moyen de venir à bout de ce qui les attendrait.

Plusieurs scénarios étaient déjà dans leur tête: le mercenaire pourrait être sur les lieux et menacer de tout faire exploser, le mercenaire pourrait être absent et dans ce cas l'opération serait grandement facilité mais ils leur faudrait tout de même démasqué l'homme...

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Dim 9 Jan 2011 - 12:25

La chevautruche que je montais avait décidément refuser de m'obéir. Peut être encore trop peut apprivoisée ou alors peut être n'avait-elle tout simplement pas envie d'être monté aujourd'hui et jouait les petites capricieuses.
Alors que Nasso et Teena fonçaient droit devant, j'étais impuissante sur le dos de l'animal qui zigzaguait de par et d'autre et poussant son cri pour manifester son désaccord lorsque je lui demander d'aller dans la bonne direction. Heureusement Nasso m'avait rejoint en affichant un petit sourire face a la situation. Il attacha les deux chevautruches ensembles et nous avions pu ainsi reprendre normalement le trajet que ma monture dû se résigner a suivre.

Et déjà alors qu'il me semblait être partit quelques vingtaine de minutes, la petite ferme se désignait au loin. Le voyage m'avait sembler court et tant mieux d'un certain coté, puisque le temps nous était s'écoulait dangereusement au fur et a mesure que la journée passait.
Une fois arriver a la petite bâtisse faite de bois, Nasso détacha sa monture de la mienne, descendit de l'animal et l'accrocha a une barrière de bois qui fermait un petit jardin personnel improvisé. Teena et moi avions suivit l'exemple de Nasso et avions accrocher nos montures aux cotés de la sienne. Nous essayions d'être le plus silencieux possible, si notre ennemis était présent ici, mieux fallait essayer de garder l'effet de surprise quand a notre arrivée.

Alors que le nœud que je faisais avec les rênes de ma chevautruche venait juste d'être fini, l'animal d'un coup de tête cogna son bec dur sur le haut de mon crâne. En ressentant la douleur du choc je n'avais pu m'empêcher de pousser un petit gemissement et de porter mes main sur le haut de ma tête.

-Mais qu'est ce que je t'ai fais! Murmurai-je en lançant un mauvais regard à l'animal.

La chevautruche se redressa d'un air satisfait et si elle aurai pu afficher un sourire, il était certain qu'elle l'aurai fait. Décidément cet animal semblait être plus susceptible et capricieuse des autres chevautruche dont j'avais eu la rare occasion de chevaucher.

La douleur passa rapidement malgré tout et nous avions suivit Nasso qui était désormais face a la petite porte en bois de la ferme. L'homme posa sa main sur la porte et d'un geste simple et lent l'ouvrit dans un grincement presque effrayant.
Malgré le soleil de dehors l'interieur de la ferme était un peu sombre, bien qu'il nous était très facile de voir. Une table de bois était au centre de la pièce, nous ignorions si il s'agissait de la cuisine ou du salon puisque une cheminée était présente tout près des fourneaux.

Comme dans toute les fermes la décoration était rustique. Nous nous étions avancer dans la grande pièce principal qui semblait vide. La propriétaire devait déjà soit être partit travailler ou alors partit suivre les ordre de Nasso pour chercher le terroriste.
La visite de la ferme fut beaucoup plus rapide que lors de celle de la demeure Lumens. Rien de suspect aux premiers abords ne pouvais nous faire penser a une bombe.

Nasso proposa alors de visiter l'arrière de la ferme: la grange.
Nous étions ressortit et après avoir fait le tour de la bâtisse de bois, les grandes portes de la grange se dressaient devant nous légèrement entrouverte? Nous avions tous passer un œil dansla petite fente pour tenter d'apercevoir quelque chose mais il faisait bien trop sombre pour apercevoir qui que se soit.

Nous ouvrâmes alors les portes, laissant par la même occasion entrer la lumière qui nous révéla une grande pièce ou quelques animaux endormis étaient accrocher pour ne pas qu'il ne s'enfuit. Et de grands tas de paille entassé le long des murs, comme ceux sur lequel j'avais dormit le premier jour de mon arrivé, avant ma rencontre avec Nasso. Un deuxième petit étage était visible si l'on levait les yeux, là était principalement entreposer des tas de fagot de bois, resserve pour les nuits fraîches. Accéder a l'étage était possible avec une échelle vieillit par le temps.

Nous nous étions avancé doucement, l'un après l'autre dans la grange étrangement silencieuse. Un petit dé-clique fin et ponctuelle éveilla notre curiosité mais le temps de deviner de ce qu'il pouvais s'agir ne nous fut pas accorder puisque venant de l'étage, des fagots de bois se mirent a nous tomber dessus.
Nasso pour éviter les objets fit un saut en avant tandis que Teena et moi avions sauter sur le coté et avions atterrit maladroitement dans la paille.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mar 11 Jan 2011 - 20:28

Alors que le bois heurtait violemment le sol et créait de ce fait un nuage de poussière sur la zone, nos amis, tous sains et sauf, se relevaient et tandis que les filles se débarrassaient rapidement de quelques brins de paille avec leurs mains, Nasso émettait une toux provoquait par le manque d'oxygène dû au nuage épais. Une fois totalement remit, ils se rassemblèrent de façon à pouvoir identifier la menace.

Une ombre sembla se distinguer du reste de l'obscurité et Nasso était tenter de mettre le feu à l'étage pour le débusquer mais si les explosifs se révélaient être ici, cela serait tout bonnement du suicide. D'ailleurs, tout conduisait à penser que c'était le cas au vu des informations qui les avaient amené ici et de ce guet-à-pan.

" Montre-toi! " Ordonnait-il d'une voix haute à l'intention de l'inconnu.

Quelques secondes qui semblèrent durer des heures s'écoulèrent avant que la silhouette ne daigne s'avancer d'avantage jusqu'à ce que se dévoile un visage, un visage qui éveilla un instant la crainte de Nasso qui croyait la reconnaitre son second maitre mais après une analyse plus poussée du visage et de la carrure de l'homme, il était évident qu'il ne s'agissait pas de ce dernier. L'homme était totalement inconnu à nos trois amis et dans un sens cela était rassurant de savoir qu'il n'y avait pas de traitre mais l'inconnu pouvait aussi rendre les choses plus compliquées à résoudre.

" Bien! " s'exclamait Nasso d'un air satisfait que l'homme est répondu à sa requête alors que les deux jeunes femmes dévisageaient ce dernier, Kalae étant à l'affût de la moindre faille. " Je ne sais pas si vous êtes au courant mais la baron de Yorme est mort. "
" Et alors? " répondit-il l'air totalement décontracté
" Et alors? Et alors vous n'avez pas à faire cela. Emportez votre explosifs et vos deniers, nul ne sera que vous n'avez accomplie cette mission. " expliquait Nasso avant de s'arrêter pour laisser cogiter l'homme à la voix roque.
" Je le saurais et vous aussi "

Alors que Nasso parlementait avec son interlocuteur, Kalae qui était derrière Nasso sembla frappée d'un éclair de génie alors que le soleil les éclairait dans leur dos ainsi que le reste de la salle par les portes presque grandes ouvertes.

" Réfléchissez, qu'est-ce qu'un état d'âmes en comparaison de votre vie? " questionna Nasso.

Teena s'écroula subitement à terre, prenant tout le monde de cours mis à part Kalae qui était comme au courante de ce qui allait se passer. La discussion fut donc subitement arrêtée ne laissant pas à l'infâme mercenaire le temps de répondre, il était évident que si il avait engagé la discussion c'était qu'il y avait espoir de le raisonner à moins que cela ne soit l'un de ces dégénérés...

Il était dangereux de détourner les yeux d'un mercenaire ainsi bien que perturber par la situation, Nasso ne les détourna que le temps de la surprise.

"Il me faut de l'eau et de quoi l'allonger" s'exclamait Kalae d'une façon autoritaire et faisant mine de chercher alors qu'elle avait déjà repéré tous ces éléments dans la pièce qui comme de par hasard se trouvait hors de vue du mercenaire qui s'interrogeait dans ce moment trouble.

Nasso qui savait que Kalae avait de l'eau dans sa gourde comprit que la fille de l'eau devait avoir une idée en tête et en conclut que Teena devait jouer un rôle prescrit par Kalae mais le mercenaire lui ne prit pas garde à la présence de la gourde de Kalae et permit à la jeune femme de quitter son champs de vision sans faire d'avantage attention.

" Alors qu'en dîtes-vous? La vie sauve et libre ne vaut-elle pas mieux qu'un vain suicide? Si c'est l'argent qui vous... " reprit Nasso afin de distraire le mercenaire et de permettre à Kalae de mettre son plan à exécution.

Nasso semblait entretenir des négociations plus que profitable à l'homme lui proposant de le payer le double de ce que le baron lui avait remit en l'échange de ces services et l'homme semblait toujours réticent à abandonner sa mission lorsque Kalae qui était toujours visible depuis le point de vue de Nasso sortit son eau de sa gourde avant de donner de violent coups avec dans le plancher de telle façon à découper la partie qui supportait le mercenaire qui se retrouva à niveau de ses opposants l'air énervé et agacé, il fit preuve de sa maitrise du feu en essayant de déclencher des barils à présent visible en les embrasant mais Kalae avait déjà dressé un barrière protectrice faîte de glace qu'elle serait capable de renouveler. Nasso s'attaquait alors à l'ennemi qui avait refusé ses négociations et Teena se relevait...

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mer 12 Jan 2011 - 18:56

Nasso sans avoir été mis au courant avait très vite compris et analyser la situation. Que toute cette mascarade mise en route avec la participation précieuse de Teena lui avait sembler évidente.
Il s'attaqua très vite au mercenaire qui grâce a des réflexes aiguisés avait riposté très rapidement.

La priorité de notre ennemi était les explosifs. Seulement le combat qu'il avait engager avec le maître du feu l'empêcher d'atteindre son but et de mettre le feu au barils de poudres qui iraient enflammer les petites mèches des dangereux explosifs. Alors que les deux hommes avaient commencer un combat sans merci, ils savaient tout deux qu'utiliser la maîtrise du feu dans un tel lieu et si près des barils de poudre était risquer, aussi s'étaient-ils contenter de se battre a mains nue.

Alors que les deux hommes livraient leur combat je m'étais éclipser a l'étage du haut, m'assurant que la muraille de glace protégait bien les explosifs.

Le mercenaire enchaîna une série de coups de poings menaçant, que Nasso réussit a esquiver de justesse. Devant une si violente agitation les animaux présent dans la grange prit de panique tentaient de s'échappaient, les cri des animaux étaient assourdissant mais tellement prit dans notre combat ils n'étaient plus qu'un fond sonore auquel nous ne prêtions pas attention.
Nasso déblaya toute une zone autour de lui avec un coup de pieds circulaire qui avait faillit atteindre en plus du mercenaire sa sœur qui se trouvait derrière lui. Fort heureusement Teena surveillait les mouvements de son frère et elle s'accroupit rapidement en posant ses mains sur sa tête. Comprenant que les lieux étaient dangereux elle préféra reculer de quelques pas, laissant libre champs au combat de son frère face au mercenaire.

L'homme engagé par le baron de Yorme tomba au sol après avoir reçu le coup de pied de son adversaire au niveau de la tête. A demi sonner, il secoua la tête comme un animal pour retrouver ses esprits le plus rapidement possible, en effet, touts signes de faiblesse laissait une opportunité qui pouvait s'avérer être fatale. Sans se relever complètement, il rasa le sol de sa jambe tendue et fit un croche patte a mon ami qui tomba sur le dos en grimaçant de douleur. Devant ce spectacle, Teena porta sa main sur sa bouche, prise de stupeur et d'angoisse devant cette scène.
Le mercenaire profita de ce moment pour prendre le dessus et d'un coup de poing ferme il lança une boule de feu sur le muraille de glace, visible en levant un simple regard, pour tenter d'atteindre les barils.

-Non!! Avais-je hurler inquiète en voyant le projectile arriver et en ignorant si le mur de glace improviser tiendrait le coup.

La boule de feu s'écrasa contre la glace, la perçant a moitié. Il fallait a tout prit renouveler le mur si nous voulions éviter toute explosion. Et alors que Nasso reprit ses esprits il commença a se relever, son ennemi s'était déjà préparer a envoyer une seconde attaque de feu en direction des barils pour pouvoir atteindre définitivement son but.
Je devais intervenir, et rapidement. Je me mis a courir sur le petit étage fragile pour pouvoir atteindre la structure de glace mais, quelques planches pourries par le temps et par les intempéries craquèrent sous mon poids, prenant ma cheville en otage. Bloquée, j'étais désormais impuissante, car trop loin pour exercer ma maîtrise.

-NASSO! EMPECHE LE! Demandais-je tout en essayant de me dégager le cheville des planches de bois.

Le maître du feu était notre dernier espoir. Et même si il avait été déstabiliser il avait a nouveau comprit de quoi il en retournait et sauta sur son ennemi espérant le plaquer contre un mur et ainsi détourner son attaque brulante. Nasso le saisit fermement, mais trop tard, le jet de flamme avait réussit a s'échapper de son poing avant d'être détourner et il s'abattit avec violence sur le mur de glace qui céda sous la chaleur et les dernières étincelles de son attaque embrassèrent les trainées de poudres qui convergeaient vers les petites flammèches des explosifs.

Devant la dangereuse avancée du feu sur la petite ligne de poudre noire tracée, il y eu un petit silence dont seule le crépitement de la poudre était perceptible. Le mercenaire afficha un rictus diabolique, comme satisfait de son travail. Nasso l'attrapa a la gorge pour lui effacer se sourire qu'il ne supportait plus.

-Kalae! Mets fin au chemin de poudre! Ordonna Nasso sans desserrer sa main de la gorge de son ennemi.
-J'e...j'essaye! Grimaçais-je en tenta de me retirer la cheville toujours coincée.

Les petits chemins de poudre allaient bientôt toucher a leur fin et toujours cette cheville qui ne voulait pas se défaire du planché. La situation était critique. C'est dans un sifflement inquiétant que désormais les mèches des explosifs s'étaient allumées.
Finalement ma cheville s'extirpa du planché avec violence. Et même si celle-ci saignait, l'heure n'était pas aux plaintes.
Je m'étais jeter sur les explosifs et le prit dans ma main. Il fallait a tout prit s'en débarrasser. De là ou j'étais, grâce au trou que j'avais causer en faisant tomber le mercenaire un peu plus tôt Teena se tenait là, a observer son frère.

-Teena!

La jeune femme entendant son nom leva les yeux dans un petit sursaut et fit un mouvement de tête comme pour chercher a comprendre ce que je lui voulais.

-Jete ça dehors! Vite! Ordonnais-je en laissant les explosifs tomber au dessus d'elle.

La jeune femme les rattrapa par réflexe et examina le paquet que je lui avais lancer, lorsqu'elle prit conscience qu'il s'agissait des dangereux explosifs, elle sursauta a nouveau et jongla avec comme pour les toucher le moins possible.

-Jete les!!! Avions nous ordonner au même moment presser de voir ses horreurs disparaître.

Pour se débarrasser de son emprise, c'est dans un effort surhumain que le mercenaire frappa sa tête contre celle de Nasso. Frapper violemment au niveau du front, il lâcha prise et recula en posant sa main a l'endroit douloureux.
C'est au même moment que Teena dépassa la tête des grandes porte de la grange et de toutes ces force elle lança la bombe, elle lança si fort qu'elle ressentit une douleur musculaire a l'épaule presque immédiatement ensuite. Les engins explosifs volèrent plus loin, après tout, puisqu'ils étaient destinés a exploser, mieux valait que se soit le plus loin possible.

Mais c'est avant d'atteindre le sol que la bombe explosa, décorant le ciel de couleur rouge orangé.
Le bruit de l'explosion fut immensément fort, si fort qu'il avait été entendu a des kilomètres à la ronde. Depuis même la demeure Lumens, où les parents de Nasso et Teena comprirent immédiatement de quel mal il en retournait. Et c'est avec une grande inquiétude qu'ils sortirent tout deux dehors, au devant de leur maison, pensant a leur enfants, espérant qu'ils n'avaient pas été tuer dans cette explosion.

Mais même si la sœur de Nasso y avait mit de toute ses forces, le lancé n'avait pas été assez puissant et l'onde de choc de l'explosion était malgré tout arrivé jusqu'à nous. Même si aucune flammes ne nous était parvenue, tous, sans exception, avions été projeter au sol par ce souffle invisible et surpuissant.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Mer 12 Jan 2011 - 20:13

La brutale explosion avait par son souffle décollée des tuiles de la maison qui se retrouvaient à terre tout autour de cette dernière mais grâce à l'intervention de dernières minutes des jeunes femmes, l'explosion avait eu lieu en extérieur limitant les dégâts matériels et permettant ainsi de protéger le pont en bois non loin de là qui aurait été détruit par les débris de grange et de ce qu'elle contenait...

Les quatre personnages dont l'affrontement n'était pas achevé furent eux aussi atteint par le souffle généré par l'explosif, Teena fut littéralement décollé du sol dû à sa plus grande proximité et à son poids nettement inférieur au deux hommes au même niveau qu'elle. Elle atterrit par chance au milieu d'un tas de paille à proximité de bêtes affolées mais toujours attachées sauf une qui avait réussi à se défaire de ses liens et qui, alors que tous se relevaient, prit la fuite. Quant aux chevautruches accrochées précédemment, elles avaient été protégé par la maison qui se trouvait entre elles et l'explosion mais il était évident qu'elle devait être elles aussi agitées.

Le symptôme le plus visible dû à l'explosion et retrouvé chez toutes les personnes présentes dans la grange était les oreilles en sang bien que celle de Kalae avaient été un peu plus épargnées dû à la protection supplémentaire, certes faible, que lui avait fourni sa surélévation. Si bien qu'aucun n'entendait ce que les autres disaient alors que tous se relevaient avec quelques difficultés, le mercenaire profita de sa relevée plus rapide pour asséner à Nasso un crochet du droit destiné à le recoucher à terre et profiter de sa chute pour prendre la fuite sous les yeux de Kalae et Teena qui n'étaient pas prête au combat non plus.

Le mercenaire n'ayant plus de moyens de remplir son contrat chercha un moyen de prendre la fuite dès qu'il sortit de la grange et alors qu'il n'allait pas tarder à être rejoint par ses opposants, il entendit vaguement le bruit des chevautruches affolées de l'autre côté de l'habitation malgré les sifflements qui tiraillés son ouïe ainsi se dirigea-t-il droit vers elle.

Les trois amis s'étaient rapidement rassemblés dans la grange en aidant Nasso à se relever en le prenant par le bras instinctivement, Teena avait dû mal à marcher droit, elle était déboussolée et Kalae comprit dans les yeux de Nasso bien qu'affaibli qu'il fallait en priorité la soigner et qu'il irait à la chasse du mercenaire seul. Alors qu'il s'éloignait d'elles, Kalae posait ses mains sur la tête de Teena avec douceur qui dès le premier instant sembla plus sereine et décontracté, elle se rappellera longtemps de son action héroïque. Les traces de pas et le sang qui s'échappait des oreilles du mercenaires indiquaient à Nasso le chemin à suivre pour le retrouver, il comprit rapidement à l'orientation vers quoi il s'était dirigé et accéléra le pas bien qu'il avait une migraine phénoménale. En arrivant au lieu où ils avaient arrimé précédemment leur bête, Nasso découvrit que le mercenaire avait choisi dans sa hâte la chevautruche de Kalae et à une distance ridicule se trouvait le mercenaire qui s'entretenait avec vulgarité avec cette dernière.

Nasso s'empressa donc de reprendre sa monture afin de le rejoindre au plus vite et lorsqu'il fut à distance, il sauta de sa monture pour arracher le mercenaire de la sienne qui ne l'avait pas entendu arriver dû à sa perte d'audition assez importante. Tout deux roulèrent à terre, la monture de Nasso s'arrêta nette à la perte de son maitre mais celle de Kalae en profita pour prendre le large, il était évident que l'éleveur de cette monture avait surestimé le niveau d'apprivoisement de la bête. Lorsque leur roulade stoppèrent Nasso était sur le dessus et frappa violemment son adversaire au visage à l'aide de ses poings enflammés pour les rendre plus destructifs à chaque fois qu'il frappait son ennemi. Ce dernier surprit par l'attaque du maitre du feu n'avait pas eu le temps de réagir et les coups violents plein de hargne de Nasso ne lui permirent pas de reprendre ses esprits et il sombra rapidement dans l'inconscient. Quand Nasso eut fini de se défouler, l'homme était considérablement dévisagé et puisqu'il avait refusé de négocier plus tôt, son châtiment était tout trouver et c'est avec l'esprit calme que le maitre feu décidait de se débarrasser de manière définitive de l'homme qui n'avait nullement mérité de clémence, d'autant plus qu'il était responsable des souffrances endurés par Kalae et Teena.

Pas une phrase, pas un mot avant de projeter des flammes bleutées contre l'homme en train de trépasser. Une odeur infecte s'en dégagea et puisqu'il était évident que le cadavre finirait par être consumé par les flammes, il n'avait plus besoin de rester au près de lui et il remonta avec difficultés sur sa chevautruche, il avait subit ces derniers jours bien des blessures et ces dernières étaient visiblement de trop.

Kalae et Teena ayant profité de premiers soins arrivaient au niveau de la dernière chevautruche attachée quant elles virent un nuage de fumée se dégager d'un corps à terre et Nasso sur sa monture qui semblait se diriger dans une autre direction, celle de la monture en fuite mais sa bête fit à peine quelques pas qu'elles assistèrent à la chute du maitre du feu sur le côté...

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Jeu 13 Jan 2011 - 20:18

Le maître du feu bascula doucement sous nos yeux, tombant de sa monture et s'écrasant au sol en soulevant un petit nuage du poussière. Devant cette scène umprobable, Teena et moi avions retenu notre respiration et après avoir réaliser ce qu'il venait de ce passer nous nous étions mit a courir vers le maitre du feu très inquiète.

NASSO!! Avions-nous hurler en nous jetant sur le corps allongé de l'homme.

Devant le corps inerte de mon ami j'avais ressentit une angoisse qui me serrait le cœur. Comme pour tenter d'avoir un signe de vie de Nasso, j'avais attraper son visage entre mes mains et souleva légèrement sa tête.

-Nasso... Nasso!

Teena passa la main sur le front de son frère puis dans ses cheveux, trop inquiète pour lui elle ne réussit pas a cacher sa panique et une larme coula sur joue.

-Mon frère... Murmurai-t-elle avec tristesse.

L'amour fraternelle qui reliait Nasso et sa sœur était touchant, et même après la chute de Nasso, Teena voyait toujours en lui, le maître du feu qu'il était, puissant, courageux et mature. La parfait grand frère. Elle m'implorait de faire quelque chose, mais le maître du feu avait accumuler beaucoup de blessure depuis le début de cette aventure, aussi de simples soins avec la maîtrise de l'eau ne lui serait pas suffisant.
Je ne voyais qu'une solution, que Teena acquiesça sans se poser de questions, rongée par l'inquiétude, et en s'essuyant sa larme.

-Ramenons-le chez vous, là bas nous pourrons agir comme il se doit.

D'un sifflement les deux chevauxtruches restantes accouraient vers nous. Voilà ce que nous pouvions appeler des cheveauxtruches bien dressées, non pas comme celle que j'avais monter plus tôt, d'ailleurs où était-elle passé? Peut importe, nous ne devions pas trainer. Prendre soin de Nasso était désormais tout ce qui il y avait de plus important.
Teena ordonna a l'un d'elle se s'assoir au sol, ainsi placer le maître du feu sur l'animal était plus simple.
Tandis que je montais sur la même chevautruche pour maintenir Nasso, Teena grimpa sur la seconde et tapa ses talons dans les flans de l'animal qui se mit a courir vers la demeure Lumens. La jeune femme était presser, et c'était compréhensible. D'ailleurs, moi même je n'avais pas trainer en route et c'est épuiser par sa course intensive que la chevautruche s'arrêta aux devants de la maison quelques dizaine de minutes plus tard.

Monsieur et Madame Lumens qui étaient alors rentré a nouveau a l'intérieur, ressortir immédiatement en reconnaissant le bruit des cheveauxtruches. Si leurs animaux étaient de retour, cela voulait signifier que leurs enfants, et l'inconnue que j'étais encore pour eux, étaient de retour et en bonne santé.
Il sortirent rapidement esquissant un sourire de soulagement sur leurs lèvres. Mais il disparut très vite lorsqu'ils virent Nasso, dont le bras était passer autour de mon cou, et qui traîner des pieds laissant une petite marque derrière son passage.
Teena se précipita vers ses parents encore chambouler mais réussit néanmoins a expliquer a sa mère ce qu'il était arriver et qu'il fallait que je m'occupe de lui. Teena ne fut pas plus précise trop débordée par la panique.

Et tandis que madame Lumens guidait mon chemin vers la chambre de Nasso, Son mari avait désormais serrer sa fille Teena dans ses bras pour la rassurer avec des mots réconfortants.
Nasso fut doucement allongé sur son lit. Le haut de kimono rouge du maître du feu lui fut ôter laissant apparaître quelques ecchymose impressionnantes. Les recoins de peau qui ne portaient pas de marque de combat étaient désormais rare chez l'homme et qui plus est l'explosion semblait avoir été le coup de trop.

La mère de Nasso s'était assise de l'autre coté du lit, veillant sur son fils impuissante, j'étais désormais la seule a pouvoir véritablement agir. J'ouvris la petite gourde remplie d'eau qui depuis le début de mes aventures ne m'avait jamais quitter. Madame Lumens essuyait le visage se son fils où quelques trainée de sang désormais sèches coloraient sa peau tout en m'observant, curieuse d'examiner mes techniques de soins.
Les mains posées sur son torse, les ecchymose disparurent au bout de quelques longues minutes, pour les plus importants. Quelques blessures semblaient avoir du mal a se refermer et ceux même mon intervention. Des bandages furent donc soigneusement enrouler autour des endroits concernés, notamment autour de ses bras musclés.
Les mains désormais posées des deux cotés de sa tête, je comptais sur la maîtrise de l'eau pour ôter toutes affreuses douleurs causées par l'explosion.

Soigner Nasso me pris un bon quart d'heure. Et c'est désormais avec un visage moins crispé que le maître du feu se reposait. La seule chose qui nous restait a faire désormais était d'attendre son réveil, le coeur encore lourd d’inquiétude...
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Ven 14 Jan 2011 - 19:29

L'attente du réveil du fils du feu était interminable et le soir n'avait pas tarder à empiéter sur la journée qui avait été si agitée. Kalae et Teena reçurent l'ordre du père d'aller se coucher quelques heures après que le soleil avait disparu de l'horizon, leur promettant de les appeler si il se réveillait. Teena était épuisée après un si long périple, elle qui avait une vie beaucoup plus calme à la capitale et Kalae l'était d'autant plus qu'elle avait fait usage de sa maitrise à plusieurs reprises et à présent que tout ou presque s'était calmé, elle commençait à ressentir le contre-coup d'autant d'agitation. La sœur de Nasso retrouvée sa chambre prêtée par le passé à Kalae et la jeune fille de l'eau elle découvrait une chambre d'invité au même étage, sa chambre était à la hauteur des autres bien que plus impersonnelle mais ce n'était que de simples détails.

Plusieurs fois dans la nuit, les parents de Nasso qui se relayaient crurent à son réveil mais ce ne fut qu'au petit matin, lorsque les lueurs de l'astre du jour, se manifestèrent que l'homme ne reprit réellement conscience, Teena et Kalae furent réveillés en toute hâte par la mère de Nasso qui venait d'être réveillée par son mari, ce dernier était de son côté retourné auprès de son fils.

Lorsque le trio féminin arriva dans la chambre de Nasso, la mère de se dernier s'exclama la première en voyant son fils qui s'était déjà redressé sur ses deux jambes, elle lui disait de se recoucher bien que de le voir ainsi la rassurait sur l'état de son fils. Teena, elle, n'attendit pas que sa mère termine sa phrase pour se jeter contre son frère, l'étreignant dans ses bras en posant sa tête contre lui.

La maitresse de l'eau avait un immense sourire de voir son ami qui était sur ses pieds et ce dernier était bien conscient que sans elle, cela n'aurait pas été possible avant des semaines, à peine avait-il quelques courbatures, ce qui était un miracle après tout ce que lui et Kalae avait vécu depuis leur départ. Le maitre du feu lui adressait un regard plein de reconnaissance et d'amitié après avoir regardé sa sœur qui démontrait son fort attachement au fils du feu. La fille de l'eau avait au contact de la famille de Nasso découvert bien des facettes de son ami, lui qui à leur première rencontre était resté assez secret n'avait pu cette fois-ci rester aussi distant dû au contexte de la situation. Cela avait ses avantages, ils avaient tout deux profiter de cette nouvelle rencontre pour en apprendre plus l'un de l'autre et leur amitié s'en était retrouvée renforcée.

La mère après avoir rejoint sa fille dans son entreprise, força son mari d'un geste de la main à rejoindre le groupe, Kalae encore à l'écart ne fut elle non plus pas épargnée par la mère de Nasso qui l'obligea sans trop de mal à rejoindre le groupe en la tirant par une main. Les démonstrations d'émotions n'étaient pas vraiment le fort de Nasso ou de son père mais ils faisaient de leur mieux pour ôter leurs carapaces et participer à ce moment rare.

Le rassemblement ne dura qu'une vingtaine de seconde mais qu'est-ce que cela avait fait du bien et bien que la jeune femme avait été quelque peu gênée, elle semblait apprécier le geste de la mère qui l'avait en quelques sortes incluent dans la famille. La mère partit en première de la chambre après avoir proposer de préparer un déjeuner à toute la petite foule, elle allait sûrement préparer à manger pour un régiment pour fêter la bonne santé de son fils, le père de Nasso partit ensuite sans dire un mot après avoir tapoté l'épaule de son fils comme pour lui dire qu'il était heureux qu'il soit vivant. Ne restait alors que les trois voyageurs.

"Je t'interdis de me refaire ça!" S'exclama Teena après avoir lâcher son frère et avant de sortir afin de faire sa toilette tandis que Nasso lui offrait pour seule réponse l'attention de son regard.

Kalae qui allait se retirer à son tour après avoir demandé à son ami si il ne restait pas des zones à soigner dont elle connaissait déjà la réponse, fut stoppée au niveau de la porte.

"Attends Kalae!" Dit Nasso qui s'était rapproché de son côté de la fenêtre qui laissait pénétrer de plus en plus de rayons dans sa chambre.

Le jeune femme se figea.

"Je voulais te..." dit-il avant de s'arrêter comme pour chercher les mots.
"Je sais Nasso, tu n'as pas besoin de..." répondit-elle en laissant en suspens sa phrase.
"Si, je n'ai pas eu l'occasion de le faire par le passé avec... quelqu'un alors là je m'en voudrais!" dit-il en pensant à l'homologue de Kalae avant de reprendre "Merci Kalae! Je ne sais pas quand ni comment, mais je te revaudrait ça!"
"Tu ne me dois rien, je t'en devais une et puis c'est ça les amis!"

__________________________________________________________



Dernière édition par Nasso le Ven 14 Jan 2011 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Ven 14 Jan 2011 - 21:28

La scène a laquelle j'avais assister et participer m'avait touchée. Nasso pouvait se prétendre chanceux, il faisait partit d'une famille si gentille et était aimé par les siens, et il les aimait également, même si il tentait de masquer ses sentiments a travers une carapace. Une fois toute la famille dehors, les remerciements du maître du feu m'avaient fait plaisir. La sincérité et la gratitude emplissait son regard et son visage.

-Tu ne me dois rien, je t'en devais une et puis c'est ça les amis! Avais-je répondu avec un sourire doux.

Le maître du feu, esquissa à son tour un petit rictus gentil. Il y eu un court silence pendant lequel nous avions échanger un regard amical. Quelques bruit de casseroles se firent entendre depuis l'étage du dessous, il semblait que madame Lumens commençait a cuisiner avec un joie débordante. Ce n'est que a partir de ce moment là que je pris conscience que nous étions encore très tôt le matin et que la mère de Nasso qui nous avait réveiller en vitesse. Aussi, je portais encore un fois un vêtement a Teena, qui avait eu la gentillesse de me prêter une robe de nuit.
Je alors fis alors un petit demi tour silencieux sur moi même pour reprendre la direction de la sortie.

-Je te laisse te préparer et je te retrouverai plus tard au rez de chausser... Je crois entendre ta mère qui est déjà aux fourneaux, je vais aller m'assurer qu'elle n'ai pas besoin de mon aide dès que je serai moi aussi prête.

Je n'avais pas perdu ce sourire amical et Nasso me laissa quitter sa chambre en acquiesçant d'un hochement de tête.
Un fois dehors, avant de descendre rejoindre la mère de Nasso j'étais retourner a la nouvelle chambre qui m'avait été prêter et enfila a nouveau la robe rouge et noire que Nasso m'avait si gentillement offert au début de cette aventure et que j'avais eu l'occasion de porter lors du bal.
Placée devant le miroir, j'attachais a nouveau mes longs cheveux grâce a une queue de cheval. Un rapide coup d'eau fut passer sur mon visage pour le rafraichir après une nuit de sommeil. Ainsi la fin de cette aventure commençait a déjà se profiler, le temps était passer si vite en compagnie de mes amis et malgré tout ce que nous avions endurer, j'avais passer des moments bien agréable.

Une fois prête j'étais sortie de la pièce et avais descendu le grand escalier central de la maison Lumens. La cuisine n'était plus très loin, et désormais la maison ne me semblait plus étrangère, le plan de la demeure n'avait presque plus de secret pour moi.
Madame Lumens était au cuisine et chantonnait discrètement sans s'en rendre compte, signe qu'elle avait désormais un cœur léger.

Me voyant arriver elle esquissa un grand sourire et semblait désormais bien moins méfiante qu'a notre première rencontre. Il était normal a ses yeux désormais, elle me considérer comme une amie de la famille, moi qui avait sûrement sauver la vie de son fils, comme cette mystérieuse maîtresse de l'eau, quelques années plus tôt dont Nasso ne m'avait jamais évoquer l'histoire et dont j'ignorais l'existence.

-Madame, vous avez besoin de moi? Demandais-je avec gentillesse dans l'espoir d'être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Sam 15 Jan 2011 - 11:33

C'était encore un peu pâle mais propre et vêtu convenablement que Nasso rejoint Kalae, sa mère et son père dans la cuisine après avoir prit le temps de réfléchir près de sa fenêtre en recueillant le réconfort de l'astre solaire et en contemplant ses ouvriers déjà au travail. Kalae, qui avait fait un brin de rafraichissement était dans sa splendide robe noire et était très souriante, la disparition de tout ce stress lié au baron en était principalement la raison. Teena, elle, n'était toujours pas arrivé malgré les appels répétés de Madame Lumens ainsi cette dernière décida d'autoriser les personnes présentes à entamer le petit déjeuner sans plus attendre.

Monsieur Lumens senior s'abreuver d'une boisson aussi infecte de goût que son apparence bien que ce dernier semblait tirer beaucoup de plaisir là-dedans, il en proposa à Kalae mais cette dernière prit la sage décision de refuser avec politesse, le père de Nasso n'insista pas et retourna à son plaisir. Madame Lumens servit alors à la jeune fille de l'eau la dernière trouvaille de la famille, quelque chose dont ils étaient sûr du succès à venir, elle expliquait à la jeune fille alors qu'elle s'en abreuvait avec plaisir semble-t-il qu'il s'agissait d'un mélange d'une poudre obtenue à l'aide de petite graine et de lait de Buffle-Yack ou de chevautruche. D'ici quatre à cinq ans, ils seraient capable d'en produire suffisamment pour l'exporter et peut-être lui trouver encore d'autres applications. La jeune fille de l'eau les félicitait et en redemandait même ce qui fit plaisir aux membres de la famille qui voyait que le test consommateur était concluant bien que le père de Nasso rappelait qu'il ne s'agissait là que de l'avis d'une membre de la tribu de l'eau sans vouloir la dénigrer mais que le publique visait pour le moment était le marché intérieur.

Teena n'arriva que plusieurs longues minutes après le début du repas qui allait permettre à nos aventuriers de retrouver des forces, elle s'excusa auprès de sa mère puis s'assit au côté de son père. Elle avait fait sa toilette complète et était ainsi resplendissante, bien qu'ainsi elle soit parfaitement dans le décor somptueux de la maison, il était évident que la moindre sortie ruinerait sa tenue, il était bien loin le temps où elle crapahutait partout en jouant avec ses copines du village à proximité. Lorsque Nasso s'approcha de sa mère pour lui apporter la vaisselle, celle-ci en profita pour discuter avec ce dernier à partie.

"C'est elle?" interrogeait-elle en pensant à la fille de l'eau de l'histoire de Nasso.
"Non, bien sûr que non" répondit-il en lui posant la vaisselle à proximité de l'évier.

Nasso ne disait pas grand chose de ses aventures à l'extérieure alors sa mère depuis qu'elle avait entendu cette histoire c'était fait plein d'idée, s'était sentie privilégiée mais Kalae n'était certainement pas la jeune fille de l'eau qui l'avait secouru au pôle Nord. Kalae voyant le vaisselle assez abondante qui incombait à la mère se proposa humblement de l'aider mais cette dernière refusa toute aide de la jeune fille qui avait déjà fait beaucoup pour eux. En sortant de la salle accompagnait de Kalae, Nasso proposait à Kalae de rester encore quelques jours le temps de reprendre toute ses forces avant de repartir pour le grand nord. Loin de lui, l'idée de la renvoyer au plus vite chez elle comme la première nuit de son arrivée, les Terres Maldaurannes n'étaient pas vraiment un lieu à risque pour cette dernière surtout si elle ne s'éloignait pas de la demeure et puis il aurait été impoli de la faire partir aussi vite après l'aide qu'elle avait apporté.

Cette dernière accepta l'invitation du maitre du feu, ce dernier partit ensuite s'entretenir avec le second maitre avec lequel il discuta des affaires en cours et auquel il demanda d'envoyer un homme récupérer son Rhino-Komodo près de la capitale avec son ticket de dépôt. D'ici quatre à cinq jours, il serait de retour mais si Kalae le souhaitait, elle pourrait être amené à dos de chevautruche jusqu'au port au Nord qui reçoit presque quotidiennement des navires marchands de la tribu de l'eau.

Le reste de la journée fut calme, le père de Nasso désirait que son fils prenne du repos, ainsi ce dernier resta une bonne partie de la journée sur ce qui ressemblait à un terrain d'entrainement, là il méditait paisiblement et Kalae l'avait rejoint dans sa démarche. Un puits adjacent au terrain lui permettait de se concentrer sur sa maitrise en plus de son elle intérieure.

Le lendemain, si elle le désirait, elle pourrait visiter le domaine qu'elle avait parcouru à vive allure.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Sam 15 Jan 2011 - 19:06

La vie était désormais revenu a la normale. Et Nasso et sa famille m'avaient gentillement proposer de rester encore quelques jours pour pouvoir repartir bien reposée.
Trois jours étaient donc passer depuis la fin de cette aventure, et depuis le retour au calme. Nasso avait désormais retrouver toutes ses couleurs et toute sa force. Et Teena était rester à la demeure familiale pour être pouvoir présente le jour de mon départ.

Durant ces trois jours, Nasso m'avais fait visiter plus en détail et avec un esprit plus libre les terres Maldaurannes. Les terres du maitre du feu était impressionnantes, grande et riches elle étaient sûrement une région agricole capitale pour la nation du feu. Et lorsque nous rentrions le soir, lors des grands repas préparer par la mère de Nasso, nous engagions souvent des longues discutions sans une réelle importance, mais très conviviale, et amusante. Nous avions apprit a mieux nous connaître,et a mieux cerner la personnalité de chacun.
La famille Lumens était très accueillante et chaleureuse et les trois petits jours que j'avais passer en leur compagnie étaient passer en un malheureux claquement de doigt.

Le jour où, le fameux trio que nous avions former lors de notre périple, devait désormais se séparer... Il était certain que je devais repartir tôt ou tard chez moi. Nasso avait fait atteler deux chevauxtruches, l'un pour sa sœur, qui avait insister pour l'accompagner jusqu'au port, et la seconde pour lui et moi.
Nous étions prêt tôt le matin car selon les renseignements de Nasso le navire qui prenait la direction du Pôle Nord levait l'ancre aux alentours de midi. Les parents du maître du feu s'étaient donner la peine de se lever tôt eux aussi pour me dire au revoir. La mère de Nasso ne pu s'empêcher d'arborer un grand et gentil sourire et de me serrer affectueusement dans ses bras tandis que monsieur Lumens avait passer un bras discret dans mon dos pour me souhaiter un bon voyage.

Ils nous accompagnèrent au seuil de la porte, Teena monta sur sa chevautruche en même temps que son frère qui me tendis la main pour monter sur l'animal. Le voyage dura plusieurs heures pour atteindre les cotes de la nation du feu. Nous étions passer par des lieux qui désormais ne m'étaient plus totalement indifférents, et lorsque nous arrivâmes au port, nous avions retrouver l'activité urbaine, qui était beaucoup plus agréable qu'à la capitale de la nation du feu, car moins intense.

Plusieurs grands navires débarquaient leurs marchandises mais l'un d'entre eux fut immédiatement reconnu lorsque mon regard se posait dessus. En effet, les sculptures du navire et la forme des voiles étaient typique de la tribu de l'eau. Nasso confirma alors mon impression lorsqu'il me précisa le navire que je devait prendre en le pointant de doigt.
Nous descendîmes des nos montures et nous dirigeâmes vers le grand navire en provenance de la tribu de l'eau. Il était presque midi et déjà les marins avaient fini de décharger leur navire.

-Bon... Et bien nous y voilà... Avais-je dis en me retournant vers mes amis.
-En tout cas, merci Kalae pour ton aide.
-Ce n'est rien.
-Tu reviendra? Demanda Teena avec espérance.
-Heu... je ne peux vraiment rien te promettre Teena, peut-être, qui sait ce que l'avenir nous réserve.

La sœur de Nasso esquissa un gentil sourire et me prit amicalement dans ses bras.

-A bientôt alors peut-être. Répondit-elle en se détachant de moi.
-Oui. Avais-je répondu en affichant un sourire avant de me retourner vers son frère. Si un jour vous passez près du Nord, sachez que vous serez toujours les bienvenues. Certes les températures y sont un peu plus fraîches qu'ici, mais on s'y fait.
-Nous n'oublierons pas. Répondit le maître du feu avec un voix calme et gentille.

Naturellement, Naso et moi nous étions serrer dans nos bras, comme je l'avais fait avec Teena un peu plus tôt. L'étreinte dura quelques petites secondes avant de nous ne reculions doucement.

Les hommes présent sur le navire commençaient désormais a hurler haut et fort leurs ordres pour pouvoir partir convenablement.

-Je dois y aller. Compris-je en reculant de quelques pas. Au revoir!
-Au revoir! Répondirent-ils en me lançant un signe de main en même temps que je m'éloignais.
-Bon voyage!

J'étais montée sur la petite parcelle de bois qui menait au pont du navire et après avoir avertit et payer mon entrée auprès d'un homme qui se tenait statique au bout de la passerelle, j'étais arriver sans soucis a bord du navire.
Penchée près de la rambarde j'avais lancer un dernier signe de main a mes deux amis que je quittais non sans un certaine tristesse. La navire ne tarda pas pour démarrer et reprendre sa route vers le grand Nord.

Fin


Dernière édition par Kalae le Jeu 24 Fév 2011 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!> Jeu 24 Fév 2011 - 9:15

XP ATTRIBUÉS

Nasso: 1247 + 13 = 1260 XP
Kalae: 1258 + 12 = 1270 XP


Wow et ouf ! Pour mon 2eme RP de validation, disons que vous n'y avez pas été de main morte. Une intrigue intéressante, des personnages amusants et comme toujours Kalae se met les pieds dans les plats. J'ai bien aimé l'idée du bal cossu à la capitale de la Nation du Feu, un sujet peu exploité mais pourtant omniprésent dans ce genre d'univers.

Il y a quelques fautes d'orthographe et de temps de verbe, mais rien de majeur pour altérer mon jugement. Donc en gros, je n'ai pas pris les fautes en considération lors de mon ''verdict'' de distribution de points d'expérience.

Fait amusant, vous avez écrit sensiblement le même nombre de mots ! Amusante coïncidence !


p.s: Monsieur Nasso, si vous voulez bien procéder à la validation et aux rajouts des XP sur vos fiches, je vous en serai gré ! ;-)
Citation :

Nasso dit: XP attribué! Merci Hizo.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Une partie de poker. <Terminé!>

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [Fanfiction] Partie de Poker
» Comment laisser une seule partie de couleur ???
» [INFO] Jouer au poker online sur HD2
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: