Partagez|

Là où tout commence

Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Là où tout commence Mar 2 Juin 2009 - 20:46

C’était une paisible matinée qui s'annonçait par le mélodieux chant du coq. La jeune Lenalee âgée d'à peine dix ans ouvrait timidement les yeux, une atmosphère tamisée régnait dans sa chambre baignée par de chaudes couleurs. Un faible rayon de soleil était filtré par les fin rideaux en soie teinté d'orange. La fille du feu rêvassait dans son lit douillet sans vouloir en sortir, elle écoutait le doux chant des rossignols qui la berçait. Malheureusement, comme tous les matins, on vint la réveiller.

- Lenalee ! Lenalee Suhma-Kue ! Levez vous ! Allez allez, dépêchez vous. Votre mère vous attend.

A contrecœur la jeune fille sortit de son confortable lit. La servante se précipita autour d'elle et lui fit enfiler de beaux vêtements serrés en échange de son pyjama chaud. Elle avait à peine fini de lui arranger les cheveux que déjà elle l'entrainait dans les immenses couloirs du manoir où elles résidaient. La vieille femme la tenait fermement par la main et marchait à vive allure, Lenalee courait pour rester à ses côtés. Elle se frottait les yeux mal réveillés et déjà éblouis par une longue journée en préparation.

La servante l'amena dans une salle bondée de femmes, la plupart plutôt jeunes, une trentaine d'années au maximum. Une femme insigne, plus distinguée que les autres se détacha du groupe. Elle avait la peau pâle, les cheveux d'un rouge éclatant, vêtue d'une élégante robe rouge et or, elle saisit sa jeune fille encore endormie dans ses bras et la transporta ainsi au sein du rassemblement. Toutes posèrent leurs tasses en porcelaine pour se précipiter autour de la nouvelle venue.

- Ooh mais regardez qui voilà ! C'est Lenalee !

- Mais qu'est-ce qu'elle a grandie depuis la dernière fois !

- Qu'elle est chou !

Et toutes n'en finissaient pas avec leurs commentaires de grand-mère, ce qui exaspérait Lenalee au plus haut point. Lorsque les usuelles formules de politesse furent toutes utilisées, la femme qui retenait Lenalee en otage la reposa à terre et la libéra. Elle alla rejoindre la servante qui attendait sagement au pied de la porte. A peine lâchée, la main de la jeune fille du feu se retrouvait déjà dans celle de la vieille femme qui la conduisit jusqu'à une salle proche de la cuisine où elle déjeuna. A côté retentissaient des bruits de vaisselle et les propos énergiques des cuisiniers, des vapeurs nauséabondes provenant des poubelles venait lui chatouiller le bout du nez. Elle en avait prit l'habitude et se délecta du mieux qu’elle pu de son petit plat préparé avec soin.

C'est alors que débarqua un jeune homme à la carrure plutôt sportive, une petite vingtaine d’années, le teint mat et les yeux et cheveux tout aussi sombres que ceux de sa sœur. Mais à sa différence, dans ses yeux illuminés se lisait la joie de vivre, lui donnant un air épanoui, contrairement à Lenalee. Il ne prit que quelques secondes pour lui adresser une bise sur la tête. Il se dirigea ensuite vers la vieille dame qui lui tendit un sac remplit de provisions pour la journée, il la salua et disparu tout aussi vite qu'il n'était venu, sous prétexte qu'il était en retard. Mais ce prétexte, il l'utilisait tous les jours, ou presque.

- Nanou, pourquoi moi j'ai pas le droit de sortir, comme Danae ?

La femme fronça les sourcils et prit un air sérieux qui lui était commun dès qu’une épineuse question lui était posée. Elle s'assit sur la chaise en face de la jeune fille, retroussa les pans de sa robe sur ses genoux, croisa ensuite ses mains et prit le ton qu'ont ces grandes personnes lorsqu’elles se trouvent face à ces situations délicates.

- Lenalee ... vous savez, votre frère est grand maintenant ... Lui va à l'université. Les cours à domicile vous suffisent amplement, c'est juste que ... Il est assez âgé pour savoir ce qu'il veut faire ... Vous vos parents prennent vos décisions à votre place, c'est normal ... Vous êtes encore une jeune fille ...

Elle butait sur chacun de ses mots, rendant son explication incertaine. Lenalee avait vite fait de détourné le regard pour ne plus entendre la moindre de ses paroles. Regardant par la fenêtre, elle rêvait de pouvoir allez à l'école elle aussi. De pouvoir maîtriser son feu librement sans avoir à se cacher de sa famille qui ignorait sa faculté. C’était une preuve de l’indifférence que pouvait lui porter ses parents, ils n’avaient jamais réellement porté d’intérêt à leur fille et ne s’étaient pas rendu compte qu’elle était une maîtresse du feu. Chose plutôt rare, elle ne découvrit sa maîtrise que tard ce qui lui permit de la garder secrète. Mais faute d’enseignement, elle ne maîtrisait pas même les bases et désirait plus que tout prendre des cours dans le dos de ses parents.
Sa rêvasserie fut rapidement interrompue, quelqu’un avait sonné à la porte. En deux bouchées elle finit son assiette, elle savait que son cours d’algèbre allait commencer.

Plutôt petit, un monocle qui pendouillait retenu par une ficelle et un cartable à la main, la servante fit entrer le professeur. Ils se retirèrent aussitôt dans la bibliothèque où la vieille femme les laissa seuls durant ce qui sembla être d'interminables heures à la jeune fille du feu. Elle regardait le ciel bleu par la fenêtre et rêvait d'évasion, sans écouter un seul mot. Soudain son maître tapa bruyamment de sa règle en métal sur la table, Lenalee sursauta et se fit disputer, elle n'eut donc plus le choix et dû suivre le reste de son cours. Finalement, au plus grand soulagement de la petite, sa nourrice vint interrompre la leçon. Le professeur partit, furieux. La servante haussa le ton.

- Que vous arrive-t-il à la fin ? Ce n'est pas la première fois que vous vous faites réprimander à ne pas suivre vos cours.

Lenalee restait silencieuse et fixait ses pieds.

- Je vais être obligée de prévenir votre père, ça va trop loin.

La jeune fille leva subitement les yeux et plongea son regard noir dans celui ridé de la vieille femme, celle ci dévisagea sa protégée quelques secondes avant de poursuivre :

- Voyons, Lenalee, cessez de me regarder ainsi. Je vous avais déjà prévenu, maintenant vos parents doivent être mis au courant.

Et elle se leva, saisit la main de la jeune fille et l'entraina hors de l’immense bibliothèque. Elles entrèrent dans le salon, là, la vieille femme se dirigea vers la maîtresse de maison et lui chuchota quelques mots à l'oreille, celle ci fronça les sourcils et tourna le regard vers Lenalee qui attendait au pas de la porte. Elle quitta ses invitées et se rapprocha de sa fille qui la fixait d’un regard d’acier. Elle s’agenouilla pour arriver à sa hauteur et posa sa main froide sur le front de la jeune fille pour prendre sa température. Ne voulant se faire diagnostiquer, elle se dégagea violemment des bras de sa mère

- Lenalee, arrête veux-tu ! Ta conduite est de plus en plus méprisable, il va vraiment falloir agir.

Elle se releva et échangea des messes basses avec la servante, comme si de là où elle était, Lenalee ne pouvait rien entendre.

- Ils faut prévenir Monsieur Suhma-Kue, Madame.

- Vous n’y comptez pas !? Non, c’est hors de question !

- Mais ? Madame Vera…

- Il me semble vous payer pour vous occuper de ma petite, non pour la torturer. Son père ne sera prévenu qu’en dernier recours. Ce n’est pas encore nécessaire, alors éduquez la comme il faut où vous aurez à faire à Zenahi.

- Bien, Madame.

La vieille femme joignit le geste à la parole et abaissa la tête en signe de respect, sa maîtresse partit rejoindre ses convives. Si elle ne voulait pas prévenir son père, Zenahi, c'était tout simplement parce qu'elle voulait prouver qu'elle était capable de résoudre ses problèmes d'éducation seule, en aucun cas ce n'était parce qu'elle souhaitait protéger sa fille de la violence de son père. Et ça, Lenalee le savait.

Devenue pâle, la servante amena Lenalee dans la cuisine, où, comme à son habitude, elle mangea seule avec comme unique compagnie, sa nourrice. Une fois son repas achevé, elle fut emmenée dans sa chambre et la vieille femme la fit s’asseoir sur son lit avec un de ses livres préférés sur la biodiversité. C'était le moment de la journée que Lenalee préférait, car comme tous les jours, la servante dû rapidement quitter la chambre pour s’en aller s’occuper de l’entretien de la maison. Une fois partie, la jeune fille déposa son livre et se précipita à la fenêtre. Son frère était dans la cour, en train de saluer ses amis. Il rentrait à la maison. Quelques minutes plus tard il vint toquer à sa porte, la jeune fille l’attendait avec un grand sourire aux lèvres. Mais lui avait un air plutôt inquiet, il entra et s’assit sur le lit à côté de sa sœur.

- Tu as encore fait des tiennes.

Le sourire disparu aussitôt du visage de Lenalee, elle détourna le regard et commença à regarder ses pieds. Elle avait horreur de décevoir son frère.

- Pourquoi tu fais ça ? Papa va être mis au courant et ça va encore très mal aller !

- De toute façon ça peut pas être pire, marmonna-t-elle. Comment es-tu au courant ?

- Maman se disputait avec Nanou.

De nouveau, la jeune fille abaissa le regard. Elle n’avait jamais été très obéissante, et les règles qui régissaient chez elle l'insupportaient au plus haut point. Elle voulait en finir. Après quelques secondes de silence, elle leva les yeux vers son frère et prit un air de chien battu.

- Emmène-moi avec toi, supplia la jeune fille.

- Qu… Quoi ?

Son frère abasourdit la dévisageait avec des gros yeux. Elle répéta sur le même ton suppliant.

- Emmène-moi avec toi.

- Mais Lenalee … Comment veux-tu que je t’emmène avec moi ? Et pour faire quoi ? Tu es bien trop jeune !

- J’en ai marre, je ne veux plus rester à la maison. Emmène-moi avec toi ! réclama-t-elle d’un ton qui à présent n’envisageait plus de réponse négative.

Elle s’était levé et avait posé ses douces mains sur les genoux de Danae. Celui-ci les dégagea et se leva à son tour, il était bien plus grand que sa petite sœur et elle était obligée de lever les yeux au ciel pour croiser son regard.

- Non Lena. Je ne peux pas … Tu dois rester ici. Je suis désolé, mais c’est impossible.

Il partit sur ces mots, laissant Lenalee seule. C’était la première fois qu’il partait aussi vite, comme s’il la fuyait, on eut dit qu’il avait peur.

J’irai, songea-t-elle amèrement lorsque la porte se referma derrière Danae. J’irai et je ne reviendrai pas. Elle s’assit sur son lit et croisa les bras, les sourcils froncés et le regard provocateur, elle réfléchissait à un plan pour fuir. L’ultimatum contre sa famille était déclenché.

Une petite demi-heure plus tard et sa mère déboula dans la chambre, elle prit alors un ton déplaisant et commença à menacer sa fille. Son discours avait été soigneusement préparé, chaque mot devait effrayer la jeune fille et l’inciter à obéir. Mais Lenalee n’écoutait qu’à moitié uniquement pour bien réagir au bon moment, elle n’en pensait pas gros. Durant près d’une heure sa mère s’époumona à la raisonner, au final, à cours de menace, elle fut contrainte d’arrêter. Lenalee n’avait pas bougé de tout son beau discours et ne bougeait pas plus maintenant qu’il était achevé. Sa mère quitta alors la pièce, pensant avoir terrorisé sa jeune fille qu’elle pensait, naïvement, crédule.

Les jours qui s’en suivirent furent d’une routine assommante. Mais Lenalee obéissait. A la moindre demande, requête, le moindre ordre, elle s’effectuait. Pour la plus grande joie de sa mère qui du coup se crut autoritaire et puissante. Danae évitait maintenant le sujet qui l’avait rendu si mal à l’aise quelques jours plus tôt. Tout le monde semblait apaisé par la nouvelle Lenalee qui se dessinait respectueuse.


Dernière édition par Lenalee le Mer 24 Juin 2009 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juna
*** Messagère
*** Messagère
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 323
Date d'inscription : 04/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Là où tout commence Mer 10 Mar 2010 - 15:17

Rp verrouillé pour cause d'inactivité !
Si tu veux le reprendre, tu peux t'adresser à un modérateur.
Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» salut tout le monde,,voici une de mes dernieres acquisitions
» Les petits gestes qui veulent tout dire
» Tout savoir sur la photo...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: