Partagez|

Mission 18'

Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Mission 18' Lun 27 Avr 2009 - 22:09

Depuis le temps que je l'avais demandé celle-là ^^' Il serait temps...

J'avais découvert une présence ennemie sur une île à l'est de notre continent, maintenant il fallait que je l'éradique ... Avec moi trois hommes, Zhuri, Dajna et Anito. D'après ce que je savais d'eux, Zhuri était un jeune homme au tempérament plutôt nonchalant dans la vie de tous les jours, mais il savait se montrer efficace dans l'action, et il maniait extrêmement bien l'épée. Djana, lui était plutôt réservé. Il brillait surtout par sa dextérité à élaborer des plans, il avait l'esprit habile et toujours de bonne idée pour nous épater. Pour ce qui est d'Anito, je l'avais déjà rencontrer lors de ma précédente mission vers cette île, il était froid et inamical, mais grâce à lui aujourd'hui j'étais en vie. A mon plus grand contentement, il avait accepté de rééditer l'exploit en rejoignant mon unité pour supprimer cette base d'entrainement.

Je me dirigeais vers notre point de rendez vous, exactement le même que pour la mission de repérage. Anito était là, à l'intérieur de son ballon de guerre, Djana aussi était présent, adossé contre le rebord extérieur du ballon. Il se redressa lorsqu'il me vit approcher.

- Bonjour Djana, Anito, disais-je en m'inclinant. Zhuri n'est pas encore arrivé ?

- Non pas encore, mais il ne devrait pas tarder.

Djana n'était pas très grand, les cheveux d'un châtain clair assez rare et de grands yeux vers, il tenait à ses côtés un simple poignard. Anito bidouillait des trucs dans sa machine de guerre en marmonnant dans sa barbe. Quelques minutes plus tard une fine silhouette se dessina à un angle de rue, Zhuri marchait d'un pas paresseux avant de parvenir jusqu'à nous. Il était légèrement mat et avait des cheveux, ainsi que des yeux marrons foncés, presque noir. Lorsqu'il vit mon air impatient et mécontent, il s'inclina précipitamment en s'excusant.

- Je suis navré, je ... m'étais perdu et ...

De toute évidence, il n'était pas d'une nature rapide et angoissée. L'arrêtant dans ses lamentations, je le relevai et lui fis signe de monter dans l'embarcation. Anito fit décoller la machine, une fois en l'air j'exposai la situation.

- Bien, nous arriverons d'ici trois quart d'heure, je me retournai vers Anito qui m'approuva d'un signe de tête. Cette base d'entrainement est très grande, mettre fin à son activité de va pas être chose facile. Lors de ma précédente mission là bas, j'ai pu remarquer quelques détails qui pourront sûrement nous être utiles. Entre autres, la végétation abondante. Elle sera un bon atout, surtout pour se cacher. Le directeur du centre est un homme arrogant et fier, je pense qu'en le touchant lui, sa base le sera aussi. Le mieux serait de le capturer, vivant si possible.

Je laissai mes paroles faire leur effets, avant de poursuivre :

- Je me suis déjà faite repérée , c'est là où tu vas intervenir Djana, je me tournai vers lui et lui tendis des habits de la nation de la terre. Tu as le physique d'un fils de la terre, tu m'as surprise à roder autour du campement et à réussis à me faire prisonnière. Nous infiltrerons donc la base, Zhuri et Anito resterez aux alentours, prêts à intervenir pour la suite.

Djana enfila les vêtements que je lui avait donné, une demie heure plus tard nous débarquâmes sur l'île boisée.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Ven 8 Mai 2009 - 19:48

Une fois arrivés, tous me suivirent à travers la forêt jusqu'à ce que nous atteignîmes la clairière. Lorsque nous arrivâmes au bout, je donnais les directives à suivre.

- Bien, Anito et Zhuri, mettez vous en position et attendez le signal. Si le plan ne se déroule pas comme prévu, n'intervenez qu'en cas d'extrême urgence


Il acquiescèrent et partirent se cacher dans les arbres. Je fis signe à Djana de me suivre et rapidement nous parvînmes à la lourde porte en pierre. Nous avions emprunté le même sentier que j'avais pris la dernière fois, facilement reconnaissable depuis mon dernier passage car complètement brûlé. Une fois devant l'entrée, je fis reculer Djana, saisis mon fouet et le fis claquer en direction de la porte. Mon Vulco Manis était maintenant capable de traverser le métal, c'est pourquoi la porte en pierre, aussi lourde fusse-t-elle ne résista pas bien longtemps. Je mettais toutes mes forces dans chaque coup, créant des fissures et entailles si profondes qu'elles faisaient trembler le dôme entier. J'étais vraiment fière d'avoir en ma possession une arme aussi puissante, c'était la première fois que je l'utilisais depuis son amélioration et de toute évidence, elle était beaucoup plus forte.

Je n'eus pas le temps de m'extasier longtemps devant sa puissance que la porte commençait à se disloquer, aussitôt nous fîmes demi tour et nous cachâmes derrière de gros buissons, nous attendîmes quelques secondes avant de réapparaître. Tous les maîtres de la terre étaient en position de combat devant la porte démolie, de toute évidence ils s'attendaient à voir débarquer une armée entière de la nation du feu. Lorsqu'ils virent arriver Djana me tenant par le bras tous avaient un air ébahit. Djana prit alors la parole.

- Je viens d'attraper cette fille du feu qui se cachait dans les arbres, et qui par je ne sais quel moyen a réussit à faire céder la porte.

Djana était très doué pour cacher ses émotions, une autre de ses qualités qui s'avérait extrêmement utile. Même un maître de la terre expérimenté peinerait pour ressentir ses mensonges, c'est pourquoi tout en s'avançant vers le dôme, aucun des enfants de la terre n'attaqua. Un homme se détacha du groupe et s'avança vers nous. Il défigurait Djana, mais avant de ne poser des questions à son sujet il s'approcha de moi et commença à sourire.

- Ne serais-tu pas cette fille du feu qui nous a échapper la première fois ?

Je le regardais sombrement et essayais de me dégager de la prise de Djana mais celui ci me tenait fermement. L'homme me regarda de haut, puis fit signe à Djana de le suivre et il nous entraina à travers le terrain d'entrainement. Tous les enfants de la terre présents nous regardaient curieusement, certains me jetais un regard noir de haine, d'autres dévisageaient Djana, mais tous demeurèrent silencieux. Il nous stoppa devant un mur de pierre, et frappant du pied sur le sol abaissant une bande de terre qui donna accès à un couloir. Nous pénétrâmes à l'intérieur, c'était un véritable labyrinthe mais finalement nous parvînmes dans une pièce sombre éclairée par une faible lanterne. Deux gardes se tenait de part et d'autre de la pièce, le directeur du centre d'entraînement s'avança, l'homme qui nous avait conduit jusqu'ici prit la parole :

- Monsieur, voici la responsable de la si redoutable attaque qui nous a tant effrayé, il ne s'agit que de l'espionne de la dernière fois.

Le directeur rit alors aux éclats, triomphant il s'avança vers moi et me cracha au visage

- Et bien et bien, on revient toujours sur les lieux du crime n'est-ce pas ?
Il rit de plus belle, puis se tournant vers Djana : et vous jeune homme, vous méritez une médaille d'or ! Quel est votre nom ?

- Djana Monsieur.

- Bien ! Très bien ! Vous faites désormais partit de l'élite jeune homme ! Venez donc avec moi, disait-il tout en passant son bras autour des épaules de Djana et en l'entrainant dehors.

- Monsieurs vous ... n'y comptez pas ?

- Que se passe-t-il mon cher Ric ? Ce jeune homme est un héros !

- Mais enfin Monsieur ... Vous ne savez même pas d'où il vient ! Et ... c'est peut être un enne...

- Voyons Ric ! dit-il indigné, il se tourna vers Djana. D'où viens-tu jeune homme ?

- A la base, j'étais envoyé ici pour rejoindre votre centre.

- Fort bien ! Alors vous voyez Ric ! Enfermez moi cette peste dans le cachot, disait-il tout en me pointant du doigt, je m'en occuperais plus tard.

- Bien Monsieur.

Ric ne savait que répondre d'autre, il abaissa la tête en attendant que le directeur sorte en compagnie de Djana, les deux gardes étaient restés immobile, prêts à contrattaquer s'il me venait l'idée de passer à l'action. Finalement Ric me saisis violemment l'épaule et m'entraina, escorté par les deux gardes, dans une cellule plongée dans la nuit. Il m'y fit violemment entrer, puis referma la porte d'un coup de pied sur le sol. J'étais dans l'obscurité totale, je fis alors apparaître une flamme au creux de mes mains, et effleura mon fouet qui était resté cacher sous ma tunique tout ce temps. La suite du plan serait bientôt mise en exécution.


Dernière édition par Lenalee le Sam 16 Mai 2009 - 17:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Sam 9 Mai 2009 - 13:57

La cellule dans laquelle j'étais enfermée était étroite et sans ouverture. Un mètre de large pour deux de longs, c'était dans ces moments que j'étais fière de ne pas être claustrophobe. Je m'approchais de la paroi du fond, et posai ma main dessus. Cela était bien évidemment inutile, je ne pouvais estimer l'épaisseur de ce mur ou ce qu'il y avait derrière, à moins d'être un maitre de la terre. Décidant d'économiser mon chi, je fis disparaître ma flamme. Une fois que mes yeux fussent habitués à l'obscurité, je pus distinguer un fin trait de lumière en hauteur. M'approchant un peu, j'aperçus de la verdure par ce trou. Derrière il y avait la forêt. Je n'aurais eu aucun mal à m'enfuir, mais en arriver là pour repartir aussi sec aurait été stupide de ma part. J'attendais donc que l'on vienne me chercher, je ne savais pas où en était Djana mais j'espérais que tout se déroule comme prévu. Je n'avais pas la notion du temps dans cet endroit clos, je n'aurais su dire si j'y étais resté enfermée cinq heures ou cinq minutes, lorsqu'enfin on vient me chercher. La porte se rabattu violemment, je ne distinguai qu'une silhouette imposante qui me saisis par le bras et m'entraina à travers le labyrinthe de pierre, pour au final arriver dans une pièce tout aussi sombre, mais beaucoup plus spacieuse. Arrivèrent ensuite le directeur qui tenait une lanterne, accompagné de Ric et deux gardes. Ces derniers me plaquèrent contre le mur et m'immobilisèrent en formant des menottes de pierre dans celui ci. Le directeur s'approcha alors de moi

- Alors, dis moi tout. Que viens tu faire dans les environs ?

Je restais silencieuse, lui adressant un regard noir.

- Tu ne veux pas répondre ? Tentons une autre question, comment as-tu démolie notre porte ?

Silence. Il commença à s'impatienter.

- Tu ne veux toujours pas répondre ... Soit, Ric !


Après avoir entendu son nom, Ric s'avança vers moi et avec un sourire meurtrier m'élança dans le ventre un puissant poing de pierre, me coupant le souffle.

- Tu réponds, ou on sévit d'avantage ?


La respiration coupée, je ne su prononcer la moindre parole, Ric s'apprêta alors à m'envoyer dans l'abdomen un autre coup, lorsque le directeur l'arrêta en plaçant son bras devant lui.

- Je ... ne ... vous dirais rien !

D'un signe de tête il fit signe à Ric de continuer, et ceci durant ce qui me sembla être des heures.
Finalement ils abandonnèrent avant moi, ils relâchèrent mes mains et pieds du mur je m'écroulai à terre. Un garde vint me relever et m'entraina dans la cellule. J'avais affreusement mal au ventre, il y avait dessus comme un poids qui me faisait respirer difficilement, mais encore une fois, ces hommes faisaient partie de ceux qui me sous-estimaient, et encore une fois c'était un grave erreur, j'étais plus résistante qu'il n'y paraissait.

Une fois encore je ne saurais dire combien de temps s'écoula, lorsque la porte de la cellule s'ouvrit. Adossée contre la paroi du fond, les genoux repliés contre ma poitrine, je m'attendais à ce que l'on vienne me chercher, mais bizarrement ce n'était pas pour moi qu'ils étaient venu. Un garde fit violemment entrer un prisonnier avant de refermer la porte. Une fois que le garde fut partit je fis apparaître une flamme dans le creux de ma main, pour me retrouver face à face avec Zhuri. Ahurie je restais silencieuse en dévisageant mon coéquipier, le visage en sang. Je mis un certain temps avant de me précipiter vers lui pour l'aider à se relever et essuyer le sang qui dégoulinait de ses lèvres.

- Zhuri qu'est-ce que ... qu'est-ce qu'il s'est passé ??


Il déglutit difficilement, puis m'expliqua :

- On était caché, comme convenu, mais disons que ... j'avais une envie pressante et ...

Je levai les yeux au ciel.

- Et tu t'es fait prendre ?


- Un fils de la terre m'a envoyé un rocher dans le visage, je n'ai pas perdu connaissance mais j'étais incapable de me défendre, et Anito n'est pas intervenu car ils étaient trop nombreux. Ils font des recherches autour de la base car ils se doutent que vous n'êtes pas seule.

- Et as-tu vu Djana dans la base ?

- Oui, il était accompagné de deux hommes, l'un pas très grand avec un air orgueilleux, l'autre plus grand et élancé, l'air fourbe. Je n'en ai pas vu plus, dès qu'ils m'ont surpris ils m'ont amenés ici.

Ric et le directeur ... Djana était toujours en leur compagnie, c'était un bon point. Mais Zhuri aussi allait passer par la case torture, il allait devoir résister, il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Sam 9 Mai 2009 - 16:06

Comme je le redoutais, ils vinrent chercher Zhuri pour le faire parler. Tout en partant il m'adressa un regard confiant, mais l'attente fut insupportable. Je tournais en rond dans ma cellule, m'asseyais, je relevais, faisais apparaître un flamme, l'étouffait, me rongeais les ongles ... Je ne savais pas de quoi était capable Zhuri, mais il ne fallait pas qu'il dénonce Anito, et encore moins Djana.
Quand enfin on le fit réapparaître. Il était debout devant l'entrée du cachot, un garde le poussa et il s'affala à terre. La porte se referma, je me précipita à ses côtés. Je vis à la lueur de ma flamme que son visage était creusé et meurtrit, voyant que j'attendais des informations, il me souffla :

- Je n'ai rien dit.

Un sourire de soulagement et de compassion s'afficha alors sur mon visage, sourire qu'il me rendit faiblement.
Un certain temps s'écoula, lorsque deux voix retentirent du côté du couloir. Je m'approchai alors et plaquai mon oreille contre le mur froid, essayant d'entendre ce qui ce disait.

- ... Je vous dis que c'est une idée stupide !

- Cessez ! Ils ne nous apporteront rien, vous l'avez bien vu ils sont têtus comme pas deux ! Les garder plus longtemps est inutile.

- Voyons, pourquoi tuer nos prisonniers ? Ils nous servent d'otages, grâce à eux nous pouvons faire pression sur la nation du feu !

- Ne soyez pas sot, deux simples soldats ne pèsent pas lourd pour cette nation, ils feront au contraire un excellent exercice pour nos élèves, et par la même occasion nous prouverons à la nation du feu que nous sommes supérieurs.

- Mais...

- Vous n'avez pas à discuter avec moi Ric, ouvrez cette porte.

Je me reculais brusquement et la porte s'ouvrit. Le directeur, Ric, et les deux gardes étaient présents. Ils nous entrainèrent à l'extérieur, la lumière du jour m'éblouit et je mis quelques temps avant de percevoir distinctement les formes qui m'entourait, tout n'était d'abord que du flou, petit à petit les contours s'éclaircissaient jusqu'à ce que ma vue soit de nouveau normale.

De la terre recouvrait nos poignets attachés dans le dos, les gardes nous disposèrent à une des extrémités du terrain. Tous les maîtres de la terre étaient présents, c'est-à-dire une bonne cinquantaine. Les professeurs donnaient les consignes aux élèves, d'après ce que j'avais compris ils devaient nous mettre à mort, et c'était un simple exercice. Ça me répugnait complètement, mais n'oubliant pas que ma vie était en jeu je me concentrai sur les menottes. La chaleur que produisait mes mains était telle que la pierre fonda, me libérant. Zhuri avait fait la même chose de son côté, les maitres de la terre ne l'avaient pas remarqué, trop occupés avec leurs consignes, mais Djana qui était lui aussi présent l'avait vu. Il restait en position à côté du directeur.

Une fois libre et sans plus attendre, je lançais en l'air une énorme boule de feu. Les maîtres de la terre se tournèrent vers moi, surpris, mais ne réagirent pas. Certains se contentaient de rigoler de mon effort qu'ils jugeaient voué l'échec. Mais quelques secondes plus tard Anito apparut, il sauta d'un branche, se rattrapa habilement, puis lança à Zhuri son épée qu'il rattrapa adroitement. Je saisis mon fouet et le fis claquer pour le dérouler, nous restâmes en position d'attaque en attendant qu'ils réagissent. Mais ils demeuraient immobiles, le directeur pris alors la parole.

- Bien, voilà qui nous fera des recherches en moins à faire ! Exterminez les tous.

D'un geste collectif, les élèves formèrent une véritable montagne volante qu'ils propulsèrent sur nous. Anito et Zhuri lancèrent tous deux un énorme jet de flamme, tandis que j'élançai puissamment mon fouet. L'énorme rocher explosa en vol, répandant des débris dans tous le dôme. Nous nous protégeâmes à l'aide d'un rideau de feu collectif, tandis que les maîtres de la terre créèrent un mur de pierre. Nous profitâmes de cette distraction pour partir. Je démolissai la façade derrière nous, Anito, lui était partit chercher Djana. Celui ci apparut dans le nuage de poussière, tenant son poignard à la gorge du directeur qui ne pouvait se libérer. En quelques secondes nous nous retrouvâmes dans la forêt avec le directeur en otage.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Jeu 21 Mai 2009 - 12:43

Rapidement nous nous réfugiâmes dans un arbre suffisamment éloigné de la base pour éviter qu'ils nous repèrent grâce aux ondes terrestres. Je bâillonnai le directeur tandis que Djana lui ligotait les mains dans le dos, l'immobilisant. Nous reprîmes alors notre souffle quelques secondes, Anito et Zhuri sur une branche, Djana le directeur et moi sur une autre. Notre otage ne cessait de s'agiter.

- Mmmh Mmmmmmh Mmh !

- Faites le taire !

- Mmmmmmmmmmmmmmmh ! ><

- Mais faites le taire !

- Calme toi ! C'est bon.

J'enlevais le bout de tissus de sa bouche, aussitôt il se mit à crier à l'aide. Djana le saisis violemment puis le plaqua contre le tronc, son poignard sous la gorge. Aussitôt le directeur se tut.

- Tu as encore la vie sauve, si tu veux la garder je te conseil de te taire.

Les grands yeux verts de Djana étaient devenus aussi sombres que les miens et jetaient des éclaires au directeur qui ne le lâchait pas du regard.

- Jamais vous ne mettrez fin à notre centre.

- C'est très mal nous connaître.

- Les gardes, maîtres et élèves expérimentés qui s'y trouvent ne se laisseront jamais faire. Votre plan est voué à l'échec.

- Nous en reparlerons quand on aura mis fin à son activité.

Et Djana le bâillonna de nouveau, le directeur continua à gémir mais nous ne portions plus attention à ses lamentations. Après avoir suffisamment récupéré, Zhuri Anito et moi partîmes en direction de la base, Djana surveillait le directeur. Rapidement nous croisâmes un groupe d'une demie-douzaine d'élève, accompagné par un maître plus âgé. Nous étions cachés derrière des buissons, sûrement nous avaient-ils repérés, c'est pourquoi sans plus attendre Anito fit sortir de ces poing un énorme jet de flamme qui engloutit deux élèves. Les maîtres présents se mirent alors en position d'attaque. Nous surgîmes de notre cachette.

- Vous avez capturé notre directeur et maintenant vous tuez nos élèves ? Allez au diable !

Sans réponse Zhuri dégaina son épée et l'envoya droit dans le côtes d'un adversaire. Les fils de la terre présents nous attaquèrent, de mon côté je me retrouvais face au professeur. Je lui envoyai mon fouet dans le visage, il se baissa et fit sortir de la terre deux pics rocheux à côté de moi. Il les rabattit, en une roulade avant je les évitai et me retrouvais accroupie devant le maître. Je lui fis une balayette et il se retrouva à terre. Un jet de flamme plus tard et il avait été vaincu. Je me retournai et vis que mes coéquipiers s'était eux aussi très bien défendu, leurs ennemis avaient été vaincus.

Nous retournâmes auprès de Djana et lui racontâmes notre excursion réussie, le directeur faisait les gros yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Lun 1 Juin 2009 - 16:40

Plusieurs groupes furent anéantis de la même façon, sur plusieurs jours une bonne vingtaine de maîtres de la terre avait été exterminée.
Après notre dernière excursion qui avait fait cinq victimes, nous nous concertâmes.

- A ce rythme nous ne tiendrons pas bien longtemps ... Ils sont encore très nombreux et plus coriaces que jamais, j'espérais qu'ils déclarent forfait plus tôt.

- Et ils risquent de nous retrouver.

- Aussi oui ... Nous n'avons plus trop le choix, nous devons en finir au plus vite.

Tous me dévisageaient avec appréhension le directeur gémissait toujours mais nous ne faisions plus attention à lui depuis bien longtemps. Nous allions nous rendre à la base d'entrainement avant que les maîtres ne nous retrouvent. Nous avions bâillonné et ligoté notre otage suffisamment loin et en hauteur, camouflé par la végétation abondante pour que les enfants de la terre ne le retrouvent pas.

Arrivé à proximité du centre et fatigués par toutes ses heures passées dans des arbres, nous décidâmes d'abandonné l'effet de surprise et restâmes sur la terre ferme. Bizarrement aucune attaque ne se produisit avant que nous parvînmes dans le dôme. A notre plus grande surprise, la porte était toujours défoncée. Nous pénétrâmes dans la base, elle était déserte.

Nous demeurâmes immobiles de longues secondes, lorsque surgit de nul par un énorme rocher qui percuta Djana de plein fouet. Nous restâmes bouche bée en regardant Djana se tenir douloureusement le ventre, se tortillant au sol. Nous finîmes par nous retourner pour voir Ric, seul, en position d'attaque. Il se redressa et nous fit face.

- Vous comptez nous tuer seul ?

- Vous avez réussi à faire fuir tous les élèves que vous n'avez pas tués, mais j'ai juré de vous le faire payer. Seul, ou pas.

Sortirent de l'ombre quatre maîtres, sûrement très expérimentés. Nous nous mîmes en position d'attaque, Djana était toujours à terre.

C'était un maître de la terre plutôt âgé qui engagea le combat, frappant du pied sur la terre, il en fit émerger une vague de pierre qui vient se rabattre sur nous. D'un geste collectif nous fendîmes la vague qui s'écrasa plus loin. Anito envoya par rafale une dizaine de boules de feu vers un autre maître, il les stoppa toutes par des pics de terre qu'il faisait surgir du sol, pour au final en faire émerger un qu'il propulsa tête la première vers Anito. Celui ci ne réagissant pas, j'envoyai mon fouet s'enrouler autour du projectile. Enfonçant mes talons dans le sol et bras tendu, je changeai la direction du pic rocheux en un demi tour, propulsant le rocher dans un adversaire qui ne se releva pas.

De son côté, Zhuri peinait avec un maître de la terre qui le bombardait de rochers. Le fils du feu les bloquait en positionnant son épée devant son visage, mais sur le coup de la puissance il était obligé de reculer à chaque nouveau choc. Il finit par prendre l'avantage lorsque le maître s'arrêta pour reprendre son souffle. Zhuri se précipita vers lui tout en lui propulsant un jet de flamme que son adversaire stoppa par un mur. Mais il était trop lent, le fils du feu avait contourné l'obstacle et planté l'épée dans son abdomen. Le maître vaincu s'affaissa au sol, Zhuri se précipita alors à mes côtés pour tenter de renverser Ric.

Celui ci s'était protéger par une armure en terre. J'envoyai mon fouet la détruire, sauf qu'à chaque partie esquintée, un nouveau caillou venait remplacer le trou. Mon arme était puissante, mais les dégâts qu'elle causait n'était pas sur une assez grande surface. Alors que Ric et moi nous affrontions, Zhuri se faufila dernière ce dernier qui ne l'avait pas remarqué. Il planta son épée dans son armure en terre et lui infligea une profonde entaille verticale, faisant tomber l'armure et lui infligeant une blessure superficielle. Ric tomba à genoux, j'en profita pour faire claquer mon fouet en sa direction, et il était mort.

Anito s'était retrouvé face aux deux derniers maîtres, leurs attaques étaient trop simultanées pour que le maître du feu puisse riposter, Zhuri et moi arrivèrent en renforts. Dès que nous fûmes à sa hauteur, il tonna :

- Avec moi !

Ensemble, nous produisîmes un énorme déluge de feu, la chaleur de son cœur devait atteindre la puissance phénoménale de la surface soleil. Cette puissance ne dura pas bien longtemps. En quelques secondes c'était fini, les deux maîtres de la terre avait été volatilisés. La chaleur se dissipait petit à petit, je me précipitai aux côtés de Djana qui avait été durement touché, mais qui heureusement n'avait pas été atteint par le combat. Anito le saisit comme un nouveau né, et nous partîmes retrouver le ballon de guerre.

Sur le chemin nous décrochâmes le directeur qui n'avait pas pu se détacher, et rapidement nous parvînmes sur la plage. Une petite heure plus tard nous débarquions sur les terres de la Nation du Feu. Je saluai chaleureusement Anito et Zhuri, adressant à Djana un prompt rétablissement, et je me dirigeais avec mon otage vers le palais de la Nation du Feu.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Taijin
*******
*******


Masculin Age : 28
Messages : 3791
Date d'inscription : 10/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission 18' Mar 2 Juin 2009 - 19:28

Très bonne mission!
Continue comme ça!

+170XP!
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Mission 18'

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: