Partagez|

Fontes des glaces ?

Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Fontes des glaces ? Dim 19 Avr 2009 - 20:32

"_TOC TOC TOC"
Je me réveillai par des bruits de tapement à ma porte.
"_Y A QUELQU'UN ????"
Cette voix me disais vaguement quelque chose... Je sortis du lit brusquement et descendis ouvrir. Décidément j'étais souvent seule chez moi... Je descendis les escaliers à toute vitesse et par réflexe je levai mon pied à la dernière marche. En me retournant je vis un fil trainé par terre. Ouf j'ai eu de la chance. Puis j'arrivai en courant vers la porte.
"_ALLO !! EVYLE TU M'ENTENDS ???
_Oui oui c'est bon j'ouvre pas la peine de gueuler... Tu viens de me réveiller...
_Ah désolé..."
J'ouvris la porte qui était fermé à clé et vis Douvi devant la porte.
"_Ah c'est toi...
_Bah tu croyais que c'était qui d'autre ?
_Je sais pas... Mais tu sais c'est le matin alors...
_Hum je peux rentrer ?
_Oui oui."
Douvi entra chez moi et me regarda bizarrement.
"_T'es encore en pyjama ?? A cette heure ci ??
_Bah je viens de me réveiller...
_Ah oui c'est vrai..."
Après un petit temps debout il vit que je le regardai impatiemment qu'il s'en aille.
"_Bon ce que j'ai à te dire va être long alors hum... Je peux m'assoir ?
_Oui... Fait comme chez toi...
_Très bien merci."
Puis je vis Douvi se dirigé vers la cuisine.
"_Hum... qu'est-ce que tu fais ?
_Bah tu m'as dit de faire comme chez moi...
_*craignant le pire* Oh mon dieu...
_C'est bon c'est pas la mort je vais juste me chercher un verre pour boire. J'ai soif !
_Ok ok... Tu me diras tout quand t'as finis alors... Surtout que moi j'ai faim là...
_Bah manges !"
Je regardai Douvi désespérément... Il savait très bien que je n'allais pas manger devant lui et pourtant il insistait. Il avait un regard qui m'obligeai presque à manger devant lui. Après tout c'était quand même mon chef...
"_Bon ok..."
Je sortis une boite de céréales avec un bol et du lait. Puis je m'installai sur la table, me servis et mangeai tranquillement. Douvi avait l'air dégouté avec son petit verre d'eau. Je lui donnait envie de manger. Il me regardait cette fois ci avec un regard de pitié comme s'il regrettait de m'avoir obligé à manger mon pti dej' devant lui.
"_Evyle ?
_*la bouche pleine* Humph ?
_Tu peux arrêter de manger devant moi s'il te plait ?
_Mais c'est toi *gromph* qui m'a dit de manger... *gromph*
_Oui mais maintenant ça me dérange...
_Bah sinon... *gromph* tu me dis ce que tu as à me dire maintenant. *gromph* Et tu me regarde pas *gromph*
_Ouai c'est ce que je vais faire... *prend une profonde inspiration* Voilà ou nous en sommes: nous avons des espions de la Nation du Feu qui nous ont informé qu'ils comptaient faire fondre la glace des deux pôles: Nord et Sud...
_Ils ? Mais qui ils ?
_On ne sait pas encore... Mais tu imagines ?? Si on a plus de glace les pingouins vont mourir !!
_Bah non ils seront juste dans l'eau...
_Et nous ?
_On partira avant qu'ils fondent la glace...
_Tu es pathétique... Tu te rend même pas compte que notre Nation est en danger de mort... C'EST ABOMINABLE !!!
_Il n'y a pas de quoi *gromph* en faire tout un flan... Il doit bien y avoir une solution...
_On a tout essayé... Nos espions n'ont pas réussis à savoir... Il nous reste plus qu'un choix...
_Lequel ??
_Que tu ailles en personnes rendre visite à la Nation du Feu, que tu leur demande des explications et que tu arranges la situation...
_MOI ??!! Mais pourquoi pas toi ??
_Parce que moi j'ai des obligations... Et je dois pas quitter le territoire...
_Roooh... Et pourquoi pas quelqu'un d'autre *gromph*
_Parce que tu es amirale et que j'ai confiance en toi !! Voilà pourquoi !! Et tu ne vas pas rechigner s'il te plait !! Tu as la vie de notre Nation entre tes mains !!
_La vie de notre Nation je sais pas..."
Douvi me regardait désormais avec un regard menaçant. Je savais que je n'avais pas le choix... Au fond moi j'étais contente qu'il pensait à moi pour sauvé la Nation mais je ne voulais surtout pas le lui montrer. Après tout j'étais censé être en rogne contre lui de m'avoir réveillé... Même si ça en valait le coup...

Après avoir finit mon bol de céréales je m'habillai et me préparai. Je laissai un mot pour mes parents
"Désolé je suis partis pour une mission très urgente je reviendrais pas tout de suite mais si vous voulez plus d'explications demandez à notre chef Doudidouda il saura vous répondre. Bisou je vous aime fort, votre fille Evyle."
"_Oh comme c'est mignon !
_*regard noir*
_Ouai bon à mon tour de te taquiner... Bon maintenant que tu es prêtes allons-y !"
Je fermai la porte derrière moi et suivis Douvi mais il partit devant moi et marchait vite.
"_Douvi ! Attend moi !!
_Non on est pressé !!"
Je courais pour rejoindre Douvi.
"_Désolé si j'étais désagréable tout à l'heure mais comprends moi... J'ai été surprise en plein sommeil par toi... Ça m'a mis de mauvaise humeur... Désolé encore."
Je ne voyais aucune réaction de Douvi à part le fait qu'il marchait encore plus vite.
"_Douvi !! Dis moi ce qu'il ne vas pas s'il te plait...
_CE QUI NE VAS PAS ???? MAIS TOUT VAS TRÈS BIEN !!!
_Douvi...
_Écoutes je peux comprendre qu'une mission ne t'intéresse pas mais là il s'agit de SAUVER LA NATION !!! Et tu t'en fou ??
_Mais non ! Je suis désolé ça s'était tout à l'heure. Je n'osais pas te le dire... Mais je suis vraiment contente que tu es pensé à moi pour cette mission et vraiment ça me fait plaisir !!
_On ne le dirais pas..."
Je rattrapai douvi et le dépassai. Puis je me retournai et bloquai son chemin.
"_Pousses toi tu me bloque..."
Je lui fis un grand sourire.
"_Tu vois que je suis contente sourire
_D'accord... Maintenant pousses toi s'il te plait sinon on vas être en retard..."
Douvi paraissait vraiment énervé et il ne fallait vraiment pas le contrarié. Je m'en voulais de l'avoir mis de mauvaise humeur et voulais tout faire pour me faire pardonner. Mais plus j'ouvrais la bouche et plus la situation empirait... Il fallait vraiment que je fasse quelque chose pour ne pas que ça ait d'influence sur le reste...
"_Douvi je m'excuse pour tout à l'heure...
_*énervé* Arrêtes de m'appeller Douvi !!"
Je m'arrêtai de marcher d'un coup. J'étais démoralisé. D'habitude ça ne le gênait pas que je l'appelle Douvi... Je ne voyait pas ce qui n'allait pas maintenant. Puis il se retourna et me vis le regard dans le vide, immobile.
"_Evyle dépêches toi ! Je n'ai pas que ça à faire que de t'attendre..."
Je le regardai repartir et il se retourna soudainement terrifié.

"_Je suis désolé... Je ne voulais pas dire ça... Je ne sais pas ce qui m'a pris... J'étais énervé c'est vrai mais ce n'est pas une raison... Désolé... Vyvyle j'ai besoin de toi... Tu es maintenant la seule qui peut sauver notre nation. Je te fais entièrement confiance et c'est pour ça que je sais que tu vas trouver un compromis. Il nous reste encore une heure de marche avant d'arriver à la mer, là ou tu partiras en direction de la Nation du Feu.
_D'accord j'arrive !"

Après une heure de marche intensive et de fou rire on arriva à une belle étendu d'eau bleu. C'était la mer qui menait à la Nation du Feu.
"_Bon d'ici deux heures ton bateau arrivera et t'emmènera à la Nation du Feu. Ton voyage en bateau durera une semaine...
_UNE SEMAINE ??
_Oui c'est loin... Et d'ailleurs en attendant le bateau je vais t'apprendre une technique qui te serviras en cas de pépin...
_Une attaque ??
_Oui enfin... C'est un peu spécial je t'explique: c'est la création d'un courant d'eau. Tu peux le déplacer et ainsi éviter les obstacle, varié sa vitesse, etc.
_Donc c'est pour voyager...
_Oui mais pas seulement ! Le courant peut attaquer selon ton ordre et aussi te soigner...
_La claaaasse !!!
_Ouai... Mais ce n'est pas permis au débutant parce qu'il faut avoir de la pratique pour réaliser cette attaque. Mais toi tu es maitre alors je suppose que ça ira *grand sourire*
_J'espère ^^ Surtout si c'est toi qui me l'apprend *grand sourire* Vas-y je t'écoutes maitre.
_*rire* C'est la première fois que tu m'appelles comme ça non ?
_Oui mais vas-y !!
_Ok ok... Alors met toi dans l'eau, tes mains devant toi et fais remuer vivement l'eau."
Je me mis dans l'eau, j'étais complètement trempé et j'avais oublié de prendre mon maillot... Quelle boulette. Bon ce n'était pas grave. Je m'exécutais. Je mis mes mains devant moi et fis des gestes rapides. L'eau se mit à remuer vivement.
"_Voilà ! Et ensuite ?
_Ouaaa tes plus forte que je ne le croyais !
_Bah qu'est-ce que tu crois ! Je ne suis pas maitre pour rien :p
_Ouai je vois ça... Bon alors la suite: Tu fais en sorte de faire bouger le remous de droite à gauche.
_Ok je vais essayer !"
J'essayai de contrôler le remous mais ce n'était pas simple. A chaque essai il s'atténuait. C'était plus facile à dire qu'à faire... Du coup je réessayai et refis un nouveau remous. A peine crée j'essayai de le faire bouger à gauche. J'eus énormément de difficultés. Les remous me faisait perdre le contrôle. Du coup au lieu de contrôler un petit bout d'eau je dus contrôlais tout le remous. En général on contrôlais un bout et le reste venait naturellement avec mais là ce n'était pas le coup. C'était d'ailleurs toute la difficultés de l'exercice. Mais j'avais la volonté d'y arrivé. Je réessayais mais cette fois ci je pris le remous comme un tout et essayai de le contrôlai. C'était déjà plus simple. Je le fis bougeai à droite et à gauche puis un miracle arriva: le remous devenait de plus en plus grand et crée un courant.
_Waaaaaa... C'est géant !!
_Et oui... Bon ce n'est que le début car maintenant que tu as appris cette technique je te laisse le plaisir d'en découvrir toutes les facettes *clin d'œil*
_Oui merci beaucoup *sourire* J'espère que le bateau aura un problème pour que je l'utilise en cher et en os ^^
_Ouai bah n'espère pas trop parce que ça serait dommage que tu meurt avant d'être arrivé...
_C'est pas faux...
_*Tuuuuuuut*
_Tiens le voilà qui arrive ! Bon alors c'est ici que je te dis au revoir... J'espère que quand tu reviendras ta mission sera accomplis ! Et n'oublie pas la technique pour crée le courant !!
_Non ne t'inquiètes pas je n'oublierais pas !! Et c'est promis que quand je reviendrais tout sera dans l'ordre ! Bon allez au revoir douvi... Prends bien soin de toi !! sourire
_Oui ne t'inquiètes pas toi aussi !"
Je lui fis un bisou accompagné d'un gros câlin. Il allait me manquer. Puis je partis en direction du bateau: c'est partit pour une semaine de voyage !
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Lun 20 Avr 2009 - 0:55

Un soir en revenant de mission, Vido rentra chez son père a la forge là où il habitait, car ça ne lui servait a rien de penser a s'acheter un logement, car l'armée lui en fournissait déjà un si il le désirait et qu'il pouvait toujours aller chez son père, et aussi comme il préférait partir en mission que de rester sur place, il ne pourrait jamais s'en occuper. Lorsqu'il rentra dans la partie maison de la forge.

-Père de Vido: Tien. Tu vis encore ?

-Vido: Quel accueil chaleureux ...

-Père de Vido: Il reste du pain et de la viande dans la cuisine, vas donc manger.

-Vido: Je te remercie ...

Vido entra dans la cuisine, il prit du pain et quelques saucisses sèches, puis il s'assit a la table et commença a dévorer son repas. Le père de Vido se blotti contre le mur face a Vido et le regarda manger. Au bout de même pas cinq minutes Vido en eu marre et lui dit:

-Vido: Père vous n'avez donc pas autre choses a faire ?

-Père de Vido: Pas se soir. Dit moi fils, pourquoi ne m'envoie tu jamais de nouvelles de toi ?

-Vido: ça fait des années que tu ne t'intéresse plus a moi, je vois pas pourquoi je t'en enverrais, tant que tu touche la moitié de ma solde, c'est que je suis en vie.

-Père de Vido: Ils t'ont mi en congé forcé ?

-Vido: Exactement... j'ai trois semaines de congé. Si je ne les prends pas ils ne veulent pas me donner de nouvelles missions, donc je n'ai pas vraiment le chois...

-Père de Vido: ça me fait plaisir que tu sois quand même revenu, alors que si tu le désire tu as un logement et des vivres tout frais payer par l'armée.

-Vido: Si je suis en congé, je ne préfère pas rester sur mon lieu de travail... je risque de travailler malgré moi... et ils me le conteront pas comme jour de congé...

-Père de Vido: Je vois ... bien, reste comme il te plaira, j'ai du travail a finir, on se revoit demain matin. Bonne nuit.

-Vido: Bonne nuit père.

Le père de Vido retourna a son atelier, et Vido termina son repas qu'il avait entamer avant sa discutions avec son père. Une fois son léger repas, il monta dans sa vielle chambre, où il se laissa tomber, comme une masse. Il ne dormi que quelques heures, son esprit était trop perturber, il ne savait pas comme il allait tuer son temps. Surtout que son ami Fang n'étais même pas là, lui il aurait pu lui trouver une mission ou l'autre sur le coté, mais comme il fut parti sur une mission seul, il ne pouvait donc pas compter là dessus, Il était seul pendant ces trois semaines a venir.

Lorsque Vido décida de se lever, il était midi, il se leva péniblement et alla ensuite se laver. Lorsqu'il eu fini il descendit dans la cuisine, où il chercha de la nourriture pour son estomac affamer, ne trouvent rien, il entra dans l'atelier de son père, qui travaillait encore et encore a la confection d'arme diverse.

-Vido: Père, il n'y a plus rien a se mettre sous la dent dans la cuisine, tu n'as pas une réserve ?

-Père de Vido: Déjà ?Il soupira. Non je ne tien plus de réserve depuis que tu n'habites plus quotidiennement la maison. Tu as de l'argent pour aller chercher de la nourriture sur le marché ?

-Vido: Comme par hasard... bon j'y vais, je reviendrais en fin d'après midi avec de quoi manger...

-Père de Vido: Bien a se soir fils. Il reprit son travail, comme si ne rien n'était.

-Vido marmonna en quittant la forge: je me demande se qu'il fait avec l'argent que je lui donne...

Vido se dirigea vers la grand place de la ville, là où se trouve le marcher, il marcha dans cette direction, jusqu'à se qu'il vit une échoppe de vêtement superbement bien cousu et au attirent. Il n'était pourtant pas fana de se genre de chose, mais il est vrai que toujours porter ses vêtement d'officier devenait lassent.

Il entra dans la boutique, de dehors elle ne paraissait pas très grande, mais de dedans, elle était super large et longue, il est vrai que vu les prix, il compris pourquoi il y avait très peux de gens dans la boutique. Il marcha a travers les étagères lorsqu'un vendeur approcha.

-Vendeur: je peux vous aider jeune officier ?

-Vido: Et bien pour dire vrai oui, je cherche des vêtements a la fois simple et élégant, de couleurs asser sombre mais toujours dans les tons rouges.

-Vendeur: Je vais vous trouver ça sur le champ, mais je dois d'abord prendre vos mesures.

-Vido: Allez y

Après avoir pris les mesures le vendeur parti, il ne revient que dix minutes plus tard avec des vêtements répondent totalement au attentes de Vido (Pour le vêtements voir mon avatar), Il alla essayer dans une cabine ses vêtements qui lui allèrent super bien, si qui lui mit le sourire au lèvres. Il acheta aussi un sac où il mit ses vêtement d'officier, il paya le vendeur et reparti chez lui pour reporter ses vêtement, se qu'il n'était pas pratique pour faire les courses.

Lorsqu'il fut rentrer il vit son père boire du thé dans la cuisine, avec de la sueur qui lui dégoulinait du front, se dernier se retourna et reluqua Vido de la tête au pied.

-Père de Vido: Je vois que tu profite un peux de ton argent... on dirait que tu as attrapé des goûts de luxe.

-Vido: C'est la première fois que j'achète quelque chose avec mon argent, je peux bien me le permettre non ?

-Père de Vido: Soit ... après tout c'est ton argent je n'ai rien a dire la dessus, tu es asser grand pour gérer ton argent comme tu l'entend. Il finit son verre et retourna au travail dans sa forge.

-Vido marmonna: Tsss... il m'énerve ... juste bon a forgé et a faire des remarques ...

Il déposa son sac dans sa chambre et retourna au marché, il commença a acheter des vivres a gauche et a droite jusqu'à se qu'il arriva au boulanger.

-Boulanger: Que puis je pour vous jeune homme ?

-Vido: Je voudrais les cinq pains là ainsi que dix des petits là. Ce sera tout.

-Boulanger: Voila ça ferra 30 pièces je vous pris.

-Vido: Pardon ?

-Boulanger: 30 pièces.

-Vido: vous vous moquez de moi là ?

-Boulanger: écoutez si vous n'avez pas de quoi payer, vous pouvez toujours aller voir ailleur...

Vido lui fit un regard noir, fit le tour du comptoir et s'arrêta devant le boulanger.


-Vido: je pense avoir mal compris ... je dois aller voir ailleur c'est ça ?

-Boulanger: heu... écoutez ... pas la peine de s'énerver pour si peux, je ... je vais vous faire un prix.... 20pièces ça vous va ?

-Vido: Soit... Vido lui balança les pièces au sol et pris ses vivres.

Comme les courses était finie, il reparti chez son père. Lorsqu'il entra, il entendit les bruits du marteau de son père.


-Vido: décidément, il ne connait que le métal dans sa vie ...

Il commença a préparer le repas du soir, et lorsque le soleil était quasiment coucher, le repas était prêt et son père entra dans la pièce.

-Père de Vido: Tu as préparé le diner ? Tu ne savais pourtant pas cuisiner avant ?

-Vido: je sais faire plus de choses que tu ne le pense je peux te l'assurer... en attendant, met toi a table père, le repas est prêt.

Ils se mirent attable et mangèrent le délicieux ragout qu'avait préparer Vido. Après le repas, son père se leva pour aller finir son travail.


-Vido: tu retournes encore travailler ?

-Père de Vido: la moindre petite pièce est toujours bonne a prendre mon fils, souvient toi bien de ça, ça pourrait peut-être t'être utile un jour.

-Vido: comme tu voudras... Bonne nuit.

-Père de Vido: Bonne nuit fils.

Vido monta dans sa chambre après avoir fait la vaisselle et ranger le reste des vivres, où il regarda les étoiles par la fenêtres, avant d'aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Mar 21 Avr 2009 - 20:56

Journal de Bord


Lundi
2 jours sont déjà passé. Le voyage se passe bien globalement malgré le fait que je me sens un peu seule et sans amis... Je n'ose pas vraiment aborder les personnes à cause de ma timidité ce qui fais que je me retrouve seule sans rien à faire... Ma seule occupation est ma maitrise. Alors je m'entraine tous les jours pour ne rien perdre et surtout pas ce que m'a appris Douvi. Je me perfectionne chaque jours et j'en suis fière. Je réussis de mieux en mieux à créer un courant mais je n'ai encore jamais essayer de me plonger à l'intérieur et de me laisser transporté. En même temps je suis sur un bateau...

Mercredi
On est l'après-midi, il faisait un beau soleil 4 jours sont désormais passé sans rien de particulier... Je m'ennuie énormément tous les jours... Mais les points positifs sont que premièrement je suis proche de la mer et je peux en profiter pour m'entrainer et deuxièmement... Je peux profiter des paysages magnifiques. Déjà que j'adore contempler l'eau, cette fois-ci j'étais servis...

Jeudi
5 jours se sont maintenant écoulé... La nuit arrivé je m'apprête à me coucher. Je n'ai fais connaissance avec personne car mes voisins de chambre étaient désagréable et je les avais déjà entendu jurer plusieurs fois... Je ne voulais pas vraiment faire leur connaissance... Du coup chaque jours je fais du repérage pour voir les personnes qui me paraisse sympa... Malheureusement j'en ai très peu vu et les seules personnes qui avaient l'air vraiment gentilles je n'ose pas les abordés... Je suis désespérée... Mais bon je d'un côté je ne suis pas venu là pour me lier d'amitié avec des personnes du voyage même si j'aurais bien voulu...

Vendredi

Ça y est on va bientôt arrivée... Enfin bientôt... C'est encore le matin et l'arrivée est prévu pour l'après-midi. J'espère pouvoir régler le problème de notre nation au plus vite car sinon je vais devoir trouvé un endroit pour passer ma nuit... En plus je ne sais pas très bien comment je vais être accepté, peut-être mal... J'ai le trac... Peut-être que je ne vais pas arriver à négocier... Peut-être que je ne vais pas me plaire dans cette nation... Peut-être que je vais faire de mauvaises rencontres...
Tiens on toc à ma porte... Bizarre c'est la première fois que ça arrive... Je vais ce que c'est peut-être que...



Fin du Journal de Bord



Quand je suis sortis il n'y avait personne... En fait je ne sais pas qui c'est qui a toqué à ma porte mais cette personne m'a sauvé la vie...

Il y eut un énorme tremblement et le bateau coula... C'était la panique à bord... Tout le monde fut transporté dans la mer et il y eut beaucoup de noyé... Notamment ceux qui était dans leur cabine... Les secours arrivèrent et emmenèrent le maximum de personne qu'ils le pouvaient... Je ne faisait pas partie de ces personne là... Je n'eus pas ce malheur... Non moi bien au contraire j'étais tranquille dans l'eau. L'une des seules qui refusait toutes les aides d'ailleurs. Car moi je voulais profité de cette chance pour utiliser ce que m'avais appris Douvi... C'était la seule manière de voir vraiment à quoi ça allait me servir. Enfin...

Je mis mes mains devant moi et créa un petit remous qui s'agrandissais en fonction de mes gestes de droite à gauche. Une fois le courant crée je me mis à l'intérieur et me laissa transporter. Je gardai mes mains devant car comme ça je pouvais modifié ma trajectoire. C'était tellement agréable... L'eau me poussait vers ma destination et je n'avais plus rien à faire à part bien regarder et éviter les obstacles... C'était une sensation unique que je n'avais jamais eus... Et d'ailleurs je savais que j'avais plusieurs heures à passer ainsi alors j'en profité pour penser à tout et à rien notamment à mon journal de bord qui était surement coulé...
C'était bien la peine d'en faire un...

Après plusieurs heures de bonheur intense j'arrivais enfin à la plage. Cette attaque (qui n'en était pas vraiment une) m'avais enfin servis. Et en bougeant mes mains à droite ou à gauche le courant se déplaçait aussi ce qui permettait d'éviter les rochers et autres obstacles... C'étaient vraiment très utile... Mais bon ce n'était pas à utiliser en combat... à part pour fuit bien entendu...
Une fois à la plage je me renseignais pour savoir où habitais Magma et on m'y amena.

"_Vous y voilà.
_Merci beaucoup... J'ai fais un long voyage alors je suis un peu fatiguée alors c'est très gentil à vous de m'avoir accompagné jusqu'ici.
_Mais il n'y a pas de quoi."
L'homme repartit tranquillement. En tout cas il était gentil et j'espérais que tous les autres l'étaient également... Mais on ne rencontre pas forcément les bonnes personnes du premier coup...

Je levai enfin la tête pour voir où j'avais atterris et il y avait une grande maison en face de moi avec deux gardes postés devant le portail.

"_Excusez-moi c'est bien là qu'habite votre chef de nation Magma ?
_Bah oui sinon on serait pas là... T'es pas très maligne toi dis donc...
_C'était juste pour m'en assurer...
_Ouai bon tourne pas autour du pot ! Tu lui veux quoi exactement ?
_Ça, ça vous regarde pas !
_*surpris* Ohoh ! Tu en est sûre ?
_... C'est mon chef de nation Doudidouda qui m'envoie pour parler à votre chef Magma...
_Doudidouda ? C'est qui lui ?
_*outrée* Comment ça c'est qui ?? Mais enfin !! C'est le chef de la Nation de l'eau !!
_A bon ? Tu le savais toi ?
_Non... Moi je pensais que c'était Lotto... Tu sais le bon à rien...
_*énervée* Et oh ! Un peu de respect ! D'abord Lotto était un très bon chef de nation et ensuite vous n'avez pas à insulté les chefs de la nation de l'eau !!
_Oh mais c'est que la petite se défend...
_Je ne suis pas petite !!"
Le garde m'attrapa par le bras.
"_Écoutes moi bien. Ici tu n'es rien d'accord ? Tu es venu par je ne sais pas qui pour faire je ne sais pas quoi mais ici on nous respecte. Alors maintenant tu dégages de là et tu nous laisse tranquille !
_Mais...
_Il n'y a pas de mais ! C'est peut être super important important pour toi de voir notre chef mais je pense qu'il en a rien à faire de toi ok ?!
_*gémissant* Lâchez-moi vous me faites mal..."
Le garde me lâcha et me repoussa en arrière. J'avais compris que j'étais rejetée et que je ne pouvais pas voir Magma mais au fond de moi j'espérais... Je savais que je ne pouvais plus rien faire, que tout était finis mais surtout je n'avais pas réussi à tenir parole auprès de Douvi... Si je n'arrivais pas à passer je ne pouvais plus rien faire... Rien ne pouvais désormais changer le sort de notre nation... J'avais tout gâché... Si seulement je m'étais montré moins odieuse avec eux peut-être que... ? Je savais que tout était finis mais j'espérais encore un miracle...
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Mer 22 Avr 2009 - 22:35

Le lendemain matin, Vido descendit pour faire le petit déjeuner et vit son père, assis sur sa chaise pencher en avant sur la table, il avait les bras croisé, et semblait dormir profondément. Il devait surement avoir travailler jusque tard dans la nuit, il ne le reveilla pas et laissa tomber le petit-dej, il sorti de la maison.

-Vido: ahhhhh!! Quel beau temps nous avons là ! Il pris une grande gorgée d'aire frais, le soleil se levais, il faisait chaud et une légère bise d'aire frais sillonnais les alentours. Bien allons nous trouver a manger, je meurs de faim ! Il marcha le long de la rue commercante et vit un barman ouvrir sa taverne.

-Barman: Bien le bonjour jeune homme.

-Vido: Bonjour, Vous servez des déjeunez dans votre taverne ?

-Barman: Bien sure ! Quel question. Dit-il avec un grand sourire, il lui ouvrit la porte et l'invita a rentrer.

-Vido: Bon et bien servez moi un bon déjeunez je vous pris.

-Barman: Bien monsieur. Et le barman parti dans la cuisine.

Pendant le temps que le barman fut parti, les premiers poltron du quartier arrivèrent, il avait décidément que ça a faire... boire des verres... lorsque le barman revint.

-Barman: voici Monsieur.

Il déposa une grosse assiette où s'y trouvais des oeufs sur le plat, du lards, et 3 miches de pain. Se qui fit saliver Vido. Et lorsque le Barman allait repartir:

-Vido:dites moi, y a t il souvent se genre de personne dé le matin?

-Barman: Malheureusement oui, que voulez vous, quand un soldat s'ennuie il vient boire...

-Vido: Je vois... Voici votre argent. Vido donna l'argent au barman.

Il prit son petit déjeuner, dans le brouhaha causé par les poltrons du matin, puis sorti de la taverne. Le soleil commença a grimper dans le ciel et Vido avait pas mal de temps a tuer devant lui, en se promenant dans les rues de la ville, il vit un officier portant une magnifique épée à la main, Vido eu une soudaine envie de la posséder, c'est alors qu'il se rappela qu'il avait appris le métier de forgeron et donc pouvais lui même construire sa propre épée, qu'il pouvait modeler comme il le
voulait. Il retourna a la forge de son père, et le vit en plein travail, il est vrai que ça remonte a quelques année, la dernière fois qu'il eu forger une lame, mais après tout, il n'avait que ça a faire, et une arme est jamais perdue. Il s'approcha de son père, qui arrêta de travailler lorsqu'il le vit.


-Père de Vido: Je n'aime pas se regard Vido, Qu'as tu donc comme idée derrière la tête ?

-Vido: Je veux me forger une épée.

-Père de Vido: ... je ne sais pas qu'elle mouche ta piquée mais bon soit, fait comme il te plaira.

-Vido: Je veux le même métal que tu as utilisé pour mes dagues.

-Père de Vido: Je n'en ai plus. Dit-il en se remettant soudainement au travail.

-Vido: Père je sais quand vous mentez, et vous mentez très mal, je veux se métal.

-Père de Vido: Il est en dessous de la dalle qui se trouve sous la bibliothèque dans le petit salon... dit-il en soupirant

-Vido: je te remercie père. Il sorti de la pièce et alla dans le petit salon, il poussa la bibliothèque et souleva la dalle. Il vit une grosse caisse en bois, qu'il sortit, il l'ouvra et vit dedans plusieurs grande barre de cette acier noire, il en sorti une et remit tout en place. Puis il retourna dans la forge.

-Père de Vido: Le métal que tu tiens est le plus résistant que j'ai jamais vu, ainsi que le plus léger, il est aussi très dure a forger, il te faudra donc plusieurs jours de travail pour forger ta lame.

-Vido: Très bien, alors autant m'y mettre tout de suite.

Il se mit au travail, comme il n'avait que ça a faire, il s'appliqua a fond dans la forge de cette lame.

Il passa 2jours entier a forger cette épée, et au matin du 3ème jour:

-Vido s'écria: Enfin ! Je l'ai enfin terminée ! Il la retourna dans tout les sens devant lui, fière de son travail, la lame était fine a double tranchants, et de la même taille qu'une de ses jambes, la garde de l'épée était asser basique.

Il rangea ensuite ses affaire et parti s'entraîner sur la plage avec. Sur la route il passa devant la demeure de Magma et vit une jeune demoiselle se faire remballée par les gardes de l'entrée, intrigué il se dirigea vers les gardes, lorsqu'il fut tout près.

-Vido: Bonjour messieurs y a-t-il un problème ?

-Garde: Juste une fille qui invente des histoires a dormir debout et qui veut soi-disant voir notre chef pour lui faire perdre son temps.

-Vido: Je vois. Elle venait de la part de quelqu'un ou un truc du genre ?

-Garde: un certain doumidouga ou un truc du genre... rien d'important quoi...

-Vido: Beuh, ce nom ne me dit rien du tout. Mais je me demande bien pourquoi elle voulait le voir absolument. J'avoue que ca m'intrigue.

-Garde: Tu es en congé Vido non ?

-Vido: malheureusement oui ... se qui fait que j'ai du temps a perdre...

-Garde: *soupir *tu es décidément le seul ga que je connais qui ne supporte pas ses congé

-Vido: Et oui que veux tu ... Enfin bref. Elle est partie où la fille en question ?


-Garde: là bas a coté de l'arbre tu la vois ? Lui dit-il en la montrent du doigt.

-Vido: Merci a tout'' les gas !

Il se dirigea vers la fille au cheveux mauve qui était blottie contre un arbre, perdue dans ses pensée, si bien qu'elle n'entendit pas arriver:

-Vido: Excusez moi. Elle sursauta, la sortant de ses pensée.

-Étrangère: Oui ?
Qu'est ce qu'il me veut encore celui là ?

-Vido: je vous ai vu de loin, vous avez eu un souci avec ces gardes ?

-Étrangère: ils ont pas voulu me laisser entrer voir magma le chef de votre nation.

-Vido: de quel nation venez vous ?

-Étrangère: de la nation de l'eau, je devait parler a Magma de la part de Doudidouda notre chef.

Vido ne vit pas de mensonge dans les yeux de l'étrangère, il se laissa guider par son instinct et il en déduit donc qu'elle disait la vérité

-Vido: je pensais que votre chef était un certain lotto... apparemment on est a cours de nouvelle ici... dit-il frustré. Comment vous nommé vous ?

-Étrangère: je me nomme Evyle, et vous qu'elle est votre nom ?

-Vido: Je me nomme Vido, je suis officier dans l'armée. De toute façon si vous voulez voir notre chef il va vous falloir attendre... il est partit quelques jours, il devrait revenir d'ici un jour, voir deux. Donc vous perdez votre temps, j'en suis désoler.

-Evyle: si j'avais su ...

-Vido: Ecoutez, c'est si important que ça ?

-Evyle: Bien sure ! Sinon je ne serrais pas ici !

-Vido: si vous voulez nous irons a deux voir magma, les gardes, je les connais, ils vous laisseront rentrer si vous êtes avec moi.

-Evyle: Et pourquoi vous ferriez ca pour moi ?

Il doit avoir quelque chose en tête celui là !

-Vido: et pourquoi je ne le ferrais pas ? Si vous voulez absolument voir Magma vous n'avez pas le chois, les gardes ne vous laisseront pas passer.

Evyle soupira: je vais faire quoi en attendent moi?

-Vido: En se qui concerne du logement, vous pouvez toujours dormir chez moi, il y a une chambre d'invité, les auberges sont pour le moment ... mal saine je trouve... enfin c'est vous qui voyez.

-Evyle: Merci j'y réfléchirais.

-Vido: venez il est midi allons manger un morceau.

Il partirent ensemble vers la ville.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Ven 24 Avr 2009 - 17:47

On dirait que j'étais bien tombé... Ce jeune homme avait l'air gentil mais bon je restais un peu sur mes gardes vu la réaction des gardes alors désormais je me méfiais de tout le monde. Mais lui, c'était différent car il voulait m'aider. Peut-être qu'il manigançait quelque chose mais mon intuition me disais que non. Enfin bon suivre son intuition n'est pas forcement la meilleure chose à faire...
Alors je ne savais pas vraiment quoi faire mais je le suivais. Et puis de toute façon si je voulais parler à Magma il me fallait un logement et lui en avait un. Alors à quoi bon refuser ? Juste pour une question de confiance... Pourtant sur le bateau je ne cherchais qu'à faire connaissance avec des gens et là j'ai une personne sympa en face de moi et je devrais m'en méfier ? Enfin bon c'est le monde à l'envers...


"_Je suppose que vous n'êtes jamais venu ici ?

_Non effectivement... C'est la première fois que viens là et j'espère bien que ça sera la dernière...
_Ah bon pourquoi ?
_Parce que je ne me sens pas très à l'aise ici. J'ai l'impression que tout le monde me regarde comme si j'étais un monstre mais surtout j'ai l'impression de ne pas être accepté...
_Mais pourtant en vous regardant on ne sait pas vraiment d'où vous venez.
_Oui parce que je ne suis pas habillée en fourrure... D'ailleurs heureusement parce que sinon ça serait pire...
_Mais vous dites ça par rapport aux gardes ?
_Entre autre..."
Je n'étais pas très bavarde... C'était bien la première fois. Normalement je racontais ma vie même aux inconnus mais pas là. Ici tout était différent. Je ne me sentais pas très à l'aise. C'était la première fois qu'une telle chose m'arrivait... Et j'espérais bien que ce fut la dernière...

On alla dans une auberge qu'il semblait bien connaitre et commanda à manger.

"_Que voulez vous ?
_Hum... n'importe. Ça m'est égal tant que s'est bon...
_Très bien."
Une fois la commande terminé Vido me regarda attentivement.
"_*tout bas* Je me demande si...
_... Si ?
_Ah hum désolé j'ai pensé à haute voix...
_Ah..."
Il y eut un petit silence où Vido parut réfléchir puis finalement il me posa sa question.
"_En fait je me demandais d'où vous venez...
_Et bien de la nation de l'eau...
_Oui ça je le sais. Mais je veux dire... Pôle Nord ou Pôle Sud ?
_Ah hum... je suis née au Pôle Sud mais j'habite actuellement au Pôle Nord.
_Ah d'accord...
_En fait j'ai déménagé parce que mon père avait eut une promotion quand j'avais 6 ans et il a été promu Major. Du coup il a fallu se réadapter là-bas. Et puis au fil du temps ça allait mieux. Mais mon père est parti pour une mission importante et je ne l'ai revu que 4 ans après parce que j'avais commencé mon entrainement... Du coup je suis bien contente d'être maitre de l'eau car quand je repense à mes débuts je me dis que si j'avais jamais commencé je n'aurais peut être jamais revu mon père... Surtout que je lui doit beaucoup. Notamment mon agilité à manier un arc et mon caractère car il m'a apprise à être patiente. Du coup on peut dire en quelque sorte que c'est lui qui m'a tout appris et donc que c'est grâce à lui que je suis Amirale..."
Je fus interrompu par les plats chauds qui arrivaient. L'odeur me montait jusqu'au nez et me fit saliver. Je ne savais pas ce que c'était mais en tout cas ça sentait rudement bon. Impatiente d'en connaitre le goût je goutais immédiatement à la viande qu'il y avait dans l'assiette chaude. Le goût était aussi un délice.
_Hum c'est bon !
_N'est-ce pas ? C'est mon plat préféré."
Vido sourit. Il avait l'air content que ça me plaise.

Après plusieurs minutes de dégustation je me suis rendu compte que je ne savais plus quoi lui dire surtout que je venais de raconter ma vie... Comme quoi je me sentais mieux avec lui. Mais bon ce n'étais pas une raison pour lui avoir parler de moi comme ça. Surtout que ça ne doit pas l'intéresser du tout.

"_Au fait... hum...
_Oui ?
_Je suis désolée pour tout à l'heure...
_Désolé pour quoi ?
_Et bien pour avoir raconté ma vie... Je n'ai pas vraiment l'habitude de raconter ma vie aux personnes que je ne connais pas beaucoup... Enfin si mais que dans ma nation. Parce que je sais que ça intéresse les gens. Mais là je ne sais pas ce qui m'a pris... Dès que je commence je ne peux plus m'arrêter... Alors je suis encore désolé...
_Mais non il n'y a pas de mal. Ça m'a permis de vous connaitre un peu plus.
_Oui pour vous mais pas pour moi *sourire gêné*
_Ne vous inquiétez pas de toute façon on a encore plusieurs jours pour faire connaissance...
_Oui c'est vrai mais bon..."
A vrai dire je me sentais gênée. Je n'avais pas pensé à ça... On allait rester ensemble pendant un petit moment... On allait faire connaissance... Peut être qu'après je me sentirais mieux ? Je n'en savais rien mais j'espérais. Et puis je lui devais beaucoup de chose car non seulement il allait m'aider à parler à Magma et donc, peut être, arranger les choses et en plus il me fournissait un logement et une présence pendant ce séjour. Oui je lui devait beaucoup de chose...
"_Au fait merci...
_Merci de quoi ?
_Et bien merci d'être là et de m'aider...
_Non non c'est normal je ne suis pas officier pour rien après tout.
_Oui mais même. Je ne sais pas ce que j'aurais fait si vous n'aviez pas été là...
_Comment ça ?
_Et bien peut être que je serais rentré en ayant échoué ma mission...
_Non je ne le pense pas. Si vous êtes Amirale c'est que vous le méritez donc vous ne seriez pas partit sans avoir accompli votre tâche.
_Oui je l'espère.
_J'en suis sur.
_Merci c'est gentil. Je suis contente d'avoir trouvé quelqu'un de si aimable... Au fait... hum... Est-ce qu'on pourrait se tutoyer ? *regard interrogateur gêné*
_Oui oui bien sur.
_Tant mieux."
Je lui fis un grand sourire qu'il me rendit.

La serveuse arriva et nous demanda si on avait finit. Comme c'était le cas elle repartit avec nos assiettes et il paya la note.

"_Mais je peux payer si vous voulez !
_On avait pas dit qu'on se tutoyer ?
_Ah si... Bah hum... je peux payer si tu veux.
_Non non c'est bon après tout tu as fait le déplacement jusqu'ici alors mieux vaut que tu économise ce qu'il te reste.
_Mais..."
Il posa les sous sur le contoir et repartit. Je le suivis.
En sortant je me sentais déjà plus à l'aise que tout à l'heure. Finalement j'étais contente d'être ici, au moins ça me faisait voir autre chose que de la banquise...
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Dim 26 Avr 2009 - 23:05

Une sortis de l'auberge, Vido se retourna vers Evyle. Il attendit un moment.
Mais qu'est ce qu'il a à me regarder ?


Puis il dit finalement

-Vido: Tu voudrais visiter la ville en attendent ? Après tout on a le temps.

-Evyle après un moment de réflexion: D'accord pourquoi pas.

-Vido: Bon et bien nous allons commencer par la grande rue marchande, comme tu as pas l'aire d'avoir de vêtements de rechange, tu pourras en acheter.

-Evyle: hum... oui ...

Après tout il a peut-être raison, si je dois rester quelques jours, autant que quand je me présenterais devant Magma je sois correcte...

Ils partirent en silence a travers des ruelles, et finirent par déboucher au bout d'un moment sur l'avenue principale, où se trouvait les commerces les plus important et réputé.

-Vido: Nous y voici. Dit-il en souriant. Personnellement je n'aime pas faire les boutiques, je ne les fait que quand j'en ai besoin, alors pendant que tu achèteras se qu'il te faut, j'irais chercher a manger pour se soir

-Evyle: hey mais attend, je vais me perdre ici moi !

-Vido: mais non, du moment que tu restes dans l'avenue, je te retrouverais, je ne serrais pas long.

Evyle soupira profondément, alors Vido compris qu'il devrait faire les courses plustard.

-Vido: Bon j'ai changer d'avis je t'accompagne, si il retombe sur de mauvais gardes, ils risquent de te mettre en prison.

-Evyle: ouaiils sont charmant vos gardes...

-Vido: disons que ça fait quelques années que nous avons augmenté notre niveau de sécurité, il ne faut jamais être trop prudent.

Ils marchèrent a le long des magasins.

Décidément, si je veux d'autre vêtement, je vais devoir me mettre au rouge.

-Vido: C'est dans se magasin là que vont la majorité des personnes pour acheter leurs vêtements, tu veux y aller ? Dit-il en le pointent du doigt.

-Evyle: Allons y.

Il marchèrent jusqu'au magasin, puis Vido s'arrêta devant la boutique.

-Evyle: tu ne viens pas ?

-Vido: non je vais t'attendre dehors, j'ai quelque chose a faire.

-Evyle: d'accord, mais viens me rechercher après ok ?

-Vido: évidement. Il lui fit un clin d'œil.

Evyle entra, et Vido quand a lui parti, il marcha a travers certaine ruelle, jusqu'à arriver a la forge de son père; il poussa la porte de la forge, lorsqu'il entra son père s'arrêta de travailler.

-Père de Vido: Il y a un problème ?

-Vido:j'ai inviter quelqu'un a loger chez nous. Elle restera pas longtemps.

-Père de Vido: une fille... elle vient d'où ?

-Vido: de la nation de l'eau, elle doit voir Magma, mais comme il est pas là pour le moment, je lui ai proposer de venir chez nous. Mais ,e me méprend pas, j'ai pas de sentiment envers elle, c'est juste pour dépanner.

-Père de Vido: Bien, fait comme il te plaira. Il se remit au travail.

Il sorti de la forge et rentra dans la maison

-Vido: Bon et bien préparons tout ça... Il regardait le bazar qui régnait dans toute la maison (surtout la cuisine)

Puis il se mi au travail, il rangea, nettoya, tria tout les pièces du bas et de l'étage, après avoir préparé la chambre d'ami, il parti rejoindre Evyle dans les magasins.

Quand il arriva au magasin où elle se trouvait, il ne la vit pas.

-Vido: ... mais où est elle ? (il chercha après elle partout, dans les moindres magasin, salon de thé, taverne, auberge,
et il fini par la retrouver devant une fontaine. Elle était assise, les bras croisés, les sac a coté d'elle.


-Vido: hum... désoler pour le retard... dit-il confus.

-Evyle: J'ai cru que tu m'avais abandonnée là ... dit-elle a la fois énervée et soulagée

-Vido: non je ne suis pas comme ça. On va aller déposer tout ça chez moi, suis moi. Il prit les sacs et se dirigea vers la sa maison, Evyle le suivit de près.

-Evyle: je peux porter mes sacs tu sais...

-Vido: disons que c'est pour me faire pardonner de mon retard. Dit-il avec un sourire.

-Evyle: aller donne en moi un.

-Vido: non non.

Evyle bouda un peut. Ils marchèrent en bavardent de tout et de rien jusqu'à la maison,

-Vido: Voici où j'habite, la forge se trouve juste a coté, elle nous appartiens a mon père et moi.

-Evyle: tu habites avec ton père ?

-Vido: je suis toujours parti en mission donc je ne serrais pas m'occuper d'un logement, et puis les logement offert par l'armée, me donnent l'impression d'y être et donc comme je ne peux travailler, ca me rend dingue...

-Evyle:je vois. Elle entendit les bruits venant de la forge. C'est quoi se bruit ?

-Vido: mon père qui travail,je te le présenterais après, je vais te conduire a ta chambre, pour que l'on puisse déposer tes affaire. Il marcha jusqu'a l'escalier. Tu viens ?

-Evyle: oui oui ! Elle le rejoigna et il montèrent a l'étage.

-Vido déposa les sacs devant la porte: voici ta chambre, installe toi comme il te plaira, je viendrais te chercher pour diner. Et ne t'inquiète pas, je viendrais dé que se serra prêt, je ne t'oublierais pas.

-Evyle: je l'espère bien !

Vido rigola et descendit en bas. Préparer le repas.

Une heure plus tard, il monta a l'étage, toqua trois fois a la porte d'Evyle et dit:

-Vido: le repas est prêt tu peux descendre

-Evyle: d'accord je vais arriver !

Il descendit. Et replissa les assiettes. Son père arriva et s'installa en silence. Puis Evyle les rejoingna.

-Père de Vido: Bonjour mademoiselle, je suis le père de Vido.

-Evyle: Bonjour, je suis Evyle, je suis amirale dans la nation de l'eau et je viens ...

-Père de Vido, il la coupa: pour porter un message au seigneur Magma c'est ça ?


-Evyle: heuuu oui ... c'est bien ça.

-Vido: Mettez vous a table je vous prie.

Ils se mirent a table et mangèrent en silence, comme a l'habitude de Vido et de son Père, puis le Père repartis, une fois son repas fini.

-Père de Vido: Bonne nuit les jeunes.

-Evyle: Bonne nuit Monsieur

-Vido: Bonne nuit. Puis il se retourna vers Evyle, ça te dirais d'aller a la plage demain ? Ca nous ferais perdre une journée.

-Evyle: heuu oui si tu veux...

-Vido: okais alors on ira, tu devrais aller te repauser, je crois que ta journée a été assée éprouvante. il prit les assiettes vide et
fit la vaisselle.


-Evyle: Bonne idée, bonne nuit Vido. Luit dit-elle avec un sourire

-Vido: Bonne nuit. Il lui rendit le sourire.

Evyle monta dans sa chambre et alla dormir, Vido l'imita quelques minutes après avoir tout ranger.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Mar 28 Avr 2009 - 18:55

Il fait noir... J'entends pourtant un souffle: le mien. Je ne sais pas où je suis mais je sens de l'angoisse en moi. Mon cœur bat vite. J'ai peur... Je sens une présence arrivé. De la lumière apparait. Ça m'éblouis, je ne peux plus regarder, je dois fermer les yeux. J'essaye d'ouvrir les yeux et je vois une silhouette masculine. Mais ma vision se trouble et je ne peux pas rester comme ça longtemps: je suis obligé de refermer mes yeux. Alors de peur je me recroqueville sur moi même. Ma peur redouble d'intensité. Je sens l'homme approcher vers moi et je ne peux rien faire... Mon cœur bat à 200 à l'heure. J'ouvre les yeux... Il tient un poignard et s'approche de moi dangereusement. J'aimerais fuir mais je ne peux pas...
"_Ne crains rien. Tu ne vas rien sentir... Ça sera très rapide."
Un geste. Tout s'arrêta autour de moi. Je ne voyais rien, je ne sentais rien. C'était finis... Mon cœur ne battait plus...


Je me réveillai en sursaut. Je sentais des gouttes froides de sueur sur mon front. C'était un simple cauchemar... Je m'assis sur le lit et regardai autour de moi. Je ne savais pas où j'étais mais je n'étais pas chez moi. Je n'avais plus aucun souvenir de ce qui s'était passé... J'avais un trou de mémoire. Je me levai du lit et sortis de la chambre. Je ne savais pas quelle heure il était mais j'entendis un bruit qui venait d'un bas. C'était un tout petit bruit qui se faisait discret mais il résonnait dans ma tête...
Je descendis alors et arrivai à l'endroit où le bruit semblait provenir. Il y avait un homme entrain de forger une épée. Puis il me vit et me sourit.

"_Bonjour mademoiselle... Evyle c'est ça ?
_Oui c'est ça...
_Et bien vous êtes très matinal dis-donc !
_Quelle heure est-il ?
_Je n'en sais rien ! Mais ce que je peux vous dire c'est que le soleil n'est pas encore levé et je pense que l'aube est dans un bout de temps encore.
_Ah... Mais vous... pourquoi êtes vous là à forger à cette heure ci ?
_Et bien je ne fais que ça... Mais là j'avais une commande importante a effectué alors il fallait que je m'avance.
_Ah d'accord...
_Vous me paraissez un peu endormis et vous avez le teint pâle... Vous êtes sur que vous allez bien ?
_Oui oui..."
Je ne voulais pas lui dire pourquoi j'étais levée si tôt car je ne voulais pas l'inquiéter même si je n'avais toujours pas de souvenir. Il semblait me connaitre alors mieux valait pas demander qui c'était... La mémoire allait forcément me revenir...
"_Bon hum... je remonte. Désolé de vous avoir dérangé à cette heure ci.
_Non il n'y a pas de problème mais est-ce que vous pourriez me rendre un immense service ?
_Lequel ?
_Ne dites pas à mon fils Vido que je forgeais encore à cette heure ci.
_D'accord je garderais ça entre vous et moi. Alors à tout à l'heure !
_Oui à tout à l'heure."
Le forgeron paraissait soulagé...

En remontant dans ma chambre j'essayai de rassembler mes souvenirs au maximum. Il avait donc un fils qui s'appellait Vido. Ce nom ne me disait rien... Mais ce père avait l'air gentil alors je suppose que j'étais parti de chez moi... Mais où ?
J'essayai de rassembler mes souvenirs mais rien ne me revenait. Je m'endormis alors sans le vouloir et quand je me réveillai je descendis en bas avec une grosse faim. J'espérais pouvoir trouver à manger en descendant.
Quand j'arrivai à la salle à manger je vis un jeune homme aux longs cheveux noirs et aux yeux noirs. Il me regarda et eux un grand sourire. C'est ce sourire qui me rappela qui il était... Oui désormais je savais... J'étais dans la nation du feu et il m'avait aidé. Dans quelques jours j'allais pouvoir voir Magma et c'était grâce à lui. Comment j'avais pu tout oublier ?

"_Bonjour !
_Bonjour.
_Alors bien dormis ?
_Hum oui...
_Tu as l'air hésitante...
_En fait j'ai fait un cauchemar. Mais à part ça tout va bien *sourire*
_Tant mieux alors. L'important c'est que tu sois de bonne humeur car aujourd'hui sera un longue journée !
_Ah bon pourquoi ?
_Tu as oublié ? On va à la plage !
_Ah oui c'est vrai. Bon alors je vais me préparer...
_Et tu ne manges pas ? J'ai préparer un petit déjeuner pour toi...
_Ah si bien sur. *confuse* Désolé je n'ai pas les idées très claires. Enfin c'est le matin.
_Je suppose."
Je m'assis sur une chaise et Vido me servit du pain avec un bon chocolat chaud.
"_J'espère que tu aimes ça...
_Oui oui c'est parfait !"
J'avais tellement faim que je dévorais ce qu'il y avait sur la table. Vido parut amusé et rigola. Je le regardai rigoler mais ne comprenais pas. Puis il leva la tête et me regarda encore une fois et rigola de plus belle. Ne comprenant pas je le regardais explosé de rire et ris à mon tour. Ce fut un fou rire entre nous deux qui était inexplicable. Le père arriva alerté par nos rires et il ne comprit pas. Incapable de lui expliquer il repartit déçu.

Vido fut prêt avant moi et il dut m'attendre. Je sortis de la maison 5 minutes après lui, toute décoiffée, avec plein de sacs à la main.

"_Désolé du retard... J'ai eu un petit problème de sac...
_C'est à dire ?
_Et bien ce sac était trop petit pour y mettre ma serviette alors j'ai mis seulement mes affaires de rechanges, ce sac c'est pour ma serviette et mon maillot et celui là c'est si j'achète des choses ici.
_Si tu veux j'aurais pu te prêter des sacs vu que moi je n'en ai pas besoin... A la place de se trimbaler avec 3 sacs...
_Non non ça va je gère. Merci quand même."
A peine 3 mètres plus loin deux de mes sacs tombèrent par terre.
"_Mais ils ne peuvent pas tenir en place !! C'est pas possible ça !! Saleté !!"
J'avais une grosse envie de shooter dans mes sacs mais je vis que tout le monde dans la rue me regardais avec de gros yeux alors j'évitai.
"_Tu as besoin d'aide ?
_Non non je sais très bien me débrouiller.
_Tu en es sur ? Parce que si tous les 3 mètres tes sacs tombent, on y sera à la tombé de la nuit voir demain...
_Oui mais non. C'est juste que là je les ai pas bien mis. Mais ne t'en fait pas ça va aller.
_J'espère..."
On marcha encore jusqu'au bout de la rue sans que mes sacs tombent. Puis 10 minutes plus loin un des sacs tomba encore une fois.
"_Mais !!!! Pourquoi tu tombes toi ?? T'était pas bien sur mon épaule ??? Grrrrr...
_Hey t'énerves pas je vais le porter si tu veux.
_Non non c'est je sais me débrouiller.
_C'est la 3e fois que tu me dis ça et les 2 autres n'étaient pas forcément des réussites...
_Bon ok... T'as gagné...
_*prend le sac à terre*
_Ça te dérangerais de prendre les autres en même temps ?? *sourire*
_Bah si. J'ai déjà le mien plus le tien ça m'en fait 2 et vu que toi tu en as 2 c'est égal. Donc normalement tu ne devrais pas avoir de problème.
_Ok ok..."
On arriva à la plage sans trop de soucis et on s'installa tranquillement.

Il y avait un superbe soleil alors je décidai de me baigner plus tard et d'en profiter pour bronzé. J'étalai alors ma serviette et m'allongeai dessus. Vido fit de même et je le regardai s'installer. Je l'aimais beaucoup et je savais que j'avais eu beaucoup de chance en le rencontrant. J'espérais d'ailleurs que Magma revint tard pour profiter au maximum de Vido.
Il remarqua que je le contemplai depuis tout à l'heure.

"_Pourquoi tu me regardes avec ce sourire ?
_Moi ? Et bien hum... je me disais que j'avais eu de la chance de te rencontrer parce que je t'aime beaucoup...
_Oh c'est vrai ? Et bien...
_S'IL VOUS PLAIT VEUILLEZ ÉCOUTER !! CECI EST UN ORDRE SIGNALÉ PAR DES PERSONNES HAUTS PLACÉES QUE JE NE CITERAIS PAS !! A TOUT LES GENS DE PLAGE: VEUILLEZ QUITTER LES LIEUX AU PLUS VITE ET REJOIGNEZ NOUS AU CARREFOUR SUIVANT !! CECI EST UN IMPORTANT ORDRE D'ÉVACUATION !! MERCI DE BIEN VOULOIR LE RESPECTER !! SINON VOUS SEREZ ARRÊTÉ SOUS L'ORDRE DES AUTORITÉS !!"
Tout le monde courrait dans tous les sens. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait mais Vido paraissait paniqué. Il rangeait ses affaires alors je fis de même.
"_Viens suis moi, ne restons pas là..."
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Dim 3 Mai 2009 - 13:40

Nous courrions jusqu'au carrefour signaler par le messager a toute vitesse, Evyle se demandait se qui se passait, mais étant trop pressée a courir elle ne lui pausa pas de question. En général se genre de message signifiait qu'il n'y avait ou une invasion ou une évasion.

Je suppose que c'est encore une évasion ... il n'était pas prévu d'être attaquer ses temps ci.

-Vido: Viens on va a la caserne, je veux savoir se qui se passe.

-Evyle: heu d'accord
Mais qu'est ce qui se passe ici ?!

Ils courraient a toute vitesse sans perdre de temps, jusqu'à se qu'un sac d'Evyle lui tombe de son épaule.

-Evyle: Attend moi ! Mon sac est tombé ! Vido s'arrêta et revint en courant vers Evyle.

-Vido: Tu as un problème ?

-Evyle: oui plusieurs ...

-Vido: Ah bon ? Lesquels ?

-Evyle: alors pour commencer, je ne sais pas se qui se passe ! Ensuite je ne vois pas pourquoi on va a la caserne ou je sais pas quoi alors que l'on nous a dit d'aller au carrefour ! Après j'en ai mare de courir ! Et mon sac vient de casser ! Dit-elle énervée

-Vido: bon en faite quand nous avons se genre d'alerte c'est qu'il y a un évader ou une attaque, si nous allons a la caserne c'est pour savoir vraiment de quoi il en retourne et te mettre a l'abri en cas d'attaque si ça en est une. Il vit passer un garde a dos de lézard. Je reviens attend moi ici.

Il se dirigea vers le garde et se mi devant la monture pour la stopper.

-Garde: Holà !
Dit-il en tirant sur les harnais. Tire toi de là ou je t'écrase civil !


-Vido: De un jesuis lieutenant et de deux tu vas descendre de te monture tout de suite ou je te met au arrête pour avoir insulter et désobéit a un officier.

-Garde: excusez moi , je ne le savais pas. Dit-il en descendent.

-Vido: Ce n'est rien, aller vous rechercher une monture et reprenez votre service.

Il se dirigea avec la monture vers Evyle, qui se demandais se qu'il faisait depuis tout à l'heure.

-Vido: aller monte. Dit-il en souriant.

-Evyle: A non je ne monterais pas sur cette chose.

-Vido: Si tu ne veux pas marcher tu n'as pas le choix

-Evyle: d'accord....

Elle monta péniblement sur le lézard. Après avoir manquer de tomber deux trois fois. Vido lui donna ensuite tout les sacs qu'elle accrocha sur la selle de la monture.

-Vido: et voila comme çà ça ira mieux.

-Evyle: Et toi tu vas marcher ?

-Vido: et bien oui, vu qu'il n'y a pas de place pour deux. Mais ne t'inquiète pas si il y a un autre garde avec un Lézard, je le chopperais.

-Evyle: Maisvquand même le pauvre garde...

-Vido: ce n'estvpas grave la caserne n'est plus très loin.

Ilsvcontinuèrent jusqu'à arriver devant l'entrée d'un grand bâtimentventourer de garde de part en part.

-Vido: Nous yvvoilà !

-Evyle: Je voisvçavComme si j'avais pas remarquée...

Vido aidavEvyle a descendre et il donna le lézard a un autre garde pour qu'il le mette sur le coté.

-Evyle: Hey attend nos sacs !

-Vido: il va juste mettre le lézard de coté, on le reprendra après.

Un officier ayant vu Vido arriver, il se dirigea vers lui a vive allure.

-Officier: Vido ! Que fais tu ici ? ! Tu sais très bien que tu as pas le droit de venir ici quand on te met en congé !

-Vido: détrompe toi, je viens juste pour m'informer de se qui se passe sur la plage

-Officier: a excuse moi ...

-Vido: C'est rien, mais tu ne serrais pas se qui se passe sur la plage ? Dit-il en insistant.

-Officier: Apparemment un maitre de la terre se serrait échapper et se dirigerais vers la plage d'après se que j'ai entendu, mais j'en sais pas plus.

-Vido: D'accord je te remercie

-Officier: pas de souci, aller bonne vacances ! Il retourna a ses occupations

Vido se retourna ensuite vers Evyle

-Vido: tu as entendu ?

-Evyle: bien sure

Je suis pas sourde non plus

-Vido: bon et bien que faire en attendant que ça se calme ...

-Evyle: je sais pas mais j'ai soif pour l'instant ...

-Vido: bon et bien allons boire un thé et manger un bout a la maison alors, on y retournera a la plage après avoir diner.

-Evyle: d'accord ça me va, en plus je commence a avoir un peut faim.

Vido alla chercher la monture et il revint près d'Evyle


-Vido: bon allons y.

-Evyle: attend, je peux pas remontrer sur le lézard ?

-Vido: heu si, c'est comme tu veux.

-Evyle: alors je remonte !

Vido l'aida a remonter dessus et ils reprirent la route jusqu'à la maison, une fois arriver, Vido descendit Evyle, ainsi que les sacs et les déposa a l'intérieur.

-Vido: bon et bien je vais nous faire du thé et a manger, tu peux t'installer en attendant.

Vido lui prépara du thé, qu'il servi ensuite a Evyle, puis il prépara le diner. Il rempliça les assiettes, et les déposa sur la table, ils mangèrent en silence, tout en buvant du thé, une fois le repas terminé Vido lava les assiettes et alla chercher un autre sac qu'il donna a Evyle.


-Vido: voila comme ca tu peux remplacer ton sac cassé par se sac.

-Evyle: merci c'est gentil.

Elle transvasa le contenu du sac dans l'autre, puis ils partirent en direction de la plage.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Jeu 7 Mai 2009 - 19:44

On partit à pied car je ne voulais pas faire plus de dégâts: j'en avais déjà assez fait comme ça. Déjà rien qu'avec l'histoire de mes trois sacs dont un qui est cassé et puis ensuite j'ai mal au pied alors j'ai fait un cinéma pour monter... Désormais je me sentais gênée. J'en faisais trop et lui gentil comme il est, il succombé à mes caprices. Plus je restais ici et plus je devais le remercier pour tous ses efforts. Maintenant j'avais décidé de ne plus rien demandé et en plus mon pied ne me faisait plus trop mal. Je pouvais un peu marcher. Mais bon combien de temps j'allais tenir ?
Plus on s'approchait de la plage et plus le monde était totalement paniqué. C'était pire qu'avant alors j'en déduisit que la situation avait empiré. Mais à peine on s'approcha de la plage que des gardes nous interpella.

"_Hop là ! Vous ne passerez pas plus loin !
_Mais...
_Il n'y a pas de mais qui tienne miss !
_Excusez moi mais elle est avec moi.
_Vido ? Qu'est-ce que tu fais là ? T'étais pas censé être en congé ?
_Si mais je ne suis pas en service là. J'aide simplement cette jeune fille."
J'avais un grand sourire aux lèvres. Non seulement tout le monde le connaissait mais grâce à lui je pouvais être au courant de tout et rapidement. C'était parfait pour régler mon problème. Surtout que je l'aimais beaucoup et j'avais plus de facilité de rester avec lui qu'avec quelqu'un d'autre...
"_Hum j'aimerais être au courant de ce qu'il se passe exactement. Parce que tout à l'heure c'était moins la panique que maintenant...
_Ouai c'est vrai mais vu que t'es en congé on ne peut pas en parler.
_Bah on s'en fou de toute façon si c'est pas nous qui le lui disons ça sera bien quelqu'un d'autre !
_Oui c'est pas faux...
_Bon si vous le dites... En fait voilà au départ un maitre de la terre a réussit à s'échapper de notre prison et dans sa fuite il a entrainé plus de la moitié des prisonniers dehors.
_Bah tout ceux qui se trouvaient au Sud en fait. Là où il s'est échappé...
_Ouai. On pense qu'il a creusé un trou pour s'évader.
_Et c'est seulement quand la garde est passée qu'ils ne l'ont pas vu dans la cellule. Puis les autres ont disparu au fur et à mesure alors on clôture toutes les issus de notre nation possible.
_Parce que t'imagines s'ils arrivent à rejoindre leurs nations ?? Ça serait un drame !!
_Ouai effectivement...
_Mais qu'est-ce que ça a de si dramatique qu'une partie de vos prisonniers se soit évadé ?
_Ça se voit que vous n'êtes pas haut gradé vous...
_*regard noir* Ne dites pas ça si vous ne le savez pas. Ça peut être faux...Mais je répète ma question qu'est-ce que ça a de si dramatique ? Parce qu'au fond c'est juste des prisonniers qui veulent rejoindre leurs nations et peut être même leurs familles alors je ne vois pas ce qu'il y a de tellement inquiétant...
_Ce n'est pas ça...
_Dans notre prison, les prisonniers sont rangés par classe.
_Par exemple la classe des assassins aux Nord...
_Mais ne le dit pas !!! C'est un secret !!
_Ah oui... oups...
_Et le Sud correspond à quelle classe ?
_A celle des terroristes..."
Sa voix avait changé. Elle avait désormais un son grave et pesant. Ça montrait toute l'importance des ces quatre mots... Vido avait désormais la tête baissé et un air sérieux. Ses mots étaient posés et ont sentait qu'il réfléchissait aux conséquences. C'était surement pour ça qu'il ne parlait pas depuis un moment... Il réfléchissait aux conséquences éventuelles de ces évasions. Il comprenait enfin pourquoi il y avait autant de panique. Ça se voyait rien que dans son regard et son visage. Les gardes avaient désormais un tête grave et sérieuse comme celle de Vido et je sentait qu'ils étaient désolé.

Mais moi je ne comprenais pas... Non je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Eux avaient tout compris mais pas moi. Des terroristes s'étaient échappé.
Oui et alors ? Ça fait quoi ? Ce n'est pas si grave que ça !! C'est en pensant ça que je me suis rendu compte. Si c'était grave... Si ce sont des terroristes ça veut dire qu'ils vont surement tenté des attentats contre la nation du feu ou peut être même la civilisation. Peut être même que je ferais partis des morts... Et peut être que surtout ça allait engagé des tensions entre les nations et crée des guerres... Et si tout ça se réalisait alors ça voudrait dire qu'on est foutu... Que notre nation aurait aucun moyen de s'en sortir et qu'ils feraient vraiment fondre la glace de nos banquises... Oui la menace était énorme... Qui sait si la fureur de la nation du feu allait être encore plus terrible ? Peut être que les dégâts seraient bien pire...
Je me rendais vraiment compte de l'importance de ces évasions et je savais qu'il fallait empêcher ça. Au fond si ça aurait été une autre catégories de prisonniers qui se serait échappé peut être que ça aurait été moins grave. Oui surement... Surtout que s'il y a un maitre de la terre dans les évadés il doit aussi y avoir des maitres de l'air, de l'eau et peut être même du feu... Il fallait décidément empêché la situation de s'aggraver. J'étais prête pour aider la nation du feu pour sauver la mienne... Ironique non ?

"_Je suis d'accord pour vous aider à les coincer...
_Hein ? Mais on a pas demander votre aide !
_Très bien alors considérez que je VEUX vous aider.
_Mais si on a pas besoin de votre aide je vois pas pourquoi on vous autoriserait à venir nous aider. Qui sait si vous allez pas les aider à s'échapper ?
_Vous avez ma parole. Si je mens je vais en enfer !
_C'est pas ça qui va suffire...
_Alors que dois-je faire ?
_Nous dire qui vous êtes vraiment.
_Très bien. Je me présente alors, je me nomme Evyle et je suis amiral de la Nation de l'Eau.
_Tiens donc c'est vous... Je suis enchanté de vous rentrer. Des collègues nous ont parlé de vous.
_*pas rassuré* Ah...
_Et pourquoi voudriez-vous nous aider à les remettre en prison ?
_Pour éviter une guerre... Car s'ils arrivent à commettre un attentat je suppose que vous allez déclaré la guerre à toutes les nations concerné dont notre Nation. Et déjà qu'une menace que VOUS avez lancé plane sur notre nation je ne voudrais pas aggraver la situation...
_Une menace ? Quelle menace ?

_Si vous n'êtes pas au courant je ne vois pas pourquoi je vous en parlerais...
_Très bien alors vous ne nous aiderez pas !
_Bon ok... Mon chef Doudidouda m'a appris que vous avez pour projet de faire fondre toute la banquise...
_QUOI ???!!
_Oui...
_Mais pourquoi tu ne m'a pas prévenu plus tôt ?
_Parce que j'attendais de parler à Magma pour m'en assurer et essayer de régler les choses avant qu'une rumeur ne cours...
_Magma ? Je ne pense pas qu'il soit à l'origine d'une telle chose...
_Ah bon ? Mais qui alors ?
_J'en sais rien... Peut être que c'est une organisation qui voulait vous faire peur... Ou alors...
_Oui ? Vous avez une idée en particulier ?
_Je me demande si ce n'est pas un coup monté pour préparer l'évasion... Peut être que les deux éléments sont liés et que les prisonniers ont pour projet de faire fondre la glace pour qu'il n'y ai plus de banquise donc plus de Nation de l'Eau et ainsi une nation de moins qui s'interposerait à leurs projets...
_Ça voudrait dire que dans vos évadés il n'y a pas de maitre de l'eau ?
_Non seulement des maitres de la terre...
_Effectivement c'est bizarre... Peut être que leur projet c'est simplement de dominé le monde et de le réduire en vaste poussière... ?
_Simplement ? Mais ça serait déjà un désastre !!
_Oui... Il faut donc être au courant de leur projet au plus vite mais surtout les arrêtés avant qu'il ne soit trop tard...
_Bon donc vous voulez vraiment nous aider à arrêter les évadés ?
_Oui !!
_Très bien alors prenez ce passe. C'est pour pouvoir chercher dans la ville. J'espère que je ne fais pas de connerie en vous laissant nous aider...
_Bah on a qu'à demander à Vido à veiller sur elle vu qu'il a rien d'autre à faire.
_Ouai bonne idée ! Vido ?! T'est ok ?
_Ça marche pour moi.
_Donc tu la surveilles en permanence ok ?!
_C'est ok.
_S'il arrive quelque chose tu en es responsable !
_De toute façon c'est juste pour élucider leurs pensées et en coincer quelques uns si possible...
_Toi on t'a pas sonné !!
_*se tait mais jette un regard noir aux gardes*
_Vido ?!
_Oui oui c'est bon j'ai compris. Ne vous inquiétez pas je veille sur elle donc elle ne fera aucune connerie.
_Je l'espère bien. Sinon c'est toi qu'on accusera !
_Ok. C'est bon on peut y aller ?
_Ouai allez-y. J'espère que vous reviendrez avec des prisonniers.
_Bah on verra bien ! A toute à l'heure !"
On partit en direction de la plage en premier. C'était notre premier lieu d'inspection et j'étais ravie. J'allais enfin pouvoir faire quelque chose qui allait aider ma nation. Pour l'instant le plus important pour moi n'était pas de trouver des prisonniers mais de connaitre leur projet. Car si on le connait c'est plus simple pour après le neutraliser...
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Ven 22 Mai 2009 - 22:59

Lorsque nous fîmes arrivé sur la plage.

-Vido: on devrait aller vers le côter de la plage qui longue la prison, avec de la chance il y aura leur trace de pas.


-Evyle: bonne idée ! C'est par où ?

-Vido: Viens suis moi.

Puis Vido remarqua juste avant de repartir qu'Evyle avait toujours ses sacs.


-Vido: heu... Evyle tu ne déposerais pas tes affaires ici ?

-Evyle: mais on risque de les volées non ?

Vido sorti de son sac un rouleau de tissu rouge avec le symbole de la nation du feu dessus.


-Vido: avec ceci autour de nos sac, personne n'ausera y toucher, car ca signifie que c'est la propriété de l'armée, les gens les éviterons comme la peste.

-Evyle: d'accord je te fais confiance.

Vido entoura les sacs de la bande rouge, et ils partirent enfin en direction de la prison par la plage.


Je me demande comment ça ce fait qu'ils aient réussi a s'enfuir comme ça... ce n'est pas normal... quelqu'un a du les laisser partir... et cette histoire de faire fondre la banquise je me demande bien se que ça signifie... je ne pense pas spécialement que tout sois lié mais il est vrai qu'il y ai des chance en effait que se sois la même affaire. Je dois absolument capturer ou éliminer les fuillards,... mais je dois faire attention a se que je fais et garantir la sécurité d'Evyle.

-Evyle: tu as l'aire bien songeur Vido, quelque chose ne vas pas ?

-Vido: je me pose juste quelques questions mais rien d'important ne t'inquiétes pas.
Dit-il en faisant un sourire forcé.

Je me demande se qu'il le turlupine, il a l'aire bien silencieux...


Il marchèrent en silence chacun perdu dans ses pensées. Au bout d'une dizaine de minutes de marche ils arrivèrent en face du vieux mur de la prison de couleur noir, il y avait un trou circulaire dans le mur, plus au moins au niveau du quatrième étage, apparemment il y devait y avoir eu un objet lancé, probablement un banc en acier ou un gros bloc de pierre.

-Evyle: Vido regarde le trou dans la muraille !

-Vido: Je vois ils se sont échappé certainement par là. Je pense qu'il doit y avoir un reste du mur quelque part sur la plage, avec de la chance des empreintes serrait encore sur le sol. Là ! je vois le bloc du mur.

Ils arrivenrent près du bloc qui avait du être expulsé avec une incroyable force. Il ne fessait aucun doute que c'étais un maitre de la terre qui était responsable de çà. Evyle vit ensuite des empreintes longent le bord de la mer, qui commençait a se retirée petit a petit.


-Evyle: Les empreintes suivent le long de la mer, les traces de pieds sont encore bien perceptible vu que l'eau se retire ! Alons y !

Evyle s'élança première, Vido sur ses talons, ils courrèrent jusqu'à se qu'ils aient plus de souffle. Ils burent un peut d'eau a la gourde que Vido avait pensé a prendre, puis ils repartirent calmement.


-Vido: mais pourquoi as tu courrus ?

-Evyle: pour les rattraper ! Quel question !

-Vido: ils sont sans nourriture, sans eau, ils ne connaissent pas le terrain, et ils doivent être épuiser, et donc nous devrions en profiter pour leur tomber dessus durent la nuit, ils auront du mal a se défendre.

-Evyle: c'est vrai je n'y avait pas pensée. Mais attend ! Tu veux nous faire marcher de nuit ? Mais nous seront aussi fatigué !

-Vido: au pire tu resteras dormir dans un endroit a l'abri et moi j'irais les attaquer.

-Evyle: tu irais seul ?


-Vido: si tu n'es pas apte a combattre je ne vois pas pourquoi je t'obligerais a me suivre. Je préfère que tu reste a l'abri, comme ça tu ne risqueras rien.

-Evyle: je viendrais avec !

Non mais je suis pas une dégonflée non plus ! Il est hors de question que lui y aille et pas moi. De quoi aurais je l'aire si Doudi l'apprenait ...

-Vido: je pense savoir où ils s'arrêteront, il y a une grotte près de la falaise qui longue dans la mer, ils s'y arrêteront surement. C'est pas trop trop loin d'ici et c'est a l'abri des regards, j'y allais souvent quand j'étais enfant. Allons y.

Ils bavardèrent en trottinant jusqu'à la nuit tombée, ils s'arrêtèrent un instant pour reprendre des forces et boire un coup, puis reprirent la marche, après quelques minutes ils arrivèrent a l'entrée de la grotte où ils virent une lumière provoquée par un feu.

-Vido: viens nous allons passer par un passage qui se trouve un peut plus haut sur la gauche de la pente avant d'arrivé a l'entrée, le passage mène a l'intérieur de la grotte où nous les prendrons par surprises, ils ne se douteront pas que nous allons les attaquer pendant la nuit et encore moins par derrière.

-Evyle: d'accord je vois, mais faisons attention quand même ils sont peut-être plus rusé que se qu'ils en ont l'aire.

Ils repartirent et escaladèrent la légère pente, jusqu'à arriver dans un trou où Vido entra en allumant sa main gauche d'une intense lumière d'un rouge vif. Il aida Evyle a entrer,et ils s'engoufrèrent dans l'étroit tunel, Vido devait s'abaisser légèrement car il était asser grand, mais Evyle étant un peut plus petite que lui n'avait pas de souci a se niveau, c'était plutôt qu'elle n'y voyait pas grand chose vu qu'il n'y avait que Vido qui s'avait éclairer le chemin.

Après un cour moment ils virent de la lumière et donc Vido arrêta la flamme de sa main, ils se rapprochèrent en silence et se cachèrent derrière une colonne de pierre, Où ils virent cinq maitre de la terre en train de dormir et un autre a faire le guet auprès du feu. Les maîtres de la terre était désavantagé dans cette somptueuse grotte remplie de minerai de fer brut, de cristaux et de petites cascades d'eau coulent a travers les embrasures de la grotte et coulaient jusqu'a la mer.


Evyle pourrait utiliser l'eau qui circule, se qui nous avantage nous pourrions les piéger facilement tout compte fais, a conditions de ne pas nous faire repérer. Les maitres de la terre avait aussi un petit avantage, le faite que nous nous trouvons dans une grotte leur offrait le loisir de nous écraser comme des sardines ! Nous devions donc faire très attention, le moindre faut pas et nous serrions réduit en boullie.

Vido culbuta Evyle sans faire ex prêt, elle tomba dans une flaque d'eau se qui la trempa littéralement dans un magnifique bouquant ! Le piège était donc ... tombé a l'eau ? comique non ? Enfin bref, Les maitres de la terre se réveillèrent et firent ensemble effondrer une partie de la caverne et prirent la fuite. Evyle et Vido était enfermé dans cette caverne, avec pour unique sortie le chemin par lequel il y était entré. Vido alluma une flamme de sa main gauche et avec sa main droite il voulu relever Evyle qui lorsqu'il se pencha elle lui mi un coup dans le ventre.

-Vido: Aie ! mais tu es folle ou quoi ?!


-Evyle: a cause de toi nous les avons perdu ! On a manqué de se faire écraser et on a perdu leur trace ! C'est malin !

-Vido: désolé mais je n'y peut rien si se sol est glissant !

Evyle se releva tout en faisant un regard noire a Vido, qui était tout aussi énervé qu'elle. C'étais stupide ils étaient là a portée ! prêt a être capturer ! Et ils avaient rater cette occasion...

-Vido: bon ... le ciel est déjà bien couché et puis il fait froid ici, sortons.

Evyle le suivit et ils finirent par sortir de la grotte au bout de quelque minutes, une fois passer le petit trou ils se laissèrent glisser sur la pente.

-Vido: excuse moi pour tout à l'heure... -Evyle: c'est pas grave oublions ça. dit-elle en lui faisent un sourire.

-Vido: nous devrions aller sur les dunes pour passer la nuit.
-Evyle: d'accord, ça fait très longtemps que je n'ais dormi a la belle étoile.-Vido: en parlent d'étoiles, elles sont magnifique se soir.

Ils remontèrent sur la dune pour passer la nuit, sur le chemins y montant ils discutèrent des étoiles dans le ciel et de bien d'autre choses, arrivé a l'abri du vent derrère une petite bosse, ils s'endormirent après avoir fini leur coneversation de tout et de rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Dim 24 Mai 2009 - 19:12

Le lendemain matin je me réveillai assez tôt à cause du soleil qui se levait très tôt. Quand j'ouvris les yeux j'eus le réflexe de me retourner pour regarder Vido. Et c'est à ma grande surprise que je ne le vis pas. Je me levai alors d'un bond en pensant que j'allais le voir à quelques mètres de moi mais je ne vis absolument personne. Affolée je tournai sur moi même espérant le voir au loin mais encore une fois je fus déçu de ne voir personne. Il était parti... Il m'avait laissé toute seule. Je ne savais même pas où on était et j'étais complètement perdue. Je savais qu'il ne fallait pas faire confiance à quelqu'un qu'on ne connaissait pas mais je n'avais pas pu m'en empêcher. Et au lieu de partir pour le chercher je m'assis et mis ma tête dans mes mains. A ce moment précis des milliers de pensées envahissaient ma tête et il y en avait tellement qu'à la fin je ne savais plus ce que je pensais réellement et j'avais l'impression que ma tête allait explosé. D'un côté j'avais de la haine envers moi même parce que je m'étais fait avoir encore une fois à cause de me naïveté surtout que je savais qu'il ne fallait pas faire confiance aux premières personnes connus. Mais le pire était qu'au départ je m'étais méfiée... Et c'est là où il était très fort vu qu'il a réussis à replacer ma confiance envers lui... Je ne comprenais vraiment plus pourquoi il avait fait tout ça pour moi pour au final s'en aller pendant que je dormais et me laisser tomber au milieu d'un endroit inconnu pour moi. Il n'y avait aucun but apparent... A part peut être son plaisir personnel ? Après tout il faisait partie de la nation du feu et dès le départ j'avais compris que je n'étais pas la bienvenue sur ces terres. Mais lui il semblait tellement différent des autres... Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il m'avait laissé tomber comme ça... J'avais encore eu des faux espoirs...

J'étais resté une bonne heure dans cette position renfermé sur moi même. Et au fur et à mesure que mes pensées allaient plus loin j'avais plus ou moins une larme qui coulait le long de ma joue. Tel qu'à la fin j'étais en sanglot et je ne pouvais plus m'empêcher de sangloter encore plus. Surtout qu'à un moment je vis une ombre passer devant moi. Il y avait à ce moment un espoir en moi et je relevais la tête pour voir qui c'était et, déçue que ce n'était pas Vido, je fondis en larme. Cette fois-ci je n'avais plus d'espoirs, ils avaient tous disparu et il ne restait plus rien à part une haine envers moi. J'étais énervé contre lui mais il m'était impossible de le détester après tout ce qu'il avait fait pour moi... Même si au fond il m'avait laissé tomber...

Deux heures après m'être réveillé je sentais le soleil chaud qui tapait sur mes épaules nues. J'avais chaud mais absolument pas d'eau, pas de nourriture et pas d'argent vu que c'était Vido qui avait le sac avec tout à l'intérieur. J'étais complètement impuissante face à tout ça et je ne n'avais pas le courage de me lever pour le chercher puisque je savais que je ne le retrouverais pas. J'attendais je ne sais quoi... Peut être un miracle... Comme la dernière fois devant les garde... Mais je refusais d'y penser car j'allais encore penser à lui et je voulais le sortir de ma tête. Même si je savais que c'était impossible pour le moment...

J'avais vraiment trop chaud et je rêver de me rafraichir voir de me baigner. C'est alors que je décidai de me lever, et pour la première fois depuis le lever du soleil j'allais enfin bouger. Je me dirigeai vers la plage car je me souvenais un minimum du chemin pour arriver à la plage et quand je vis la vaste étendue d'eau je courus pour y plonger tête première. Ça faisait énormément de bien de se baigner dans de l'eau fraiche du matin. Mais à peine je fus dans l'eau que j'entendis le bruit d'un bateau. Je levai alors la tête et vis un énorme paquebot en direction de là où j'étais. Je pris alors mes jambes à mon cou et sortis de l'eau à toute vitesse. Dans ma course je trébuchai sur un coquillage et finis à plat ventre sur le sable. Tous les gens autour ont pu entendre un gros "BOUM". Et des soldats arrivèrent vers moi à toute vitesse.

"_Ça va ??!
_Mais c'est pas une question d'aller bien ou pas mais c'est pas un lieu public ici !!

_Bah si un peu...
_Ah ouai... Bon c'est pas ça le problème mais c'est interdit au public !! Alors oust !!"
J'essayai d'ouvrir la bouche mais à part avaler du sable je ne réussis rien de bon. Alors j'essayai de me relever mais je n'y arriver plus. J'avais perdu ma force dans les bras.
"_Allo !!!! Du bateau !! On se réveille !! Je viens de te dire de partir !!"

J'essayai une seconde fois de me lever mais en vain. Ils devaient me prendre vraiment pour une demeurée... Comme quoi c'était vraiment pas mon jour...
"_C'est pas possible ça !! Elle exécute même pas les ordres !!
_Ouai je suis sur que c'est parce que c'est une fille de l'eau...
_Heeein comment tu sais ça ?
_Je la reconnais c'est tout...
_Non moi je pense plutôt qu'elle a du se casser quelque chose vu qu'elle n'arrive ni à se lever ni à parler.
_Mais bien sur que non ! Tout ce que tu veux qu'elle peut se lèver !!"
Et beh non je ne pouvais pas me lever. Ils attendaient et moi j'arrivais pas à me lever. Et en attendant j'entendais le paquebot arriver. Rien que pour savoir qu'il y avait à l'intérieur j'aurais voulu rassembler mes dernières forces mais je n'en avais plus...
Les gardes décidèrent alors de me laisser parce qu'ils me croyaient obstiné et j'étais désormais condamné à mourir écrasé par un énorme paquebot. Et le seul souvenir qu'il me resterait et celui d'une personne que j'aimais bien qui m'avais laissé tombé...

C'est alors que le miracle que j'attendais arriva... Car malgré le fait que je ne voyais rien à cause du sable je pouvais ressentir une présence humaine qui se dirigeait vers moi. Je n'avais aucune idée de qui c'était mais mon intuition me disait qu'il s'agissait de quelqu'un de bien.

"_Besoin d'aide demoiselle ?"
Cette voix me disait quelque chose... Je la connaissais c'était certain. J'essayai de relevé ma tête un peu mais je ne vis que des pieds. Alors j'acquiesçai d'un signe de tête bref et d'un coup je me sentis transporté. Là personne qui était près de moi me tenait dans ses bras car pour me relever c'était la seule chose à faire.
"_Merci."
J'adressais un grand sourire à la personne qui se tenait en face de moi mais je ne savais pas bien encore qui c'était. Je voulais garder les yeux fermés car le sable me piquer les yeux et ça faisait terriblement mal. En fait j'avais une idée de qui s'était mais vu que je n'en était pas certaine je ne voulais pas avoir encore une fois de faux espoirs.
Je frottai ma main contre mes yeux avec le peu de forces qu'il me restait et en ouvrant mes yeux je vis les beaux yeux noirs de Vido qui me regardait avec un air attendrissant. Je regardai vite fait autour de moi et vis que j'étais encore dans ses bras et qu'il m'amenait vers la terre pour me posait car la plage était dangereuse.

"_Désolé de t'avoir laissé seule tout à l'heure... J'avais une course urgente à réglé.
_Ah... Je croyais que tu m'avais abandonné... Mais ça fait plaisir de voir que je me suis trompé *grand sourire* Au fait le paquebot qui a failli m'écraser... Qu'est-ce qu'il vient faire là ?
_Il rapporte des hommes pour retrouver les prisonniers échappés.

_Ah... ceux qu'on a loupé hier ?
_*rougit de honte* Hum ouai..."
Vido me reposa à terre et me demanda comment j'allais. J'allais mieux ça c'était sur mais en essayant de marcher je vis que j'avais beaucoup de mal.
"_Bon alors qu'est-ce qu'on fait ? On repart à le recherche des hommes de la terre ?
_Je sais pas... Vu que tu ne peux pas trop marcher autant se renseigner au maximum des causes de leur fuite et de leur futur projets.
_Ouai pas bête... Tu as raison... A ton avis on commence par où ?
_Je sais pas... Peut être que la prison est l'endroit le plus adapté pour débuter les recherches tu ne crois pas ?
_Si... Mais vu que je ne peux pas marcher on fait comment ? En plus je dois être lourde *gênée*
_Ne t'inquiètes pas je te porterais sur mon dos. Alors monte !"
Il s'accroupit et je me mis délicatement sur son dos. Il se leva et commença à marcher. Je voyais bien qu'il avait du mal.
"_Si tu veux, quand on verras un gros lézard tu n'auras qu'à me poser dessus..."
Et c'est ainsi qu'on repartit... Direction la prison !
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Lun 22 Juin 2009 - 13:25

Je me mis a marcher en direction de la ville pour trouver de quoi redonner un peut d'énergie a Evyle et trouver un moyen de transport. Elle était pas très lourde en faite mais comme elle se tenait mal j'avais quelques difficultés.

Au bout de quelques minutes de marche nous atteignions un bosquet. Je déposa Evyle a terre pour me reposer un peut.

-Evyle: je suis désolée que tu doives me porter ... dit-elle en rougissent
-Vido: Ce n'est rien, j'ai juste besoin de faire une petite pause.

j'aidai Evyle a s'assoir sur un gros rocher plat qui donnait vue sur la capital.
Les magnifiques rayons du soleil éclairaient toute la ville comme si elle était divine. On pouvait voir les gens marcher dans tout les sens, le marcher,l'académie militaire, le port, les fermes avoisinantes dont les cultures étaient fructueuse.

-Vido: Jolie vue non ?
-Evyle: c'est vraiment magnifique. Mais... la ville est encore loin...
-Vido: ne t'inquiète pas Evyle on y serra plus tot que tu ne le pense.
-Evyle: abon ? mais comment compte tu t'y prendre ?
-Vido: une connaissance a moi habite ici tout près et comme il me doit de l'argent il me rendra un petit service.

En effait depuis le bosquet on pouvait voir une fermette où un homme sur un lézard tentait de tenir son troupeau dans le pré. Vido avait il y a quelques temps prêté de l'argent a cette homme pour lui permettre d'acheter une petite partie de son troupeau.

Il est temps qu'il règle sa dette. Si j'ai bon souvenir il a désormais deux lézards il ne devrait pas voir d'inconvénient si je lui en prend un. Après tout il me le doit bien.

Lorsque je me sentit mieux je repris Evyle sur mon dos, qui prétextait pourvoir marcher alors qu'elle ne tenait pas sur ses jambes... Il faut dire que l'on avait bien marcher pour pourchasser ses bandits... Et puis ... je me demande pourquoi elle était partie après tout je n'ai pas fais si long que ca ... enfin ce n'est pas grave l'importance c'est qu'elle va bien ... enfin façon de parler quoi ...

Evyle voyant que Vido c'était arrêté de marcher pour se perdre dans ses pensée.

-Evyle: Vido ? ca va pas ? youhou Vido ? Vido réponde moi s'il te plait ! Vido ?!!
-Vido sortant de ses pensée: Oh heu oui escuse moi, j'étais perdu dans mes pensées.

Lorsque le fermier les vit, il s'arrêtât un instant. Et quand il eu reconnu Vido il accourut sur sa monture vers eux.
-Fermier: Que me vaut votre venue Vido ?
-Vido: il me faut ton lézard.
-Fermier: Et bien... toujours aussi directe a se que je vois...et pourquoi je te donnerias mon lézard hein ?
-Vido: pour payer ta dette.
-Fermier: je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne te dois rien du tout.
-Vido: je vois... et donc tu ne veux pas me le donner c'est ca ?
-Fermier. En effait il est hors de question, c'est mon outil de travail.

Je déposa Evyle a terre pour me libérer les mains. Se bougre de fermier, comment ose t il me rouler ?! Là ca va barder!

-Vido: si tu ne descend pas gros lard je vais te descendre a ma façon !
-Fermier: Oh là des menaces ! Le fermier sortit son épée qui était accrochée a sa
scelle.

-Fermier: aller Vido passe ton chemin, je ne voudrais pas qu'il t'arrive
malheur, que dirait ton pauvre père si il apprenait que son fils a
perdu un bras ? hein ?


Là c'est décidé il allait le regretter pour tout sa vie ! je me tourna vers Evyle, qui regardait la scène en se demandant se qui allait se passer. Puis en me retournant j'envoya une boule de feu sur le fermier qui tomba en bas de son lézard.

-Fermier: petite ordure !
-Vido: C'est ta dernière chance, part ou tu risques de ne plus jamais revoir la lumière du jour.
-Fermier: Arrête de parler et viens te battre! Yaaa !!!
dit-il en se lançant sur Vido épée en avant et envoyant des boules de feus de l'autre main.

Vido stoppa les boules de feu et lorsque la lame du fermier allait le frapper, il attrapa son bras et lui fit monté la température de son corps a une vitesse éfarente, le sang dans les veines du fermier bouillait et une énorme marque de brulure apparut sur son bras. Avant qu'il ne le tue Evyle lui attrapa le bras.

-Evyle: non arrête !

Se qui stoppa Vido nette, il fit rebaisser lentement la température et le fermier s'éffondra sur le sol tombant dans l'inconscience.

-Vido: il le méritait. C'étais dans le contrat qu'il m'avait signé, ou il me rend la pareil en argent ou en service et en cas de refus je le tue. Il savait se qui se passerais.
-Evyle: ce n'est pas une raison!

-Vido: *soupir* bon partons...


Si il l'avait tué tout ses pauvres animaux n'aurait pas de quoi se nourrir et finirait dévoré par d'autre vu que personne ne se serrait occupé d'eux...

Vu que le scèle était asser grande je mis Evyle dessus après m'être fait écrasé deux-trois fois en essayant de la mettre dessus. Je m'installa derrière elle. En la tenant a la main gauche et les reines de la main droite nous partimes a tout allure vers la capitale.

Décidément elle était vraiment en manque d'energie, elle balancait de gauche a droite et ne parlait pas beaucoup, ca ne me rassurait pas du tout. Dés que nous étions entré dans la ville je fit foncer le lézard a travers les rues jusqu'a l'herboriste dont j'allais des fois chercher des produits pour redonner de l'ernergie a mon père qui travaillait trois fois trop...

-Vido: tu serras restée toute seule sur le lézard ?
-Evyle: oui... je vais essayer...
-Vido: ok, alors j'arrive.

Je sautais en bas du lézard et entra dans la maison. L'herboriste sursauta a mon arrivée. Après lui avoir expliqué mon problème il me donna une mixture dans une fiolle, je le paya et partit la donnée a Evyle, lorsque je fut dehors je la vit tomber et je la rattrapa au vol, tombant dans mes bras. Je la déposa sur le sol et lui donna le contenu de la fiole. Quelques minutes plus tard les forces d'Evyle revenait.

-Vido: Tu vas mieux ?
-Evyle: oui je te remercie.
-Vido: prochaine fois, si je m'absente encore attend moi et profite du soleil au lieux de partir.
-Evyle: d'accord mais avoue que tu aurais pu me prévenir...
-Vido: hum... oui désoler.
DIt-il embarrassé.

Vido et Evyle remontèrent sur la monture et pattirent doucement mais surement vers la prison.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Lun 27 Juil 2009 - 19:12

Un peu plus tard on arriva enfin à la prison, nous pouvions donc commencer les recherches. Nous arrivâmes à l'entrée de la prison et deux gardes nous stoppèrent.
"_Que voulez-vous ?
_Nous voulions voir la cellule des prisonniers évadés s'il vous plait.
_Vous avez un mandat ?
_Un quoi ?
_Un papier qui vous en donne l'autorisation."
Je me retournai pour voir Vido et je le regardai avec un petit regard interrogateur. Il avait l'air pensif... Puis je me retournai vers les gardes.
"_Je ne savais pas qu'il fallait une autorisation pour visiter une cellule vide...
_Écoutez nous avons déjà des hommes qui travaillent pour savoir comment ils se sont échappés donc je ne pense pas qu'ils ont besoin de votre aide."
Vido descendit du lézard et s'approcha d'un des deux garde il lui dit quelque chose à l'oreille puis il le regarda d'un regard décisif et le garde le laissa passer. J'étais impressionnée et je ne pensais pas qu'il était si persuasif... Je descendis alors à mon tour et le suivi.
Après avoir monté 2 étages on arriva enfin aux fameuses cellules. Mais Vido arriva en haut des marches avant moi et il dut m'attendre 5 minutes tellement j'étais crevé.

"_Désolé... Normalement je suis en forme et jamais crevé, mais là je ne sais pas ce qui m'arrive... Au moindre effort je suis exténuée... Ce n'est pas normal...
_Ce n'est pas grave. On s'en occupera une autre fois. Pour l'instant des cellules nous attendent.
_Oui.
_Tiens prend celle-là en face moi je vais prendre celle d'à côté. Si tu trouve un truc louche tu me le dit.
_Ok sans problème."
Et c'est ainsi que notre recherche continua. Cette fois-ci on cherchait à savoir comment ils s'étaient échappés et peut être que ça allait aussi nous dire qu'est-ce qu'ils cherchent et surtout s'ils sont dangereux... Mais d'un côté des terroristes en prison qui s'échappent sont forcément dangereux...

Je fis alors le tour de la cellule sans rien trouver de louche. Mais j'étais sur que quelque chose n'avait pas sa place dans cette cellule mais je ne savais pas très bien quoi. Je refis donc un tour de cellule mais ce ne m'apporta rien d'autre. Puis en regardant bien dans le coin je vis une couverture. Je la soulevai alors et vis par horreur qu'elle renfermait une pince ensanglanté, un réveil, un tournevis et beaucoup d'autres outils. La couverture était également pleine de sang. Il y avait donc un blessé parmi les fugitifs. Ou un mort... Mais ça, je ne sais pas pourquoi, mais mon instinct n'était pas d'accord, et c'était d'ailleurs bien dommage. Un de moins n'aurait pas été de refus. Mais bon...
Je retournai machinalement le réveil et je vis que le mécanisme avait été enlevé. Je me demandai bien qu'est-ce qu'ils ont pu faire avec un réveil sans mécanisme et autant d'outils... C'était surement pour bricoler quelque chose mais quoi ? J'appelai alors Vido et lui demanda son avis.

"_Je sais pas trop... Ils auraient pu se suicider avec tout ça mais je ne pense pas qu'ils l'ont fait. Mais à ton avis où ont-ils trouvé tout ça ?
_Aucune idée... Peut-être ont-ils un complice au sein des employés de la prison...
_Non je ne pense pas. Je pense plutôt qu'ils ont eu des ateliers bricolages et qu'ils ont tout gardé avec eux.
_Arf... Ils sont plus dangereux qu'on ne le pense alors...
_Surtout qu'à mon avis avec tout ce matériel ils avaient de quoi construire une bombe...
_Tu crois ?
_J'en suis sur. A ton avis comment sont-ils sorti ? Ils ont fait un trou dans le mur et se sont tous regroupé pour sortir.
_Donc il fallait les clés... Et après tu dis qu'ils n'avaient pas de complice au sein des employés de la prison.
_Oui c'est sur. Ils sont très intelligents et ont mis au point un stratège. Je pense qu'il y a eu une première explosion qui n'a fait aucun dégât mais qui a amené un ou plusieurs gardes. Ils ont mordu à l'hameçon. Alors ils les ont assommé, ont pris les clés ainsi que tout ce qui pouvait construire une seconde bombe. Et se sont échappés comme ça.
_Tu crois ?
_Je ne vois pas d'autre solution...
_Effectivement..."
Il y eut un silence suivit de plusieurs bruits bizarres qui ressemblaient à ça:
"_Tic, tac, tic, tac.
_C'est quoi ce bruit ?
_Tic, tac, tic, tac."
Prise de peur je me rapprochai doucement de la source du bruit. J'avais une idée sur ce que ça pouvait être mais je ne voulais pas le croire et espérais me tromper. Je vis la faible lueur d'une petite lumière qui venait surement d'un petit écran. Je me baissai et vis alors ce que c'était. Il y avait plein de petits fils, une grosse cartouche et sur un petit écran il y avait un décompte. Il restait une heure...
"_Vidoooooooooooooo !!!!!!
_Oui Evyle ? Tu sais je suis juste à côté pas besoin de crier...
_Regarde.
_Ou ça ?
_*pointant du doigt* Là !
_Qu'est-ce que c'... Ah... *censuré*...Je n'avais pas prévu qu'ils en auraient fait trois... Bon on va prévenir tout le monde et on va la désamorcer.
_Non on va tout évacuer ! On a pas assez de temps pour la désamorcer.
_Mais si il reste une heure.
_Je te dis que c'est pas suffisant !!!"
Un garde entendit notre conversation et vint vers nous.
"_De quoi vous parlez ?
_De rien !
_Tic, tac, tic, tac.
_C'est quoi ce bruit ?
_Hum c'est ma montre !
_Poussez-vous.
_Mais pourquoi ?
_POUSSEZ VOUS !!!"
Le garde me poussa sur le côté et je tombai par terre. Il se baissa un peu et se releva figé.
"_Oh mon dieu !"
Il courut et signala l'alerte générale. Il y avait une bombe dans le bâtiment !
Vido s'approcha de moi et me tendit sa main. Je la pris et me relevai. Puis nous descendîmes les escaliers et sortîmes de la prison.

Une heure plus tard on entendit un BOUM et un autre trou, identique à celui par lequel les terroristes se sont échappés, s'était formé. La bombe n'était pas dévastatrice même tout au contraire mais elle était suffisante pour faire un trou dans le mur et pouvoir s'échapper. Notre théori était donc exact mais on en avait pas la fin... C'était surement pour faire évader le reste des terroristes non échappé. Mais ils n'avaient surement pas prévu que quelqu'un trouve la bombe avant qu'elle n'explose.
Puis perdu dans mes pensées je me retournai et ne vis plus Vido qui était pourtant à côté de moi. Je pensai qu'il était parti encore une fois sans moi et je me commençai à m'énerver. Mais en me retournant je le vis courir et j'en profitai pour le suivre.

"_Vidoooo !! Où est-ce que tu vas ???
_Suis-moi et pose pas de questions !! Mais dépêche toi !!"
Je ne posai aucune question et courus du plus vite que je le pouvais pour le suivre et le rejoindre. Au bout d'un moment il s'arrêta essoufflé et je vins me mettre à côté de lui pour en faire de même.
"_Explique moi ce qu'il t'arrive s'il te plait.
_Ce soir...
_Quoi ce soir ?
_Ils vont tenter de faire évader leur compagnon ce soir au plein milieu de la nuit. Et en entendant ils sont partit se cacher dans une maison abandonnée à deux pas d'ici.
_Et comment tu sais tout ça ?
_Parce qu'ils sont revenu pour récupéré leurs complices mais en voyant tout ce monde ils ont pris peur et sont reparti. Je les ai vu et c'est pour ça que je ne t'ai pas prévenu et que je les ai suivis. D'ici on voit la maison mais eux ne nous voient pas. Il faut donc être prudent.
_Et qu'est-ce que tu compte faire ?
_Cette fois-ci on va les avoir..."
Revenir en haut Aller en bas
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Dim 30 Aoû 2009 - 0:32

la cabane se trouvait sur une colline a l'extérieur de la ville. la cabane était faite de bois et de pierre, elle était délabrée, le toit était endommagée, et les vitres presque toutes brisée, un cour d'eau longeait la cabane sur la droite descendant jusqu'à la ville.

-Evyle: comment compte tu t'y prendre pour les capturer ?


-Vido: je sais pas trop ... le mieux serrait de les prendre par surprise

-Evyle: Comme la dernière fois ?

-Vido: hummm....non....

-Evyle: Comment alors ?

-Vido: on pourrait essayer de créer un brouillard.

-Evyle: comment ?

-Vido: tu vas prendre de l'eau de la rivière et me l'envoyer, moi je lancerais des boules de feu dessus et l'eau qui va s'évaporer ferra un brouillard léger, puis je créerais un brouillard plus foncé en créent et éteignant des flammes.

Evyle envoya une grande quantité de boule d'eau sur Vido qui les intercepta avec des boules de feu, un léger brouillard commença alors a remplir la colline, après ca, Vido créa des flammes et les éteignit aussi tôt se qui fit une fumée plus noire, la colline était entièrement dans une brume que l'on pouvais qualifier de non naturelle.

-Vido: je pense que c'est bon...

-Evyle: et maintenant on fait quoi alors ?

-Vido: héhé j'ai une idée, on pourrait leur donner la frousse de leur vie.

-Evyle: et ca servirait a quoi ?

-Vido: et bien ca donnerait une effait de surprise, ils se demanderait se que c'est et peut-être qu'avec de la chance ils croiront a des démons ou que sais je, ils pourraient mourir de crise cardiaque.

Ils rigolèrent ensemble, puis reprirent leur discutions.


-Vido: toi tu feras déborder la rivière, et avec l'eau que tu aura tu ferras de drôles de formes dans la brume, moi je ferais des flammes un peut partout, et j'en enverrais aussi sur la cabane pour les faire sortir, je pense que comme ils arriveront pas a frapper le soi disant monstre, ils auront peur. et essayeront de prendre la fuite, là on essayera de les capturer un par un, tu en penses quoi ?

-Evyle: pourquoi pas ? Après tout c'est deja une meilleur idée que la première ...

-Vido: hummm oui ...

Evyle fit déborder la rivière pour l'inondée, Après quelques minuttes quand elle eu asser d'eau et elle commença a créer des formes, et je fis des flammes a diverses endroit pour que les formes de l'eau ressortes a travers la brume. Après ça j'envoya des slaves sur le baraquement qui prit feu aussitôt. j'en profita de l'effait de panique a l'intérieur pour partir me planquer derrière le baraquement en cas de fuite, je leur tomberais dessus. Les maitres de la terre ne se firent pas prier et ils sortirent du baraquement, a la vue de du "monstre" ils envoyèrent des rochers rocher dessus, voyant que le monstre ne bronchait pas, deux d'entre eux prirent la fuite, tandit que les trois autres continuèrent,

Je pris en chasse les deux hommes. Comme ils m'avaient pas vu, je courus derrière le dernier et l'attrapa au bras, j'augmenta la température a l'intérieur de son corps et il tomba en succombant a une lourde fièvre due a la montée de température, l'homme gisait sur le sol inconscient, le dernier quand a lui, vu qu'il était plus éloignée, je ne pouvais l'avoir qu'a distance, courrir après aurait servit a rien, en moins de temps qu'il en faut pour le dire j'enflamma mes dagues et fis devenir mes lames d'un rouge ardent, après quoi je condensa les flammes autour et je les envoya en les projetant avec une minuscule explosion, lorsque les dagues tapèrent dans les arbres devant le dernier fuyard, il fut projeter et assommer, du a l'explosion que provoquèrent les dagues en touchant les arbres. Lorsque j'eus vérifier que les deux hommes furent bien inconscient, j'envoya une grosse boule de feu dans les airs qui explosa a une dizaine de mettre dans le ciel.

Evyle eu vu la boule de flamme exploser, elle eu comprit tout dessuite que j'avais eu les fuyard et elle fit retomber les formes d'eau sur le sol. Les maitres de la terre qui étaient resté se regardèrent en se demandant où était cette affreuse créature. Mais se qu'ils n'eurent pas vu c'est que l'eau coulait sous leur pied, et lorsqu'ils s'en rendirent compte de se qui se passait il était trop tard, ils furent emprisonner dans la glace que forma Evyle, les empèchants de se servir de leur pouvoir.

je la rejoignis quelques minutes plus tard.


-Vido: tu vas bien ?

-Evyle: oui oui, mise a part que j'en ai eu un de plus que toi !

-Vido: je me rattraperais, d'une façon ou d'une autre. dit-il avec un sourire.


Un peut plus loin, des soldats du feu arrivèrent en nombre, le brouillard et les explosions les avaient inquiété et ils étaient venu a la rescousse, trop tard certes, mais au moins ils étaient témoins que nos deux héros venaient de capturer les terroristes évadés.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Mer 9 Sep 2009 - 16:42

"_Bon qu'est-ce qu'on fait ? On les interroge maintenant ?
_Si on peut...
_Hein ?
_Et bien les soldats arrivent et ils vont prendre les fugitifs capturés sans même qu'on est pu les interroger..."
Vido ouvra la bouche mais il n'eut pas le temps de dire un seul mot qu'il fut assommé. Un homme se tenait derrière lui et commença à le bailloner ainsi que l'attacher avec les autres.
"_Eh ! Qu'est-ce que vous faites vous ?! Ça va pas !
_Tiens vous êtes là vous... Je vous avez même pas vu avec ce brouillard..."
Mais c'est qui ce type ? Qu'est-ce qui lui prend à lui ? Non mais j'hallucine ! C'est quoi son problème ? Et puis qu'est-ce qu'il fait ? Pourquoi il s'approche de moi comme si j'étais un monstre ? Oulaaa il va pas bien ce type...
Plus l'homme s'approchait de moi et plus j'avais peur. Le mieux, pour l'instant, était de tout fuir. Alors je me mis à courir le plus vite possible pour m'éloigner de lui à tout prix. Mais en courant je me rendis vite compte que mes efforts ne servaient à rien car premièrement les soldats étaient très très loin et deuxièmement il volait... Oui c'était un maitre de l'air et il avait la technique pour voler. Et en me retournant je vis qu'il y avait aussi tous les corps des "prisonniers" qui volaient avec. Et parmi eux j'aperçus... Vido. Et ma colère était tellement forte que j'arrêtai d'un coup net ma course et me retrouvai face à face avec cet homme diabolique.

"_Et beh alors, on est à bout de souffle ?
_Grrr... Tu vas me le payer...
_Pardon ? J'ai pas bien entendu désolé... Tu peux répéter ?
_T'as plus grosse erreur était de me mettre en colère... ALORS TU VAS PAYER !!!!"
Je sortis de l'eau de ma gourde (et oui tout maitre de l'eau à une gourde rempli d'eau sur soi, c'est primordial) et quand une goutte d'eau tomba de la gourde pour atterrir dans ma main elle se mit en lévitation dans les airs et doubla de volume instinctivement rien qu'avec le fait que je relâchais énormément d'énergie (plutôt négative d'ailleurs à cause ma colère).
"_Ohoh je vois. Une maitresse de l'eau.
_Ouai ! Et tu sais ce que ça fait la colère de l'eau ?
_Non...
_DES RAVAGES !!!"
Une seconde plus tard ce n'était plus une grosse goutte d'eau qui était en lévitation mais une énorme sphère bien rempli d'eau. L'homme n'avait même pas eu le temps de se protéger qu'il était déjà à terre avec de gros serpentin d'eau qui lui retenait les mains contre le sol.
"_Impressionnant... Vraiment impressionnant...
_Ce n'est que le début du spectacle."
L'homme paraissait plutôt amusé qu'effrayé mais ça n'allait pas durer. Car l'autre partie de la sphère (la première fut utilisée pour le bloquer à terre) se transforma en un magnifique katana. Mais pour qu'il soit matériel il fallait que je le change en glace... Mais bon ce n'était pas très compliqué alors je figeai l'eau qui se transforma momentanément en glace. Et il était tellement beau, et tellement bien réussi que je me suis promis de toujours le garder avec moi quoi qu'il arrive...

Je m'approchai alors doucement de lui avec mon katana à la main tout le regardant avec un regard noir et des plus meurtriers que je n'avais encore jamais eu. C'est d'ailleurs à ce moment là que l'homme commença à avoir peur et son visage amusé devint tout à coup terrorisé.

"_Ne me tuez pas !! S'il vous plait j'ai une famille !!
_Tout le monde a une famille... Et ça ne change absolument rien. Tu as fait un acte impardonnable et tu dois payer.
_Arrête ! Ce type n'a rien fait ! Ne le tue surtout pas !"
Non c'était pas possible... Pas lui... Je me retournai alors soudainement et le vis terrifié à l'idée que je puisse tuer quelqu'un de sang-froid comme ça.
"_Tu es réveillé !!"
J'avais à présent un grand sourire et je lâchai le katana d'un coup ce qui produisit d'ailleurs un bruit sourd. Je commençai à courir alors et je le pris dans mes bras. Ce qui d'ailleurs le fit perdre l'équilibre mais je le rattrapai avant qu'il ne tombe.
"_Et beh alors Vido on a pas d'équilibre ?"
J'avais un grand sourire aux lèvres comme si je le retrouvais depuis des ans d'absence.
"_Mais c'est toi qui m'as fait perdre l'équilibre ! T'avais tellement d'élan que j'ai perdu l'équilibre.
_C'est pas grave. L'important c'est que tu sois VIVANT !! sourire
_Mais c'était juste un petit coup sur la tête ! Je ne comptais pas le tuer !
_Toi tait-toi ! On t'a pas sonné ! Non de quoi tu te mêle ? T'auras un temps pour parler mais pas maintenant !
_Ne sois pas si dur avec lui...
_QUOOOI ??!! Attend il aurait pu te tuer !! C'est... C'est... IL VA PAYER !!!"
Je me retournai alors une fois de plus vers l'homme et je ramassai mon katana. Cette fois-ci il avait des yeux qui supplié.
"_Attendez !!
_C'est qui ça encore ?..."
Je me retournai vers la personne qui venait de parler. C'était un des prisonniers. Je suppose qu'il venait de se réveillé.
"_Écoutez il n'y est pour rien. Je vais tout vous expliquer.
_Non Kurby. Ne dit rien !
_Tu préfère peut être mourir ? Désolé mais je ne vais pas la laisser faire !
_Mais ne lui dit surtout pas !!
_Si c'est la seule solution pour te sauver je le ferai...
_Comment ça ?
_Comment ça quoi ?
_Vous vous connaissez ?"
Les deux hommes se regardèrent d'un air plutôt gêné et il acquiesça de la tête.
"_Oui on se connait. Laissez-moi tout vous expliquez..."

"_Tout commença un beau jour de printemps...
_*désespérée*Ça commence toujours un beau jour de printemps... Parce qu'un beau jour d'hiver ça le fait pas trop...
_*désespéré aussi*Si vous pouvez me laissez raconter s'il vous plait...
Bon donc j'étais avec l'homme que vous voyez là et d'autres amis... Dont un couple qui est mort...

_Désolé...
_Bon et donc je les avais tous réuni chez moi parce que j'avais élaboré un projet plus que faisable et qui pouvait nous donner plein de droits et notamment le contrôle des nations.
_Donc votre plan était de dominer le monde...
_Pas exactement. On avait pour intention de sauver la planète. Mais pour ça il fallait être au commande car si on disait notre projet au chef de la nation soit il le refuserait soit il se l'approprierait.
_Le chef de nation... Magma ?? oO
_Non non. Notre propre chef de la Terre...
_Ah...
_Mais pour réussir il fallait être au pouvoir mais comme la Terre est notre élément on voulez pas de faire un attentat dans notre propre nation vous comprenez ?
_Pas vraiment...
_On aime pas trop les attentats mais là on avait pas le choix. Il fallait agir au plus vite si on voulait faire ce qu'on avait prévu dans les temps.
_Et ça consiste à quoi exactement ?
_Désolé on peut pas vous le dire. Pas ça...
_Alors on a fait un premier attentat dans la nation du feu qui a touché le chef en personne qui a du aller se soigner au Pôle Sud dans la nation de l'eau.
_Ah bon ?! Mais pourtant personne ne m'en a parlé...
_Oui il a utilisé un excuse débile du genre "parti en vacances". Mais ce petit attentat qui n'a quand même tué personne a suffi pour nous mettre en prison.
_Dans la catégorie terroriste je suppose...
_Oui exactement... Mais le temps avancer et le plan allait échouer alors on est passé à l'action et on crée une bombe qui fait un trou dans le mur. Ensuite on s'est enfuit et je crois que vous connaissez la suite... On est allé se cacher dans la grotte là où vous nous avez trouvé puis s'est caché autre-part. Puis on est revenu à la prison pour récupérer nos amis coincés mais vous nous avez vu et capturé puis mon cher ami Firmin vous a assommé pour essayer de nous sauver mais ça n'a pas marché..."

Il y eut un long silence où tout le monde semblait réfléchir puis Vido reprit.
"_Et c'était quoi votre plan pour anéantir les autres nations ?
_Pour l'air on voulait "l'asphyxier".
_C'est à dire ?
_Et puis déjà on voulait couper toutes les ressources donc par voie terrienne, aérienne ou même maritime.
_Alors c'est pour ça que le bateau a coulé !! Je comprends tout...
_Oui et c'est pour ça que j'ai prévenu toutes les personnes en toquant à leur porte avant de faire couler le bateau. Je ne voulais pas de morts...
_C'est donc vous qui m'avez sauvez la vie...Merci...
_Non c'est normal mais quand vous saurez notre projet pour l'eau vous me remercierez plus...
[color=indigo]_*effrayé* C'était quoi ?

_Et bien pour l'eau... On est vraiment désolé... Mais on voulait réchauffer la planète pour faire fondre la glace...
_*abattue*Alors la rumeur était vrai...


[A Suivre... (désolé mais mon texte était trop long pour un post alors j'en fais un 2e un peu plus petit ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Mer 9 Sep 2009 - 16:48

[2e partie ! ^^]

_Oui nous sommes vraiment désolé de tous les soucis que nous avons donné à la planète mais c'était pour une bonne raison...
_Dans ce cas dites-nous laquelle c'était !!
_Désolé nous ne pouvons pas...
_Vous êtes conscient au moins des désastres commis ? Une nation entière a faillit mourir à cause de votre projet débile !!
_Notre projet n'est pas débile !
_Tant que je ne le connais pas je le jugerais comme débile ! Pour moi tout ce qui nuit à l'équilibre du monde est débile ! Mais les plus idiots sont les créateurs des idées débiles !
_Vous avez raison...
_Kurby ?!
_Oui elle a raison. On ne va pas se voiler la face pendant longtemps notre plan a complètement échoué. On ne voulait pas de morts et pourtant il y en a eut... Mais le pire c'est que se sont des amis à nous qui sont morts... Je pense que pendant toute ma vie je vais m'en vouloir...
_Vous parlez de morts à chaque fois mais vous parlez de qui ?
_De deux amis à nous qui se sont fait prendre et ils ont été tués en prison..."
Moi et Vido nous nous regardâmes terrifié. Il y avait donc eut 2 morts... Surement le couple... Il nous en avait parlé tout à l'heure.
"_Et donc vous voulez toujours pas nous dire pourquoi il y a eut 2 sacrifices ? Et pourquoi vous tenter d'assécher la terre ainsi qu'anéantir les nations ?
_Très bien...
_Nooooooon !!!"
L'homme que j'avais accroché avec des filets d'eau se débattit de toutes ses forces. A en voir sa réaction il ne voulait surtout pas qu'on l'apprenne...
"_NE LEUR DIT SURTOUT PAS !!!
_Désolé mais c'est terminé...
_TU NOUS AVEZ PROMIS !!! Tu nous avez promis de ne rien dire à personne... Ça valait aussi pour toi !!!
_Je sais bien mais là c'est différent... Les circonstances ont changés. Noria est morte à cause de nous et de nos erreurs et Jordan aussi. Alors stop. C'est fini.
_Mais bat toi pour la cause de leur mort !
_Je ne peux pas... La cause de leur mort c'est moi et ma stupidité.
_Ne dit pas ça..."
Un deuxième prisonniers s'était réveillé et il avait posé sa main sur l'épaule du premier.
"_Tu as fait un boulot extraordinaire. Ce n'est pas à cause de toi qu'ils sont mort mais parce qu'ils en ont fait le choix. Ils savaient très bien ce qui les attendait en acceptant de t'aider. Nous aussi d'ailleurs. Et moi je m'étais attendu à mourir et je suis très heureux d'être en vie. Mais ne dit surtout pas que c'est à cause de toi. Parce que ce n'est pas vrai !!!
_Mais...
_Non il n'y a pas de mais ! Tu n'y es pour rien ! C'était leur choix ! Avant de partir ils me l'ont dit. Ils m'ont dit "S'il arrive quelque chose prend soin de Kurby parce qu'on sait qu'il ne supportera pas. Dit lui que c'était notre choix et on était très content de travailler pour lui moi et ma femme. Surtout pour cette cause. Alors il faut qu'il sache qu'on est heureux et je veux qu'il le soit lui aussi même si vous vous faites arrêter où si vous réussissez. Et..."
_Arrête !!"
Le premier homme, "Kurby", avait désormais les larmes aux yeux. Il pleurait de toutes les larmes de son corps.
"_C'en est assez...
_Nous sommes vraiment désolé de tout ce qui s'est passé...
_Si vous êtes désolé alors relâchez moi !"
Tiens j'avais réussis à l'oublier lui... Il était toujours là. Pfff il me faisait tellement pitié.
"_Désolé ce n'est pas possible..."

On fut soudainement interrompu parce qu'on entendait des pas en masse qui se rapprochait.
"_Zut les soldats ! Je les avais oubliés eux...
_Qu'est-ce qu'on fait ?
_Suivez-moi !"
On relâcha tout ceux qui était attaché et en partit en courant.
"_ET MOI ???!!!"
Je me retournai et je me rendis compte que j'avais oublié celui que j'avais scotché au sol avec mon katana à ses pieds. Je le détachai alors et pris mon katana que j'accrochai à mon dos avec des filaments d'eau.
"_Bon on va où ?
_A la mer.
_Hein ?
_Je vais vous raccompagnez.
_Comment ça ?
_Et bien je pense que vous n'avez pas votre place en prison mais si je n'appréhende pas forcément vos méthodes. Donc j'ai décidé de vous ramenez.
_Mais comment ? Nos têtes sont affichées partout !
_Ne vous inquiétez pas pour ça... Je suis une maitresse de l'eau après tout *clin d'œil*
_Alors tu vas partir avec eux ?
_Oui désolé...
_Je pars avec vous !
_Non désolé je ne peux pas accepter... Ça me déchire le cœur mais c'est trop dangereux surtout vu ton grade... Je ne veux pas qu'il t'arrive des ennuis tu comprends ?
_Ça m'est égal ! Je veux venir avec vous !
_N'insiste pas. Tu sais très bien que ça ne me réjouis pas mais là faut pas abuser. Tu m'as déjà énormément aidé mais là c'est l'heure de se dire au revoir. On se reverra bientôt c'est promis. Je passerais te voir de temps en temps je t'en fais une promesse.
_Très bien alors au revoir."
Il me prit dans ses bras et me serra fort contre lui. Les larmes commençaient à me monter aux yeux à cause de notre séparation, même s'il elle n'allait durer qu'un petit moment. Mais c'était grâce à lui que j'avais mené ma mission à bien alors j'étais très reconnaissante et je voulais le lui faire savoir. Mais pas maintenant. Non plus tard. Là on était pressé.
Je me dégageai alors doucement de son étreinte et lui dit au revoir. Puis je me dirigeai vers la mer et repensai à la technique que Doudi m'avait apprise il n'y a pas si longtemps. Et je commençai par de simple va et vient de l'eau. Puis un remous apparut et avec de simples gestes de mouvements et d'aller-retour il s'agrandit et forma un courant.

"_Et voilà c'est dans la poche !"
Les maitres de la terre me regardaient avec des grands yeux comme si j'étais une extraterrestre.
"_C'est bon me regardaient pas comme ça, je viens de crée notre moyen de transport.
_*pas rassuré* Ah... Et c'est quoi au juste ?
_Un courant !
_Un courant ?
_Ouai pour se faire transporter facilement.
_Mais c'est pas trop voyant comme façon de voyager ?
_Non vu qu'on a un maitre de l'air parmi nous."
Le concerné devint rouge écarlate.
_Hum... Je ne vois pas trop ce que je pourrais faire...
_Des bulles d'eau ça vous dit quelque chose ?
_Non...
_Et bien voilà notre plan: on va voyager sous l'eau grâce au courant qui va nous transporter. Moi je le contrôlerai donc on n'aura pas besoin de nager et pour la respiration à l'aide de notre maitre de l'eau et de moi même on va crée des grosses bulles d'eau autour de la bouche et du nez pour respirer facilement. Vous saisissez ?
_Oui oui mais le voyage va durer plusieurs jours non ?
_Oui... On fera escale pour trouver à manger *clin d'œil*
_Très bien allons-y."
On plongea tous dans l'eau et avec le maitre de l'air on créa des bulles d'eau pour respirer. Avant de partir j'adressai un dernier signe de main en direction de Vido et plongeai dans l'eau. Je contrôlai le courant assez facilement même si le voyage fut très long car j'ai du les ramener sur leurs terres d'origine. Mais le voyage fut aussi agréable. Et il se passa très bien. Mais je pouvais retenir une leçon de se voyager se serait... De se dire qu'on a toujours le choix... Même s'il est très minime il faut savoir bien choisir. Comme on choisit de faire confiance ou non et de croire ou non. Moi j'ai décidé de faire confiance à Vido et de croire en des échappés de prison. C'est insensé et pourtant je suis sur d'avoir fait le bon choix...

FIN


[Bon voilà enfin terminé sourire Désolé pour les 2 posts xD Et aussi est-ce qu'on pourra me valider l'attaque svp ? [Courant d'eau] Permet de crée des courants pour se transporter, Merci d'avance !]
Revenir en haut Aller en bas
Jerome
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 740
Date d'inscription : 23/05/2008

RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ? Lun 14 Sep 2009 - 18:49

On a bien aimé ( kess et moi ) , c'était très agréable à lire, vous avez beaucoup de bonnes idées tous les deux. Beaucoup de dialogues, quand même, c'était hard pour vous valider XD
Dommage que le rythme de postage ce soit effiloché sur la fin... =) mais bon, ça se termine bien, c'est l'essentiel. ^^
Bravo à tous les deux.

Alors
les xp pour commencer
Evyle:530 25% de Bonnus de batiment = 662
Vido: 370 25% de Bonnus de batiment = 462

Ensuite vous raportez des points de nation a votre nation donc
10 pnd a la nation de l eau
7 pnd a la nation du feu

Et enfin des vils a votre nation
185 Vils pour le feu
265 Vils pour l eau

Bon alors je verouille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Fontes des glaces ?

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Une étrange structure sous les glaces du Groenland
» La galerie des Glaces (King-of-Ice)
» Atelier glaces et sorbets
» nos glaces en photo
» Natassia du pays des glaces
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: