Partagez|

Mission spéciale, A la recherche des Dragons

Aller à la page : Précédent  1, 2
Sheïa
**
**


Messages : 318
Date d'inscription : 08/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 28 Juin 2009 - 20:05

Nous avions donc trois jours à attendre. Il nous fallait seulement espérer que les renforts arrivent à temps. Trois jours sans rien faire, juste peaufiner le sauvetage de l'amiral. Sans compter que, pendant ce temps, les dirigeants de la Griffe Noire risquaient de changer d'avis et de le tuer... Autant dire que l'ambiance était tendue, évidemment. Magma, durant son séjour dans les quartiers de l'organisation, avait appris où se déroulerait le combat censé être ultime entre l'amiral et le samlar et nous avions déjà fait quelques repérages. Mais nous ne pouvions pas passer notre temps là-bas, sous risque de se faire repérer, ce qui serait de toute évidence très mauvais.

L'arène était une immense clairière, paraissant presque irréelle, protégée par de hauts rochers. Des arbres bien plus grands que la moyenne l'entouraient, ce qui la dissimulait aux yeux de quiconque n'en connaissait pas l'existence. Y accéder n'était pas des plus faciles. Aucun sentier. Il fallait crapahuter entre la végétation qui bouchait toujours plus le passage, pour ensuite escalader la pente rocheuse. Mais, l'endroit étant habituellement inutilisé, la tâche s'avérait plus simple puisqu'aucune sentinelle ne le gardait. La clairière était tellement bien organisée que l'on aurait pu penser qu'elle n'était que création de l'homme, mais la forme des roches et la disposition anarchique des arbres laissaient deviner le contraire. Des fleurs multicolores parsemaient l'herbe verte et des oiseaux volaient dans tous les sens en chantant. J'avais peine à imaginer que dans quelques jours, en ce lieu si paisible se déroulerait un combat à mort...

Les trois jours s'écoulèrent rapidement. Nous avions tenté de rallier le plus de villageois à notre cause et, joints aux renforts arrivés le soir de la deuxième journée, ils formaient une armée tout à fait respectable. Les soldats de la Nation du feu restaient un peu en retrait pour ne pas trop attirer l'attention mais, en cela, l'isolement de l'organisation jouait en notre faveur. Lorsque le soleil se leva au matin du jour de l'exécution, car c'était bien de cela qu'il s'agissait, nous étions tous prêts. L'armée, elle, attendait, dissimulée près du village. Quant à mes coéquipiers et moi, nous étions déjà partis vers le quartier général de la Griffe Noire. Avant d'arriver trop près de l'entrée secondaire, celle où nous avions rencontré le seigneur du feu, Magma effectua rapidement un rappel:

- Donc, nous sommes bien d'accord? Nous nous chargeons de tout membre de l'organisation que nous rencontrons, toute sentinelle devra être éliminée. D'abord depuis l'arrière puis nous contournerons par les côtés pour arriver à l'entrée principale. Récupérez une tenue en bon état pour chacun, des vêtements recouverts de sang ou en lambeaux attireraient trop l'attention et l'infiltration serait un échec total. De plus, nous devons f aire vite, avant que l'amiral Masao ne soit tué. Restez groupées et suivez moi. De toute façon, les deux entrées ne sont pas trop éloignées, l'essentiel de l'organisation se trouve sous nos pieds, si nous sommes séparés, nous nous retrouvons devant l'accès principal. C'est parti.

Il n'attendit pas que nous montrions que nous avions compris, le plan avait déjà été répété plusieurs fois et nous étions au point, et il partit, nous sur ses traces. Nous avancions vite, passant sans bruit en évitant le moindre contact avec les branches et les feuilles. Je sentais la tension qui commençait à monter, petit à petit... Et si quelque chose tournait mal? Nous serions alors fichus, nous mourions tous, y compris Magma, et tout serait de notre faute. Nous serions responsables de la mort du seigneur du feu... et de celle de l'amiral... Quand je me rendis compte de mon énervement, je m'obligeai à me calmer. Je n'étais pas seule, ce n'était pas en pensant à l'échec que je réussirai. Je fis tout mon possible pour me détendre et ce fut parfaitement calme que j'arrivai au lieu de notre premier affrontement.

- Ils sont seulement deux... Juste un peu cachés par les fougères, murmura Lenalee.

En effet, ils se tenaient droits comme des i, parfaitement immobiles, chacun d'un côté de la grotte. Je scrutai la forêt via la maitrise du feu pour vérifier qu'il n'y avait qu'eux. Je ressenti seulement six sources de chaleur: mes quatre camarades et les deux sentinelles. Nous n'aurions aucun imprévu pour le début, ce qui balaya les dernières traces de mon inquiétude.

Magma lança l'offensive. Deux boules de feu fusèrent en direction des gardes. Ceux-ci réagirent instantanément en évitant les projectiles. Une myriade de petites flammes arrivèrent dans notre direction. Elles n'étaient pas très rapides mais assez nombreuses pour nous obliger à nous mettre à découvert. Cela ne nous désavantagea pas, nous étions cinq. Je fonçai vers le garde de gauche, accompagnée d'Alexia. Le plus dur serait vraisemblablement de l'abattre en préservant son uniforme. Je trouvais cette idée plutôt absurde, je m'inquiétais du costume de mon adversaire mais pas de sa vie... Tandis que j'attaquais l'homme de front, Alexia se glissa derrière et lui donna un grand coup sur le crâne avec la garde de son épée. Un craquement sinistre puis la sentinelle s'effondra.

- Autant éviter le sang.

Je tournai la tête et eus tout juste le temps de voir Happy-Girls égorger un homme tenu à terre par Lenalee.

- Tu veux bien m'aider? me demanda Alexia, qui s'acharnait sur les vêtements du cadavre.

J'entrepris de déshabiller rapidement le garde avec la jeune fille qui rangea les vêtements dans son sac. Puis nous continuâmes notre chemin, laissant derrière nous deux corps recouverts de fougères. Les attaques suivantes furent tout aussi concluantes. Il y avait quatre gardes latéraux, deux au Nord, deux au Sud. Les duos avaient été défaits l'un après l'autre sans dégâts.

Nous avions attaqué les premiers complètement par surprise et leur résistance ne fut pas très impressionnante même s'ils refusèrent d'abandonner. Les seconds avaient été plus tenaces. Contrairement aux autres, ils restaient bien ensembles et formaient un bon couple de combattants. Je dus abîmer le pantalon de l'un deux en le coupant à la jambe. Pour se venger, son compagnon avait brûlé mes chaussures... Finalement, tandis que Magma et Lenalee embrasaient l'un à mort, l'autre fut transpercé par épées et poignards.

La principale difficulté fut lorsque, alors que nous attaquions les trois sentinelles de l'entrée principale, une quatrième vint par derrière. Happy-Girls, furieuse d'avoir été touchée, le brûla entièrement, réduisant en cendres ses habits. Mais nous nous retrouvâmes finalement avec assez de costumes pour tous nous déguiser. J'enfilai alors le pantalon d'un des gardes et la tunique verte d'un autre pour obtenir un uniforme immaculé. Nous vérifiâmes les environs pour s'assurer qu'aucun ne nous avait échappé puis Magma annonça:

- Bien, nous avons fait le tour. Quand j'étais à l'intérieur, ils ont clairement dit que tous seraient "au spectacle" et qu'il n'y aurait que quelques "malchanceux" pour rester à garder leur repère, personne ne doit être à l'intérieur. Dépêchons-nous de rejoindre l'arène.

Nous nous frayâmes une seconde fois un passage à travers les diverses plantes. Au bout d'un moment, des exclamations se firent entendre et plus nous avancions, plus le brouhaha se faisait important. Nous escaladâmes discrètement le cercle de pierre pour nous fondre naturellement dans l'imposant public qui s'était rassemblé. La roche servait de tribunes et toute la clairière était restée libre. Un homme parlait d'une voix forte en son centre. Enchaîné un peu plus loin, je reconnus l'amiral Masao. Nous nous étions montrés assez rapide pour arriver avant le début de l'affrontement. Les membres de l'organisation étaient presque endormis, sûrement lassés par un bien trop long discours... Puis le ton de l'homme qui parlait changea:

- ... et maintenant, nous tenons leur seul amiral! Nous le tenons et nous allons l'éliminer! Je vous laisse profiter de ce spectacle sans plus attendre, chers amis!

Ce fut comme si les spectateurs se réveillaient, des acclamations retentirent de toutes parts. J'eus un haut-le-cœur. Tous ces gens se réjouissaient d'une mort atroce et cruelle, comment pouvaient-ils ressentir de la joie à l'idée d'une telle sauvagerie? Je sentis une tape sur mon épaule. Je me retournai et Magma nous murmura:

- Il est temps de passer à la seconde phase du plan. Bonne chance.

Nous nous séparâmes alors. Lenalee et moi nous dirigeâmes vers le bas des gradins, pour pouvoir passer à l'action rapidement au signal. Alexia et Happy-Girls devaient se rapprocher discrètement du chef de l'organisation pour le retenir le moment venu... Magma se chargeait de faire diversion; quelque chose d'assez important pour écarter tout le monde de l'arène et sans qu'ils s'occupent de leur prisonnier.

Des maîtres du feu étaient positionnés tout autour de la clairière. Ils dressèrent soudainement une barrière enflammée qui devait certainement empêcher le samlar de sortir de l'arène et protéger les membres de l'organisation. Malgré le mur de flammes, ce qui se passait de l'autre côté était clairement visible. Quelque chose bougea alors à la gauche de l'arène et, dans une déflagration de feu, le samlar apparu. Masao avait été détaché et se tenait à l'opposé, immobile. Magma devait se dépêcher...

L'immense lézard hésita, regardant autour de lui, puis ses yeux se fixèrent sur son adversaire qui était censé lui servir de distraction et pourquoi pas de repas. Il avança lentement dans sa direction. L'amiral n'esquissa pas un geste. Puis le monstre se dressa sur ses pattes arrières et poussa un rugissement strident. Il fonça en direction de son jouet qui ne fit que s'écarter promptement. Masao ne boitait pas, il avait vraiment été guéri et il se déplaçait sans problème. La foule se taisait, impressionnée par le samlar ou juste avide de connaître la suite. L'iguane continuait ses attaques mais l'amiral ne faisait qu'esquiver, courant d'un bout à l'autre de la clairière ou tournant autour de l'animal. Combien de temps pouvait-il tenir comme ça? Il devait attendre notre aide... Je mourrais d'envie d'aller lui porter secours, maintenant.

Le silence pesant qui s'était installé, ponctué seulement par les grognements du lézard, fut brisé par le bruit d'une grande explosion en direction du village. La barrière de feu s'éteignit et tout le monde se retourna, même le samlar. J'en profitai pour jeter un coup d'œil vers le dirigeant de ces sauvages. J'aperçus Happy-Girls, puis Alexia qui se trouvaient tout près de lui. Elles étaient retournées vers la source du bruit mais elles continuaient de s'approcher. A côté de moi, Lenalee vibrait littéralement d'impatience. Un homme s'approcha du chef pour lui murmurer quelque chose puis ce dernier hurla:

- Tout le monde avec moi! On nous attaque!

Il y eut un instant d'immobilité totale puis la foule s'activa. Elle se dirigea vers un tunnel qui s'enfonçait sous terre, apparu d'une mystérieuse façon. De son côté, le samlar avait hésité. Plus aucune flamme ne le retenait prisonnier et les hommes qui s'agitaient attiraient son attention. Cependant, quand Masao fit mine de s'éclipser, il tourna brusquement la tête vers lui plus rien ne pouvait le distraire. Lenalee me regarda rapidement et d'un commun accord, nous courûmes vers le centre de l'arène, lançant des flammes sans interruption. Notre stratégie fonctionna, le samlar hurla et se rua sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Ven 3 Juil 2009 - 23:57





L'infilitration de la base de la griffe noire était un succès, tous les membres de l'équipe de repêchage était vêtu de tenue de vigile et attendait désormais les ordres du seigneur du feu. Qui orchestrait d'une magnière abile et rusée, le plan de Masao et Magma avait été reflechie dans les moindres détails. Chaques membres de l'unité de sauvetage devait connaître parfaitement son rôle dans cette dangereuse mission. Le combat entre MAsao et le Samlar ne devrait plus tarder, le seigneur du feu envoya donc LEnalee et Sheia en renfort de l'amiral et ordonna à Happy-Girls et Alexia d'empêcher le chef de l'organisation et son capitaine de rejoindre leurs troupes. Une fois les ordres distribués et que Magma se fut assuré que tous conaissaient leurs mission il fit un signe de la main et lança de sa voix calme et douce:

- Bonne chance à tout le monde, DISPERTION!

PAr groupe de deux ils se mirent à leurs posts, autour de l'arène naturel de la griffe noire. De hautes flammes avaient étés placées entre la zone de combat et les specateurs pour obliger le Samlar à combattre l'amiral de la nation du feu et pas prendre pour déjeuner un membre de la griffe noire. L'animal avait beau être dressé pour défendre le domaine de la griffe noire il n'en demeurait pas moins une bête avec ses instincts. Mieux vallait prévenir à tout danger et ne pas risquer une perte inutile d'un de leurs membres, le chef de l'organisation le savait un jour viendrait où ils devraient affronter la nation du feu et son meneur, Magma.

L'amiral Masao penettra au centre de l'arène de pierre, les hurlements de la foule en délire acclamait l'homme qui allait mourrir pour leur bon plaisir. Celui-ci toisait chacun des membres de la griffe noire avec un air de défi dans le regard afin de leur faire comprendre que si ces flammes ne le séparait pas d'eux il périrait sous son pouvoir.
On lui avait restitué le sabre bleutée, offert par le seigneur du feu lui même avant cette mission, afin qu'il puisse se battre avec tout ces moyens fâce au puissant lezard.
Masao se remémorra rapidement les déclarations du seigneur du feu à son égart, il était pour lui son meilleur ami et il allair se montrer digne de cette amitié. Empoignant Shimobashira il se tourna vers la large grille métalique qui s'ouvrait lentement sous le grincement des chaînes qui s'enroulait et se déroulait. Le Samlar surgit de la pénombre de la pièce, tout croc dehors il claquait des mâchoires, la foule répondit aux appels de la créatures et acclama leur défenseur. Le Samlar tourna la tête vers l'étrange créature qui demeurait à ses pieds, cette lame bleutée ne lui était pas inconnue cet homme non plus d'ailleurs. Ils s'étaient déjà affronté l'heure était venu pour une revanche cette fois si personne ne mettrait un therme à la chasse du Samlar.
MAsao en position était près à esquiver chaques attaques de la bête, soigné par Magma il ne souffrait plus de ses blessures et était au sommet de sa forme, la créature passa à l'attaque. Enchainant les coups de queue, elle essayait de balayer les jambes de sa proie pour pouvoir la déguster sans encombre mais l'amiral était trés agile et évitait toutes les tentatives du Samlar. Malgré une bonne technique de l'amiral de la nation du feu il ne pourrait pas tenir le rythme pendant des heures encore.

Dissimulé dans l'ombre, le seigneur du feu observait avec amusement le manège de son ami, mais il devait intervenir rapidement. D'un mouvement de la main il abaissa les barrières de flammes, protégant la population du combat, sans la moindre difficulté.

Immédiatement un mouvement de panique s'éleva des gradins, la barrière les protegants de la créature avait disparru, cependant la créature qu'ils craignaient n'était pas le Samlar mais l'amiral de l anation du feu lui même dont la rage avait effrayé la foule. Magma sourrit enfin on reconnaissait la valeur de son amiral, ce n'est pas pour rien qu'il demeure l'unique haut gradé de la nation du feu.
Il abaissa la main signal de la première étape de la mission, Sheia et Lenalee se jettèrent au sein de l'arène naturel pour porter secours à Masao qui s'en sortait trés bien seul mais le seigneur du feu ne voulait pas qu'il se fatigue car un combat plus dûr les attendaient. Toujours caché Magma observait calmement analysant tous les éléments qui s'offraient à lui. Comme Masao et lui s'y attendaient le chef de l'organisation avait repéré les troupes de la nation du feu qui avaient pris position à l'entrée de la base.
Immédiatement l'ensemble de la foule qui s'était rassemblée pour observer le combat de l'amiral contre le Samlar quittèrent les lieux pour s'armer et aller à la rencontre des armées de la nation du feu. Magma sourrit, leur plan marchait.

Le chef de la griffe noire observait depuis son poste haut, la panique dans les yeux de ses troupes qui s'organisaient tant bien que mal. Vêtu d'une longue veste noire à capuchon, son corps et son visage était dissimulé par son atirail. Il tourna cependant la tête vers son capitaine.


- Capitaine Topaz, je compte sur vous pour organiser les troupes et les préparer pour le combat. Je ne pense pas que l'on me laissera vous rejoindre avant que j'ai éliminé ce petit sauvetage pitoyablement émouvant. Vous êtes le plus rapide de l'organisation je compte sur vous pour semer vos poursuivant. Allez!!!

Ses désirs étaient des ordres pour le colosse à la barbe blanche, il sauta du poste haut et se receptionna lourdement, soulevant un nuage de poussière. Rapidement il s'élança vers le village centrale de la base. Depuis le temps qu'il rêvait d'affronter une armée digne de ce nom il ne pouvait pas ratter ça, ses muscles s'étandaient pour lui donner autant de vitesse qu'il le souhaitait...

Il jetta toute fois un regard inquiet à Happy-Girls et Alexia qui s'était embusquée pour surprendre le chef de la griffe noire, le vieux colosse avait quitté son maître, le chef de nation craignait le pire. Oubliant toute prudence il claqua des doigts et se téléporta dans une langue de flamme, il réaparu à coté des deux jeunes maîtresses du feu qui furent si effrayées par son apparition qu'elles le frappèrent. Lorsqu'elles se rendirent compte de qui elles venaient de frapper elles s'inclinèrent et prononçaient des paroles d'excuses à n'en plus finir. Magma les reprit immédiatement:


- Je vous en prie, reprenez vous c'est ce genre de réaction qui ferront que vous resterez en vie aujourd'hui. Nous risquons tous notre vie aujourd'hui pour sauver l'amiral Masao et protéger nos familles d'une organisation mystérieuse et puissante.
Je modifie votre mission, rattrapez ce colosse à la barbe blanche et empechez le de rejoindre ses troupes. Prenez garde il est extremement rapide malgré sa taille interceptez le par tous les moyens et surtout restez prudentes, moi je m'occupe du chef.


Elles lançèrent un regard plein d'inquiétude au jeune chef de nation, celui-ci leur adressa un sourire et leur ordonna de partir sur le champ. Elles s'executèrent mais avaient peur pour le seigneur du feu, il avait dit lui même que à un contre un, ils avaient peu de chance de battre le chef de la griffe noire...


Celui-ci quittait son poste haut lentement sans s'inquieter outre mesure du combat qui avait lieux au centre de l'arène contre son Samlar. Il se dirigait vers une vaste plate forme qui surplombait l'arène, il disparu derrière une grande bute, immédiatement MAgma claqua des doigts et se teleporta dans une langue de feu. Un léger bruit parvient aux oreilles du chef de la griffe noire, celui-ci stoppa son avancé et sans se retourner déclara:


- Et bien et bien, je m'attendais à ce que l'on m'envoie des soldats de la nation du feu m'affronter pour me retenir ici. Mais je ne pensais pas que j'allais affronter le seigneur du feu lui même.
Il se retourna, son visage toujours masqué par son capuchon, et poursuivit:
- N'est ce pas Magma?!

Le seigneur du feu sortit de sa cachette et avança prudemment vers son adversaire. Il avait abandonné sa longue veste blanche qui faisait sa légende pour revettir les vêtements d'une sentinelle. Il s'arretta et plongea ses yeux bleus azurs à l'endroit ou devait se trouver ceux du chef de la griffe noire, de sa voix calme et douce il déclara:

- J'ai pris la peine de placer des troupes de ma nation à l'entrée de ton domaine, mais ça je suppose que tu le savais déjà sinon pourquoi ton capitaine se serrait precipité vers le village?
Qui es tu? Hote donc ce capuchon que je puisse voir le visage de celui que je vais tuer.




Le chef de la griffe noire abaissa lentement son capuchon et son visage fut enfin à découvert. Magma resta figé devant la personne qu'il y trouva, un homme un poil plus âgé que lui se tenait là. Il avait de long cheveux blonds éclatant comme le soleil qui chutait dans son dos et étaient attachés en queue de cheval, ses yeux étaient toute fois d'un gris cendre. C'était le portrait craché du seigenur du feu, seul ses yeux étaient différents de lui.

- Notre père ne t'as donc jamais appris à être un peu plus prudent, petit frère?
Je me nomme Minato, chef de la griffe noire comme mon grand père auparavant et tu es mon frère Magma.

Le jeune chef de nation tentait de ne laisser paraître aucune émotion toute fois il était perturbé par la déclaration de ce Minato.
- Je ne te crois pas je n'ai jamais eu de frère, ma mère est morte en me mettant au monde et j'ai été élevé seul par ...

- Notre père oui, le puissant général Thanos dont les exploit reste encore gravé dans les mémoires de la population. Tu es bien son fils tout comme moi, cependant ta mère n'est pas morte à ta naissance comme Thanos a pu te le dire.

- Qu'est ce que tu racontes? C'est n'importe quoi.

- Ho non! Ce n'est pas n'importe quoi.
Je vais te raconter ce qui c'est vraiment passé. Je suis né cinq ans avant toi, nous formions une trés belle famille Thanos, Mia et moi. Cependant Mia, notre mère, avait un trés lourd secret elle appartenait à une organisation ancestrale nommée la griffe noire.
Elle était chargée de défendre le plus gros secret de la nation du feu, qui la plongerais dans le chaos si jamais il venait ressurgir aux yeux de seigneur avide de pouvoir et de puissance. Pour mes six ans alors que tu venais de naître Mia avoua tout à notre père pour qu'il parte avec nous rejoindre la famille de ma mère au sein de cette organisation. Cependant Thanos était loyal au seigneur du feu en tant que général il rejetta la proposition de ma mère et l'empecha de t'emmener avec elle. Le soir même elle le quittait en m'emportant avec elle dans les entrailles de la terre pour rejoindre cette organisation.
Ton père n'a jamais voulu t'avouer la vérité parce qu'il ne voulait pas te voir partir à notre recherche.


Magma s'effondra au sol, genoux en terre des larme perlaient de ses yeux, il était obligé d'admettre qu'il disait la verité comment pouvait il savoir autant de chose sur lui, lui ressembler autant et ne pas être son frère. Minato tournait autour de son jeune frère tout en poursuivant:

- Nous étions des êtres exceptionnels Magma. A l'âge de 3 ans je jouait déjà avec une flamme et regarde ce que je suis devenu, je suis le chef d'une des plus grande organisation secrète du monde. Et toi Magma tu es de la même trempe que moi, aujourd'hui tu es seigneur du feu. Rend toi compte des choses que nous pourrions faire ensemble si nous étion réunis. Je vais te tendre la main car tu es mon frère, tâche de prendre la bonne décision pas comme ton lâche de père, car je ne l'ai jamais concidéré comme mon père.

Magma demeurait immobile la tête dans ses mains versant de grosses larmes, lui qui se démarquait par sa préstence et sa capacité à garder son sang froid en toute situation, montrait au grand jour ses faiblesses. Il avait dissimulé à tout le monde son passé avant de devenir seigneur du feu, mis à part Yago personne ne le connaissait personellement.
C'est à ce moment là que Lenalee, MAsao et Sheia arrivèrent en renfort, ils avaient triomphés du Samlar apparemment et venaient soutetenir leur chef et maître. Lorsqu'ils virent Magma à genoux au pied du chef de la griffe noire ils n'en crurent pas leurs yeux. Magma avait il été vaincu, pourtant aucune trace de brûlure ou de coup ne stigmatait son corps, de même le corps du chef de la griffe noire ne portait aucune traces de blessures, comment pouvait on se battre contre le seigneur du feu et en sortir indemne. Un frisson de terreur traversa les 3 compagnons, cette terreur fut transformée en stupeur lorsqu'ils s'attardèrent sur le visage du chef de la griffe noire. Celui-ci ressemblait comme deux gouttes d'eau à Magma, ils ne comprenaient pas ce qu'ils voyaient.
Et tel un rapace veyant sur sa proie Minato continua sa torture psychologique sur le seigneur du feu en retirant sa main:


- Ne sois pas idiot Magma, rejoint moi tu ne vas pas rester avec ces culs terreux qui se cache derrière ton talent quand même? Tu vaut beaucoup mieux que de jouer les nounous, reveille toi ton talent n'est pas exploité à sa juste valeur. Toi le prodigue de l'écolde du phoénix, viens avec moi mon frère et allons terasser les faibles qui te servent de soldats.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 4 Juil 2009 - 0:04

Spoiler:
 





Magma serra les poings et planta ses doigts fin dans la terre froide, sa tristesse avait été remplacé par de la colère et de la râge. Sheia Lenalee et Masao esquissèrent un mouvement pour aider leur chef mais celui-ci les foudroya du regard. Un regard rougi par les larmes, ses yeux avaient perdu leur gloire d'antant. Magma se releva lentement essuya ses yeux, et plongea son regard plein de haine dans ceux de Minato et recouvrant ses moyens il répondit:

- Tu peux être mon frère et me proposer toute sorte d'alliances, je n'accepterais jamais. Ma famille compte sur moi, pour revenir sein et sauf et leur apporter la paix qu'ils mérittent. Tu vas surement me dire que je n'ai plus de famille, c'est vrai! Cependant derrière tous les gens qui me soutienne, je retrouve des frères, des soeurs tous sont des amis sur qui je peux compter et qui n'ont pas esité un instant à me suivre pour retrouver mon meilleur ami.
Tu n'es pas mon frère, tu ne le serra jamais, le seul pouvant se vanter d'occuper cette place dans mon coeur et celui qui se trouve derrière moi et que tu as capturé. Pour ça tu vas payer, pour le mal que tu as dit de mon père tu vas payer, pour avoir insulté mes amis et mes camarades tu vas payer. Attends toi à vivre le plus long de tout tes cauchemard Minato mon frère.


Magma dégaina son sabre à la lame rougeoillante, et la pointa sur son adversaire. Celui-ci avait déjà mis une bonne distance entre le seigneur du feu et lui. Il ne pensait pas qu'il devrait se battre contre lui alors qu'il était si atteint psychologiquement:

- Tu es stupide seigneur du feu Magma. Je t'offrais la vie sauve et un post important au sein de la griffe noire. Tu aurais même pû revendiquer le post de chef à mes cotés.

- Tu t'égare dans tes paroles chef de la griffe noire Minato, toute discussion est désormais inutile.

Sheia, Lenalee et Masao retrouvaient le Magma qu'ils avaient toujours connu. L'homme ne renonçant jamais et ne montrant jamais ses peurs, le chef de la griffe noire allait passer un sale quart d'heures. Masao rayonnait il avait entendu les paroles de Magma, Sheia et Lenalee courraient déjà pour rejoindre le seigneur du feu lorsque l'amiral de la nation du feu les dépassa et se tiens en opposition entre elles et le combat du seigneur du feu.




- N'y allez pas ordonna Masao, laissez le régler ça seul. Si nous intervenons maintenant qu'en adviendra t'il de sa fierté?

- Mais ... Protesta lenalee

- Non Lenalee, nous ne ferions que l'handicaper dans ce combat. Vous deux rejoingnez les armées de la nation au portes de la base, et apporter leur votre soutien. Je crains que les hommes de la griffe noire soit plus nombreux que nous le pensions.

- Amiral Maao qu'allez vous faire? demanda Sheia de sa petite voix fluette.

- Moi je vais rester ici, j'ai quelque chose d'important à régler personellement. On se retrouve devant l'entrée de la base pour fêter notre victoire. Maintenant partez.

Elles adressèrent un dernier regarde encourageant au seigneur du feu, et filèrent vers l'entrée du QG.
Derrière Masao le combat opposant Magma et Minato allait commencer, il promettait un déroullement épique...

Magma lança son épée dans les airs et d'un mouvement fluide de la main il projetta sur son adversaire une vague de flammes rouge orangée, il enchaina directement en claquant des doigts il se teleportait en disparaissant dans des langues de flammes. Réapparaissant de chaques cotés de Minato il lançait une vague de flamme à chaques endroits où il réaparaissait. Trés vite toute esquive devient impossible pour son frère. Des vagues de flammes se dirigaient vers lui de tous les cotés à grande vitesse, Magma claqua des doigts et une nouvelle fois il disparru dans une langue de flamme. Le seigneur du feu ressurgit à l'endroit préçis où il se tenait avant de lancer sa série d'attaques, levant le bras il récupera son épée qui lui retombait dans sa main ouverte. Ceci témoignant de la rapidité avec laquelle il avait executé son attaque. Les vagues de flammes frappèrent au même moment et un immense nuage de poussière s'éleva de l'endroit ou se tenait Minato. Le nuage fut soufflé par le vent qui s'infiltrait dans les failles du volcan. Minato se tenait au centre du nuage, un bouclier en forme de bocal l'avait protégé de toutes les attaques du seigneur du feu. Minato d'un mouvement de main dissipa le bouclier de flammes et plongea ses yeux dans ceux de Magma.


- Pas mal petit frère! Tu es bien l'homme le plus rapide de la nation du feu. Cependant il ne te suffiras pas d'être rapide pour me battre. Voyons voir si tu encaisse bien!

Minato s'élanca, attaquant de front il était rapide, trés rapide. Au dernier moment il tirra une lame de son dos celle-ci était entièrement noir. Magma contra l'attaque de son adversaire, excellent bretteur Magma se fendait et tentait d'épronner son ennemie. Minato trés agile parait chaques tentatives du seigneur du feu, il émis un léger sourire et cessa de rester sur la défensive, il passa à l'attaque. Avec une feinte au jambe il plongea bras tendu vers la poitrine du seigenur du feu. Sa lame noircie traversa le vide, Magma avait disparu dans une langue de feu. Le jeune chef de nation réaparu au dessus de Minato, et passant sa main sur son sabre celle-ci prit lentement feu. Magma fit un mouvement du haut vers le bas avec son épée et envoya une nouvelle vague de flamme sur son adversaire. Minato trancha la vague de flammes de son épée et contre attaqua, faisant sauter son arme dans sa main gauche il fit jaillir de sa paume tendu un fouet de flammes qui attrapa la jambe du seigneur du feu. Celui-ci tira violemment sur son fouet et allongea Magma dans la poussière, claquant des mains des lianes de flammes bloquèrent le corps du seigneur du feu au sol. Minato s'élançait vers lui son sabre pointé vers son coeur. Le seigneur du feu était dans une situation périlleuse, trés périlleuse...

Imméidatement une lame bleutée s'interposa et bloqua la lame noire dans son élan. Repoussé Minato fit un pas en arrière, Masao se tenait au cotés du seigneur du feu et tenait en garde le chef de la griffe noire de son épée bleutée. Magma se libéra rapidement de l'étreinte de Minato et se releva, il pointa également son épée à la lame rouge et adressa un clin d'oeil à son amiral.

- Et bien il s'en est fallu de peu! Et ma fierté alors?
- Sauf le respect que je vous dos seigneur, votre fierté vous pouvez vous la mettre ou je pense! répondit Masao le sourire aux lèvres et heureux de retrouver son ami en bonne santé.
- Moi aussi je suis heureux de te revoir MAsao alors on ce fait ce gars ensemble?
- Bien sûr, tu ne pensais tout de même pas t'amuser sans moi! Tout ça me blaze d'avance...

Magma se contenta de sourire, son regard fut attiré par la lame bleutée de son amiral, c'était "SHimobashira" l'arme qu'il lui avait donné avant de partir en mission. Et aujourd'hui la lame Bleu "Shimobashira" (aiguilles de glace) et la lame rouge "En'shoubyousou" (source des flammes) étaient réunis pour lutter contre une lame noircie par l'âme de son propriétaire...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Lun 6 Juil 2009 - 22:06

Le signal était donné. Les barrières de feu avaient été abaissées, Sheïa et Lenalee se précipitèrent vers le centre de l’arène où Masao brandissait Shimobashira, l'étincelante épée bleu azure vers le lézard géant. Celui-ci semblait désorienté par la panique totale, les soldats de la griffe noire quittaient les tribunes dans le chahut et provoquaient un vacarme effrayant dû aux chocs de leur armure en métal. Ayant l’ouïe fine le samlar était perturbé, ce qui donnait un avantage certain à Lenalee et ses amis.

La jeune fille attaqua, les claquements secs de son fouet faisaient reculer le samlar pour au final l’amener à se réfugier contre l’un des bas murets qui formaient le contour de l’arène. Il était bloqué, les trois maîtres du feu l’encerclaient et l’empêchaient de fuir. Il n’avait plus le choix et dû passer à l’attaque. Il se cabra avant de foncer sur Sheïa, toutes griffes dehors il se rabattit violemment sur elle qui, épée dégainée, dû effectuer une roulade sur le côté pour éviter les puissantes pattes de la bête. Agenouillée, elle envoya un fin filet de flammes dans les pattes du lézard, il s’en sortit sans une égratignure.

Ses écailles vertes et jaunes étaient bien trop solides pour de si petites flammes, ce qu’admit Sheia un peu tard. Son énorme crête hérissée de piques sur le haut de son crâne donnait au monstre une carrure monumentale, ainsi que les diverses pointes de part et d’autres de son corps. Il faisait facilement deux mètres cinquante de hauteur - trois en rajoutant la crête - pour cinq de longueur, queue comprise. Mais aussi imposant soit-il, il n’inspirait pas la crainte ou la terreur à ses adversaires qui comptaient bien avoir leur revanche sur le combat inachevé de leur première rencontre.

Masao partit à l’assaut, épée brandit il infligea au samlar un coup sur l’épaule gauche, alors qu’il tentait de repousser Sheïa qui s’acharnait avec de plus grosses flammes, qui elles, brûlaient superficiellement le monstre. Du sang violâtre vint souiller Shimobashira mais l’entaille n’était pas profonde car l’épée avait ricoché sur les épaisses écailles. Masao répéta plusieurs fois son attaque sur l’épaule gauche du samlar, la blessure était maintenant suffisamment profonde pour le faire boiter.

- Il faut atteindre un endroit sans écailles, trouvez son point faible ! nous cria Masao par-dessus le vacarme de la foule rajouté au cri suraigüe du samlar.

- Trouvez son point faible, trouvez son point faible, répétait Lenalee avec ironie à Sheïa, il est marrant lui, ça a un point faible une bête pareille ?

- Tout le monde en a un, il suffit de le tr… Attention !

Sheïa saisit son amie à l’épaule et la baissa subitement, évitant un puissant coup de patte qui passa juste au dessus de leurs têtes.

- Merci souffla Lenalee, assise à terre et sous le choc de la surprise.

- Tu as une dette envers moi !

Sheïa se relevait tout en adressant un clin d’œil à son amie toujours par terre.

- Fini de bavarder ! hurla Masao qui se démenait seul contre la bête, tranchant de son épée aiguisée ses pattes.

- Il faut cherche à atteindre la tête, s’il compte le transformer en lézard à moignons on n’a pas finit.

Lenalee acquiesça en souriant et saisit son fouet, elle se précipita vers la bête et l’amiral et habilement lança une puissante boule de feu du bout de son fouet atteindre le dos du samlar, celui-ci se retourna, ses yeux jaunes avait prit une couleur rouge et ses crocs paraissaient plus grands et dangereux que jamais. Rampant à une allure impressionnant il s’approchait sérieusement de Lenalee qui l’attendait de pieds fermes. Une fois à hauteur suffisante, Sheïa apparut subitement et prenant appuis sur les épaules de Lenalee, se retrouva au dessus du samlar d’où elle lui enfonça son épée dans la mâchoire.

La bête émit un cri de strident, ayant loupé son objectif Sheïa repartit à l’assaut et lui infligea un coup à l'encolure, d’épaisses gouttes rouges violacées dégoulinèrent. Masao arriva alors et empoignant son épée des deux mains, supplicia au samlar à terre le coup fatal, entre les deux yeux. La dernière plainte du samlar s’évanouit dans les échos de la montagne.
Sans prendre le temps de souffler et ayant à peine essuyé leurs épées souillées, les vainqueurs se précipitèrent pour prêter renforts à leur seigneur. Ils escaladèrent rapidement les marches qui les séparaient de Magma. Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils le virent agenouillé, face à un homme d’une envergure que seul leur chef égalait.

Ils restèrent tétanisés par la ressemblance frappante de ces deux derniers et ne savaient pas quelle était la marche à suivre. Etait-il blessé ? Etait-il … mort ? Non, il n’était pas affalé au sol. Cet homme qui le surplombait de son sourire hargneux l’avait-il drogué ? Milles et une possibilités traversèrent l’esprit de Lenalee qui les refoulait toutes, la seule à laquelle elle voulait croire était que c’était dans la stratégie de Magma, stratégie qu’elle avait du mal à comprendre et à laquelle elle ne pu y croire bien longtemps.
Toujours dans l’incompréhension totale mais remis de leur surprise, Lenalee Sheïa et Masao voulurent se précipiter aux côtés de Magma. Mais lorsque le regard meurtrier du seigneur croisa celui inquiet de Lenalee, elle s’immobilisa comme ses amis, et tendit l’oreille pour tenter de comprendre la situation.

Comprenant qu’ils allaient passer à l’action et ravie de voir son chef de nouveau fringant alerte et frénétique, elle jeta un regard à Sheïa et d’un commun accord accoururent pour lui prêter main forte. Masao les en empêcha. Après cette deuxième interruption pour aller sauver Magma, Lenalee renonça et avec Sheïa se dirigea vers l’entrée du quartier général.

- La guerre nous appelle...

- Je préfère affronter toute une armée entière plutôt que l’un de ces deux dirigeants en colère.

- Pas faux.

Les deux amies grimpèrent en haut des tribunes et de là surplombèrent une scène qu’elles redoutaient de voir. L’armée de la Nation du Feu gravissait les montagnes en rangs serrés, plusieurs centaines d’hommes avaient été réquisitionnés tandis que les soldats de la griffe noire se mettaient en formation de guerre sur un large plateau. A sa droite un ravin mortel, à la gauche - en dessous de là où se tenaient Lenalee et Sheïa - un bois considérable et dense, situé sur une pente.

- Ca va bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Sheïa
**
**
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 318
Date d'inscription : 08/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Jeu 9 Juil 2009 - 22:26

- Ça va bientôt commencer.
- C'est certain... On doit y aller! On passe par la forêt, sans quoi la Griffe noire nous verrait...
- Pas besoin de le dire, j'ai lu tes pensées bien avant!
- Je n'en doute pas, c'est parti!

Et nous filâmes toutes deux prêter main forte à nos alliés. Nous adoptâmes la même allure sans même y faire attention en descendant la pente rocheuse. C'était la partie la plus délicate, nous étions à découvert. Heureusement, tous les membres de l'organisation se concentraient sur le combat à venir et regardaient les soldats de la nation avancer. Mais, alors que nous avions atteint le plateau, un des soldats nous aperçus. Je me raidis et retins Lenalee par la manche tout en lui murmurant:

- A droite, regarde, on est repérées. On peut encore passer pour des membres avec nos uniformes et d'aussi loin.
- Sauf que nous sommes obligées d'avancer vers eux si nous ne voulons pas que cet imbécile nous dénonce à un de ses copains, me répondit mon amie dans un souffle.

L'homme nous fixait ouvertement, ne cachant pas ses soupçons. Lenalee avait l'air tentée de lui lancer un de ses regards noirs mais elle se retint. Nous nous éloignâmes de lui, l'air de rien, nous rapprochant de la forêt par laquelle nous filerons à la première occasion. J'avais l'impression de me jeter dans les bras de l'ennemi... Nous nous approchions du rassemblement sans que ce stupide garde ne détourne les yeux. Un peu de confiance voyons, il n'y avait pas d'agents infiltrés partout! Et si ça continuait, nous allions nous retrouver trop près pour pouvoir nous éclipser avant la bataille. Il fallait juste qu'il détourne les yeux quelques secondes... Rien de plus. Mais il n'était pas décidé à le faire.

Je commençais à désespérer lorsqu'une femme, apparemment plus haut-gradée que lui, le rappela à l'ordre. Lorsqu'il lui expliqua que deux jeunes filles avaient l'air louche, nous n'étions déjà plus là et il pointait du doigt un espace vide. Nous courions dans les bois, slalomant entre les arbres toujours plus serrés, un sourire flottait sur nos lèvres. Nous passions dans un souffle, et si quelqu'un perçu notre présence, ce ne fut qu'en entendant les rires étouffés de deux complices.

Nous arrivâmes à hauteur des troupes de la nation du feu et nous sortîmes brusquement du couvert des arbres. Immédiatement, quelques langues de flammes fusèrent dans notre direction. Notre feu vint les intercepter sans problème. L'affrontement ne dura qu'un court instant car le commandant des troupes arriva et nous reconnu.

- Ah! Lenalee! Sheïa! Je suis désolé, mais comprenez qu'avec vos tenues... nos soldats ne savent pas trop où donner de la tête, je dois dire que j'ai moi-même un peu de mal à m'y faire...
- Ce n'est rien. Et j'imagine que notre arrivée les a un peu surpris.
- Nous allons pouvoir profiter de cet avantage! Portant la tenue des membres de la Griffe noire, ceux-ci penseront que nous sommes de leur côté!
- J'allais le dire.

L'armée reprit son ascension. Au final, nous nous retrouvions un peu moins nombreux que les troupes adverses. Je ne pensais pas qu'ils étaient autant...

-Allons... La quantité ne fait pas la qualité! lançai-je plus pour me motiver que pour les autres.

Lenalee me fit un clin d'œil que je lui rendis par un sourire. Nous allions tout donner, comme toujours. Enfin, nous arrivâmes sur le plateau. Pendant une seconde, rien ne se passa... Une seule seconde puis la bataille éclata...Simultanément, des langues de feu apparurent en divers endroit, que ce soit de notre camp comme celui opposé. Les premières lignes de soldats fonçaient vers les dernières de leur adversaire. Bientôt, le champ de bataille ne fut qu'un méli-mélo de vert et de rouge.

Lenalee et moi étions restées ensembles, nous avions l'habitude de combattre de concert. J'avais sorti mon épée de son fourreau, elle avait déroulé son fouet. Nos premiers opposants ne comprirent pas tout de suite ce qui leur arrivait. Ils nous avaient bien vu mais nos tuniques d'émeraude avaient joué leur rôle comme prévu. Mais au bout de très peu de temps, ils comprirent la supercherie et le mirage s'arrêta là.

Cinq hommes vinrent nous encercler et nous les combattîmes, au milieu des cris, des chocs entre les armes et du rugissement des flammes dévastatrices. Nous étions en permanence en mouvement et je sentais mes cheveux voler autour de mon visage. Notre coordination était parfaite, nous virevoltions sans jamais nous gêner. Leurs flammes ne nous atteignaient pas, leurs lances, couteaux ou sabres pas plus. Mais, s'ils ne nous touchaient pas, ils évitaient plutôt bien nos coups.

Mais nous n'avions pas tout notre temps, ce n'était pas comme s'ils étaient les seuls. Lenalee sauta, j'en profitai pour passer mon pied sous elle et, d'une extension de la jambe, envoyer une gerbe de feu dans les jambes d'un homme qui s'attendait surtout à voir redescendre ma coéquipière. Il posa un genoux à terre. Profitant de sa faiblesse, Lenalee fit claquer son fouet dans un nuage de feu et l'homme s'effondra.

Pendant ce temps, j'étais aux prises avec un combattant qui avait voulu blesser la jeune fille par derrière. Il avait l'air de se déchaîner. Il lançait attaque sur attaque, alternant entre les coups de couteaux et les flammes. Je parais tous les coups mais de plus en plus de justesse. Ma camarade se retourna brusquement et se retrouva face à mon adversaire, qu'elle commença à combattre. Pour suivre sa logique, je me retournai moi aussi. Nous étions maintenant dos à dos et je me retrouvais à affronter son ex-opposant. Surpris par notre tactique, il me laissa facilement prendre le dessus et finalement, un jet de feu au visage lui fut fatal. Lorsque j'en eu fini, Lenalee était aux prises avec trois assaillants, dont l'un sérieusement blessé au flanc. Je me mis aux côtés de ma partenaire et nous eûmes tôt fait de les abattre, continuant nos mouvements perpétuels.

Je regardai alors comment se déroulaient les autres combats. L'atmosphère qui régnait était chaotique. Les affrontements faisaient rages, où que je posais les yeux. Des formations bien organisées précédant la bataille, il ne restait absolument rien. Tout n'était que flamme et ce n'importe où. Si je croisais une personne en vert, je ne me posais pas plus de question et partais à sa rencontre pour la laisser effondrée derrière moi. Quand, au contraire, j'apercevais les belles armures de la nation du feu, je les soutenais. Tout se résumait à cela... Tuer... Parce que faire des survivants de mènerait à rien...

Pourtant, je répugnais à accepter l'ardeur qui montait en moi. Je ne voulais pas tuer dans la sauvagerie... Et ce manque d'organisation... Pourquoi avaient-ils tous abandonné leur position? La réponse me vint d'elle-même, lorsqu'un soldat approcha en courant. Je ne pouvais pas voir son visage à cause de son casque rutilant mais je reconnu à sa voix qu'il était paniqué.

- Ma... Mademoiselle! Vous êtes l'une des...
- Je suis avec vous, c'est ça, dis-je un peu agacée. Que se passe-t-il?
- Le commandant a... il a des ennuis.
- Quoi?! Mais pourquoi n'êtes vous pas avec lui alors?
- Il fallait chercher de l'aide et ...
- Oui, bon, dépêchons-nous! Où est-il?

Je laissai l'homme me guider, me frayant un chemin entre les soldats s'affairaient. Je n'arrivais pas à savoir qui avait le dessus. Mon guide se mit brusquement à courir plus vite et je le suivis du regard. Il s'arrêta auprès d'un de ses compagnons qui me fixa. Je continuais d'avancer et, lorsque j'arrivai à leur hauteur, je remarquai plusieurs corps à terre. Je leur jetai rapidement un coup d'œil. Leurs vêtements étaient en si mauvais état, brûlés ou déchirés, qu'il était impossible de savoir à quel camp ils avaient appartenu. Seules quelques pièces d'armures témoignaient que parmi eux, il y avait des alliés.

Puis mon regard suivi celui du survivant. Au milieu des cadavres, se tenait celui du commandant de l'armée. Je n'écoutais pas le soldat qui me parlait. Il ne fallait pas laisser la panique envahir les troupes, ou nous courions à notre perte. Pour gagner, nous devions être ordonnés, et ce n'était pas le cas. Agir seul ne servait à rien. À plusieurs, nous étions plus puissants, j'en étais certaine!

Lenalee arriva soudainement. D'où sortait-elle? Aucune idée, je devais juste lui expliquer la situation. Je n'en eu pas le temps. Dans un murmure, elle souffla:

- Le commandant...
- C'est le chaos total! Nous devons faire quelque chose!

Mon amie se ressaisit rapidement. Elle me fixa curieusement quelques secondes puis m'informa:

- Nous sommes menés vers la falaise. Elle est surtout dangereuse pour les villageois qui ne peuvent pas voler...
- Dans ce cas, ils doivent venir ici.
- Je sais, ils ne nous ont pas attendu pour le faire. Je suis partie chercher des renforts pour combler leur absence.

Nous partîmes en direction du précipice, emportant au passage quelques hommes. Le groupe qui commençait à se former attirait l'attention des agents de jade et ils étaient toujours plus nombreux à nous attaquer. C'était exactement ce qu'il nous fallait. En groupe, nous étions plus forts qu'eux qui nous assaillaient sans réelle coordination, malgré leur puissance. Nous avancions petit à petit, laissant derrière nous les traces de notre passage ce qui réduisait progressivement le nombre d'ennemis.

Notre arrivée à la falaise, dans un déluge de feu, soulagea les rangs vermeils qui peinaient à contenir le flot des opposants. Bientôt, nous reprîmes le dessus. J'étais pourtant épuisée. J'avais beau avoir tenté d'économiser mon chi, mes réserves se vidaient. J'utilisais surtout mon épée et, si je comptais sur ma maîtrise, c'était sans puissance. Ma fatigue avait ses conséquences. Je fus poignardée et brûlée au niveau des côtes et une douleur lancinante se propagea sur tout mon côté gauche. J'arrivais cependant à rester debout et je n'arrêtai pas de me battre.

La lutte acharnée me semblait interminable mais, soudainement, lorsque je sortis mon épée de l'abdomen d'un maître du feu particulièrement coriace, il n'y eu plus aucun ennemi. Je fus totalement déroutée. Il restait forcément quelqu'un! Mais j'avais beau chercher, plus aucune âme m'étant belligérante ne subsistait. Un mal de crâne persistant m'interrompit dans ma quête et remit en ordre mes priorités. J'observai l'assemblée des rescapés. À peine un quart de l'armée perdurait. Lenalee s'approchait lentement. Je ne m'en rendais compte que maintenant mais une odeur insupportable de chair brûlée envahissait l'air. Le plateau s'était transformé en véritable lieu de massacre. Par endroit, de la fumée s'échappait du sol. Les corps recouvraient ce qu'il restait de verdure. Comme à chaque fois, tout n'était plus que désespoir...

Une idée se fraya lentement un chemin dans ma tête endolorie: nous avions gagné. C'était fini. Des cris de joie résonnèrent. Tous fêtaient notre victoire. Un sourire se composa malgré moi sur mon visage. Lenalee vint me taper dans la main. Certes, nous avions perdu de nombreux membres, certes nous en avions tué tout autant mais nous avions gagné... L'aventure allait pouvoir continuer. Encore fallait-il que les autres s'en soient sortis...
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 30 Aoû 2009 - 22:18

[Hé oui après de nombreux jours, voire semaines d'attente, j'ai enfin réussi à pondre quelque chose. Bon, je sais pas si le résultat sera là m'enfin, j'ai fait ce que j'ai pu. En tout cas, désolé pour l'attente =P]

Le combat allait être rude. Même à deux contre un, les chances d'une victoire restait assez mince. Le plan semblait s'être déroulé sans accroc. Du moins de notre côté. Il fallait espérer que le village n'était pas tombé et que Lenalee et Sheïa avait pu rester en vie. Sinon, les renforts reviendraient et tout serait perdu...
Minato plongea son regard noir dans les yeux de son frère. De toute évidence, il ne semblait guère apprécier la tournure des évènements. D'un geste rapide, il décrivit un moulinet avec son épée et jaugea la distance qui nous séparait. Magma se mit en garde. Il devait savoir à quoi s'attendre. Or moi je l'ignorais. Il me fallait plus d'information pour l'affronter.
Minato se fendit alors en avant, visant le poitrail de son frère. La lame n'atteignit pas sa cible, détournée par celle du seigneur du feu. Il se baissa et envoya un violent coup de pied dans le torse de son adversaire. Titubant, sa garde était ouverte. J'attaquai sur la droite. Trop tard. Un mur de feu entourait désormais Minato. Il se dissipa rapidement et la lutte repris de plus belle. Nous attaquâmes de concert, tentant en vain de briser la défense qui semblait impénétrable. Chacun de nos coups étaient bloqués ou déviés. Lors d'une offensive, je plongeai en avant, Magma sur mon côté droit. Minato avec une vitesse surhumaine se plaça entre nous deux. Il fléchit les jambes et envoya son pied en arrière pour éloigner son frère. Dans le même temps, je vis sa lame se rapprocher de mon flanc. Le fer déchira ma tunique et entailla la chair profondément. La douleur était à peine supportable. On aurait dit qu'on me tranchait avec une scie rouillée. Le seigneur du feu réagit au quart de tour et fit pleuvoir sur son adversaire une gerbe de flamme qui l'éloigna temporairement.
Alors que j'étais au sol, pressant ma blessure, une lutte farouche s'engagea entre les deux frères. Usant autant du sabre que de la maitrise. Les murs qui étaient auparavant humide étaient aussi sec qu'un vieux parchemin et des traces du combat zébrèrent un peu partout l'endroit.
Je dus reculer pour ne pas terminer calciner. La plaie était profonde. Je déchirai un pan de ma tunique et la serrai contre la blessure en faisant le tour de ma taille pour limiter la perte de sang. Ce qui m'étonnait le plus était qu'un simple sabre puisse faire autant de dégâts. Je me relevai lentement. La salle de pierre était vide. Personne.
Soudain, un tremblement d'une puissance incroyable m'envoya au sol. Je me cognai la tête sur le parterre. Ma vue se brouilla un moment et je dus me prendre le visage entre mes mains le temps que les étourdissements ne cessent. Un panache de fumée apparut d'un corridor et les secousses reprirent de plus belle. Je me précipitai aussi vite que je pus vers le lieu d'où pouvait provenir ce bruit. Le couloir serpenta pendant plusieurs secondes et termina en ligne droite. Une lumière vive en émanait. Je courus dans la direction en pressant ma blessure. Je grimaçai en arrivant.
C'était l'arène et je me trouvai sur un des gradins. Le cadavre du Samlar était encore présent. Un autre tremblement fit s'effondrer une voute de pierre. Je sautai en avant pour ne pas me retrouver écrasé sous les décombres. Une douleur parcourut tout mon flanc. J'eus l'impression qu'on me tranchai une seconde fois. Je rampai jusqu'à une rambarde de marbre et je m'en servi d'appui pour me redresser. Un monticule de poussière brune s'élevait et fut dissipée aussitôt par une bourrasque. Deux silhouette se distinguèrent alors.
Magma et Minato. Leur combat était d'une telle intensité qu'il menaçait de faire s'effondrer la cache toute entière. Il fallait en finir rapidement. Cependant je serais plus un poids mort qu'autre chose si je décidai de combattre aux côtés de Magma. Je me contentai donc de rester debout à regarder, tachant d'être le plus discret possible.
Ma présence du toutefois me trahir car Magma regarda dans la direction où je me trouvai. Minato profita de ce moment d'inattention pour charger.
Il se fendit largement en avant. Les deux épées se heurtèrent dans une pluie d'étincelle. Le seigneur du feu disparut dans un tourbillon de feu et contre-attaqua sur la droite. Minato se ploya en arrière en envoya un pied enflammé visant le poignet de son frère. En une fraction de seconde, la main libre de Magma saisit le pied, ignorant les flammes qui l'entourait, et l'abaissa pour transpercer son ennemi. Hélas, sa lame se planta dans le sable ocre avec un bruit sourd. Des fissures zébrèrent le sol. La lame était coincée.


-C'est vraiment pathétique, railla Minato. Tu ne toucherais même pas un mur de brique avec ton arme.

Magma contempla sa main en grimaçant. Le gant de cuir qui la recouvrait était complètement brulé, laissant la chair meurtrie à l'air libre. Il ne répondit pas à la provocation. Ce ne serait que paroles inutiles. Avec sa main valide, il envoya une boule de feu sur son adversaire qui se contenta de la briser de sa lame. Cette diversion permit à Magma de se placer à son côté:

-Voyons si tu te bas aussi bien sans ta lame.

Il saisit l'épée de la main brulée et gémit sous l'effort. Son frère tenta de la dégager. Il n'y arriva pas.
Du sang gouttait au sol. Magma bloqua un coup de pied de son frère avec son bras libre. La lame de l'épée noire devint rouge. Le seigneur du feu luttait contre la douleur mais il ne lâcha ni l'épée, ni le pied de son ennemi. Minato le frappa alors au ventre, autant par rage que par impuissance. Un rictus déforma le visage de Magma quand la pointe de la lame se désolidarisa du reste. Le métal fondu tomba sur sa main déjà calciné. L'épée était brisée en deux.
Minato eut une expression de peur. Son arme venait d'être détruite sans qu'il ait pu faire quoique ce soit. Il recula lorsque son frère lâcha prise. Il tenait le bout inutile de son sabre. Magma tomba à genou. La peau de sa main était fondue. Il ne savait pas si il recouvrirait son usage, mais au moins avait-il fait son devoir de chef. Permettre la victoire même au prix du sacrifice.
Hurlant de rage, Minato leva le bras, prêt à trancher la tête de Magma.
Une autre lame jaillit entre ses côtes. Une lame bleue, similaire à En'shoubyousou. Minato tourna sa tête vers celui qui se tenait derrière lui.

-Toi...Sale....Vermisseau....

Le sabre se retira et dans un ultime râle, tomba Minato, le chef de la griffe noire.
Je me trouvai donc face à Magma, qui avait risqué sa vie uniquement pour priver l'arme de son frère. Ce fut par pure intuition que je compris son intention. Il comptait se sacrifier.

-Et....ma fierté alors? Gémit-il.

Et il tomba sur le côté. Je me précipitai pour le soutenir, ignorant les signaux de douleur. Sa main était gonflée, noircie par endroit. On voyais même l'os à travers les lambeaux de chair. Il fallait agir vite pour une meilleure guérison. Je déchirai un bout de sa tunique et l'enroulai autour. Magma eut un cri de douleur lorsque le tissu toucha sa peau.

-Désolé l'ami. Tu y es allé un peu fort quand même....

Pour toute réponse, je n'eus qu'un sourire. Je passai mon bras sous son épaule et nous releva lentement. Il était temps de sortir d'ici pour rejoindre Sheïa et Lenalee.
Après avoir déambulé pendant une bonne demi-heure à travers les tunnels rocheux, nous atteignîmes la sortie. Je fus alors confronté à un dilemme.
Laisser Magma ici dans son état de fatigue après un tel combat ne serait pas une bonne idée. D'autant que je n'étais pas sur que tous les hommes soient partis aux combats. Cependant, je ne pouvais pas non plus laisser mon carnet. Trop dangereux. Je me tournai vers le seigneur du feu.

-Je reviens d'ici cinq minutes. Au moindre signe de danger, appelle moi.

-Ne me prends pas non plus pour un gamin de cinq ans, rétorqua-t-il, je peux encore me battre.

Malgré la rudesse de son ton, je sentis qu'il était content de s'en être sorti. Je me dirigeai alors dans les profondeurs du tunnel. Je saisis plusieurs lanterne à huile sur le passage et en déversai sur le sol. Visitant toute les pièces possible, je répandis le liquide où il n'y avait pas de matériaux combustibles. Heureusement, la plupart des pièces possédaient des meubles de bois ou des parchemins. Puis, je revins à l'entrée et balançai une boule de feu qui s'embrasa immédiatement sur le sol. Une fumée âcre apparut rapidement et je dus quitter la caverne. Quand Magma me vit, il me regarda et dit:

-Tu as bien fait. J'enverrais des homme détruire la grotte

Je m'assis à son côté en soupirant. Mon côté me faisait toujours souffrir.

-C'était le seul moyen viable de nous éviter des ennuis.

Magma acquiesça d'un signe de tête. La nappe grise monta haut dans le ciel. Je ne lui dis pas que mon carnet était resté là-bas. Il n'aborda pas le sujet, surement conscient que je l'avais récupéré.

-Au moins, ils n'auront pas à nous chercher bien longtemps, fis-je en parlant des soldats.

Je laissai un silence. Nous ne pouvions pas nous déplacer dans notre état. La distance était bien trop grande et notre fatigue l'était tout autant. Le ciel était parsemé de léger nuage qui s'effilait comme des bandes de cotons. Le soleil nous revigora, améliorant notre humeur. Finalement, je demandai:

-Ça ne te gène pas?

-Que?

-Que j'ai tué ton frère? Je pensais qu'il aurait été mieux que ce soit toi qui porte le coup de grâce. Mais dans ta situation, je ne pouvais pas.....enfin....Rester là et attendre....

Magma me dévisagea longuement et ria:

-Ha Masao mon ami, tu as bien changé. Il y a encore un mois tu n'aurais pas même fait attention à une mouche se prenant dans une toile d'araignée et voilà que tu parles de ne pas rester à rien faire pour sauver quelqu'un ! Tu commences vraiment à te soucier des gens on dirait.

Je me renfrognai:

-Ce n'est pas ce que je voulais dire....

Le jeune homme ria encore:

-Je le sais bien. Mais ne t'en fais pas, je ne t'en veux pas. Minato n'était mon frère que par le sang et nullement par l'histoire qu'il s'est forgé. Son destin n'est pas lié au mien. Il fut un ennemi dangereux et il fallait s'en débarrasser.

Cependant, je sentais que la révélation qu'avait faite le chef de la griffe noir avait bouleversé Magma. Apprendre les liens qui l'unissait avec des êtres qu'il considérait comme étant profondément malsain, d'une manière aussi brutale, était quelque chose dont il fallait beaucoup de temps pour se remettre. Mais Magma était fort. Cette révélation ne le tourmentera pas outre mesure. J'en étais convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 13 Sep 2009 - 22:38

Minato était mort, Masao et Magma sortirent vainqueurs de ce combat à mort mais pas indemne.
Magma souffrait des révélations du chef de la griffe noir mais il devait ne plus laisser paraître ses émotions devant ses hommes et encore moins devant son véritable frère Masao. Celui-ci marchait derrière le seigneur du feu et observait le dos puissant de son ami et maître, cet homme était un mystère pour tout le monde sauf pour lui qui avait appris à le connaître et à s'en faire un ami.
L'inscription gravée sur la longue veste blanche du seigneur du feu était immaculé de poussière noir, mais on devinait encore le sens du mot « Enseignement ». Il ne se passait pas un jour sans que l'on apprenne quelque chose au coté du seigneur du feu.
Le chef de la griffe noir mort, la nation du feu c'était ainsi défait d'un ennemie redoutable mais il restait à vérifier que les armées de la nation avaient ou non vaincu celle de la griffe noir. Magma attendit que l'amiral arrive à son niveau pour reprendre son ascension vers l'extérieur et celui-ci l'interpella:


- Dis moi Masao, ne devions nous pas vérifier la présence de dragons dans ce secteur?
- Si bien sûr pourquoi cette question?
- Et bien je crois que cette organisation existait dans le but de protéger les derniers représentant de la race des dragons. Cependant sous l'influence de Minato celle-ci à voulu obtenir le pouvoir. La griffe noir n'a pas été fondée pour rependre le mal mais pour protéger le plus grand secret de la nation du feu: Les dragons sont toujours vivant! Mais il nous faudrait une preuve visuel pour s'assurer de cela.
Et bien pour ce point je crois pouvoir vous aider, lorsque j'étais aux prise pour la première fois avec le samlar, une créature beaucoup plus impressionnant que le lézard ma sauvé la vie. Et j'ai bien l'impression que c'était un dragon, il se pourrait que j'ai halluciné mais le rugissement que la créature à poussée ça je ne l'ai pas inventé. Nous sommes sur la bonne piste Magma et nous devons poursuivre. déclara masao
- Très bien dans ce cas allons retrouvé Lenalee et Sheia à l'extérieur nous avons une mission à terminer.
Magma sourit à son ami et ils s'élancèrent tout deux vers la cascade. Ils traversèrent le filet d'eau aisément alors que derrière eux ce qui fut la beauté de l'organisation brûlait et partait en fumée. Lorsqu'ils furent enfin à l'air libre les deux hommes emplirent leurs poumons de cet air frais dont l'amiral n'avait plus apprécié la senteur depuis longtemps.
- Comme c'est bon de revoir cet astre merveilleux qu'est le soleil, s'extasia Masao.

Magma ne répondit pas et se contenta d'observer avec plaisir les couleurs éclatante qui éblouissait le regard de son ami. Il respecta silencieusement l'émotion de Masao et s'approcha pour déposer avec tendresse sa main sur l'épaule de son amiral et ami.

- Comment pourrais je te remercier pour m'avoir sauver Magma? Demanda l'homme les yeux humide...
- Tu n'as pas à me remercier Masao, je l'ai fais pour toi car tu es le frère que j'aurais du avoir et celui que j'ai aujourd'hui et deux frères s'entraident et ne se séparent jamais. C'est plutôt à moi de te remercier pour l'affection que tu me porte.
Un silence s'installa entre les deux hommes qui s'observaient, nul n'avait besoin de mot pour exprimer leur émotion de se retrouver. Le regard du seigneur du feu fut attiré par la lame qui pendait au coté de son ami.
- Je vois que Shimobashira te plait beaucoup, remarqua Magma.
- Oui c'est un cadeau magnifique et j'ai parfois l'impression qu'elle possède une âme.
- C'est cela l'art des forgerons du phénix, ils mettent tellement d'ardeur et d'amour à créer leurs armes que parfois l'arme elle même s'imprègne des sentiments de son créateur. Je suis heureux de voir que désormais cette arme est entre tes mains!
Masao sourit et baissa la tête en signe de respect:
- Et maintenant si nous allions voir le résultat de cette bataille?


Magma acquiesça et ils s'élancèrent vers la plaine d'où s'élevait des nuages de fumées noirs, le combat avait dû s'avérer difficile pour les soldats de la nation du feu mais Magma avait confiance après tout il avait envoyé sur place deux grandes maîtresses du feu au talent inégalable que par certains maître.
Lorsqu'ils arrivèrent sur les hauteurs de la colline ils découvrirent avec effroi que les troupes de la nation du feu étaient débordées par le flanc droit par un régiment de la griffe noir. Les armées de la nation du feu étaient acculées à la falaise et devaient se battre sur tous les fronts, les armées de la griffe noir étaient beaucoup plus nombreuse que prévu et un géant de la griffe noir faisait des ravages dans les rangs de la nation du feu, c'était le capitaine de Minato celui que Happy Girls et Alexia devaient éliminer ainsi elles avaient échouées.
Magma chercha des yeux Lenalee et Sheia, mais celle-ci étaient introuvable. Le seigneur du feu analysa aussi vite la situation que son amiral, ils se regardèrent et en instant ils se comprirent. Il fléchit les genoux et banda ses muscles, il puisait son énergie dans le soleil et la tension musculaire qu'il déployait était impressionnante enfin il pointa deux doigts sur le colosse de la griffe noir et décocha un puissant éclair bleutée dans sa direction. L'attaque avec une rapidité incroyable frappa le géant en plein cœur. Celui-ci s'écroula avant de comprendre qu'il était mort tué par le seigneur du feu. Tout le monde tourna la tête vers les nouveaux arrivants qui venaient de tuer le plus puissant soldat de l'organisation après Minato. Lorsque les soldats de la nation du feu reconnurent le seigneur du feu et l'amiral, ils hurlèrent de joie et redoublèrent d'efforts, ils étaient inarétable, animé par le courage.
Démoralisée les troupes de la griffe noir se repliaient alors que Masao empêchait des soldats isolé de l'organisation d'atteindre Magma qui continuait de harceler les rangs de la griffe noir avec des centaines d'éclairs.

Masao perçu au centre de la bataille deux furies qui causaient autant de ravage que le seigneur du feu, Lenalee jouant du fouet et Sheia de l'épée elles repoussaient l'ennemie. Décimé les survivants s'enfuirent dans les bois, un hourra victorieux s'éleva des troupes de la nation du feu et tous coururent vers leur seigneur et leur amiral.
Les corps calcinés et mutilés seraient à jamais témoins de la violence du conflit entre la nation du feu et la griffe noir. La nation du feu avait triomphé de ses ennemies une nouvelle fois et en ressortirait beaucoup plus soudé que jamais.

Tous c'étaient regroupés autour des deux hommes et Magma pris la parole devant ses hommes tacheté de leur sang ou celui de leurs ennemies:

- Fils du feu aujourd'hui la nation du feu sort victorieuse de son combat et nous retrouvons notre amiral! Grâce à votre courage et votre force l'ennemie de la nation à été châtié, le chef de l'organisation est mort par notre main. Nous sommes victorieux cependant accordons une minute de silence aux soldats de notre peuple qui sont mort aujourd'hui pour les intérêts de la nation.

Tous hottèrent leurs casques et baissèrent la tête en signe de respect envers les morts d'aujourd'hui. Pendant une minute plus personne ne parla, le vent balaya la plaine ou s'était déroulé le combat, le sang avait durcit l'herbe verte et l'air portait encore les derniers cris d'agonie des Hommes. Lorsque la minute se termina tout le monde se releva les yeux humide d'émotion.

- Mes amis vous allez rentrer au pays avec les maîtresses du feu Happy-Girls et Alexia. Notre nation a encore besoin de vous et c'est là bas que vous serrez les plus utiles. Merci à vous tous, Masao, Lenalee, Sheia et moi avons une mission à terminer nous vous rejoindrons dès que possible. Allez!
L'armée se mit en marche et avant de rejoindre les navires ils prirent soin d'enterrer leurs morts et d'invoquer les esprits pour que leurs voyages se fassent sans encombre. Un petit groupe restait en arrière composé des meilleurs éléments de la nation du feu. Masao prit la parole:
- Sheia, Lenalee nous tenons à vous remercier pour votre aide dans cette mission,mais nous avons encore une chose à accomplir. Vérifier si les dragons existe bel et bien alors ne perdons pas de temps, si nous les trouvons rapidement nous pourrons rentrer avec l'armée.
Tous acquiescèrent et ils se mirent en route, ils suivaient l'amiral qui avait aperçu une de ces créatures magistral.

Le chemin qu'ils empruntaient étaient escarpés et dangereux, chaque arrêtes étaient coupantes et glissantes, arpentant les montagnes ils montaient et montaient encore vers les hauteurs. LE décor semblait sortir tout droit de l'imaginaire, les arbres feuillu rouge, vert, jaune peuplaient les façades de la montagne. Le vent emportait de nombreuses feuilles de chaque arbres, soulevant un nid de couleur différentes. L'aigle royale tournoyait dans le ciel autour de sa proie chétive ignorant la menace que représentait ce petit point au milieu de cette étendue bleu.
Magma observa le piqué du royal rapace, ailes plaquées contre son corps il augmentait sa vitesse et son aérodynamisme, le vent ne le touchait plus de son bec il transperçait l'air de part en part. Sa victime n'avait aucune chance de s'échapper de cette attaque meurtrière, il détourna le regard et repris son ascension derrière les deux jeunes femmes. L'air se faisait rare dans les hauteurs et Lenalee avait du mal à reprendre son souffle. Magma lui parvenait sans peine à respirer, son entrainement à l'école du phénix lui avait permis de se battre et survivre dans n'importe quel lieu.


- Tu veux te reposer Lenalee? Demanda magma à la jeune femme.
- Non non ne m'attendez pas, je survivrais, poursuivez! Protesta la maîtresse du feu.
- Masao nous faisons une pause, héla Magma.
- Mais seigneur je vous ai dit que...
- Ne discute pas Lenalee tu as besoin de te reposer le manque d'oxygène peut avoir de très lourde conséquence sur l'organisme. Nous ferons une pause le temps que tu reprenne ton souffle et que tu te sois adaptée à l'altitude et c'est un ordre!

Lenalee sourit légèrement et s'assit contre la paroi rocheuse aux cotés de Sheia. Celle-ci lui adressa un sourire et elle ferma les yeux pour se reposer et reprendre son souffle calmement. Masao s'entretenait avec Magma sur la destination à suivre. Le seigneur du feu écoutait attentivement les recommandations de son amiral qui aurait souhaité contourner une barrière rocheuse qui se dressait devant eux. Mais une étrange aura émanait de derrière cette menaçante cordillère, on aurait pu distinguer comme des crocs immense et le chemin que les 4 compagnons voulaient emprunter passait par là. Magma fit signe aux deux jeune filles qu'il fallait avancer il paraissait perturbé, l'amiral le regarda d'un air questionneur. Le seigneur du feu s'avança prudemment mais n'était pas tranquille il devança son amiral et passa devant le petit groupe. Cette puissance, elle était similaire à la puissance du soleil comme si un petit soleil se trouvait devant lui et quelle puissance. Le cœur du jeune chef de nation battait la chamade il était angoissé et progressait prudemment.
Sa longue veste blanche claquait dans le vent, et ses cheveux étaient sans cesse balayé de devant ses yeux bleu azur. Lenalee, Masao et Sheia ne comprenait pas. Il tentèrent d'interroger le seigneur du feu mais celui-ci d'un signe de main les fit taire. La puissance se rapprochait, trop vite, trop proche et soudain une masse rouge surgit de derrière la cordillère et se jeta sur le petit groupe. C'était une créature fantastique aussi grande que puissante, sa gueule était armée de nombreux crocs des moustaches rouges partaient de ses joues. L'intérieur de ses yeux reflétait sa puissance, deux grandes cornes partaient de la base de son front et son corps entier était recouvert de pic. Ses pattes puissantes avait pris appuis sur le sol granuleux de la montagne, ses griffes plantée lui assurait une prise parfaite. Ses ailes déployées il grondait pour montrer aux humains qu'il était sans peur et était près à se battre. C'était un dragon rouge magnifique.
Sans un avertissement il plongea sur les deux jeunes femmes qui paniquées avaient reculées, Magma réagit avec une vitesse inhumaine il dégaina son épée à la lame rougeoyante et bloqua la charge du dragon. Il fut emporté par la puissance de l'animal et plaqué contre la paroi rocheuse, Magma s'écroula sous le choc. Masao Lenalee et Sheia se dressèrent entre le seigneur du feu et la sublime créature, les 4 compagnons tirèrent leurs armes et étaient prêts à se battre. Mais une voix les rappela, Magma s'était relevé et tapotait sa veste recouverte de poussière:


- JE n'aurais jamais du choisir le blanc comme emblème c'est bien trop salissant, dit il en souriant.
Ses compagnons le dévisagèrent et pensèrent qu'il avait perdu l'esprit mais il allait très bien. Il avait compris pourquoi le dragon se montrait si violent. Et il passa devant ses amis pour se camper devant le dragon rouge. Il s'assit devant lui en tailleur et déposa son épée à ses cotés, il plongea son regard bleu azur dans ceux de l'animal et parla lentement:
Bonjour à toi créature céleste je sais que bon nombre de fils du feu ton pourchassé mais nous ne sommes pas de ses gens là. Je suis Magma le seigneur du feu et nous sommes venu nous assurer que l'espèce des dragons n'avait pas entièrement disparus. Nous n'attenterons sous aucun prétexte à ta famille et à ton petit.

Lenalee, Sheia et Masao écarquillèrent les yeux comment le seigneur du feu pouvait savoir que le dragon défendait son nid? Le dragon comme rassuré par les mots du jeune homme s'apaisa et ses moustaches rougeâtres retombèrent. Les muscles de ses puissantes pattes se relâchèrent il se détendit mais gronda en regardant les deux jeunes femmes et l'amiral. Ceux-ci sous la recommandations de leur chef s'agenouillèrent devant la créature qui se détendit. Le seigneur du feu témoignait le respect qu'il devait au dragon mais tout en imposant sa place car il soutenait la créature de son regard perçant. Enfin la créature gronda dans l'esprit du jeune chef de nation:
- Pourquoi perturber ma retraite et mon repos, si ce n'est pour nous détruire humain?
- Noble dragon nous sommes ici pour faire perpétuer la race des dragons, nous pouvons vous apporter l'aide qu'il vous faut pour vous développer à nouveau au sein de la nation du feu. Nous serons garant de votre protection ainsi que de l'espace ou vous choisirez de vivre, de plus l'attaque de dragons sera punis de la peine de mort. Le titre de dragon ne sera plus jamais donné à un homme et vous pourrez à nouveau repeupler le territoire du feu à votre guise.
- Tu es sage petit humain et nous te serons reconnaissant si tu accomplie ces promesses. Je serais à jamais ton allier et ce n'est pas négociable. Nos destins sont désormais liés et il est hors de question que je te laisse te promener sans protection et je tâcherais de te faire respecter ta promesse.
- Et ta famille? Tu l'abandonnerais pour un inconnu? Demanda Magma.
- Ma famille pourra conter sur ma femelle pour la protéger, chez les dragons les mâles sont plus solitaires. Mais ses derniers siècles ont étés particulièrement bouleversant pour nous dragons, et j'ai du renoncer à mes instincts de mâle. Je viens avec toi!
- Très bien mais avant de m'accompagner pourrais je connaître ton nom ami? - Mon nom est Stryd et je suis le dernier représentant des mâles de mon espèce. Nous les dragons rouges étions les guerriers de notre peuple, j'espère rencontrer des soldats aussi valeureux que toi petit homme.

Magma inclina la tête pour saluer son nouvel ami et se tourna vers Masao, Sheia et Lenalee qui avait observé la scène sans esquisser le moindre geste de peur que le dragon ne croque le seigneur du feu.
Magma leur adressa un sourire et déclara:

- JE vous présente Stryd, désormais il sera notre ami et notre allié. Sa famille restera ici jusqu'à ce qu'ils soient dans la capacité de repeupler la nation du feu. Un bataillon entier de la nation du feu devra garder ce lieu pour protéger la femelle et son petit. Nous allons faire renaître les dragons mes amis!
Le regard de ceux ci s'illuminèrent et s'inclinèrent devant le puissant dragon rouge. Celui-ci en guise de respect mutuel baissa également la tête et gronda dans leurs esprits:
- Ravis de vous rencontrer Masao amiral de la nation du feu, Lenalee maîtresse du fouet de flammes et Sheia maîtresse des flammes, je suis Stryd.

Ils furent tous subjuguer d'entendre la voix de l'animal dans leurs esprits mais ils s'inclinèrent une nouvelle fois devant cette créature céleste. Stryd s'abaissa et déposa son corps contre le sol rocheux et invita Magma à monter derrière sa nuque. Une fois que le seigneur du feu fut installé le dragon rouge autorisa les autres compagnons à monter également sur son dos. Et dans un rugissement puissant il s'envola d'un coup de patte. Majestueux c'est ce qu'était le vol avec un dragon, il voyait ce que Stryd voyait et ils s'émerveillaient devant les paysages et la vitesse à laquelle ils les traversaient. Enfin ils arrivèrent au dessus de la mer et survolèrent les navires de la nation du feu, tous les soldats levèrent la tête et hurlèrent de joie devant la magnificence du dragon ainsi qu'en apercevant le seigneur du feu sur son dos.
Les dragons avait bel et bien survécu et étaient bien vivant, le mystère est résolu la mission est un succès en tout point.


Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Lun 14 Sep 2009 - 11:07

Je tiens à tous vous remercier pour votre participation à cette mission ce fut un de mes meilleurs Rp et je suis heureux de voir que ce fut un frant succès :) je suis fière de vous petites allumettes :)
J'espere que la prochaine sera encore mieux :)
Bonne chance à Kestrel pour la validation ;) esperons de bon commentaires :)
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 29
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Ven 25 Sep 2009 - 21:36

Ya même un générique de fin ! Vous pensez à tout. x)

Eh bien ça, c'était de l'aventure. O_O Je me suis régalée tout du long ! Franchement, bravo à tous, c'était superbe ! N'hésitez pas à remettre ça, ça en vaut la peine ! ;) J'ai rien d'autre à dire, j'en ai eu plein les yeux... :') (J'ai adoré quand Masao est arrivé pour dire rapidement comment il allait, pour éviter qu'on aille n'importe où XD) Franchement, c'était bien géré, je suis admirative. :) Dommage que vous ayez perdu 3 participantes en cours de route... :(

Bref, passons à la distribution des cadeaux... C'est Noël avant l'heure !! ><

Par ordre d'entrée dans le RP :
Masao +310XP +77vils
Magma +600XP +150vils
Sheia 290XP+25%XP bonusScribes = +365XP +72vils
Lenalee 210XP+25%XP bonusScribes = +265XP +52vils
Hikumo +60XP +15 vils [Pas de compte RP]
Happy-Girls +45XP +11vils
Alexia +45XP +11vils [Pas de compte RP]

La renommée de la Nation du Feu grimpe ! +13pdN
Les efforts payent : les caisses de la nation se remplissent ! +362vils
(sans compter Hikumo et Alexia)

__________________________________________________________


art © artgerm
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [Semi-HS] Recherche petits dragons volants
» Emission Saint Seiya du Club Dorothée (avec vintage dedans)
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» [Recherche] vengeurs et dragons de feu plastiques
» Fort Boyard 2008 - Émission 07 - Équipe Spéciale acteurs
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: