Partagez|

Mission spéciale, A la recherche des Dragons

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Ven 17 Avr 2009 - 19:58

J'étais au comble de l'exitation. Sentiments que je n'épprouve que tres rarement. Mais là! Une aubaine! Une chance inouïe! Je courrais dans les rues, me dirigeant vers le palais. Mon escorte trainait le pas mais j'en m'en moquais. A dire vrai, je n'aimais pas la companie de personnes. Preferant cent fois etre seul, mon grade ne me laissait pas le choix et m'imposait des gardes. Tandis que je tournais a l'angle d'une rue, je percutai quelqu'un. Nous trebûchames au sol. La personne avait un capuchon sur la tête de même que moi. De ce fait, ni lui ni moi ne voyons le visage de l'autre. L'étranger reprit son allure sans excuses. J'epoussietai mes vetements déjà sali par la mission que je venais de faire et reprenais ma course. Un mois plus tôt, je m'étais absenté pour une mission pour le compte des marchands d'obstacles et apres avoir rempli ma mission, j'avais appris d'un des leur que des rumeurs sur des créatures étranges sur notre territoire circulaient. Apres avoir mené une petite enquete aupres des habitants et des marchands, on m'avait envoyé voir un moine des temples de l'air. Ce dernier affirmait que les dragons n'étaient pas morts, et que le secret de leur disparition serait la clé de leur retour. Maintenant, je courrai dans le but de prevenir maitre Magma de cette nouvelle. Je voulais partir là-bas. Sur les Iles du Ponant. Malgré les éventuels dangers, je ferais ce qui est en mon pouvoir pour y aller seul.
Apres une demi-heure de course, j'arrivai halletant devant la porte du palais impérial. Les gardes abaisserent leur lances apres avoir vérifier que nous n'étions pas des espions.
Les formalités passés, je me dirigeai vers la salle de notre chef. Mais elle était vide. Pas un mot pour prevenir d'une absence. J'entrai et m'affalai sur un fauteuil.

-Alors déjà fatigué? lança une voix.

Je sursautai. Scrutant la pièce, je n'apperçu personne. Puis, une ombre se détacha du coin du mur et s'avanca.
Je me levai et m'inclinai

-Maitre Magma....

Mes habitudes désinvoltes et nonchalentes devaient s'arretter a chaque fois que j'étais en présence de Magma. Et pour cause. Je lui devais le respect, de part mon allégeance et aussi parce que je ne voulais pas le contrarier. Sa puissance était beaucoup plus grande que la mienne et me battre contre lui me réduirait a me suicider.

-Allons Masao releve toi! Je n'aime pas les longues formules de politesse.

J'obeis et Magma me serra dans ses bras. Malgré que cela ne faisait qu'un moment que nous ne nous connaissions, il y avait beaucoup de points communs entre nous ce qui lia une amitié. Un de mes seuls amis si je puis dire.

-Cela fait longtemps que tu es rentré?

-Assez pour que le pays me manque. Quelles sont les nouvelles?

Magma resta un moment songeur

-Et bien notre situation semble s'être amélioré depuis peu. Nous avons confirmé notre place dans le Sekai et nous recevons de nouvelles recrues. Les reformes sur l'enseignement semblent porté leur fruits. Mais assez parlé politique, comment c'est passé ta mission?

J'expliquai en détaillant a Magma qui ne bougea pas pendant tout le récit. Il semblait boire mes paroles. Quand j'eus fini il déclara:

-Alors les dragons seraient encore en vie....

-Je ne sais pas. Le moine parlait par énigme. J'ai peut-etre mal interpreté ses paroles.

-Non. Moi aussi j'ai eu vent d'une présence étrange dans les Iles du Ponant. Ce que tu m'apprends ne fait qu'affirmer les dires. Les dragons ne sont peut-etre pas tous morts. Et peut-etre parmis eux y a-t-il un male et une femelle pour faire perdurer cette race....

-Mais pourquoi n'avons nous rien senti? Meme si les Iles du Ponant sont éloignées et desertées, une telle puissance aurait été detectée. A moins que....

-Tout juste, continua Magma. Je pense que la puissance d'antan des dragons ne revient que tres lentement. Quelque chose dans le Sekai les a reveillé ce qui explique que nous ne les ayons ressenti que maintenant.

Je ne parlai pas. Je m'assis en tailleur et me massai les temps, mesurant ce que j'allais dire.

-Si je peux me permettre, j'aimerais me rendre là-bas pour y mener une enquete. Mais je voudrais y aller seul pour des soucis pratique.

Magma leva un sourcil.

-Alors que tu reviens a peine d'une mission tu veux partir seul sur des iles désolées et peut-etre habitées par des créatures plus puissantes que nous? Non je refuse. Si tu dois partir, tu iras avec une escorte d'élite.

J'argumentai pendant un quart d'heure, dévellopant que je preferais etre seul et qu'il n'y avait rien a craindre mais Magma leva la main pour m'interrompre:

-Je sais que tu preferes la jouer solitaire et que c'est dans ta nature d'être tête froide lors des missions. Mais je prefere courrir le risque de t'envoyer avec des soldats et que tu reviennes contrit que de devoir te recupere mort par je ne sais quoi.

Son ton officiel ne laissait pas de place a la moindre réplique. Je detestais la companie, hormis celle de Magma et de quelques rares personnes. Je ne doutais pas de mes capacités a déployer stratégiquement mes unités, mais parfois, une erreur pouvait etre fatale. Magma me jeta un regard compatissant et continua.....
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Ven 17 Avr 2009 - 21:36

- Tu dois comprendre Masao que je ne peux me permettre de perdre mon seul Amiral. Je comprend parfaitement ta motivation à vouloir executer cette mission toi même. Tu n'a pas envie que quelqu'un d'autre vienne te marcher sur les pieds et t'empecher d'avencer dans la mission.
Je t'ai toujours donné raison ami, mais aujourd'hui cette mission est d'un niveau vraiment plus elevé. N'oublie pas que les dragons étaient les premiers maîtres du feu. Aucun de nous ne tiendrait seul fâce à un couple de dragon si ils sont plusieurs. Je ne veux prendre aucun risque.
Tu serras donc accompagné d'un équipe des meilleurs élements de la nation reprit le chef de la nation.


Il claqua des doigts et un garde entra rapidement dans la grande salle du palais. Il s'agenouilla et attendit les ordres du seineur du feu.

- Convoque immédiatement ici les maîtresses du feu, Lenalee et Sheia elles doivent se trouver au terrain d'entrainement à l'heure qu'il est.

Le garde baissa la tête pour signaler qu'il avait compris et il se retirra. Magma et Masao se retrouvèrent à nouveau seul. Masao observait discretement Maître magma. Celui-ci imposait le respect par un simple regard. Son long manteau blanc était maintenant connu dans toute la nation du feu. Masao sourrit en repensant à leur première rencontre.
La porte du palais s'ouvrit à la volée, le garde était déjà de retour avec Lenalee et Sheia. Il s'inclina de nouveau et se retirra. Les maîtresses du feu s'inclinèrent également devant les deux hommes les plus puissant de la nation du feu.


- Vous nous avez demandez, Maître Magma demandèrent d'une même voix lenalee et sheia.

- En effet si je vous est fais querrir c'est pour vous annoncer que vous partez en mission sur le champ. Vous serrez sous la tutelle de notre Amiral, Masao. Vous partez demain à la première heure...

- Partir pour où? et dans quel but? interrompit Lenalee d'une voix faible.

- J'y viens, j'y viens jeune maîtresse du feu reprit Magma le sourire aux lèvres Notre Amiral à découvert que les Dragons, premier maître du feu de cette planète ne serait pas tous morts. Des rumeurs circule comme quoi d'étranges créatures auraient faient leurs apparitions sur les îles du Ponant. Votre mission si toute fois vous l'acceptez consistera à enquetter sur ces rumeurs et ramener des preuves à votre nation.

- Nous l'acceptons répondirent les deux jeunes femmes d'une même voix.

- Trés bien, allez vous préparez et vous reposez car demain serra une longue journée. Les deux maîtresses du feu s'eclipsèrent. Masao voulu en faire de même pour laisser son vieil ami à ses reflexions mais celui-ci l'interrompit dans son mouvement:

- Ami avant que tu parte pour cette mission dangereuse je voudrais que tu emporte ceci avec toi. Magma tirra de son dos son sabre. Il reposait dans un fourreau au couleur rouge vif, la garde de l'arme était decorée par des rubans noir et blanc qi s'entrecroisaient. Il tirra le sabre hors de son fourreau, Masao n'avait jamais vu une lame pareil. Elle avait des teintes bleutée et de nombreux symboles étaient gravé sur celle-ci. Magma lui tendit.

- Je ne peux pas accepter ce cadeau, c'est bien trop. Masao semblait affreusement géné par l'offre du seigneur du feu.

- J'insiste Masao, prend là avec toi elle se nomme "Shimobashira" ce sont les gravures que tu peux lires sur la lame. Elle te permettra de transferer ton energie dans la lame afin de lancer des attaques fusionnant l'epée et la maîtrise. Cette lame est aussi trés speciale car elle te permet d'amplifier la puissance de ta maîtrise.

Enfin Masao pris le sabre et le rengaina dans son fourreau. Il s'inclina respectueusement devant Magma, en le regardant plein de gratitude et de respect dans le regard.

- Bonne chance Amiral déclara Magma.
Masao ce mit au garde à vous, jetta son nouveau sabre dans son dos et s'eclipsa, sur son passage les portes du palais se refermaient.


- Îles du Ponant à nous deux...


Dernière édition par Magma le Ven 8 Mai 2009 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 18 Avr 2009 - 17:04

Je ne dormis pas cette nuit-là. Trop occupé a planifier et le voyage, et nos actions. Magma était quelqu'un de sage et lucide. Je le respectais pour ça. Son choix était de loin le plus censé qu'il ait pu faire mais je ne pouvais pas dire que cela me plaisait.

Bah tant pis. Je ferais le necessaire mais qu'ils ne s'attendent pas a me voir discuter de la pluie et du beau temps....

Soudain, des bruits de pas. Legers. J'ouvris les yeux et vis Lenalee et Sheïa s'avancant. En soufflant, je m'étirai pour soulager mes jambes ankylosées par la position dans laquelle je me trouvais.

-Bon, fis-je une fois qu'elle furent arrivées a mon niveau, j'espere que vous vous etes préparée parce que ce voyage ne risque pas d'être de tout repos. Qui plus est, je ne suis pas spéciallement d'humeur a bavarder alors je vais aller droit au but.

Captant leur attention, je continuai:

-Je ne pense rien vous apprendre, mais j'espere que vous obéirez a mes ordres quel qu'ils soient. Même si je vous demande d'aller vous placer a découvert devant une créature, c'est qu'il y a une bonne raison donc, obéissez, et nous réduirons les dégats.

Je les regardai chacune leur tour. Elles paraissaient génées et mal a l'aise.

-Allons-y, déclarai-je.

Nous marchames donc jusqu'a un petit port ou un bateau en direction des Iles du Ponant nous attendait. Au moins une semaine de voyage. Une semaine a supporter la présence d'un équipage et de tout ce qui touche a mes obligations. Arrivés sur le pont du bateau, les deux filles du feu défirent leur bagages et le capitaine les conduisit dans leur chambres. Quant a moi, je m'enfermai dans ma cabine pour reflechir a la suite des opérations, et surtout pour ne pas etre dérangé.

_______________________________________________________________

Au tour de Lena de poster, puis a Sheïa. Je posterai celon l'ordre établi mais uniquement pour donner des directives. Puis, apres un certain nombre de post, je placerais un "obstacle" et un message a l'ordre de Magma pour que son équipe intervienne. Donc pour l'instant, il n'y a que Lena puis Sheïa et moi qui posterons.
A vous ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Sheïa
**
**
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 318
Date d'inscription : 08/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Lun 20 Avr 2009 - 18:52

Le navire était immense... Je ne voyais qu'une succession de couloirs, de portes et de salles défiler devant moi. Comment toutes ces pièces pouvaient-elles tenir dans un seul et même navire? Comment un tel monstre pouvait-il flotter? Lenalee regardait aussi tout autour d'elle. Je tentai de retenir le chemin que nous prenions pour nous diriger vers notre chambre. Nous aurions l'air fin si nous nous perdions alors que la mission n'avait pas encore commencé! Mais quand même... Avec un bateau aussi grand, ils auraient pu penser à faire un plan accessible à tous! Finalement, nous arrivâmes devant la chambre et le capitaine prit congé. La première chose que j'entendis après avoir ouvert la porte fut:

- Je prends le lit du dessus!

Puis Lenalee sauta sur le plus haut des deux lits superposés. La chambre était plus petite que celle d'un palais mais plus grande qu'une cabine normale. Je m'attendais à une pièce exigüe et je me retrouvais dans une salle où l'on pouvait marcher à deux sans se bousculer! Tout était-il si démesuré ici? Tout en défaisant nos bagages, Lenalee et moi discutâmes:

- Je n'arrive pas à me rendre compte que nous partons réellement à la recherche de dragons! Ils n'ont vraiment pas disparus? J'ai toujours voulu en voir un de mes propres yeux!
- Moi aussi. Ce doit être fascinant! J'espère que nous en trouverons un!

Elle avait dit cela sur un ton enjoué mais il lui manquait l'enthousiasme qu'elle aurait dû avoir à l'idée d'une telle expédition. Depuis le début, elle avait feint la gaité mais je me rendais bien compte que quelque chose n'allait pas...

- Lenalee? Masao est-il toujours aussi distant ou est-ce parce que quelque chose ne va pas?

Elle ne répondit pas tout de suite mais quand elle le fit, se fut en continuant de ranger ses affaires.

- Pourquoi est-ce que tu poses cette question? Non, il n'y a rien, vraiment... C'est juste son caractère qui veut ça...

Elle l'avait dit avec un sourire triste aux lèvres... C'était donc bien ça qui la préoccupait. Mais pourquoi ne m'en parlait-elle pas? J'espérai que ce n'était pas trop grave... Puis elle me regarda et continua :

- C'est juste que... Elle lâcha un soupir. ... cette mission est vraiment importante pour lui et il doit se sentir frustré de ne pas se la voir entièrement confiée... Il a toujours été d'une nature solitaire...

Elle baissa à nouveau la tête. La pauvre! J'aurais voulu lui dire quelque chose qui puisse la réconforter, la rassurer mais je ne savais pas quoi... Puis elle se redressa et avec un faux sourire dit:

- Ça va passer!
- Oui, j'en suis sûre.

Je décidai d'arrêter là la conversation et de tout faire pour la rendre plus joyeuse.

Huit jours se passèrent sans encombres. Nous aidions tant que nous le pouvions à bord, même si nous ne connaissions pas grand chose à la navigation. L'équipage était très gentil, mis à part un homme qui s'amusait à nous voir nous efforcer de retenir telle ou telle corde. Durant tout ce temps, je tentais de divertir Lenalee en lui parlant des dragons, pour lui transmettre mon enthousiasme mais ce n'était pas facile: en huit jours, nous n'avions que très rarement vu l'amiral qui restait constamment dans sa cabine et mangeait peu. Le voyage commençait à se faire long lorsque le capitaine vînt nous avertir que nous arrivions à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mar 21 Avr 2009 - 14:12

Les côtes devenaient de plus en plus nettes, nous nous apprêtions à accoster. Je lançai un coup d'œil vers Sheïa, elle avait des étoiles dans les yeux en regardant les côtes se dessiner petit à petit, et un grand sourire illuminait son visage. J'adoptai la même attitude, c'était une mission exceptionnelle que nous nous étions vue confier. J'en étais honorée. Masao était toujours affairé à rassembler ses affaires, de tout le voyage, je ne lui aurait pas adresser la parole une seule fois. Il était resté cloîtré dans sa cabine pour rarement en sortir, alors qu'avec Sheïa nous avions découvert les joies de la navigation, et j'en étais ravie.

Nous débarquâmes et sans perdre de temps, nous nous enfonçâmes dans les terres des îles du Ponant. Masao prit la tête, nous le suivions au pas. Rapidement nous quittâmes la plage pour nous retrouver sur une route déserte, un silence assommant régnait. Essayant de détendre l'atmosphère, j'engageai la conversation :

- Trouver des dragons ... Après tout, ça ne devrait pas être trop difficile, ces créatures ne doivent pas être très discrètes !

- Bien sûr, et dans cette étendue déserte, marcher quelques semaines devrait suffire ! Avec un coup de chance, on tombera peut être sur l'un d'eux !

Nous rigolions à nos blagues stupides, Masao, lui, restait de marbre. Nous poursuivîmes la route sans y faire attention. Le paysage était vraiment désert, seuls quelques arbres et touffes d'herbes jaunâtres étaient parsemés dans cette immense étendue de cailloux et poussière.

Soudain Masao changea de direction et commença à grimper en haut d'une dune, sans poser de question nous le suivîmes. Cette ascension se transforma rapidement en escalade, Masao fut le premier à atteindre le sommet, nous le suivions de près. Ici il y avait du vent qui venait se perdre dans nos cheveux, et l'air que nous respirions était frais et vivifiant. Admiratives Sheïa et moi avancions jusqu'à Masao. Devant nous se dessinait un magnifique paysage de verdure, une grande forêt occupait la quasi totalité de l'île, ou du moins ce que l'on en voyait. Un village siégeait à la lisière des arbres, juste à nos pieds, et plus loin vers l'est se distinguaient des montagnes aux sommets enneigés. Une rivière prenait sa source dans ces montagnes et traversait tout le paysage, coupant la forêt en deux. Le soleil grimpait dans le ciel d'un bleu azur, ici il paraissait plus grand et plus puissant que n'importe quel endroit du sekai que j'avais pu visiter. Je pris une grande inspiration, gorgeant mes poumons de cet air revigorant.

- Descendons dans ce village.

Sans plus attendre nous dévalions la dune, nous dirigeant vers celui-ci. La plupart des villageois ne prêtaient pas attention à nous, nous n'étions que des étrangers pour eux. Seuls quelques uns nous dévisageaient curieusement. Masao s'approcha du comptoir d'un marchand, et bien que nous n'ayons pas besoin de provisions, il lui en réclama. Le vieil homme retourna en boutique avant d'arriver avec ce qu'avait demander Masao, il le paya, puis se rapprocha du marchant, lui chuchotant :

- Excusez nous, êtes vous au courant des rumeurs qui circulent par ici ?

- Par rumeurs vous entendez ...

- D'énormes animaux qui seraient venus peupler votre terre ?

- Ah, oui, j'en ai entendu parler. Mais balivernes, ce ne sont que des rumeurs. Personne n'a jamais vu quelque chose de pareil ici !

- Et selon vous, où pourraient se cacher d'aussi grosses bêtes ?

- Si elles sont si énormes que vous me le faites entendre, je ne vois que les montagnes. Elles regorgent de grottes en tout genre dont certaines font une bonne vingtaine de mètres de hauteur ! Je ne vois que ça.

Puis le marchand s'approcha à son tour de Masao pour dire d'une voix inaudible au reste des habitants :

- Parce que vous êtes ..?

- Des chasseurs de primes.

Le vieil homme se redressa, nous dévisagea chacun notre tour, puis avant de s'en retourner dans sa boutique, nous souhaita bonne route. Nous sortîmes du village et faisions alors route vers ces montagnes. Sur le chemin, Sheïa ne pu s'empêcher de demander :

- Masao, pourquoi avoir pris d'autres provisions ? Nous en avons suffisament, cela nous surcharge plus qu'autre chose.

- Un marchand ne divulgue pas ses connaissances sans une contrepartie financière.

Elle se contenta de la réponse, nous continuions notre chemin.


Dernière édition par Lenalee le Mar 21 Avr 2009 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mar 21 Avr 2009 - 16:07

Donc, on a un endroit ou chercher...

N'ayant pas besoin de trainer d'avantage dans ce village, je decidai de partir. Nous continuames donc en direction des montagnes. La route sinueuse et mal entretenue était la preuve que personne n'était passé par là depuis un bon moment. Alors comment les rumeurs ont-elles pu venir si personne n'était là pour les transmettre.... A moins que ces "monstres" ne ce soit déplacés. Cela ne nous faciliterait pas la tache....
La nuit arriva. Les premieres étoiles tomberent sur le ciel et la lune jaune fit son apparition.

-Dormons là pour la nuit, déclarai-je, nous avancerons dans la montagne demain a l'aube.

San plus discuter, les deux jeunes filles monterent leur tente et je fis de même de mon coté. J'allumai un feu et prit de la nourriture. Je laissai manger Sheïa et Lenalee tandis que je me dirigeai dans mon bivouac.
De mon sac je sortis un petit livre. Je le feuilletais vaguement en mangeant. Durant une heure je restai perdu dans mes pensées. De vagues souvenirs sur une affaire me revinrent. Le huhulement d'une chouette me sortit de mes songes. Je passai la tête en dehors de la tente. Personne. Elles dormaient déjà. Je sortis donc et m'installai devant le feu. Jouant avec une brindille, je continuai de regarder le livre. La soirée passa ainsi, et l'aube arriva. Lenalee fut la premiere a sortir de la tente. Elle attaqua le petit déjeuner et ne parla qu'avec Sheïa quand celle-ci fut arrivée.
Le repas fini, nous rengeames le camps en effacant le plus de trace possible. Mais je laissai volontairement une trace de cendre au sol...
Plus nous nous enfoncions dans la montagne, plus ces sommets escarpés étaient menancant. Ils semblaient nous repousser, nous dire de partir. Mon regard se posa par hasard sur une pierre. Je m'avancai pour mieux voir.

-Venez par içi.

Sheïa et Lenalee vinrent presque aussitot.

-Oui?

-Regardez la pierre.

Dubitative, Sheïa s'avanca mais haussa des épaules. Je soupirai et envoyai une gerbe de flamme sur une pierre un peu plus loin durant deux bonnes minutes.

-Maintenant allez voir là-bas.

Les deux jeune filles s'executerent. Lenalee fut la premiere a remarquer quelque chose.

-Mais....c'est casiment identique...

-Exact. Ce qui signifie que soit un maitre du feu est passé par là, soit nous approchons d'un repaire de dragon. De plus, les marques creusées dans la roches sont surement celle laissé par une créature plus petite. Mieux vaut rester prudent a partir d'içi.

Lenalee aquiesca et nous continuames de marcher. Dix minutes apres, Sheïa s'arretta.

-Qu'y a-t-il? demanda Lenalee.

-Rien....juste une....

-Présence n'est-ce pas?

-Oui....

Nous sommes suivis...

Un mugissement assourdissant retentit. Ce cri se repercuta sur la paroi et plusieurs rochers se briserent de la falaise. Lenalee se jeta sur le coté, évitant une pierre.

-On ferait mieux de partir d'içi, conseilla-t-elle.

Nous courrames donc pour echapper a l'éboulement. Mais quelque chose clochait. Ce n'était pas le cri qui provoquait l'éboulement. Il y avait autre chose. Je levai les yeux. Une vision d'effroi. Une sorte d'iguane a grade crete courrait le long de la falaise qui nous surplombait, donnant des coups de flanc contre les rochers pour nous empecher d'avancer. Je me retournai et envoyai sur une touffe d'herbe rasse une boule de feu et continuai a courrir. Mais le monstre fut plus rapide. Avec une agilité déconcertante, il sauta devant Sheïa, lui barrant le passage. Il hurla. Son haleine empestait la mort. Lenalee envoya une boule de feu visant la tête de la créature. Sans broncher, la bête encaissa et cria de plus belle.

-Cachez vous derriere un rocher vite!

Lenalee prit Sheïa par la taille et l'emmena derriere un rocher, situé plus loin. Le monstre semblait se rire de nous. Ses rangées de dents étaient impressionantes. Cachés derriere une pierre, je criai.

-Lenalee, Sheïa, vous allez viser ses yeux. Maintenez-le a distance le plus longtemps possible.

Elles ne répondirent pas mais une avalanche de flamme pleuvait déjà sur la créature. Sans perdre de temps, j'écrivis un message d'alerte.

A l'ordre de Magma.
Nous sommes tombé dans une embuscade. Un Samlar je pense. Nous sommes passés par un village. Demandez au vendeur de poissons "L'ordre de la Cendre", il vous dira ou nous sommes partis. A travers....


Un craquement. Je levai les yeux. Un rocher tombait dans ma direction et, avant que je n'ai pu bouger, il s'ecrasa sur ma jambe. Une douleur impressionante irradia ma jambe puis remonta mon dos avant de finir dans mon crane.

Allez j'ai connu pire...

Malgré la douleur, je continai a ecrire.

A travers le dédale vous verrez surement des endroits carbonnisés. Suivez les. Je....

Plus de force dans le bras. Le coup a ma jambe avait provoqué une hémoragie interne importante. Je saisis un sifflet et soufflai dedans. Un faucon apparut dans le ciel quelques minutes après. Le Samlar avancait lentement et les forces des deux jeunes filles faiblissaient. J'attachai le message a la patte du faucon. C'était le plus rapide que j'avais, uniquement en cas de danger. Une fois envolée, je criai.

-Repliez-vous! Le temps que les renforts n'arrivent, il sera trop tard. Si la créature continue, nous finirons sous les décombres. Retournez au village!

-Je refuse de vous laisser là amiral. Nous po....

-C'est un ordre! Ne vous en faites pas pour moi. Je survivrais.

Je ne savais pas ce qui me prenait d'être aussi téméraire, voire inconscient, mais me retrouver avec la mort de deux jeunes élèves sur le dos serait au dela de mes forces. J'en ai déjà fait le constat et je n'étais pas tenté de recommencer.
M'appuyant sur ma jambe valide, je sortis Shimobashira de son fourreau. A travers son métal, je fis jaillir une langue de feu. Le Samlar encaissa, tourna la tête vers moi et s'avancai dans ma direction.

-Partez!

Le doute se lisait sur leur visage. Allait-elle m'obeir? Ou risquer l'insubordination? Erigeant un mur de flamme bleue pour stopper l'avancée du monstre, je leur jetai un regard lourd de concéquence.

-Je sais dans la situation dans laquelle vous etes. Mais je vous le repete, partez! Maintenant!

Sheïa prit Lenalee par la main et partirent toutes les deux. Le Samlar hurla pret a les arretter mais avec un eclair, je fis effondrer la paroi pour qu'il reste içi. Il me jeta un regard furieux apres avoir vu deux proies partir.

-C'est entre toi et moi.

Prenant appuie sur ma jambe gauche, je pointai Shimobashira dans sa direction. Nous restames ainsi, dix minutes, le temps que Lenalee et Sheïa ne s'éloigne. Le Samlar chargea. Mais il s'arretta. Il avait senti quelque chose que j'avais aussi senti. Il cria, mais cette fois de peur, et parti. En face de moi, une ombre se dessinait. Longue et infiniment puissante.

Un....un dragon....

L'ombre disparue derriere les sommets de la montagne, avec un cri beaucoup plus imposant que celui de la créature. Je tombai au sol. Ma jambe me faisait trop mal. Le sang se répandait dans mon corps. Je ne savais pas si je tiendrais jusqu'à l'arrivée de Magma. Un dragon venait de me sauver. Je fermai lentement le yeux. J'étais heureux. Pour la premiere fois de ma vie, j'étais heureux. Un mince sourire s'étira sur mes lèvres et je sombrai....dans....

______________________________________________________

A l'équipe de Magma d'intervenir. Let's go! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mar 21 Avr 2009 - 22:32

Tard dans la soirée, le seigneur du feu s'attardait encore sur son bureau éclairé par la lueur chancelante d'une lanterne. Il avait passé toute la soirée à travailler et retravailler sous tous les angles les informations concernant les dragons.
Plusieurs heures auparavant, il s'était rendu dans la bibliothèque centrale de la nation du feu afin de trouver des écrits parlant des premiers maître du feu. En tant que chef de la nation du feu, il avait accès à tous les livres de la réserve. Les étagères de livres s'élevaient de plusieurs mètres et chaques étagères étaient remplies d'ouvrages en tout genre. Tous les trésors de la nation du feu se trouvaient devant lui, il n'avait plus qu'à trouver son bohneur. Magma qui semblait perdu dans toutes ces colonnes de livres était desesperé, il n'avait toujours pas découvert un seul ouvrage parlant des dragons.
La documentaliste amusée par l'air agacé de l'homme, lui porta secours. Comme si elle fouyait sa poche elle trouva trés facilement l'ouvrage qui parlait des mythes et des légendes de la nation du feu. Magma l'en remercia vivement et se retirra.

Depuis lors il n'avait pas bougé de son siège absorbé par les récits comptés dans l'ouvrage. Les pages jaunies par le temps semblait hurler à l'agonie à chaque changement de pages. Le seigneur du feu était toute fois rassuré que la plupart des récits du livre ne soit que des légendes. Cependant il s'attarda sur une étrange gravure figurant au verso d'une page. Une étrange créature était représenté sur la page, il ressemblait à un gros lezard à colerette, Magma savait qu'il avait déjà vu se genre de créature mais son nom lui échappait.


* Que fait cette créature dans un récit myhtes et légendes se demanda t-il, si j'en ai déjà vu c'est qu'ils existent encore.*

Il replongea entre les pages de l'écrit et parcouru les lignes rapidement. Au fur et à mesure que ses yeux suivaient les lignes, une expression de terreur se dessina peut à peut sur son visage. Lorsqu'il eu terminé la fin du chapitre il s'arretta de lire, de la sueur perlait de son front, il était inquiet.

Car d'après le vieil ouvrage le secret des dragons serait gardé férocement par une créature que l'on dit imbattable. Si ce récit n'est pas une légende Masao court un grave danger.
TAP TAP il fut interrompu dans ses pensées par un tapement à la fenêtre de ses appartements. Un faucon messager attendait patiamment de l'autre coté du vitrage qu'on deigne lui ouvrir. Mais ce n'était pas n'importe quel faucon messager, c'était celui de son ami Masao. Il s'empressa d'ouvrir la fenêtre pour laisser entrer le rapace et il retirra rapidement le message porté par le faucon.
Il déplia le parchemin et parcouru la lettre de ses yeux bleus.



A l'ordre de Magma.
Nous sommes tombé dans une embuscade. Un Samlar je pense. Nous sommes passés par un village. Demandez au vendeur de poissons "L'ordre de la Cendre", il vous dira ou nous sommes partis. A travers....
le dédale vous verrez surement des endroits carbonnisés. Suivez les. Je....


L'écriture d'habitude soignée de l'amiral était pratiquement illisible. Il avait dû écrire ce message d'alerte dans la plus grande des précipitations.
Un samlar? Ca y est, un flash apparu au chef de la nation du feu, c'était le nom de la créature qu'il avait vu dans le vieux livre. Ses inquiètudes se confirmait, l'équipe de Masao avait subis une attaque de cette créature. Heureusement Masao avait eu le temps de lui indiquer où reprendre les recherches, il reconnaissait bien là l'esprit de son amiral.


L'esprit de Magma s'activait il cherchait la meilleure des solutions à prendre. Si il avait écouté son instinct il aurait immédiatement quiité son bureau pour porter secours à Masao, Lenalee et Sheia. Mais la raison l'emportta sur la folie; Il se devait d'agir vite et bien.
Il claqua des doigts et une langue de feu l'avala, il se volatilisa laissant la pièce éclairée par la lueur de la lanterne qui faiblissait de plus en plus, lorsque la couleur orangée d'un levé de soleil perca le vitrage de la fenêtre la flamme se consumma.


Le seigneur du feu réapparut dans la grande salle du palais impériale. Il appella sa garde personnel qui avait bien du mal à suivre le chef de la nation. Les soldats s'inclinèrent devant Magma, le chef de l'esquadron releva légerement la tête afin de lui faire comprendre qu'il était près à recevoir les ordres.

_ Réunion d'urgences trouver les maîtresses du feu, Alexia, Hikumo et Happy-Girls, ALLEZ!! ordonna Magma.
Les soldats se retirèrent afin d'executer l'ordre donné. Le seigneur du feu se préparait pour une missionde sauvetage. Alors qu'il repartait vers ses appartements pour trouver son vieux maître Yago, une brise souffla sur sa nuque puis une deuxième et une troisième.

_ Si vous croyez pouvoir me prendre par surprise avec une vitesse aussi ridicule, c'est que vous me sous estimer parla Magma. On aurrait pû croire qu'il devenait fou si 2 hommes et une femme n'étaient pas sorti de l'ombre de la grande pièce.
Je dois dire que votre plan d'assassinat était presque parfait, mes gardes viennent de partir à l'instant seulement encore une fois vous m'avez sousestimé.

_ Notre plan n'a pas echoué bien au contraire jeune chef répondit la femme, nous voulions t'isoler afin de nous occuper plus facilement de toi. Tes capacités? certes tu en as mais contre trois brillant maître du feu tu ne t'en sortira pas vivant je le crains.

Magma lacha un leger sourire la femme osait lui parler sur ce ton, elle oubliat son titre et il allait le leur rappeller. Il était près...

Les deux hommes s'élancèrent vers le seigneur du feu tandis que la femme restait en retret. Magma n'avait toujours pas bougé lorsque un des hommes tira un sabre court et le second deux dagues. Il se contentait d'observer les mouvements des assassins, cherchant une faille dans leurs déplacement à exploiter. Malheureusement leurs gardes était parfaite, l'homme au sabre court attaqua le chef de nation au niveau de la tête. Il effectua un coup horizontal destiné à hotter tout lien entre corps et esprit. L'homme trancha dans le vide, MAgma s'était baissé au dernier moment pour esquiver le coup cependant, l'homme au dague s'empressa d'exploiter la position défavorable du seigneur du feu. Il piqua de la main droite vers le coeur de Magma tandis que de sa main gauche il tentait de lasserer l'habdomen du jeune homme.
Le seigneur du feu pris impulsion sur ses mains et pivota sur lui même pour esquiver le coup de nouveau l'homme frappa dans le vide. Magma sourriait il ne pourraient pas le vaincre avec des techniques si lente. Lorsqu'il se redressa un jet de flamme d'une ampleur boulversante fillait vers sa poitrine. La jeune femme était un maître du feu et elle l'agressait en lui envoyant de nombreux jets de flammes d'une puissance incroyable.
Les flammes avalèrent le chef de nation, les assassins sourriaient avec un air de triomphe.


_ Quel minable !! déclara la jeune femme, les deux hommes pouffèrent de rire.
_ Qui est minable demanda une voix dans le dos des deux hommes. Ceux-ci l'avaient encore sous estimé et à l'iade de lames de flammes d'une precision mortelle il trancha la gorge des deux assassins. Ils s'écroulèrent avant de comprendre qu'ils étaient mort.
La femme semblait paniquée, elle savait que seule elle n'avait pas la moindre chance contre le seigneur du feu. Celle-ci s'agenouilla en implorant le pardon de Magma, elle faisait vraiment peine à voir.


_ Ne vous inquietez pas je ne vais pas vous tuer. Mais je voudrais savoir pourquoi vous avez attenté à ma vie? Demanda Magma en plongant ses yeux bleus dans ceux de la jeune femme.
_ Ma famille protège depuis des generations le secret le mieux gardé de toute la nation du feu. Mais aujourd'hui certains élements refont surface et nous devons agir afin de supprimer tout ceux qui interfereront dans ce secret qui n'aurait jamais dû être dévoilé.

_ Un secret? Quel secret parlez! ordonna le seigneur du feu. La femme ne pouvait plus quitter des yeux le jeune chef de nation, celui-ci exercait un total contrôle sur son esprit. Elle ne pouvait rien faire d'autre que répondre.
Elle allait répondre quand elle s'écroula morte sur le sol. Une capsule de poison glissa d'entre ses dents, elle s'est donnée la mort pour protéger son secret. Les choses étaient plus grave que Magma ne le pensait.


* Ainsi une société secrète agis dans l'ombre afin de protéger un secret inconnu de tous. Pourtant nous devons nous être rapproché dangereusement de la verité pour que des assassins penetrent ici. Maso et les autres cours vraiment un grave danger. La créature doit être sous les ordres de ces hommes* pensa Magma.

La porte du palais s'ouvrit à la volée, deux douzaine de soldats penetrerent dans la salle impériale.
_ Seigneur s'ecria le commandant de l'unité, Vous allez bien?

_ Oui ne t'inquiète pas Altor, je vais bien si vous pouviez simplement sortir ces corps d'ici avant que cela n'empeste.
Le dénommé Altor claqua des doigts et une demi douzaine d'hommes se chargèrent d'évacuer le décor macabre. Le commandant avait insisté pour rester aux cotés du seigneur du feu, Magma n'avait pas protesté il était heureux de revoir son rival d'enfance.

Enfin le chef de sa garde personnel penetra dans la pièce. Il s'inclina et pris la parole:

_ Toutes mes excuses maitres pour ne pas avoir été la pour vous protéger. Cela ne se reproduira plus je ne fahirais plus à mon devoir.
Le commandant Altor envoya un sublime crochet du droit au chef d'esquade pour le punir de son manque de discipline. Celui-ci encaissa le coup sans bronché, c'était une punition normal pensa t-il.

_ Nous avons trouvez les maîtresses du feu seigneur les voici. Il se retirra, les 3 jeunes femmes se tenaient là et observaient le sol encore rosé par le sang des assassins. Elles s'inclinèrent devant Magma puis se relevèrent.

Magma leur expliqua la situation, le message d'alerte de Masao, les assassins, ses étranges découvertes à propos de la créture gardant le secret des dragons. Une fois informées, il leur donna rendez vous dans 30 minutes pour partir au secours de Masao, Lenalee et Sheia.
Le seigneur du feu lui même, allait sur le terrain cela promettait de l'action et des rebondissements.

___________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hikumo
-
avatar

Féminin Age : 24
Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Jeu 23 Avr 2009 - 21:21

A peine arrivée chez elle, Hikumo se précipita dans sa chambre. Elle vidait déjà son armoire en jetant ses affaires un peu partout, en quête de tenues de batailles à mettre dans sa valise.
Pour qu’elle raison avait-on attenté à la vie du seigneur ? Pour garder un secret sans doute important, avait dit ce dernier…Et ce secret serait en relation avec la créature qui avait attaqué Lenalee, maître Masao et Sheïa. De plus, le seigneur lui-même se déplaçait…Cette mission devait sûrement être très dangereuse.
Mais se poser trop de questions ne servait à rien, et ralentissait les préparations.
Dans un peu moins d’une demie-heure , elle devait être prête.
Elle n’angoissait pas ; le chef savait ce qu’il faisait.
Ceux pour lesquelles elle s’inquiétait étaient son amie Lenalee, son maître Masao et Sheïa ,qu’elle ne connaissait pas beaucoup mais compatissait.

_ « Alors, cette réunion, Hikumo ? »
_ « Je n’ai pas le temps de discuter ,maman. Tous ce que je peux te dire, c’est que je pars en mission avec le jeune seigneur et d’autres maîtresse du feu,et c’est urgent. Nous partons pour la prochaine heure. Tu peux m’apporter mes katana ,s’il te plait ? »

Aussitôt dit, aussitôt fait, la mère de la jeune fille partit chercher les armes de sa progéniture et les lui apporta avec son regard inquiet habituel. Hikumo examina rapidement l’état de ses lames ,accrocha les fourreaux à sa ceinture et la porta à sa taille.

Après quelques minutes, elle ferma enfin son sac.

_ « Tu n’as rien oublié ? »
_ « Je ne crois pas .Et puis de toute façon, je n’ai pas le temps de vérifier. Mes compagnons m’aideront, ne t’inquiète pas. »

La jeune manipulatrice des flammes courut vers la porte et en un rien de temps disparue.
Sa mère put la voir du balcon, Hikumo était vraiment très pressée, vraiment trop pressée. Sûrement, quelque chose l’angoissait.
Alors, du balcon, la mère cria à sa fille :

« Je t’aime ! Fais attention à toi, surtout ! »

La jeune fille esquissa précipitamment un geste d’au revoir.

_« Je sais. Moi aussi ,Maman ! Je ferais attention, promis ! »

Elle arriva au point de rendez-vous. Il n’y avait encore personne…
La jeune fille se sentit idiote, et se dit qu’elle aurait pu embrasser sa mère et ses frères avant de partir. En attendant les autres, elle se perdait peu à peu dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
http://Lyssangellenegh.skyblog.com/
Mouchipette
*
*
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 401
Date d'inscription : 31/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mar 28 Avr 2009 - 19:41

A peine ais-je eus le temps de fermer mon sac que mon père accoura en me tendant mes poignards.
Je le remercia par un sourire et accrocha mes armes à la taille.
Je lui fit la bise et partit sans lacher un mot.

Cela faisait bien 10 minutes que je marchais et je commencais seulement à appercevoir le lieu de rendez-vous ainsi qu'Hikumo qui était assise.
Je m'approcha d'elle et lui fit la bise.
Je m'asseya auprès d'elle pour attendre le reste de la troupe.
Hikumo sembla un peu stressée, d'ailleurs moi aussi, alors j'esseya de commencer une conversation pour nous changer les ides.

Et quoi de neuf chez toi? Appart la mission qu'on va commencer. . .

Oh, rien de spécial. . . Et toi?

Rien non plus.

Visiblement la conversation ne commencera pas.
Mais nous vîmes Alexia et le seigneur du feu Magma arriver.
Je me releva et m'inclinait devant le seigneur Magma. Hihkumo fit de même.

Magma : Relevez-vous, ce n'est pas la peine de vous incliner. Si vous devez le faire à chaque fois que l'ont se voit, vous devrez passer votre journée à ca.

Je me leva et fis bonjour à Alexia.

Venez, on a 30 min de route pour aller aux quais.

Je pris mon sac que j'avais laissé à terre et le metta sur mon dos.
Magma commencait à marcher assez raidement mais ralentissait au bout de 5 minutes.
Le temps semblait long. . . on entendais les oiseaux chanter.
Je regardais Hikumo qui semblait moin stressée.
Je m'approcha d'Alexia et lui murmura à l'oreille :

Sais-tu pourquoi des gens on voulu du mal au seigneur?

Alexia regardais si Magma ne se retournait pas et poursuiva :

Non, aucune idée. . . mais ce ne sont pas trop nos affaires.


(désolée pour le retard ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://lady-gaga-les-fans.xooit.fr/
Alexia
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 228
Date d'inscription : 10/01/2007

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mer 29 Avr 2009 - 17:10

Comme tout le monde était à présent là, nous pouvions embarquer rapidement à bord car le temps nous était compté.
L'équipage nous fîmes bon acceuil et nous accompagnèrent à nos cabines afin d'y déposer nos affaires.

Après, nous sommes montés sur le pont pour apprendre un plus sur la mission qui nous attendait.

Magma regardait au loin pour contempler l'horizon, son visage révelait une certaine inquiétude; il avait envoyé son amiral, son meilleur ami quelque part au fin fond du pays et avait reçu de sa part un appel en détresse.

Il se retourna vers nous et nous adressa un sourire.

Filles du Feu, nous voilà partis pour une grande aventure qui s'annonce périlleuse.
J'aimerais avant tout que vous écoutiez attentivement ce qui suit car la réussite de la mission en dépendera.
Tout d'abord, sachez que vous êtes toutes les trois différentes, par vos techniques de combat, de penser et d'agir,ceci ne sera pas un obstacle tant que vous resterez soudée.
Vous avez déjà mener à bien de nombreuses missions mais celle-ci sera différente de toutes les autres.
Alors, ayez confiance en moi et soyons unis car c'est ensemble qu'on réussira
.

Magma pris congé de nous pour parler au capitaine du navire, quant à nous, on est redescendu en bas dans notre cabine.

Pffiou, on n'en sait toujours pas plus sur cette mission!

Oui, c'est vrai... en tout cas, il a bien insisté sur la confiance et la solidarité, ce sont des valeurs auxquelles il y tient.
D'après toi, quand arriverons-nous à destination?

Aucune idée... et toi Alexia tu sais quelque chose?

Eh bien, j'ai appris par l'équipage que ce navire était celui de Magma. Et qu'il était conçu pour la vitesse, donc je dirais que dans moins de 2 jours nous arriverons si le temps nous est favorable
.

On frappa à la porte, on venait nous servir le dînner, nous mangâmes dans la bonne humeur en lançant quelque fois quelques plaisanteries pas bien méchantes sur l'équipage.
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 2 Mai 2009 - 14:21

Le voyage avait débuté depuis peu que déjà la lueur du soleil diminuait à l'arrivée de la Lune. Magma avait requisitionné son propre navire pour arriver sur les lieux le plus vite possible. Alors que la premiere equipe avait mis une semaine pour arriver sur les îles du Ponant, le seigneur du feu arriverait dans quelques jours.
Pour cette première journée en mer, tout se passait bien, les maîtresses du feu étaient anxieuses car elle ne savaient pas ce qu'il se passait réelement. Mais le chef de nation voulait leur réveler la verité un peu plus tard.
Il donnait des instructions à l'équipage afin que le bateau navigue rapidement et prudamment, après tout ils étaient probablement poursuivis par cette mysterieuse organisation.

La nuit tombait et les maîtres du feu passèrent à table, Magma restait silencieux tout en obsrvant les jeunes femmes. Il réflechissait, ses pensées étaient toutes tournées vers son amiral, dont il n'avait plus aucune nouvelle depuis leur départ. Il fallait arriver prestement car il craignait pour la vie de la première équipe. Magma s'en voulait car il avait negligé l'importance de la découverte qu'ils avaient faites Masao et lui. Les dragons étaient peut être de retour cependant nous n'avons pas pensé qu'une organisation secrete se mettrait en travers de notre chemin.

Les jeune femmes lancaient quelques blagues pour tenter de détendre l'atmosphère. Magma était heureux de compter avec lui d'aussi bons élements. Il se leva et parla pour la seconde fois durant ce voyage:


- Filles du feu, vous n'ignorez sans doute pas l'objet de cette mission. Nous partons au secours de l'amiral Masao et de ses éleves Sheia et Lenalee. Cette missionavait pour but de découvrir la présence ou nonde dragons sur les îles du Ponants. Or nos recherches ont attirées, une organisation secrète et trés ancienne jusqu'à nous.
Comme vous avez pû le voir au palais, ils n'ésitent pas à s'en prendre au plus haut gradé de la nation du feu. Je vous recommande donc d'être toujours sur vos gardes, y compris sur la mer. Le but de cette organisation est encore inconnue cependant on peut déduire de leur intervention, que nous nous rapprochons d'une verité qu'ils neveulent surtout pas voir resurgir de l'oubli.


Les yeux des maîtresses du feu s'équarquillèrent devant les paroles du chef de la nation. Elles n'avaient pas pensées qu'une organisation auserait s'en prendre au seigneur du feu lui même.

- Cette mission est désormais capitale c'est pour cela que je me joins à vous. NOus ne pouvons laisser une telle organisation agir librement sur nos terres. C'est pourquoi j'ajoute un objectif à cette mission, Découvrir qu'elle est cette organisation et si possible la détruire. Pour cela nous attendrons d'avoir rejoins la première équipe s'ils sont toujours en vie. Notre première étape sera le village mentionné dans le message de Masao. Nous arriveront demain dans la nuit, jusque là préparez vous comme bon vous semblera et surtout restée ensemble. Nous ne sommes pas à l'abris d'une attaque maritime.
Capitaine appella le seigneur du feu, je compte sur vous pour veiller à la securité du pont. Vous savez ce que vous avez à faire en cas d'attaques.


- Oui monsieur!! Répondit le capitaine en se mettant au garde à vous.

- Sur ce mesdemoiselles, je vous souhaite une bonne nuit.
Magma se retirra dans sa cabine et les jeune femmes restèrent sciées autour de la table.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hikumo
-
avatar

Féminin Age : 24
Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Ven 8 Mai 2009 - 17:53

Les jeunes manipulatrices des flammes se sentirent soudainement bien angoissées. Elles entreprirent de discuter sérieusement de la mission ,mais voyant que chacune était nerveuse, elles bâclèrent leurs discours en promettant qu'elles pouvaient compter les unes sur les autres , qu'elles s'entraideraient et qu'elles feront tout pour retrouver leurs camarades et leur maître.

Puis les jeunes femmes se quittèrent. Il était assez tard, et le repos était une des choses importantes dans ce genre de situations. Alors, elles se saluèrent amicalement et entrèrent dans leurs cabines respectives.

Hikumo, bien qu'inquiète pour Sheïa, Lenalee et Masao , était rassurée, car les membres de son équipe savaient très bien se battre et semblaient bien sympathiques. Elle se disait qu'avec le chef de Nation, l'Amiral et ses camarades, une telle mission ira vite...On ne trainera pas. On aura pas le temps de s'ennuyer et ça sera une belle aventure. Il faudra juste être prudente...

Un bruit de verrou retentit et la fit sursauté. Elle empoigna ses armes et les enflamma.
Subitement, la jeune fille sentit le Chi se regrouper. C'est certain, il y avait quelqu'un dans cette cabine...Et cette personne ne devait pas être faible pour un tel taux de Chi.

"Grr...Je dois m'occuper d'une gamine...ça me rend malade!"murmura une voix étrangement posée.
_"Qui êtes-vous ? Où êtes-vous et que voulez-vous ?!" lança Hikumo ,sur ses gardes.

Elle gardait son sang-froid, même si son coeur battait à tout rompre, même si elle était terrorisée.

*Cette chaleur au-dessus de moi...*pensa-t-elle avant d'éviter la trajectoire des boules de feu.

Mais celle-ci donnèrent naissance à un incendie en rencontrant le tissus et le bois du lit.
La fumée qui en émanait était irrespirable, elle brûlait les poumons et piquais les yeux.

Enfin, l'ennemi apparut, s'élançant hors de l'incendie et attrapa fermement le poignet de la jeune fille, lui faisant lâcher un de ses katanas.

"Je m'apelle Findor. Et je voudrais offrir la mort à votre chef. Désolé si je bâcle un peu ce combat, mais une petite fille frêle comme toi ne m'interesse pas."dit-il ,agressif par les mots, calme par le ton.

Et ,à peine avait-il fini sa phrase qu'il la jeta dans le brasier. Seulement, il avait l'air de sous-estimer les capacités des jeunes filles du feu de cette époque...
Quand Hikumo atterit en plein milieu des flammes, il sourit, mais les flammes s'écartèrent et Hikumo se rua vers lui.
Grâce à l'entrainement qu'elle avait passé avec Lenalee, elle avait pu longuement observer les coups de celle-ci , et elle l'imita: son pied s'enflamma et frappa la nuque de son ennemi.
Cependant, ce dernier le para avec une facilité déconcertante. Et sa main se chargea de flammes qui firent souffrir la jeune maîtresse du feu, lui arrachant un cris de douleur.

Elle tomba et il la plaqua au sol, lui empoignant le cou.Alors, la petite manipulatrice du feu tentait de le repousser à l'aide de la force de ses bras.
Une dague sortit de la manche du soldat du feu et ,de sa lame, il se mit à caresser le menton de la jeune fille. Hikumo prit peur et son regard ardent se remplit de larmes.

"Tu sais ce que je leurs fais aux petites pestes de ton genre, je les égorge..."
_"LA NAISSANCE DU PHOENIX BELLIQUEUX!!!" hurla la jeune fille alors que ses rubans de flammes formèrent un oiseaux enflammés qui traversa l'ennemi.

Sur le coup, il fut emporté par son flot de flamme ; il faisait corps avec l'ombre volatile et brisa la fenêtre avant de passer par dessus bord, tout comme elle.

Des bruits de luttes signalèrent à la petite manipulatrice des flammes que ses camarades se battaient , elle aussi. Mais elle était encore terrorisée et toute tremblante...
Elle reprit son calme et entreprit d'aller les aider. Malheureusement, les cabines étaient toutes verrouillées. Alors ,elle fonça vers celle du Seigneur du feu afin de le prévenir que les membres de l'organisation se cachaient aux abords du bateaux.

[Pardon pour le retard!! Pardon , pardon!! Xl xD]
Revenir en haut Aller en bas
http://Lyssangellenegh.skyblog.com/
Mouchipette
*
*
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 401
Date d'inscription : 31/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 9 Mai 2009 - 21:53

BAM!

Je fus poussé par mon adversaire sans nom et heurta mon lit.
Je me remémora la scène de rencontre pour essayer de trouver son nom.

Flashbak (mini)

Je venait d'allumer ma lampe et pris un livre pour m'occuper.
cela faisait un petit moment que je lisais et je remarquais une chaleur inhabituelle dans la pièce.
Je leva légèrement la tête et vis une ombre sur le mur devant moi qui levait la main.
Je sauta directement de mon lit et me retourna.
C'était un homme assez grand et il avait un poignard dans la main qu'il venait de planter dans mon oreiller.
Je fixait furieusement mon adversire et avanca vers lui.
Il m'envoya des flammes qui me poussèrent contre mon lit, je n'était pas prête pour riposter.

Fin Flashbak

H-G : J'aime pas combattre un adversaire sans nom!

Malgré mon mal de dos, je sourit jusqu'aux oreilles en attendant une réponse.

Mon adversaire me regardait avec une drôle de tête.

Vega : je te trouve bien courageuse pour me parler sur ce ton. Mais bon, tu as raison, tu dois savoir le nom de la personne qui te tuera.

Mon sourire disparut en une seconde pour laisser place à une drôle de tête.

Vega : Soit, mon nom est Véga, et toi tu est happy-girls, enfin ton surnom.

Mais d'où sort-il toutes ces informations sur moi?
En tout cas, j'alais pas me laisser faire.


Je lanca quelques flammes avec mes pieds histoire de destabiliser mon adversaire.
Mais il avait compris il me renvoya alors des petites boules de feu pour ne pas mettre le feu à toute la chambre.
J'esquivait sans aucune difficulté.

H-G : N'aie pas peur de te laisser aller sur tes attaques, sinon, ca sert à rien. . .

Il fut un peu vexé par ce que je venais de dire alors il me lanca une série de flammes.
J'en para plus de la moitié, cette fois-ci, il n'a pas hésité sur la force.
Les flammes que j'avais lassé passé derrière moi avaient enflammé mon lit ainsi que ma petite table de nuit.
Je regardais mon petit bouquin que j'avais commencé, celui-ci n'était plus qu'un tas de cendres.

Je me retourna et fixa méchamment mon adversaire.
Furieuse, je lui lanca un bonne grosse série d'attaques, encore plus forte que la sienne, ensuite je m'approcha de lui pour un combat corps à corps.
Vega est assez rapide, mais j'avais reparqué sa façon d'attaquer.
J'évita tous ses coups et me faufila derrière lui pour lui lancer un bon coup dans le dos.
Il tomba sur le sol respirant avec un peu de difficultés.
Je mis mon genoux droit sur son dos et tenait ses mains.

H-G : C'était mon livre préféré, en plus il était pas à moi, qu'est-ce que je vais dire à Hikumo moi?

Sur ce, je pris mon poignard qui était accroché à ma ceinture et le mis au cou de mon adversaire.
Je suis obligée de le tuer, sinon, c'est lui qui le fera.
Je tourna le tête et trancha la gorge de mon adversaire.
Je me leva et regarda ma main qui est pleine de sang.
Je foullait les poches de Vega pour avoir plus d'information sur la personne pour qui il travaillait.
Rien, par contre j'avais trouvé la clé de ma porte.
Je l'ouvrit et sorta le bout du nez, je vis Hikumo arriver avec le seigneur du feu et deux gardes.
Revenir en haut Aller en bas
http://lady-gaga-les-fans.xooit.fr/
Alexia
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 228
Date d'inscription : 10/01/2007

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 10 Mai 2009 - 20:08

La nuit était belle, parfaite pour se prendre l'air sur le pont, je m'étais approchée du bord du navire afin de prendre appui sur la barre et observer l'horizon en songeant à nos compagons qui attendaient notre venue.
Des bruits de lutte me sortirent brusquement de mes pensés,



Hikumo, Happy-girls,
Il se passe quelque chose, vite avant qu'il ne se passe rien de grave...
songeais-je

Je m'élança vers les escaliers qui descendaient aux cabines, seulement je m'arrêta dans mon élan car je sentis une présence malveillante qui guettais mes mouvements.

Halte, qui va là!
je sais que vous êtes-là, montrez-vous!!


Un ricanement se fit entendre, et une personne sortit de l'ombre, une femme habillée étrangement se dressait là devant moi, elle portait sous son long manteau noir, une tunique verte, je n'avais jamais une telle parure,d'après moi elle devait faire partie d'une organisation spéciale.

Répondez qui êtes-vous et que faîtes-vous là?

La femme pointa son index en ma direction et pris une voix solenelle et répondit:

Je suis celle qui va éliminer le grand chef de la nation du Feu, ainsi que tout ce qui se trouvera sur mon chemin!
Ainsi, MOI Appache vais mettre fin à tes jours Alexia du Clan Shoukâ
!


Appache, j'en avais jamais entendu parler, alors comment pouvait-elle me connaître? Surtout que je ne divulgais que très rarement le nom de mon clan, ce qui voulait pour ainsi dire que cette attaque était donc préparé depuis bien longtemps, de plus receuillir de telles informations demandaient des années d'espionnage.

Bon, je n'ai pas de temps à perdre avec toi, j'ai le Seigeneur du Feu à éliminer, alors tiens toi tranquille et meurs sagement !

Sur ces dernières paroles, elle s'élança sur moi avec un poignard dont la lame était fine et très pointue.
J'esquiva facilement son attaque, c'était à mon tour de sortir mon arme, je dégaina mon épée et para directe sa deuxième attaque qu'elle venait de lancer.

Mmh, voilà donc, la fameuse Shiki, l'épée unique forgée selon ta personalité, mmh vraiment intéresssant...

* trop, elle en savait beaucoup de trop, il faudrait pouvoir la capturer pour lui soustirer les infomations.
Pour qui elle travaillait, comment faisaient-ils pour connaître autant de choses...*


Elle m'attaqua une seconde fois, j'esquiva à nouveau seulement,'elle me projetta une boule de feu qui m'effleura l' épaule gauche, je ressentis des picotements brûlants en guise de douleurs.
Je ne m'y étais pas du tout attendu à ce qu'elle maîtrise aussi le feu.

*si c'est comme ça qu'elle veut se battre, et bien il en sera de même pour moi,*

Je me resaisi, et me redressa, j'écarta les doigts de ma paume afin que des flammèches puissent surgir.

Mon épaule... tu vas me le payer..., regarde cette attaque est très jolie, elle ressemble à la chute des fleurs des cerisiers, sauf que ces pétales ne sont ni doux, ni parfumés, je te laisse deviner la sensation...

Je m'approcha de plus en plus d'elle, discrètement elle prit de sa poche une capsule, du poison elle allait se donner la mort, je devais vite l'en empêcher.Mais trop tard, je ne pus rien faire à temps, tout s'était si vite passé.
L'enemie était effectivement neutralisée seulement, c'était sa capture que je désirais et non sa mort.

Je me rappella soudain de mes coéquipières, et je descendis à toute allure les escaliers, je les trouvaient saines et sauves en compagnie de Magma.
Apparement tout le monde a eu droit à une embuscade, un rapport fût ensuite établit.
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 16 Mai 2009 - 14:40

Partout sur le pont on entendait des vruits de lutte Magma se leva de son bureau, la société secrète attaquait?
Il devait secourrir ses compagnons, et surtout empecher que la jeune Alexia ne se fasse capturer, les specificités du clan shouka doivent rester dans la nation du feu. Il saisi rapidement son sabre qui reposait sur son lit et sortit de la pièce, il ressenti rapidement deux présences dans le couloir du bateau.
Un homme surgit de l'ombre jambe tendu pied enflammé, il chargait le seigneur du feu. Magma exasperé par cette attaque surprise de fâce intercepta le pied de l'agresseur en plein vol, il bloqua l'essor des flammes et les retourna contre le lanceur. Les flammes commençaient à dévorer le pantalonnoir de l'assassin, le chef de nation déclara d'une voix glacée:


- Tout ceux qui attenteront à ma vie ainsi qu'à celle de mes amis et disciple perirront sur le champ. Adieu assassin dont j'ignore le nom.

Les flammes dévorèrent entierement l'attaquant qui n'avait pas pû déclarer un seul mot, il était mort calciné par la puissance flamboyante de Magma. Soudain une nouvelle attaque survient dans son dos, Magma ne regardait même pas son adversaire, il tirra son sabre de son fourreau d'un coup vers l'arrière de bas en haut il trancha chair et vêtement de son agresseur. Veillant à ne trancher aucun organes vitaux il saisit le second home par le cou et le souleva facilement:

- Qui t'envoie? Et quelle est votre organisation?

Magma avait plongé dans l'esprit de son ennemie, il allait trouver lui même les réponses à ses questions. Il ouvrit chacune des portes de l'esprit de son adversaire totalement hypnotisé par les yeux bleus du seigneur du feu. Magma tomba sur une porte entierement noir,lorsqu'il l'ouvrit un surplus d'information lui sauta à la gorge, il tria rapidement toutes ces info et se retirra de l'esprit du soldat assassin Magma le ligotta avec une corde de flamme et courrut dans les couloirs du navire pour retrouver ses partenaires.
Lorsqu'il arriva sur le pontles 3 femmes étaient déjà là, elles avaient vaincu leur opposant, il avait à faire à de brillante maîtresse du feu.
Magma s'étant rapidement rassuré que tout le monde allait bien organisa une petit réunion improvisée. Il pris la parole:


- Comme je vous l'avais dit cette organisation à tenté de s'en prendre à nous. Il défende bel et bien ce que nous cherchons à découvrir. Cette organisation porte le nom de "la griffe noir" j'ai soustirré cette information de l'esprit d'un de mes agresseurs mais ce n'était qu'un vulgaire piont qui ne savait rien de plus.
Nous devons nous hatter d'atteindre les îles du Ponant. D'après le message de Masao nous devrions passer dans un petit village et parler à un marchand à propos de "l'ordre de la Cendre". Esperons que nous retrouverons au moins un membre de la première équipe pour nous éclairer sur la situation sinon nous devrons agir seul.
Nous arriverons demain sur les îles du Ponant reposez vous dans ma cabine je monte la garde.


Les maîtresses du feu regagnèrent la cabine du chef de la nation du feu sans protester si Magma lui même assurait leur protection elles n'avaient rien à craindre. Une fois qu'elles eurent disparu Magma s'adresa au capitaine du navire:

- Capitaine faites semblant de laisser le prisonnier s'échaper j'ai une petite idée qui pourrait nous conduire jusqu'au QG de leur organisation, je vous laisse le soin d'expliquer mon départ aux autres.

Le prisonnier s'echappa en pensant qu'il était plus malin que le seigneur du feu. Il aurait quelque chose à raconter aux autres en rentrant, cependant il n'avait pas pensé que le seigneur du feu lui même le prenait déjà en chasse en esperant qu'il le conduise jusqu'au repère de "la griffe noir".



_________________________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hikumo
-
avatar

Féminin Age : 24
Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 23 Mai 2009 - 18:01

Ayant été bien surprises et bien fatiguées par l'attaque précédente, les jeunes filles passèrent leur nuit de leur côté. Sans mot dire. Elle se dissimulèrent dans leurs songes et leurs rêves jusqu'à l'aube.

Au petit matin, tout le monde était prêt pour débarquer, mais une personne ,importante, manquait à l'appelle...Où était donc le jeune seigneur Magma ? Une brève rumeur s'éleva alors qu'on approchait des terres.
Alors , le capitaine fit signe aux jeunes manipulatrices des flammes de le suivre. Il s'avança en un endroit reculé du bâteau, les jeunes filles suivant ses pas. Puis, il surveilla l'absence de regards indiscrets et de coups d'oeils étranger , et enfin, leur murmura:

"Mes petites, votre chef est parti afin de vous faciliter la tâche, afin de trouver le repère de cette organisation. Il a emmené le prisonnier avec lui. Cependant, je ne peux rien vous dire d'autre...
Nous allons débraqué, veuillez rejoindre le pont."

Magma était donc parti faire cavalier seul. Les jeunes manipulatrices des flammes se sentirent soudainement inquiète. Mais si le chef les avait laissé, elles devaient avoir confiance en elles, elles étaient sûrement plus fortes qu'elles ne le croyaient.

On salua poliment et chaleureusementl'équipage et on posa un premier pas sur les îles du Ponant...

(pardon, pas bien motivée...u_u")
Revenir en haut Aller en bas
http://Lyssangellenegh.skyblog.com/
Mouchipette
*
*
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 401
Date d'inscription : 31/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Sam 23 Mai 2009 - 23:25

Cette île était assez magifique, et semblait ne pas être peuplée, mais cette idée fut retirée de nos esprit car on pouvait apercevoir de la fumée au loin.
Avant d'avoir quitté le bateau, le capitaine avait donné une enveloppe à Alexia.
Elle l'ouvrit et lisait à voix haute

Mesdemoiselles, désolé d'être partit sans vous prévenir, mais il fallait se séparer un moment pour gagner du temps.
Je croit que le capitaine vous a dit la raison,de mon départ enfin je l'espère.
En attendant, je voudrait que vous alliez au village et récuperer des informations concernant le passage de l'amiral Masao, de Sheïa et de Lenalee. IL faut aussi absolument trouver le marchand de poisson. J'ai aussi glissé un petit sac qui contient de l'argent dans le sac de Happy pour pouvoir vous acheter de quoi manger et aussi pour un endroit où vous loger.
Je . . .


Alexia : Une partie du message à été déchiré.

Je retira mon sac de mon dos et l'ouvrit en étant à la recherche de l'objet. Je sortit un petit sac rouge fermé par une belle ficelle dorée.
Je l'ouvrit pour compter l'argent mais fut découragée par la quantité.

H-G : Bon, en tout cas nous en avons déjà beaucoup.

Hikumo : On avancerais pas? on ne va pas rester ici éternellement.

Nous avancîmes en guise de réponse.
Nous avions une fôret à traverser avant d'atteindre le village, elle n'était si grande, alors nous l'avions fait en meme pas 20 minutes.
Nous marchîmes à notre aise et examinions le village par de simples coups d'oeils.
Celui-ci n'étais pas si grand.
Mais bon, on était pas là pour parler de la taille du village mais pour mener une petit enquête.

H-G : On se sépare, comme ca les recherches irons plus vites.

Je partis en direction du marchand de légumes tandis que Hikumo et Akexia continuèrent ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
http://lady-gaga-les-fans.xooit.fr/
Alexia
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 228
Date d'inscription : 10/01/2007

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 24 Mai 2009 - 16:02

Pendant que Happy questionnait le marchand de légumes, Hikumo et moi gagnons la taverne la plus proche. Il nous semblait que la taverne était plutôt remplie pour une matinée, ça paressait assez suspect, en tout cas c'était l'occasion de tirer des informations. Nous nous installâmes au bar, juste derrière la table où s'étaient assis des hommes à la langue bien pendue, certains d'entre eux narraient des légendes sur la montagne qui se situait à proximité du village.
Quant aux autres, ils écoutaient ou d'autres encore parlaient de leur expédition à travers la montagne.
C'était là que ça devait plus intéressant.

Le voyageur:"L'autre jour, quand je suis allé livrer ma cargaison, la terre s'est mise à trembler, j'ai cru d'abord que c'était simplement un glissement de terrain.
J'ai donc continuer mon chemin, mais c'est là que ça devient effrayant, j'ai entendu des grondements provenant des profondeurs près de l'ancienne carrière de pierre abandonnée depuis cette fameuse histoire
.
"

Hikumo: Mmh vraiment intéressant,que veut-il dire à propos de cette fameuse carrière de pierre, j'aimerais en apprendre un peu plus sur cette carrière de pierre"

Alexia:"Ouin moi aussi car ça me paraît étrange qu'ils aient abandonné cette carrière, car on abandonne pas comme ça une exploitation de cette ampleur,
ça représente une trop grande part de l'économie de ce village à moins que quelque chose les aient forcés à quitter.


Hikumo: Oui, tu as sans doute raison, mais pourquoi n'ont-ils donc pas demander de l'aide au Seigneur du Feu?

Alexia: Attends, écoute la suite....

Le voyageur qui avait bu son verre entre le temps qu' Hikumo et moi avions échangé quelques mots venait de reprendre son récit:

"Donc... oui, des grondements provenaient de la carrière, et comme j'entendis la voix d'un homme, j'ai donc voulu m'approcher pour voir ce qui se passait, mais sur mon chemin, j'ai rencontré deux jeunes filles qui fuyaient. Elles avaient l'air perdues et blessées.
J'ai donc préféré porter secours à ces deux jolies demoiselles, que de risquer ma vie pour contenter ma soif de curiosité."


Hikumo:C'est elles, ce sont Lenalee et Sheia.

Alexia: Oui, tu as raison regarde, cet homme porte même l'épée de Sheïa.

Hikumo:Jamais Sheïa aurait abandonné son épée.
Il s'en va, qu'est-ce qu'on fait? On le suit?


Je hocha la tête en signe d'acquisition. Nous sortîmes de la taverne en prenant garde à ce qu'il ne se doute pas qu'on le suit. Le voyageur traversa la place du marché, où nous aperçûmes Happy à qui nous fîmes signe de nous rejoindre. Quant au voyageur, il continuait son chemin comme si de rien n'était et s'arrêta devant une grande grille en fer, des serviteurs vinrent lui ouvrir la porte. Apparemment, c'était lui le propriétaire de cette maison, disons que ça avait plutôt l'air d'un manoir.

H-G: Qu'est-qui se passe?

Hikumo: Cet homme parcourait la montagne pendant que Masao et son équipe se faisaient attaquer,il a dit qu'il avait porté secours à deux jeunes filles, et il s'avère qu'il porte l'épée de Sheïa, alors qu'elle s'en sépare jamais.
Nous sommes certaines qu'elles sont retenues prisonnières à l'intérieur.


Alexia: Hikumo, pour répondre à ta question de la dernière fois, je pense que cet homme fait parti de l'organisation secrète, tout d'abord, cette carrière de pierre, pourquoi ne pas avoir prévenu le seigneur du Feu?
C'est évident, étant donné que l'organisation ne veut pas qu'on découvre le mystère qui plane sur les dragons, et que je suis certaine que cette carrière a un rapport avec les dragons.
Alors, tu penses bien si Magma aurait envoyé ses soldats voir ce qui se tramait là-bas, leur secret n'en serait plus un.


H-G: Okay, d'accord mais que faisons-nous maintenant?

Hikumo: C'est simple, il sauver Lenalee et Sheia!

H-G: Je suis d'accord mais quelqu'un a un plan?

Alexia: Hé bien, j'ai ma petite idée.Ce que je propose c'est qu'il faut tout d'abord créer une diversion,ça je m'en charge. Cet homme possède un manoir, il est dans le commerce à coup sûre, j'irais le voir en tant que représentante de mon clan.
Pendant, ce temps-là vous vous infiltrez par derrière,et vous faîtes échapper nos deux amies.
Vous avez deux heures pas une minutes de plus, alors donnez le meilleur de vous-même.
Mais faites attention aux gardes!
A oui, Happy, passe moi ta bourse, je vais en avoir besoin.


Tout était bien planifié, il n'y avait plus qu'à tout mettre en action.

Je me présenta devant la grille, l'homme vînt en personne m'ouvrir.

L'homme: Bonjour Mademoiselle, que puis-je pour vous?

Alexia:" Bonjour, je me présente, je suis Alexia du clan Shoukâ"

A ce nom, il me fît entrer tout de suite, et une longue conversation s'enchaîna bien évidement car il ne s'agissait que de commerce.
Il me montra sa collection de pierres précieuses, celles-ci venaient d'un peu partout dans le monde. Ils voulaient me vendre une sphère de feu, me je déclina son offre, il me fixa dans droit dans les yeux avec un air étonné, et il ensuite il aperçut à ma taille mon épée, il changea d'expression:

Peut-être préférez-vous les armes?"

Je souria, c'était effectivement ce que je voulais, il me montra une épée, elle était très belle,de plus ce n'était pas n'importe laquelle, c'était celle de Sheïa.
Je négocia avec lui de son prix durant plus de deux heures, ce qui laissait largement le temps à mes coéquipières de retrouver nos deux jeunes maîtresse du Feu.
Je partis du manoir avec les mains pleines mais la bourse vide, j'avais récupérée l'épée et j'avais obtenu une sphère de feu qui devait valoir un bon prix.
Je retrouvais mes coéquipières au point de rendez-vous ainsi que Lenalee et Sheïa à qui je lui rendis son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 24 Mai 2009 - 21:45

Alexia se dirigeait vers nous. Dès qu'elle nous aperçut un rayon de soleil vint illuminer son visage, elle se précipita vers Sheïa et moi en nous demandant comment nous allions et la façon dont nous avions échapper aux griffes du marchand.

- C...Comment ? Jamais nous n'avons été retenues prisonnières.

Alexia nous dévisagea d'un regard interrogateur et se tourna vers Hikumo et Happy-Girl qui haussèrent les épaules. Sheïa et moi échangeâmes un regard.

- Et ... Cette épée ? Ce n'est pas la tienne Sheïa ?

Je réprimai un sourire, les sourcils froncés Sheïa sortit son épée de son fourreau.

- Je pense que tu confonds.

Un silence pensant s'abattit sur nous durant d'interminables secondes, Sheïa se décida à rompre le silence :

- Ce marchand nous a recueilli.

FLASH BACK

Masao nous avait ordonné de partir, à contrecœur Sheïa et moi prîmes la fuite pour échapper au Samlar. Nous n'avions parcourut qu'une vingtaine de mètres lorsqu'un énorme grondement parvint de l'endroit où nous avions laissé Masao. Nous nous retournâmes et demeurâmes immobiles plusieurs secondes, des larmes vinrent humecter mes yeux. Cependant nous ne fîmes pas marche arrière, nous poursuivions notre route, retrouvant facilement le sentier du village grâce aux marques qu'avaient laissées Masao. C'est alors que nous rencontrâmes le marchand que nous avions rencontré à notre entrée dans le village, dès qu'il nous vit il s'empressa de nous aborder :

- Jeunes filles ! Vous avez entendu ce ... Rugissement ? Vous aviez raison, quant aux énormes bêtes !

Toujours sous l'état de choc nous échangeâmes un vague regard, l'air de rien le vieil homme continua :

- Et où est votre ami ? Le chasseur de prime.

Nous ne répondions pas à sa question et tracions notre chemin, le vieil homme marchait à nos côtés.

- Permettez moi de vous tenir compagnie jusqu'au village ! Il ne fait pas bon déambuler seul dans ces montagnes.

Nous ne nous y opposions pas, c'est pourquoi le reste du trajet se fit en compagnie du marchand. Ne voulant pas paraître trop abattues, nous discutions avec lui.

- Sans vouloir être indiscrètes, si ces montagnes sont si peu fréquentables, que faites vous ici ?

- J'avais une livraison à faire, derrière ses montagnes séjourne un groupe de jeune gens bien mystérieux, je les approvisionne depuis déjà plusieurs semaines. Mais jamais je n'avais entendu de grognement pareil ! Ces lieux sont bien agités par les temps qui courent.

Bien que sûrement importantes, les informations qu'il nous divulguait ne nous heurtèrent pas l'esprit, j'étais trop inquiète pour retenir quoi que ce soit, je divaguais dans mes songes sans prendre conscience du temps qui passait ou des chemins que nous empruntions. Ce fut une fois parvenus au village la nuit tombée que je revins sur terre. Ne sachant où aller le marchand nous proposa le gîte et le couvert, ce fut avec joie que nous acceptions. Il fallait maintenant prendre une décision quant à la suite des évènements. Après maintes discussions nous décidâmes de ne pas agir sur le champ, Masao avait envoyé un message lors de l'attaque du Samlar à notre Seigneur du feu, attendre les renforts était la chose la plus censée que nous avions à faire. Partir retrouver Masao seules n'aurait servit à rien, s'il nous avait ordonné de fuir ce n'était pas pour qu'on y retourne une fois hors de danger.

Les jours qui s'en suivirent furent interminables, nous craignions que le message ne soit pas arrivé. Ce ne fut qu'en début de soirée de la quatrième journée que nous aperçûmes Hikumo et Happy-Girl qui toquèrent à la fenêtre de notre chambre. Surprises nous ne réagîmes pas tout de suite, Sheïa finit par ouvrir la fenêtre.

- Venez ! Vite !

Toujours sous le coup de la surprise, nous saisîmes nos armes et sans un mot rejoignîmes les filles du feu qui avaient l'air anxieuses. Elles nous éloignèrent de la maison du marchand. Quelques instants après Alexia se dirigea vers nous, une épée à la main.

Après explications, nous nous rendîmes compte de la confusion et toutes demeuraient gênées et honteuses. Mais nous ne nous attardâmes pas sur ce malentendu et rapidement décidions de la marche à suivre.

- Il faut retrouver Masao.

Nous échangeâmes un regard d'approbation, puis nous dirigeâmes à la sortie du village. La nuit était maintenant tombée, Happy-Girl nous arrêta.

- Ne pensez vous pas qu'il faudrait plutôt attendre demain pour commencer les recherches ?

- Nous avons attendu suffisamment longtemps.

Et nous partîmes en direction des montagnes.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mer 27 Mai 2009 - 17:51

[Désolé de poster mais il faut que je rebondisse sur le post de Lena. Vu que vous commencez a vous soucier de ma propre personne (XD), je me dois d'apporter des précisions. Parce que c'est bien joli, mais avec une hémoragie interne, je pense pas que j'aurais tenu deux jours en pleine montagne en proie aux charognards. Je veux bien avoir de la chance mais une semaine comme ça et être vivant c'est pas trop possible XD. Donc je vais pimenter un peu le truc (Continuez a poster dans l'ordre après ^^)]

Avant que les renforts n'arrivent, pendant que Sheïa et Lenalee sont avec le marchand

Je me reveillai lentement. Mes yeux étaient lourds. La première impression était une douleur lancinante m'irradiant la jambe. Je me levai difficilement, courbé par le mal. La pièce dans laquelle je me situai ressemblait plutôt à une caverne. Les murs étaient grisâtres, de la même couleur que ceux de la montagne. La montagne! Je me souvenais enfin ce qui m'était arrivé. Un Samlar qui nous avait attaqué, le message, et ma jambe. Voilà pourquoi j'avais mal. Je devais avoir l'os fracturé en plus de l'hémoragie. Si je ne perdais pas ma jambe, ce serait uniquement parce que j'ai été recueilli. Mais par qui? Je ne le savais pas encore.
La caverne n'était éclairée que par une petite ouverture au dessus de mon lit de fortune. La poussière ambiante était parfaitement visible a travers le hâlo de lumière. Au moins, il faisait jour. L'air était frais. En face, une porte de fer. De toute évidence, je n'avais pas été emmené ici pour me reposer mais pour servir d'otage.
Je me tortillai pour regarder dans mes affaires. Mon journal n'était plus là ainsi que mon sifflet. Impossible de communiquer. Mais ce qui était le plus grave était que mon carnet n'était plus là. Il ne fallait absolument qu'il ne tombe pas en de mauvaises mains. En plus de comporter des évènements de ma rencontre avec les pirates, il y avait recensé tout les ordres de mission ainsi que les hauts-gradés du feu et des analyses personnelles que j'avais fait sur eux. Mon perfectionnisme pourrait causer la perte de notre nation.
Je voulu me lever mais la douleur était trop importante. Je grimacai.
Soudain, la grille de fer s'ouvrit et un homme de haute stature entra. Je ne distinguais pas bien ses vêtements mais ils ne m'étaient pas étrangers.

-Enfin debout! me lança-t-il d'une voix hautaine.

-Ca manque de confort chez vous. Ils pourraient au moins avoir un lit décent.

L'homme ria.

-T'es un marrant dans ton genre. Mais tu feras moins le fier quand tu seras en face d'un Samlar affamé. Ils sont en période de réproduction en ce moment. Alors tu comprends bien que pour eux, trouver de la nourriture leur garanti une compagne....

-Bah. J'ai pas très bon goût vous savez. Et puis, leur donner un éclopé ne les mettraient pas de bonne humeur.

-Eclopé ou pas, tu lui serviras de repas pour ce soir. Comme ça, plus de problèmes.

Je reflechis très vite. Qui était ce type? Il retenait un amiral de sa nation et il le menaçait. J'avais déjà eu a faire à un Samlar et en pleine possession de mes moyens, je m'en étais très mal tiré. Alors blessé, je ne risquais pas de tenir longtemps.
Quelqu'un d'autre entra. Plus petit.

-Notre cher amiral c'est reveillé? demanda-t-il

-Oui chef. Il joue les fiers mais je vous assure qu'il ne risque pas de nous échapper. Votre plan était parfait.

-Voyez vous ça..., murmurai-je

Ensuite, ils échangèrent quelques paroles basses. Je les laissai faire durant deux minutes avant de les interrompre:

-Bon ça vous dirait d'arêtter les cachotteries? Je commence à avoir faim....

Le petit se retourna et s'approcha lentement. Quand son visage fut à mon niveau, je remarqua sa jeunesse étonnante. Il zigzaguait entre mes deux yeux comme tout ceux qui me voyait pour la première fois:

-Bien sur....Après tout, il ne te reste que quelques heures a vivre. Apportez lui a manger.

L'autre homme s'inclina et partit. Quand il fut sortit, le jeune se leva et contempla le mur.

-J'ai bien aimé ton petit journal....Il y raconte des choses très interessantes sur toi et ta nation.

Je tressailli. Alors il l'avait lu. Je devais m'en débarasser au plus vite.

-Tu sais, tu devrais penser a le publier. Les choses qui y sont ecrites pourraient révolutionner le monde du Sekai...

-Je ne cherche pas la célébrité. Et c'est justement pour cela que je ne fais rien de mon journal. Pour qu'il ne serve pas a des gens comme vous.

-La célébrité? La célébrité? Ce que tu as fait ne tient même pas de la simple connaissance! Tu t'es servi des choses que tout le monde connaissait pour faire une chose incroyable! C'est du pur génie!

-N'essayez pas de me corrompre, le coupai-je. Vous n'arriverez pas a m'acheter par la vantardise.

L'homme soupira. Il était plus intelligent que ce que je n'avais voulu le voir. Il avait toutes les cartes en main. Je devais gagner du temps. Suffisement pour trouver un moyen de m'enfuir. Après tout, je n'avais pas fait tout ce chemin pour terminer dans le ventre d'un stupide lézard.

-En revanche, continuai-je, vous pouvez toujours vous servir de moi.

-Explique moi ça mon jeune amiral...

-Vous avez un moyen de pression considérable sur la nation du feu en ce moment même. Reflechissez, je suis le seul amiral. Tant que je ne suis pas officiellement mort, il n'y aura pas de cérémonie pour me remplacer. Autant dire que je suis une monnaie d'échange non négligable.

L'homme parrut interessé. Il tournait en rond au fur et a mesure que je parlais. Puis, il s'arêtta a mon dernier mot.

-Tu es habile avec les mots.... Je dois te reconnaître ça. Très bien, tu as gagné un surci. Si les notes de ton carnet sont exactes....

Il sortit le livre de sa poche et commenca a le feuilleter. Je du me contenir de ne pas lui sauter dessus afin de le reprendre mais la douleur de ma jambe m'empecha d'agir.

-Il te reste deux semaines. Au delà, ils commenceront et te remplaceront par.....hmmm....Interessant. Alors tu penses que ton remplaceur serait.....

Un homme déboula dans la pièce. Il était totalement essoufflé.

-Chef! Des espions nous indiquent qu'un bateau de la nation du feu serait en approche! Celui du seigneur du feu Magma d'après nos informateurs! Il faut aller brouiller les pistes!

Le jeune acquiesca. Juste avant de partir, il se retourna dans ma direction:

-J'aurais du me douter que tu avais envoyé un messager. Mais ne t'en fait pas, tes petits amis seront reçus comme il se doit...

Et il se dirigea vers la porte avec son garde. A travers le couloir, je pouvais entendre en résonnance:

-Ton carnet me servira particulièrement Masao, amiral du feu! Si tes soldats apprennent ce qu'il contient, imagine un peu leur tête!

Un rire retentit alors et la grille se referma avec un bruit lourd. Ho oui je l'imaginais très bien. Il ne fallait absolument pas qu'ils le lisent. Ce serait comme me retrouver nu au milieu de tous. Des choses passées que j'aurais preferé enterrer et oublier. Cette stupide idée de l'avoir écrit va finalement me conduire a prendre de gros risques. Mais au moins, j'avais gagné un peu de temps. J'esperais juste qu'il serait suffisement pour me faire sortir d'ici. Je pourrais tuer mon ravisseur. En ce qui concerne les fils du feu, si ils ont un peu de jugeote, ils ne liront pas le journal de leur amiral par peur de réprimande.
Quelqu'un déposa un plateau de nourriture et partit en courant. Après avoir mangé, j'entrepris de dormir, seule chose que je puisse faire pour me soustraire a la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Sheïa
**
**
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 318
Date d'inscription : 08/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Mar 2 Juin 2009 - 19:24

L'absence de soleil ne nous dérangeait pas. Nous avions toutes la main levée, une flamme y reposant. Nos cinq lumières étaient suffisantes pour éclairer convenablement les environs. Lenalee et moi marchions en tête, indiquant le chemin à Hikumo, Happy-Girls et Alexia. Nous arrivions sans encombre à l'endroit où nous avions abandonné notre amiral. Cependant, Masao n'était plus là. Et cela n'avait rien d'étonnant. S'il était resté planté là quatre jours, ça aurait été inquiétant puisque cela signifierait qu'il était mort. Il faisait trop sombre pour voir clairement un quelconque indice nous permettant de deviner ce qu'il s'était passé. J'en fis la remarque:

- On ne voit pas grand chose. Augmentez la puissance de vos flammes.

Elles s'exécutèrent et la scène s'illumina... La paroi rocheuse était effondrée, suite à l'attaque de Masao. Personne n'était venu pour déblayer la route. Les villageois devaient avoir trop peur pour venir... Des éclats de roches jonchaient le sol, mais les marques de brûlures qui auraient dû les noircir n'étaient pas là... Je me dirigeai vers l'emplacement où Masao se tenait lorsque nous l'avions quitté. Il n'y avait rien. Aucune trace. Pourquoi? L'affrontement aurait dû laisser pas mal de traces de pas, mais il n'y avait rien. J'avançai. Aucune trace non plus du samlar. Quelqu'un serait passé par là, il n'aurait vu qu'un gros éboulis.

- Regardez! J'ai trouvé quelque chose!

Nous convergeâmes toutes vers Happy-Girls. Elle était penchée sur un creux. Ses contours étaient vagues mais on pouvait deviner l'empreinte d'un énorme animal. Et pourquoi pas, soyons folles, celle d'un dragon?

- C'est forcément ça! Un dragon est passé par là!
- C'est possible... En tout cas, ce n'est pas l'empreinte du samlar que nous avons vu l'autre jour, elle est beaucoup trop grosse.

Je restais pensive, sans réellement me soucier de leur débat sur une hypothétique empreinte de dragon... Durant ces quatre derniers jours, il n'avait pas plu et ce versant était abrité du vent par la montagne. Si réellement personne n'était venu, cette marque aurait été nette et les autres ne seraient pas effacées... Cependant, il ne restait rien. Masao se serait-il amusé à tout effacer, blessé à mort? J'en doutais...

- Cette absence de marques... Ce n'est pas normal.
- Ah! Tu as remarqué aussi!
- Oui. Je pense que quelqu'un est venu effacer toute trace pouvant mener aux dragons. Et qui cherche absolument à garder le secret de leur existence?
- La griffe noire!
- Exactement. Et il est très probable que l'amiral Masao se soit fait enlever par cette organisation...
- S'il est encore vivant...
- Il l'est. Forcément. Il n'a pas pu mourir à cause d'un simple lézard.
- Ce n'est pas ce que j'appellerai un "simple léz..."

D'un regard noir, Lenalee fit taire Alexia. Je lui murmurai alors:

- Ne lui en veux pas. Je suis moi aussi certaine qu'il a survécu. Elle est juste anxieuse...

Il était forcément vivant... Sinon, son cadavre serait là, à nos pieds. Et les indices n'auraient pas été effacés. À moins qu'il n'est été éliminé par les membres de La griffe noire... Non. Impossible. Il ne se serait pas laissé faire... Et puis Lenalee avait l'air convaincu, cela me suffisait.

Nous nous mîmes à chercher d'autres indices, n'importe quoi qui aurait pu nous mettre sur la bonne voie, qui aurait pu nous conduire jusqu'à Masao. Quand on y pensait, la situation était plutôt ironique: c'était en voulant se cacher que La griffe noire s'était manifestée et ce serait grâce à elle qu'on la retrouverait. Au moins, plus aucun doute n'était permis, des dragons étaient dans les parages. Tout était là: le samlar, l'empreinte et l'organisation chargée de garder le secret. Mais remonter jusqu'à eux ne serait pas facile. Ce n'était pas une organisation secrète pour rien, elle savait dissimuler les traces... Même s'il restait l'empreinte du dragon... Ou alors était-ce un piège... Nous attirer jusqu'à eux pour nous éliminer. C'était un stratagème qui pouvait se tenir...

Je regardai autour de moi. Quelque chose nous échappait... Les membres de La griffe noire avaient l'air d'être assez nombreux et organisés. Quelque chose devait forcément témoigner de leur existence. Ils devaient forcément se manifester, d'une manière ou d'une autre... Ils existaient, non? Quelqu'un devait bien les avoir vus...

- Les voir...
- Pardon?

J'avais parlé à voix haute et Happy-Girls m'avait entendue... Devais-je leur expliquer tout mon raisonnement? Même mon idée d'un piège? Je le fis et les visages autour de moi reflétèrent l'inquiétude de mes camarades... Et voilà! Je leur avais fait peur plus qu'autre chose, c'était malin!

- Je pense savoir qui les a vus.

Comment Lenalee pouvait-elle savoir cela? Nous n'avions rencontré personne... personne à part... mais oui!

- Le marchand. Il nous a dit qu'il livrait à un groupe d'étrangers depuis quelques temps. Et si nous allions en chercher un peu plus sur eux?
- Et le seigneur Magma? Nous ne savons toujours pas où le rejoindre...
- Vous avez bien dit qu'il suivait un des agents? Il sera certainement là-bas lui aussi.

Nous partîmes sur-le-champ. Il n'y avait aucun intérêt à rester. Si nous n'avions rien trouvé au bout de plusieurs heures, ce ne serait pas en cherchant encore qu'il y aurait du nouveau. L'atmosphère n'était pas tendue. Bien au contraire, nous étions heureuses d'avoir une piste sérieuse.

Nous marchions depuis environ une heure lorsque qu'un faucon arriva vers nous. Il replia ses ailes pour atterrir sur l'épaule d'une Hikumo bien surprise. Il tendit docilement la patte sur laquelle était attaché un petit morceau de parchemin. Hikumo s'en saisi et, immédiatement, le rapace s'envola pour disparaître dans la nuit. À la lumière du feu, le visage de la jeune fille blêmit au fil de sa lecture. Après une longue hésitation, notre camarade, la gorge visiblement serrée, s'excusa:

- Je... Je suis désolée. Je dois rentrer... Immédiatement. Je sais que je vous abandonne, je sais aussi que j'aurais pu vous être utile... mais... je n'ai pas le choix. Excusez-moi... Je vous en prie... Je ne peux pas m'expliquer plus...

Il y eu un silence pesant. Je voulus, maladroitement, le rompre:

- Je comprends. Ce n'est pas que tu nous abandonnes, tu as juste quelque chose de plus important à faire... Enfin... Pas "plus important", c'est juste une priorité pour toi... On peut y arriver sans toi... Enfin... Pas que tu sois inutile! ... Juste que ce n'est pas parce que tu pars que nous perdrons tout... euh...
- Ce que Sheïa veut dire, c'est que tu dois y aller, ne t'en fais pas pour nous. Tu as le droit d'avoir des soucis personnels. On ne t'en voudra pas.

J'étais reconnaissante à Lenalee d'avoir su exprimer ce que je ressentais. La culpabilité avait tellement l'air de ronger Hikumo qu'il fallait bien lui remonter le moral... Un sourire triste sur les lèvres, celle-ci nous fît ses adieux, en nous souhaitant bonne chance, ce que nous lui retournâmes, et elle partit, ne laissant derrière elle que l'image d'un point lumineux qui s'enfonçait dans les ténèbres.

Nous reprîmes notre route mais nous n'étions plus très loin. Arrivées à mi-hauteur du mont, Happy-Girls remarqua une chaleur nouvelle. Plus loin, l'agitation régnait. Nous éteignîmes nos flammes, de peur de se faire repérer. De plus, le soleil ne tarderait pas à se lever. Nous avançâmes précautionneusement à travers les arbres serrés.

Au moment même où j'aperçus l'entrée d'une grotte, dissimulée par des rochers, une flèche frôla mon oreille. Puis un nouveau sifflement, suivi de plusieurs autres. Nous étions repérées. Nous avions cependant une grande chance de nous en sortir: nos assaillants n'étaient que trois, cachés au milieu des arbres. Nous devions juste éviter qu'ils appellent des renforts où nous serions très mal. J'envoyai une volée de boules de feu vers les archers, le temps de sortir mon épée. Je m'appliquais à éviter d'embraser les arbres, ce qui aurait clairement signalé au reste des agents: "Youhouuuuu! Les filles du feu sont lààààà!". Alexia était déjà sur l'un d'eux et l'avait dépossédé de son arc, tandis que Happy-Girls faisait de grands mouvements. À ma droite, j'entendis le fouet de Lenalee claquer.

Quant à moi, je me précipitai sur l'adversaire restant, désintégrant d'un rideau de feu les flèches qui fusaient dans ma direction. Il avait abandonné son arc et ses flèches, voyant leur inutilité, et avait sorti deux poignards. Apparemment, il ne maîtrisait aucun élément. J'hésitai à utiliser ma maîtrise contre lui... Une estafilade sur ma joue balaya mes remords, j'enflammai mon épée. Le jeune homme qui me faisait face n'avait pas l'air de vouloir se rendre. Il se battait fermement, même s'il ne m'atteignait pas. À plusieurs reprises, je dus parer ses attaques avec ma lame ou mes mains. Une fois de plus, je bloquai l'un des ses couteaux effilés grâce à mon épée tandis que refermais ma main sur son poignet droit. Je le lui tordis. Dans un petit cri de douleur il lâcha le poignard qui tenait mais dans un mouvement vif, il dégagea l'autre pour tenter de l'enfoncer dans mon abdomen. Je me décalai d'un tour sur moi-même et dans un même temps, je lui enfonçai mon arme embrasée dans les côtés. Il mourut sur le coup.

Je me retournai. Apparemment, nous en avions toutes fini. Il n'y avait aucun prisonnier. La seule chose qui me réjouissait dans ce carnage, qui n'était, je le savais, qu'un prélude aux combats à venir, était que nous avions la confirmation d'être au bon endroit, en train de chercher les bonnes personnes. Masao devait être là, tout près. Nous n'avions plus qu'à nous enfoncer dans cette grotte et le chercher...


*********************************


"Ce post n'a été inspiré d'aucune œuvre (ici, aucun post) et toute comparaison serait fortuite" Traduction: Si on (par "on", j'entends "Masao") ne m'avait pas prise de vitesse, ce post aurait été identique (ce petit paragraphe en moins) J'avais en tête et j'avais même commencé à rédiger toutes les idées ci-présentes. Ceci était juste une précision parce que j'étais dégoûtée de voir qu'on m'avait piqué mes idées >< Pour une fois que j'en avais des biens T-T
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Jeu 18 Juin 2009 - 16:01


Les ordres du seigneur du feu avaient étés suivi à la lettre, le prisonnier entravé par ses liens de flammes ne pouvait plus esquisser le moindre geste, cependant Magma avait pris soin de dessérer la pression des filaments pour permettre à l'assassin de s'échapper sans trop de difficultées. Tout devait ensuite s'enchainer comme une symphonie de beetowen, les membres de l'équipage du seigneur du feu avait chacun un rôle bien précis, l'acte allait pouvoir commencer.
Les gardes s'étaient préparés tout le monde était à son poste, vers 1h00 du matin tout se déroulla comme Magma l'avait prévu c'était décidément un excellent stratège. L'assassin avait réussi sans grandes difficultés à se défaire de l'entrave du seigneur du feu, immédiatement le navire s'anima, les gardes s'élancèrent à la poursuite du fugitif en hurlant et appellant. Le laissant croire qu'il était plus rapide que tout le monde il se jetta du navire qui avait atteint la terre ferme.
Il se lanca à vive allure à travers la forêt qui bordait l'océan, le seigneur du feu adressa un clin d'oeil au capitaine du navire le plus rapide de la nation du feu claqua des doigts et disparu dans une langue de feu, la course poursuite débutait.
L'assassin de la griffe noir était vraiment naïf il avait plongé tête baissé dans le piège tendu par le jeune chef de nation, alors qu'il pensait être débarassé de ses joellier et qu'il arpentait l'obscurité des îles du ponant pour rejoindre les siens, le seigneur du feu Magma était à ses trousses. Aussi silencieux et rapide qu'une panthère, il suivait l'assassin à bonne distance, cet imbécile ne se doutait pas que Magma avait laissé la marque de son entrave, il était donc en capacité de le poursuivre les yeux fermés en se referant à sa propre energie.
Le plan du seigneur du feu se déroullait comme prévu, le naîf assassin de la griffe noir allait le conduire directement au quartier général de cette organisation mystérieuse.

Le soleil pointait le bout de son nez, ses premiers rayons orangées trouaient déjà les ramures des arbres. Magma fermait les yeux et inspirait longuement pour puiser cette source inépuisable d'energie qu'est le soleil. Cela faisait plusieur heures maintenant que le seigneur du feu observait le manège de l'assassin, il était plus malin que ce que Magma pensait. Il faisait des allers et retours pour être sûr que personne ne le suivait, même s'il était moins naïf que prévu ce n'était pas suffisant pour dénicher le seigneur du feu qui l'observait depuis les hauteurs des arbres dissimulé par leurs feuillages.
Le fugitif se laissa une nouvelle fois tromper par la ruse du seigneur du feu, Magma avait tiré une brindille d'un arbre et porta le faible branchage à ses levres et pouffa:

- Tssss quel crétin!!

Et il cracha la brindille au loin qui se planta dans le tronc de l'arbre en fâce de lui. Ils arrivèrent là ou la forêt dominait, les montagnes de ce versan de l'île avaient été entièrement recouverte par la végétation, Magma demeurait à bonne distance de sa cible caché dans les feuillages des arbres il observait attentif. Le bruit assourdissant d'une chute d'eau se faisait entendre et dissimulait le moindre bruit, le vent s'était levé et les nuages se déplacèrent à vive allure. L'assassin s'avançait vers la grande cascade qui plongeait dans un lac d'un bleu azur, le paysage était angélique et Magma se laissait presque hypnotiser par ce coin de nature épargné de la main de l'homme.

*S'il y a bien un endroit ou la griffe noir à pu établir son quartier général c'est bien ici*

Pensa le seigneur du feu, ses yeux se plissèrent lorsque sa cible disparu derrière les trombes d'eau de la cascade, magma se redressa oubliant toute prudence abassourdi par ce qu'il venait de voir. La cascade dissimulait la chachette de la griffe noir, son plan avait marché cependant une question primordial le hantait. Devait il se lancer à l'assaut de ce QG ou devait il attendre le renfort de son Amiral Masao si toute fois il était encore apte à se battre, mais il mettait tout ses espoirs en cet homme de guerre, son seul et meilleur ami.
L'idée que celui-ci avait pû perrir sous la griffe de cette organisation ne lui venait pas à l'esprit du moins il refusait d'admettre l'inadmissible.
Immédiatement trois enorme boules de feu filèrent vers l'endroit ou s'était trouvé le seigneur du feu quelques secondes auparavant, il avait déjà bougé et avait repéré ses agresseurs trois sentinelles mitraillait la zone de boules de feu, ils étaient persuadés avoir tué l'intrus cependant en quelques secondes Magma était derrière chacun d'eux et trancha de son sabre les têtes des vigiles.

- Tssss et de trois!

SOupira le seigneur du feu, il essuya sa lame et la ranga dans son fourreau qu'il déposa sur son épaule gauche, il n'y avait plus aucun doute possible le QG de la griffe noir se trouvait bien ici. Il ne voulait pas risquer la vie de ses soldats, il irait seul cependant il avait rendez-vous avec ses compagnons.

*Peu importe je les trouveraient, moi même avec un peu de chance elles ne m'auront pas attendu!*

Pensa le jeune chef de nation.
Il avait désormais trois gros problèmes sur les bras si cette organisation était bien organisée il remarquerait rapidement l'absence de trois sentinelles, Magma s'en voulait d'avoir été aussi naïf et débutant. Il dissimula les corps, il fallait que quelqu'un remplace ses sentinelles car le bruit de l'explosion des boules de feu n'avait pas du passer inaperçu, les renforts ne tarderait plus et il perdrait son effet de surprise.

*Quitte à prendre des risques autant aller jusqu'au bout et si Masao est là ca vaudrait vraiment le coup de tenter de forcer le passage*

Une lueur s'alluma dans les yeux du seigneur du feu, il était motivé après trois flexion/extension sur chaques jambes il se débarassa de ses vêtements et passa une des tenues d'une sentinelle.

- Allez c'est partit j'y vais!
se motiva t'il. Il devait intercepter l'arrivée des renforts avant qu'il ne constate qu'aucun corps n'avait perrit sous l'avalanche de flamme des sentinelles.
Il emprunta le même chemin que l'assassin du navire et passa derrière la cascade, il avait vu juste déjà une petite troupe de 6 soldats sortaient de la pénombre lorsqu'il virent Magma ils se stoppèrent, celui qui semblait être le chef d'esquadron s'avanca et parla d'une voix forte:

- Toi la sentinelle! Que se passe t'il dehors? On a entendu un rafus terrible!

- Rien de grave, rassurez vous un intrus c'est trop approché de la cascade nous l'avons neutralisé cependant l'homme s'averait être un haut gradé de la nation du feu il à tué mes compagnons avant que je puisse en venir à bout, c'était un sacré maître du feu.

Le chef d'esquadron s'avanca encore jusqu'a coller son gros ventre contre le corps musclé du seigneur du feu, l'homme sentait l'alcool et la transpiration. Magma retient un haut le coeur et se mit au garde à vous, l'homme gras cracha:

- C'est du bon boulot sentinelle, tu vas me suivre nous allons faire un rapport au chef de section.

Il leva le poing et le serra, immédiatement les 5 soldats qui l'accompagnaient se rendirent au lieu de la bataille. Ils allaient constater les dégats, le gros chef se méfiait de la sentinelle et il avait raison...
Le déguisement de Magma n'avait pour l'instant pas été percé, son plan marchait de nouveau, il devait faire parler ce gros lardon et savoir si Masao avait été enfermé ici.

- Euh chef je me demandais avons nous déjà vu un maître du feu de Magma arriver jusqu'ici? Du moins je ne pense pas puisque vous avez dû tous les terasser avant, n'est ce pas?

Magma flatait l'égaut du chef d'esquadron et c'était une bonne tactique, il semblait que l'homme avait une aussi grosse pense que de confiance en lui. L'homme bombait le torse, le compliment lui plaisait il adressa une grande tappe dans le dos du jeune garde en riant de sa voix grace et en postionnant.

- Tu me plais bien mon petit gars! Y en a bien qui on tenté de s'amener mais notre boss les a toujours remis à leurs places c'est à dire six pieds sous terre. Et demain ca serr ale tour du petit nouveau qu'on attrapé la dernière fois l'amiral du seigneur du feu. Nan mais tu te rend compte ce type est vraiment nul...

Il ria une nouvelle fois tandis que rage montait dans le corps du jeune chef de nation, le gros sergent insultait ouvertement son meilleur ami, mais il ne devait pas être découvert c'était déjà bien de savoir que MAsao était ici et vivant. Durant le restant du voyage ni Magma ni le gros sergent ne parlèrent, les galeries se succèdaient et enfin ils débouchèrent sur un cratère immense abrittant des batiments, des cultures et mêmes des cours d'eau. Sur chacun des batiments, une griffe noire y était ornée. Le jeune chef de nation devait faire un effort incroyable pour ne pas demeurer béa devant le travail de ses hommes, pourtant cette organisation à l'interieur même d'un volcan éteind ne lui était pas inconnu. L'école du Phoénix de son vieux maître Yago était également construite au centre d'un volcan, y avait il un lien?
EN tous les cas cette ressemblance perturbait le seigneur du feu, mais il découvrirait bien assez tôt la verité. Le gros sergent le conduisit jusqu'à la batisse la plus haute de tout le QG de la griffe noire, c'est en ce lieu que les attendaient le capitaine des troupes de la griffe noire. Le gros sergent frappa à la large porte taillée dans un chêne rouge:

- ENTREZ!
tonna une voix puissante de l'autre coté de la porte. Un homme de forte stature se tenait assis devant un bureau taillé également dans un bois rouge, l'homme avait une longue barbe blanche, celle-ci lui donnait d'ailleurs une allure de sage parmis les incultes. Ses mains étaient grandes et puissantes, il devait s'entrainer tous les jours pour avoir de tel mains, son armure noire lui donnait un air effrayant, enfin il dégna lever la tête et déposer sa plume sur son bureau. Il interrogea le gros sergent d'un signe de tête, celui-ci s'empressa de s'incliner imité par Magma et déclara:

- Capitaine nous avons eu un problème en surface, cette sentinelle déclare avoir été attaqué lui et ses accolites par un maître du feu. L'intrus serait mort ainsi que les deux autres sentinelles, il en est le seul survivant.

Le colosse recula sa chaise et se leva, tournant le dos aux deux hommes il regardait par la large fenêtre l'ensemble de la cité.

- Sergent votre rôle n'était il pas d'assurer la sécurité de notre cache? A moins que je ne me trompe bien sûr.

- C'est exa capitaine mais je ne vois pas ou vous voulez en venir.

-AH vous ne voyez pas!
hurla le capitaine en frappant des deux poings sur son bureau, le bois poussa un cri d'agonie, un peu plus et il vollait en éclat.
A votre avis sergent que ce serait il passé si votre mystérieux maître du feu avait tué vos trois pitoyable sentinelle? La société de nos ancêtres aurait été découverte et mise à nue par le seigneur du feu en personne, bougre crétin!

Le gros sergent s'inclina encore plus bas, genoux plantés dans le sol.

- Je vous demande pardon capitaine, je ne voulais pas vous décevoir.

- Sergent Balkan je vous laisse une dernière chance, au prochain pas de travers vous irrez rejoindre notre bon amiral dans le nid de nos petits protégés. Maintenant disparraissez, vous sentinelle restez là.

Le gros sergent s'eclipsa en fermant trés lentement la porte derrière lui, on aurait pû voir une larme couller de son oeil droit, un sourire discret se dessina sur les lèvres du seigneur du feu.

- Je vous félicite pour votre sang froid, quel est votre nom?

- Mon nom est Marwen, capitaine.

- Bien Marwen pour vous prouvez ma reconnaissance je vais vous attribuer un nouveau poste. Vous participerez à la garde de notre prisonnier chéri, il ne doit en aucun cas s'échapper même si l'etat de sa jambe ne lui permettrait pas d'aller bien loin. Nous le ferront soigner avant son dernier combat contre notre petit Samlar
, déclara t'il en souriant.

Magma croyait rêver on lui attibuer le grade qu'il voulait le plus au monde, il pourrait ainsi se trouver aux cotés de son amiral lorsque les choses empireraient. Magma pensa à Lenalee, Alexia, Hikumo, Happy-girls et Sheïa il se demandait si elles étaient parvenus à se retrouver et si elles arriveraient jusqu'ici. A ce rythme ils auraient besoin de renfort rapidement, la griffe noire n'était pas une petite organisation debutante. Elle pérdurait depuis des milliers d'années et leurs compétences étaient largement supérieur aux maîtres du feu de base, c'est pour cela qu'il avait insisté pour que les meilleurs de la nation l'accompagne dans son aventure. Même si lui et Masao avaient des capacités extraordinaire à deux cela aurait été difficile de se faire une centaine de gardes voir plus.

Il fut mené jusqu'à la geole de son amiral, il se tenait à quelques mètres de lui sans pouvoir lui parler ni le secourir. Il devait attendre le moment propice, au cas ou il pourrait utiliser sa technique de téleportation pour s'introduire rapidement dans la prison de Masao mais c'était trés risqué. Il esperait que Masao pourrait le reconnaître afin qu'il ne prenne pas de décision stupide ou scuicidaire... Désormais il était à ses cotés et la paire Masao/ Magma enflammerait les esprits...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Jeu 18 Juin 2009 - 18:58

Trois jours. Il ne me restait plus que trois jours avant qu'on ne m'emmene dire bonjour au Samlar. Les deux seules choses qui avaient changé étaient cette nouvelle recrue et que les repas étaient meilleur. Ma jambe me faisait moins mal et je pouvais la mouvoir sans trop de difficulté.
Le matin, je tournai en rond. Si personne ne venait, ce serait à moi d'agir. Mais comment? J'étais seul, surement face a une bonne garnison. Qui plus est, les combats n'étaient pas vraiment ma tasse de thé.

La recrue déposa un plateau de nourriture. Je le pris sans lui adresser le moindre regard. Bizarre. Ce n'était que des sucreries. Or, personne ici ne connait mon attirance pour ce type de nourriture. Je me dirigeai vers mon lit, le plateau a la main. Enfin un vrai repas.
Derrière moi, un grincement. Je me tournai et la recrue était entrée. Elle avait un tube dans la main. Elle le porta a sa bouche. Par pur reflexe, je mis mes mains devant mon visage. Une aiguille se planta dans mon bras droit. Aussitôt, je me sentis engourdi. Je retirai vivement l'aiguille.

Un sédatif....

Trop tard, le mal était fait. Je m'affalai sur le lit. Mes muscles étaient completement lourds. Pourtant le sédatif n'était pas assez puissant pour m'endormir. Pas encore. La recrue s'avanca. Elle souleva mon pantalon au niveau de ma jambe blessée. D'un mouvement rapide, elle y enfonca une pointe de métal et je m'endormis.

Quand je repris connaissance, j'étais allongé sur le lit. Le plateau était a côté sur la table. Je me relevai lentement. Personne. Je tatai ma jambe. Le sédatif ne faisait plus effet pourtant je n'avais plus mal. Me mettant debout, j'effectuai quelques sauts a cloche pied. Non, je n'avais plus rien. Etrange. La recrue m'aurait soignée?
Je pris le gâteau que je commencai a manger. Si elle m'a soigné, alors c'était pour que je soit en état de combattre le Samlar. Non. Ils ne m'auraient pas soignés maintenant de peur me voir.....M'échapper! Justement! La recrue devait être une des équipes de récupération. Ce qui restait obscur était le fait que cette recrue sache pour les repas. La seule conclusion, Magma avait infiltré leur camp. C'était téméraire, mais au moins, je n'étais plus seul.

Une présence. Une boule de feu apparu dans la pièce. Mon gâteau était completement fondu.

-Tu aurais pu choisir une façon d'entrer qui ne réduise pas en bouillie mon seul repas...

-Content de savoir que tu vas bien, répondit Magma.

Je me levai. Le chef de la nation me gratifia d'une accolade.

-C'est toi qui m'a soigné.

-Exact. Tu crois que tu peux marcher?

-Je pense.

Magma vérifia par la cellule.

-Bon, je pense qu'on peut y aller. J'ai neutralisé les gardes.

-Attends, on ne peut pas partir comme ça.

-Pourquoi?

Je ne pouvais pas lui dire pour le carnet. Ce serait trop risqué. Je trouvai un pretexte.

-Ils sont trop nombreux pour que l'on s'enfuie. Si ils nous trouvent, je doute qu'on puisse tenir très longtemps. J'ai une meilleure idée...

Magma s'approcha et je lui susurrai a l'oreille. Ceci fait, il se recula.

-Mais c'est trop dangerereux.

-Moins dangereux que partir maintenant. Ils pourraient tout aussi bien décider d'attaquer le village en représaille et nous ne pourrons pas assurer leur sécurité.

-Très bien, fit-il finalement. On se revoit dans trois jours...

Et il disparu dans une langue de feu. Pour ma part, je m'assis les genous contre le torse a manger mon gâteau. Pas de doute, c'était risqué.

Alors, voici le petit "plan". Voici voila =P

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
*** Biologiste du Feu
*** Biologiste du Feu
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 819
Date d'inscription : 21/12/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 21 Juin 2009 - 18:28

[Comme je l’ai signalé, je vais passer en omniscient (3° personne) et quelques modifications auront été apportées à mon personnage. Ce ne sont pas des modifications majeures et elles n’influenceront pas le cours de la mission, mais je tenais à le signaler.]

*******************************


Les jeunes maîtresses du feu n’avaient pas bougé. Elles se tenaient toujours devant la mystérieuse grotte dont l’entrée était camouflée sous la végétation. Elles ignoraient son contenu, et n’osaient pas entrer. Elles étaient maintenant sorties du bois où elles avaient été attaquées quelques minutes plus tôt et demeuraient immobiles et silencieuses, reprenant leur souffle. Lenalee levait les yeux vers le ciel assombri où une fine ligne rose-orangée se dessinait à l’est, derrière les montagnes. Quelques oiseaux sortaient de leurs nids et commençaient à chanter à pleine gorge tandis que le soleil montait doucement dans le ciel pourvut de fins filets blancs coton faisant office de nuages. Ce spectacle aurait sûrement été magnifique si l’odeur nauséabonde des morts calcinés ne venait pas chatouiller les narines des jeunes filles.

Se décidant à rompre le silence, Lenalee pris la parole.

- Rester ici est dangereux, nous devons nous décider.

- Si l’amiral est bel et bien dans cette grotte, il n’est pas seul. Et je doute que nous sortirons vainqueurs d’un nouveau combat.


En prononçant ces derniers mots Sheïa balaya d’un geste de bras la scène désolante qu’elles venaient de provoquer, les cadavres gisant à terre et les filles du feu essoufflées. C’était une évidence, après cette nuit blanche elles avaient besoin de repos.

Elles s’éloignèrent silencieusement de la grotte et rebroussèrent chemin. Une fois se jugeant en sécurité, elles prirent le temps de se rassasier et de se reposer dans un endroit isolé.
Ce fut en fin d’après-midi, lorsque le soleil amorça sa descente sous l’horizon qu’elles se sentirent enfin prête à passer à l’action. Se motivant mutuellement, les quatre jeunes filles revinrent à l’entrée de la grotte qui paraissait plus sombre que jamais maintenant que le reste du paysage était ensoleillé.

Lenalee pris la tête du groupe et dans sa paume fit apparaître une flamme jaune lui permettant de voir deux mètres à la ronde. Ses amies l’imitèrent. Toutes avancèrent prudemment, guettant le moindre bruit, le moindre pas, le moindre souffle. Des chauves souris réveillées par la présence du feu sortir en piaillant de la grotte, obligeant les jeunes filles à se baisser.
Elles n’avaient pas parcourut une dizaine de mètres qu’elles se heurtèrent à la paroi du fond. Intriguées par la petite taille de la grotte, les adolescentes commencèrent à chercher une autre issue, tâtant les murs froids et irréguliers pour trouver une quelconque faille, en vain. Durant une quinzaine de minutes toutes examinèrent les lieux et demeurèrent sceptiques, se demandant si elles étaient en train de chercher au bon endroit.

- C’est forcément ici ! Cette grotte était protégée, et ce n’est pas pour rien. Il doit bien y avoir quelque chose !

- Peut être pas. Peut être était-ce un leurre et dans ce cas nous nous acharnons inutilement.


- Tu veux dire par là que cette vulgaire grotte à chauve souris nous fait perdre notre temps et que l’Amiral Masao agonise de l’autre côté de la montagne ??

N’écoutant pas le débat de ses amies, Lenalee, une flamme à la main, continuait d’inspecter la paroi rocheuse. Elle introduit ses doigts dans une fente humide, les fit glisser de gauche à droite et lorsqu’elle ressortit sa main, observa avec surprise des traces de feu sur la roche. Elle approcha son visage de la faille, la suivit des yeux et aperçut à ses extrémités ainsi qu’en son centre trois trous bien distincts. Elle s’approcha de celui de droite et avança sa flamme pour mieux voir. Au contact de la roche, le feu crépita et fit sursauter Lenalee. Elle approcha de nouveau sa flamme, elle semblait comme attirée par le trou creusé dans la roche. Réjouie par sa découverte, elle se recula rapidement et apporta l’attention de ses amies sur le mur.

- Happy-Girl, avec moi. Vise le trou que tu vois, là.

Obéissant, la jeune fille se recula, et en même temps que Lenalee créa un jet de feu qui s’engouffra dans l’un des trous, la flamme s’écoula ensuite dans la faille. Les deux flux de flammes se rejoignirent dans le creux central. Ayant stoppé leur jet, les filles du feu observèrent avec attention le spectacle qui s’offrait à leur yeux. Toutes les fentes du mur s’illuminèrent, faisant apparaître des symboles complexes et indéchiffrables aux yeux des jeunes filles. C’est alors que le mur retrouva sa couleur grise d’origine. S’en suivit un gros vacarme qui les fit sursauter. La paroi pivota alors sur elle-même, ce qui provoqua deux passages. Lorsque la rotation se stoppa, elle laissa place à un silence terrifiant.

Alexia s’avança, puis regardant ses amies les invita d'un signe de la tête à faire la même chose. Une fois la porte dépassée, celle-ci se referma brusquement. Happy-Girl laissa un cri de surprise s’échapper.
Elles s’engagèrent alors dans de sombres tunnels, durent rebrousser chemin plusieurs fois après être tombées dans des culs-de-sac, elles pensaient ne jamais trouver ce qu’elles cherchaient. Finalement un mince filet de lumière leur apparut au coin d’une nouvelle intersection. Elles étouffèrent leurs flammes, Sheïa partit en reconnaissance. Accroupie, elle regarda discrètement d’où provenait cette lumière puis fit signe à ses coéquipières de la rejoindre. D’une voix à peine audible, elle annonça :

- Ils sont cinq.

Lenalee regretta amèrement le départ d’Hikumo, sans elle le combat n’était plus équilibré. Refoulant ses pensées et rassemblant ses forces, elle saisit son fouet, longea la paroi humide, et inspirant un bon coup, surgit face à ses adversaires. Prit par surprise, son premier ennemi n’eut pas le temps de réagir et mourut sur le coup. Une fois l’homme à terre, elle fit immédiatement claquer son fouet vers une autre sentinelle qui l’évita habilement. Ses amies l’avaient suivi, toutes se retrouvaient maintenant en combat un contre un. Ayant l’avantage de la surprise, les filles du feu prirent rapidement l’avantage. Mais Lenalee peinait aux prises avec le garde qu’elle combattait. Il s’avérait extrêmement agile et évitait la moindre de ses attaques. Étrangement, il ne l’attaquait pas. Il parait ses coups, les esquivait, mais n’attaquait pas. Alors qu’il dominait largement le combat.

Des flammes fusaient et envahissaient le tunnel étroit. Ce fut lorsque les quatre autres sentinelles furent mortes que les adolescentes se précipitèrent au secours de Lenalee qui n’arrivait décidément pas à prendre le dessus sur son adversaire. Alors qu’elle envoyait agilement son fouet claquer dans la poitrine du garde, il le stoppa en le saisissant, l’enroula autour de son poignet et tira d’un coup sec, désarmant Lenalee.
Sheïa accouru immédiatement vers lui, épée tenue à deux mains et sa pointe dirigée vers son cœur. Le garde fit un demi-tour sur lui-même, surplombant Sheïa d’une bonne tête et demie. Il en profita pour saisir son épée qu’il lui arracha comme on enlève une sucette à un enfant. Happy-Girl et Alexia attaquèrent ensemble, alors qu’il mettait Alexia en échec, Happy-Girl réussi à le déstabiliser d’un habile jet de feu dans les jambes. Sheïa avait récupéré son épée se précipitait vers lui pour l’achever, mais le garde à terre disparu subitement dans une sorte de langue de feu. Seuls les plus grands maîtres du feu maîtrisaient cette technique complexe, et Lenalee n’en connaissait qu’un. Abasourdies, les filles du feu ne bougèrent plus, essayant de comprendre ce qui s’était passé, se dévisageant d’un regard interrogateur.

Une détonation au bout du tunnel les fit se retourner, le garde qui avait si soudainement disparu était revenu comme il était partit. Titubant légèrement suite à la blessure infligée par Happy-Girl, il s’avança vers les filles qui se mirent en position d’attaque. Ce fut lorsqu’il enleva son casque et laissa ses fin cheveux blond à l’air libre que les filles du feu reconnurent leur seigneur.

- Magma ?! s’exclamèrent-elles, d’une même voix.

Tentant de comprendre, elles demeurèrent silencieuses.

- Venez, ne restons pas ici.

Sans un mot elles suivirent leur chef qui les entraina à travers les galeries. Beaucoup de questions s’emparaient de l’esprit de Lenalee, et c’était aussi très sûrement le cas de ses amies. Mais tant qu’elle se trouvait dans les tunnels, elle n’osait pas parler. La porte de pierre s’ouvrit de la même façon qu’à leur arrivée. Une fois à l’air libre, Lenalee ne pu se retenir plus longtemps et inonda le seigneur du feu d’innombrables questions.

- Que faites-vous ici ? Pourquoi nous avoir fait sortir ? L’amiral est-il en vie ? Est-il dans cette grotte ? Dans ce cas pourquoi ne pas allez le chercher ?

- Ces gardes faisaient-ils partis de la Griffe Noire ? Est-elle ici ? Et que fait-elle? ajouta Sheïa.

- Et où étiez vous passé ? Depuis combien de temps êtes-vous ici ? Pourquoi cette tenue de sentinelle ?
renchérit Happy-Girl.

- Du calme ! Du calme ! Je vais vous expliquer, mais avant ça il nous faut appeler des renforts au plus vite.


Accompagné de son élite, Magma s’éloigna de la grotte et griffonna quelques mots sur un bout de papier qu’il accrocha à la patte d’un faucon messager. L'oiseau s’envola aussitôt vers le soleil couchant. Magma prit alors le temps d’expliquer la situation aux jeunes filles qui absorbaient chacun de ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Sheïa
**
**
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 318
Date d'inscription : 08/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons Dim 28 Juin 2009 - 20:05

Nous avions donc trois jours à attendre. Il nous fallait seulement espérer que les renforts arrivent à temps. Trois jours sans rien faire, juste peaufiner le sauvetage de l'amiral. Sans compter que, pendant ce temps, les dirigeants de la Griffe Noire risquaient de changer d'avis et de le tuer... Autant dire que l'ambiance était tendue, évidemment. Magma, durant son séjour dans les quartiers de l'organisation, avait appris où se déroulerait le combat censé être ultime entre l'amiral et le samlar et nous avions déjà fait quelques repérages. Mais nous ne pouvions pas passer notre temps là-bas, sous risque de se faire repérer, ce qui serait de toute évidence très mauvais.

L'arène était une immense clairière, paraissant presque irréelle, protégée par de hauts rochers. Des arbres bien plus grands que la moyenne l'entouraient, ce qui la dissimulait aux yeux de quiconque n'en connaissait pas l'existence. Y accéder n'était pas des plus faciles. Aucun sentier. Il fallait crapahuter entre la végétation qui bouchait toujours plus le passage, pour ensuite escalader la pente rocheuse. Mais, l'endroit étant habituellement inutilisé, la tâche s'avérait plus simple puisqu'aucune sentinelle ne le gardait. La clairière était tellement bien organisée que l'on aurait pu penser qu'elle n'était que création de l'homme, mais la forme des roches et la disposition anarchique des arbres laissaient deviner le contraire. Des fleurs multicolores parsemaient l'herbe verte et des oiseaux volaient dans tous les sens en chantant. J'avais peine à imaginer que dans quelques jours, en ce lieu si paisible se déroulerait un combat à mort...

Les trois jours s'écoulèrent rapidement. Nous avions tenté de rallier le plus de villageois à notre cause et, joints aux renforts arrivés le soir de la deuxième journée, ils formaient une armée tout à fait respectable. Les soldats de la Nation du feu restaient un peu en retrait pour ne pas trop attirer l'attention mais, en cela, l'isolement de l'organisation jouait en notre faveur. Lorsque le soleil se leva au matin du jour de l'exécution, car c'était bien de cela qu'il s'agissait, nous étions tous prêts. L'armée, elle, attendait, dissimulée près du village. Quant à mes coéquipiers et moi, nous étions déjà partis vers le quartier général de la Griffe Noire. Avant d'arriver trop près de l'entrée secondaire, celle où nous avions rencontré le seigneur du feu, Magma effectua rapidement un rappel:

- Donc, nous sommes bien d'accord? Nous nous chargeons de tout membre de l'organisation que nous rencontrons, toute sentinelle devra être éliminée. D'abord depuis l'arrière puis nous contournerons par les côtés pour arriver à l'entrée principale. Récupérez une tenue en bon état pour chacun, des vêtements recouverts de sang ou en lambeaux attireraient trop l'attention et l'infiltration serait un échec total. De plus, nous devons f aire vite, avant que l'amiral Masao ne soit tué. Restez groupées et suivez moi. De toute façon, les deux entrées ne sont pas trop éloignées, l'essentiel de l'organisation se trouve sous nos pieds, si nous sommes séparés, nous nous retrouvons devant l'accès principal. C'est parti.

Il n'attendit pas que nous montrions que nous avions compris, le plan avait déjà été répété plusieurs fois et nous étions au point, et il partit, nous sur ses traces. Nous avancions vite, passant sans bruit en évitant le moindre contact avec les branches et les feuilles. Je sentais la tension qui commençait à monter, petit à petit... Et si quelque chose tournait mal? Nous serions alors fichus, nous mourions tous, y compris Magma, et tout serait de notre faute. Nous serions responsables de la mort du seigneur du feu... et de celle de l'amiral... Quand je me rendis compte de mon énervement, je m'obligeai à me calmer. Je n'étais pas seule, ce n'était pas en pensant à l'échec que je réussirai. Je fis tout mon possible pour me détendre et ce fut parfaitement calme que j'arrivai au lieu de notre premier affrontement.

- Ils sont seulement deux... Juste un peu cachés par les fougères, murmura Lenalee.

En effet, ils se tenaient droits comme des i, parfaitement immobiles, chacun d'un côté de la grotte. Je scrutai la forêt via la maitrise du feu pour vérifier qu'il n'y avait qu'eux. Je ressenti seulement six sources de chaleur: mes quatre camarades et les deux sentinelles. Nous n'aurions aucun imprévu pour le début, ce qui balaya les dernières traces de mon inquiétude.

Magma lança l'offensive. Deux boules de feu fusèrent en direction des gardes. Ceux-ci réagirent instantanément en évitant les projectiles. Une myriade de petites flammes arrivèrent dans notre direction. Elles n'étaient pas très rapides mais assez nombreuses pour nous obliger à nous mettre à découvert. Cela ne nous désavantagea pas, nous étions cinq. Je fonçai vers le garde de gauche, accompagnée d'Alexia. Le plus dur serait vraisemblablement de l'abattre en préservant son uniforme. Je trouvais cette idée plutôt absurde, je m'inquiétais du costume de mon adversaire mais pas de sa vie... Tandis que j'attaquais l'homme de front, Alexia se glissa derrière et lui donna un grand coup sur le crâne avec la garde de son épée. Un craquement sinistre puis la sentinelle s'effondra.

- Autant éviter le sang.

Je tournai la tête et eus tout juste le temps de voir Happy-Girls égorger un homme tenu à terre par Lenalee.

- Tu veux bien m'aider? me demanda Alexia, qui s'acharnait sur les vêtements du cadavre.

J'entrepris de déshabiller rapidement le garde avec la jeune fille qui rangea les vêtements dans son sac. Puis nous continuâmes notre chemin, laissant derrière nous deux corps recouverts de fougères. Les attaques suivantes furent tout aussi concluantes. Il y avait quatre gardes latéraux, deux au Nord, deux au Sud. Les duos avaient été défaits l'un après l'autre sans dégâts.

Nous avions attaqué les premiers complètement par surprise et leur résistance ne fut pas très impressionnante même s'ils refusèrent d'abandonner. Les seconds avaient été plus tenaces. Contrairement aux autres, ils restaient bien ensembles et formaient un bon couple de combattants. Je dus abîmer le pantalon de l'un deux en le coupant à la jambe. Pour se venger, son compagnon avait brûlé mes chaussures... Finalement, tandis que Magma et Lenalee embrasaient l'un à mort, l'autre fut transpercé par épées et poignards.

La principale difficulté fut lorsque, alors que nous attaquions les trois sentinelles de l'entrée principale, une quatrième vint par derrière. Happy-Girls, furieuse d'avoir été touchée, le brûla entièrement, réduisant en cendres ses habits. Mais nous nous retrouvâmes finalement avec assez de costumes pour tous nous déguiser. J'enfilai alors le pantalon d'un des gardes et la tunique verte d'un autre pour obtenir un uniforme immaculé. Nous vérifiâmes les environs pour s'assurer qu'aucun ne nous avait échappé puis Magma annonça:

- Bien, nous avons fait le tour. Quand j'étais à l'intérieur, ils ont clairement dit que tous seraient "au spectacle" et qu'il n'y aurait que quelques "malchanceux" pour rester à garder leur repère, personne ne doit être à l'intérieur. Dépêchons-nous de rejoindre l'arène.

Nous nous frayâmes une seconde fois un passage à travers les diverses plantes. Au bout d'un moment, des exclamations se firent entendre et plus nous avancions, plus le brouhaha se faisait important. Nous escaladâmes discrètement le cercle de pierre pour nous fondre naturellement dans l'imposant public qui s'était rassemblé. La roche servait de tribunes et toute la clairière était restée libre. Un homme parlait d'une voix forte en son centre. Enchaîné un peu plus loin, je reconnus l'amiral Masao. Nous nous étions montrés assez rapide pour arriver avant le début de l'affrontement. Les membres de l'organisation étaient presque endormis, sûrement lassés par un bien trop long discours... Puis le ton de l'homme qui parlait changea:

- ... et maintenant, nous tenons leur seul amiral! Nous le tenons et nous allons l'éliminer! Je vous laisse profiter de ce spectacle sans plus attendre, chers amis!

Ce fut comme si les spectateurs se réveillaient, des acclamations retentirent de toutes parts. J'eus un haut-le-cœur. Tous ces gens se réjouissaient d'une mort atroce et cruelle, comment pouvaient-ils ressentir de la joie à l'idée d'une telle sauvagerie? Je sentis une tape sur mon épaule. Je me retournai et Magma nous murmura:

- Il est temps de passer à la seconde phase du plan. Bonne chance.

Nous nous séparâmes alors. Lenalee et moi nous dirigeâmes vers le bas des gradins, pour pouvoir passer à l'action rapidement au signal. Alexia et Happy-Girls devaient se rapprocher discrètement du chef de l'organisation pour le retenir le moment venu... Magma se chargeait de faire diversion; quelque chose d'assez important pour écarter tout le monde de l'arène et sans qu'ils s'occupent de leur prisonnier.

Des maîtres du feu étaient positionnés tout autour de la clairière. Ils dressèrent soudainement une barrière enflammée qui devait certainement empêcher le samlar de sortir de l'arène et protéger les membres de l'organisation. Malgré le mur de flammes, ce qui se passait de l'autre côté était clairement visible. Quelque chose bougea alors à la gauche de l'arène et, dans une déflagration de feu, le samlar apparu. Masao avait été détaché et se tenait à l'opposé, immobile. Magma devait se dépêcher...

L'immense lézard hésita, regardant autour de lui, puis ses yeux se fixèrent sur son adversaire qui était censé lui servir de distraction et pourquoi pas de repas. Il avança lentement dans sa direction. L'amiral n'esquissa pas un geste. Puis le monstre se dressa sur ses pattes arrières et poussa un rugissement strident. Il fonça en direction de son jouet qui ne fit que s'écarter promptement. Masao ne boitait pas, il avait vraiment été guéri et il se déplaçait sans problème. La foule se taisait, impressionnée par le samlar ou juste avide de connaître la suite. L'iguane continuait ses attaques mais l'amiral ne faisait qu'esquiver, courant d'un bout à l'autre de la clairière ou tournant autour de l'animal. Combien de temps pouvait-il tenir comme ça? Il devait attendre notre aide... Je mourrais d'envie d'aller lui porter secours, maintenant.

Le silence pesant qui s'était installé, ponctué seulement par les grognements du lézard, fut brisé par le bruit d'une grande explosion en direction du village. La barrière de feu s'éteignit et tout le monde se retourna, même le samlar. J'en profitai pour jeter un coup d'œil vers le dirigeant de ces sauvages. J'aperçus Happy-Girls, puis Alexia qui se trouvaient tout près de lui. Elles étaient retournées vers la source du bruit mais elles continuaient de s'approcher. A côté de moi, Lenalee vibrait littéralement d'impatience. Un homme s'approcha du chef pour lui murmurer quelque chose puis ce dernier hurla:

- Tout le monde avec moi! On nous attaque!

Il y eut un instant d'immobilité totale puis la foule s'activa. Elle se dirigea vers un tunnel qui s'enfonçait sous terre, apparu d'une mystérieuse façon. De son côté, le samlar avait hésité. Plus aucune flamme ne le retenait prisonnier et les hommes qui s'agitaient attiraient son attention. Cependant, quand Masao fit mine de s'éclipser, il tourna brusquement la tête vers lui plus rien ne pouvait le distraire. Lenalee me regarda rapidement et d'un commun accord, nous courûmes vers le centre de l'arène, lançant des flammes sans interruption. Notre stratégie fonctionna, le samlar hurla et se rua sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Mission spéciale, A la recherche des Dragons

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [Semi-HS] Recherche petits dragons volants
» Emission Saint Seiya du Club Dorothée (avec vintage dedans)
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» [Recherche] vengeurs et dragons de feu plastiques
» Fort Boyard 2008 - Émission 07 - Équipe Spéciale acteurs
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: