Partagez|

Story of Magma

Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Story of Magma Mer 1 Avr 2009 - 16:25

Bonjour à tous je prend un peu de mon temps pour vous exposer ma présentation RP qui aurait du être faite il y a bien longtemps comme me la fait remarquer Elda, la voici:

----------------------------------------

Dans un petit village trés eloigné du palais de la nation du feu, une petite école de maîtrise forme et enseigne aux jeune fils du feu comment utiliser leurs capacités au maximum. Chaque élève avait un programme d'entrainement particulié, afin de developper leurs atouts au plus haut niveau. L'école se situait au sommet d'un volcan et les fils et fille du feu qui voulait profiter de l'entrainement des maîtres du villlage devait gravir cet obstacle. En chemin les adolescants devrait se livrer bataille afin que seul les meilleurs atteignent le sommet du volcan. Appartenir à cette école était un honneur pour les jeunes du village désireux d'aventure et de combats. L'école ouvrait ses portes tous les trois ans pour ne les réouvrir que pour la prochaine sélection -trois ans plus tard- .


Alors que l'école allait ouvrir leurs portes et le recrutement des éleves de la prochaine promotion débuterait. Un jeune homme inconnu venait d'arriver en ville. Il venait de trés loin pour entrer dans l'ecole du village.Cependant, les villageois non habitués à ce que des visiteurs étrangers fréquentent leur région, ne lui témoignèrent aucune affection. Il restait seul à attendre que la course à l'entrainement commence, adossé au mur du pub de la ville.

Ses vêtements ne laissaient rien paraitre de sa peronnalité. Tout était mystère chez lui, son visage était masqué par le capuchon de sa veste grise. Seul ses lèvres et son nez pouvait être percus sous cet attirement. Son pantalon se mariait à la perfection avec la veste qui s'immissait à l'interieur de ses hautes bottes. Les autres garçon du villlage le dévisagait, il était hors de question qu'un étranger leur vol la vedette.

- Regardez moi ça les gars, on nous envoi un fils a sa maman pour étudier chez nous! Pfff pitoyable.

Ce garçon était le fils du chef du village et tous les villageois ésperait qu'il pourrait par sa force, sortir du village et servir sous les ordres direct du seigneur du feu. Il se nommait Altor, sa taille rendait son âge non credible aux yeux de ses amis. Il n'avait que 16 ans et pourtant sa carrure faisait de lui l'un des plus forts du village.

Lorsque le soleil fut au zenith, tous les jeunes fils et filles du feus du village étaient rassemblés sur la grande place du village. Tous se préparaient pour l'escalade infernale. Certains s'echauffaient d'autres stressaient mais seul le jeune etranger restait figé. En effet il n'avait pas bougé du mur auquel il s'était appuyé en arrivant. Il était près, il attendait le signal comme les autres avant de se lancer vers l'école. Il était plongé dans une concentration profonde, sacahnt que de dur combats l'attendait. Les ados furent appelés a se placer sur la ligne de départ le coup d'envoi serait bientôt donné.

Lorsque l'etranger passa devant Altor celui-ci lui fit un signe de tête en passant son doigt sous son large coup de taureau. Comme si de rien n'était le jeune homme alla se placer sur la ligne de départ, les mains dans les poches il attendait. Alors que tous s'étaient mis en position de coureur du 110 mètres haies.
Le temps semblait s'être suspendu, l'étranger flechit les genoux, le chef du village lanca une flamme vers le ciel. LA course commence...


Suite au prochain numéro...


Dernière édition par Magma le Dim 3 Mai 2009 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Mar 7 Avr 2009 - 18:58

Chapitre 2: LA COURSE






Le temps semblait s'être suspendu, l'étranger flechit les genoux, le chef du village lanca une flamme vers le ciel. LA course commence tous se rue vers le volcan. Altor prend rapidement les devants. Ecrasant à coup de poing chaque adversaire il se frayait un chemin trés facilement. Bientôt personne n'osait l'approcher. L'étranger entra en action, rapide il emerga de la masse de jeunes qui poursuivait le puissant Altor. SUr les traces de son rival, L'etranger gagnait du terrain, son poid léger était un avantage sur le sol poussiéreux et granuleux, on aurait dit qu'il glissait sur le sol. Ses mouvement étaient gracieux et souple contrairement à Altor qui y allait tout en puissance.

Enfin arrivé à la hauteur du jeune homme, l'étranger pris l'initiative de dépasser. Mais Altor qui ne l'entendait pas de cette oreille l'empecha de passer en lui lancant un coup de poing destiné à son nez. Celui-ci aurait été brisé si L'étranger n'avait pas escivé à temps le coup par un léger saut de recul. Il changa rapidement de pied d'appui, et transferra le poid de son corps sur sa jambe droite. Prenant son impulsion, il sauta, sa détente était impressionante il arrivait au niveau de l'épaule de son adversaire. L'étranger déposa son pied sur celle-ci pour reprendre son impulsion. Altor désequilibré par cette ruse perdit l'equilibre et chuta lourdement sur le sol.

L'étranger profitta de cette instant pour le distancer. Trés rapide personne ne pouvait le rattraper. Altor se remit sur ses pieds et tenta de regagner son retard. Impossible, l'étranger était beaucoup trop rapide et à en juger par ses mouvements il était habitué à courir rapidement. Il commensait à se fatiguer et son rythme diminuait à vue d'oeil, tandis que l'etranger grimpait toujours plus haut sur le volcan. Il bondissait de rocher en rocher, désormais il y avait bien 10 mètres qui le séparait de Altor qui perdait de plus en plus de terrain. L'étranger s'arretta un moment pour regarder derrière lui, Altor attelait et avait beaucoup de mal à garder le rythme imposé par le garçon. Attendant que son rival arrive à sa porté il lui dit d'un ton moqueur:


- Alors c'est ca la star du village? Une mauviette qui abandonne à la première difficultée. Bouge toi un peu sinon je vais devoir apprendre la maîtrise du feu seul.

- Tu me paiera ça étranger suffoqua t-il.

Souriant L'étranger répondit,

- Bien sûr Altor, je te le paierais mais seulement si tu arrive en haut, A plus tard. Il lui fit un signe de la main et reprit sa course.

*Comment est-ce possible? Il n'est même pas épuisé par cette escalade. Son endurance est impréssionante* Pensa Altor, *Allez mon gros, il a raison je dois me surpasser tout le village compte sur moi* Remotivé il se redressa et reprit sa course, un nouveau soufle l'animait. Il avait enfin trouver un adversaire à sa mesure. Il voulait le connaître, se mesurer à lui et le battre.

Le sommet était presque en vue, après plusieurs heures d'escalades, l'étranger, Altor et 2 autres jeunes du village tenait encore. Les autres avaient tous abandonnés où avait été blessé par les charges d'Altor et de sa bande. La fatigue commensait à se faire sentir chez le jeune étranger. Et Altor rattrapait son retard il serait bientôt sur lui. C'est la dernière ligne droite. Les portes de l'école de maîtrise son visible.

*Magnifique* C'était le seul mot qui venait à l'esprit de l'étranger abasourdi par la beauté du site. L'école était située dans la bouche du volcan. Un petit chemin en terre longait la paroie du volcan et dessendait en spirale vers le coeur de la montagne de feu. L'école et tout ses batiments annexe se trouvait là. Quel ingéniosité, se servir d'un volcan pour abriter une accadémie.

- Allez encore un effort s'encouragea L'étranger], bientôt je pourrais maîtriser le feu. Tu verras je ne te décevrais pas reprit il en regardant le ciel.

Il allait s'engager sur le chemin de Terre quand il entendit un cri.
Se stoppant instantanément il alla voir ce qui se passait. Un peu plus bas, Altor était aux prises fâce aux deux autres du villages qui lui reprochait de n'être qu'un gamin égoïste et narcissique. Le géant épuisé par son escalade n'avait plus la force de lutter contre deux adversaires à la fois. Altor était au sol un des deux adolescant le maintenait tandis que l'autre lui envoyait de puissant coup de pied dans l'estomac. Alotr avait le souffle coupé et le second agresseur ramassait une pierre et s'approchait de la tête d'Altor dangereusement. Il abattit la pierre pour fendre le crâne du jeune homme mais au dernier moment le bras de l'ado restait en suspence au dessus du visage d'Altor. Quelqu'un avait bloqué l'attaque, l'étranger était intervenu à temps, avec une vitesse remarquable il avait dévallé la pente du volcan pour défendre son rival. Il avait réussi à stopper le bras de l'agresseur avant l'impact.


- Qui es tu ? demanda le jeune homme d'un ton agressif. Le second agressseur c'était levé et avait relaché la prise qui maintenait Altor au sol. L'étranger ne répondait pas à la question posée et ne déniait même pas le regarder en fâce. Il se tenait là une main serrée sur le bras de l'agresseur l'autre dans une poche de son pantalon. Sa capuche rabattue sur sa têtecachait son visage aux agresseurs.


- Répond... Ordonna le second ado qui semblait être le chef de cette petite opération sournoise. Agassé par le comportement passif de ce pertubateur imprévu il arma son poing pour frapper L'étranger. Son poing frappa dans le vide. L'étranger c'était baissé pour éviter, il projetta sa jambe dans un mouvement circulaire vers les jambes du chef et le faucha. Il se retrouva allongé à terre sonné. L'autre paniqué, qui venait de voir son boss se faire applatir par une demi-portion tenta de s'enfuir. Mais un poing le cueilla au vol et l'envoya dans les pommes aux cotés de son ami. Altor se tenait là debout et rdévisagait L'étranger d'un air menaçant. Puis toute trace de haine disparru de son visage il tendit la main et remercia son rival:

- Merci d'être revenu, sans toi je ne sais pas comment j'aurais fais pour m'en sortir.

Ce n'est rien répondit L'étranger Allons y nous avons du chemin à faire avant d'arriver et je te prie de me croire le décor vaut le détour. Altor acquiessa et ils repartirent vers le sommet du volcan. Après quelques minutes de marche ils arrivèrent enfin devant les portes de l'école. Altor frappa aux larges portes de la batisse. Qui s'ouvrirent et laissa entrevoir de nombreux batiments. Un vieil homme se tenait dans l'encadrure des portes.

- Messieurs bonjour et bienvenue à l'école de Tsubari, je me nomme Yago.

- Bonjour Répondirent les deux jeunes hommes d'une même voix et s'inclinèrent.

- Le choix s'offre désormais à vous. Vous pouvez repartir d'ou vous venez, Ou alors entrer dans notre école pour n'y ressortir que dans 3 ans. Si vous acceptez, enoncer votre nom et déclarez " Moi Yago, accepte de céder 3 ans de ma vie pour parfaire ma maîtrise du feu" Yago les regardait et attendait une réponse. Altor fut le premier à prendre la parole.

- Moi Altor, accepte de céder 3 ans de ma vie pour parfaire ma maîtrise du feu.

Yago s'ecartta et laissa entrer Altor qui regardait à présent l'étranger. L'étranger releva la tête, et hotta sa capuche. Altor pouvait alors pour la première fois contempler le visage de son rival. Il avait les cheveux aussi blond que le plus brillant des soleils et ses yeux noir incarnait le mystère le plus totale. Il regardait à présent le vieil homme et déclara d'une voix forte.

- Moi Magma, accepte de céder 3 ans de ma vie pour parfaire ma maîtrise du feu.

Yago s'ecartta et laissa entrer L'étranger. Les portes se refèrmèrent immédiatement derrière eux. Yago regardait le jeune homme aux cheveux blonds, il l'intrigait, il savait qu'il avait déjà entendi ce nom là quelque part, Mais OU...

SUITE AU PROCHAIN NUMERO...


edit hank jolie rp vivement la suite +80 xp


Dernière édition par Magma le Mar 11 Aoû 2009 - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Sam 11 Avr 2009 - 0:15

Chapitre 3: Maîtres et Eleves






Les portes s'étaient immédiatement refermées derrière L'étranger et Altor. Les batiments qui se dressaient devant eux étaient impréssionnant. Ils étaient disposés de manière à pouvoir parrer toutes agression ennemie. Les batiments étaient construit avec une différence de taille allant de trés haut à plus bas, jusqu'aux murailles externes de l'école. On aurait alors facilement issé des maîtres du feu sur les toits des bâtiments qui auraient profités de leur aventage du terrain. Des attaquants potentiels n'avaient aucune chance de prendre cette école. De plus, profitant déjà de l'abri que le volcan lui offrait, l'école était un lieu sure pour les étudiants et leurs maîtres.
L'école était régis selon un système simple, chaque élève aurait un maître particulier et un seul. Chaques maîtres se devraient d'enseigner tout d'abord à leurs éleves les bases de la maîtrise. Puis accentuer les capacités de leurs éleves. Un conseil de 5 maîtres dirigait l'école. Ce conseil faisait regner l'ordre au sein de l'ecole, aucun débordement n'étaient tolérés. Chaques nouvel étudiant était convié devant ce conseil afin de lui attribuer un maître.
Yago passa devant les deux adolescant qui restaient bouche bée devant la beauté du site. Il leur fit signe de le suivre et ceux ci s'executèrent. En chemin pour le conseil, Yago jouait le rôle de guide aux deux jeunes hommes. Il présentait chaque bâtiment en détaillant leurs fonctions et particularités:


... Ici vous pouvez observer une sublime statue de notre chef de nation Nasso. Ce sont nos artisants sculpteur qui ce sont occupés de chaques détails, expliquait Yago.

Altor et Magma s'émerveillaient de chaques nouvelles découvertes. Malgré de nombreux batiments, on ne trouvait aucune trace de vie.

- Dites maître Yago, Ou sont passés les hommes et les femmes de l'école? demanda Altor curieux.Yago marqua une halte au centre d'un groupe de batiments. Il se retourna vers Altor et lui adressa un sourir.

- MOn cher petit ami, tu saurras tout en temps et en heure après avoir rencontré le conseil des 5.

- Le conseil des 5? Mais je pensais que nous étions directement integré à l'école si nous arrivions jusqu'ici répliqua le jeune homme.

- Et bien mon garçon celui qui vous a raconté ca est une andouille répondit le vieil homme avec ironie.
L'étranger ne pu retenir un léger sourire au coin de ses levres. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas montré un signe de joie de vivre. Yago qui avait apperçu le sourire de Magma lui adressa un clin d'oeil qui eu le don d'agasser encore plus le tonique Altor. Qui regardait maintenant Magma avec une once de reproche dans le regard.

-Ah ton avis qu'est ce qui nous attend maintenant ? lui demanda Altor.

L'étranger ne répondit que par un hochement d'épaule. Ce qui agassa encore plus le jeune Altor. Yago repris sa visite guidée. Et les emmena droit vers le conseils des 5 maîtres. Il s'arèterent devantle un batiment large en forme de coupole. Yago leurs donnaient les dernieres consignes qu'ils devaient suivre en présence des anciens.
- Ne jamais être impoli, ne jamais désobéir aux demandes des 5, ne jamais sous-esimer un des membres du conseil, même si ils ont l'air trés vieux. Faite leurs preuve de respect et surtout mettez pas en boule le chef du conseil.
- Le chef du conseil ? Répeta bêtement Altor.

- Oui, il dirige les 4 autres et les aident à trancher lors de décision trop rude. Il est celui qui par sa sagesse maintient l'équilibre au sein du conseil. Vous le rencontrerez bien assez tôt croyez moi, il est toujours à l'affut de jeunes recrues comme vous, expliqua le vieux maître. Maintenant suivez moi.
Ils pénétrèrent tout trois dans le conseil et arrivèrent devant une haute porte de chêne toute teinte de bleu. Yago leurs dit qu'il ne pouvait pas entrer avec eux au conseil qu'il les verraient plus tard. Lorsque les deux adolescants tournèrent la tête un instant vers la porte lorsqu'il cherchèrent Yago la ou il se tenait Une minute plus tôt, il avait disparru.
Magma frappa à la grande porte et une voix forte lui tonna d'entrer, ils découvrirent alors quatres sièges occupés par deux femmes et deux hommes d'un certain âge, le dernier demeurait innocupé
*Cela doit être le siège du chef du conseil* pensa magma.

- Bonjour à vous jeunes hommes. Bienvenue au conseil des 5 de l'école de maîtrise Tsubari déclara la vieille femme du premier siège.

- Bonjour répondirent les deux rivaux en s'inclinant respectueusement. L'homme du premier siège à droite de celui inoccupé, pris ensuite la parole.

- Vous allez maintenant subir une série de test, qui jugera si vous êtes digne ou non de recevoir l'enseignement d'un de nos maître. Commencons par vous... euh , consultant ses notes et ottant ses lunettes ... Altor. Veuillez faire deux pas en avant, nous allons évaluer votre niveau grâce à nos facultés speciale. Détendez vous et ne luttez pas.
Altor restait figé devant les 4 vieux maîtres du conseil. Ils fermèrent ensemble les yeux et projetèrent leurs concience combinées, vers le corps du jeune homme. La force des esprits des 4 maîtres traversa sans peine les barrières de l'esprit de Altor. Ils purent alors sans peine analyser chaque recoin de son esprit. Lorsqu'ils se retirèrent, Altor pris une grande boufée d'air comme si un instant, la puissance des ancêtres lui avaient coupé le souffle. La seconde femme pris à son tour la parole:

- Altor fils de Borsal, nous avons analysé votre esprit et nous avons vu, et observé tes capacités. Tu as beaucoup de qualités, mais beaucoup font de toi quelqu'un de trop sure de toi, de trop fière. Pendant toute ta vie tu as été le fils du chef prodije du village, respecté de tous. Mais à partir d'aujourd'hui cela va changer. Tu ne serras ni plus ni moins qu'un éleve. Mon éleve. Le visage d'Altor s'illumina d'un sourire radieux à l'idée qu'il était accepté dans l'école. Mais devant le regard sévère de son nouveau maître, il redevint sérieux.

- Si je t'ai choisi Altor fils de Borsal, c'est pour plusieurs bonnes raisons. A ton âge j'étais comme toi, fière, arrogant, narcissique. Je retrouve en toi la personnalité que j'ai été si heureuse de quitter en arrivant ici. Je compte bien effacer tout le mépris que les autres t'apportent. Et alors tu deviendra un brillant maître du feu.
Je suis Maya, second siège du conseil des 5 et désormais tu m'appellera maître.

Altor s'inclina et remercia Maya son nouveau maître. Il allait enfin réaliser son rêve, et servir le seigneur du feu après ca. Il fut congédié hors du conseil le temps que la ceremonie d'analyse ai lieu pour Magma cette fois si.

L'homme du conseil qui ne s'était pas encore exprimé se leva et déclara:
- Vous allez maintenant subir une série de test, qui jugera si vous êtes digne ou non de recevoir l'enseignement d'un de nos maître. Magma faites un pas en avant.

Magma s'avenca en se tenant droit. De même que pour Altor les ancêtres fermèrent les yeux et projetèrent ensemble leurs esprit fusionnés vers le corps de Magma. A leurs grandes surprise ils s'heurtèrent à un mur de béton. L'esprit de Magma était totalement clos, ses défenses psychiques étaient parfaite. Les 4 maîtres qui voulaient absollument terminer la ceremonie comme la tradition l'exigeait, tentèrent de forcer ce mur. Ils concentrèrent leurs energie en un point bien précis du mur et frappèrent avec une viloence inouhi, encore et encore et encore... L'esprit de Magma souffrait de cette présence inconnue et non désirée dans sa tête. Magma hurlait, tellement la douleur était insuportable, ses yeux se voilait et il avait de plus en plus de mal à garder connaissance. La porte du fond du conseil s'ouvrit à la volée. Un vieil homme vétu de blanc surgit alors, avec une souplesse étonnante pour son âge sauta devant le jeune homme et projeta son esprit vers ceux des anciens. Il remonta jusqu'a l'esprit de chacun des maîtres et neutralisa le point neuronale servant à cette liaison psychique. L'attaque des 4 se termina comme elle était apparu. Les vieux maîtres ouvrèrent les yeux en criant au scandale.

- Qui a osé interferer dans une céremonie sacrée du cons... L'homme s'interrompit immédiatement et les 4 se jetèrent au sol en signe de respect. L'homme qui se tenait devant eux n'était autre que le chef du conseil lui même. Il prenait la defense de Magma.

- Tant que je serais à la tête de ce conseil aucun maître n'attentera au viol de l'esprit d'un eleve contre son gré. Vous devez le savoir déclara le chef du conseil.

Magma reprenait conscience et sa vue se détroublait. Il y avait un homme devant lui vêtu d'un manteau blanc chutant jusqu'a ses chevilles. Une inscription chinoise éait inscrite au dos de celui-ci, qui signifiait enseignement. L'homme parlait à haute voix et magma vit que les 4 vieux maîtres était toujours agenouillée fâce contre terre devant cette homme à l'allure familière.
- Relevez vous maintenant, maître du feu. Ordonna t'il d'un ton autoritaire. C'est la derniere fois que j'interviens dans une ceremonie sacrée pour vous remettre a votre place c'est claire? Tous acquiessèrent d'un signe de tête tel des enfants venant d'être severement punis par leur père.
Je vais donc clore cette céremonie, en se retournant vers Le jeune homme, Magma ne voyait pas son visage, masqué par la lumière éclatante des rayons du soleil qui perçait l'obscurité de la pièce parr la porte entre-ouverte du conseil, il dit:

- Magma fils de Tanos je te choisis aujourd'hui même comme élève. Dure sera ta tâche car tu serras considérés comme l'élève du chef du conseil des 4 et non comme un élève normal. Dure seront les défis qui t'attendrons. Est tu près à le relever à mes cotés jeune Magma?
Magma qui n'en croyait pas ses oreilles et accepta immédiatement en s'inclinant respectueusement. L'homme reprit:

- Tu n'as pas à t'incliner mon jeune ami, tu devrais plutôt saluer ton vieux maître comme il se doit en me racontant ton histoire et comment se porte mon vieil ami Tanos.
Magma fut subjugué d'entendre le nom de son père pour la seconde fois, alors que tout le monde l'ignorait et qu'il avait tout fait pour que personne ne perce son bouclier le laissant seul avec ses émotions.

- Qui êtes vous ? demanda Magma, est ce que je vous connait?
- Tu demande si tu me connais? Hahaha il ria bruyamment, c'était un rire que Magma reconnaissait, en effet il l'avait entendu il y a peu. L'homme qui se tenait devant lui et qui dirigeait le conseil des 5 n'était autre que Yago...



Suite au prochain numéro....


Dernière édition par Magma le Mar 11 Aoû 2009 - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Dim 3 Mai 2009 - 19:26

Chapitre 4: La veritable école Tsubari.


L'homme qui se tenait devant lui et qui dirigeait le conseil des 4 n'était autre que Yago. Le vieil homme qui les avaient accueillis à l'entrée de l'école. Magma n'en revenait toujours pas d'avoir été choisi par le chef deu consiel comme élève. Peut être pensait il qu'il avait de meilleurs capacités que les autres.
Yago avait nommé son père cependant le jeune garçon n'avait jamais parlé de son père à personne. En fait il ne parlait pas beaucoup. Son caractère était trés mystérieux.
Yago mena le jeune homme hors de la salle du conseil et il le guida une nouvelle fois à travers les batisses de l'école. Une question trottait dans la tête de MAgma depuis son arrivée.


- Maître comment ce fait ce que les bâtiments soit tous vide et que nous n'ayons pas vu un seul élève depuis notre arrivée? demanda magma.

- Et bien vois tu jeune élève, l'école Tsubari est trés spéciale elle abrite d'excellent maîtres du feu. Et en échange de notre protection nous leurs imposons d'enseigner la maîtrise du feu à de jeunes élèves. Cette école est trés réputée dans toute la nation du feu pour son enseignement prestigieux. Ce que tu peut voir en entrant dans l'école sont des batiments servant de leurre aux yeux d'ennemies potentiels. La vraie école se trouve caché aux yeux des visiteurs avident d'informations. Maintenant suit moi.


Magma avait du mal à croire les paroles de son nouveau maître. Une école cachée dasns une autre école et pui quoi encore? Déjà que ces batiments sont dissimulés dans la bouche d'un volcan ou est-ce que la veritable école serait cachée?
Il préfera ne pas insisté au près de son maître et suivit le mouvement. Ils arrivèrent après quelques minutes de marche dans un cul de sac. La paroie du volcan bloquais le passage. C'étaient ils trompés de route? Yago deviendrait il gateux?

Le vieil homme conseilla au jeune Magma de se reculer légerement, celui-ci gracieusement effectua une danse invocatrice. Ses pas étaient legers et souples il transferait le poids de son corps sur sa jambe gauche et planta son pied droit dans le sol. Un jet de flamme jaillt de la pointe de son pied et lechait le sol rocheux, tracant un chemin de flamme sur la paroie du volcan, un dessin se distingua, Un Phoénix.
Lorsque l'animal fut tracé entierement, la paroie s'enfonça et glissa. Désormais une ouverture s'ouvrait dans le volcan. Yago s'écartta et invita Magma à entrer, celui-ci s'avança prudemment lorsqu'il passa le porche. Un lieu magnifique se dressait devant lui. L'école Tsubari avait été construite à l'intérieur du volcan lui même, trés astucieux stratagème. Yago le rejoint et le sas se referma derrière lui.



- Bienvenue à l'école Tsubari dites du Phoénix, jeune Magma. Durant les trois prochaines années de ta vie tu t'entrainera avec moi et je ferrais de toi l'homme leplus puissant de la nation du feu car tu en as les capacités. Maintenant allons chez moi si tu veux bien.

Magma était encore sous le choc de cette découverte mais il était heureux d'être l'élève du chef de cette école. Il le suivit jusqu'à chez lui, malgré ce qu'il imaginait la maison du vieil homme était normal.
Rien n'aurait pû laisser penser que "le directeur" de l'école habitait là. Le maître et l'élève entrèrent dans le batiment, le vieil homme proposa à Magma une chaise et lui demanda de lui raconter comment il était arrivé ici et ce que devenait son vieil ami Thanos.


- Mon père est mort... répondit Magma d'une voix froide sans faillir.


Suite au prochain numéro...
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Mar 11 Aoû 2009 - 1:40




La déclaration du jeune homme jetta un froid dans la pièce. Yago semblait désolé d'apprendre le tragique destin de son vieil ami, cependant son fils ne semblait pas peiné. Magma demeurait de marbre, aucune émotion n'était visible sur son visage, il avait parlé de la mort de son père trés sèchement et cela perturbait maître Yago.

- Mes condoléance mon garçon je l'ignorais et pardonne moi si je t'ai plongé dans la tristesse de lointain souvenirs, tenta d'approcher le vieux maître.

Il porta sa tasse de thé encore fumante à ses lèvres et bu quelques gorgées du liquide tiède. Celui-ci avait un gout fort de menthe et de reglisse et le parfum du beuvrage monta jusqu'a ses narines. Il inspira lentement pour s'impregner totalement de l'agréable odeur et reposa sa tasse sur la table basse. Assis sur ses talons il relissa son pantalon et plongea son regard de nuit dans ceux de son nouvel élève. Celui-ci n'avait pas quitté sa petite tasse des yeux mais ne l'avait pas touché, comme s'il attendait la permission pour gouter le beuvrage. Enfin le garçon pris la parole:


- Ne vous en faites pas maître Yago, la peine éprouvé par la mort de mon père ma quitté depuis que je suis partit de chez moi. Dès lors je n'ai plus jamais laissé mes émotions guider ma vie. Si vous voulez que je vous raconte comment il est mort je peux le faire mais sachez que je n'en éprouverais aucune tristesse.

Les yeux bleu azur du jeune garçon ce posèrent sur les mains puissantes et forte du vieil homme puis il refixa la petite tasse de terre cuite. Enfin il la saisit d'un mouvement lent et la porta à ses lèvres. Il huma le parfum s'echappant du liquide et satisfait il en bu une petite gorgée. Un sourire joyeux se dessina sur les lèvres de Yago, cet enfant était vraiment spéciale. Sa personnalité collait parfaitement à celle de l'enfant de la prophétie, l'avait il enfin trouvé? Yago l'esperait mais il lui faudrait du temps, beaucoup de temps.
Le chef du conseil, répondit après un temps d'observation et de reflexion:


- Peu m'importe comment il est mort. C'était mon ami et je me préfère à l'immaginer vivant dans mes souvenirs que mort. Si tu n'éprouve nul besoin d'en parler alors tu peux taire ce tragique dessain dans la vie de ton père. J'ai quelques questions à te poser Magma, tout d'abord pourquoi es tu venu ici? Yago glissa soigneusement ses mains dans les manches pendantes de sa longue veste blanche et dévisagea le jeune homme.

Son regard semblait percer de part en part le corps du garçon, celui-ci était terrifié à l'idée que Yago pénètre dans son esprit comme il l'avait fait fâce aux 4. Ses cheveux blanc mi-long chutait devant ses yeux noir. Son visage était recouvert d'une fine barbe blanche à peine visible. SOn apparence à elle seule imposait le respect et témoignait de la sagesse de l'homme. Il se tenait droit et l'on s'attendait à le voir bondir à tout instant pour égorger un quelqu'on que intrus. Le jeune garçon posa pour la première fois ses yeux bleus sur le vieil homme et se livra calmement à l'interrogatoire de son hôte.


- Si je suis venu ici, c'était dans l'espoir de trouver une école assez éloigné de la capitale pour qu'aucun des élèves ne me vois comme le fils du général Thanos et pas comme celui que je suis. Je veux prouver que je ne suis pas uniquement le fils de mon père, répondit Magma.
La sincérité du garçon toucha le vieil homme au plus haut point, il avait toujours vécu dissimulé derrière les actes de son père. La compassion s'emparra de Yago mais il la refoulla immédiatement et enchaina avec une seconde question.
- Quels sont pour toi tes principales vertues et tes principaux défauts?

- Mes vertues? Je ne pourrais pas vous donner une définition de ce qu'est une vertue car je ne sais pas si j'en ai. PAr contre une chose est spur des défauts j'en ai beaucoup. Comme la résèrve ou le fait que je réflechisse beaucoup trop sur les choses qui m'entourre. Pourquoi tant de violence? Pourquoi les nations se font elles la guerre? D'ou vient la maîtrise? Mon père disait que mon esprit était un véritable casse tête et que je ne serais jamais bon à rien si je m'obstinais à me perdre dans mes pensées. Je ne pense pas que vous avez bien fait de me prendre comme élève maître Yago. En plus vous n'avez toujours pas regardé dans mon esprit, alors que Altor y a été forcé.

Yago se leva en dépliant ses jambes et avança vers la fenêtre de la maisonée. Il observa l'obscurité de la ville blanche à travers la fenêtre.
- Sais tu pourquoi la ville est entièrement blanche Magma? demanda Yago le regard perdu.
- Non maître je ne sais pas. Mais quel rapp... Il fut interrompu par le vieil homme qui poursuivit.
- La pierre de ces maisons est trés spéciale. En effet on ne la trouve nul part ailleurs que dans les entrailles de la terre. La chaleur polie les roches et lui donne cette couleur blanche symbole de pureté. Ton esprit Magma est comme une de ses pierres, il faut lui laisser le temps de se polir et alors il deviendra aussi pure et fort qu'une de ses pierres. Ton esprit s'est refusé soit volontairement, soit inconsciemment à la fouille. C'est simplement qu'il n'était pas près à recevoir la présence d'un esprit étranger en lui. Il s'est braqué et les 4 n'ont pû pénétrer ton esprit. Normallement nous n'acceptons pas un enfant dont l'esprit refuse de s'ouvrir à la fouille cependant j'ai perçu en toi la même étincelle de pouvoir et de sagesse que je possédais étant enfant. C'est pourquoi je t'ai choisi comme élève Magma.
Le vieil homme se tourna vers la petite table et regarda le jeune garçon encore assis devant sa tasse de thé refroidit. Yago s'adossa au rebord de la fenêtre et ne quitta pas des yeux son nouvel élève et attandit une réaction. QUi ne se fit pas attendre trés longtemps:
- MAis maître Yago, il se pourrait que j'apporte le malheur sur vous et sur cette école est il sage que je reste ici? demanda le jeune homme.
- Sage? Tu parle de sagesse jeune homme mais tu ignores tout de la sagesse. Celle-ci viendra avec le temps et à force de me cotoyer mais je puis t'assurer que personne ne te jettera endehors de cette école avant la fin de tes 3 années d'etudes mon garçon.
Les apparances ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent Magma ne l'oublie pas! Tu es sous ma tutelle et dès demain nous commencerons ton entrainement. Après tout n'es tu pas venu ici dans le but de devenir quelqu'un? Un sourire se dessina pour la première fois sur le visage du jeune homme. ALors file au lit immédiatement, car je ne t'accorderais aucune minute de sommeil en plus demain matin. Levé au petit jour et je ne discuterais pas là dessus.


MAgma s'inclina respectueusement devant le vieil homme et le remercia. Yago lui rendit un signe de tête et appella son valet qui indiqua au jeune homme ou se trouvait sa chambre. Lorsque le serviteur poussa la porte, Magma découvrit une petite pièce entièrement blanche. Un lit reposait dans un coin de la pièce, un bureau avait été placé à l'opposé ainsi qu'une simple armoire qui fermait un angle de mur. Même les meubles étaient blanc, Magma sentit un frisson parcourir son échine. Le serviteur sentit son angoisse et s'adressa à lui.

- Maître MAgma si je puis me permettre? demanda le valet poliement.
- Comment m'avez vous appellez? s'exclama le jeune homme.
- Maître. Je suis votre serviteur personnel dans cette maison. Demandez n'importe quoi à n'importe quelle heure et vous l'aurez. Maître Yago à lui aussi un valet particulier, moi je serais le votre.
- Si vous devez être à mon service je refuse que vous m'appelliez maître est ce bien claire? Magma avait pris un ton autoritaire même si le serviteur faisait le double de sa taille.
- Oui monsieur. Je me nomme Joey, Magma lui adressa un signe de tête pour lui signifier qu'il était enchanté de le connaître et le serviteur reprit, je voulais vous dire que la chambre est à décorer celon vos goûts. Le blanc n'est pas obligatoire.

Magma sourrit et paru rassuré, il remercia Joey et lui souhaita une bonne nuit. Lorsque le jeune homme fut seul il se jetta sur son lit et souffla la bougie qui maintenait la pièce dans la luminosité. Une fois dans le noir il se laissa porter par les paroles de son maître et s'endormit paisiblement sans hoter ses vêtements. Depuis combien de temps n'avait il pas eu une nuit de sommeil paisible? Il l'ignorait...


Suite au prochain numéro...
Revenir en haut Aller en bas
Magma
***
***
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 580
Date d'inscription : 19/08/2008

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Dim 20 Sep 2009 - 1:51

Chapitre 5: Premier jour.




Le lendemain matin alors que les rayons de lumières traversaient les fissures du volcan, et que les villageois dormaient encore dans une maison plus grosse que les autres, déjà on s'agitait.
Un homme à l'apparence âgée courrait dans les couloirs de sa maison tandis que son serviteur avait du mal à le suivre et à ne pas renverser le plateau du petit déjeuner qu'il portait à bout de bras. Le vieil homme s'arrêta devant une porte de chêne blanc et entra sans frapper et héla:


- Debout Magma c'est l'heure de commencer ton entrainement...

Yago s'interrompit lorsqu'il se rendit compte que son nouvel élève n'était plus dans son lit, il était debout et terminait de se vêtir face à la fenêtre de sa chambre. Il se retourna lentement pour regarder son vieux maître et plongea son regard bleu azur dans ceux de Yago, il sourit et dit:

- Je vous attendais maître, vous avez failli être en retard.
Yago lui rendit son sourire et fit signe au serviteur d'entrer afin que Magma puisse manger avant de sortir.
- Alimente toi bien jeune pousse, car dans 20 minutes je te veux dehors près à transpirer, ordonna le vieil homme d'une voix douce.
- Bien maître! Répondit le jeune homme en s'inclinant pendant que l'homme s'éclipsait.

Joey, le serviteur personnel de Magma s'avança vers son jeune maître et déposa le plateau repas sur le bureau immaculé de blanc. Le repas était complet, tout ce qu'il fallait pour réussir sa matinée sans succombé sous une hypoglycémie, une assiette était garnie d'œuf fraichement ramassé, et reposait sur deux tranches de lard grillée. A coté de l'assiette, on avait placé une petite tasse en terre cuite, ou fumait encore l'odeur d'un thé à la menthe, des fruits que le jeune homme ne connaissait pas avait été accumulés dans une petite coupelle. Magma sourit en observant le copieux repas et se régala d'avance. Joey proposa ses services rapidement:

- Si monsieur désire quelque chose d'autre qu'il n'hésite pas à me déranger. Si je puis me permettre monsieur, ne faites pas attendre le maître car votre entrainement n'en serait que plus difficile. Il peut s'avérer très têtu parfois.

Le serviteur lui adressa un léger clin d'œil et Magma s'installa en face de son repas. Il dégusta lentement chaque éléments du petit déjeuner et se régala. Une fois le repas terminé il s'essuya la bouche d'un revers de main et se leva, sautilla sur place et étira ses bras endoloris par la nuit qu'il venait de passer. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait plus eu une nuit de sommeil convenable et pour la première fois depuis des années il était en pleine forme et se sentait d'humeur radieuse.
Il sauta dans ses bottes fines et endossa sa veste grise sans toute fois jeter son capuchon sur sa tête, aujourd'hui était le premier jour d'entrainement il ne risquerait pas d'offenser qui que ce soit en dissimulant son visage. Il sortit de la maison de son maître en saluant Joey au passage et se demandait ou il allait bien pouvoir trouver Yago, il ne lui avait donné aucune autres instruction que d'être près en vingt minutes. Il l'était mais ou le trouver désormais?
Il n'eut pas longtemps à attendre pour avoir sa réponse. Yago se trouvait en face de chez lui, debout, bras croisés dans sa longue veste blanche. Le vent soufflait et on se serrait cru dans un vieux western au moment ou deux cow-boys vont se livrer bataille. L'air chaud faisait claquer la veste du vieux maître et révélait ainsi la tenue que le vieil homme portait. Tout de blanc vêtu seul le phénix sur sa poitrine était de couleur orange flamboyante. Il avait l'air fière et portait dignement son uniforme sur ses épaules. Il sourit à Magma lorsqu'il surpris son respect dans son regard. L'étranger lui rendit son sourire et s'approcha du vieil homme. Celui-ci sortit une main de ses manches et se recoiffa rapidement en ébouriffant ses cheveux blancs, se frotta la barbe et dit:





- Bien tu n'es pas en retard, c'est un bon début. Avant de débuter ton entrainement il faut que je te tienne au courant de notre fonctionnement quant aux développement de nos élèves.
- Que voulez vous dire maître? Demanda le jeune garçon.

Yago fit signe au jeune homme de venir s'assoir en face de lui. Ainsi l'un en face de l'autre assis sur le sol poussiéreux le vieux maître commença son explication:
- Chaque maître du phénix comme nous nous nommons, prend un élève tous les trois ans. Pendant cette période nous nous efforçons d'enseigner à nos poulains tout ce que nous savons, toutes nos techniques et notre maîtrise.

Yago s'interrompit et ramassa une brindille qu'il cassa en deux et saisit entre ses dents, il se débarrassa de la seconde moitié. Magma n'intervint pas car il ne voulait couper son maître dans ses explications. Yago reprit calmement en mâchouillant sa brindille:

- A la fin de ses trois années un tournoi est organisé entre les élèves pour déterminer qui de tous les nouvelles recrues est le meilleur. C'est un moyen efficace de motiver chacun à se donner au maximum pour gagner cette place ainsi que le respect des 4.
Cependant pendant ses trois années tu ne devras pas t'étonner si certains élève viennent te défier pour mesurer tes capacités c'est comme cela que nous travaillons ici. Dans l'affrontement et la cohésion.

Yago cracha sa brindille et plongea son regard nuit dans celui de son jeune élève.

- Tu n'es pas sans savoir que je suis le chef du conseil des quatre et cela fait plus de cinquante ans que je n'ai pris un élève sous mon aile. Tu te douteras donc que beaucoup des élèves qui sont ici vont tenter de te tester pour savoir pourquoi je m'intéresse tant à toi. Leurs maîtres les inciteront à t'affronter car ils veulent eux aussi savoir pourquoi je t'ai choisi. C'est dans ces conditions que ton entrainement va se dérouler. As tu compris jeune pousse?
- Bien entendu Maître, répondit le jeune homme plus excité que jamais.

Il avait souhaité que les entrainements se déroulent de cette manière, il voulait affronter chaque élèves de cette école et surtout son jeune rival Altor. Il serait le meilleur élément de cette école à la fin de ces trois années il s'en faisait la promesse. Ses poings se serraient et ses longs doigts pénètreraient la terre. Yago se releva brusquement et frappa sans prévenir le sommet du crâne de Magma. Celui-ci manqua de se mordre la langue sous le coup et dévisagea son maître, interrogateur.




- Debout! Nous commençons, je ne veux pas que ma réputation soit ternie par un apprentie qui ne pense qu'à se reposer. Ce coup de poing était pour pas que tu oublie qui est ton maître et quel rôle tu dois défendre, je recommencerais à chaque fois que tu ne me sembleras pas au maximum de tes capacités.
Magma se leva rapidement pour ne pas recevoir un second coup de poing. Son maître l'avait frappé avec une telle rapidité qu'il n'avait pas vu le coup venir et cela le perturbait. Cependant Yago n'avait pas tapé comme une brute heureusement pour le jeune homme qui soupirait de soulagement en contrôlant s'il ne lui manquait rien. Il releva la tête et fixa son maître:

- Je ne vous décevrait pas maître je vous le promet.
Yago semblait perturbé par le ton avec lequel Magma avait prononcé ses derniers mots, il se secoua en silence et tenta de dissimuler son affection pour le jeune homme derechef il répondit:

- Ne fais pas de promesse hasardeuse jeune poussin, nous verrons après cette journée d'entrainement si tu es toujours aussi sûr de toi. Nous allons commencer par la course à pied, l'endurance est la clef de la réussite. Allons y!




Yago fila d'un pas soutenu son élève sur les talons, ils trottinaient rapidement et entamèrent un parcours long et difficile. Ils traversèrent la ville qui s'agitait, les marchands installaient leurs étales pour le grand marché du jeudi, il y avait des fruits, de la viande, des choux... Tous s'étaient donnés rendez-vous sur la grande place du Phénix. Magma et Yago passèrent entre les villageois qui arpentaient déjà les quelques stand installés, tous saluaient le chef du Phénix et souriait en observant son jeune élève le suivant comme son ombre. Comme s'ils compatissaient pour lui certains le pointait du doigt en riant, d'autres pariait en lançant une pièce dans les air que le second s'empressa de saisir au vol et tapa dans sa main ouverte, pour signer leur pacte. Lorsque Magma se concentra à nouveau sur le dos de son maître il se rendit compte que celui-ci l'avait distancé d'au moins 100 mètres. Yago savait ce qu'il faisait il testait la capacité du jeune homme à se focaliser sur une seule chose à la fois, haletant Magma augmenta le rythme de ses pas pour revenir sur le vieil homme, et lorsque enfin il fut revenu à son niveau, il accéléra et changea brutalement de direction. Il avait emprunté une ruelle étroite pour quitter la ville blanche, ils arpentaient à présent les parois glissantes de l'intérieur du volcan. Ce changement de terrain ne semblait pas le moins du monde le perturber, tandis que Magma peinait déjà à garder le rythme. Déjà le sang lui montait aux oreilles et il entendait son cœur battre et cogner contre sa poitrine, ses jambes hurlaient au supplice mais sa tête ne renonçait pas. Son père lui avait enseigné que l'esprit dominait le corps et que ce n'était pas le corps qui dominait l'esprit. Magma se secoua et continua, il essuya d'un revers de main la sueur qui lui coulait dans les yeux et passa sa main dans ses cheveux pour les chasser de devant son champ de vision. Yago arrivait au bord d'une corniche et le jeune homme pensa que c'était la fin de l'entrainement mais le vieux maître ne ralentis pas et sauta du rebord. Magma se laissa glisser sur le sol poussiéreux emporté par sa vitesse et se stoppa avant de chuter. Yago lui semblait flotter dans les airs et il se réceptionna le long de la paroi en se laissant glisser jusque en bas. Magnifique, c'était le seul mot qui venait aux lèvres du jeune élève, la cape blanche de son maître claquait derrière lui et ses bras lui assurait un équilibre parfait. En bas une foule de monde s'était attroupé pour observer le chef du Phénix effectuer son petit spectacle comme si la population savait ce qu'il avait prévu, Magma angoissé par les regards qui se portaient sur lui il recula pour se placer hors de vue des gens. Yago était arrivé en bas et ne se retourna pas pour voir si Magma le suivait ou non il continua sa course à pied comme si de rien était et c'était une technique très efficace. Le jeune étranger se sentant oublié il refoula sa peur et s'élança, Magma sauta plus loin, plus haut et dans une vrille acrobatique retomba sur ses pieds et glissa jusqu'en bas dans une vitesse presque surhumaine. Les villageois applaudirent le jeune homme lorsqu'il passa devant eux et se lança à la poursuite de Yago. Cela faisait déjà plusieurs heures qu'ils courraient et Magma ne sentait plus ses jambes,ses poumons étaient en feu mais il continuait, sa tête menaçait d'exploser mais il continuait. Durant toute la durée de la course il n'avait jamais pu dépasser son maître ni même courir à ses cotés, il était clairement supérieur à lui. Mais il ne se décourageait pas et il continuait, il continuait pour lui, pour son maître. Se sentant brusquement pousser des ailes dans les derniers instants il accéléra, poussa et puisa dans ses dernières réserves d'énergies et progressivement il rattrapa Yago arriva à ses cotés et manqua de le dépasser mais celui-ci pressa le pas et se démarqua une nouvelle fois d'une cinquantaine de mètres. Il était remarquable, enfin la maison du chef du Phénix était visible et le vieil homme s'arrêta enfin. Il souffla une fois, deux fois et se tourna pour attendre Magma qui peinait encore. Quelques secondes après Yago, le jeune homme s'arrêta et s'écroula sur le sol, cherchant son souffle. Yago s'approcha lentement et réprimanda son élève:

- Après une course on ne se couche jamais! Sa coupe ton effort et c'est très mauvais pour ta santé. Lève toi et marche! Marche et respire lentement, ton souffle reviendra tout seul tu verras.
Yago avait bon être en colère il n'en était pas moins admiratif pour le jeune homme, aucun de ses élèves antérieur n'avait réussi sa première épreuve mais elle était loin d'être terminée. Les villageois le savaient, et tous connaissaient comment Yago s'y prenait pour son premier entrainement voilà pourquoi il y avait autant de monde en bas de la colline. Il observa Magma pendant un moment et vit que celui-ci ne le quittait pas des yeux, haletant il balbutia:

- Comment faites vous pour ne pas être épuisé après une telle course? Si tous les entrainements sont comme ça je vais mourir!
- Qui t'as dit que l'entrainement était terminé? Ce n'était que le début, dépêche toi nous allons commencer les exercices physiques. En position de pompes immédiatement et nous allons en faire une petite série de 200 pour commencer. GO!

Magma écarquilla les yeux et avait peine à croire que l'entrainement ne faisait que commencer il inspira et expira lentement et imita son maître qui s'était déjà mis en suspension sur ses bras et était près pour l'exercice physique. Et ensemble ils descendirent leurs corps jusqu'au sol et une, deux...
au fur et à mesure que les pompes passaient le jeune homme souffrait, cinquante, cinquante-un... la sueur gouttait de son front, cent, cent-un... le regard du jeune homme s'arrêta un instant sur son vieux maître, il pompait tranquillement comme si l'exercice était d'une trop grande simplicité.
Enfin ils arrivèrent à deux cents alors que Magma peinait de plus en plus à remonter son corps, il avait l'impression de peser une tonne. Lorsque la dernière fut effectuée, Yago n'éprouvait aucune fatigue alors que son jeune élève n'en pouvait plus, ses muscles semblaient étrangement léger, le chef du Phénix commenta rapidement:


- Pas mal jeune homme mais nous n'avons pas encore terminé. Le repas sera bientôt près je veux que tu t'assoie sur cette souche et que tu respire. Inspire et expire c'est le seul exercice que je te demande, essai de ressentir la chaleur en toi en imaginant une petite flamme au milieu de ton front. Une fois que tu l'auras visualisée amuse toi à la faire grandir et à l'affaiblir.
- Pardonnez moi maître, mais à quoi sert cette flamme? Demanda le jeune homme.
- Cette flamme Magma c'est ton pouvoir, au début tu auras beaucoup de mal à la faire apparaître mais une fois que tu auras réussi elle te seras accessible beaucoup plus rapidement. Je la vois en ce moment, et je peux ressentir sa chaleur. Tous les jours notre entrainement reposera sur ces trois exercices. Courses à pied, physique et concentration seront notre programme du matin.
- Du matin?
- Et oui jeune poussin tous les matins nous recommencerons jusqu'à ce que tu me batte à la course. Maintenant assez parlé et concentre toi sur ton exercice.

Magma s'inclina et s'assit sur la souche devant la propriété de son maître il croisa ses jambes et ferma les yeux. Ses pensées vagabondèrent, parviendrait il à faire apparaître la flamme ou alors n'avait il pas de pouvoir? Qu'est ce qui motivait Yago à le prendre comme élève, lui un simple étranger? Toutes ces questions le hantait et le noir l'envahit sur ses pensées...



Suite au prochain numéro...

Validation !!!
310xp c est bien continue come ca mag
Revenir en haut Aller en bas
Juna
*** Messagère
*** Messagère
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 323
Date d'inscription : 04/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma Mer 10 Mar 2010 - 15:25

Rp verrouillé pour cause d'inactivité !
Si tu veux le reprendre, tu peux t'adresser à un modérateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Story of Magma

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Toy Story
» Toy Story 3
» Belleville Story de Malherbe et Perriot
» Zigzag tour (Toy story playland Toon studios)
» Toy Story Playland: Soirée privée Club Actionnaires (3 septembre 2010)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: