Partagez|

RPM: Test metier

Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: RPM: Test metier Ven 6 Mar 2009 - 19:58

J'étais sur le pont du bateau. Nous avions quitté la nation il y a de cela trois semaines. La mission était particulierement délicate mais je me devais de la réussir. Prendre une place forte, ou plutot un village portuaire, gardée par quatre-vingt hommes. D'apres nos informateurs, des Marchands d'Obstacles, il pouvait bien y avoir des gradés. Autrement dit, des complications en perspéctive. Le capitaine Darus commandait de ces mercenaires. Je ne savais pas qui ces mercenaires servaient-ils ou bien le danger qu'ils représentaient mais une chose était sure, la mission allait etre tres dure. Nous n'étions que huit en tout. Sept soldats des Marchands, et moi. Par chance, ou plutot par pitié, les Marchands m'avait donné des hommes plutot bon. Chacun excellait dans un domaine bien particulier. Deux étaient spécialistes du corps a corps et pour cause, ils étaient jumeaux. Ils combinaient leurs attaques avec une efficacité redoutable et leur lame était, en plein combat, semblable a deux soeurs. Ces deux hommes se nommaient Martin et Jauffre. Acalon était bon en explosif. Plutôt pratique pour entrer dans un fort. Blanor, sans doute le plus vif, était doué pour la furtivité. Il était connu pour ses talents de crochetages, de discretion, bref, un parfait voleur......ou assassin selon les desseins qu'on voulait avoir de lui. Je ne savais pas les noms des trois autres. Les seules informations que j'avais reussi a glaner sur eux, était que l'un était archer. Un tireur d'exeption et un maitre de l'eau qui n'usait pas souvent de sa maitrise. Le second était plutot froid. Quand je leur avais demandé leur talent particulier, pour maximiser nos chances de victoire, il s'était contenter de me répondre:

-Il se pourrait bien qu'il soit utile....ou peut-etre pas qui sait.....

J'avais beau le presser de cents manirere possibles, Acalon finit par me dire qu'il ne lacherait pas son information.
Le dernier avait lui un don pour les tunnels. Etant donné qu'il s'agisait d'un maitre de la terre, cela était compréhensible.
Chacun de mes hommes avaient déjà travaillé ensemble alors il fallait que j'apprenne toute leur compétences pour nos permettre de gagner sans trop de perte. Apres tout, une victoire me permettrait d'entrer dans le cerle des Marchands d'Obstacle. Je m'étais souvent vu a leur coté. Je pourrais enfin vagabonder comme bon me semblerait tout en accomplissant des missions. De plus, je pourrais enfin intervenir dans l'agitation que connaissait le Sekai. Depuis notre guerre contre les maitres de la terre, l'apparition de cette organnisation TriAqua, la maladie des os de Verre et surtout l'apparition des Aspects, je ne pouvais rien faire que remplir mes devoirs d'amiral. Rien qui puisse endiguer ce mal qui se répendait de plus en plus. Alors rejoindre les Marchands d'Obstacles me permettrait peut-etre d'agir plus librement, dans la limite de mes missions, pour aider notre monde....
Quoiqu'il en soit, j'étais tellement préoccupé par mes pensées que je ne m'étais meme pas rendu compte que nous avions accosté. Le capitaine du bateau me tira de mes songes.

-Amiral....amiral....

-Hmm? Ho.... oui? Comment se passe le voyage capitaine?

-Nous avons accosté amiral, me repondit-il apres un regard interrogateur.

-Ha pardon. Tres bien nous vous enverrons un message lorsque la mission sera finit. Vous pouvez repartir.

-Je suis désolé amiral mais nous avons ordre de rester içi jusqu'a ce que le mission soit accomplie.

Je reflechis. Apres tout, cela pourrait nous permettre de rentrer plus tot.... Mais, la mission n'allait certainement pas, non seulement etre de tout repos, mais en plus etre breve. Il nous faudra surement plusieurs semaines pour prendre une telle place. Surtout au vue des effectifs des ennemis et des notres...

-La mission risque d'être longue capitaine. Vous êtes sur de vouloir rester aussi longtemps?

L'homme reconsidera la question. Il parrut hésiter puis dit avec fermeté:

-Nous resterons içi amiral. Peut-importe si cette mission prend un mois ou une semaine.

Plutot la premiere solution que la seconde, songeai-je alors

Je le laissa partir. Il descendit par le pont et se dirigea vers une cabane de bois. Le petit port sur lequel nous avions accosté de possedait que cette unique baraquement. On aurait pu croire a un port a l'abandon. Un homme barbu en sortit et se dirigea vers le capitaine. Je nous conduisis, moi et mes hommes vers un petit bois. Je déroula la carte une fois arrivé a bonne distance du port.

-Bon nous sommes içi. Selon mes estimations, il nous reste trois jours de marche avant d'appercevoir la ville portuaire. Il va nous falloir etre vigilant. Les mercenaires auront surement des vigiles postés un peu partout alors nous camperons là.

Je designai un endroit recouvert de vert sur la carte, assez proche de la ville pour la surveiller, et assez loin pour ne pas etre vue d'éventuelles sentinelles.

-Avec le couvert de la forêt, continuai-je, nous pourrons epier les gardes pour trouver un "trou" dans les releves afin de les prendre par surprise. Je compte en particulier sur toi Blanor. Si tu pouvais faire un tour dans la ville histoire de completer nos observations, ce serait parfais. Comme cela, nous aurions l'avantage de la surprise et des données techniques pour exploiter une faille dans leur défense.

Blador émit un grognement affirmatif.

-Bien mettons-nous en route sans plus tarder.

Et nous commencames notre périple, conscient que la mission serait tres risquée, mais avec des enjeus tres importants.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Sam 7 Mar 2009 - 15:07

Nous marchames deux jours. Le terrain non accidenté et l'absence d'ennemis, nous permettait de progresser rapidement. La tension montait a chaque pas que nous faisions. Puis, dans la forêt qui longeait sur notre gauche, une sorte de buissement. Chacun de nous s'arretta. Tous se mirent en position d'attaque, guettant ce qui pouvait sortir du bois. Une tete cornée apparue.

-C'est bon c'est rien d'autre qu'un cerf, souffla Martin avec soulagement.

A chaques mouvements suspects, nous nous crispions sur nos armes.
Nous arrivâmes finalement devant une petite maison. Un homme affairé aux cultures leva la tete et mis sa main en casquette pour mieux voir. Finalement, il finit par nous demander:

-Qu'est ce que vous venez faire par là tous? Vous cherchez de quoi acheter des provisions ou vendre des marchandises? Je vous déconseille la ville. Des malfrats l'ont prise et ont forcés tous les villageois a quitter la région. Tout ceux qui s'aventure par là bas ne sont jamais revenu....

-Donc vous dites qu'il y a des bandits dans la ville? demanda Acalon

-Pour sur! J'y suis allé une seule fois pour y écouler mes légumes. J'ai eu droit a la plus belle frayeur de ma vie. Ils m'ont dévalisés et apres m'ont chassé a coup de pied, me menacant de me tuer si je revenais.

Un silence retomba. Nous partimes quand meme dans la direction de la ville, malgré les désaprobations du fermier. Nous nous postames dans la forêt, a l'endroit prevu, et y installames un campement. Apres les preparatifs effectués, Martin finit par dire:

-C'est vraiment un probleme TriAqua. Non seulement ils capturent une ville mais en plus ils font partir leurs habitants.

-Effectivement, completa Jauffre. Mais si on veut les battre, au moins on aura pas a souffrir de prise d'otage. Si les habitants sont partis, on sera plus libre d'agir et on pourra eviter les pertes civiles.

Tout le monde resta silencieux. Finalement, Blanor finit par declarer:

-Bon, on va pas rester là a se regarder dans le blanc des yeux! C'est sur que la ville ne va pas se liberer toute seule.

Il se tourna pour s'adresser a moi:

-Bon monsieur l'amiral, on fait quoi maintenant?

Je ne répondis pas. Je laissa un temps durant lequel sept paires d'yeux étaient fixées sur moi.

-Tout d'abbord, nous manquons d'information. La seule chose que nous savons c'est leur nombre. Il va nous falloir étudier les horaires de tours de gardes, l'organisation interne de la ville, la structure de la défense exterieure et donc ses fondations.

Les paroles firent leur effet et tous s'asseillerent pour écouter.

-Pour l'organisation de la ville, je pense a toi Blador. Tu devras y penetrer par n'importe quel moyen et ne pas te faire reperer.

-Ha ça va etre du gateau, repondit-il sur de lui. Je suis déjà entré dans une prison d'une ville de la terre deux fois plus gardées que ça sans me faire voir.

Il se frotta les mains, visiblement content de s'etre vu confié cette mission.

-En ce qui concerne les fondements, continuai-je en designant le maitre de la terre, ce sera pour toi. Tu creuseras un tunnel pour ne pas te faire reperer et Acalon t'accompagnera pour deceler les faiblesses des fondations.

Acalon approuva d'un signe de tete. Le maitre sembla hésiter puis dit:

-Pas de probleme. Au fait.....Je m'appelle Lucien. Je pense que ça serait mieux que tu saches mon prénom pour nous donner nos directives.

J'esquissa un sourire. L'archer se présenta aussitôt. Il se nommait Will. Seul celui dont je ne connaissais rien preferait rester dans l'ombre. Je ne m'attendais pas a ce qu'il se présente, aussi je ne le questionna pas.

-Il nous reste donc les horaires des tours de gardes..... Si tu as le temps, essaie de le faire Blador. Mais pour eviter la surcharge des taches, je confie cette mission a Will. Etant donné que tu as la meilleur vue de nous tous, tu pourras surement mieux t'appercevoir des changements et des releves.

-Et nous alors? questionna Martin

-Ouais on doit se tourner les pouces? completa son frere.

-Pour vous j'ai une mission particuliere. Mais elle n'interviendra pas maintenant. Aussi, je prefere la garder secrete. Je vous en parlerais lorsque j'aurais reçu les informations necessaires. Je compte sur chacun d'entre vous pour me faire un rapport complet de ses informations. Hormis Blador, chacun me detaillera ses observations le soir. Blador, tu resteras une semaine dans la ville. Ensuite, tu reviendras et là, nous commencerons a parler de l'attaque.

Les hommes acquiescerent.

-Alors commencons sans plus tarder. Plus vite nous aurons finis cette mission, plus vite nous rentrerons chez nous.

Chacun se dispersa pour accomplir sa tache, les deux jumeaux s'éloignerent pour s'entrainer a l'épée et je resta seul avec l'homme. Finalement, il déclara d'une voix monocorde:

-Je me doutais bien que vous n'alliez rien me confier. Apres tout c'est normal, on ne se connait meme pas.....

-Ce n'est pas pour cette raison. Apres tout, je ne connais pas non plus les autres membres du groupe. Mais je ne peux pas confier une mission a quelqu'un dont je ne sais rien des capacités.

L'homme resta un moment silencieux, comme pour évaluer une situation délicate. Il se dirigea dans la meme direction que les jumeaux et me regarda.

-Je m'appelle Drake.

Son regard, je ne pouvais pas m'en détacher. J'eus l'impression que ces yeux changeaient de forme. Ses pupilles semblaient s'agiter, pour former un symbole dont je ne pouvais pas deviner la provenance. Ce regard semblait percer au plus profond de moi. Il semblait se concentrer intensément sur quelque chose. Je sentis un bourdonnement dans ma tête. Je chassa le bruit sourd mais il revint de plus belle. Je dus faire preuve de toute la force mentale que je possedais pour faire partir cette sensation qui aurait pu rendre fou. Quand enfin je pus m'en débarasser, Drake détourna les yeux. Si je n'étais pas autant attaché a la raison, j'aurais pu prétendre que c'était lui l'origine de ce que je ressentais. Il marcha d'un pas tranquille et disparu dans le bois, pour voir les jumeaux.
Je ne sais pas quelles sentations m'assaillaient, mais je ne me sentais pas en paix avec moi meme. Ses yeux, ce regard, semblait percer a travers tout. Brisant les défenses mentales, s'insurgeant dans l'esprit des gens, je croyais qu'il aurait pu controler tout mon corps.
Qu'importe ce qu'il avait ou non fait, je ne pouvais pas me résoudre a laisser autant d'interrogations sans réponse. J'écrivis un mot pour celui qui serait de retour et je quitta a mon tour le camps, pour suivre Drake.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Dim 8 Mar 2009 - 16:22

Je marchai durant vingt minutes. Je n'avais aucune idée d'où les jumeaux étaient pour jouer de leurs épées. Aussi, je tournai plusieurs fois en rond, revenant sur mes pas, inspectant les traces laissées sur le sol, avant enfin d'entendre des chocs semblables a ceux provoqués par un combat. Je me dirigeai donc vers le lieu, sans me précipiter sachant ce que faisait les deux hommes. En revanche, meme si Drake était parti dans cette direction, je ne savais pas si il s'était rendu la où était les jumeaux. Puis, les bruits s'arreterent. Pensant a une pause, je ne me pressai pas. Ce fut lorsque j'arrivai a l'endroit a proprement dit que j'eus une surprise. Au lieu de voir les jumeaux s'entrainer, je les trouvai gisant au sol. Une ombre disparu dans la forêt quand je m'approchai des deux corps. Je ne pouvais pas me permettre de poursuivre cette personne, aussi je me dépéchai vers les deux corps. Je tournai le premier sur le dos. C'était Martin. Je pris son poul.

Mort?!

J'accourus vers Jauffre mais pour lui je n'avais pas de prendre son poul pour m'appercevoir de son état. Il avait été tranché de partout. Sur son corps, des marques comme celles provoquées par un coup d'épée, des entailles profondes. Il avait été affreusement mutilé. Je bondis, entendant un bruit suspect derriere mon dos. Drake arriva en marchant. Les memes yeux que la premiere fois, et une épée tachée de sang a son coté. Je voulus dégainer mon arme mais une force m'en empecha. L'arme resta bloquée dans son fourreau. Drake fit un mouvement compliqué des mains et m'envoya une sale d'air. Elle m'atteignit de plein fouet.
Une douleur vive se fit sentir. Mais au lieu de me trouver en plein milieu du champs couvert de sang, j'étais encore assis, dans le campement. Ma vue était brouillée. Je clignai des yeux et le voile de brume se leva. J'étais seul. Le feu crépitait tranquillement, rependant une douce chaleur. J'inspectai les environs mais Drake n'y était pas. Je m'interrogeai sur ce qui avait bien pu se passer. Aucun mot que je croyais avoir écrit ne se trouvait par terre. Me rappellant ce que j'avais vu, je me dirigeai a la suite de Drake en courrant. Cette fois-ci, je le trouvai marchant tranquillement.

-Ou vas-tu? lui lançais-je

Drake s'arretta, se retourna et continua sa route en déclarant:

-Voir les jumeaux. Je m'ennuyais un peu le temps que les autres fassent leur "mission". Alors je pensais aller les voir s'entrainer un peu pour passer le temps.....

Je courrus dans sa direction, l'attrappai par l'épaule, et le retournai pour qu'il me regarde bien dans les yeux. Il n'avait plus leurs formes bizarre. Ils étaient bruns, proche du noir, de la meme couleur que ses cheveux que je pouvais appercevoir debordant du capuchon qu'il portait.

-Qu'est ce que tu m'as fait?

Il me rendis un regard faussement ahuri:

-Ce que je vous ai fait? A part vous regarder pour partir, rien.

-Je sais que tu m'as fait quelque chose. Je t'ai vu là-bas, avec les jumeaux! Tu les avais tué, et tu comptais me faire la même chose!

Drake se dégagea.

-Je n'ai fait que te montrer ce que tu pensais de moi. Tu croyais que je n'étais qu'un espion qui allait jouer un stupide rôle d'assassin. Alors je m'en suis servi pour repondre a ta question.

-Comment ça?

-Je vous ai fait voir ce dont j'étais capable durant cette "vision" non? Alors maintenant vous n'avez plus rien a me reprocher.

Comme il continuait sa route, je criai pour qu'il reste:

-Mais comment as-tu fait pour faire ça? Ce sont tes yeux qui te donnent ce.....pouvoir? Ou alors refuses-tu encore de me décrire ce que tu vaux réellement?

Drake s'arretta une seconde fois. Il se tourna lentement vers moi:

-L'écoute est le chemin de la sagesse si il mene a une décision reflechie, pas si elle demeure une vaine perception.....

-Fait moi grace de tes grands mots Drake. Donne moi une réponse honnete.

Il sourit froidement:

-Comme tu veux.

Il s'approcha de moi, et me chuchota a l'oreille:

-Mes yeux, ou mon pouvoir comme tu dis, sont une malédiction. Chaques membres de ma famille en hérite dès sa naissance. Ils nous octroient le pouvoir de lire dans les esprits et de les controler comme je l'ai fait avec toi. Il ne s'agit ni plus ni moins que d'un simple controle mental. Mais en contrepartie, nous ne sommes que des coquilles vides, dénuées de tout sentiments. Ce mal nous ronge petit a petit, jusqu'à ne laisser qu'un corps qui n'agit que par les ordres qu'il reçoit du cerveau. A mon stade, je suis devenu nomade de l'air pour me permettre de resister a cette malédiction. Les scéances de méditation me permette de repousser l'inévitable, mais pas de l'empecher. Voila, tu sais mes compétences. A toi de voir ce que tu veux en faire sur le champs de bataille mais mets-toi bien ça dans la tête: Je ne suis ni de votre coté, ni de celui de TriAqua.

Sur sa derniere phrase, les yeux avaient repris leur forme étrange. Comme pour appuyer ses paroles, il me les repeta dans mon esprit, de telles sortes que je savais qu'il ne mentait pas. Il se détourna, et continua sa marche silencieuse.
Je restai cloué sur place pendant cinq minutes, encore sous le choc d'avoir vu ses yeux de si pres. Ce ne fut que lorsque Drake fut hors de ma vision que je pus enfin bouger. Sans un mot, sans rien penser, je retournai au camps, dans l'attente du rapport de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Ven 13 Mar 2009 - 18:29

Je ne savais plus quoi penser. Que penser. En fait, je ne savais meme pas si je pensais. J'étais perdu. L'impression étrange de ne plus exister me tottait dans la tête. Voir ces yeux, de si près, était de loin la chose la plus dure que j'ai faite de ma vie. Je ne pensais pas qu'un tel pouvoir pouvais se cacher derriere de simples pupilles. Pourtant, derriere ce masque, je pus distinguer une chose. Drake ne maitrisait pas l'air. Je l'avais vu et pourtant, j'étais persuadé que ce n'était pas ça. Cela parraissait absurde. Comment aurait-il pu m'envoyer autre chose que de l'air? Ce n'était pas du feu, ni de l'eau et encore moins de la terre. Apres, meme si j'avais vu ce qui ressemblait a de l'air, peut-etre n'était-ce pas cela. Entre voir quelque chose et ce que la chose est réellement, il y a une différence. Mais je n'avais pas de preuve. Rien que ma vue. Le seul moyen était que je me fasse a l'idée qu'il était un maitre de l'air et voir ce qu'il ferait au combat.

-Amiral?

-Mmmh.....Que....ha c'est vous.....Vous pouvez m'appeller Masao.....

Les jumeaux étaient revenus. Ils avaient toujours leurs épées a la main et de la sueur perlait sur leur front.

-Ou est Drake?

Jauffre me lança un regard interrogateur:

-Drake? Euh.....

-Quoi? Il n'est pas avec vous?

Cette fois ce fut au tour de Martin de me regarder de travers:

-Ben non. Il était censé etre avec vous.....

Je crachai un juron. Decidemment, je ne savais pas si le fait de l'avoir dans notre groupe était vraiment utile. Je me calmai et les regardai:

-Allez vous laver, dis-je a leur intention. Ensuite vous reviendrez et nous attendrons les autres.

Le soir venu, chacun arriva. Will en premier, suivi de Acalon et Lucien. Drake ne montrait toujours pas signe de vie. Acalon et Lucien partirent se laver. Ils étaient couvert de terre. Quant a Will, il me fit son rapport.

-Pour l'instant, il semble que il n'y ait pas de trou dans leur relai. Chacun des soldats attend qu'un autre arrive pour partir. J'ai fait le tour de la palissade, ils sont repartis de telle sorte que dès que le champs de vision de l'un s'arrette, celui d'un autre commence. Cela dit, ils sont plus occupés a pioncer qu'à surveiller.

Je restai songeur un instant. Acalon et Lucien revinrent et a leur tour me détaillerent leurs observations.

-Rien de bien concluant pour l'instant, finis-je par dire. Il nous faudra surement la semaine prévue pour tirer un quelconque plan de tout ceci. Mais vous faites du tres bon travail. Avant que vous ne partiez j'aurais plusieurs petites questions a vous poser.

Tous me regarderent alors. Les deux jumeaux s'asseillerent ainsi que Will. Lucien fit jaillir un banc de terre pour s'y installer. Acalon resta debout.

-C'est au sujet de Drake....

La tension sembla monter d'un coup. Martin et Jauffre se regarderent et Lucien se crispa.

-A-t-il une.....particularité? Je veux dire, possede-t-il un talent spécial qui pourrait nous aider lors de la prise de la ville?

Un silence lourd tomba sur le camps. Seul le crépitement du feu empechait de nous croire dans un cimetiere.
Acalon prit la parole:

-Et bien.....je crois que tu lui as déjà demandé et qu'il n'a pas voulu te....

-Cette fois-çi c'est a vous que je le demande. Possede-t-il un talent spécial?

Le silence s'installa de nouveau. Mais plus bref car Lucien se redressa de sa position allongée pour parler plus aisemment:

-En fait.....c'est plutot une sorte de pouvoir a double tranchant. Il peut faire des choses impossibles mais petit a petit il devient......comme un bateau sans équipage.....il ne ressent plus rien et au final, cela conduit a la folie....

-Oui en fait sa famille a une histoire assez tragique mais on ne peut pas la raconter comme cela. Drake nous l'a interdit....

-Alors pourquoi a-t-il choisi de vous le dire si c'est si secret?

Acalon sourit:

-Choisir? Il n'a pas choisi. A l'origine, il était venu simplement proposer ces services pour gagner un peu d'argent. Mais ces méthodes ont eveillé des soupçons. Selon les Marchands, les façons d'agir de Drake et ses manieres de remplir un contrat n'était pas tolérées. Ils lui ont donc demandé des explications. Naturellement il a refusé. Alors, lorsque nous avons formé notre groupe pour effectuer a notre tour, il nous a rencontrer et nous a proposer un arrangement....

-Quel genre d'arrangement?

-Et bien, il nous a proposé de rejoindre notre groupe. Comme il ne travaillait pour le compte de personne, cela nous a un peu perturbé. Mais, il ne voulait pas d'argent. seulement nous aider dans nos contrats. Comme nous respections les regles, nous avions refusé dans un premier temps. Pour nous faire "capituler" et connaissant les regles lui-meme, il déclina son identité. Alors, nous pouvions accepter puisque que nous savions qui nous avions dans nos rangs. Depuis, il nous rejoint a chaque début de mission et nous quitte a la fin. IL nous aide toujours et indirectement aide les Marchands.

Mais c'est impossible.....

Je ne pouvais pas le croire. Il avait non seulement berné la Confrerie, mais en plus ses camarades. Il n'était pas avec la confrerie. Il devait se servir du fait qu'il puisse agir avec cet ordre pour cacher quelque chose. Mais il m'avait aussi stipulé qu'il n'était pas avec TriAqua..... Que pouvait-il bien manigancer.....

-Mmmmh.... Et bien soit. Vous m'avez revelé ce qu'il fait avec vous mais pas ces pouvoirs. Mais apres tout a quoi bon? Puisque je sais de quoi il est capable.... Il peut manipuler l'esprit des gens.....Ce qui me chiffone se sont plusieurs détails que nous devrions éclaircir

L'agitation fut beaucoup plus perceptible cette fois. Je savais qu'il me croyait désormais. Mais chacun se mura dans un silence qui ne cachait pas la peur qu'il ressentait. Que Drake ait pu utiliser son pouvoir sur moi les froissa.

-Mais bon, je pense que nous devrions demander au principal concerné non?

Tout le monde regarda derriere mon dos. Dans l'ombre, une capuche sur la tête, Drake était là et nous écoutait.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Sam 14 Mar 2009 - 21:10

Tel un prédateur guettant sa proie, Drake était sur une souche. Il n'avait pas bougé. Je ne l'avais sentis que depuis peu mais cela devait certainement faire longtemps qu'il était là. Je me tournai a mon tour et levai lentement la tête pour le regarder dans les yeux. Ils étaient normaux. A ceci pres que des taches de sang, semblables a celle laissée par des larmes, sillonaient en dessous. Il sauta de la ou il se trouvait et marcha vers nous. Malgré la tension perceptible des membres, Drake alla s'assoir au sol d'une démarche nonchalente, sortit une pomme d'un sac et commenca a la manger. Dès la premiere bouché avalée, il finit par dire:

-A ce que je vois, vous ne pouvez pas vous empecher de poser des questions hein?

J'encaissai la remarque. Il continua:

-Alors. Vous voulez savoir pourquoi j'ai rejoint ce groupe alors que je ne suis ni avec les Marchands, ni avec TriAqua c'est ça?

Tout le monde me dévisagea. Acalon ne put s'empecher de demander:

-Quoi? Comment ça tu n'es pas avec les Marchands? Tu nous as trompé?

-Mais non mais non. A aucun moment je ne vous ai dupé. Je voulais juste travailler avec des membres de cette confrérie pour avoir des informations....

-De quelle genre? questionna Will

-Et bien comment ils s'organisaient au combat, quel type de soldat ils engageaient. Ce genre de broutille. Je fais la meme chose avec TriAqua. Mais mon but principal était de trouver comment l'extraire.....

Je commencai a saisir ce qu'il disait. Lucien intervint:

-Tu ne veux pas dire que depuis tout ce temps, tu cherchais a avoir de l'Obstacle? Ces informations seraient capitale pour les Marchands. Si tu le sais nous n'auront pas d'autre choix que te conduire a eux!

-Quand ai-je dit que je savais comment l'extraire? Pour l'instant, je ne fais qu'observer. Mais d'apres ce que tu viens de me dire, les Marchands ignorent comment faire.....Donc, seul TriAqua aurait une idée de comment extraire ce matériau.....

Drake resta un moment pensif, le visage voilé.

-Quoi qu'il en soit, déclara-t-il en se tapant dans les mains, je ne vous veux aucun mal. Croyez moi, si j'avais voulu vous tuer, je l'aurais fait il y a bien longtemps. Mais, je vais quand meme finir cette mission avec vous. Je pense que mes.....compétences pourraient vous aider non?

Personne ne répondit. Tous étaient sous le coup des révélations de Drake. Non seulement il possedait un talent particulier, mais en plus, il ne cherchait qu'à avoir de l'Obstacle.... Je ne savais pas grand chose dessus mis a part qu'il constituait les armes sacrée ou les artéfacts. Le reste n'était que mystere.

-Tres bien, fis-je, je conçois que tu ne nous veux rien. Tu nous seras surement utile. Et puis, au vu de ce que tu m'as dit, je t'ai déjà trouvé une place dans mon plan.

Le reste de la soirée fut consacrée redefinir le role de chacun.
Le lendemain, tout le monde repartit a son poste et Drake resta avec moi pour qu'il m'explique de fond en comble l'étendu de ces pouvoirs. Je ne pouvais cesser de me demander comment cela était possible. Il pouvait user de controle mental, et l'essentiel de son attirail de techniques reposaient sur le psychisme.

-Donc, conclut-il, je peux faire croire que je suis un maitre de l'air grace a ma maitrise. Malgré l'étendue énorme de mes attaques, je me vide petit a petit. Dès que je me sers de mes yeux trop longtemps, je saigne abondamment et je deviens plus...vulnérable. Je dérive petit a petit vers la folie. Mais ne t'en fais pas, je suis loin de d'etre fou.

Cela me rassura. Malgré ses manieres désinvoltes, il était quelqu'un qui me ressemblait énormément sur le fond. Lui ne peut presque plus éprouver de sentiment et moi, j'en suis incapable aussi. Mais durant la semaine, une sorte de lien naquit entre nous. Certes assez faible mais suffisement fort pour débuter une amitié.
La semaine passa, et les informations se peaufinaient. Nous apprimes que les fondations avaient une faiblesse a l'est. Puis, il y avait un "trou" dans les releves d'une minute treize seconde sur une partie de la palissade. Il ne nous restait plus que Blador.
Le septieme jour, au cours de la nuit, il arriva a pied, les vetements en lambeaux.

-Personne ne m'a suivi?

Jauffre, qui surveillait le camp, regarda derriere lui:

-Non personne. Qu'est ce qu'il t'est arrivé?

-Une petite galere.

Il s'assit et mangea un bout de pain. La bouche pleine il dit:

-Tout se passait bien les six premiers jours. Je suis passé incogito mais le capitaine m'a appellé. Il voulait savoir qui j'étais et ce que je faisais là. Je lui ai répondu que j'étais un nouveau envoyé par l'organisation. En lui donnant une fausse preuve, il m'a cru et m'a affecté au ronde dans la ville. La veine! Mais quand j'ai voulu sortir aujourd'hui, il n'a pas voulu. "Aucun soldat ne quitte le campement!" m'avait-il dit. Il a fallut que je sorte a la nuit tombée en me frayant un chemin dans un étroit passage de la muraille de bois.
J'écoutais la discution a demi-eveillé. Puis, je me levai:

-Tient! De retour?

-Oui amiral! J'ai pas mal des informations qui pourrait vous interesser.

-Tres bien. Je t'écoute. Ensuite nous dormirons.

Blador se racla la gorge.

-Alors, Déjà l'organisation spatiale. Toutes les maisons sont constuites en demi-cercle autour de la place centrale. Derriere cette place, en descendant, il y a le port mais ça, on s'en fiche. Il n'y a pas d'homme là bas. Ensuite, les hommes sont principalement dans un barraquement a l'est de cette place. Les hauts-gradés sont dans la maison a l'ouest. Ils ont amenagés les toits pour y poster des archers dessus mais comme les maisons sont situés sur le meme plan, ils ne peuvent en mettre que sur celles en bordures. Ensuite, il y a différentes routes qui partent de la place pour aller qur les différentes tours. Il y en a cinq en tout. Comme Will a du te le dire, chacune couvre l'angle mort d'une autre et ceci s'applique aussi aux hommes postés sur la palissade. Mis a part ça, c'est un village tout a fait normal....

Il dessina un plan au sol pour me donner une meilleure idée de la ville.

-Bon, continua-t-il, maintenant les soldats. Pour la plupart comme je te l'ai dit, ils sont dans les barraquements. Je n'ai pas idée de combien sont sur les palissades mais il y en a pas mal. Les autres s'amusent dans le centre ou patrouille dans les rues. Ils ont l'air plutot confiant dans leur défense bien qu'elle n'ai rien de spéctaculaire... Et ce sont des guerriers qui ont recu un entrainement intensif contre les maitres. Le combat sera rude.
Ce sont les seules choses que j'ai pu avoir. Pour les tours de gardes je n'ai pas eu le temps d'approfondir mais de compte pas sur un trou. Si on fait une breche, tout les soldats nous tomberont dessus comme des mouches sur un pot de miel.


J'enregistra ses informations. Tout le monde dormais aussi, je leur chuchotai:

-Dormez. Je prends la garde cette nuit. En plus ça me permettra d'améliorer mon plan avec ce que tu m'as dit.

-Mais, protesta Jauffre, tu vas etre épuisé demain.

-Ne t'inquiete pas. Dormez.

Blador et Jauffre allerent se coucher avec les autres. Je soupconais Drake d'etre eveillé mais ne prit pas le risque de lui parler. Au lieu de ça, je reflechis toute la nuit pour que nous puissions reprendre cette ville le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Dim 15 Mar 2009 - 18:24

L'aube me trouva frais et dispo. Cette nuit blanche m'avait en fait ragaillardi. Je m'étirai et baillai. Je reveillai les autres. Alors que chacun sortait de son sommeil et attaquait le petit-déjeuner, je leur fis part de mon plan. Les regards se baisserent et la concentration était a son maximum. Chacunes des phases étaient primordiales et l'echec de l'une d'entre elle signifiait la fin de la mission. Alors que je detaillai le tout, je regardais Drake pour guetter ses réactions. Apres tout, c'était un des piliers de l'attaque. Mais rien ne s'affichait sur son visage figé comme du marbre.

-Il y a des questions? demandais-je a la fin.

Chacun se dévisagea. Apres une hésitation collective, tout le monde approuva.

-Bon.....Et bien c'est partit!

[HRP: L'attaque sera divisée en plusieurs groupes dont je detaillerais les membres et le moment ^^]

Coté des Jumeaux et Drake, juste apres la mise en commun du plan

Partant vers l'est, les trois compagnons marchaient au couvert de la forêt. Puis, ils attendirent dix bonnes minutes. Le moment était venu. D'une démarche nonchalente Jauffre s'avanca vers la palissade, seul, au moment ou le "trou" dans les releves se passaient. Il put parcourir la distant necessaire mais bien évidemment il finit par etre repéré par les autres sentinelles qui lui ordonnerent de s'arretter. Jauffre continua a avancer et toute les sentinelles banderent leurs arcs dans sa direction.

Depeche toi ou je vais ressembler a une pelotte d'épingle......

Surgissant comme une fleche, Martin vint se heurter viollement contre son frère:

-Non mais tu peux pas faire attention!, rugit Jauffre en se relevant.

Les sentinelles regarderent stupéfaites ce qu'il se passait sous leurs yeux.

-Tu vas faire foirrer le plan! Tu devais pas etre devant moi! Comment je fais pour detruire la palissade moi?

Les entinelles appelerent leur collegues pour assurer une éventuelle attaque. Une quinzaine d'hommes étaient agglutinés devant le deux hommes qui se disputaient. L'un deux cria:

-Comment ça vous voulez entrer dans notre ville? Vous savez pas qui ont est? Hahahaha surtout a deux contre nous!

-Silence! Retorqua Martin Se retournant vers son frère il lui lanca: Je vais m'occuper de toi frangin! A cause de toi on va pas réussir! Masao nous avait dit d'en arriver là si ce qu'il se passe en ce moment devait arriver.

Il degaina son épée et son frere fit de meme. S'en suivit un affrontement farouche entre les deux freres. Chacun était de la meme force de l'autre et ils s'épuisaient au meme rythme. Soudain, ils chargerent ensemble, et la lame de l'autre s'enfonca dans le coeur de son frere. Ils resterent ainsi, dans une derniere accolade, et s'éffondrerent sur le coté.

-Bah! Tant pis. Au moins on aura pas a vider notre carquois sur eux. Les corbeaux vont s'en occuper.

Drake tapit dans l'ombre n'avait pas bougé. Tournant le dos a la palissade, il partit.

Coté Acalon et Lucien, apres la mise en place du plan

Le deux hommes partirent vers l'est aussi, mais bifurquerent plus tot en direction de la palissade. Ils attendirent la releve et virent Jauffre s'avancant vers la palissade. Puis, il tomba au sol avec son frere et toutes les sentinelles s'amoncelerent pour regarder le combat. Profitant de ce moment, Acalon déposa un explosif pres de la palissade et repartit aussitôt au couvert de la forêt.

-Alors c'est bon? demanda Lucien a son retour.

-Oui. Je ne sais pas trop ce qu'il c'est passé là-bas mais ça a l'air d'avoir fonctionné....

-Bon tant mieux. Allez on y va!

Lucien creusa un tunel et, Acalon sur ses pas, ils s'enfoncerent dans les profondeurs de la terre. Acalon n'y voyait rien mais pour Lucien, le chemin était aussi clair que si il était éclairé par un phare. Ils progresserent rapidement et arriverent sous les fondations des palissades selon les indications de Lucien. Acalon y déposa les explosifs, les plus silencieux possible et déclara:

-Il ne nous reste plus qu'à attendre le signal....

Coté Blador, Will, Masao, durant la mise en place des explosifs

J'étais devant Blador et Will, les conduisant hors de la forêt, en direction de la riviere Ah Long qui se jettait dans la mer. Nous empruntames un bateau pour remonter le cours du fleuve. Enfin, nous apercumes le début de la ville. Comme me l'avait annoncé Blador, aucun garde ne surveillait l'entrée du port. Nous échouames le bateau sur la berge et allames nous cacher derriere la maison du port.

-Bon on a réussi a s'infiltrer. Maintenant, il va falloir voir si tes informations sont vraies Blador.

-J'en suis sur. Je l'ai entendu moi-meme. Ne t'en fais pas, ça va....

-Cachez vous!

Une seconde de plus, et un garde nous aurait vu. Une idée germa dans mon esprit. L'homme était seul et il se dirigeai vers le bateau. Je tapai la jambe de Will qui comprit immédiatement. Il encocha une fleche et aussi rapide que le vent, elle se figa dans la tête de l'homme qui s'effondra. Il roula jusqu'à ce que la pente s'attenue.

-Va prendre son equipement et infiltre le poste des commandants. Je te retrouverais là-bas.

Je surveillai que personne n'arrive et fort heureusement non. Je frappai du pied. Trois fois. Fortement pour que le message soit bien transmis.....

Coté Acalon et Lucien, pendant l'infiltration du camp

-Serieusement, je suis pressé de rentrer chez moi. Meme si le plan est bon, c'est r.....

-Attends! le coupa Lucien.

Il mit sa main contre la terre et se concentra intensément. Acalon ressentait son afflut de Chi.

-Le signal! Vas-y!

Acalon courrut pour ressortir de la terre a l'endroit ou il était entré quelques instants plus tot. Il prit le boitier qu'il avait soigneusement déposé avant..... Il frappa du pied pour prevenir, et appuya sur la manette. L'explosif qui était déposé devant la palissade sauta, faisant voler les quelques soldats présents sur cette parcelle. Les autres accoururent imédiattement et tenterent de voir quelque chose a travers le brouillard. Tout le monde s'agluttina sur l'endroit. Puis, dans un vacarme assourdissant, la palissade et toute les fondations s'éffondrerent, entrainant avec eux tout les soldats présents sur les murs. Certains restés sur leur parcelle vinrent mais, a travers la fumée et la poussiere, ils ne voyaient rien. La plupart se firent ejecter par des roches venues de nulle part et cela les envoya voler a plusieurs metres pour terminer leurs courses contre le toit des maisons. De la poussiere sortit deux hommes. Lucien et Acalon entrait dans la breche pour y affronter les hommes restant....

Coté Will et Masao, juste avant l'explosion

Cela faisait cinq bonnes minutes que j'avais evnoyé le message et que Blador était parti dans la ville. Will tenta de me rassurer mais ce fut lorsque j'entendis la premiere déflagration que tout mes doutes s'envolerent.

-Will, grimpe sur les toits! Abbats les archers et tout ceux présents en dessous! La breche ne va pas tarder a se faire et il faut que les archer soient morts avant que Lucien et Acalon soit entré dans le camps!

L'archer grimpa a l'echelle et commenca a nettoyer la zone. Quant a moi, je m'avancai a l'interieur de la ville, direction la place centrale. Je me cachai derriere un tonneau. Puis, un enorme brouhaha. La palissade venait de tomber et déjà tout les hommes s'y dépechaient. Je me dirigeai vers le batiment des hauts gradés ou devait m'attendre Blador.

Coté Blador, apres avoir quitté Masao et Will

Blador marchait d'un pas tranquille en direction du batiment des hauts gradés. Personne ne lui demanda ce qu'il faisait puisque personne ne l'avais reconnu. L'homme de TriAqua a qui il avait pris l'equipement portait un casque qui lui couvrait tout le visage et quand Blador l'avait retiré, il comprit pourquoi. Il s'agissait d'un grand brulé. Se dirigeant pour faire son "rapport" comme devait le faire chaque soldat apres la ronde autour du port, il entra. Il y avait un escalier en face de lui et a sa gauche un petit mobilier. Une table, une commode et dans le fond, une cheminé. A sa droite, une porte close. Blador monta a l'escalier puisque c'est là ou se trouvait les hauts gradés. Les cinqs hommes les plus puissants du campement dont le capitaine Darus. Blador toqua a la porte sur sa gauche arrivé en haut et un homme en armure portant un grand T ouvrit. L'armure était de tres belle faction et avait des épines sur les épaulieres. Pas de casque ce qui laissait voir un homme au cheveux mi-long, blond, les yeux verts. Le regard droit et franc.

-Oui? A c'est vous soldat! Entrez!

Un bureau était situé dans le fond. Autour de la table ronde centrale, quatres hommes. Un petit qui ne portait qu'un vetement leger. Un maitre de l'air d'apres sa tenue. Petit et chauve, il avait un nez en bec d'aigle et des yeux farouches. Celui sur sa gauche était un vrai titan. Il portait une plaque de métal devant lui qui lui couvrait grossierement le corps. Le meme insigne T était gravé sur son plastron. Il s'amusait avec une flammeche. Un homme était assis dans le siege derriere le bureau. Il semblait fier et fort. Blador ignorait ce dont il était capable mais la punition qu'il avait infligé a un homme qui voulait revoir sa famille l'avait marqué. Il l'avait emmener dans une petite cabane et toute la nuit des cris percaient le silence nocturne. Le lendemain, son corps fu jeté a la mer, et dériva en direction de la mer. Le dernier, lui aussi consultant la carte sur la table ronde était affublé d'une épée dans son dos. Une claymore pour etre précis. Il portait une armure de cote de maille et toujours le meme embleme.

-Alors, demanda l'homme en armure qui semblait etre le capitaine, y avait-il des problemes au niveau du port?

-Non monsieur. Rien que la brise habituelle et le chant des vagues!

-Parfait parfait. Vous pouv....

Une explision coupa la parole.

-Bon sang mais c'est quoi ça! rugit l'homme derriere le bureau.

-On ferait mieux d'aller voir ça!, suggera le maitre du feu.

Blador se mit devant la porte. Un craquement sourd retentit.

-Breche dans la palissade! Breche dans la palissade! hurlait un homme dehors

-Laissez nous passer soldat! ordonna l'homme a l'armure.

Comme Blador ne bougeait pas, il le menaca. Rien n'y fit. Soudain, l'homme de derriere le bureau envoya une rocaille dans Blador. Le capturant avec une lianne de terre, il l'envoya par la fenetre.

-Voila qui t'apprendra a ne pas obéir!

Blador attérit lourdement au sol.

-Aie....
Revenir en haut Aller en bas
Masao
*** Gardien du Feu
*** Gardien du Feu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 313
Date d'inscription : 19/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Dim 15 Mar 2009 - 18:24

Coté Masao et Will, durant la conversation entre Blador et les Gradés

Juste avant d'ouvrir la porte, Will sauta du toit et atterit lestement a coté de moi.

-Les archers sont tous morts!

-Parfait! On va s'occuper des chefs maintenant.

Avant que je n'ai pu ouvrir la porte, la fenetre en hauteur se brisa et un homme en jaillit. Il s'écrasa au sol. Will s'apreta a le tuer avec sa dague mais se ravisa. Il avait reconnu Blador.

-Ca va? Rien de cassé?

-Je sais pas....disons que je suis en vie.....

Le porte s'ouvrit et cinq hommes en sortirent.

-Qu'est ce que....?

-Blador gémit et nous lanca:

-Ce sont les gradé, il désigna l'homme a l'armure. Lui c'est le capitaine....Ils...Ils sont forts.....

Les cinqs hommes mirent un moment a réagir mais finalement, l'un deux nous envoya un mur de pierre. impossible de l'éviter dans la position ou nous étions.....

Coté Acalon et Lucien

La bataille faisait rage. Les soldats eurent beau etre surpris, ils étaient de formidables combattants. ILs étaient a cinquante contre deux. Bien que se battant courageusement, le desespoir emplit les pensées des deux hommes. Dès qu'un tombait, un autre arrivait. Et les force d'Acalon et de Lucien diminuaient progressivement. Alors qu'ils perdaient du terrain, une bourrasque se leva et une tintement d'épée retentit:

-Désolé pour le retard.....

-On a eu un petit contretemps....

-Mais cette fois....On va en faire une bouchée!

Les jumeaux étaient là, avec leurs lames si redoutables et redoutées. Ils chargerent sans prevenir et nombres d'hommes de TriAqua tomberent sous la vitesse des coups.

-Allez on y va! Il faut nettoyer cette zone!

Acalon et Lucien chargerent eux aussi et grace a leur formation, ils reprenaient du terrain. A la fin, les hommes de TriAqua restant prirent la fuite....quand ils avaient l'occasion de courir. Apres le combat, Lucien demanda aux deux freres.

-Pourquoi vous avez autant tardé? On croyait vraiment qu'on allait pas tenir assez longtemps....

-Oui désolé. Apres l'illusion de Drake, il nous a fallut le soigner. Lancer son pouvoir sur autant de pesonne l'a vidé. Le temps qu'il reprenne des forces, on a preféré attendre....

-Mais apres on est venu aussi vite que possible! Et on tombe a pic on dirait! constata Martin en regardant le combat.

-Merci! Treve de bavardage, il faut qu'on ait aider les autres! Drake est déjà partit?

-Oui, dès qu'il pu se remettre sur pied il est parti directement se glisser dans l'espace de la palissade dont parlait Blador.

Coté Blador, Will et Masao

L'attaque se rapprochait inéxorablement, il nous était impossible de bouger. Mais, alors que nous pensions nous faire ecraser, le mur explosa littéralement. Les caillasses et les débris du mur flotait et repartirent dans le sens contraire.

-Pardon d'avoir été aussi long! jeta une voix derriere nous.

-Drake!

Il sauta du toit et se mit en position a coté de moi. Je lui serrai la main.

-Merci....

-De rien. Desormais, on va fouttre une dérouile a ceux de TriAqua qui ont osé attaquer mes compagnons...

J'eus un sourire. D'ordinaire, Drake n'aurait jamais dit ça. Mais depuis peu, il considerait ses amis avec plus d'attention.

-Will, emmene Blador, et soigne le avec ta maitrise. Il n'est pas en état de combattre.

Will partit prendre en direction du fleuve pour guerrir Blador. Les cinq hommes se mirent aussi en position. nous entendimes des bruits de pas. Acalon, Lucien et les Jumeaux était là.

-Haaaa un ptit combat, fit Jauffre avec un sourire de loup.

-On prend celui avec la grosse épée!

-Je m'occupe de toi! fit Lucien en désignant le maitre de la terre de TriAqua.

-Tu me plais bien..... Je vais voir de quoi tu es capable....., declara Acalon. Il se mit en place en face du chauve.

-Bien bien.... Comme c'est mignon....Un combat contre nous? On va vous faire payer votre insolence!, tonna le maitre du feu.

-Celui là est pour moi! Je vais punir ceux qui osent tuer des innocents et qui font parti de notre nation.

Drake se décala enfin pour affronter le capitaine.
Il y eut un grand silence. Personne ne bougeait. Puis, chacun se dispersa dans la ville pour son combat. Seul le maitre de feu et moi n'avions pas bougé.

-Tu m'intrigue....Comment un gamin comme toi a pu défaire notre garnison et arriver jusque la?

-Rien de bien compliquer, expliquais-je. Tout d'abbord, infiltrer le camps par le port. Ensuite, utiliser un leurre pour détourner l'intention des sentinelles le temps de placer un exlosif qui joue le role d'appat. Apres, le signal qui déclenche la premiere explision. Tout le monde regarde sur la muraille et ensuite, la seconde explosion qui détruit la palissade et ceux dessus a l'endroit le plus fragile. Ensuite, percé a l'interieur, doublée d'une attaque pour eliminer les archers. Enfin, une fois le tout fait, le combat entre les chefs....

-Donc tout cela était calculé....Interessant....Nous verrons si tu es capable de faire preuve d'autant d'inventiviter durant ton combat!

Il m'envoya une gerbe de flamme bleue.

Par les feux de l'enfer il est fort!

Je sautai sur le coté et riposta pas une série de boule de feu. Il bloqua le tout avec un écran. Durant ce moment ou il était occupé a bloquer mes attaques, je dégainai mon épée et fonca sur sa gauche. Il s'aperçu de ma manoeuvre une seconde trop tard. Il voulut m'envoyer son mur de flamme mais je sautai en envoyai mon épée dans sa direction. Il n'eut d'autre choix que de sauter pour l'éviter et interrompre sa défense, et, attérissant sur un toit, je flechis mes jambes et foncai dans sa direction, un poing enflammé sur ma main droite.
Il eut juste le temps de m'attaquer mais je continua. Alors que je m'enfoncais dans la boule de feu qu'il m'envoyait, mon poing enflammé l'atteignis de plein fouet. Il fut projeté contre un mur et s'affala. J'atteris a mon tour et constata la brulure sur ma main.

Tant pis....

Je concentrai mon chi son forme d'un fouet de feu et saisit mon adversaire a la taille. Puis, je tirai de toutes mes forces pour l'envoyer contre un mur en face. Le mur s'effondra sous le choc. J'haletais. Alors que je pensais que le combat était finit, un éclair jaillit des décombres. Je me jetai au sol et l'attaque me frola de peu.

A d'accord...

Je fis circuler fluidement mon chi en moi. Je séparai l'energie positive de la négative, le Ying et le Yang.
Me servant de se déséquilibre, je rassemblai les deux energies pour former le "Feu froid" C'était ma premiere tentative alors il fallait que sa soit la bonne. L'homme se leva des décombres et m'envoya un second éclair. Je projetai le mien et un duel se lanca. Dans un premier temps, il me domina. Refusant de me laisser tuer de la sorte, je concentrai toute l'energie que je pus....en vain....
Mais, un jet d'eau survint et, aspergeant l'homme, elle l'electrocuta. Sachant que je risquai moi aussi de finir carbonniser, je relachai mon attaque juste a temps. Dans des cris inarticulés, l'homme brulait, et mourrait. Je cherchai mon épée, et me dirigeai vers l'homme qui souffrait. De sang froid, je lui plantai l'épée dans le torse, recevant une legere décharge. Je regardai dans la direction de l'attaque. Will avait utilisé sa maitrise, chose qu'il ne faisait que tres rarement. Blador arrivait en clopinant derriere lui.
Alors que chacun arrivait, plus ou moins blessé, Drake manquait toujours a l'appel.

-Reste içi et soigne les autres, fis-je a l'intention de Will

Je courrus, me guidant avec son chi. Mais je ne le sentais plus. Une legere conscience m'effleura. Drake!
Je me rapprochai de plus en plus. Alors, en dehors de la ville, dans le champs, a terre, le capitaine était mort. PLus loin, Drake était allongé. Je courrus dans sa direction. il avait les yeux en sang. Plus qu'a l'ordinaire.

-C'est toi.....,

-Drake! Qu'est ce qu'il c'est passé?!

-Je....je sais pas....j'ai fait un peu trop fort on dirait.....cette fois....c'est la bonne...

-Ne dis pas ça! On va te soigner!

-Non c'est im....Tu ne peux pas....J'ai atteins mes limites en tuant cet homme.....Je n'en peux plus....Je croyais que ce n'était pas maintenant que j'allais mourrir mais il semblerais que si.... Je resiste autant que je peux mais.....mon....ma malédiction sappe mes résistances.....

Je pleurais. Pour la premiere fois de ma vie, je pleurais la mort d'un homme qui n'avait pas choisi son sort.

-Avant...j'aimerais te dire un petit truc....approche....

Il me sussura quelque chose et soupira. Une derniere fois. Ses yeux se voilerent. Son teint vira au bleme. Ses yeux apparurent une derniere fois avant de s'éteindre a jamais.
Ainsi mourrut Drake.

-Je te promets, murmurais-je, je te promets que je le ferais....pour toi....

FIN!
Revenir en haut Aller en bas
Taijin
*******
*******


Masculin Age : 28
Messages : 3791
Date d'inscription : 10/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier Jeu 19 Mar 2009 - 19:05

J'aime beaucoup le dernier post ^^ Je l'ai plussoyé, d'ailleurs...

275XP!
+11 pN à la NF!


Gain: 1 Bracelet Complémentaire!
[+1arme. +1objet. Fais doubler la Montée de Chi pour l'élément complémentaire(Eau)]

En combat, indique au premier post que tu t'en équipe.

Tu recevras la réponse des Marchands d'Obstacles bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: RPM: Test metier

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)
» Test de géographie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: