Partagez|

la naissance d'une âme voyageuse

Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: la naissance d'une âme voyageuse Ven 6 Mar 2009 - 15:53

Avant de commencer. Ceci est une mission pour obtenir un grade! WOUHAAAA! la classe! Lequel? bande de petits curieux! vous verrez a la fin sur mon profil! hihiHi!

Voice la mission qui m'a été donné..

Les enfants enlevés par TriAqua commencent à ressurgir un peu partout dans le Sekai, mais pas du tout à leur endroit d'origine. Ils sont perdus, désorientés, souvent faibles. Grâce à ta capacité, détecte ceux qui sont réapparus dans des lieux sauvages ou difficilement accessibles pour d'autres humains. Il va falloir quitter ton corps un pong moment et percevoir leurs esprits affolés.
Tout le monde compte sur les Nomades de l'Air pour les retrouver, et les Nomades comptent sur toi pour les cas désespérés.
Courage!

ayééé ça commence

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXx


J'aime voyagé! je peux me téléporté rapidement mais....Je ne le pratique qu'en cas d'extrême nécessité. Je préfère marcher pour sentir les odeurs du monde, voir défiler lentement les paysages changeant au cour d'un journée, découvrir des villages dans des endroits incroyable peuplée de gens aux histoires surprenante, partagé des moments de vies avec des compagnons de voyage d'un instant.

Vous vous demandé pourquoi je voyage? je vous dirai que maintenant le monde de Sekai est bien différents de celui que j'ai connu il y a bien des années. Les événement de la dernière guerre contre...;je ne serais dire..ce serait trop long à vous expliquer., m'ont beaucoup changé. J'ai parcouru une bonne partie de Sekai en ce temps là. Je suis parti de mon île pour me rendre au temple Australe poussée par des événements qui m'ont propulsé dans un affrontement bien compliqué et qui contenait bien des mystères. Bref ce n'est pas là l'essentiel. J'ai commencer mon voyage perpétuel à ce moment là. Je suis partie avec une jeune fille d'une grande gentillesse et de joie de vivre du nom de Kestrel. nous avons parcourue Sekai en remontant vers le nord découvrant de nombreuse contrée avec des gens si intéressant. C'est en se temps que le gout du voyage m'a pris pour ne plus me quitter...

Dans ce que je souhaite vous compter là ,ma première motivation fût l'exploration d'une partie où je n'avais pas encore été la partie à l'ouest de Niemong le continent de Drana. Je suis partie de Niemong et je comptais relié l'ancien temple de l'air occidentale. la suite des événements changea complètement mon but initial et m'emmena dans des péripéties...qui me ramena à la fin de celle-ci comme par ironie sur Niemong. Cette ville qui est désormais mon point de refuge....mais ça je vous le raconterai à la fin

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

mince je voulais faire un brouillon pour continuer plus tard..mais comme c'est le premier post..je peux pas..alors tanpis il sera court..mais là.un cri au loin dans la chambre m'appelle..fin de la sieste! XD


Dernière édition par Willaz le Dim 5 Avr 2009 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Jeu 12 Mar 2009 - 10:30

C'était une matinée de printemps. Je me souviens que c'était un lundi, je me suis réveillé au aurore ce matin. Je devais prendre la première barge du matin empruntée par les habitants de Niemong travaillant sur les terres autour de l'île.

J'ai pris un déjeuner très copieux comme ceux des 5 derniers jours comme le préconisé mon grand-père avant de partir en voyage: " tu ne sais pas quand sera ton prochain vrai repas!" me disait il! Évidement il avait raison pendants mes voyages les bon repas chaud se fond rares et j'avais pris cette habitude avant chaque départ.

Je paye l'aubergiste prend mes besaces sur le dos ouvre la porte pour laisser derrière moi l'auberge "Chez Nato" où j'étais descendu. je l'avait choisi par son coté stratégique..légèrement à l'écart avec à l'étage une vue sur la place principale et les grandes rues qui y partent et situé aux abord d'un bois qui accède à la mer à quelques kilomètres.

Je rejoint la place ou seul quelques travailleur circulent, les lumière des lampadaire sont encore allumées. Je prend l'allée qui descend vers le port longeant les nombreuses maisons et petits immeubles au mur de pierre taillée. Niemong est une ville marchande prospère , agréable à vivre le jour qui regorge de petites ruelles et de passages secret appelé traboule. La nuit il vaut mieux être sur ses gardes même si les agressions sont rarement meurtrières personne est à l'abri de quelques coups de bâtons.
Les rues ont toujours cette petite odeur salée d'embruns et de poissons quand on s'approche du port. Niemong est une ville bien situé pour le commerce en tous genre implanté sur un île avec un accès par bateau directement vers le territoire de Drana et la couronne arctique en allant vers le nord , vers les terres d'Omashu au sud jusq'au haute et base terre à l'est, tandis qu'à l'ouest ban sin se n'est pas très éloigné. Les quatre nations y sont toutes bien représentées vivant en relative harmonie même si c'est un peu exagéré...

je longe le port pour me rendre aux barges qui emmènent les travailleurs sur le continent ouest. C'est de là que je partirai pour rejoindre le canal de chouryuu kan'pa qui veut dire le courant maritime froid....ou courant spirituel venant du froid. Ce canal amène effectivement un courant froid venant du cercle arctique, alimentant la petit mer intérieur de Niemong. c'est par là aussi que le commerce avec les tribus de l'eau du nord s'effectue.
de là je compte traverser le continent de drana pour rejoindre la cote ouest et me rendre vers l'ancien temple occidentale des nomades de l'air.
Sur la barge j'hume l'air frais remplis d'odeur de mer. Le soleil émerge d'un sommeil hivernal ses rayons commence à être plus chaud réchauffant légèrement mon visage. Bientôt je vais fouler les terres culltivées de céréales légumes nourrissant la ville marchande de Niemong. Je vois la ville cotière deTi-iemong qui est une petite ville vivant exclusivement de la pêche et de la culture. C'est une rare Ville composé de paysans et de pêcheur riche qui bénéficient du commerce de l'île de Niemong en nourrissant tous ces habitants sans oublié les nombreux commerçant et voyageur de passage cherchant fortune en cette ville.

En débarquant je remarque un curieux personnage qui me regarde dès ma descente de la barge et toute la traversée du quai. Il a un air étrange mais serein. il est grand cheveux noir long jusqu'au épaules, les épaules larges, il affichait un large sourire apaisant et énigmatique. Je sentis un bourdonnement dans ma tête, mon intuition me disait que c'était lui le responsable..mais ça n'a aucun sens! Puis cela cessa aussi subitement que son apparition. l'homme fît un léger mouvement de tête en fermant un peu plus longuement les yeux, comme s'il était satisfait de quelque chose...
En passant près de lui il m'adressa la parole
Bon voyage Willaz..à bientôt.....

Je fût surpris mais ne le laissa transparaitre. Ceci éveilla ma curiosité mais poussé par l'envie de partir sur la route je répondit juste par un merci et continua mon chemin. Je sentais son chi puissant derrière moi, d'un pas décidé je m'éloigne rapidement, traversa le village pour enfin me retrouver en pleine nature!

Le chemin serpentait parmis les champs, la rosée du matin s'évaporant remonter des odeurs de terres humides mélangés au gout salée de la mer. plus je m'enfonce plus cette odeur de terre prend le dessus sur celle de la mer. Le soleil monte lentement dans le ciel , je m'éloigne de la civilisation pour me retrouver avec moi même...ça y est je suis parti.
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Mar 7 Avr 2009 - 22:10

J'ai pris le temps de décrire mon départ, il y a une raison à cela....Désormais mes voyages partent tous de Niemong qui est en quelque sorte ma base de repli....Tous mes départs me font le même effet quel que soit la destination. En relisant mes notes on a l'impression que de nombreuses années sont passée depuis mon départ de chez moi et que les tourmentes de sekai sont finies . Il en ai rien c'est l'impression que j'ai, le temps n'est plus le même pour moi depuis que je vais dans le mondes spirituel où quelques secondes dans le mondes réel peuvent me semblait duré un jour ou plus....Alors vous comprenez bien que tout semble loin alors que ce n'est pas le cas. Ce n'est que ma propre perception du temps.

La première semaine se déroula tranquillement, j'avais emmené une carte se qui me permettais de me ravitailler en eau et en nourriture dans de petits villages traversés.

Et puis c'est arrivé. Je me trouvais dans les montagnes que je traversée pour rejoindre le fleuve de Xy long. le soleil commencé à décliner à l'horizon teintant le ciel de couleur orangé. Le fleuve que j'aperçois au pied de la montagne scintille de mille feu qui courent sur l'eau comme un feu dans une prairie sèche. je me cherche un abris pour passer la nuit. Je sens depuis plusieurs jours que ces montagnes déploie une énergie phénoménal. Plusieurs fois la je l'ai regardé au vu du monde spirituel et j'ai constaté que je suivait un ligne d'ondes tellurique très puissante qui me remplis de Chi.
DAns le monde spirituel, l''énergie de ses montagnes me les fait voir aussi haute que le ciel avec une végétation luxuriante et colorés passant dans toute les teintes de couleurs. C'est un spectacle magique de voir des plantes toute petite dans le réel qui développent une énergie les rendant d'une rare beauté avec des feuillages violacé et qui semblent changer de couleur selon l'heure de la journée et la luminosité.
Je sentais que mon niveau de conscience augmenté grâce à l'apport de cette énergie et que mes sens sont plus alerte, mes perceptions du monde plus fine. C'est un fait important car depuis ce temps je sais que nous pouvons se rechargé en Chi dans des zones comme ici et augmenter ses capacités. Je me sens débordant d'énergie malgré le peu de nourriture et la dureté de la marche. je sens mes sens alertes me permettant d'anticiper les événements....Je vie en pleine conscience.
Tout ceci provoqua un événements que je pensais oublié..ou faisant partie de mon passée. Je ne pensais pas que ce fusse possible d'entendre la voie des morts et des vivants. J'étais certain que mon combat contre l'aspect de l'homonculus avait fait fuir les âmes qui voulait me parler et qu'elles avaient peur qu'il l'apprenne. même si j'avais appris à atténuer leurs voies en un petits murmure presque imperceptible pour ne pas me perturber dans la vie réel, elle se faisaient de moins en moins entendre. Il devenait difficile d'obtenir des informations de leurs part. Comme j'en avait moins besoins je ne fit pas attention et fut soulagé que ça s'arrête....enfin..c'est que ce que je croyais! jusqu'à cette fameuse nuit.

je me suis endormie au pied d'un falaise protégé par un surplomb. Devant moi une pente herbeuse qui descend en pente douce avant de replonger soudainement à une dizaine de mètre de là. les yeux tourné vers le ciel j'observe les étoiles qui s'allument une à une dans le ciel avant que mes paupières ne se ferment.
puis dans mon sommeil j'entends un pleure lointain. Je suis dans le noir je n'ai pas d'image de rêve. Le pleure se rapprochant j'ai l'impression que c'est celui d'un enfant. Je me réveille en sursaut un peu après que les pleurent ne cessent. Ma respiration est haletante, j'ai des sueurs malgré la fraicheur de la nuit. une fois me respiration revenue à la normale, je me rendort.
Il n'as pas fallu quelques minutes pour que le pleure ressurgissent de nul part. Le pire c'est qu'il semble tout près et que maintenant j'en entend d'autre qui s'élèvent dans le noir. Je rêve, c'est pas possible!
Je m'assoie d'un coup pensant faire disparaitre les pleurent. Ce n'est pas le cas, elle sont encore là! c'est un cauchemar, je vais me réveiller! je sens la panique me gagner progressivement. Au bout de quelques minutes je respire profondément pour me calmer.
Bon tout d'abord me concentré pour atténuer les pleures afin de me permettre de dormir. Je n'ai plus l'habitude de faire ça et il me faut un dizaine de minute et d'intense concentration pour y parvenir. Puis je me rendort pensant naïvement que tous irait bien désormais. Que neni! je n'entend plus les pleurent mais mes rêves sont chaotiques et noirs. Tout d'abord je mevoie courir fuyant je ne sait quoi, mes jambes sont lourdes et j'ai l'impression de ne pas avancé malgré mes effort qui s'intensifie. Puis je me retrouve dans un village comme ça normale, avec des gens partout. Le ciel se déchire et me voila ligoter, une corde me passe autour du cou pour rejoindre un tête d'enfant..puis une autre..nous somme tous reliés en file indienne. Des hommes aux allures guerrières nous emmènent à travers un paysage étrange, j'aperçois l'un d'entre eux qui lève une bannière....TRIAQUA! puis pouf plus rien le noir complet pendant un temps qui semble éternelle quand subitement je me retrouve dehors tout seul dans un endroit inconnu....j'ai peur, je me met à pleurer, je voie mon cri s'élever dans le ciel quand d'autres pleures me parviennent de toute part...et plus rien, j'ouvre les yeux comme pris d'effroi quand je réalise que mon rêve à un sens....au moment où je me dit ça..les pleures reprennent......

Il va falloir que je comprenne ce qui m'arrive! qu'est ce que ça veut dire?
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Lun 18 Mai 2009 - 20:52

°° qu'est ce qui m'arrive...bon je vais essayer de me concentrer sur le pleure le plus prêt °°

Willaz se concentre en atténuant les autres pleures pour se focalisé que sur un. Il lui semble proche et tente de lui pârler

< bonjour, arrête de pleurer je vais t'aider > dit il d'une voix apaisante

< Snif, snif...qui..qui êtes vous? qui me parles? où vouuuuus êteees! j'ai peuuuur!> réondit il en sanglotant avant de reprendre de plus belle

< oui c'est normale que tu es peur..je vais venir te chercher, arrête de pleurer. Nous allons faire connaissance, répond moi que je puisse savoir où tu es...>

mais..mais...comment savoir si tu es gentil?>

< j'ai entendu tes pleures mais aussi beaucoup d'autres, je veux savoir ce qui vous arrivent....>

Willaz prudent se cache le plus possible dans un trou le long de la paroi qu'il avait repéré avant qu'il fasse nuit. Ainsi son corps à moins de risque d'être découvert pendant qu'il recherche cet enfant. Willaz se concentre et dissocie son corps spirituelle de son corps physique. Cette fois ci il laisse son Chi mini dans son corps pour le maintenir en vie.
Dans le monde spirituelle Willaz se décale du monde de sekai pour atteindre une dimension parallèle où se trouve toutes les âmes.

< bon je suis prêt a te rejoindre m'entend tu? >

< Oui >

< bien, je m'appelle Willaz et toi?>

> je m'appelle Riayanne, dit moi..je suis mort? ou suis je? >

< je le saurai quand je t'aurai trouvé.. Willaz continua la discussion pour se diriger vers son onde.

Dans cette dimension nous sommes dans un genre d'océan de tao Chi remplit de filament rose, bleu, argenté, doré qui bougent comme un océan. le monde spirituel de sekai c'est comme ci s'était le fond de cet océan.Willaz l'a découvert lors de son combat contre l'aspect de l'homonculus.Il a pût remarqué que les filaments sont pour certains reliés à des corps spirituelle ou réel ou les deux. Leurs couleurs détermine leur apparenté à l' un des mondes ; réel, spirituel ou des morts. Nos corps sont composée de nombreux filaments dont l'ensemble composent notre identité. Willaz ne connait pas toutes les possibilités des couleurs et leurs significations ce qu'il sait c'est par rapport à lui. Willaz est composés de filament rose et dorée qui sont ses deux corps, il garde une apparence humaine par habitude. Il peut changer son apparence mais n'est pas encore entrainé comme ça peut être fatal.

Willaz ne s'est pas beaucoup déplacé dans cette océan tao Chi. Effectivement il n'était pas très loin les ondes et ses sens l'attire à nouveau vers le fond de l'océan rejoignant en se décalant le monde spirituelle de sekai.

< j'arrive riayanne, haa tu n'es pas loin d'où je suis, je vois la montagne au loin, tu n'es pas loin de la rivière n'est ce pas?>

oui.;c'est ça.. mais je ne reconnait pas ce monde.;il ressemble à sekai..mais il est différents>

< ha je te voie! >

< tu es où? >

< juste au dessus!>

< mais tu vole? comment est ce possible? >

< Ha bonjour content d'être prêt de toi! et oui je vole..mais toi aussi tu peux.>

< mais alors je suis mort? >

Non tu es dans le monde spirituelle, ton esprit à été séparé de ton corp...si tu te concentre si tu n'es pas mort tu peux le ressentir >

< HA?je vais essayer....> dit il pas très convaincue..au bout de quelques secondes il continua < JE..;snif! je ne sen rien! j'ai peuuuur! > eut il le temps de dire avant de fondre en larmes

< C'est normale, c'est la peur qui t'empêche de le ressentir, mais moi je sais que tu n'est pas mort car je voie le filaments qui te relie à ton corps, raconte moi un peu ton histoire >

Riayanne raconta son histoire. Il c'est fait enlever en pleine nuit de son village et emmener dans un endroit qu'il ne connaissait pas. Il a oublié ce qu'il a vécue lors de son enfermement. Mécanisme de protection où manipulation externe..Il est trop tôt pour le dire. Il se souvient juste qu'ils y avaient plein d'autres enfants et que dans la cour où ils sortaient de temps en temps, flotté un drapeau avec une fourchette comme il dit. Sa description fût fort précise comme il le fixait lors de ces petites périodes à l'extérieure pour fuir son réel. Willaz reconnu immédiatement l'emblême de Triaqua, mais pourquoi enlevé t il des enfants! Il ce souvint aussi que lors de son combat contre l'aspect de l'homonculus il avait vu un groupe d'enfants. Il avait été attiré par ce tableau où il avait découvert que ses enfants venaient d'être enlevé d'un village au sud du temple boréal.
Il se demande si c'était possible que ce fût les même.

Riayanne s'est réveillé un jour à l'extérieur, tout seul. Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivé, complètement apeuré, perdu il commença à errer à la recherche d'une aide. Il faut en plus rajouté que des drôles de phénomènes lui arrivait ; desfois quand il marchait sur une route droite, subitement il ne pouvait plus avancer comme s'il y avait un mur devant lui ou alors il avait l'impression de tomber dans un trou alors que le sol était plat ou alors bien e monter alors qu'ils voit le chemin descendre......Le pauvre enfant ne pouvais pas savoir que son corps et son esprit sont séparés. Il se déplacer avec son corps esprit dans le monde spirituelle pendant que son corps physique se déplace dans le monde réel. Quand son corps esprit voie un route droite, son corps physique qui se trouve ailleurs se trouve face à un arbre qui lui barre la route. Du coup il déambule tant bien que mal dans ce monde qui lui semble étrange ne comprenant pas ce qu'il voie et ressent. A bout de force tiraillé par la peur la faim il s'est assis et à commencer à pleurer.
Willaz grâce à ses voyages dans le monde spirituel pu voir le filaments qui part du corps spirituelle de Riayanne en direction de son corp. Dès qu'il le vît il sut qu'il est vivant est juste séparé de son corps physique qui est quelque part. Il le pris dans ses bras pour le rassurer et tenter de l'apaiser.

< calme toi, ça va aller, ensemble nous allons retrouver ton corps. Ensuite tu pourra le réintégrer.>

< je vais retrouver le monde réel dans mon corps? >

< oui biensur! je te le promet! >

< mais..après..tu.tu reste avec moi? je veux pas être tout seul! >

< nooon! je te laisserait pas seul, une fois retrouver ton corp tu viendra me retrouver..la où mon corps est resté..>

< il..il est loin? et comment on y va rejoindre mon corps s'il se déplace en même temps que moi? >

< héhéhé! bonne question, hé ben nous allons nous asseoir..puis nous allons nous envoler, ton corps physique restera assis là où il est pendant que nous le rejoignons > dit il en s'asseyant avec Riayanne

On va vraiment voler ! dit il en souriant à Willaz

Puis les deux esprits s'envolèrent au-dessus du sekai spirituelle pour retrouver le corps de Riayanne
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Dim 14 Juin 2009 - 15:08

Willaz retrouva rapidement le corps du jeunes garçon en suivant juste son cordon spirituel qui le relié à son corps physique.

< ha ben tu vois finalement ton corps n'est pas très loin d'où tu te trouve..tu vois la haut le sommet ?>

< Heu oui.. >

< hé ben tu descends la falaise à l'endroit où il y a les massifs d'arbres, juste en bas mon corps est dans un renfoncement..pour être un peu à l'abri des regards...hé oui il y a un chemin pas trop loin..Espérons qu'il n'y ai pas trop de passage. Une fois dans ton corps tu aura juste à monter le sentier qui part de la rivière..tiens ton corps doit être par là! >

< MAis après je verrai encore? car j'ai pas envie de rester seul! >

< t'inquiète pas je resterai en contact avec toi, tu ne me verra pas mais tu pourra m'entendre. Je serais auprès de toi.>

Willaz et Riayanne arrivent près de la rivière, la longe un instant, avant de pénétrer au milieu des fourrés où il découvre un enfant assis et qui ne bouge pas.

< Ha! ben te voila! >

< Pourquoi je en bouge pas? et qu'avant je bougeais? >

< Car avant tu ne savais pas que ton corps était dissocié. Maintenant que tu en as pris conscience tu peux te déplacer dans le monde spirituelle en laissant une partie de ton esprit dans ton corps pour qu'il reste là....Maintenant tu vas te placer au-dessus de toi et descendre dans ton corps..Petit à petits tu ne vas plus que formé qu'un et tu pourra ouvrir les yeux. >

< Juste avant je veux savoir..je pourrais à nouveau dissocié mon corps sans le savoir? ou plus jamais cela arrivera? >

< Je na sais pas comment tu t'ai retrouver dissovié comme ça et ce n'est pas par hasard..il faut le provoquer...Ce qui veut dire que ça peut ne plus jamaist'arriver..sauf si tu apprend à le faire de toi même. >

< Tu m'apprendra? >

< Si tu le souhaite oui.;mais pour l'instant il est temps que tu retrouve ton corps et que tu rejoignes le mien..Comme ça je pourrait te ramener chez toi. >

Riayanne se fondit dans son corps, ouvrit les yeux...un grand sourire apparu progressivement sur son visage..puis lentement il se leva. Il tâte ses jambes ses bras et soudain saute sur place et court en rond. Il est heureux de se retrouver enfin après ses jours de peurs , d'incompréhension et d'errance. Puis il s'arrêta avant de lancer

Willaz! tu es là?

< oui oui! Rend toi à la rivière il faut boire. tu trouvera aussi des arbres fruitiers et des baies le long du chemin .tu dois avoir faim et tu as besoins de force pour me retrouver >

Riayanne une fois le joie de retrouver son corps dissipé fît une drole de grimace. Il se rend compte à quel point il est déshydraté et que le ventre lui fait mal tirailler par une faim de loup. Il se sent tout faible maintenant.
Willaz l'encourage pour qu'il se relève. Grâce à ses indications il trouve rapidement un pommché avec des beau fruits accrochés..heureusement que c'est la saison!
Il prit le temps de se restaurer et de se plonger dans la rivière pour boire et se rafraichir. Rien de tel qu'un bon bain pour requinquer son corps meurtri.

Les voila parti sur la route qui longe la rivière sur quelques milles avant la bifurcation vers les montagnes. Riayanne marché d'un bon pas parlant à haute voie avec Willaz, Ce qui aurait semblait bizarre pour des gens qui l'aurai croisé.
Il avait 6 heures de marches avant d'arrivé à destination et tous semble se passer sans encombre...Willaz trop occupé dans la conversation ne senti rien....

Pendant ce temps une caravane bien étrange passe près du corps de Willaz. un homme s'éloigne un instant du convoi pour y faire ses besoins.......Il fît une étrange découverte

- hééééé! Brio ! Cazanne venez voir par là! cria t il à ses deux compagnons. Les deux hommes s'écartèrent aussitôt du convoi, comprenant bien une vingtaine d'hommes, pour allez voir Jacky.

- quoi! qu'est ce que t'as trouvé? dit il d'une voix énervé mais curieux.

- Regardez sur quoi j'ai failli pisser! dit il en s'esclaffant de rire

- ho mon dieu! c'est qui? un mort? dit il très surpris de la découverte
- hahahaha! t'as les j'tons? ouais j'ai eu la même reaction au début....Mais non c'est pas un mort.;en fait c'est bizarre..il respire, mais il bouge pas et réagi pas..J'aurai pû lui pisser dessus qu'il aurait pas bougé le bougre!

Les trois compères se mirent à rire à grand éclat.

- mm! qu'est ce qu'on fait? dit il en esquissant un air malicieu

- Faut qu'on en parle à grojoe !! Jacky! vas le chercher dit le troisième larrons qui avait l'air le
plus raisonnable des trois.

Il parti en courant. Au bout de quelques minutes il revint accompagné d'un gars à la queue de cheval, et d'un long bouc roux.

dès qu'il vit le corps assis dans cette position il s'arrêta net..et regarde rapidement autour de lui . Les trois gaillard ne broncha pas. Au bout de quelque secondes Brio prie la parole sortant leur chef d'une profonde réflexion.

- heuu..chef vous savez pourquoi il est comme ça? et on en fait quoi? dit il timidement.

- mmm curieuse découverte hein les gars! Son esprit est sorti de son corps......Il est dans le monde spirituelle..Ce doit être quelqu'un de puissant pour faire ça.....Il pourrait nous être utile! EMMENONS LE ! mettez le sur un brancard.......et ATTACHEZ LE SOLIDEMENT! COMPRIS? il ne doit pas s'échapper quand il réintégrera son corps! Sinon je vous en tiendrais pour responsable!

Les trois compères s'exécutèrent immédiatement. Willaz ne senti pas son corps déplacé et ficelé sur un brancard trop plongé dans sa discussion avec le jeune enfant.

Le convoi reparti redescendant dans la direction de la rivière.

pendant ce temps Riayanne monte lentement à la rencontre du convoi...Ne se doutant pas de ce qui allez ce passer.
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: fin 290 Lun 10 Aoû 2009 - 21:03

< Dit..on est bientôt arrivé?..je fatigue>

< oui..encore une petite demi-heure..on passe la bute et.....Willaz s'arrêta brusquement en alerte.
° Mince....qu'est ce qui se passe..j'ai l'impression de bouger. faut que j'aille voir ça de plus près .° < riayanne...il se passe quelque chose..cache toi là derrière ces rochers il faut que j'aille voir ce qui se trame.>

- j'veux pas resté seul!

< fait ce que je te dit! je ne serais pas long.> dit il d'une voie autoritaire. Il ne lui dit pas qu'il pouvait encore communiquer avec lui pour être tranquille.

Willaz s'élève dans le ciel et observe au loin. En suivant son cordon qui le relie à son corps il se rend compte avec horreur qu'il n'est plus au même endroit et qu'il semble se déplacer. Il sent désormais les mouvements provoqué par son transport, il sent aussi des points de compression au niveau des poignées et des pieds. il se rapproche et voie une troupe d'homme avancer en colonne dans leur direction.
< rhaaaa..comment n'ai pas senti ça....il seront sur nous d'ici moins de dix minutes...vite il faut que je voie qui ils sont..> en se rapprochant il note la présence d'un homme qui dégage un Chi impressionnant. son aura dans le monde spirituelle domine largement celles des autres lui conférant un aspect de géant.
Il se voie attaché solidement sur un chariot trainé par un cheval, juste devant quelque enfants agars
°ça alors encoredes enfants avec leur corps spirituel à l'extérieur..mmmm comment m'ont il trouvé. Ils doivent être très fort pour avoir détecté ma présence.° pensa t il en regardant les filins des enfants s'éloigner au loin. ° bon j'ai trouver leur corps..il n'y aura plus qu'a trouver leur corps spirituelle ce qui ne devrait pas être compliqué en écoutant leurs pleurent et en suivant leurs cordon. Mais bon d'abord il faut que je me libère..et ça c'est pas une masse à faire.. surtout avec Riayanne pas loin caché..rhaaa..comment je vais faire. il réfléchit quelques instant en suivant du regards la colonne d'hommes qui marches pour arriver vers l'homme de tête leur chef.
Willaz plane au-dessus du convoi quand subitement leur chef se tourne et arrête son regard vers Willaz qui stoppa net.

° Par tous les avatar! une coincidence ou il m'a senti? aïe ça se complique..je vais me déplacer pour voir s'il me suis du regard. tout en se déplaçant il vit le chef avec un sourire en coin lentement se retourner vers l'avant du petit sentier qui serpente vers la plaine.
) nom d'un Aang! me voilà encore plus dans l'incertitude..faisons comme s'il sait que je suis là...bon allons voir Riayanne

Willaz en un souffle se retrouve près de Riayanne.

< Riayanne! écoute moi attentivement....j'ai été capturé!>

< Quoi? mais non.;on va pas les laissé faire tout de même!>

< ou que non! j'ai une idée..mais c'est risqué et c'est toi qui me libérera.>

< oui..j'ai peur mais tu m'a délivrer de mon cauchemer éveillé.;je ferai tous pour te venir en aide...comment je doit faire?>

< très bien écoute attentivement....>

pendant ce temps le convoi de brigand avance Grojoe en tête du convoi. au détour d'un chemin il stoppa brusquement et failli provoquer une collision en chaîne.

- Sileeeeeence! cria t il en moins de deux plus un bruit. Grojoe tend l'oreille

- Brio, viens avec moi j'entends quelqu'un qui à l'air de venir vers nous..allons à sa rencontre.

Les deux hommes s'éloignèrent au galop. Un peu plus loin grojoe sourie à la vue d'un enfant qui déambule tant bien que mal complètement désorienté.

- Tiens donc ! en voila un autres! Brio descend de cheval et ramène le....attention n'oublie pas qu'il est comme les autre enfants que nous avons récupéré..

- t'inquiète j'ai compris ton explication ...je vais l'embobiné facilement. répondit il avec un sourire malicieux, avant de s'éloigner en direction de l'enfant.

- Aïe! noon mais ou suis je? pourquoi je tombe? dit l'enfant en percutant un rocher qu'il ne semble pas voir. lentement Brio s'approche

- Bonjour.....mais que fais tu là mon petit?

- hein? mais qui me parle? je ne vois personne!

- t'inquiète pas..n'ai pas peur je vais te prendre la main et tu va m'expliqué ce qui t'arrive.


Il s'approcha donc et fait assoir l'enfant pour le mettre en confiance et l'écouter. Au bout d'un moment il lui dit
- mmm...je sais ce qui t'arrive Riayanne, j'ai réussi à trouver d'autres enfants dans le même cas et nous les emmenons pour les soigner....je vais t'y emmener et comme tu ne peux pas te guider seul nous t'attacherons à une corde pour ne plus que tu te perde...C'est fini..tout va bien.

- bien Monsieur......snif..snif....merci vous êtes mon sauveur. Pourquoi je ne vous voie pas? dit l'enfant qui n'est autres que Riayanne..mais que manigance t il?

- je t'expliquerai ça quand nous serons arrivé à destination dans quelques jours.

- Vous m'emmené où?

- Dans un village où un grand guérisseur pourra vous aider....

Brio satisfait de sa prestation revint vers Grojoe, lui fît un signe complice en passant et continue vers le convoi pour l'attacher avec les autres enfants. Enfin le convoi reparti

- Alors ? s'en est un?

- oui...quel chance! Encore de la main d'oeuvre....il a confiance tous va bien..il va suivre sagement comme les autres.

- Oui..mais il faudrait tout de même qu'il retrouve leurs esprit..sinon il ne vaudront pas bien chère!...mais j'ai mon idée....ta découverte pourrai nous être utile. alles allons y! dans 3 h nous devront bivouaquer

Le convoi reparti avec Riayanne attachés avec d'autres enfants....suivant une carriole avec un homme attaché dessus inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Willaz
****
****
avatar

Masculin Age : 34
Messages : 1189
Date d'inscription : 04/11/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Lun 12 Oct 2009 - 15:40

Au coin d'un feu des homme discute et mange joyeusement. un peu plus loin des enfants dorment à même le sol a peine protéger par des morceaux de couverture trouées.

La nuit noire est éclairé par la lune presque pleine. Quelque chose bouge parmi les enfants. C'est Riayanne, qui lentement sans un bruit s'assoie et sort de sous ses vêtements un couteaux qu'il avait réussi à subtilisé à un de ses geoliers.
Ce fît facile, il fit semblant de foncer sur un homme avec un couteau coincé dans le pantalon. Pendant l'impact il eu le temps de s'en saisir. L'homme ne pouvait imaginé cette possibilité le croyant déboussolée comme les autre gamins qui ne les voyaient pas.

Maintenant il était entrain de cisailler ses liens de cordes. puis lentement il se déplace dans la nuit, contourne le feu et les hommes de garde pour se diriger en direction des chevaux et des carrioles. C'est là que Willaz gisait toujours solidement attachés.

° vas y Riayanne libère moi! je surveille les alentours, je rejoins mon corps lorsque tu aura fini°

Le jeune enfants malgré la fatigue m'y toutes sa hargnes pour couper les épaisses codes qui maintenait Willaz. C'est lorsque la deuxième fût presque libérer que Grojoe sorti subitement de sa tente. Il tourne sa tête immédiatement vers l'endroit où se trouve Riayanne et Willaz

° Aie AIE AIee! maintenant plus de doute.;il sens ma présence! j'ai bien fait rester à l'écart..mon intuition était bonne..Riayanne ils arrivent! je vais t'aider!°
Willaz rejoins son corps et se tourne vers Riayanne qui sursauta.

- Bien occupe toi du pieds droits , je termine le reste!

- très bien...je me dépêche répondit il la frayeur passé.
Willaz forme rapidement une lame d'air le long de son bras pour d'un coup sec finir de trancher sa deuxième mains. puis il s'occupa de son pied ..Grojoe surgit accompagné de plusieurs hommes au moment ou Willaz est libre.

-HAAAA! tu nous échappera pas! emparez vous de lui! hurla t il

Willaz roule sur le coté de la cariole pour éviter les premiers assauts. Il se relève après une roulade et envoie une tornade de vent qui en balaye dejà deux troi s qui se fracasse contre les rochers juste à cotés.

Puis Riayanne et Willaz commence à courir, il a mal, son corps et resté longtemps inactif.;il lui faut un peu de temps pour retrouver toute ses capacités.
Du coup leurs course est ralentie ce qui l'oblige à attaquer de front les premiers poursuivant pour en éliminer le plus possible.
Il se retourne des air-marteau dans les mains, qu'il envoie dans les jambes des premiers. Puis reprend la course. Un immense falaise se dresse devant eux, obligé de bifurquer pour revenir vers leur pas en zigzaguant parmi les fourrées.

Les hommes de grojoe se sont dispersées pour ne pas laisser filer Willaz et l'enfant, les obligeant à bifurqué de nombreuse fois. De temps en temps Willaz s'arrête et met hors état de nuire quelques homme à coup de pieds renversé, de poing glacée. Mais il se sent lourd...

- Riayanne cache toi là..dans le trou de rocher, je reviens!

le jeune enfant se cache juste avant que Willaz se retrouve dans un endroit dégagé entouré d'homme de main de grojoe. Il fait demi-tour pour s'enfuir mais il est cerné.
malgré ses membres endolori il se bat comme un diable faisant reculer ses ennemies qu'ils tiens désormais à bonne distance pour reprendre son souffle..sa vision se brouille par moment lui demandant un effort de concentration important pour ne pas sombrer.
C'est alors que grojoe apparait parmi les quelques survivants des assauts répétés de Willaz; une petite dizaine sur la trentaine partie à sa poursuite.

- hahaha! tu te bat comme un diable! tu as mis hors d'état un bon nombre de mes hommes....je suis impressionné

- ha..pourtant je suis en petite forme....

- HAHAHAHAHAHAAA! en plus il a le sens de l'humour! hoooo mais qu 'est ce qui t'arrive! tu te sens tout lourd, ta vue se brouille? rhoooo..serais ce cette petit lotion que je t'ai fait boire?

- Qu'est ce que tu m'a donné! dit willaz qui se sent faiblir

- c'est rien..juste une lotion pour te mettre hors d'état de nuire...sans te tuer si tu t'allie à nous.. dit il d'une voie lente et sourde.

- hahah..plutôt mourir...tu ne me connais pas..j'ai d'autre moyen de me battre.

- ha oui le monde spirituelle....s'y battre est difficile ça m'étonnerai que tu y arrives même si je sais que tu peux t'y déplacer. il fit une pose puis rajouta avec un marge sourire et puis ma petite lotion est prévu pour cette éventualité....tu ne pourra pas sortir de ton corps..je t'y est fait prisonnier.

- rhaaaaaaa! jamais!

- ATTRAPEZ LE! VIVANT!

La horde d'homme se jette sur willaz qui dans un dernier élan de bravoure concentre son energie.
Une dizaine d'homme est sur lui pour le maintenir. C'est alors que Willaz déploie son Chi en créant une bulle d'air autour de lui qui gonfle à la vitesse du son.

BAOUUUUM!


La détente subit de l'air provoque une déflagration qui expulse tous ce qui est autour de lui dans un rayon de dix mètre. Willaz se tiens là un genou au sol, se tenant avec une main à terre avec un léger sourire aux lèvres devant les corps gisant et souffrant de ses adversaires

Sa vue se brouille, il voie Grojoe se rapprochant de lui en rigolant. Le son est déformé..juste avant de perdre connaissance il à l'impression de voir un éclair surgir..Puis plus rien..le noir complet

Willaz incapable de sortir de son corps gît par terre inconscient

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

FIN DE LA PARTIE 1
Revenir en haut Aller en bas
Jerome
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 740
Date d'inscription : 23/05/2008

RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse Dim 6 Déc 2009 - 16:52

Validation !!!!
Rp tres interecent will bravo
Alors les cadeux , et oui c est noeil avzant l heures *___*

donc je disias les cadeux
Willaz=250 + bonus ecoles des scribes = 312 xp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: la naissance d'une âme voyageuse

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Troussette voyageuse
» Un pas-à-pas chez Momole : la trousette-voyageuse
» L'odyssée de Kino [Série]
» [Hell Dorado] Discussion générale
» Valise
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: