Forum et Fansite de la série Avatar: le dernier maitre de l'air et de The Legend of Korra
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Fiction

Penzoil
-
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 69
Date d'inscription : 28/02/2007

RPG


MessageSujet: Fiction Mer 14 Mar 2007 - 21:32

Je vais essayer de faire une fic sur un fils de l'eau, c'est pas du rp, c'est une histoire que je vais inventer et que vous pourrai lire, je vais essayer de poster le début ce week end si j'ai le temps de l'écrire...^^

Citation :
C’était un matin d’hiver très froid, le soleil venait de se lever et l’on entendait seulement le bruit de l’eau qui tapait contre la glace et le cri des manchots, Penzoil venait de se réveiller et s’apprêtait à partir ; Penzoil était un fils de l’eau doté du pouvoir de la maîtrise de l’eau, il avait tout juste 15 ans et était orphelin depuis maintenant 11 ans. Son père, un grand guerrier de la tribu de l’eau du pole sud, était mort lorsqu’il avait 2 ans lors du siège de Ba Sing Se pendant lequel la tribu de l’eau était venue en aide au royaume de la terre et sa mère avait été tuée lorsque la nation du feu était venue attaquer la cité du pole sud dont il ne reste plus qu’un petit village aujourd’hui. Depuis qu’il avait découvert son pouvoir, Penzoil n’avait cessé de s’entraîner a maîtriser l’eau, mais a défaut d’un maître, il n’avait pas su beaucoup évoluer dans sa maîtrise. Et maintenant il avait décider de trouver un maitre qualifié pour améliorer sa maîtrise et devenir un puissant maître de l’eau et pouvoir venger ses parents, car il avait appris qui était la cause de leur mort grâce à un déserteur de la nation que sa tante Iuké avait soigné, cet homme était là au deux événements pendant lesquelles ses parents avaient été tuer et avait dévoilé à Penzoil qui avait commanditer ces attaques.
Après avoir dit au revoir à sa tante Iuké, qui était pour lui l’égale d’un mère et lui, pour elle, le fils qu’elle n’avait jamais eu ; Penzoil s’apprêta à partir quand il entendit une voix féminine l’appeler.
Cette voix, il la connaissait très bien, c’était la voix de sa tendre Téashée, son amie d’enfance. Elle courut vers lui et le prit dans ses bras et dit :
- Ne pars pas s’il te plaît ! ! Reste ! !
- Je ne peux pas, je dois devenir un puissant maître de l’eau afin de pouvoir venger mes parents et pouvoir vivre tranquillement et fonder une famille, répondit-il
- Reste, je t’en conjure ! ! Ou tu ne reviendras jamais ! ! le supplia-t-elle
Mais rien n’y faisait, le garçon était décider et personne, même sa tendre Téashée ne le ferait changer d’avis.
- Non, dit-il, je suis décider et rien de ce que tu pourras me dire ne me feras changer d’avis
- Alors laisse-moi te donner quelque chose, c’est une chose a laquelle je tiens beaucoup, et dont j’ai dure de me séparer.
Sur- ce, elle plongea la main dans sa poche et en sortit un magnifique poignard d’une trentaine de centimètres de long et dont la lame, très belle, était recourbée et lui donnait un aspect de puissance, un aspect un peu meurtrier. Ce n’était pas n’importe quel poignard, celui-là avait appartenu au grand-père de Téashée, il avait été forgé par les meilleurs forgeron de la Nation du Feu du temps ou celle-ci n’avait pas encore déclaré la guerre aux autres nations, et il était incrusté d’un petit diamant pur sur le manche que, selon la légende, la lune aurait touché ce qui prodiguait de la puissance au maître de l’eau qui le possédait.
Elle le donnât à Penzoil qui le rangea soigneusement dans son paquetage, ensuite elle l’embrassa et s’en fût en courant.
Penzoil, un peu déconcerté, mis son sac dans son canoë, monta dedans et se mis en route en se jurant qu’un jour, il reviendrait et épouserait Téashée. Il regarda ou se situait le nord en regardant le soleil et en suivit la direction.
Il avançait vite car il savait faire avancer son canoë en utilisant sa maîtrise de l’eau. Ça lui avait pris du temps et de la volonté avant de maîtriser le mouvement correctement mais depuis qu’il avait compris le mouvement, il y parvenait à merveille. Pendant 4 jours Penzoil se dirigeât vers le nord en ne s’arretant seulement pour manger et dormir, il était exténué, il n’en pouvait plus et avançait beaucoup plus lentement, et tandis qu’il s’arrêtait pour manger a midi le cinquième jour, Penzoil aperçu au loin un rivage formé de falaises hautes d’environ 75 mètres, il se dépêcha de manger et, poussé par une force nouvelle se dirigeât vers le rivage.
Quand il arrivât sur la petite plage, il était tellement fatigué qu’il décida de monter son camp ici près de l’eau pour pouvoir partir rapidement en cas de problème. Il montât sa tente, se coucha et s’endormit presque aussitôt et dormit ainsi jusqu’au lendemain matin. Lorsqu’il fût réveillé, il alla se laver dans la mer, se sécha et commença a réfléchir a un moyen pour franchir son premier obstacle : la falaise.
Après avoir un peu réfléchi, il se rendit compte qu’il devait abandonner quelques affaires comme son canoë mais il voulait pouvoir les récupérer ultérieurement, et donc se mis à la recherche d’un endroit où cacher ses affaires. Après avoir marché une demi-heure, Penzoil trouvât une grotte où il pourrait cacher ses affaires et monter un camp dans un endroit un peu plus sur. Il retournât a son campement démontât sa tente, remballa ses affaires et monta dans le canoë pour rejoindre l’entrée de la grotte. Dix minutes après, il aperçut l’entrée et se dirigea par-là. Lorsqu’il arriva à la grotte, Penzoil tira son canoë dedans et monta sa tente, ensuite il sortit et se remit a la recherche d’un endroit où passer mais il ne trouvât pas. Il chercha ainsi toute l’après-midi, scrutant les falaises pour dénicher un endroit qu’il pourrait escalader et parvenir a monter. Il avait essayer de monter à quelques endroits mais à chaque fois, il se retrouvait coincé et était obligé de redescendre. Déçu, il retourna à la grotte, mangea et allât se coucher. Quand il se réveilla, il remarqua qu’il était mouillé et vît que de l’eau rentrait puis sortait de sa tente, c’est alors qu’il comprit, la marée montait et il allait se retrouver coincé dans la grotte et finir noyé ! Il se leva rapidement et sortit de la tente, horreur ! ! La marée avait déjà bouché l’entrée ! Il ne pouvait plus sortir et bientôt l’endroit où il était allait être submergé.
Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Vos personnages de fiction préférés
» [Fiction originale] Androïdes
» Comment publier une fiction ?
» QUE SERA LA TERRE APRES LES HUMAINS De la fiction ? Pas si sûr !...
» Ma fiction Manga Fanesque [E.R Man]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: