Partagez|

Le rp de Lotto et Zamaliablack

Aller à la page : Précédent  1, 2
Lotto
***
***


Messages : 1201
Date d'inscription : 02/11/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Dim 8 Juin 2008 - 17:15

Zamalia se réveilla enfin. Cela me réchauffa un peu dans le froid de la nuit. Zamalia tenta de dire quelque chose mais je l'en empêchai. On était toujours coincé sur le champ de bataille, cachés derrière une colline, et les soldats de la nation du feu cherchaient activement des rescapés de notre camp. Je lui chuchotai.

Tout a mal tourné, on s'est fait repoussé. Ils ont été sans pitié et ont utilisé plusieurs kamikaze qui ont permis de percer nos lignes de défense. Je n'ai pu que te récupérer, je ne sais pas ou se trouvent les autres survivants.

Toutes ces nouvelles lui firent un choc épouvantable. Je la pris dans mes bras et elle craqua: elle pleura de cet échec tout en s'agrippant à moi.

Il ne faut pas qu'on reste ici. C'est le moment de bouger, avec la lune j'ai peut-être un moyen de nous en sortir grâce au défunt Robson. Allons rejoindre les navires. Tu penses y arriver Zamalia?

Elle me dit que oui. On partit en courant en direction des bateaux. Malheureusement un groupuscule de soldats de la nation du feu nous repérèrent. Ils foncèrent droit sur nous en évitant des cadavres. Là je mis ma théorie en pratique.
Les effets de la lune étaient encore très forts que c'était hier la pleine lune et mon pouvoir augmenta, bouillonna en même temps que ma férocité jusqu'à atteindre son paroxysme et des cadavres jaillirent des pics d'eau transperçant les soldats à différents endroits. Les cadavres se retrouvèrent desséchés. J'armais mes bras d'eau et en passai aussi à Zamalia qui se retrouva stupéfaite, mais pour la survie de Zamalia j'étais prêt à n'importe quoi, même à la pire des horreurs. Cependant je n'osais plus la regarder en face.

Continuons.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Mar 10 Juin 2008 - 14:27

Les images du combat passaient en boucle dans ma tête. Comment une telle défaite était elle possible ? J’avais beaucoup de mal à admettre que la fuite était la meilleure solution mais je n’étais de toute façon pas en état de combattre.
Lotto me surprenais beaucoup, je n’aurais pas imaginé qu’il puisse avoir tant de haine en lui pour se défendre ainsi. Jamais je ne l’aurais cru capable de tuer sans autre forme de procès.

Nous continuâmes notre route, perturbée par d’autres petits groupes de soldats bien décidés à nous empêcher de rejoindre le navire. J’étais parvenue tant bien que mal à me débarrasser de quelques un d’entre eux mais sans l’aide de Lotto je ne serais pas allé loin.

Enfin le bateau était en vue, je me sentais si lâche de monter à bord et laisser derrière moi tant de soldats qui s’étaient battus pour ces terres. Un dernier regard sur ce qui est mon plus grand échec, et déjà le bateau s’éloigné en laissant derrière nous les ravages de la guerre. Ce soir le spectacle est tout autre que celui de la veille.

Lotto semblait effondré à cause de tout ça, il n’avait pas l’habitude d’une telle violence, mais s’y habitue t’on vraiment un jour ? Je ne le pense pas …
Je le pris dans mes bras pour tenter de le réconforter.


- Lotto … Je ne vais pas te mentir, jamais tu n’oublieras ce que tu viens de vivre, ça te hantera pour toujours, mais dit toi bien que chacun de ses hommes t’aurait exécuté sans la moindre hésitation, et il aurait continué à semer la haine et la violence. Ne t’en veux pas pour ce que tu as fait …

Il me regardait avec les larmes aux yeux, je crois qu’aucun mot ne pouvait vraiment l’aider, ma première mission ne m’avait quitté, cependant mon expérience étant enfant m’avait permis de prendre du recul sur mes actes … Je n’éprouvais aucun remord dans la bataille, je ne voyait même pas ces individus comme des hommes, mais comme des monstres.


- Et … merci. Sans toi je serais probablement …
Revenir en haut Aller en bas
Lotto
***
***
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 1201
Date d'inscription : 02/11/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Mer 11 Juin 2008 - 19:56

Zamalia parlait en j'en vins à voir mon reflet dans l'eau: mon visage était détruit et la source en provenait de mes yeux. Mes yeux étaient couverts de cernes et ils étaient comme sans vie, je me voyais mais c'était plus comme si je regardais un mort, les yeux ouverts. Pourquoi j'avais fait tout ça?
Un contact chaud me le rappela. Zamalia avait agrippé mon bras et elle me serrait. C'est vrai c'était pour elle que j'étais venu et j'avais réussi à la protéger. Il fallait que je mûrisse: plusieurs soldats ont déjà tué et pourtant ils sourient encore, ils vivent avec.


*Allez Lotto te laisse pas abattre tu as fait ce que tu avais à faire et si c'était pas eux, c'était toi.*

Je me ressaisi et je pris le bras de Zamalia à mon tour.

Ce qui m'est arrivé aujourd'hui...Est-ce mal? Est-ce que je dois ne jamais oublier le visage de ceux que j'ai tué en hommage pour eux? Il y a eu tant de guerres dans le passé, pourquoi refait à chaque cette erreur?

Zamalia ne savait pas comment répondre à mes questions.

Je m'en voudrais peut-être longtemps, voir pour toujours ce que j'ai fais mais jamais je ne le regretterai. J'ai réussi à te protéger et c'est tout ce qui compte, je n'hésiterai à le refaire si cette journée devait se répéter, mais quand même...ça...je ne sais pas comment le dire mais tu dois mieux le comprendre que moi ce que ça fait de...tuer.

Le mot résonna dans ma tête comme les vagues rebondissant sur la coque du bateau. Au fond de moi, je n'avais envie de qu'une seule chose: me reposait dans les bras de Zamalia. Je la pris entièrement dans mes bras, m'appuyant le dos contre le bord du bateau et je l'étreignis fort. Mon cœur se réchauffa et pu rivaliser avec le souffle froid de la nuit.

Zamalia s'il te plaît, juste cette nuit, laisse moi me reposer dans tes bras. Pardonne moi de te demander ça, en contrepartie, tous ce que je peux t'offrir c'est mes bras sur lesquels te reposer si tu le veux aussi.

Ma demande était honteuse, mais la fatigue me permettait un peu de me laisser aller, et j'avais eu si peur aujourd'hui que je voulais vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Ven 13 Juin 2008 - 18:41

Dormir dans tes bras ? Voila probablement la seule chose capable de réchauffer mon cœur, te sentir près de moi et me laisser aller à oublier ces dernières heures. Quelle pensée égoïste en ce jour si triste, mais pour la première fois j’avais vu la mort en face et je ne veux plus perdre une seule seconde. Savoir que chacun des instants passés avec toi pourrait être le dernier donne une autre vision des choses … Je n’ai jamais fait passer mon bonheur avant celui des autres, et je devrais probablement m’occuper de cette guerre ce soir mais la seule chose qui me fasse envie ce sont tes bras autour de moi.

La nuit était déjà bien avancée, il faisait plutôt froid ce soir : une légère brise s’était levée. Mais là dans tes bras je n’avais plus froid, d’ailleurs je ne ressentais plus rien, ni la douleur, ni la fatigue. Rien que mon cœur qui bat si vite comme à chaque fois que tu es là. Profitons de ce soir pour être seules, simplement toi et moi …


- Viens …

Je le pris par la main et l’emmena dans un endroit plus tranquille, une des cabines du bateau, j’allai me blottir dans ses bras, m’allongeais tout contre lui et posais ma tête sur son épaule, jusqu’à sentir les battements de son cœur. Pour la première fois depuis des heures ma main s’arrêta de tremblait quand je frôlais la sienne, j’aurais voulu ne plus jamais le lâcher, que le temps s’arrête et me laisse savourer l’instant.

Etonnamment je n’avais pas envie de dormir, juste de te regarder dans le noir, sentir ton souffle régulier sur ma peau et te murmurer à l’oreille des mots doux … Je veux bâtir mon avenir autour de toi et ne jamais rien laisser nous séparer. Me créer un monde dont tu seras le centre, et faire de toi ma plus grande richesse … Ne plus gâcher une seule seconde et passer chacune d’elles à tes côtés.
Je me redressais pour le regarder et tout en serrant un peu plus sa main je lui fit part de mes sentiments …


- Lotto, je veux passer le reste de ma vie avec toi, je ne veux plus que ces moments de bonheur s’arrêtent, si mon cœur bat aujourd’hui ce n’est que pour toi … Tu n’imagines même pas tout ce que tu m’apportes, vivre sans toi m’est inconcevable. Je veux faire de chaque instant avec toi un rêve … Tu dois me trouver égoïste, à un moment comme celui ci, mais si tel est aussi ton souhait j’aimerais qu’à notre retour en ville on fasse notre vie ensemble …
Revenir en haut Aller en bas
Lotto
***
***
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 1201
Date d'inscription : 02/11/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Mer 18 Juin 2008 - 22:35

Ce qu'elle me demanda me remplit d'une joie immense. Je ne m'imaginais une seconde qu'elle me poserait cette question. J'étais heureux, mais aussi apeuré: cela allait si vite. Mais après tout, moi aussi je désirais passer le plus de temps possible avec elle.

Oui je trouve que ça fait égoïste aussi. Mais cela prouve tes sentiments pour moi et ça me rend heureux. Moi aussi Zamalia je veux vivre avec toi.

Je serrai Zamalia dans mes bras. Puis vint le moment où je l'embrassai. Ce moment était divin, j'en oubliai le monde autour de nous, le temps du baiser. Quand nos lèvres se séparèrent, toute la réalité me revint comme une gifle.

Ah, mais comment faire? Ça fait peu de temps que l'on se connaît, je n'ai encore jamais parlé de toi à ma famille. Si ils apprennent que je quitte la maison pour faire ma vie avec toi que je connaît depuis même pas une semaine, alors que je suis allé à la guerre sans leur accord, ils vont...

Des sentiments inquiétants remontèrent en moi. Je me mis à trembler de toutes parts en me remémorant des évènements.

...ils vont...me trucider.

Je détruisais l'ambiance, je ne le savais que trop bien, mais la réalité peut être dure. Cependant...

Oh et puis en ce moment je suis avec toi, en est pas encore là-bas, alors profitons de ce temps ensemble.

Le bateau voguait toujours vers sa destination. Je ne m'en souciais plus, je me perdais à nouveau dans ces sentiments que j'éprouvais pour elle. Il n'en fut que plus douloureux lorsqu'on arriva à destination. Des hommes, des hauts-gradés de l'armée, attendaient Zamalia. Ils lui dirent.

Zamalia, nous avons une annonce de la plus haute importance à vous faire.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Sam 21 Juin 2008 - 20:50

Comme chaque fois où j’ai besoin de réconfort je viens admirer le réveil du soleil sur les plages de la ville. Sentir sur ma peau les embruns de l’océan, les premiers rayons de lumière et leur chaleur encore faible de si bonne heure. Apprécier a brume opaque qui se mêle à l’écume et laisse refléter les faibles lueurs du jour. Mais aujourd’hui tout à un sens bien particulier, le soleil à perdu tout son éclat, le bourdonnement incessant des vagues ne m’est d’aucun secours … Plus je réfléchissais à la situation et plus je doutais, avais-je pris la bonne décision ? J’en avais toujours rêvé et pourtant tout me poussait à abandonner … Mes mains tremblaient, mon regard se perdait dans l’immensité de l’océan, j’aurais voulu qu’il soit là pour me conseiller …

- Zamalia ?

Je me retournais vers l’amiral qui campais derrière moi, il affiché un large sourire, et me pressait à partir pour Polaris. Je le suivais comme résignée, avec le cœur gros et une énorme envie de disparaître. Je gardais la tête baissée tout en suivant les pas du soldat, ce même homme qui est venu m’accueillir au port pour m’annoncer la nouvelle

….

J’ai mis du temps à réaliser ce qu’il me disait, à comprendre le sens de sa phrase … Je crois que je n’oublierais jamais ce moment …
- Je dois vous parlez, c’est de la plus haute importance, suivez moi …

J’avais suivi l’Amiral jusqu’à un bâtiment militaire désert, il semblait assez tendu, et souhaitais s’entretenir avec moi seule, sur le moment ce qui me marquai le plus c’est le grand nombres de soldats qui nous servaient d’escorte, avions nous vraiment besoin de tant d’hommes pour nous accompagner deux rues plus loin ?

- Vous pouvez parler devant Lotto, je n’ai rien à cacher …

Ma demande ne lui avait pas fait vraiment plaisir, mais il s’exécuta tout de même dans un soupir désapprobateur.

- C’est au sujet de notre chef …

Ma gorge se serra, je le savais souffrant depuis quelques temps, pourvu qu’il ne lui soit rien arrivé, j’étais pendue aux lèvres du soldat attendant la suite de son annonce …

- Rien de grave, rassurez vous, mais suite à la reprise des hostilités il a décidé de prendre une retraite prématurée, il craint de ne pas pouvoir suffisamment s’investir … De plus avec son mariage qui approche … Enfin voila, je venez vous annoncer que vous avez été promu chef de la nation …

Ce fut comme un électrochoc, je n’avais jamais osé imaginer ça un jour, on ne me laissa pas le temps de réaliser ce qui venait de ce dire, un général entra et me demanda de le suivre pour un briefing. Des recommandations barbantes que je n’avais pas même écouter, des instructions que je ne suivrais probablement jamais puis je me rendis compte que Lotto n’était plus là …

- On va devoir retourner à Polaris, pour officialiser tout ça, il est temps d’y aller …

- Et Lotto ? Ou est –il ?

- Qui ? Le jeune homme ? Il a été raccompagné chez lui, ne vous inquiétez pas …

Je n’avais même pas pu lui dire au revoir, il régnait une telle confusion dans mon esprit, pourquoi moi ? Et Lotto …

- Et pour la bataille ? Qu’en est – il ? Je dois retourner là bas, je ne peux pas aller à Polaris maintenant !

Sans trop m’en dire plus on m’escortait jusqu’au palais. La je reçu de plus amples informations, les soldats de la terre étaient parvenu à mettre fin à l’assaut. L’armée du feu avait fait demi tour et s’en été retourné préparer leur prochaine offensive.
J’avais deux jours pour me préparer à ma future fonction, j’enchaînais les réunions avec les hauts dirigeants et les entretiens avec notre chef. On ne m’avais même pas permis de quitter la ville quelques heures, je voulais à tout prix voir Lotto, j’avais besoin de conseils et tout simplement de le voir …




C’est donc à l’aube du deuxième jour que je me retrouve à suivre l’amiral en direction de la grande place de Polaris, on aurait pu croire à un condamné qui marchait vers sa sentence. Je ne sais même pas expliquer un tel mal être, ou plutôt je ne le saurais que trop bien, toutes ces responsabilités m’effrayaient, je me sentais seule, personne avec qui partager ce moment, personne pour m’aider ou me conseiller… L’annonce officielle n’allait pas tarder, en arrivant je voyais la foule réunis devant notre chef déjà présent à la tribune. J’avais souvent occupé la place à coté de lui, mais cette fois c’est avec une réelle appréhension que j’allais le faire aujourd’hui. Je ne pouvais m’empêcher de scruter les alentours à la recherche de Lotto, le savoir ici m’aurait immédiatement soulagé mais je n’arrivais pas à le trouver dans tout ce monde. Mon cœur battait si vite que je n’entendais plus que ses battements, ma peur fit place à l’excitation, jamais je n’aurais cru un tel honneur possible, alors autant profiter de ce moment.

Pendant le discours de Hank, je ne pu évité de penser à lui, le combat l’avais beaucoup secoué, et être raccompagné ainsi sans même un merci pour son aide ni un geste de ma part … Je ne peux pas lui en vouloir, et je comprendrais probablement qu’il refuse de me revoir un jour … J’avais beau essayer de me concentré sur le moment présent, son absence me laisser un goût amer. Mon sourire sonnait faux, je me forçais à mettre de côté cette histoire et restais concentré sur l’instant …
Revenir en haut Aller en bas
Lotto
***
***
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 1201
Date d'inscription : 02/11/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Lun 23 Juin 2008 - 18:15

Je ne pouvais expliquer la surprise que j'eus quand j'appris que Zamalia était notre nouvelle chef de nation. D'un côté j'étais heureux pour elle, mais d'un autre, c'est comme si un gouffre se creusa entre nous deux. La suite fut une série de problèmes: on avait découvert que je n'étais pas un véritable soldat. Le conseil de guerre aurait pu me condamner, mais ils ne donnèrent pas suite à cette histoire car j'avais fait du bon travail et ils avaient appréciés mon courage. Cependant il y avait aussi une condition. Ce fut un vieux général qui me dicta les modalités:

Lotto, danseur de l'eau...votre maîtrise a servi pour le bien de la tribu, aussi, nous membres du conseil avons décidé de vous laisser libre et d'oublier cette histoire....Toutefois il semblerait que vous soyez attaché à Zamalia, hors elle est notre nouvelle chef de nation.

Et donc?

Vous connaissez l'histoire de Hank, ancien chef de nation, qui s'est entiché d'une fille commune de la nation du feu?


Oui, mais quel est le rap...

Nous ne voudrions pas que notre chef soit, une fois de plus, rabaissé à vivre avec une personne quelconque et banale, qui plus est un fifrelin de troisième zone, ne sachant que s'exhiber en musique. Nous ne voulons pas que son image soit ternie et salie.


Mais que?

Nous vous interdisons de revoir Zamalia, autrement nous jugerons cela comme un acte d'affront à la nation.

Mais, c'est injuste!

Jeune homme, nous sommes en guerre! Nous devons montrer une image forte! Que les chefs de nation s'entichent les uns après les autres de personnes de plus en plus... FARFELUES, réduirait notre crédibilité auprès de la nation du feu! Un mot de plus et je vous condamne pour outrage à un général!


Je venais de recevoir la claque la plus douloureuse de ma vie. On me coupait de ce que j'aimais le plus. Les larmes commencèrent à monter en moi, je devais dire quelquechose pour les contenir. Je ne pu exprimer avec une petite voix, que ces quelques mots:

Mais...je l'aime...

Oh c'est touchant. Vous saurez dorénavant qu'on ne gagne pas une guerre avec de...l'amour.

Il avait craché ce dernier mot avec dégoût. Ensuite le général me renvoya chez moi. A la maison je reçu une louche supplémentaire, avec ma mère qui pleurait en me criant dessus car elle avait eu peur que je meurs. Toute la famille me gronda pendant une heure, mais je n'entendais rien, j'étais désespéré. Comment osaient m'interdire de la revoir? J'avais beau me retournait la question, il n'y avait aucune raison, mais je devais me soumettre... Qu'avait Zamalia a gagné à vivre avec moi? Rien.

Pendant deux jours, je ne pus sortir de chez moi (c'était la punition). Ce furent 2 jours d'horreur: n'ayant rien à faire, je ne pouvais que penser, et la seule chose à laquelle je pensais c'était à ce mur infranchissable et éternel qui s'était érigé entre Zamalia et moi. J'allais devenir fou. Il fallait que je fasse quelque chose. Mais quoi? je me sentais si faible...

Le lendemain avait lieu une cérémonie avec le discours d'adieu de Hank et l'annonce officielle de la promotion de Zamalia. Je m'y rendis, un peu comme un ultime adieu, mais couvert et accompagné de ma famille. A la cérémonie je remarquai que Zamalia n'allait pas bien, malgré son sourire, je le ressentais, moi aussi j'étais pareil: je paraissais heureux devant ma famille (à qui je n'avais rien dit sur cette affaire), mais je souffrais. J'aurais pu, à cet instant, courir vers elle et lui dire combien je l'aime encore, mais le général en question était là et il scrutait la foule, comme pour m'y trouvait. Son regard indiquait bien qu'il me tuerait si je tentais quoi que ce soit. Je fis rien et j'en eu honte.

Le soir, tard dans la nuit, je me préparai pour une escapade nocturne: Zamalia se dormait au palais, protégée par des prêtres de l'eau (la coutume), et j'allai infiltrer le palais. Avec mon agilité et ma maîtrise, je pu m'approcher sans problème du palais, mais un prêtre surveillait l'entrée: c'était Cancrass. Je me dirigeai discrètement vers lui, et me mis derrière lui.


Cancrass mon ami, écouterais tu ma requête?

Cancrass sursauta et se prépara à m'attaquer, mais il me reconnut. Je lui exposais mon problème, et il accepta de m'aider en allant déposer une lettre que j'avais écrite, résumant ma situation, et contenant mes adieu forcés et tout l'amour que j'éprouverai toujours pour elle, que j'étais heureux pour elle, et de m'attendre que je la rejoigne. Il alla et revint vite de cette tâche ingrate que je lui imposais. Après m'avoir dit que tout était ok, je reparti, espérant la revoir malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Mar 1 Juil 2008 - 18:58

Au fond de moi j’avais espérer jusqu’au dernier moment apercevoir le visage de Lotto au milieu de la foule, Bien loin d’être résignée, je continuais à m’attacher désespérément à ses sentiments troublés.
Je rejoignis le palais pour y passer la nuit, après l’agitation de la journée un peu de clame était le bienvenu. A peine quelques bruits de pas dans les couloirs et la fine pluie qui claquait contre la fenêtre … Je fus sortie de mes pensées par quelques coups contre la portes, Cancrass, prêtre de l’eau mais aussi un ami très cher, entra avec un air grave. Il déposa une lettre avant de quitter la pièce sans un mot. Quelques lettres griffonnés sur un bout de papier, un message de Lotto …

Sans prendre le temps d’en savoir d’avantage je sorti de la pièce en courrant et parcourus les couloirs à la recherche de Lotto, si il avait apporté cette lettre, il ne devait pas être loin. Je me retrouvais rapidement dans les jardins où un garde visiblement contrarié vient à ma rencontre en me demandant de ne pas rester seule dans le palais. Tout ce zèle autour de moi commençait à me taper sur les nerfs, que pouvait t’il bien se passer qui demande autant de protection ? Résignée et déçue je retournais dans ma chambre, peut être la lettre m’en apprendrait un peu plus … Il me faisait part des obstacles qui se dressaient face à nous, un avenir des plus compromis, encore pour une question de grade. J’avais l’impression de l’avoir trahis, d’avoir choisit ce poste à sa place … Je ne saurais dire pourquoi mais je restais persuader qu’il était tout près dans le palais. J’allais jeter un œil dans le couloir, rien à part ce même garde qui avait visiblement décider de camper devant ma porte.
Heureusement que je n’avais pas à passer toutes mes nuits au palais, cette oppression permanente serait bien trop dur à supporter. Je relisais pour la dixième fois cette lettre, les larmes aux yeux en pensant à ce que j’avais perdu ces derniers jours. Je m’assis sur le lit en serrant contre moi la lettre de Lotto, le voir ne serait ce que quelques minutes m’aurait suffit.

Je pouvais attendre le lendemain, peut être me laisserait-on d’avantages de liberté, mais je voulais des réponses, sans attendre. La pluie s’était quelques peu calmée et à cette heure les allées devaient être désertes. J’enfilais en vitesse un capuchon avant de rejoindre les jardins par la fenêtre.
Je prenais bien soin de ne pas me faire repérer par les allers retours des gardes dans leur ronde de nuit. Un comble tout de même, devoir me cacher de ma propre tribu, avoir à éviter les gardes qui assurent ma propre protection. Je fis rapidement le tour des bâtiments, aucune trace de lui, je restais cependant persuadée qu’il n’était pas loin, je voulais en avoir le cœur net. Au moment de franchir les hautes parois qui entouraient le palais une voix m’interpella …

Cancrass se tenais derrière moi avec un air grave, je lui expliquais rapidement la situation, il n’appréciait guère ma façon de faire. J’avais un peu honte de moi, je ressemblais une fillette qui se fait gronder après une vilaine bêtise. Il me regardait sans rien dire, puis dans un sourire complice il me dit d’aller faire un tour près de la rivière, et il reparti sans rien ajouter.

Le message semblait des plus clair, sans attendre davantage je passais les barrières de glaces pour rejoindre le cours d’eau. La pluie ne semblait pas vouloir s’arrêter pour la nuit, je ne prenais même pas soin de me protéger des intempéries, je pressais le pas au fur et à mesure que je me rapprochais … me rapprochais de lui, j’en étais sur, il était là, il devait être là …
Une silhouette se tenais là, fixant inlassablement la rivière qui se déversait sans fin jusqu’au grand océan dans l’ombre de la nuit. Je m’approchais discrètement de lui …


- Lotto ? …



PS = je m’excuse pour le retard … et je sais que tu as tes oraux là, alors m**** et surtout prend ton temps ;)
Revenir en haut Aller en bas
Lotto
***
***
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 1201
Date d'inscription : 02/11/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack Mer 1 Oct 2008 - 18:16

J'étais habitué au froid de ces terres enneigées, mais la nuit paraissait encore plus glaçante qu'à l'ordinaire. Cependant lorsque j'entendis cette voix qui m'appelait, mon coeur se réchauffa et l'atmosphère semblait se réchauffait. Je me retournai et aperçu Zamalia. Je ne pris le temps de le vérifier et la pris dans mes bras très fort.

Tu es là...enfin...

Je pus à nouveau sentir la douceur de ses cheveux sur ma joue et cette doux parfum emplit mon nez et me revigora. Puis je mis fin à l'étreinte pour admirer son visage sous le clair de lune. Cela se passer sans mot, mais il n'étaient pas importants. Je pris le risque d'embrasser Zamalia, et elle accepta mon baiser.


Pardonne moi Zamalia de te faire venir ainsi si tard dans la nuit, mais je dois te faire part de quelque chose... Je ne pardonnerai jamais à ces vieux fous de se mettre entre nous , mais ils ont raison sur un point: tu mérites le meilleur des hommes. C'est pour ça que j'ai décidé de partir à la guerre afin de devenir cet homme. Je veux ce qu'il y a de mieux pour toi, c'est ce qui m'a amené à cette décision. Cependant il y a autre chose...


J'hésitai à continuer à parler. Je pris une inspiration et fouillai dans une de mes poches et en sorti un collier avec une pierre ronde et plate sur lequel j'eus sculpté un symbole dessus. Je tendis le collier vers Zamalia et lui dis:

Est-ce-que tu accepterais de m'attendre jusqu'à ce que je devienne convenable pour toi?


[Désolé c'est en retard et c'est court mais pardonne moi.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Le rp de Lotto et Zamaliablack

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Le salon du Modélisme "Air - Terre et Mer" (MONS EXPO LOTTO)
» Salon du modélisme Lotto Mons Expo 20-21/08/2011
» Julie Taton : Lotto (22 et 29/10/2008)
» Le salon du Modélisme "Air - Terre et Mer" (MONS EXPO LOTTO) 2012
» Jeudi 26 février
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: