Partagez|

RP Vragor - Zamaliablack !

Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 13:16

Alors voila un RP que j'ai fait en colaboration avec Vragor ! On postera chacun notre tour et merci de ne pas poster à le suite, au pire si vous voulez réagir par MP ou créer un sujet dans Blabla ... Merci !


Il est vrai que mon enfance n’avait pas était facile, mes parents avaient été tués par les soldats du feu quand j’était toute petite, mais ma famille d’accueil m’avait choyé et donné tout ce qu’une enfant de mon age avait besoin. Malgré leur précarité, il m’avait payé des cours de maîtrise de l’eau. Je savais qu’ils devaient se priver pour me les payer, mais ils avaient vraiment le cœur sur la main, et grâce à ces cours je me suis assez vite fait remarqué par les dirigeants de l’armée de ma nation. Il ne m’a fallut que quelques années à leur service pour devenir amiral, un titre très honorifique que je porte avec la plus grande fierté.

J’avais des missions de routine, le plus souvent accompagné lors des mouvements d’armée, ou alors de formation pour les futurs soldats, mais je n’avais encore jamais eu de vraie mission proprement dite, je n’allais pas être déçut !

Je ne résidais pas au palais des dirigeants de la nation, j’avais une petite maison dans le village voisin, trop de garde et d’espace dans cette grande cité de glace… Je me sentais bien mieux chez moi, une rivière coulait à quelques mètres et je passais des journées devant l’eau à retravailler ma technique. Je me trouvais justement là assise devant l’étendue d’eau quand un messagers arriva essoufflé et me dit de manière très confuse que je devais retourné au palais de toute urgence. Je suis alors parti en courrant en direction du palais, je voyais au loin de la fumée qui monter vers le ciel. Du feu au palais ! Devant ce spectacle d’horreur je m’arrêtai quelques secondes, prise de panique, ce même sentiment que j’avais ressenti le jour où la guerre avait franchi les frontières de la nation de l’eau, et que mon village fut brûlé sans pitié, mes parents m’avais permis de m’enfuir avant qu’ils ne pénètrent de force dans la maison. Cette même odeur de cendres …

Je me remis à courir en essayant de chasser ce douloureux souvenir de ma mémoire, au fur et à mesure que je me rapprochais l’odeur était de plus en plus forte, mon cœur battait très vite, j’avais du mal à respiré avec toute la fumée … La porte menant au palais était fermé, je l’entrouvre et regarde à l’intérieur, mes mains se mirent à trembler, la palais avait été totalement dévasté, il ne restait que des fondations en lambeau, des corps jonchaient le sol, les corps de mes amis, de mon régiment … Et moi je n’étais pas là, je me sentais tellement coupable, je rêvassais de l’autre côté de la ville pendant que tous mes amis avaient dû se battre seul. La nation du feu avait du être informé qu’exceptionnellement la plus grande partie de l’armée avait été appelé pour remplacer les soldats de la rives est, juste le temps de quelques jours. Pourtant ce projet avait été tenu secret, nous étions très peu dans la confidence, comment ont-ils pu savoir ? Je me rendais alors compte que les haut dirigeants de la nation étaient au palais ce matin, pourvu qu’il ne leur soit rien arriver ! Je me remis à courir en direction de la grande salle, je pensais croiser quelques soldats du feu, mais tous étaient reparti, ils avaient du trouver ce qu’ils cherchaient. J’arrive dans la grande salle, personne … Quand un bruit derrière mi me fit sursauter, quelques gardes entourés notre chef de nation, il tenais leur armes dans ma direction.


Vous n’avez rien ! Merci, mais que c’est – il passé ? Je …

J’avais à peine dis quelques mots que les gardes se jetèrent sur moi en m’empêchèrent de faire le moindre mouvement. Je ne comprenais rien, il devait y avoir une erreur …

Je ne comprends pas, pourquoi vous m’arrêtez ?

L’un d’eux se mit à me fouiller, je n’avais rien à cacher, mais il sorti de ma poche un bout de papier plier en quatre. Il le tendit à son chef qui le déplia. Il le brandit sous mes yeux, il s’agissait d’un message codé signé par le sceau du seigneur du feu.

Comment as – tu osé ? Je t’ai toujours traité comme un membre de ma famille, pourquoi ? Je te faisais confiance ! Je t’ai nommé Amiral, je t’ai confié une partie de mon armée et comment tu me remercies … j’avais pensé qu’avec ton passé tu n’aurais jamais pardonné à la nation du feu … Je me trompais …

Je ne comprenais vraiment rien à la situation, mais avant de pourvoir me défendre, les soldats, des personnes que j’avais formés, me jetèrent dans les cages aux sous-sols, probablement le seul endroit qui n’est pas brûlé. Les gardes referment la porte et avant que le dernier ne parte, je l’appelle …

Hé ! Explique moi au moins ce qui s’est passé et ce que je fais la ? On se connaît depuis longtemps ! C’est moi qui t’ais appris ce que tu sais, tu me dois bien ça !

Bien … Je ne sais plus qui croire … Mais je peux vous raconter … les armées de la nation du feu ont attaqués par surprise, par la mer, nous étions en effectifs réduit, et ils nous ont terrassé en quelques minutes, ils étaient trop nombreux et trop entraîner … Ils cherchaient notre chef, mais nous avions vu les soldats arrivés, il était en sécurité, mais ils ont emmené les autres dirigeants … Ils sont partis quelques minutes plus tard, avant que les renforts n’arrivent, tout avait été calculer, ils connaissaient le palais par cœur, la date de l’absence des soldats … et seul un amiral ou notre chef pouvait savoir, les amiraux ont tous été capturé, et toi tu n’étais pas là … alors on a tous pensé que … tu nous avais trahi, ton procès aura lieu demain dans la journée … Je suis désolé, mais je ne sais plus …

Il repart sans un regard en arrière, je me retrouve alors seule dans cette grande cellule … enfin pas tout à fait … Je ne sais plus quoi pensé, comment ont-ils pu me soupçonner ? Je tombe à genoux par terre, en me remémorant les tables de lois, un telle trahison sera puni de manière sévère, si je suis jugé coupable, je risque l’exil, voir la mort.
J’entend un bruit derrière moi et voit que je ne suis pas seule dans cette pièce, il y a une personne accroupi au fond, dans un coin, je n’arrive pas à voir de qui il s’agit, je me rapproche …


Dernière édition par Zamaliablack le Sam 7 Juin 2008 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 13:38

Un pti code couleur :
Rouge =>Paroles de Vragor
Bleu => Paroles de Zamaliablack
Italique => Pensée

______________________________________

Vragor est enfermé dans une cellule de prison assez sombre et entouré de 3 mur plus des barreaux...

-Comment ont ils osé ? C'est pas possible, tout ces efforts pour rien...Je voulais juste éviter des morts... Ils avait eu un informateurs leur disant les plans de la nation de l'eau... Ils pouvait très bien prévenir une attaque mais non : il fallait tuer des innocents qui ne veulent que vivre... J'aurais pu les en empêcher... Pourquoi je ne l'ai pas fait ? Parce que j'aurais été considéré comme traitre et on m'aurait surement banni. J'aurais quand même du. Parce que maintenant je suis considéré comme meurtrier. Traitre ou meurtrier ? la question ne se pose même pas. La seul raison pour laquelle j'ai appris la maitrise du feu c'était pour protéger ce qui en on besoin... Je ne l'ai pas fait, ils sont tous morts, je suis enfermé a tort... Moi, Vragor, je suis faible !
...Tiens, la grille s'ouvre !


-Je ne comprends pas, pourquoi vous m’arrêtez ?

Zamaliablack semblait discuter avec un garde et elle était désemparée.

-C'est pas vraiment le moment de me soucier d'une maitre de l'eau mais je ne vais pas la laisser sangloter comme ça...

Vragor s'approcha de Zamaliablack, Zamaliablack s'approcha de Vragor... Vragor tendit la main !

-Eh ! Laissez moi !

-Désolé je ne voulait pas vous faire peur. Vous allez bien ?

-Qui êtes vous ?
-Un maitre du feu capturé par...

Zamaliablack lança un coup de poing dans la mâchoire de Vragor en criant.

-ESPÈCE DE... DE... AHHHHHH PREND ÇA ASSASSIN !!!


Elle fit monter son bras et ses larmes se décollèrent de son visage pour former une petite boule d'eau qu'elle envoya vers Vragor qui se trouvait assis par terre en train de tituber un peu en essuyant un filet de sang. La boule d'eau pris un forme plus allongé pour prendre ensuite la forme d'un "serpent" qui fouetta Vragor a terre. Ce dernier reparti de plus belle a terre puis gémit un peu.

-A...attendez... Aïe...!
-Quoi ? vous avez une excuse pour avoir tuer tous mes amis ? Tous les gens que j'aime ?!!
-Je ne les ai pas tués !!!! Calmez vous !!
-Co...Comment ça vous ne les as pas tués ? Ils sont tous morts !!!
-Je sais mais je n'ai tué personne... Ce sont eux qui les ont tués !
-Eux ?
-La nation du feu !
-Et vous allez me dire que vous n'êtes pas de la nation du feu peut être ?
-Je l'était... Plus maintenant ! J'ai essayer de les arrêter... mais je n'ai pas réussi.
-Alors... vous n'êtes pas des leurs ?

Vragor raconta son histoire a Zamaliablack et Zamaliablack raconta la sienne a Vragor. Zamaliablack pris le risque de lui faire confiance mais était toujours soupçonneuse.

-On peut se tutoyer je pense non ? Comment tu t'appelles ?

-Heuu... Vragor et toi ?
-Zamaliablack...
-Maintenant : Il faut trouver un moyen de s'évader... J'ai essayer de faire fondre le métal mais il est a l'épreuve du feu... Tu pourrai le couper avec des lames d'eau ?
-mouai je vais essayer...

Zamaliablack récupéra les restes des larmes sur les vêtements de Vragor et ce qui trainait par terre et se mit a la tache...
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 13:52

Grâce au peu d’eau que j’avais récupéré, je formais de petit cercle d’eau gelée que j’envoyais sur les barreaux, rien à faire … Ils avaient été forger dans un alliage capable de résister aux quatre éléments. Impossible de fuir, mais j’étais très confiante en ma nation, demain ils se rendront compte de leur erreur et me libèreront.

Le lendemain, un garde vint nous réveiller assez tôt, et m’emmena, je découvrit alors un tout autre spectacle à la surface, des maîtres de l’eau s’afférait à reconstruire la cité, plus aucun corps par terre. A mon passage tous ces gens que je connaissais si bien me jetaient des regards noirs plein de rancœur, j’avais vraiment l’impression d’être dans un mauvais rêve. Une grande tente de glace, improvisé à la hâte servait de tribunal de fortune. Ce qu’il restait de dirigeants et des représentants du peuple était présent. Le débat commença, les reproches fusaient de toute part, il ne me fallut que peu de temps pour comprendre que je serais condamnée. Cette feuille de papier avait achevé ma défense, et toutes les personnes présentent s’accordèrent pour dire que j’étais coupable de trahison. J’était complètement perdu …


- Vous serez pour cela puni par l’emprisonnement à vie et vous êtes bien évidemment démis de vos fonctions. Faite entrer le suivant.

Je n’avais même pas eu le temps de dire un seul mot, je ne revenais pas de ce que je venais d’entendre, moi qui avait voué toute mon existence autour de cette nation, de sa sécurité, on pouvait me juger pour ne pas avoir été là quand on avait besoin de moi, mais pas pour les avoir trahis. Mourir aurait été préférable plutôt qu’aider la nation du feu. Mais déjà on me raccompagné vers la sortie et je croisait devant la porte mon compagnon de cellule …
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 13:56

Vragor était resté assis en attendant que zamaliablack revienne jetant parfois les yeux a droite ou a gauche pour trouver une faille, une fissure que zamaliablack pourrait faire geler pour faire écrouler le mur... Rien a faire ! Vragor baissa les yeux et imagina sa peine... Soudain, un homme cagoulé entra et pris quelqu'un qui se trouvait a coté par la manche pour la jeter dans la cellule . C'était zamaliablack !

-Alors ?

Zamaliablack détourna les yeux et se mit a pleurer, alla s'assoir dans un coin sans dire un mot.
Vragor décida d'arrêter de regarder Zamaliablack pour enfin trouver un moyen de s'échapper, il y en avait bien un ! La grille de la cellule grinça et Vragor observa qu'elle était encore ouverte et l'homme cagoulé se tenait encore a coté.

-A toi ! dit il d'un ton méprisant

Vragor suivit l'homme cagoulé jusque dans une tente grossière mais vaste.

-Rentre ! Allez !!

Vragor rentra et vit une petite assemblée de maitre de l'eau, des gardes partout et au fur et a mesure que Vragor avancait, tout le monde reculait... ils le prenait pour une bête sauvage !

-Votre nom ! lui cria le juge
-pff...
-VOTRE NOM !
-Vragor...
-Vragor vous êtes accusé d'avoir tenté de commettre le génocide de notre peuple. Qu'avez vous a dire pour votre défense
-et bien...
-Rien bien sur ! C'est normale vous n'êtes que des gorilles !!
-Mais...
-A quoi cela vous avance de faire ca ? hein !
-ÉCOUTEZ MOI !! Vous avez une preuve que je faisait partie de leur troupe ? J'ai juste essayer de les arrêter ! la seul raison pour laquelle je ne me suis pas enfui c'était pour sauvé ceux qui était encore vivant ! Sinon je me serait enfui avec les autres non ?! Et vous que faites vous ? Vous me captur...
-MENSONGES !!!! LE SEUL MOT QUI RÉSIDE DANS VOTRE TÊTE EST LE MOT "TUER" !!!! VOUS N'AVEZ PAS DE CŒUR !
Je pense que tout le monde est d'accord pour le condamner a mort ?

Tout le monde se leva et levèrent la main pour approuver.

-Vous serez exécuté demain a l'aube ! Vous allez payer pour votre peuple de sauvage !!
-...

Le type cagoulé repris Vragor par la manche et le reconduisit jusqu'en cellule. La bas, Zamaliablack pleurait encore...

-Je suis condamné a mort...

Zamaliablack regarda Vragor d'un air triste et pleura encore plus.
Vragor se retourna et vit que le garde était en train de partir dans un bruits de clés qui s'entrechoquent. D'instinct, Vragor lança son poing et brula les vêtements du garde, il se mit a crier et a courir dans tout les sens.

-NON !!

Zamaliablack poussa Vragor et pris l'eau qui se trouvait dans la bourse du garde cagoulé et lui renversa dessus pour éteindre les flammes. Ce dernier tomba a terre, assommé.

-T'es complètement dingue ?!
-Désolé j'ai pas envie de moisir ici jusqu'à ma mort !
-...?
-Les clefs !!

Zamaliablack observa le corps et vit qu'a sa taille était accroché un trousseau de clefs.

-Elles sont inaccessible ! J'arrive pas a les attraper ! Utilise ta maitrise de l'eau pour essayer de les prendre


Zamaliablack hésita.

-Zamaliablack ?
-Hm...Très bien !

Zamaliablack pris un petit filet d'eau qui restait par terre et pris le trousseau de clef avec.

-Génial t'es trop forte !

Vragor attrapa les clefs et les rentra dans la serrure de la grille et tout en la tournant, il dit :

-Allez vite ils vont pas tarder a arriver !


Zamaliablack avança d'un pas...
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 14:06

J’hésitais à partir, il y aurait plein de maître de l’eau là haut et j’avais peur qu’il croit que je fuyais … Mais si on restait là, je passerait ma vie dans cette cellule vide, et Vragor serait probablement tué … Alors je me décidai à quitter la cellule, nous remontâmes l’escalier quatre à quatre et arrivâmes à la surface, la place grouillait de monde, comment ne pas se faire repérer ? On entra alors dans la tente la plus près où des vêtements traînés sur par terre. On se changea pour passer inaperçu, j’enfilai une longue tunique bleu, rien de mieux pour passer inaperçu, et par chance personne ne nous reconnu lorsque l’on traversait la cité en reconstruction. On rasait les murs pour ne pas se faire remarquer, j’avais mis un capuchon pour cacher mon visage que ces gens connaissaient bien. Je n’avais pas la moindre idée de où aller, mais il me paraissait évidant qu’il fallait quitter ce royaume.
On se dirigeait vers ma maison, je voulais récupérer des affaires avant de partir, et j’avais une petite embarcation qui nous permettrait de fuir. Vragor me suivait sans rien dire, c’est vrai qu’il n’était pas à son avantage ici, de la glace partout et des maîtres de l’eau qui le prenais pour un assassin tout autour de nous. Nous sommes arrivé sans trop de souci jusqu’à mon habitation, et je me dépêche de rassembler quelques affaires.


- J’ai un bateau derrière, on n’a qu’à le prendre, je sais pas où on ira mais on ne peut as rester là, c’est même bizarre qu’ils n’aient pas vider la maison. Pourvu q’ils n’aient pas repérer notre absence !
- Je crois qu’on serait au courrant ! On entendrait l’alarme !
- Tu as raison, mais dépêchons nous, c’est le premier endroit où ils nous chercheront !

On monte alors rapidement dans le bateau et je forme quelques vagues pour accélérer notre fuite, on se retrouve alors rapidement dans le vaste océan qui borde le territoire des fils de l’eau, je regarde tristement les côtes s’éloigner …

- Je ne suis jamais parti d’ici, c’est la première fois que je quitte ce pays, j’ai longtemps hésité à entreprendre le voyage jusqu’au pôle Sud, mais je n’aurais jamais imaginé devoir quitter cette terre que je chérie tant dans de telles conditions …

Vragor me dit quelques paroles réconfortante, pendant que je m’affairais à former des vagues plus rapide, au moins je n’étais pas seule, et j’en voulais terriblement à tous ces personnes de nous avoir jugé sans même tenter de comprendre … Quelques heures suffirent pour apercevoir la terre, celle des fils de la Terre, des amis de ma nation, donc probablement au courrant de notre fuite et sans doute à notre recherche …
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 14:13

-Tu pense qu'ils savent qu'on est des fugitifs ?
-Et bah... difficile a dire. Je pense qu'ils ont été prévenus... Enfin je crois. Pour l'instant, mieux vaut nous fondre dans le décor et passer inaperçu... Par quel moyen on pourrait prouver notre innocence ? Parce que la je commence a me demander pourquoi on s'enfuit ? dans quel but ?
-........Bonne question ! j'y ai songé un peu ! Si on menait notre enquête pour trouver la personne qui a informé la nation du feu ? ensuite une fois que je serait prouvée innocente... heuuu... désolé c'est un peu égoïste mais ensuite je ne vois comment prouver que tu n'était pas avec eux...
-Hmm... Pas grave on y réfléchira plus tard... Trouvons comment la nation du feu a été prévenue. Peut être que la suite viendra tout seul.
-Ok... On accoste dans 2 minutes.

Vragor et Zamaliablack laissèrent leur bateau dans le port et se dirigèrent vers une boutique de vêtements.

-Au fait... Comment on va trouver de l'argent ?

Vragor se tata les poches et trouva une 100 aines de Sozins

-C'est tout ce que j'ai réussi a récupérer dans la tente ou on a trouvé les vêtements... Tout le reste m'a été pris avant qu'on m'enferme

Zamaliablack sortit une bourse

-Et voila ce que j'ai pris de chez moi ! 500...510.. 520..527 sozins et 38 cents

Ça suffira pour quelques semaines... Il faudra réfléchir au moyen qu'on va utiliser pour trouver de l'argent. On devra bouger constamment donc pas de boulot fixe. Il faudrait peut être voler si il le fallait. Je sais que tu ne dois pas aimer ces manières mais il faut faire av... Zamaliablack ?

Zamaliablack regardait un panneau ou était exposé des tas de portraits grossiers suivis de "MORT OU VIF". Dont deux représentaient zamaliablack et Vragor...

-Si vite...?

Les yeux de zamaliablack tournèrent et elle vit un autre avis de recherche avec le portrait d'un homme assez effrayant que l'on pourrait comparer a un gorille. Des yeux plissés et une expression qui voulait dire "TU VAS MOURIR !!" En dessous était marqué : "Attention ! Homme dangereux, mort ou vif ! Récompense : 10.000 sozins" Zamaliablack arracha l'affiche en disant :

-On le capture !

Vragor la regarda les yeux écarquillés

-Heuuu ok si tu veux !
-Bon on va s'acheter d'autre vêtement et de quoi ne pas se faire repérer car les portraits sont assez ressemblants...
-OK c'est parti ! Met ta capuche ! Si on se fait repérer on est mort !

Vragor et Zamaliablack ressortirent du magasin de vêtement avec des tuniques vertes et ces espèces de chapeaux en pointe typique des maitres de la terre...

-C'est bon ! Avec ça on verra pas nos têtes ! Au fait c'est quoi le nom de la personne qu'on doit capturer ?


Zamaliablack sortit la feuille un peu froissé de sa poche

-Jurtain le meurtrier...
-Pas très commode le nom mais bon apparemment c'est marqué qu'il est partit en direction de la foret il y a deux jour ! Il ne dois pas être bien loin ! On y va !


Dernière édition par Vragor le Sam 25 Oct 2008 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 14:17

J’avais déjà entendu parler de cet homme, il y a quelques années un village du Royaume de la Terre avait subit de nombreux enlèvements, et depuis les disparitions continuaient sans cesse, mais il avait été arrêter … visiblement, il s’est enfuit. La récompense était trop tentante, et on n’irait pas loin avec le peu qu’on avait … D’après l’affiche il avait été vu pour la dernière fois dans un village à quelques lieux d’ici.

- Il va falloir qu’on se rende là-bas !
- Tu es sur de toi sur ce coup là ? Moi je ne le sens pas vraiment ! C’est pas un innocent qui s’est enfuit, c’est un meurtrier !
- Comment comptes-tu trouvais de l’argent ? En travaillant ? A l’heure qu’il est toute la nation doit avoir placarder nos portraits sur leur portes.
- Si tu le dis … Mais une fois là bas, comment on le trouvera ? S’ils ne sont pas fichu de le choper ici, pourquoi nous on l’attraperait ?
- Il s’en prend aux personnes seules, et de préférence la nuit … On n’aura qu’à trouver un appât ! Toi par exemple ?
- QUOI ! Tu plaisantes j’espère ! Je te suis reconnaissent de m’avoir aidé à sortir de là mais je vais pas me faire tuer pour que tu récupère un peu d’argent !
- Mais tu es un maître du feu ou quoi ? Cet homme ne doit pas être si impressionnant … Je le ferais si tu refuses, à nous deux on y arriveras ! J’en suis sur !
- Mouaich … on verras sur place, mettons nous en route, les côtes ne vont pas tarder à grouiller de soldats à notre recherche.

Je n’étais pas plus rassuré que Vragor mais je ne voulais pas montrer mon inquiétude. Nous avons marcher hors des routes pendant des heures, et déjà la nuit tombait, nous nous sommes alors installé un peu en recul. J’ai monté une tente de fortune pour avoir un abri et Vragor nous a allumé un bon feu où nous avons fait cuire le eu de nourriture que j’avais pu emporter.
Bizarrement, ni l’un ni l’autre ne parlait, on repensait aux événements de la journée, à l’évasion, à notre fuite …
Je fixais les flammes qui projetaient nos ombres sur les grands arbres autours de nous, je revoyais le désastre que j’avais découvert en entrant dans la cité. Après un court salut, je pars me coucher et me met à sangloter en pensant à tous les amis que j’ai perdus. Espérons que demain sera mieux …

Je suis réveillée par Vragor qui me demande de ne pas faire de bruit, le réveil et difficile, mais visiblement quelque chose ne va pas, alors je me lève rapidement et entend des pas lourds autour de nous. Les armures font beaucoup de bruit, et on aperçoit un petit groupe de soldat qui fouillent les fourrés …
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 2 Mar 2008 - 14:24

Vragor attrapa Zamaliablack par la manche et se cacha derrière un arbre... Vragor tendit la main et se mit a faire léviter le feu qui, bizarrement, était encore allumé. Il l'envoya droit vers la tente improvisé de zamaliablack et courut éparpiller les cendres pour ne laisser aucune trace.

Zamaliablack ne comprenait pas très bien ce qui se passait car elle était encore en train de se réveiller. 3 gardes de la nation de la Terre approchaient...

-Mais comment tu peux dormir aussi longtemps ?! Il est 9 heures passés !!
-hmmm ?! mais qu... qu'est ce qu'ils font ici ?
-Ils patrouillent... surement !

Vragor et zamaliablack reculèrent un peu mais Vragor marcha sur un branche qui craqua d'un son sec.

-Qui est la ? montrez vous !!
-oups... qu'est ce que je peux être bête !!
-Qui a parlé ? Montrez vous j'ai dit !!

L'instant était critique ! Ils était 3 ! Ils n'avaient aucune chance !! Vragor se tourna vers Zamaliablack et chuchota :

-Va te cacher !! Mieux vaut que je me fasse attraper seul
-QUOI ? Non !! Je vais quand même pas te laisser je veux t'aider !!
-... Si tu veux vraiment m'aider va te cacher et si ils me jettent en prison, libère moi !!
-...hm... Ok

Zamaliablack courut vers les branchages derrière et observa la scène. Vragor s'avança d'un pas et se révéla au soldats de la terre.

-Qui est tu ?

Vragor ne répondit pas.

-QUI ES TU ?!
-...Je m'appelle Vragor...

Le garde se mit a scruter un bout de papier chiffonné qu'il sortit de sa poche.

-Ouai tu lui ressemble vachement et t'as le même nom... Les gars ? On l'embarque !
-Et vous croyez que je vais me laisser faire ?! Nan mais vous croyez au père noël vous !

Vragor sauta en l'air et donna un coup de pied dans le vide qui libéra un flammes qui se projeta dans une explosion de cendres et percuta un soldat qui s'écroula a terre. Il se releva et lança son poing pour libérer un pilier de terre qui apparu juste en dessous de Vragor et le fit trébucher tendit qu'un autre garde frappa son pied par terre pour faire sortir des roches de terre et ramena ses poings fermés a lui pour leur faire prendre une apparence de pics. Ces derniers s'élancèrent vers Vragor mais se roula sur le coté et se releva avant de courir vers un des gardes. Ce garde essaya de donner un coup de poing a Vragor mais il se baissa et posa sa main sur la jambe avant de faire bruler sa paume pour faire apparaitre une atroce brulure dans un grand cri du garde qui s'écroula a terre. Vragor lui donna un coup de pied dans la tête afin de l'assommer tout en évitant un rocher qui volait en sa direction.
Le garde ramena les mains vers les lui et le rocher commença a revenir en arrière et percuta Vragor de plein fouet. Ce dernier s'écroula par terre et se releva en essuyant un filet de sang mais déjà, les maitres de la terre créèrent une prison de pics de pierres qui entoura Vragor et ne le laissa plus bouger. Un autre rocher arrivait dans sa direction, Vragor ne pouvait rien faire.

Zamaliablack sortit de sa cachette et lança son bras en avant pour prendre l'eau qui se trouvait dans une petite fiole qui était accroché au niveau de sa jambe et le transforma en bloc de glace qui partit en direction du rocher. Les 2 se rentrèrent dedans et tombèrent a terre.

-Et bah ! La paire !! On va se faire un bon paquet de fric avec ça !

Zamaliablack, dans les cris de Vragor qui lui disait de s'enfuir, pris le plein d'eau qui se trouvait dans les végétaux autour d'elle tout en tournant sur elle et en revenant face au garde, elle lança son poing pour envoyer la boule d'eau en direction de la tête du garde. La boule d'eau, en percutant la tête du garde, coinça cette dernière en elle. Le garde avait une boule d'eau autour de la tête et était en train de se noyer et se débattait dans tout les sens. Tout en maintenant cette boule, elle envoya un jet d'eau qui fit exploser les pics de roche qui entourait Vragor en mille éclat. Vragor réagi derechef et fonça droit vers le garde qui avait toujours sa tête prise dans boule d'eau et lui donna un petit coup au niveau du coup et il s'effondra.

Il ne restait plus qu'un garde qui était plutôt effrayer et il essaya de s'enfuir en courant mais Zamaliablack lança une boule de glace en direction de sa tête et il tomba, assommé.

-On a eu chaud !
-Vite il faut se débarrasser des corps !! Il y en a peut être d'autre !!

Une fois fait, Vragor et Zamaliablack continuèrent leurs route jusqu'au village indiqué sur l'avis de recherche.

Une personne sauta sur Vragor en disant :

-Ton fric !! Plus vite !
-T'es qui toi ?
-Jurtain le meurtrier !!
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Lun 3 Mar 2008 - 18:38

J’avais failli tomber la renverse à ces mots ! Si je m’attendais à ça ! Au moins on l’avait trouvé sans trop de problème … Tout les plans que j’avait pu prévoir pour le trouver été bien loin de ça ! Je le regardais et il devait bien faire deux têtes de plus que moi, je ravalais ma salive en imaginant ce qu’il nous ferais si on répondait non … Il était si impressionnant par sa taille que j’en perdais tout mes moyens, heureusement Vragor m’agrippa l’épaule et me fit reculer de quelques pas …

- On n’a rien sur nous, vous pouvez nous fouiller, pas un sozin, rien …

Son regard se durcissait à ses mots, il semblait plutôt mécontent de la réponse s’approchait lentement de nous avec une sorte de rictus au lèvre qui faisait froid dans le dos …

- Je vous jure que l’on a pas d’argent, nous sommes d’humbles voyageurs, et je vous en supplie laissait nous partir ?

Je me rapprochais de Vragor et lui murmuré à l’oreil « tu es prêt ? », il me fit un signe de la tête et avant que Jurtain ai pu répondre, il envoya un mur de flamme en direction de l’homme. Celui – ci fit sortir du sol un écran de pierre qui dispersa le feu, c’étaot pire que ce que je pensais, en plus de pouvoir nous écraser pas sa seul force physique, il était capable de maîtriser la terre. Je remonte l’eau présente dans le sol est envoi un jet d’eau, mais il l’évite comme si il s’agissait d’un insecte. Il fonce alors sur Vragor et j’ai à peine le temps de former un écran de glace qu’il vient percuter de plein fouet et le fait tomber à la renverse, la glace éclate sous le choc en minuscule cristaux, à une seconde près, c’était Vragor qui subissait l’impact !
Le colosse se relève péniblement et vous envoi une onde de choc par la terre, nous tombons alors sur le sol, et il en profite pour nous lancer des lianes, par chance Vragor réagit rapidement et envoi une nué de flamme qui stoppe net l’attaque. On se relève avec hâte, mais déjà Jurtain arrive à pleine vitesse sur nous, en même temps j’envoie une énorme vague en puisant toutes l’eau présente dans a terre, celui est empoter et s’écrase quelques mètres plus loin, Vragor en profite pour lui lancé à son tour d’énorme flamme. Profitant de ce moment, je forme autour de ses mains et ses jambes des liens de glaces, il est désormais incapable de se servir de sa maitrise. Je me tourne vers Vragor qui me lance un sourire de soulagement.
Je m’assois contre un arbre le temps de reprendre mon souffle …


- Merci pour ton aide ! J’y serais jamais arrivé seule ! Le plus dur reste à faire ! Comment on emmène ce tas de graisse jusqu’à la ville la plus proche ? Il pèse au moins 150 livres ! Et comment on va faire pour toucher la récompense sans se faire repérer … Au moins cet brute épaisse ne fera plus de mal à personne ...
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Lun 3 Mar 2008 - 18:41

Après 5 minutes de réflexion, Vragor se leva et dit :

-J'ai des méthodes un peu cruels mais je n'ose pas t'en faire part... Le moyen le plus simple serait d'aller au village d'à coté et de trouver du maquillage ou des chapeaux qui couvrent le visage et pas ces espèces de trucs ridicules...


Vragor attrapa son chapeau vert en forme de pointe et le rentra dans la bouche de Jurtain pour qu'il cesse ces cris horribles qu'il pousse depuis que Zamaliablack avait demander a Vragor par quel moyen ils allaient le livrer a la police de la terre.

-Ensuite il nous suffirait de trouver une charrette dans une boutique quelconque et de le conduire a travers la foret... On trouverait par chance d'autre patrouilleur et on aurait pas besoin de traverser toute la foret en le transportant...

-Ca me va... Mais quels sortes de maquillage tu veux ? Je ne veux pas vraiment ressembler a un clown moi.
-Hmm... On verra sur place ! Pas forcement du maquillage mais quelque chose qui nous cachera le visage et qui nous fera passer inaperçu le temps de récupérer l'argent.

Vragor et Zamaliablack prenait la précaution de ne pas parler trop près de Jurtain car il pourrait très bien les dénoncer...

-Déjà il faudrait l'attacher quelque part parce que la il va crever d'hypothermie !

Zamaliablack regarda Jurtain qui était recouvert de glace en train de trembler comme une feuille et avec un chapeau pointu dans la bouche. Elle retint un gloussement de rire et alla fouiller dans son sac pour en sortir une corde et un bandeau de cuir assez épais.

-On l'assomme, on le ligote, on lui attache ça autour de la bouche, et on le religote une deuxième fois autour d'un arbre un peu plus loin dans la foret.

Vragor acquiesça d'un signe de tête et alla explorer les environs. Il compris qu'ils était en haut d'une énorme corniche et que le village se trouvait au pied de la corniche.

-Ok on le ligote la bas et on trouve un moyen de descendre la corniche la bas.

Sitôt dit, sitôt fait, Vragor assomma Jurtain d'un coup sec sur l'épaule, prit le chapeau et l'essuya avant de le remettre ( c'était nécessaire bien que dégoutant ). Zamaliablack finissait son nœud avec la corde tendit que Vragor mettait le bandage autour de la bouche. Ils le trainèrent jusque dans la foret. Dans un endroit plein d'arbuste et d'arbre. Ils le cachèrent dans les arbuste au pied d'un arbre et le religotèrent.

-Ça devrait suffire non ?
-Ouais !
-Alors descendons la corniche !

Vragor et Zamaliablack avancèrent jusque a la corniche et regardèrent dans le vide.

-Bon une chose est sure : On ne saute pas !
-Regarde la bas !!

Zamaliablack désignait du doigt un grand ponton de bois qui faisait toute la corniche.

-On pourrait descendre par ce poteau !
-C'est risqué mais c'est le seul moyen qu'il nous reste.

Vragor et Zamaliablack avancèrent vers le ponton et virent une plateforme en bois recouverte d'un toit de feuille. Un maitre de la terre et plusieurs personne était dessus. Le Maitre de la terre faisait monter la plateforme en déplaçant des masses de terres et une fois arrivé en haut de la corniche, tout le monde descendit sauf le maitre de la terre qui refit le même manège mais en arrière. 5 minutes plus tard, le ponton revint en haut puis redescendit.

-C'est un ascenseur !! Génial pas besoin de descendre de poteau de bois !

Les paroles de Vragor venait de le réconforter. L'idée de descendre un ponton de 2 kilomètres de haut sans protection le terrorisait. Zamaliablack et Vragor s'avancèrent vers l'ascenseur qui était en train de remonter. Ils saluèrent le maitre de la terre qui les prenait pour des voyageurs.

-Alors ? Vous êtes un couple d'amoureux ?

Vragor et Zamaliablack rougirent

-Non pas du tout ! On en a l'air ?!
-Ohohohoho juste un peu ! On est arrivés vous pouvez descendre !
-Heuuu m...Merci...!

Vragor et Zamaliablack sortirent sans un mot de la plateforme et s'approchèrent de la place des commerçants.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Mar 4 Mar 2008 - 16:36

On arrivais devant la place du marché, je remettais en place mon capuchon et éviter soigneusement le regard des passants. Heureusement, on passe à peu près inaperçu mais il ne faut pas traîner, plus on restera ici, plus on risque de nous démasquer. On passe devant un marchand de tenus traditionnel, on entre timidement à l’intérieur. Je jette un œil aux tenues pour fille, c’est franchement pas terrible, ma jolie tunique bleue me manque déjà !

- On passerait peut-être plus inaperçus si tu te déguisais en fille ?
- Quoi ? Tu plaisantes ? T’as de ces idées des fois, compte pas là-dessus ! Si ça te plaît de t’habiller en mec vas-y mais très peu pour moi !
- Ok … je disais ça pour plaisanter, une bonne tenue passe partout devrais suffire !

Je parcours rapidement du regard l’étalage de vêtement, et sélectionne une sorte de longue robe verte, plutôt horrible mais pas chère ! L’argent nous manque, ce n’était pas le moment de faire ma difficile, d’ailleurs mon estomac commencé à me rappeler que je n’avais pas fait de repas aujourd’hui. On sort du magasin avec de nouvelles tenues, une sorte de tunique pour Vragor, avec un capuchon et pour moi cette robe démodée.

- Je trouve que cette tunique me boudine !
- Ne te plaint pas ! Tu as ce que je porte ! On dirait une serpillière ! Et du vert partout, je sature !
- C’est vrai que tu ne ressembles pas à grand-chose la dedans !
- Je te remercie ! C’est toujours agréable ! Passons … Il nous reste plus grand-chose mais je crois qu’un repas s’impose !
- T’as raison, regarde, il vende des spécialités là-bas on va voir ?

On se dirige vers l’espèce de roulotte miteuse ou un marchand tente désespérément de vendre leur produit. La tête de la nourriture ne m’inspire pas vraiment confiance, mais on ne vas pas s’éterniser ici.

- Donnez nous 2 parts !

On part un peu à l’écart pour déguster ce repas. Il se dégage une odeur plus que suspecte de notre pique nique. Je fais la grimace en découvrant le contenu. Avec une appréhension, je goûte du bout des lèvres ce qu’on devrait appelé de la nourriture, je manque de vomir, je pensais bien que ce ne serais pas terrible mais là !

- A ce point la ?

Vragor éclate de rire, en me voyant recracher le peu que j’avais oser manger.

- Fais pas ta difficile, ça doit bien être mangeable …

Il prend à son tour une grande bouchée avec un grand sourire, qui se transforme rapidement en une grimace puis en un haut le cœur.

- C’est horrible ! Comment on peut faire un truc si immonde ? … Bon on va repartir vers la montagne, on achètera des fruits en passant, j’aurais voulu un repas chaud mais bon …- Ok, j’ai vu des chariot devant le marché, on aura cas … en emprunté une ? On la remettra quand on aura fini !

On repart vers la sortie du village, on prend discrètement une petite charrette pour déplacer notre captif, et on arrive au pied de la montagne, par chance notre ami de tout à l’heure est toujours là, il nous remonte rapidement au sommet et on retrouve alors l’autre boulet toujours gémissant. On le hisse avec beaucoup de difficulté sur notre chariot de fortune, il a l’air mal en point, mais bon il l’a mérité ! On redescend et le maître de la terre nous fait part de son étonnement …

- C’est mon cousin ! Il a trop bu, obligé de le transporté comme ça, il ne tient même plus debout ! Ne faite pas attention !

On repart alors vers le village ou j’avais remarqué des membres de la garde. Avant de nous montrer, on cache au maximum notre visage sous les capuchons, je retire mes bracelets de perles bleues, et nous nous dirigeons vers un groupe d’hommes qui monte la garde en retrait du marché.
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Mar 4 Mar 2008 - 16:41

-Euuuh...Messieurs ?
-hmm ? Qu'est ce que c'est que ca ? Qui est ce dans cette charrette ?
-Heuuu c'est lui ! Enfin nous croyons.

Zamaliablack sortit de sa poche l'avis de recherche, après quelques recherches car Zamaliablack ne s'était pas accoutumé a son nouvel habit et se grattait sans cesse en gémissant. Elle déplia le bout de papier a moitié déchiré de part et d'autre de la feuille.

-Comme je le disait, c'est lui ! Il lui ressemble drôlement non ? Il nous a sauté dessus a l'orée du bois mais mon cher amant ici présent l'as frappé avec un bout de bois par réflexe et il s'est évanoui par chance...
-Wouaw vous êtes sérieux ? Le meurtrier le plus connu : Jurtain ? Assommé par un bout de bois ?
-Heuuu oui, moi... Son...amant ?! eh bien... Je l'ai eu par surprise pendant qu'il essayait de... dévaliser mon... amante ! heuuu... Et nous l'avons laissé gésir sur le sol jusqu'à ce que nous trouvions cet avis de recherche par terre et nous l'avons tiré en charrette jusqu'ici pour vous le montrer. Par chance il était toujours inconscient.
-Très bien suivez nous !
-Heuuu il y a une récompense de 10.000 sozins non ? Ça aiderait beaucoup de notre couple !
-Bien sur vous serez rudement récompensés !
-Merci beaucoup messieurs.

Vragor, Zamaliablack et les 2 gardes avancèrent jusqu'à un grand édifice jaune-vert dont l'entrée était ornée du mot : "COMMISSARIAT" écrit en grosse lettre vertes. Ils entrèrent et les 2 gardes partirent dans une pièce en faisant signe de les attendre. Un des gardes revint.

-Vous avez vos pièces d'identités ? Un certificat de maitrise de la terre ? Ou n'importe quoi comme ça ?
-Heuuu non, nous habitons dans un village très loin d'ici et nous étions venus a l'enterrement d'une amie. Nous avons tout laissé chez nous
-Toute mes condoléances. Êtes vous maitre de la terre ?
-Non.
-Vos nom ?
-Heuuu je m'appelle Eliawen. Eliawen Terreau.
-Et moi...Uang Oanjua

Le garde nota leur nom et Zamaliablack jeta un regard noir a Vragor.

-Très bien je reviens.

Le garde partit vers la même porte que d'ou il est venu. Une fois partit, Zamaliablack se tourna vers Vragor en criant :

-Uang Oanjua ? Mais c'est quoi ce nom ?
-Ah parce que tu crois que je connait tous vos prénoms par cœur ?
-Mais t'aurais pu trouver quelque chose de plus commun que Uang !!
-Désolé ! Désolé !! Comment tu voulais que je m'appelle ?
-Shu ! Il y a des Shu partout dans le royaume de la terre !!
-OK maintenant si on me demande mon nom je m'appellerai Shu ça te convient ? Mais moi j'aimais bien Uang...
-Bah appelle toi comme tu veux je m'en fiche.
-Et c'est quoi cette idée d'amant ?
-Bah c'est la meilleur chose que j'ai trouvé a dire sur le coup !! C'est pas de ma faute !!!!
-Chut, il revient

Le garde revint en tenant une liasse de billet vert-marron.

-Nous ne trouvons pas vos noms dans les archives de cette région, vous venez de si loin que ça ?
-Heuu oui, nous venons de relativement loin... Mais nous voyageons souvent !
-Très bien Je ne vais pas vous compliquer la vie je vous crois sur paroles... Et après tout vous venez de nous enlever un sacré travail en nous ayant amenés Jurtain !Voila ! Merci de votre contribution a la société ! Ce terrible assassin ne terrorisera plus.

Le garde tendit la liasse.

-De rien. Et merci a vous !

Vragor attrapa la liasse de billet, compta le tout vite-fait et pris Zamaliablack par l'épaule pour la tirer jusqu'à la sortit.

-Pfiou... On s'en est tiré ! Avant de partir je pourrais faire un tour s'il te plait ?
-Pourquoi ?
-J'ai vu une super boutique et il y avait quelque chose de vachement bien !!
-Ok pourquoi pas mais faisons vite !!

Vragor entraina Zamaliablack jusqu'à un magasin d'armement.

-Qu'est ce que tu veux la bas ?

-Tu verra bien !

Vragor entra, salua le vendeur, se dirigea rayon arme en fer, et resta figé devant le rayon des épées.

-Dans mon village, le fait d'être maitre du feu était extrêmement effrayant : Si on voyait que tu avait le don de maitriser le feu, à 12 ans on t'envoyait dans une grotte remplis de Sanglier-Loup et on devait rapporter 5 défenses de ces bêtes pour avoir le droit de continuer a le maitriser... Personne n'a jamais réussi... Moi, lorsque j'ai découvert ma maitrise, j'ai préféré la cacher et je me suis mis a l'épée. Quand mon père est mort, je n'avais plus personne, plus de famille. Alors je suis partit du village pour aller a la capitale ou on avait pas besoin de tuer des Sanglier-loups, et trouver un maitre du feu.
Lorsqu'on m'a capturé, on m'a retiré mon épée et je me sens un peu faible sans elle...

-Je vois. Je vais t'aider a en trouver une bonne.
-Merci.

Vragor et Zamaliablack restèrent une demi-heure dans le magasin en demandant des informations sur certaines épée, leurs poids, leur matière...

-Celle la !! Elle est fantastique !


Vragor attrapa une épée assez lourde mais rien qu'en y posant le doigt, on se coupait. Il la fit tournoyer et fendit le vide avec.

-Monsieur le vendeur ?
-Oui ?
-Combien pour celle la ?
-Oh très beau choix ! On voit que vous êtes un expert ! Mais elle coute un peu chère : 600 sozins

Vragor se tourna vers Zamaliablack avec des yeux de chiant battu.

-Ok ok on la prend !
-CHOUETTE CHOUETTE !!!! YAAAAAARGL GÉNIAL !!!!!!!!!!!!
-Ohoho !! Elle est a vous !

Vragor semblait retourner en enfance. Une fois la transaction effectuée ils repartirent du village par le même ascenseur que tout a l'heure et quittèrent le village.

-Cadeau !!

Vragor tendit un petit livre a Zamaliablack

-Qu'est ce que c'est ?
-"1001 façon de guérir avec l'eau"! Avec ça tu vas pouvoir apprendre a soigner ! Pendant que tu partait devant, je l'ai pris et je l'ai acheté pour te faire une surprise.

Vragor avait l'air fière de lui et Zamaliablack ouvra le livre, fascinée.

-Merci !!
-Maintenant on est paré pour les batailles ! C'EST PARTI !!
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 9 Mar 2008 - 15:49

Je suis très touché par le geste de Vragor, c’est vraiment une délicate attention, en plus j’avais déjà eu une initiation à cette maîtrise mais je n’avais pas terminé l’apprentissage. Je prends alors Vragor dans mes bras pour le remercier. Je le sens très crisper, pour ne pas trop le gêner, je recule un peu et un des hommes du commissariat se pointe devant nous. J’ai alors très peur qu’il nous ai démasqué mais vu son grand sourire, ce n’était pas le cas …

- Vous êtes si mignons ! Je m’excuse mais j’aurais voulu une photo de vous pour garder un souvenir des personnes qui nous ont soulagé d’un tel poids !

La photo n’était pas une bonne idée … se faire remarquer en refusant non plus, alors j’attrape Vragor et le rapproche un peu de moi pendant que le soldat tout content prend sa photo. Vragor affiche un sourire gêné, et tente de ne pas trop afficher son visage sur le cliché. Le soldat repart en nous remerciant une dernière fois.

- Pourvu qu’il ne la montre pas à tout le monde !

On ressort de la ville, enfin, et avec une somme d’argent assez conséquente, de quoi faire notre voyage jusqu’à la nation du feu. On marche environs une heure avant de nous arrêter près d’un cours d’eau, au milieu d’un petit bois. Vragor prépare un bon feu pendant que je monte deux petits igloos pour passer la nuit. On s’installe devant les flammes vacillantes …
Je prend un petit seau d’eau devant moi et feuillette le livre de maîtrise, je m’entraîne sur des bouts de bois, j’étais vraiment ravi d’avoir l’occasion d’apprendre cet art ancestral, il paraîtrait que ma mère était une grande soigneuse, très respecté …

-J’ai bien cru qu’il allait nous tomber dessus cet idiot tout à l’heure ! Une photo, n’importe quoi, il a rien d’autre à faire …
-Il voulait un souvenir ! Ou alors il voulait une photo de moi …

Vragor lève les yeux au ciel avec un air exaspéré…

-Je plaisante ! L’histoire du jeune couple fonctionne bien non ?
-M’en parle pas ! On n’aurait pas pu nous prendre pour des frères et sœurs ? Ou je sais pas moi mes je suis pas fan de cette idée. Je vais être obligé de faire semblant que tu plais ! 9a va jamais être crédible !
-Je te remercie, ne crois pas que ça me fasse plaisir à moi !

Vexée, je pars me coucher dans mon abri, je m’endors rapidement épuisée par les événements de la journée … Le lendemain matin, il fait déjà jour quand je me réveille, je sors de l’igloo et voit Vragor qui s’éloigne du campement.

-Bonjour ! Où tu vas ?
-Nulle part ... je vais voir si il n’y a pas des fruits dans le coin j’ai faim ! Tu vas y arriver sans moi ?

Je n’ai pas le temps de répondes qu’il a déjà disparu derrière les grands arbres. Décidément, j'ai du mal à le cerner ... Je décide alors de « démonter » nos igloos, on ne va pas tarder à repartir et ce ne serait pas bon pour nous qu’un voyageur trouve des maisons de glace en plein milieu d’un bois, ils pourraient faire le rapprochement avec notre fuite et nous suivre à la trace. Je sors le sacs d’argents et nos affaires des igloos, je les déposes derrières un arbre. Je commence à faire fondre le premier igloo, je dépose l’eau dans la rivière, je commence le second quand derrière moi j’entends ce cliquetis familier, pas de doute, les soldats de la Terre sont là. Je me retourne lentement et vois une bonne dizaine qui on préparé leur bloc de terre près à me les envoyer. Pas la peine de me défendre, ils sont trop nombreux, je cherche Vragor du regard, mais je ne le trouve pas, avec n peu de chance il a tout vu, mais comme moi il a pensé que c’était du suicide de s’interposer … Ils m’emmènent sans un mot, par chance ils n’ont pas trouver nos affaires …

Il m’emmène à travers toute la ville, les gens huent sur notre passage, on me crache au visage pendant que les gardes rigolent bêtement devant mon incapacité à réagir. Les passants les félicitent et leur serrent la main, comme si ils venaient d’arrêter le pire criminel.
On marche une bonne heure avant de retourner au port de la ville, je ne vois pas grand-chose du lieu, les gardes m’entourent et me serrent si fort que je ne sens plus mes poignets, on entre dans un petit bâtiment de brique, les soldats discutent un peu avec un personne devant un guichet, je n’arrive pas à entendre quoi que ce soit, mais déjà on me pousse vers la sortie. Ils me bousculent jusqu’au quai où je vois avec le plus grand désespoir un grand bateau de couleur bleu. J’aurais du être ravi de voir cette couleur enfin, mais je connais ce navire et je n’ai pas de quoi être ravi …

Après un voyage dans une cale humide et puante, je sors enfin de là, et on se dirige vers la prison de ma nation, j’y avait moi-même envoyé des prisonniers, mais de vrais criminel, c’était probablement la pire punition, réputé pour sa dureté, une prison qui fait regretter de ne pas être mort … On parcours les longs couloirs de cellules, uniquement des hommes, les pires criminels que connaissent notre monde, et moi au milieu de tout ça complètement tétanisé devant leurs hurlements sur mon passage.

Comme un déjà-vu, je me retrouve au fond d’un cachot noir et malheureusement très sec. Des murs de métal épais qui ne permette aucune maîtrise. Des gardes restent poster devant la porte et ne s’écarte que pour laisser passer qu’un des chefs de leur unité.


- Que fais tu ici ? Pourquoi tu es venu dans notre Royaume ? Tu croyais qu’on ne vous reconnaîtrez pas ? Où il est d’abord ton copain ?
- Je ne sais pas.
- Te moque pas de moi ! Vous avez été vus hier ensemble, ou est-il ? Si tu nous le livres on pourra peut-être t’aider …
- Je ne sais pas, il s’est enfuit peu après avec la rançon, je ne l’ai pas revu …

Je reste un bon moment avec cet homme, il ne se lasse pas de me poser en boucle les mêmes questions auxquels je ne peux répondre. Il essai un peu toute les techniques possible, en me parlant gentiment, en me menaçant … Quoi qu’il arrive je ne dirais rien, au moins cette visite m’apprend que Vragor a été plus intelligent que moi, il ne s’est pas fait prendre …

Puis le maître repars en me laissant seule. J’ai l’esprit embrouillé à force de me demander si Vragor a assisté à la scène, si il va venir m’aider … Je suis d’abord persuadée qu’il ne devrait pas tarder, il attend peut-être la nuit tombée … Puis à force de réflexion, je doute, il n’a peut-être pas du tout l’intention de venir, après tout on ne se connais presque pas, il a l’argent, pourquoi il viendrait m’aider ? Il n’a plus qu’à disparaître et on n’entendras plus jamais parlé de lui … ni de moi. Ils me rapatrieront dans ma nation ils seront bien moins clément avec ma fuite, ou pire je devrais passer le reste de mon existence dans cette cellule puante entouré des personnes les plus répugnantes ... Je m’assoupi après des heures de pensées chaotiques, avec la certitude de ne jamais revoir la lumière du jour …
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 9 Mar 2008 - 16:30

Vragor avait trouvé un régime de bananes mures a souhait. Il se rapprocha du camp et entendit des murmures... De réflexe il se cacha derrière un arbuste et regarda la scène a travers les branches. Des gardes qui avait l'air beaucoup plus fort que ceux de la dernière fois était en train de lier les mains de zamaliablack avec une sorte de roche marron clair. Ils avaient bien sur vus la photo au village et en oubliant le fait qu'ils avait ramené Jurtain, ils les avait dénoncé.

-Grrr, bande de sales...

Vragor enleva ses chaussures ,pour que ses chaussette atténuent le bruit de ses pas, et recula un peu. Elle était fichu et les chances de gagner au combat étaient quasi-nulles... Ils était partis, Vragor sortit de son arbuste et observa les traces de pas, se baissa un peu pour observer qu'ils n'avaient pas pris soin d'essayer des les effacer. Ils ne voulaient pas que Vragor ne retrouve plus Zamaliablack, tout au contraire : Ils voulaient que Vragor se lancent a leurs poursuite pour le capturer plus facilement. Il eu juste le temps de lever les yeux pour éviter un rocher qui lui fonçait dessus, un garde était resté et avait attendu Vragor. Sans un mot il fit sortir un rocher de terre et le lança a nouveau sur Vragor en tendant le bras. Vragor s'avança rapidement et dégaina son épée, lui donna un coup de manche d'épée, puis lui assena un coup d'épée au niveau de l'épaule pour qu'il s'écroule.

Maintenant, si Vragor allait sauver zamaliablack, il courrait a sa perte. Si il n'y allait pas, elle était fichue. Que faire ? Il ne savait pas. Sans ayant eu le temps de réfléchir, il se lança sur les traces de Zamaliablack.

Après quelques minutes de traçage d'empreinte, il arriva hors de la foret et y trouva un seul bâtiment qui était relié vers la mer et qui était entouré d'une cour, elle même entourée de grillage. Un seul bâtiment, mais énorme !! En gros était marqué "Port du royaume de la terre". Vragor observa les alentours : il y avait des panneaux partout avec les horaires de départ des bateaux. Le plus voyant était d'autre panneaux mais rouge sang, sur un bâtiment où le gris dominait, le rouge était ce qu'on ne pouvait pas manquer. Vragor n'avait même pas besoin de voir les affiches, de la où il était il pouvait voir des affiches le représentant partout ! Maintenant que Zamaliablack et Jurtain avaient été capturé, il y avait deux fois plus de place pour le visage de Vragor qui n'était plus maintenant qu'un vulgaire portrait robot mais la photo d'hier. Trop risqué de s'aventurer dans le port. Vragor détourna les yeux pour voir Zamaliablack qui était entouré par des gardes de la terre au milieu de la cour, près de l'entrée du bâtiment.

Vragor hésita un peu avant de se lancer vers le port, avec un peu de chance on ne le verrait pas. Il s'avança parmi la foule vers l'endroit où étaient affichés les horaires. Il y en avait un pour le pôle Nord dans 5 minutes. Le temps pressait, Vragor se mit a courir vers Zamaliablack puis se cacha derrière un panneau en attendant que les gardes s'éloignent un moment. Elle avait un air triste et abandonnée. Mais les gardes la firent rentrer dans le bâtiment en la poussant dedans. Vragor s'infiltrât dedans en prenant soin de cacher son visage. Personne ne l'avait remarqué jusqu'à présent et c'était tant mieux si il arrivait a s'enfuir avec Zamaliablack, les gardes les poursuivraient. Comment faire ?

Le bateau bleu qui était amarré et qui était recouvert du signe de la prison de la tribu de l'eau fit s'ouvrir un petit pont derrière lui pour que les passagers, qui était Zamaliablack et les gardes, puissent entrer. Le pont se ferma et le bateau commença a partir. Vragor se mit a courir a son maximum vers le bateau en bousculant toute personne qui se trouvait sur son passage pour sauter du pont vers le bateau qui se trouvait a deux ou 3 mètre du port déjà. Il plongea dans l'eau et se mit a nager le plus vite possible pour enfin attraper l'ancre et l'escalader pour s'accrocher a une barrière puis ouvrir un hublot et rentrer dans le bateau. Personne en vue ! C'était parfait. Il était dans une espèce de cave remplies de caisse et de tonneaux. Vragor pris ouvra un tonneau qui avait a peu près son poids et il se trouva que c'était un tonneau de calamar... Il les jeta par le hublot, ferma le hublot et rentra dans le tonneau ni vu ni connu.

1 heure plus tard, le bateau accosta sur une ile qui se trouvait être une prison pour condamnés a mort. Vragor sortit de son tonneau et remarqua qu'il sentait le calamar pourrit. difficile de passer inaperçu avec cette odeur... Il se faufila quand même jusqu'au bout du bateau sans se faire repérer pour arriver sur l'ile et se cacher derrière un énorme rocher. Il regarda d'un œil Zamaliablack entrer dans la prison. Vragor escalada le mur et désactiva l'alarme de sécurité. il atterrit de l'autre coté et pris soin de ne pas se faire repérer par les cameras. Il faisait nuit et la fin de l'hiver faisait en sorte que Vragor grelotait. Il entra dans le bâtiment principal et assomma le garde qui était la.

Zamaliablack doit déjà être en prison a l'heure qu'il était. Vragor arriva jusqu'à un couloir étroit entouré par les cellules, grosse erreur : tout les prisonniers le voyait. Il n'était que 5 ou 6 et le regardait bizarrement jusqu'à ce que l'un cri :

-Et toi !! Je crois pas que tu sois la en toute "légalité" Et je me disait... et si tu nous délivrait ?
-Euuuuh non désolé je ne peux pas...
-Et si on criait pour avertir les gardes ?
-Vous n'oseriez pas !!? ............. Ohhhh merdeuuuuuuuuuh !!!

Vragor était dans une impasse : soit il délivrait les pires criminels de la région, soit devra partir en courant et sans libérer Zamaliablack. Après un temps d'hésitation il répondit :

-Je libère mon amie et j'arrive ok ?
-hmmm ok mon petit mais ose ne pas me délivrer et je te glace le sang avec ma maitrise !! Je te ferais exploser les tripes pour que tu meurt dans un atroce souffrance avant qu'on balance ton corps a la mer...

Vragor eu un peu peur de cette menace et partit en courant vers le fond du couloir jusqu'à apercevoir Zamaliablack.

-Zamlia ?!!! C'est moi !
-Vragor ? C'est bien toi ? OOOOOh j'ai cru que tu ne viendrais jamais ! vite libère moi.

Vragor dégaina son épée et l'enflamma pour qu'elle puisse fendre facilement les barreaux de la cellule.

-Attends maintenant il faut que je t'explique quelque chose !
-Quoi ?

Vragor expliqua l'histoire des prisonnier a Zamaliablack

-NON je les connais se sont des assassins très célèbres !! Ils nous tuerons de toute manière des qu'on les auras libérer et... un d'entre eux peu maitriser le sang !!
-Vraiment ? il m'a menacé de me glacer le sang si je ne le délivrais pas.
-Comment faire ?
-Je ne sais pas. Je peux lui faire croire que je suis toujours seul... et tu l'assomme dès qu'il sort.
-Mais ils sont plusieurs et les autres crieront pour sonner l'alarme!!
-Ah oui..heuu... Tu peu récupérer de l'eau d'une manière ou d'une autre ?
-Tu vois de l'eau ici ?
-hmmm... J'ai lu dans un livre de la bibliothèque de l'amiralerie de la nation du feu que les meilleurs maitres de l'eau pouvait extraire les molécules d'hydrogène hydrogène présent dans l'air
-Tu crois ? tu pense qu'il y a de l'eau dans l'air ?
-Essai !!

Zamaliablack se concentra un peu et agita le bras comme pour attirer de l'eau... mais dans le vide. Et par magie, des gouttelettes apparurent autour des doigts de Zamaliablack. Elle continua un peu jusqu'à obtenir une masse d'eau assez grosse qu'elle divisa en 6 petite boules.

-Génial ! Maintenant tu met l'eau autour de leur bouche et tu glace le tout !! Il ne pourront plus parler et on s'enfuira discrètement.
-OK on essai !!

Vragor et Zamaliablack firent ce qu'ils avaient prévu rapidement : Ils foncèrent dans le couloir, Zamaliablack en tête. Elle leva la main en tournant d'un tiers de tour sur elle même et élança ses "morceaux" d'eau a travers la pièce jusqu'au gueule grandes ouverte des prisonniers prêt a hurler. Soudain, Zamaliablack s'arrêta d'un coup sec, se mit a trembloter. Vragor tourna la tête et vit que le prisonnier était en train d'agiter les mains, il utilisait sa maitrise du sang. Vragor réagi derechef en lançant une boule de feu a travers les barreaux de la cage. Le prisonnier l'évita et relâcha son emprise sur Zamaliablack.

-Tu était censé me libérer !!!

il étendit les mains et commença a les gigoter comme pour faire s'animer une marionnette. Vragor sentit son corps se glacer, ses battements de cœur d'accélérer et son corps ne lui obéissait plus. Zamaliablack était comme traumatisée par ce qui venait de se passer et tremblotait toujours.

-Za...Zamali...black...F...FAIT QUELQUE...CHOSE !!!

Zamaliablack se ressaisit et observa la scène quelques seconde avant d'élever les mains pour ramasser de l'eau et elle transforma les gouttes récupérés en petit pic de glace. Elle les envoya vers le prisonnier, il les évita de justesse et relâcha sa maitrise sur Vragor. Le prisonnier tituba un peu et se rattrapa a la grille...Une épée planté dans le ventre ! Vragor en avait profiter pour le transpercer quand il s'était trop rapproché des barreaux. Le prisonnier lâcha dans un gémissement qui rompit ce silence qui avait paru duré des heures entières... Vragor et Zamaliablack partirent en courant dans le bruit du prisonnier qui tombait dans une flaque de son propre sang.

-Tu...TU ne pense pas que tu aurais du juste l'assommer et c'est quoi cette odeur de poissons pourris ?
-Je t'expliquerais plus tard ? Mais tu crois qu'un type comme ça mérite même pas de vivre ? Il était condamné a mort j'ai juste raccourcis le temps... J'ai encore des sensations bizarres dans le corps... Il t'a fait bouillir ton sang !! Et il m'a glacé le mien ! On aurait pu mourir si je n'avais rien fait.
-...hm.....
-Maintenant fuyons vers la nation du feu !
-Ouai bien sur mais comment faire ? Il n'y a pas de bateau ?!

Vragor désespéra au summum du niveau de désésperation. Il n'y avait aucun bateau, bloqué sur une île-prison avec des gardes qui devait déjà avoir trouvé le corps du prisonnier, libèrerait les gueules des autres prisonniers pour connaitre les détails de ce qui s'était passé et qui allaient se jeter sur eux d'une minute a l'autre. Comment faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 16 Mar 2008 - 14:29

On se retrouve sur la plage, de l’eau à perte de vue dans toute les directions, après tout je suis maître de l’eau, je vais bien réussir à nous sortir de là ! Je pourrais peut-être fabriquer une embarcation avec de l’eau glacée, ou …

- Vragor ? Et l’argent ? Tu l’as trouvés, dis-moi que tu l’as trouvés ?
- Oui, oui je l’ai trouvé, mais je ne pouvais pas m’encombrer de tout ça je l’ais laissé sur place, on pourra y repasser.
- Ok … mais pourquoi tu …

Je n’avais pasle temps de finir ma phrase que déjà nous sommes interrompu par l’alarme, ça y est nous sommes découvert, il ne fallait pas s’éterniser ici ! Vragor m’attrape par le bras et m’entraîne plus loin sur la plage, derrière une sorte de petit bois où ils mettront plus de temps à nous découvrir. On s’arrête enfin de courir et je le vois scruter l’horizon à la recherche d’un moyen de s’échapper de cette maudite île.

- Vragor …
- Quoi encore ?
- … merci … tu n’étais pas obligé de faire ça pour moi !
- Tu aurais fait pareil pour moi !
- Sans doute, mais merci quand même, j’ai une sacrée dette maintenant ! Faudra que je trouves un moyen e te rendre la pareil …
- Et puis, je ne voulais pas me retrouver seul … Bon reparlera de tout ça plus tard c’est pas trop le moment. Les soldats vont arriver d’un moment à un autre on doit s’échapper, l’eau c’est ton domaine alors soit gentille et trouve un moyen de sortir de la !

C’est vrai, je pouvais bien faire quelque chose ! C’était le moment où jamais, on entendait déjà les cris des soldats qui se rapprochaient dangereusement.

- Je peux former une petite plateforme de glace et la faire avançait à la surface, j’espère que j’arriverais à la maintenir jusqu’au bout, c’est pas une petite distance !
- Ben je crois qu’on a pas trop le choix !

Je m’avance jusqu’à avoir les pieds dans l’eau, je réunis un volume d’eau auquel je donne une forme plane, puis j’envois une onde de choc sur le liquide qui ce glace instantanément, Vragor et moi grimpons sur notre petite embarcation de fortune, je forme un peu de courrant sui nous entraîne déjà au large, les soldats arrivent sur la plage et hurlent des menaces qui sont déjà presque inaudibles. On s’en est sorti, encore …
J’arriver à stabiliser le bloc de glace, mais il fallait que je reste très concentré, former des vagues en même temps me demander beaucoup d’énergie. Vragor s’était assis dans un coin et regarder l’étendue infini de l’eau. La nuit tombé déjà, et j’avais du mal à distingué devant nous, à vrai dire je ne voyais même rien du tout, i faisait maintenant nuit noire et je prié pour ne pas percuté un navire qui nous écraserais sans même s’en rendre compte. Je commencer vraiment à fatiguer, et on n’avais plus rien pour se repérer à par les étoiles, on était même pas sur d’aller dans la bonne direction. Soudain, on percuta un objet de grande taille, sous le choc je tombe du bloc et me retrouve à l’eau, mais à ma grande surprise, il n’y a pas de fond, je e relève avec un mal de tête horrible et en y regardant de plus prêt je vois qu’on a percuter la rive et que nous nous trouvons actuellement sur une plage de sable fin.

Je cherche Vragor du regard qui se est lui aussi tombé à la renverse, il se relève en murmurant des grossièretés, trempé et épuisé par la journée. J’utilise mes dernières forces pour retirer l’eau dans nos vêtements, au moins passé la nuit au sec …
Au vu des lieus, il semblerait que nous soyons revenu au Royaume de la terre, c’est déjà un bon point. On marche pour s’éloigner de la plage, on arrive sur une route, les panneaux nous indiquent que nous sommes à quelques lieux à peine de la ville d’où le bateau est parti. On pourra y être demain à condition de ne pas traîner en route.


- Je propose que l’on trouve un coin discret où dormir, on continuera demain !

On marche quelques minutes avant de trouver une sorte de grange abandonné au milieu d’un petit bosquet désert, personne à l’intérieur. C’est une grande pièce avec des restes d’une étable, mais visiblement laissé à l’abandon depuis pas mal de temps, pas très confortable mais la cachette idéale pour deux fugitifs. J’étais morte de fatigue et je mourrais de faim, je n’avais rien mangé de la journée, mais le sommeil prenait le dessus, à peine allongé sur une sorte de lit couchette rangé soigneusement dans le fond, je m’endors …

Le lendemain matin, je suis réveillé par un grand bruit juste à coté de moi, en ouvrant difficilement les yeux je vois Vragor visiblement très en forme qui prépare son sac pour repartir.


- Désolé de t’avoir réveillé … je voulais tout préparer, on devrait partir vite, les recherches vont pas tarder à reprendre et on a l’argent à aller chercher ! C’est pas la porte d’à côté !

J’avais beaucoup de mal ce matin, j’aurais bien dormis encore une heure ou deux mais Vragor était décidé à accéléré le mouvement. Dix minutes plus tard nous sommes partis, en direction du butin. La marche est pénible, il faut très chaud aujourd’hui et on a toujours rien mangé, pas un village en vue, que des champs à perte de vue …
Après environs trois heures de marches on arrive enfin dans une ville, enfin plutôt un village, même un petit village perdu au milieu de nul part. Aucun endroit où acheter de quoi manger … sauf une sorte de petite auberge miteuse au milieu de la rue principale (en vérité la seule rue …) on repositionne nos capuchons avant d’entrer, mais au moins il ne risque pas d’y avoir de soldats dans une si petite cité. Toute la population devait être agglutiné ici ! Personne ne remarque notre entré et on s’installe à la seule table libre au fond de la grande salle. On commande un plat rapide qui semble un peu plus appétissant que la dernière fois. Je repère alors un groupe de jeunes filles assises deux tables plus loin qui nous fixent de manière assez insistante, je crois qu’elles ne nous ais reconnus, mais je me rend vite compte que leur intérêt ne se porte pas sur nous mais sur Vragor ! Elles ne cessent de tourner autour de la table à essayer de capter son attention, mais Vragor ne semble pas très réceptif, il mange avec appétit et ne remarque même pas les jeunes filles
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Dim 16 Mar 2008 - 14:56

-heuuuu boojOoOoOoOour =3

Vragor ne comprenait pas qu'on lui adressait la parole et continua a manger.

-heuuuuuu....Bonjour ?

Vragor détourna les yeux de son assiette et se tourna vers la jeune fille qui lui adressait la parole. Elle était accompagné par des jeunes filles a peu près du même age... Sans doutes une espèce de gang de jeune fille ou il y a un leader, sans doute celle qui parlait, et tout ses autres sbires qui la suivent en approuvant tout ce qu'elle dit.

-mwoui ?
-Heuuu mes copines et moi on aimerais savoir... heuu... comment vous vous appelez ?!

La fille rougit et ses "sbires" ricanèrent. Vragor recula un peu sa chaise et eu un regard effrayé. Zamaliablack sourit d'un air moqueur et dit :

-Bon baaaaaah moi je vais aller payer l'addition je revient plus tard.

Vragor essaya de retenir Zamaliablack par la manche d'un regard suppliant mais elle s'en alla quand même vers le tavernier.

-Euuuuh qui moi ? Bah allez demander a elle ! Elle sait comment je m'appelle !!!!!

Vragor montra Zamaliablack du doigt.

-Mais non pourquoi on irait la voir alors que vous êtes juste la ?
-Eh bien c'est parce que.... J'ai des troubles de mémoire partiels
-Ah donc tu es malade ? oooh le pauuuuuuuuuuuvre. On va s'occuper de vous !
-Non...
-Quoi "non..." ?
-J'AI PAS ENVIE LAISSEZ MOI TRANQUILLE !!!!!!!!!!!

La jeune fille parut effrayée et recula de deux pas en regardant Vragor comme si c'était un Dinosaure qui avait la rage, se retourna tooooooout doucement. Et s'enfuit en courant avec ses amies.

-euuuh...

Vragor se gratta la tête en pensant avoir fait une erreur quelque part et stoppa ses réflexions... pensant que le fait qu'elles soient parties était suffisant. Zamaliablack revint.

-Alors ? ou sont tes charmantes copines ?
-Hm ? euuuh elles doivent être en train de se moquer de moi... ou un truc comme ça...
-Je préfère même pas te demander ce qu'il c'est passé.
-Dans tout les cas je te l'aurais pas dit.
-... Okééé............... on y va ?
-Mouais ok c'est parti. On va récupérer l'argent ! Il y a avait un port a coté on va prendre un bateau vers la bas et ensuite on part pour la nation du feu.
-Ok !

Vragor réajusta son fourreau d'épée et remit sa chaise en place pour sortir en courant de cette taverne qui le hanterais pour toujours............. Toujours !
Zamaliablack le suivit en riant de pleins poumons en regardant l'expression de visage de Vragor.

Ils arrivèrent au port et prirent un bateau vers le royaume de la terre. Une fois le bateau accosté, ils ne se pressèrent pas dans la ville et retournèrent dans la foret récupérer leurs affaires.

-C'est bon personne ne nous a vu...
-Ou t'as caché l'argent ?
-Derrière le buisson la bas.

Vragor pointa un buisson qui commençait a fleurir et Zamaliablack écarta les branche pour trouver la petite bourse en cuir qui contenait l'argent. Zamaliablack fit le compte mais s'arrêta et fit confiance a Vragor.

-On y va ?

-Ouais mais comment on fait pour aller jusqu'à la nation du feu ?
-...C'est vrai qu'aucun bateau n'y va......Et le tien ?! On l'avait laissé dans le port de la ville qui se trouve a l'autre bout de la foret
-Ouais peut être... C'est notre seule chance allons y !

Vragor et Zamaliablack s'élancèrent vers la foret et traversèrent en courant 1 ou 2 kilomètre avant de se retrouver a l'orée de la foret pour assister a un spectacle... ignoble !

Partout, des flammes et des insignes de la nation du feu des gens qui criait et une odeur de cendre et de brulé gagnait les narines de tout ceux qui était encore vivant pour assister a ce massacre. Vragor avait l'air sonné, dégouté, démoli, redémoli et enterré. Zamaliablack regardait avec horreur des femmes et des enfants qui courait dans tout les sens, leurs vêtements en feu.

-...non...non..NON !!!!


Vragor se lança a toute allure vers le village et Zamaliablack le suivit. Une fois Vragor et Zamaliablack dans le village, Zamaliablack stoppa les flammes d'un bâtiment tout en stoppant la course de Vragor en l'attrapant par le bras.

-Si tu t'interpose, il te prendront pour un traitre !! Tu ne pourra donc pas retourner dans la nation du feu et on devra encore se cacher si on va la bas !
-T'inquiète pas j'utiliserais pas ma maitrise.

Vragor dégaina son épée.

-J'ai tout ce qu'il me faut !!


Vragor partit vers un groupe de maitre du feu qui balançait des boules de feu a tout bout de champs. Il arracha un bout de tissu a un corps inanimé et l'enroula autour de sa tête qu'on ne puisse pas le reconnaitre. Il se fit attaquer par ce groupe de maitre du feu mais ils étaient plutôt faible et Vragor arrivait a prévoir chacun de leur mouvement.

-Trop lent mon pauvre !

Vragor se baissa et planta son épée dans la poitrine d'un des 4 maitres du feu. Les 3 autres essayèrent de carboniser Vragor le temps qu'il retire son épée mais Vragor fit un saut au dessus du corps empalé par son épée et ce dernier se fit carbonisé.

-Et hop, un de moins ! A vous maintenant bande d'assassins !!!

Vragor se rapprocha d'un maitre du feu tendit que Zamaliablack décida d'accourir vers un autre pour le geler puis l'assommer. Vragor fit un pas sur le coté puis feinta pour donner un coup d'épée dans la hanche de l'avant dernier maitre.

-Plus que toi maintenant !

Zamaliablack et Vragor se rapprochèrent du dernier garde et il essaya de s'enfuir mais a peine s'était il retourné que des gardes du village lui plantèrent des pics dans les bras et les jambes pour le paralyser.

-Viens Zama !! Ils s'occuperont du dernier !! Les maitres de la terre ont l'avantage ! Direction : le bateau !!
-euuuh OK !

Vragor et Zamaliablack accourait vers le port tout en essayant d'éteindre les flammes des bâtiments. Il commençait a faire nuit et il se mit a pleuvoir. Vragor et Zamaliablack arrivèrent au port et virent par bonheur que l'espèce de catamaran-croiseur de Zamaliablack était toujours la ! Il coururent dedans et Vragor prit la barre.

-Tend la voile a fond !!!!!
-OK !

Le vent, qui était a leur avantage les souffla loin très loin du port ou on pouvait voir les flammes des incendies s'étendre et les bateaux de la nation du feu couler...

-Pfiou... on a eu chaud.
-Ouai... A ce rythme on sera a ma ville natale dans une heure et demi.
-Chouette !

Vragor et Zamaliablack firent le voyage sans encombre et une fois la terre en vue, Vragor remit ses vieux vêtements de la nation du feu ! Il commençait a arrêter de pleuvoir et la mi-nuit arrivait.

-Aaaaah mes bon vieux vêtements tout beaux tout chauds =3
-Euuuuh moi je met quoi au juste ?!
-Ah ouai c'est vrai on a pas de vêtement pour toi...comment faire ?

Vragor réfléchi un instant et trouva une idée.

-Et si on te faisait passer pour ma prisonnière ? je t'emmène jusqu'à chez moi et je vais t'acheter des vêtements ok ?
-Ta prisonnière ? y a pas un autre moyen t'es sur ?!
-Et non je vois pas d'autre moyen ! Fait gaffe le port est la va cherche un corde pour que tu t'attache les mains ! Je m'occupe de la voile.
-Ouais mais t'aura pas l'air idiot avec un bateau de la tribu de l'eau.
-Oups... On change de cap ! va vers la falaise la bas il faudra cacher le bateau !
-bah tu change de cap tout seul parce que moi je dois "m'attacher les mains avec une corde"

Vragor grimaça un peu et stoppa le bateau a coté dans la grotte falaise d'où on ne pouvait pas voir le bateau et escalada la falaise pour se retrouver dans une petite clairière et un peu plus loin, on pouvait voir des murailles qui protégeait un petit village.
Zamaliablack éleva un petit pilier de glace qui prenait source a la mer et sauta vers la clairière pour frapper Vragor et lui dire que c'était pas très facile se s'attacher les mains toute seule. Vragor lui attacha les mains et partit pour le village.
Revenir en haut Aller en bas
Zamaliablack
Ancien(ne)
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 677
Date d'inscription : 16/09/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Jeu 27 Mar 2008 - 20:26

Voyons le bon côté des choses, j’allais enfin de débarrasser de cette affreuse tenue ! Mais je ne suis pas sur que j’y gagne au change … On arrivais au village, la nuit été sombre on passera plus inaperçu comme ça ! La ville était gardée par des soldats postés devant les murs d’enceinte. D’immenses mur de métal qui monter jusqu’à une hauteur impressionnante, tagué de la flamme, symbole de la puissance de la nation du feu. Heureusement que Vragor connaissait bien cette cité, toute seule je crois que je ne serais même jamais arrivé jusqu’ici …Vu sa connaissance des lieux et des coutumes, on devrait se fondre dans la masse sans trop de soucis, mais encore faut-il réussir à entrer dans le haut commandement de la nation … Nous n’en étions pas là … moment de vérité, si Vragor est démasqué tout est fini, on sera arrêter et je n’ose imaginer ce qu’ils nous ferons subir …
On s’approche lentement d’un petit groupe devant une des portes de la ville, ils doivent bien être une demi douzaine, je tente de me dissimuler derrière mon capuchon et Vragor m’empoigne le bras, visiblement à fond dans son rôle de soldat du feu …


- Qui va là ?
- Bonsoir mes amis, j’apporte cette prisonnière au palais de la ville, c’est une de ces traîtres de la nation de l’eau ! Ne vous inquiétais pas, elle est inoffensive sans eau ils sont vraiment ridicule ces soit disant maîtres !

Les soldats éclatèrent de rire. Je donnais discrètement un coup de coude à Vragor qui se tordi de douleurs. L’un d’eux essaya de retirer ma capuche mais Vragor me poussa un peu en arrière et ajouta qu’il était pressé …

- Désolé mais je marche depuis le matin et je vous remercierez de bien vouloir me laisser entrer que je me débarrasse enfin d’elle !
- Tu es nouveau ici ? Ton visage me dit quelque chose ? Tu appartiens à quelle division ?

Mon cœur battait à cent à l’heure ! J’avais si peur qu’il nous reconnaisse ! J’attendais la réponse de Vragor … une erreur de sa part et tout était terminé mais par chance il connaissait un peu l’organisation de l’armée du feu …

-Euh … je viens de la troisième division, je suis soldat de terrain dans un village au sud, c’est la première fois que je viens ici, vous devez me confondre avec quelqu’un d’autres …

Le soldat semblait satisfait de la réponse de Vragor et à ma grande surprise sans plus attendre il ouvre les lourdes portes qui mènent à la ville. Sans trop attendre on s’engouffre dans les rues bondées de la grande cité, on avait fais le plus dur ! Les rues grouillent de villageois, ils célèbrent visiblement un sorte de fête, on se faufile dans la foule et Vragor ne perd pas un occasion de ma faire passer pour une dangeureuse criminel. Il nous conduit jusqu’à un grand bâtiment visiblement laisser à l’abandon. Une immense battisse en terre qui ressemble à une vieille auberge. On entre à l’intérieur, les pièves sont toujours meublés, mais pas le moindre signe de vie, on dirait que personne n’est entré ici depuis des années.

- C’est ici que j’habitais … Ce n’est plus ce que s’était ! Mais au moins on devrait y trouver tout ce qu’il nous faut ! Bienvenu chez moi !
- Tu peux peut-être me détacher maintenant ?
- Je sais pas, c’est pas si mal comme ça ! Au moins tu … Bon d’accord !

Il retire les liens qui commençais à me lacérés les poignets, j’en profite pour lui donner une claque derrière la tête …

-Eh ! Je savais que j’aurais du te laisser les mains attachées ! Bon attends je dois avoir des vêtement … voyons voir … Voila … bon c’est pas le top mais au moins on va te repérer !

Effectivement ! C’était pas le top ! Un horrible haut rouge (très flashi) assorti à une longue tunique … décidément mes bons vieux vêtements me manque ! Mais bon pas le chois, j’enfile rapidement la tenue. On passe la nuit ici, les lits sont poussiéreux, mais au moins on est au chaud et à l’abri. Le lendemain matin la ville a retrouver son calme, les rues sont vide, il est encore tôt quand on quitte le bâtiments. Il faut trouver un moyen d’accéder aux informations des hauts gradés de la nation … Déjà se rendre dans la capitale où réside le gouvernement, C’est la ville d’à côté on y sera dans le journée en marchant bien, on sort de la ville sans souci, les soldats ne font pas attention à deux individus qui portent les tenues traditionnelles de la nation. Il faut traverser une vaste foret mais Vragor est très à l’aise, il connaît parfaitement la région et il nous mène jusqu’à la capitale en quelques heures. On entre dans l’immense ville, le palais est placé au centre, il domine les bâtiments de toutes parts, dire que mes amis sont enfermés dans les sous-sols, ça me fait mal de penser à eux ! Mais comment entrer, rien qu’à voir le nombre de patrouille qui arpente les rues, je n’ose imaginer la garde devant le palais !
On se rapproche de la rue principale et les contrôle d’identité se font plus fréquent, mieux vaut s’éloigner un peu … On s’installe dans une auberge histoire de manger un peu et de mettre au point un plan, à côté de nous un groupe d’homme discute, ils font apparemment partie des gens « importants » de la nation. Mais leur conversation nous fait taire tous les deux, ils parlent d’une réception au palais dans deux jours, l’un d’eux sort son invitation qu’il exhibe fièrement devant ses amis. Apparemment seul les invités peuvent y aller, ce serait un plan génial ! Surtout que cet homme apparemment très peu discret n’hésite pas à montrer celle qu’il a négocier pour sa compagne. Entrer dans le palais, on pourrait même libérer les amiraux ! Une regard avec Vragor suffit pour qu’il comprenne … Les soldats du feu se lèvent et quittent la pièce. On part rapidement et suit l’homme à l’invitation, celui-ci quitte ses amis et tourne dans une sombre ruelle, il nous facilite le travail là !
Avec l’eau contenue dans la gourde je le plaque contre un mur et gèle ses membres qu’il ne puisse pas utiliser sa maîtrise. L’homme tente d’appelé de l’aide mais Vragor lui fourre un mouchoir dans la bouche …


- Parfait aller prend les invitations !
- Eh ! Tu plaisantes ! Je le fouille pas moi ! Vas y toi c’est tes « amis », n’oublie pas que je suis une pauvre maître de l’eau ridicule !
Tu es encore avec ça ! Je plaisantais ! Fallais bien que je trouve un truc à dire !
-Ouaich … Aller on s’éternise pas ! On fais quoi de lui ?
-Je suis d’avis qu’on l’assomme ! Il nous dénonceras pas, et si notre plan marche ce soir tout est fini …

Vragor récupère les invitations et assomme notre pauvre soldat, on le cache attaché et bâillonné au fond de la ruelle. Reste à réussir rentrer au palais et ce sera parfait ! On trouvera les geôles et on libérera mes amis …

- Il reste à trouver des vêtements de cérémonie !
- Quoi ? Ils sont pas bien ceux la peut-être ?
- Si, mais … euh non ils sont pas bien ! On va au palais ! Il nous faut de vrai habit ! Trouve nous un vendeur !
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Jeu 27 Mar 2008 - 20:36

-Bon OK... Il y a un vendeur pas loin qui est super mais c'est 1000 sozins le chouchou pour cheveux donc je te préviens...


Zamaliablack sortit la petite bourse contentant tout l'argent amassé.

-Mwoui mais ça suffira je pense non ?

Zamaliablack secouait le sac pour faire entendre le doux bruit des pièces d'argent qui entrechoquent...

-Surement... Bon viens c'est a deux pas d'ici.

Vragor se mit a courir en direction d'une espèce de place de marché d'où provenait un énorme brouhaha qui, a force d'être entendu constamment, n'était pas vraiment très audible... Zamaliablack criait a Vragor de l'attendre mais Vragor ne faisait qu'avancer plus vite tout en brayant des rires de baleines pour la taquiner. Ils arrivèrent enfin a une allée remplies de magasins d'où sortait des tas de gens vraiment excentrique qui camouflait leurs visage sous des tonnes d'écharpes et de lunettes toutes plus farfelues les unes que les autres. Zamaliablack riait en comparent leurs manteau a des édredons et interpela Vragor qui était visiblement en train de regarder les vitrines des nouveaux magasins de l'allée qu'il avait l'air de bien connaitre. Il revint vers Zamaliablack et ils entrèrent l'un après l'autre dans un magasin "les feux de la mode" apparemment un magasins pour des snobes en tout genre. Un homme vêtu d'un smoking rouge foncé les intercepta a leur arrivée et leur demanda ce qu'ils voulait :

-Oui bonjour jeunes gens. C'est pour ?

-Des vêtement de soirées.

L'homme regarda rapidement Vragor et Zamaliablack en se disant qu'ils était dans une sacrée galère avec ces vêtement la... Il retint un rictus de dégout et un "ouai c'est normal vu vos vêtements actuels". Ils fit un signe qui voulait dire "suivez moi donc". Vragor et Zamaliablack suivirent l'homme qui les emmena vers une arrière boutique qui sentait la peinture...

-Voila nouvelle aile du magasin. Choisissez donc.


Zamaliablack se dirigea tout de suite vers le rose bonbon très clair et Vragor vers le noir. Il attrapa Zamaliablack par la manche qui semblait en extase devant tant de rose bonbon... et l'entraina vers les couleurs plus classiques ! Ils y restèrent une vingtaine de minutes avant de ressortir avec deux sacs qui contenaient des kits complet noir pour Vragor, rouge foncé pour Zamaliablack.

-Voila ça c'est fait... Il y aura surement du combat quand on va tous les libérer. Il nous reste deux jours, on ferrait mieux de perfectionner notre maitrise ! Il y avait un fleuve qui passait dans la foret on pourrait s'entrainer la bas non ?
-Ok mais c'est quand même assez loin. Ou est ce qu'on dépose les vêtements ?
-On les prendra avec nous. Allez viens on a pas de temps a perdre !

Vragor et Zamaliablack sortir ,sans problèmes particuliers, de la ville et se dirigèrent vers la foret qui séparait le village natal de Vragor a la capitale et firent du chemin tout en discutant de leurs plan pour l'évènement au palais. Ils entendirent des bruits étranges... des couinements et des gloussement de rire qui s'amplifiait de pas en pas. Ils approchèrent d'une petite clairière entouré de buissons. Des silhouettes se formèrent et devenaient de plus net pour former 3 jeunes homme et un loup-panthère qui était a terre et émettait des gémissement. Il était visiblement jeune et semblait avoir extrêmement mal a la jambe...surement cassée. Les adolescents regroupés autour le frappait a coup de bâton en riant. Vragor accourut vers les jeunes qui semblait vouloir ne pas l'écouter. Vragor lançait des menaces mais ils continuaient a frapper le pauvre loup-panthère. Vragor commença a s'énerver et lança une boule de feu énorme entre leur tête. Ils se retournèrent enfin vers Vragor, les yeux écarquillés.

-C'est un maitre du feu !! cassons nous !!!

Les jeunes s'enfuirent en courant vers la capitale sous des hurlements et des cris... Vragor se retourna vers le louveteau-panthère et se baissa pour lui prendre la patte et examiner ce qu'il avait. Le loup-panthère grogna et commença a toussoter des flammes...

-Z...Zamaliablack vient voir c'est hallucinant !! Ce Loup-Panthère crache du feu !!

Zamaliablack s'approcha de Vragor et se baissa. Le loup-Panthère-cracheur-de-feu continuait de grogner en crachant des flammes minuscule...

-Il a du manger du piment extra extra extra fort puissance 1000...
-Idiot... Cet animal maitrise le feu !
-O_o un animal qui maitrise le feu ? Ça existe ça ?
-Oui c'est extrêmement rare mais ça existe...


Vragor attrapa la patte qui avait l'air mal en point du loup-panthère-maitre-du-feu et il couina... Ça lui faisait visiblement très mal... Il y avait des traces...comme de morsure mais pas exactement ça.

-Zamaliablack ? Il a été pris dans un piège a loup mais il s'est libéré et ça lui a cassé la patte arrière droite. Tu peux faire quelque chose ?
-Ouai je vais essayer mais je ne suis pas très douée pour les fractures.

Zamaliablack se releva, recula un peu, tourna la tête a droite et a gauche pour être sure que personne ne la voit et leva les mains d'un coup sec en tournant sur elle même pour récupérer une masse d'eau assez impressionnante de sous la terre. Elle agita les mains harmonieusement pour donner une forme de sphère a l'eau. Elle avança les mains pour que l'eau parte en direction du blessé et se concentra pour lui donner une couleur assez blanchâtre... Soudain, le loup-panthère-maitre-du-feu cessa de gémir et regarda attentivement l'eau blanche qui semblait atténuer la douleur petit a petit. Zamaliablack laissa tomber ses mains et l'eau repris sa couleur transparente avant de tomber a terre dans un grand "splatch"

-C'est tout ce que je peut faire... Il faut laisser la patte au repos pendant quelques jours.
-Ok... Je le prends.

Vragor attrapa le loup-panthère-maitre-du-feu par le ventre. il était relativement jeune et donc très petit et très léger. Il le rentra dans son pull et le loup-panthère-maitre-du-feu lui lécha la joue. Zamaliablack regardait le spectacle d'un air étonné : Vragor... avec une tête de louveteau qui ressortait de son col
-Quoi ? Tu ne va quand même pas... l'emmener avec nous ?!
-Bah si il est trop mignon =3
-Mais vachement encombrant !!
-Meuuuuh non il rentre dans une boite d'allumettes !! Et en plus il maitrise le feu !! Ça peut nous être utile en combat.
-Tu veux vraiment le prendre ?!
-Voui !!!
-GROAR !! =D
-Tu vois même lui il approuve !!
-Ok mais compte pas sur moi pour m'occuper de lui...

Zamaliablack se remit a marcher en direction de leur lieu d'entrainement. Vragor la suivit tout en essayant de comprendre comment faire cracher du feu au loup-panthère-maitre-du-feu.

-Je vais l'appeler Siarry !!
-Et d'où tu sort ça ?
-Bah écoute c'est le bruit qu'il pousse

Vragor tapota le dos de Siarry

-GRoooowa !!
-T'as vu ?
-Mmh ? Très ressemblant en effet...
-Et regarde ce qu'il sait faire : Siarry ? Feu !!!!!

Siarry regarda Vragor... Les yeux grand ouverts...

-Feuuuuuuuu !!!! J'ai dit FEUUUUUU !!!!
-groubwa ?!
-Oui moi aussi je sais comment on fait pour pousser des bruits agacent...
-Mouai ça je le savais déjà que tu pouvait être agacente...
-Quoi ?!
-Non rien !!!

Zamaliablack donna un coup sur la tête de Vragor. Apres quelques minutes de marche, ils arrivèrent enfin a la rivière-clairière d'entrainement.

-C'est bon j'y arrive regarde !! Siarry ? FEUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!

-GROAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!

Siarry poussa un cri approbateur et ouvrit grand la gueule pour faire jaillir quelques flammes assez faibles...

-Et encore il est fatigué ! Attend de voir dans quelques jours !!
-Tait toi et viens t'entrainer.
-Ok...ok...

Vragor retira Siarry de son col de pull et l'allongea par terre posa les sacs contenants les vêtements de soirées. Il fit apparaitre une flamme qui dansait entre ses doigts tendit que Zamaliablack prenait une grande quantité d'eau d'un mouvement de bras et se plaçait face a Vragor.
Revenir en haut Aller en bas
Vragor
***
***
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 624
Date d'inscription : 31/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack ! Sam 3 Mai 2008 - 12:07

Hop désolé de vous avoir fait attendre aussi longtemps... Voila la suite du fanfic => C'est sous forme de combat (pour vous encourager a en faire =p)

Voila voila ^^ (je suis sur que vous attendiez tous nos fautes d'orthographe =p)

Le combat se finira très prochainement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: RP Vragor - Zamaliablack !

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: