Partagez|

Nouvel amour

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Cancrass
Ancien(ne)


Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 1:22

Elle avait décidement le chic pour me faire retrouver le sourire.. Quelques instants à peine et de nouveau, je retrouvais l'insouciance d'un enfant. Ce bain en compagnie de ma dulcinée alourdie par le poids de ses vêtements mouillés me fit le plus grand bien et aussi ais-je eu les idées un peu plus claires pendant un moment.

Je crois que je sais ce qu'il me reste à faire ma douce. Je te l'ai dit, je veux continuer avec toi mais je ne peux pas la laisser comme ça. Est-ce que tu peux comprendre ça ?

J'esperais vraiment qu'elle comprenne ce besoin que j'avais de tirer les choses au clair une bonne fois pour toutes avec Sianna. Ce besoin de ne pas tout laisser finir dans les larmes. Et surtout, j'espèrais qu'elle puisse comprendre que ce besoin ne changeait rien au fait que c'est bien elle que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 1:28

Je comprend ton besoin et je trouve sa umble de ta par de me le faire savoir, je ne vais pas t'empêcher d'aller la voir pour régler cela!! Je ne sais c'est pas ce qu'elle resent mais je sais ce que moi je ressentirai a sa place,! il se fait tard, en courant tu pourra être la.. avant qu,il se soit trop tard!!

Il sauta hors du bain me donna un bec sur la joue et s'habilla a toute hate!!!


Sacrée Cancrass, un homme comme lui, sa n'exsite pas!!! sa existe que pour nous faire vivre de folle emotion.
Je me calla dans le bain pour me tremper la tête, et il fallait que je sorte... des vetement mouiller ces pas le meilleur....
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 1:47

Après m'être habillé en toute hâte, je sortis de la maison et partis en direction du salon de thé. Je ne pus m'empêcher sur le chemin de me réjouir d'être tombé sur Ky0shi. Je ne sais pas combien de femmes auraient été capable de laisser partir leur homme s'expliquer avec une autre en attendant en pleine confiance que l'homme revint.

Je courru un temps qui me parut une éternité pour finalement m'arrêter alors que le salon de thé était en vue. Sianna était assise sur la plage qui était juste à côté. Elle avait le regard perdu dans l'horizon, apparement perdue dans ses pensées. C'était précisement ce que j'espérais...

Alors que son attention était portée sur le large, j'entrepris de maîtriser la neige qui reposait sur la place en face du salon de thé. Je tâchai de faire le plus doucement possible pour ne pas attirer son attention. Peu à peu, la neige, au fil de mes mouvements, se tordait, s'entassait, prenait forme, le tout dans un silence improbable.

Au fil de mes mouvements, la neige avait au milieu de la place, peu à peu prit la forme d'un bel ange blanc. On avait pour habitude de se dire lorsqu'on était plus jeune que l'on était chacun l'ange gardien de l'autre et qu'on veillerait sur l'autre à sa façon, quoi qu'il arrive. Quoi qu'il arrive... C'est bien le moment de prouver que c'est vrai et je sentais au fond de moi qu'elle comprendrait. J'avais foi en elle et j'espérais de tout coeur qu'elle pourrait un jour accepter mon choix.

Je fis quelques pas en arrière, pour m'écarter déjà un peu de la place qui donnait sur la plage pour finalement faire remuer l'eau que Sianna avait sous les yeux. Elle commença à se retourner et je partis vers la maison, la laissant seule avec l'ange que je lui avais confectionné.

J'étais venu...
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 12:14

Un ange, hein ? ...

Sale enflure !

Je hurlais ma rage au ciel, et démolis son ange méthodiquement en l'écrasant longtemps sous mes bottes.

Non, tu n'es pas un ange, Cancrass, je t'interdis de le penser ! Tu n'es et n'as toujours été qu'un lâche, et une fois encore tu t'es enfui de peur de m'affronter, en croyant me laisser une sorte de message spirituel ou je-ne-sais-quoi !


Je continuais à hurler dans le vide, et personne ne m'entendais. Ce n'était qu'un lâche, il n'avait même pas eu le courage de venir me parler.

Mon ange gardien ne m'aurais jamais abandonné !

Le soleil venait de se coucher. Et il n'était pas venu, non, pas de la façon dont je l'attendais. Il s'était contenté de se cacher, et de fuir, encore une fois...
Je me sentais sombrer dans un abîme de rage et de douleur. Je me mis à marcher furieusement vers leur maison, l'esprit en ébullition, mille manière de leur faire regretter leur conduite me venant à l'esprit. Je m'arrêtais devant la porte, tremblante de rage et de fièvre, sachant que si j'avançais plus je perdrais définitivement mes esprit je ne pourrais plus me contrôler et leur ferait du mal à tout les deux.
J'avais envie de tuer KyOshi, de la regarder se tordre de douleur à mes pieds après que je l'ai défigurée, démembrée, et fait subir toutes les tortures possibles et imaginables. Je voulais crucifier Cancrass, l'emprisonner dans le glace, et le forcer à regarder tout ce que je faisais à sa chère KyOshi. Puis je le traînerais dans la glace, et l'emprisonnerais au milieu d'un statue en forme d'ange aux ailes brisées, et le laisserais mourir là, après avoir achevé sa fiancée.

Mon sang bouillait dans mes veines, puis une idée me vint enfin. Je n'avais encore jamais fait ça, n'ayant suivi que peut de cours, et mon professeur étant indisponible depuis un bon moment, mais la colère me donna des ailes et ma tristesse sans limite me guida.
Je maîtrisais la neige qui se trouvait là, et réussi avec une facilité déconcertante à la changer en eau, moi qui n'avais jamais été capable jusqu'à présent que de faire tournoyer un peu d'eau dans un récipient.
Le volume d'eau que je manipulais étais énorme, et bien trop grand pour moi, mais je ne ressentais pas la fatigue, ni la douleur de mes mains gelées d'être restées si longtemps dans le froid.
N'écoutant que ma colère et ma peine, je fabriquais un très grand socle en glace dure, puis érigeais dessus trois statues de glace, qui était énormes. La première, qui était toute à gauche, était un ange allongé, dans une position de souffrance, comme en train d'agoniser, les ailes brisées et un longue lance lui transperçant le coeur. La seconde, au milieu, était une femme debout, ressemblant à KyOshi, tenant un fouet à la main et tournant le dos à l'ange. La dernière, tout à droite, était un homme à quatre patte, portant les traits de Cancrass, qui avait des oreilles et une queue de chien, et qui se tenait dans une position de soumission devant la statue de la femme.

Épuisée, j'admirais mon oeuvre, que je n'aurais jamais été capable de réussir sans la colère et la profonde tristesse qui n'habitaient. Je trouvais encore la force de faire un petit écriteau en glace, sur le socle, et d'y écrire :


"Ci-gît l'ange brisé, meurtri et tué par la femme sans coeur et le chien si lâche et soumis. Puisse sa douleur toujours les poursuivre et les hanter."

Avant de partir, je décidais de laisser à Cancrass une nouvelle chance de me parler en face, pour de vrai. J'écrivis en bas, en lettres fines :

"Toi qui de nombreuse fois me brisa le coeur,
Toi dont la lâcheté
Te fis t'enfuir vers un faux bonheur
Toi, enfin, homme muet
Qui refusa de me parler
Quand l'heure en avait sonné
Je te donne une dernière chance,
De m'expliquer de vive voix
La raison pour laquelle tu me refuse cette danse,
Et qui te fit tant de fois t'éloigner de moi.
Rejoins moi là où tout à recommencé,
Là où nos destinées se sont malheureusement recroisées,
Mais ne viens pas sans le courage,
De me parler vraiment,
Ou anéantie par tant d'outrages,
Cette fois ci je mourrais vraiment. "


Épuisée, je me préparais à partir vers l'endroit indiqué, mais je pris des boules de neiges, que je transformais en boules de glaces, et les envoyais des toutes mes forces contre leurs fenêtre, qui explosèrent avec un grand fracas.
Je m'enfuis en courant, sachant que Cancrass serait obligé de voir la statue que j'avais dressé : elle occupait toute la rue devant leur maison.
Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 14:51

J'était dans le salon, attendant qu'il rentre, j'avais enfiler des vêtements plus sec et m'était enmitoufler dans une couverture et lisai un bon livre!
Il était partie depuis presqu'une heure, je me demandais si tout ce passait bien, puis l'horloge sonna .. 19hoo.... ces dans ces moment la qu,on trouve le temps long et stopé..
Mais je fut heureuse de voire Cancrass revenir un peu essoufler mais bien la!
Je me leva et alla a sa rencontre!!

Comment elle va !! comment va tu?, dit moi tout, tu a surment besoin d'en parler!!! Oh attend va t'assoir je t'apporte quelque pour te déshaltérer et quelque chose a grinotter!!

Il s'Assi dans son fauteil préférer et moi je lui preparai un une bonne salade d'algue bleue et une bonne tisanne a l'orange! IL m'avais sourit et me parlais légèrement, on aurai pu croire qu'il avait régler le probleme mais je doute! Je le connaissai quand meme bien pour voire que même si a ces yeux il pensais que c'était réglé son corps ne le pensais pas!

J'apportai le plateau a Cancrass quand j'entendis un bruit a l'exterieur, ces alors que je vit des boule de glace, j'essaya de les eviter mais en vain...
Une me frappa au visage, je tomba litéralement en echanppan le plateau... ne sombran que dans profond brouillard noir...

J'était inerte sur le plancher, entre le coma et l'inconsience, mais une balle de glace projetter aussi vite ne laissai que le coma a prévisager......
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 15:50

Ky0shi était étendue sur le sol et je ne voyais vraiment pas ce que je pourrais faire pour l'aider. Je lui surélevai la tête, lui mis une couverture sur elle ainsi qu'une serviette chaude sur le front. Ce serait déjà ça en attendant le médecin.

Je sortis donc en quête d'un médecin et je fus frappé par le spectacle qui m'attendait dehors. Elle n'avait pas comprit et se permettait de me juger. Non contente de venir semer le trouble, il fallait qu'elle m'humillie. Qui était-elle pour me juger ainsi ? Elle ne savait rien de ma relation avec Kyoshi et déjà elle se permettait de me qualifier de chien soumis. Partagé entre la rage et la tristesse, j'agitai mes mains méthodiquement et cette statue qui devait lui avoir demandé tant de temps à ériger, fut en un instant réduite à une grande flaque au milieu de la rue.

Je me mis donc à marcher à travers les rues. J'allais chercher un médecin, et qui sait, peut-être ferais un crochet vers Sianna pour lui dire enfin le fond de ma pensée. Pour lui dire combien elle m'inspirait de rage et de désespoire en l'instant présent. Lui dire enfin que je ne la permettais pas de me juger. Et enfin, que si j'ai fais ces choix, ce n'est pas formcément par peur ou pour fuir. Non. Si j'avais eu peur, je ne pense pas que me lancer dans l'inconnu aurait été ma première idée. J'étais partis du village parce que je ne pouvais tout simplement plus y vivre. J'étais simplement comme un poisson qui serait dans un bocal trop étroit pour lui. J'avais besoin de plus que notre village ne pouvait nous offrir. J'avais besoin de plus que d'une amie d'enfance..

Mes pas me guidère en direction de la petite place en question. Un peu avant celle-ci habitait Baba, la guérrisseuse du quartier. Je lui dit ce qu'il se passait et lui indiquai ma maison, je ne l'accompagnerais pas, j'avais quelque chose à faire...

Je continuai mon chemin en direction de la petite place qui donnait sur la mer et vit Sianna, toujours le regard perdu sur l'horizon. Je ramassai un boule de neige que je fis à mon tour aussi dûre que de la glace et la jettai à ses pieds. Je m'approchai d'elle d'un pas franc, ne laissant apparaître ni haîne, ni sympathie sur mon visage.

Tu as bien changée Sianna...
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 29 Mar 2008 - 22:32

Malgré l'hostilité que sentais chez Cancrass, je souris tendrement.

Je suis heureuse de te voir réagir. Tu es toujours si ... doux, si diplomate... Je crois que tu as un peu trop de tact, en fait...


Je ris doucement, amusée par mon incapacité à déchaîner ma colère sur lui, maintenant que j'en avais l'occasion.

Mais tu as raison d'être en colère, j'y suis allée un peu fort. L'ange brisé aurait largement suffit pour te montrer ma peine... Je n'avais besoin de t'insulter ni d'insulter ta KyOshi...

Je poussais un soupir.


Mais je voulais faire mal. Je voulais te faire réagir enfin, pour que tu viennes me parler avec des mots et non des symboles et des sous-entendus. Je voulais vous blesser, KyOshi et toi, pour le bonheur que vous me refusez, et que vous brandissez sous mon nez comme ... comme un bonbon qu'on montrerait à un enfant affamé, avant de le savourez devant lui. Oui, je l'admet, j'ai été un peu trop "méchante", et je n'aurais peut-être pas dû non plus briser ta fenêtre.

Mais j'ai beau prononcer ces mots, je n'arrive pas complètement à regretter.
En fait, je suis terriblement lasse.


Je donnais un coup de pied mou dans la boule de glace à mes pieds, l'envoyant rouler quelques centimètres plus loin. Je fis de nouveau un sourire triste à Cancrass.


J'ai perdu mes esprits. Complètement. Tu m'as poussé à bout, Cancrass. J'ai même été jusqu'à vouloir mourir.

J'eus un petit rire sans joie.

C'est injuste. Je n'ai jamais autant souffert, mais maintenant que tu es là, devant moi, je n'arrive plus vraiment à t'en vouloir, comme toujours. Il suffit que tu me regarde, que tu me sourie, pour que mon coeur s'allège et que mes soucis s'envolent. J'aime la manière dont tu prononce mon prénom, car il a alors une sonorité différente, et je suis alors fière de le porter.
Je suis heureuse lorsque je sens ton parfum léger qui flotte dans l'air glacé, autour de moi. Je suis même heureuse lorsque tu es en colère contre moi, comme maintenant, car alors tu fais attention à moi, et tu me remarque.
Tu souviens tu des blagues et des mauvais tour que je te faisais parfois lorsque nous étions enfants ? C'étais pour que tu fasse attention à moi, que tu ne m'oublie pas, et que tu passe ton temps à me poursuivre pour te venger plutôt qu'à faire autre chose, sans moi.

Une larme coula sur ma joue, mais je l'essuyais rapidement.

Je t'aime, Cancrass.
Je crois que je t'ai toujours aimé, même maintenant alors que je ne reconnais plus. Je voudrais apprendre à te connaître de nouveau, je voudrais te montrer ce que je suis devenue.
Oui, c'est vrai, j'ai changé, moi aussi. Mais je n'ai jamais cessé de t'aimer, je ne t'ai jamais oublié.


Si seulement j'avais commencé par dire ça, au lieu de ... Mais il était sûrement trop tard maintenant. Mais je ne voulais pas qu'il me quitte alors que je ne lui avait jamais avoué ce que j'avais sur le coeur, alors je continuais à parler, même si chaque parole semblait me déchirer encore plus le coeur en lambeaux.


J'aurais dû te dire ça il y a longtemps, mais... Ce n'est que maintenant, alors que je suis sur le point de te perdre pour de bon, que je me rend réellement compte d' à quel point je t'aime. Pour moi, tu es comme le soleil, ta gentillesse me réchauffe même lorsque mon coeur est glacé, tu m'illumine et m'aveugle en même temps. En fait... j'ai besoin de toi. C'est pour ça que je ne pouvais pas me résoudre à te laisser partir au bras de cette femme. Je me disais "L'aimera-t-elle autant que moi ?" et j'en doutais. Mais que puis-je contre tes sentiments à toi ?

J'étais restée droite, et fière tout à parlant, sans esquisser le moindre geste vers Cancrass. J'avais abandonné l'espoir de le reconquérir, mais je désirais lui dire tout ce que j'avais sur le coeur.


Tout à l'heure, lorsque tu m'as annoncé ta décision, j'ai cru mourir. J'ai fais une sortie théâtrale "à la KyOshi", mais cette fois-ci tu ne m'as pas suivi. J'étais seule, étendue dans la neige, brûlante de fièvre, et je t'ai attendu. Je suis revenue au bout d'un moment, et t'ai entendu lui chuchoter des mots doux, comme si je n'existais déjà plus toi. Comptais-je donc si peu pour toi ? Mes mots et mes sentiments ne t'avaient donc vraiment atteint ?
Je t'ai donc donné rendez-vous sur la plage, avec l'intention de m'expliquer vraiment avec toi. Mais tu m'as simplement laissé un statue, et tu t'es enfui. Encore une fois. Alors j'ai perdu mes esprits.

J'ai écrasé ta statue, et je suis revenue vers chez toi, imaginant mille moyens pour me venger, prête à tous les mettre en oeuvre, du moment que tu souffrirais au moins autant que moi maintenant. De toute la force de ma colère et de mon désespoir, j'ai érigé une statue de glace, moi qui ne suis d'ordinaire capable que de faire tournoyer un peu d'eau. Et pour que tu voie mon oeuvre, j'ai lancé une boule glace par ta fenêtre, en essayant ainsi de t'atteindre chez toi, dans ce petit cocon rose où KyOshi et toi vous êtes enfermés.


Je ne trouvais rien de plus à dire. Je me sentais vide, maintenant que je lui avais tout dit. Je m'agenouillais et pris la couverture que j'avais volé chez lui. Je la pressais une dernière fois contre mes narines, puis la posais dans la neige, devant moi.

Cette couverture était importante pour moi, car elle est imprégnée de ton odeur et de la mienne mélangée. C'est le parfum que j'aurais voulu sentir embaumer notre maison.
Je te la rends.


Je me relevais doucement, et soufflais dans mes mains gelées. Je n'avais plus rien à dire, au moins pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Dim 30 Mar 2008 - 3:32

J'ai toujours été si diplomate... C'est vrai. Et encore une fois, ça me fait défaut. Là ou j'aurais voulu exprimer toute ma rancoeur, je ne trouvais en fin de compte au fond de moi que de la sympathie, de la tendresse et de l'affection pour celle qui, un instant plus tôt, m'inspirait les pires scénarios. Elle restait là devant moi, n'ayant plus un mot à dire, n'osant pas approcher, ne voulant pas partir. Et moi j'étais là, à l'écouter comme un con. A cèder encore une fois, là ou j'aurais pu simplement rentrer et prendre soin de ma fiancée. J'étais devant elle, elle qui me vouait autant d'amour que de haîne, elle à qui j'inspirait autant de rires que de pleurs. Elle qui était somme toute celle qui avait passée toute son enfance avec moi. En y repensant, c'est vrai qu'elle avait toujours cherchée à attirer mon attention alors qu'on était enfants. Je prenais ça pour de simples jeux d'enfants mais c'était en réalité bien plus que ça... Toutefois, il était bien trop tard pour s'en rendre compte. Elle aurait du comprendre qu'une fois parti du village, rien ne serait plus pareil. Ca faisait longtemps que j'étais partis et que je ne pouvais plus veiller sur elle. Ca faisait longtemps qu'on avait plus eu le moindre contact. Et même si ça ne faisait pas longtemps, j'avais rencontré Ky0shi et pour rien au monde je ne la quitterais. Tout au long de son discours, quelque chose venait à se déclancher dans ma tête. De plus en plus, j'avais l'impression que ce n'était pas de l'amour qu'elle éprouvait à mon égard mais bien de la passion. Ce feu qui consumait les coeurs plutôt que de les illuminer... Réalisant celà, je ne savais plus quoi lui répondre. Pourtant, elle était là, devant moi, à attendre que je réagisse, que je dises quelque chose. Une nouvelle fois, je sentis le doute commencer à ronger l'intérieur de ma tête mais je ne voulais pas une nouvelle fois me laisser aller à cette dangereuse intrigue. Je chassai le doute une fois pour toute de ma tête et me laissai aller, tout simplement.

Ecoute Sianna, je ne peux plus être pour toi celui que j'ai été autrefois. Je n'ai pas fuis le village, pas plus que je ne t'ai fuis en te dressant cette statue. Je la voyais, si tu veux tout savoir comme un gage d'affection et de bienveillance à ton égard. Mais ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas la fuite mais bien la succession de mes choix qui ma mené là où je suis. J'ai quitté le village pour maîtriser l'eau, pour devenir prêtre de l'eau au temple. Penses-tu que j'aurais pu accomplir le moitier de ce que j'ai déjà accompli en restant cloitré au village ?

Je m'écartai du sujet mais peu importe, ça me faisait du bien de lui dire ce que je pensais, peu importe que ça ai ou non un rapport ou non avec le sujet du moment. Je ne voulais pas qu'elle continue de croire que j'avais fuis le village. J'en avais assez qu'elle se permette de me juger, de juger mes choix, de juger ma vie, de juger ma fiancée.

De mes choix jusqu'à présent, je ne regrette rien. Il ne sert à rien de regarder sans cesse en arrière, se demandant si on a fait ou non le bon choix. Il ne sert pas plus de regarder trop loin et de se demander ce qu'il se passera demain. Je vis le jours, ne me laissant pas envahir par la nostalgie du passé et n'ayant pas plus peur du futur. Je ne dis pas que j'oublie ou renie le passé mais bien que je ne veux pas le porter chaque jour sur les épaules. Je l'accepte. De même, j'accepte tout ce que j'ai vécu avec toi et ne l'oublierais jamais, sois en certaine Sianna. Tu as beaucoup comptée, tu comptes encore beaucoup et compteras toujours beaucoup pour moi mais seulement voilà, je ne peux plus continuer comme ça. Je ne peux pas continuer de te courire après chaque fois que tu le désires, je ne peux pas toujours répondre présent à tes appels, je ne peux au final tout simplement pas te donner ce que tu attends de moi. Je ne peux t'accorder l'exclusivité de mon attention et quand bien même je le pourrais, je ne pense pas que ce serait une bonne chose. Il faut que tu apprennes à ne pas vivre par moi. Que tu vives par toi et pour toi.

Je ne pouvais plus faire comme on faisait enfants, accourir dès qu'elle m'apellait, lui courir après dès qu'elle m'énervait, la consoller quand elle pleurait, rire avec elle quand elle riait. Nos chemins se séparaient et il faudrait l'accepter.

Sianna... J'aimerais que tout soit simple mais ce n'est pas le cas. La preuve a été faite, les choses ne se déroulent pas toujours comme on l'aurait espéré...
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Dim 30 Mar 2008 - 12:15

Pourtant, elle tu lui cours sans arrêt après ...

Ne se rendait-il pas compte de ce qu'il faisait ?


Je la connais depuis à peine moins longtemps que toi. On peut dire que vous êtes des rapides... Mais j'ai pu voir une chose, et pas qu'une fois.

Je pris une inspiration douloureuse, et une petite quinte de toux vint l'interrompre. Ouille, mauvais, ça. Mais il fallait s'y attendre après avoir passé une partie de la nuit dehors et sans manteau. En plus, j'avais ait pas mal d'efforts et j'avais transpiré en portant Cancrass, ce qui m'avait encore plus "refroidie".


Depuis que je suis arrivée, tout ce que j'ai pu observer de vous est qu'elle te mène vraiment par le bout du nez. Je ne te parle pas d'un jugement de femme meurtrie, mais d'une réalité observée de mes yeux.
Lorsque je suis arrivée, elle a très mal prit ma venue et s'est ennervée, alors tu m'as tout de suite refusé asile, mais il a suffit qu'elle dise un mot de gentil pour que tu reviennes aussitôt sur ta décision et me propose de rester. Au salon de thé, elle a fait une sortie tout ce qu'il y a de plus dramatique, jolis mots et claquements de porte à l'appui, et tu n'as même pas écouté ce que je t'ai dit à ce moment là, tu es partis la retrouver, sans plus réfléchir.
Ensuite nous sommes rentrés chez toi, et tu m'as laissé dans le salon, accourant la retrouver dans la salle de bain, malgré l'impolitesse que ça représentais en présence d'une invitée. Lorsque KyOshi et toi sommes parties te retrouver dans la neige, j'ai enlevé mon manteau et te l'ai mis pour que tu te réchauffe, et elle s'est contentée de te porter avec moi. Et puis je suis tombée malade, j'ai fais ce que j'ai pu pour dissimuler ma faiblesse, mais tu as vu que je me suis évanouie, tu as senti mon front brûlant. Puis KyOshi est arrivée, à de nouveau fait une sortie digne des plus grandes actrices, et tu es partis aussi. Pas forcément pour la rejoindre, mais tu l'as suivie dehors.
Et qu'étais-je, moi ? Tu n'as même pas eu un soupçon de gratitude vers moi, qui me suis mise en danger pour toi. Tu l'as suivie. Encore. Sans plus te poser de questions. Tu ne m'as même pas remercié, tu as accouru vers elle.


J'eus un petit rire grinçant

Je n'irais pas jusqu'à dire que tu as remué la queue, ça serait mal-venu.

Alors je te le dis, ce que je vois c'est un chien et sa maîtresse, pas un couple de fiancés.

Mais de toute façon, l'amour rend aveugle, n'est-ce pas ? Alors tu ne vas pas me croire, tu vas trouver des tas de choses pour justifier ça, me dire que je te juge sans raison, puis retourner te boucher les yeux et les oreilles auprés d'elle.
Mais je ne te juge pas Cancrass. Je me contente d'observer.
Et pour te dire la vérité, je suis consternée.


Mais il ne m'écouterais pas, je m'en doutais bien. Il avait les yeux trop pleins de KyOshi. Leur bonheur était trop neuf pour qu'il puisse commencer à se poser des questions. C'était dommage. Il allait se marier avec elle sans attendre de la connaître un peu, perdre quelques années de sa vie avec elle, et peut-être un jour se rendrait-il compte de se qui se passait.

Je ne vois pas ce qu'on pourrait se dire de plus. Quoi que je dise, tu ne m'écouteras pas, car je ne pourrais m'empêcher d'insulter la sainte KyOshi. Peut importe le nombre de fois où je te rappellerais ce que j'ai fais pour toi, tu ne me remercieras pas, car ce que KyOshi a fait te paraît cent fois mieux. Même si maintenant tu me disais merci, je ne te croirais pas, car ça ne serait pas sincère.
Je ne suis plus une enfant, Cancrass. Et pourtant tu continue à me voir et à me parler comme telle. Que faudrait-il donc que je fasse pour que tu m'aimes et me respecte pour ce que je suis, et non ce que j'étais ? Non, ne dis rien. Je sais ce que tu vas dire : "Accepte mon choix, et patati et patata".


Une nouvelle quinte de toux, moins discrète, vins m'ébranler.




Je te souhaite bien du bonheur, et surtout beaucoup de chance. Mais avant de te laisser, je voudrais te poser une question :
est-ce que, depuis que vous êtes fiancés, tes amis ou tes connaissances ont cherché à vous inviter chez eux, à boire un thé ou ce genre de chose... Ou bien est-ce qu'il vous ont un peu... comment dire... évité ?
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 5 Avr 2008 - 1:29

Nombre de fois j'avais sentis un bouillonnement monter en moi et provoquer l'élan qui aurait pu me pousser à la giffler. "Elle te mène vraiment par le bout du nez", "ce que je vois, c'est un chien et sa maîtraisse", "la sainte Ky0shi", "je ne te croirais pas"... Tant de phrase que j'aurais volontier cloturées par une giffle la marque qu'aurait laissée Sianna dans la neige mais voilà. J'étais juste trop gentil ou trop bête de la laisser m'insulter de la sorte. A l'entendre, je n'étais plus qu'un être servile enchaîner à une femme dominatrice et manipulatrice qui n'avait pour seule ambition d'étendre son emprise jusqu'au plus profond de mon être. Pire encore, d'après Sianna, elle était déjà parvenue à ses fins...

Sans doute vas-tu me dire que c'est l'aveuglement qui me fait te dire ça mais tu te trompe. Elle a enfin été capable de m'aimer pour de bon et de me faire enfin comprendre ce que pouvait être l'amour. Bien loin du sentiment de soumissions que tu décris, c'est quelque chose de bien plus fort, de bien plus beau et de bien au dessu de tout cela. Quelque chose que tu ne semble pas comprendre, ne pas même parvenir à concevoir. Elle m'aime pour qui je suis et non pour l'attention que je lui porte. Elle m'aimera quoi que je choisisse et où que j'aille. Elle n'avait rien à gagner en restant ici à mes côtés et pourtant elle l'a fait ! Je te regarde aujourd'hui et je ne vois plus qu'une femme cherchant à récupérer sa gloire perdue. La vérité c'est que tu es tout simplement jalouse que je puisse regarder une autre que toi. Je ne veux plus te ménager, je ne veux plus être le parfait petit Cancrass qui te suit partout car ça ne serait qu'à ce moment là que je deviendrais le chien que tu sembles voir en moi. Tu ne me crois peut-être pas mais j'ai vraiment trouvé ici ce que j'étais venu chercher. J'ai trouvé un maître et une place au temple, je ne souhaitais alors rien de plus. J'ai demandé moi-même à Ky0shi de rester auprès de moi, elle qui n'était que de passage et qui avait tout à perdre à rester. Et elle a acceptée. On mène depuis lors une vie épanouie. Je consacre mes journées à mes entraînements et lorsque je ne m'entraîne pas, je suis en mission pour le temple de l'Eau. Ne va pas t'imaginer une seconde que c'est pour Kyoshi que je fais tout ça, tu serais ridicule. J'ai trouvé ici tout ce qu'il me fallait et une femme pour partager le bonheur que tout ceci me procure. Pour rien au monde je passerais par dessus.

De plus en plus, la rage que j'avais ressentis laissait place au bonheur que m'inspirait réellement la vie que je menais ici. Je n'en montrai cependant rien à Sianna qui restait toujours là sans rien dire, attendant que j'ai fini.

Tu me demandes si on a vu beaucoup d'amis, tu es bien drôle... Ca fait un mois que j'ai débarqué en ville, à peine trois jours de plus que Kyoshi. On a pas encore eu l'occasion de lier des liens très forts avec toute la ville mais déjà Kyoshi a ses habitutes au marché et nous avons déjà invitée Zamalia à diner à la maison. C'est elle qui nous a confectionnée les affiches et depuis, on s'entends à merveille. J'ai toujours de bons contacts avec Selenia, ma précédente maître de l'eau malgré que Hank m'ai prit sous son aile pour pousser un peu plus l'entraînement. Oui, je suis mon entraînement sous la tutelle du chef de la nation de l'eau et non, je ne me sens pas particulièrement délaissé par les gens que j'ai eu le temps de rencontrer en l'espace d'un mois en ville. Sur ce point comme sur les autres, tu as faux. Arrête de t'imaginer que je passe à côté de ma vie alors que tu sembles avoir pour seule ambition de me la gâcher en m'empêchant de vivre toutes ces choses merveilleuses qui m'arrivent !

Cette fois, j'avais laissé de côté toute diplomatie et avais déchargé sur elle toute la rancoeur qu'elle m'inspirait. Bien qu'elle restait à mes yeux une femme pour qui j'éprouvais énormément d'affection, je ne pouvais, sur le moment, lui pardonner la moindre de ses paroles.

Aujourd'hui, je t'ai parlée comme à une adulte. J'espère que tu en es satisfaite..
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 5 Avr 2008 - 16:13

Je poussais un soupir résigné. Oui, j'étais arrivée beaucoup trop tard.

Tu me dégoûte.
Oui, je suis jalouse, je suis jalouse à en crever, et c'est d'ailleurs ce qui vas m'arriver très certainement si je ne trouve pas bientôt un médecin. Mais tu t'en contrefiche, hein ? Tout ce qui compte pour toi, c'est ton joli petit nuage rose avec KyOshi.


Je devais cesser de me mentir à moi-même. En réalité, je bouillais de rage quand je voyais la désinvolture avec laquelle il me traitait, moi qui m'étais mise en danger pour lui. Je voulais qu'il me remercie, je voulais qu'il se traine à genoux à mes pieds pour se faire pardonner de ne pas avoir remarqué ce que j'avais fais pour lui. Mais pourquoi je tenais tant à ce qu'il me remercie ? Après tout, j'étais bien vivante et pas franchement agonisante, juste souffrante. Mais il n'avait rien vu, cet ingrat, et je voulais qu'il comprenne ce que représentaient pour moi de simples remerciements : la certitude de ne pas m'être mise en danger pour rien.

Je m'avançait brusquement vers lui, saisis sa main, lui arrachais son gant, et plaquais sa main nue sur mon front. Mon visage était très prés du sien, pour qu'il puisse voir enfin mes cernes profondes et mon teint pâle.


Alors ? Tu sens mon front brûlant ? Tu vois mes cernes et ma fatigue ? Regarde moi, Cancrass, et dis moi si je n'ai pas raison d'être ennervée alors que tu n'avais rien remarqué de tout ça ?

Ma voix était rauque, ma gorge me brûlait.

Tu ne veux plus me ménager ? Mais tu ne l'as jamais fais, mon pauvre Cancrass, si désireux d'être gentil avec tout le monde. Pourtant, tu as été cruel avec moi, et bien plus que cruel car tu t'en rendais à peine compte, trop obnubilé par ta petite personne pour voir combien tu me faisais souffrir. Tu as passé ton temps à ça. J'ai cru toucher le fond quand je t'ai retrouvé en compagnie de cette femme, mais je me trompais.
Tu m'as redonné une lueur d'espoir en répondant à mon baiser, ce qui m'as donné le courage de te porter sous la neige, et puis tu m'as enfoncée encore plus bas en m'annonçant que tu me préférais KyOshi, alors que j'étais assise devant toi, faible et vulnérable. Tu as passé ton temps à remuer doucement le couteau dans la plaie, avant de me crucifier complètement.


Avant même de m'en rendre compte, je m'étais jetée dans ses bras, et pleurais à chaudes larmes. Je déversais sur lui toute ma peine, à gros sanglots ininterrompus, sans pouvoir me résoudre à le lâcher, même si j'avais honte de ma faiblesse. Entre deux sanglots, je réussis à articuler :

S'il te plait, serre moi dans tes bras, j'en ai tellement besoin... S'il te plaît, rien qu'une fois... S'il te plaît, une dernière fois ... S'il te plaît....
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Dim 6 Avr 2008 - 0:17

De la voir jetée dans mes bras, si vulnérable, je n'avais plus le coeur à la rejeter. Je fis venir un peu d'eau autour de mes mains avant de les poser sur sa tête et sur son dos. Je fis vibrer l'eau autour de mes mains comme le faisait la guérisseuse au village. C'était la première fois que j'essayais mais je sentais que j'y arriverais. Je sentais Sianna contre moi, désemparée, sanglotante comme l'enfant qu'elle fut. A travers l'eau que j'avais appliqué sur elle, je sentais combien elle était chamboulée intérieurement et quel chaos faisait actuellement rage. Toutefois, au bout de quelques minutes, elle se calma un peu. Ses sanglots s'espassèrent petit à petit et finirent par s'évanouire dans mon torse. De mes mains, je sentais comme des noeuds se dénouer en elle. Je l'écartai un petit peu de mon torse pour pouvoir lui parler un petit peu et d'une voix douce.

Bien que ça ne change rien à ma décision, je n'ai pas envie d'être désagréable avec toi. Allons prendre un thé et parlons sur une note plus détendue, ça nous fera le plus grand bien.

Nous nous sommes donc dirigés vers le salon de thé de la place, celui-là même ou nous étions venus deux jours plus tôt.


Du plus profond de moi, une pensée s'envola vers Ky0shi, plongée dans le coma, entre les mains expertes de la guérisseuse du quartier. Je ne l'oublirais pas et ne la ferais plus souffrir. Pour l'heure toutefois, je devais un peu m'occuper de Sianna comme elle l'avait fait pour moi la veille. Elle avait au moins raison sur ce point là...
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Mer 9 Avr 2008 - 13:38

Un peu après m'être assise à une table, en face de Cancrass, je sentis que j'avais fais une grosse erreur en le suivant dans ce salon de thé. Maintenant qu'il était de nouveau gentil et doux avec moi, ma colère fondait comme neige au soleil, et je savais que le moment où je le supplierais de me revenir était proche. Mais je refusais de m'abaisser à le supplier, pas après tout ce qu'il m'avait fait.
Je l'observais du coin de l'oeil, et vit qu'il avait la tête ailleurs, les yeux dans le vague. Il devait probablement penser à KyOshi. Elle serait toujours entre nous, et elle l'aurait été même s'il m'avait choisie, car il aurait probablement passé sa vie à se demander ce que ça aurait pu être, tandis qu'il a pu m'abandonner sans soucis ni regrets et aller la couvrir de mots doux le coeur léger pendant que je sombrai dans le désespoir.
Je pense qu'il l'aurait suivie, si elle avait pris ses affaires et était partie comme je l'ai fait.

Je secouais la tête pour chasser ces idées de mon esprits, mais rien n'y faisait. Il suffisait que je regarde le visage de Cancrass pour apercevoir l'ombre de KyOshi flottant dans ses yeux. Mais comment pouvait-il me reprocher d'être jalouse ? A ma place, il l'aurait été, j'en étais sûre.

Non, j'avais fait une erreur en revenant avec lui dans ce salon de thé. Déjà, je me sentais prise d'une envie irrépressible de me jeter à genoux devant lui et de l'implorer de revenir sur sa décision.

Le serveur arriva et voulu prendre nos commandes. Sans même regarder Cancrass, je lui répondit :


Désolée, monsieur, mais il n'y a qu'une chose que je désire, et plus personne ne peut me la donner.

Devant le serveur médusé, je me levais, et regardais tristement Cancrass.


J'ai fais une erreur en venant ici. Si je ne pars pas maintenant, je ne vais plus pouvoir me retenir de te supplier de changer ta décision. Va la rejoindre, homme ingrat.

J'avais dis ces derniers mots d'un ton tendre, puis je me penchais vers lui et déposais à nouveau un baiser sur sa tempe, avant de prendre mon sac et de partir. Sans me retourner une seule fois, je laissais couler mes larmes et partit, en espérant ne plus revoir Cancrass.
Cependant, je ne lui avais pas laissé le temps de compléter notre adieu. Je voulais qu'un jour il pose de nouveau son pouce sur mon front, et qu'alors je puisse le regarder sans voir KyOshi dans ses yeux. Mais tant qu'elle y serait, je ne voulais plus jamais le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Jeu 10 Avr 2008 - 13:41

J'étais resté assis à ma place dans le salon de thé. Le regard dans le vague. Sianna était partie mais cette fois sans qu'il y ait le moindre coup de tonnère. C'était comme si elle avait calmement disparue sous l'eau, ne laissant derrière elle que l'échos de ses paroles avant de se fondre avec la mer. Le serveur était bien venu quelques fois me demander de passer comande mais j'avais jusque là simplement hoché de la tête lorsqu'il m'adressait la parole. En désespoir de cause, il m'avait apporté une théière de thé vert en espérant que j'y goute et que je la lui paye. J'avais bu mon thé longuement, comme si chacune des tasses était ma première. Sianna était partie et cette fois-ci, je n'avais pas cette sensation de déchirure mais juste un trou. Comme si son départ avait créé en moi un vide. Un vide que je tentais de combler petit à petit, tasse de thé par tasse de thé. Au bout d'une grosse heure, je me rendis compte que le temps poursuivait son court. Je me suis également souvenu que pour Ky0shi, il s'était arrêté. Je me levai, laissai une pièce sur ma table et partis en direction de la maison. J'y trouvai la guérisseuse auprès de Ky0shi qui était installée dans le lit. Elle avait sur le côté de la tête une énorme bosse.

C'est pas joli joli, le flux d'énergie Yin a été totalement désychronisé de son flux Yang. Elle risque de rester dans son sommeil pendant un bout de temps. Il faudra lui prodiguer tes soins aussi souvent que possible. Elle ne mourra pas mais il faut tout faire pour qu'elle se réveille. Si ses énergies restent bloquées trop longtemps, ça pourrait ressurgir brusquement et être très douloureux pour elle...

Je prendrais soin d'elle aussi longtemps qu'il le faudra, merci d'être venue si vite.

Elle me fit simplement signe puis s'en alla sans rien demander. Quant à moi, je restai au chevet de Ky0shi, perdu dans mes pensées. J'avais, je pense, fait ce qu'il fallait. Les choses étaient claires avec Sianna tout comme avec Ky0shi. Je ne dirais pas que ça ne sera bientôt qu'un lointain souvenir. C'est une partie de moi avec laquelle je devrais dorénavent vivre. Je sentais toutefois qu'avec Ky0shi, on parviendrait à dépasser tout cela et à vivre une vie heureuse.

"Tu resteras ancrée dans ma mémoire Sianna..."

Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Jeu 10 Avr 2008 - 13:57

J'ouvris les uex, péniblement, la lumière me fesait mal, tout près de moi il y avait cette homme, il me tennais, la main. J'avais beaucoup de misère a bouger, je me sentait lourde,...
Combien de temps avais-je dormi.!??
Mais quand je bouga moindrement, je reveilla quelqu'un a coter de moi! Quand il me vis, il me sourit et me pris fort dans ces bras, il répétait des chose, mais j'Avas du mal a les entendre, puis une fois que j'eu retrouver quelque forte pour ouvrir la bouche je lui dit tout bas..

Bonjour, on se connait??.. sinon Qui es-vous!?!.....


Ces mot on eu pour effet de lui donner un air effrayer, il parlaist beaucoup rtop vite, je n'arrivais pas a comprrendre ce qu'il voulait...


Pardonnez moi monsieur, je ne vous connais pas, et j'ai de la difficulter a comprendre ce que vous me dite, et j'ai un de ces mal de crane....


Il me donna un verre d'eau une oreiller, il voulait que je me sente bien, mais moi je me sentait bizarre, ces comme si j'avais oublier quelque chose d'important...

Pardonnez moi encore étranger, mais je me demandais... Quelle est mon nom.....

IL devint blanc comme la glace, il me prit par la main et me dit que je m'appelais Ky0shi, il me montra meme une photo de lui et moi...


Somme nous, frère & soeur ?, Amis, connaissances. dite moi!

Je crois que plus j'ouvrai la bouche et plus je le decouragai, il me demanda de me reposée et qu'en temps voulu je serai!
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Jeu 10 Avr 2008 - 18:50

J'avais tourné en rond pendant un moment, hésitante, puis j'avais finalement décidé d'aller affronter KyOshi, mais surtout d'aller m'excuser auprès d'elle. Je lui devait des excuses, même si elle me donnait envie de vomir.

Je m'approchais de leur maison, pour la dernière fois, ou au moins je l'espérais. Je passais la tête par l'encadrement de la porte.


Euh ... KyOshi ? C'est moi, Sianna ... Ecoute, je suis venue pour te présenter mes excuses. Je m'en veut d'avoir débarqué, comme ça, et ...


J'aperçus soudain KyOshi, qui avait l'air égarée, et avait une bosse phénoménale sur la tête. Cancrass était à côté d'elle, très pâle. Je me précipitais devant elle, me mis à genoux et lui pris les mains.

Oh, KyOshi, je suis tellement désolée ! Je te le jure, je ne voulais pas que tu sois blessée ! Je m'en veux terriblement.

Des larmes coulèrent de mes yeux. Je me sentais atrocement coupable. Cancrass semblait à peine m'avoir remarqué, mais il devait probablement avoir des envies de meurtre en me voyant.

Je suis vraiment désolée, KyOshi, vraiment... Je ne voulais pas te blesser, je ne pensais pas que tu serais derrière la fenêtre au moment où j'ai lancé cette boule de glace.
KyOshi, pardonne moi... J'étais venue te faire des excuses de toute façon, mais j'étais loin d'imaginer que je t'avais fait autant de mal ... Je m'en veut terriblement.


Je me courbais à moitié en me préparant à l'explosion de colère qui n'allait sûrement pas tarder à me tomber dessus. Elle devait être très en colère...

Je suis tellement désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Ven 11 Avr 2008 - 1:32

euhm... Bonjour, mais pourquoi pleure tu??, on se connait??.. je ne comprend pas vraiment ce que tu me dit, pleurer et parler en meme temps, ces pas la meilleure facon de parler,!
Donc si tu connais ce nom que tous me donne, ces que l'on se connait ! Est-tu une amie, une soeur, une voisine ?!!!!


Elle stoppa net, ces larme, regarda Cancrass, et me regarda a nouveau. Elle ne comprenait vraiment pas trop ce qui arrivai....


Si vous voulez prendre un siège je vais faire on possible pour me souvenir de vous!, Je suis désoler, ne pas me souvenir de vous, j'ai une bonne sur la tête et le jeune homme ici présent crois que ces peut-etre sa qui fait en sorte que je me souvien de rien!!

Allon sécher vos larme et parler moi de vous!, pourquoi pleurez-vous??
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Ven 11 Avr 2008 - 10:22

Submergée par la culpabilité, je m'assis sans même regarder Cancrass. Je n'osais pas croiser son regard. Avant qu'il n'ouvre la bouche, je commençais à parler d'un ton désolé.

Je suis Sianna, je pense que je dois t'expliquer ce qui se passe car c'est à moi que revient la culpabilité, pour ta perte de mémoire.


Je fermais les yeux un instant, retins mes larmes, et dis :

J'ai lancé une boule de glace par la fenêtre, et tu l'as manifestement prise de plein fouet à l'endroit où il y a cette grosse bosse. Il semblerait que ça t'ait fait une assez grand choc pour te faire perdre la mémoire... Je suis vraiment navrée, je ne voulais pas te blesser.
Je pense que c'est à Cancrass de t'expliquer ce qu'il y a entre vous.


Je fermais les yeux et me massais les tempes, car mon mal de crane était revenu, plus fort que jamais. Mes main tremblaient légèrement, et je n'osais pas croiser le regard de Cancrass, surtout pas. Je savais ce qu'on pouvais ressentir lorsque la personne que l'on aime vous oublie, et ça devait être bien pire si ce n'était pas intentionnel de la part de cette personne. Il devait probablement souffrir atrocement, mais ça serait mal-venu de ma part d'essayer de le réconforter maintenant.

Je m'obstinais à regarder mes mains, maintenant posées sur mes genoux, et attendit, sachant que j'allais entendre inévitablement une émouvante et insupportable déclaration d'amour de Cancrass. Mais je n'avais ni l'envie ni le droit de protester, ou de me boucher les oreilles, pas après tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Mar 15 Avr 2008 - 17:24

J'étais resté au chevet de Ky0shi. Sianna était entrée, visiblement pour venir présenter ses excuses. Elle semblait vraiment désemparée d'être à l'origine du trouble de Ky0shi. J'aurais sans doute bien aimé mais je ne pouvais pas me résoudre à lui en vouloir, elle n'était pas responsable du traumatisme de Ky0shi. Tout ne se serait sans doute pas passé ainsi si j'avais su être clair dès le départ. J'essayais de garder le sourire, de continuer d'être le Cancrass de bonne humeur et toujours rayonnant. Je ressentais toutefois un coup de poignard à chaque fois que je voyais se poser sur moi le regard vide d'expression de Ky0shi.

Je suis là et je prendrais soin de toi aussi longtemps qu'il le faudra. Sache simplement que je ne souhaite que ton bien être...

Je tournai la tête vers Sianna et lui adressai un sourire empreint de tristesse.

Merci d'être venue. Je vais maintenant lui administrer ses soins, ça ne sera pas bien long.

Je pris de l'eau d'une vasque posée près du lit et la mit autour de mes mains. Je posai mes mains sur les tempes de Ky0shi et fis doucement vibrer l'eau autour de mes mains.

Ca devrait te soulager un peu, remettre de l'ordre...

Quelques minutes plus tard, Ky0shi avait le même regard étonné que précédement. Je me sentis à nouveau tomber de haut mais me promis de continuer quoi qu'il arrive.

Je vais nous préparer un thé, mais si tu préfère partir, je comprendrais...
Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Mar 15 Avr 2008 - 23:10

les visages restait sans nom ...
leur paroles qui parlais de moi restèrent étrangèrent....
Qui suis-je ....
Qui étais-je.......

Ils était gentil, les 2 voulait m'aider, les soin prodiguer par cette homme Cancrass me relaxère je m'endormi.....


A mon réveille il était a coter de moi et cette femme dormais sur une chaise un peu plus loin , je me leva discretement je sortie de la pièce pour explorer un peu les environs! , il y avait un beau salon et une charmante cuisine, par la fenetre on pouvais voire des chsoe blanche tomber, j'ouvrir une porte, et me glissa de l'autre coter, je frissonna, il fesais bien froid, mais en petit bas, il y avait des raison de geler.

Je me mis un peu plus loin. et je monta les bras vers le ciel et commenca a tourner sur moi meme comme si je voulais toucher a tout ce qui tombais, ces alors que cette homme Cancrass sortie et me serra avec une couverture et me rentra dans la maison...


Désoler si j'ai fait quelque chose de mal, je trouvais cela si beau...

IL me sourit et me montra le fauteuil, je m'assis donc, et il partie nous chercher une tasse de thé.

tout 2 a siroté leur boisson chaude, pas un mot ne sortait.le silence était pesant...

Pardonner moi, mais euh, je pense que je vais vous laisser, j'ai la tête qui m'élance.

il ce leva et m'aida a retourner dans le lit.!
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Mer 16 Avr 2008 - 10:31

Je me réveillais, surprise. je ne me souvenais pas m'être endormie. Je vis Cancrass qui amenait KyOshi se coucher... Elle semblait si égarée, ça me faisait de la peine pour elle. Je souris en pensant que quelques heures plus tôt je rêvais de la voir souffrir mille morts.

Cancrass revint de la chambre où il avait couché KyOshi, et je restais un moment à le regarder sans savoir quoi dire. Finalement, je pris sa tasse de thé et la lui mis dans les mains.


Tiens, ça te fera du bien.

J'hésitais un moment, puis lui dit :


Je suis vraiment navrée. Je... Je ne voulais pas ça.


Je lui fis un pauvre sourire et tentait une petite plaisanterie


Dans mon rêve, il y avait un grand combat final avec KyOshi, avec une belle musique héroïque dans le fond, un beau crêpage de chignon, et la gagnante gagnait ton coeur.

...

Non, c'était pas drôle.



Je passais mes mains fraîches sur mon front, poussais un soupir de contentement (pour la fraîcheur, hein, pas pour l'amnésie de KyOshi !) et fermais les yeux un moment. Quand je les rouvris, Cancrass ne semblait pas avoir bougé.

Je me sens responsable, alors je resterais ici le temps que KyOshi aille mieux, puis je m'en irais. Je t'aiderais à lui faire retrouver la mémoire.

Dans quoi est-ce que je m'embarquais ?! J'allais aider mon amour perdu à retrouver son amour perdu... Je devais être un peu masochiste, en fait...

Si ça te dérange que j'habite ici, j'irais à l'hôtel, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Cancrass
Ancien(ne)
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 323
Date d'inscription : 24/10/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Mer 16 Avr 2008 - 18:52

Aussi bizarre que cela puisse paraître, j'étais heureux que Sianna soit présente. Sa présence me réconfortait au travers de cette épreuve des plus douloureuses. J'étais content qu'elle soit venue pour se demander pardon, par dessus tout, j'étais heureux qu'elle ne profite pas de l'occasion pour tenter de me récupérer. Elle aurait put mais elle avait eue la délicatesse de n'en rien faire. J'esquissai même un léger sourire un peu tendu lorsqu'elle plaisanta au sujet de son rêve.

Reste ici tant que tu veux mais ne te sens pas coupable pour Ky0shi. Les desseins des esprits sont parfois bien mystérieux mais sache que je ne te tiens pas responsable pour ce qui est arrivé à Ky0shi.

En prononçant ces mots, je sentis le noeud que j'avais depuis un moment en travers de la gorge tenter de ressortir en forçant le passage. Je réprimai ce sanglot en buvant une gorgée de thé. Je regardai le fond de ma tasse et y vis quelques feuilles tournoyer dans le fond. Je plongeai mon regard et mon attention dans cette douce contemplation. Quelques minutes plus tard, je relevai la tête et me rendis compte que Sianna m'observait, un air désolé sur le visage.

Tu pourras prendre la deuxième chambre, je dormirais sur le canapé. Je suppose que je ne devrais pas m'imposer à Ky0shi quand elle est dans cet état, je ne lui ai pas dit qu'on était fiancés...

Soudain, je sentis une nouvelle bouffée d'émotion me submerger. Oubliant tout le reste, je me ruai dans les bras de Sianna et me mit à y pleurer à chaude larme. J'étais la tête réfugiée dans le creux de son épaule, dans un total oubli de moi-même. J'avais de nouveau huit ans et me réfugiais dans les bras de Sianna lorsque le chagrin me submergeait. Je la serrai de toute mes force, laissant aller mes larmes après un petit moment, elle posa sa main sur ma nuque, ce qui provoqua un hoquet qui succéda à une nouvelle dose de larmes...
Revenir en haut Aller en bas
Sianna
-
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 50
Date d'inscription : 06/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Jeu 17 Avr 2008 - 11:17

Je serrais Cancrass dans mes bras et le berçais doucement, en lui murmurant des paroles réconfortantes.

Je serais toujours là pour toi. Ne t'inquiète pas, tout vas s'arranger. Tout ira bien...

Le voir souffrir comme ça me fendait le coeur. Alors qu'il commençait à se calmer légèrement, je lui fredonnait d'une voix douce le refrain que je lui avait chantée il y a longtemps, quand nous étions enfants. À l'époque, il s'était moqué de moi, me trouvant mièvre, mais je pensais que maintenant ça pourrait le réconforter.

Si tu es triste et que tu pleures,
Viens te reposer sur mon coeur,
Je serais toujours là, à présent,
Car je t'aime, maintenant.

Si tu es blessé, épuisé,
Je te prendrais dans mes bras et te soignerais
Je te laisserais te reposer,
Car je t'aime, tu le sais.


Je pris une inspiration, et inventais un dernier couplet :

Et si une autre prend ton coeur
Et te donne le bonheur,
Je te laisserais partir,
Car je t'aime à en mourir.


Je continuais à le bercer, et essuyais une larme sur ma joue, tout en m'autorisant un petit sourire. Décidément, je n'avais pas perdu la main lorsqu'il s'agissait d'inventer des poèmes.
J'avais trouvé les deux premiers couplets dans un livre de ma mère, il y a longtemps, et je m'étais dis que je pourrais la terminer, mais je n'avais jamais, jusqu'à présent, trouvé le dernier couplet.

Sentant que les larmes de Cancrass s'étaient taries, je l'éloignait doucement et lui donnais une petite bise au milieu du front. Pour reprendre contenance, je me redressais, et me resservis une tasse de thé, avant d'en coller une autre dans les mains de Cancrass. J'évitais de le regarder dans les yeux, me sentant inexplicablement gênée.


Bon, maintenant réfléchissons... Que pouvons nous faire pour lui faire retrouver la mémoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyora
*
*
avatar

Féminin Age : 31
Messages : 116
Date d'inscription : 20/12/2007

RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour Sam 19 Avr 2008 - 1:02

Pourquoi ces drole de pensée, je me sentait étrangement pas a ma place, comme si je devait être ailleur, je n'avais pas bien entendu leur mot échanger. Je me leva discretement, il avait beau être dans un piece a coter je voulait savoir ce qui se passait.
Quand j'entrouvie la porte discretement je je Cancrass dans les bras de Sianna, voila, je venait de comprendre, j'avais déranger leur amour!

Je referma discretement la porte ,et regarda autour de moi, je mis botte et veste,je leur laissa un message.....


Vous qui êtiez la mon réveille, vous donc le visage m'échappe.. j'ai vue combien vous vous aimez, j'ai bien appercu le dérangement que je vous ai causez, sachez que je suis reconnaissante de ce que vous avez faite.

Adieu



Je réouvra la porte de ma chambre tout aussi silencieux que tento, je vis une porte au fond, je me glissa alors dehors.


Un vent froid me foutait le corps, certe je ne portait pas beaucoup de vetement mais j'avais mis ce que j'avais pus. Alors que déhanbulait dans les rue, un homme m'intercepta...

Ah Ma ptite kyoshi, que fait tu si peux couverte par un temps pareille, tu risque de devenir un bloc de glace.Allez rentre!

Je vous remerci, mais non.. je ne peut pas...

Mais voyont, depuis quand tu me dit VOUS!?!?! Allez rentre!

Il me prit par le bras, mais j'eu si peur de ce visage inconnu que je me débata pour qu,il lache prise, ainsi je jetta l'homme par terre et partie a la course!

Je courru pendant 15 bonne longue minute ...Arriver devant une sorte de temple, ou il y avait de gigantesque porte, je descida de me glisser a l'interieur.
Un silence régnait a l,intérieur, je me faufila dans l'ombre pour suivre mon instinct.

Je franchi plusieurs porte qui m'apporta dans une sorte de couloir étrange, j'entendais des voix qui venait d'au dessu de moi, je suivi donc le long du tunelle, il m'apporta dans une étrange salle, ou il y avait des dessin, on aurai cru une histoire.... puis ces alors que les voix ce rapprochèrent de moi, je me glissa derrière un rideau et espera ne point me faire remarquer!

Vous savez, j'adore venir dans ce lieux sacrée pour parler avec vous seinsei! imaginer que seul quelque grand maitre de l'eau on pu comptempler cela, je me sens honorer a chaque fois!

Ah rare son ceux qui peuvent ....

Avez vous entendu ce bruit......je crois que nous ne somme pas seul!!!


Ah non j'avais réussi a faire du bruit.. que faire. je les entendais venir dans ma direction... fuir ou mourrir.... un lieux sacré, j'Avais rentrer dans un lieu sacree..Tant pis.. je choisi la fuite...

Des que je sortie de ma cachette les 2 hommes commencerent a m,interpeler, mais pas le temps de m'arreter, Ces alors que je me senti pris au piege, quelque chose m,empechait d'avencer... je remarqua...que mes pieds avait piger dans de la glace........Je dois me libérer...Alors sortant de nul part, quelque projectile de pierre frappa les 2 hommes et j'eu la force pour me sortir de la....

Je courrait encore et encore dans tout ces tunnelle qui ce ressemblait toute... Je pris a gauche , en haut et ensuite a droite...Mais ou était donc la sortie. Jarriva finalement a une porte qui donnait sur une muraille de cette ville.. je continua ma course, quelque garde m,interpella ,pas le temps.... on essya a nouveau de me stopper et quelque morceau de glace me fire basculer du coter exterieur de la ville, heureusement pour moi je tomba dans un banc de neige. je me secoua et recommenca a courrir..loin....loin....TRES loin de cette ville..

Appeurer et ne cconnaissant aucune place ou aller je marchai droit... mais je commenca vite a me fatiguer... j'avais froid et faim....De mes derniere force je me laissa ecrouler par terre, si j'aurai une abris j'aurai pus me rechauffer....
Et encore une fois une force quelqu'onque leva de la terre des morceau de roche qui formère une sorte d'abris...je me glissa a l'interieur au meme moment ou une tempete de neige commencais!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Nouvel amour

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Le Nouvel amour de Coccinelle:
» Nouvel amour/Alphonse BEAUREGARD
» Un nouvel amour pour Régina/Evil Queen ?
» Pour l'amour de Rose ( Cross-over) ( CSI NY/ Doctor Who)
» Bélier - Janvier 2011.
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: