Partagez|

Ba sing se, ville de toutes les rencontres

Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Lun 16 Mai 2011 - 17:40

Cet aventure se passe après les aventures de Eole à Ba sing se (a voir ici ... RP à finir)

Eole étais arrivé à Ba sing se pour défaire un dangereux criminel et maintenant que tout ceci fût enfin terminé, il peut profiter de quelques semaines dans la capitale au frais du royaume qui lui avais généreusement accordé l'obtention d'une maison dans le cercle supérieur !
Eole aurait aimé parler au roi ou à son conseiller Ban gio mais ceux ci n'acceptait les visiteurs depuis un moment, que se cachait-il derrière ces murs ? Personne ne pouvait le dire mais tant que le monde vivait en paix sa ne pouvait guère dérangé notre ami qui ne cessait de répéter que la paix et la liberté sont les seules amours qu'ils convoitent !

Après plusieurs journées de repos sans sortir de chez lui, Eole décida de sortir voir ce qui se passait dans le quartier et ensuite dans la ville, il alla donc se présenter à ses voisins, le premier s'appelait Jong, il alla donc taper à sa porte et dès lors qu'elle s'ouvrit, il commença à parler sans que son hôte ne l'y invite !

Bonjour, je suis votre nouveau voisin pour ces quelques semaines !
Eh bien... Bienvenue à Ba sing se ! Est ce la première fois que vous y venez !
Oui ! La première et j'aimerai quelques conseils et des descriptions des voisins !
Alors, commençons ! Mais d'abord je vous prierai de rentrer.

Eole entra d'un pas léger dans la demeure du vielle homme à la barbe grise. La demeure était d'un calme et d'une propreté, pas comme ce qu'il avais pu faire à la sienne qui est d'un désordre immonde !
Eole s'assis devant une table et le vieillard vint lui amener du thé !

Ici nous serons tranquille, premièrement les voisins sont comme moi, des vieux nobles même si certains sont plus exécrables que d'autres et modestement je vous dis que vous avez eu de la chance de me demander, je suis le plus gentil ^^.
Si vous le dites, mais il n'y a que des nobles par ici ?
Non une jeune femme s'est vu attribué une maison juste à côté de chez vous ! Nous ne connaissons son nom mais elle viendrai de la nation du feu !
Intéressant...
Sinon du point de vue de la ville tenez *lui tend un livre* ce livre vous guidera dans la ville.
Merci beaucoup !
Mais une chose n'est pas dans le livre et sachez y prendre gare !
Qu'est ce ?
Connaissez vous le Dai li ?
Oui de nom, et son chef aussi, pourquoi ?
Ils sont très tatillon donc dans la rue marchez droit quand vous les voyez....et quand vous ne les voyez pas !
Je tacherai de m'en souvenir !

L'homme et Eole burent leurs thés tranquillement, soudain il raccompagna Eole vers la porte et l'invita à revenir quand il le voulait !
Eole fort heureux de la rencontre avec cet homme décida de faire le tour des maisons en commençant par sa voisine de la Nation du feu, qui l'intriguai !
Il avança jusqu'à la porte et toqua trois coups net !

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Lun 16 Mai 2011 - 18:24

Hinaru était arrivée deux jours avant, elle se trouvait maintenant accoudée à son balcon et admirait la vue qui lui était offerte. Elle avait décidée de venir vivre dans le royaume de la terre aprés sa derniére mission . Il lui semblait bien que quelque chose se tramait ici, plus précisement à l'interieur du palais . Elle avait penser aller faire un sondage dans les alentours mais les voisins avait été assez froid envers cette "diplomate" de la nation du feu.

Elle allait devoir se débrouiller seule et décida de descendre se promener dans la vaste ville.

Ba Sing Sae eétait une ville enperpetuelle animation, toujours occupéée par des marchés , des fêtes et apparement quelques bagarres. Elle descendit encore plus bas dans la villeet se retrouva sur une vaste place avec en face d'elle le dojo où se former les jeune maîtres de la terre et à sa gauche, un somptueux salon de thée. L'argent gagnée avec ses missions et son statut de dipplomate le lui permettant, elle décida d'y rentrer. Confortablement installée , elle surprit une conversation tenue par deux femmes d'un certain âge assises à proximitée.
L'une d'elle , la mieux habillée, débattait sur l'omnipresence de jeunes venant des autres nations.

-Ma chére, vous n'étes pas sans savoir qu'apres l'arrivéede cette jeunette de la nation du feu, notre gouvernement à autorisé la venu d'un autre "diplomate" , un certain Eole, originaire de l'une des tribus des nomades de l'air. Je ne vois point l'interet de faire venir tout ces jeunes à moins de ne vouloiraccentuer les tensions déjà existante entre les differentes nations.

Intéressée parce qu'elle venait d'entendre, Hina hésita quelques minutes avant de décider de ne pas prendre la parole pour défendre sa nation et sortit du salon.

Sur le chemin qui la ramenait vers sa nouvelle demeure , elles se demandait en quoi son arrivée était un probléme et à quelques métres de chez elle, aperçut un jeune homme qui se dirigeait vers sa porte. Celui-ci frappa , alors Hinaru décida d'aller à sa rencontre .

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Lun 16 Mai 2011 - 19:15

La porte ne s'ouvrai pas, la personne ne devait soit pas m'entendre soit ne pas être là ! J'entendis soudain un pas derrière moi, je me retourna rapidement et vis une charmante jeune femme, peu musclé, élégante et incroyablement belle.

Il la regarda hébété et souris et il dis quelque chose de particulièrement stupide sur le coup et repartis sur une phrase légèrement plus brusquée !

Bonjour je m'appelle Eole et j'aimerai savoir si vous accepteriez de dîner au restaurant de la Grille du bambou dans la cercle moyen de la cité avec moi....

La jeune femme souris et rigola, Eole partis donc en courant se cacher chez soi ! Il n'oserait plus lui parler après ce qu'il venait de faire >.< " !
Il était aller trop rapidement en besogne ! Elle n'allait pas accepter et surement plus lui parler ! Eole se sentait oppresser et regarda par la fenêtre de chez soi, la jeune fille semblait réfléchir en regardant la maison de Eole qui lui partait se cacher dans une autre pièce de peur d'avoir à faire de nouveau à son visage !

Eole pensait être à la recherche de la liberté suprême mais était ce vraiment cela qu'il recherchait ou était-ce un amour !
Bien sur c'était une information à prendre au conditionnel, Eole ne savait guère ce que pouvait ressentir les gens normaux, il n'avait pas éprouvé de tristesse... ni d'affection... Cela le laisser perplexe !
Il se leva et se regarda dans un miroir pour voir si il était ce que l'on pouvait appeler "beau"...

Il avait une belle crinière, sa peau était lisse, ses yeux étaient étincelants mais quand il s'imaginait la fille qu'il venait de rencontrer.. il ne pouvait plus se la retirer de la tête, il regarda donc de nouveau par la fenêtre et vis la rue vide.
Il laissa passer un râle hors de sa bouche et fis un bond lorsqu'il entendis quelqu'un frapper à sa porte...

__________________________________________________________





Dernière édition par Ban Gio le Mer 18 Mai 2011 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Mer 18 Mai 2011 - 14:08

Hina s'était retrouvée face à un jeune homme assez beau , qui devait avoir 2 ou 3 ans de plus qu'elle etqui était visiblement un des nomades de l'air. Elle était en train d'enregistrer ces informations quand celui-ci , elle apprit à ce moment qu'il s'appelait Eole , l'invita brusquement à dîner.
Prise au dépourvu , elle rigola ceque le jeune homme sembla mal interpreter puisqu'il se precipita chez lui.

Elle le suivit du regard pour savir vers où il se dirigeait et remarqua au passage que c'était son nouveau voisin. Elle détourna son attention du jeune homme pour la reporter sur ce qui la preocuper , les tensions auseins même du gouvernement du royaume de la terre .

Ensuite , elle rentra chez elle et griffona quelques mots sur une feuille pour accepter et remercier Eole des son invitation, en sortant , elle déposa le mots sous la porte du jeune homme puis se dirigea vers le quartier generale presumé du lotus blanc.
En passant dans les ruelles de Ba Sing Sae , elle jugea intelligent de se procurer des vetements moins "nation du feu'' et plus " royaume de la terrre" ce qui pourrait faciliter une éventuelle infiltration .

Arrivée de le quartier generale en question , elle remarqua tout de suite les serveurs de théqui s'affarait devant le quartier générale , elle s'empara donc d'un des plateaux et sedirigea à l'interieur .
Elle pénétra avec presque trop de facilitée à l'interieur et informa ce qui devait servir de receptioniste qu'elle devait menait ce thé en salle de conseil.

Unefoisà l'interrieur de celle-ci , elle pu voir une dizaines d'hommes , regroupés autour d'une table ronde mais seuls trrois semblait vraiment important , tout en faisant le service, elle essaya de capter quelques brides de conversation:

- Je suis certain que la nation du feu à envoyé ses meilleurs espions pour nous espionner, ils doivent nous soupconner , soit nous ne sommes vraiment pas discret , soit il y aun traîtr parmis nous!!
- Une seule habitantes de la nation du feu est arrivée , de plus, d'autres aussi sont arrivés pas seulement de la nation du feu mais aussi des nomades de l'air et des tribus de l'eau ! On ne fait pas d'histoire avec ceux-là . La nation du feu n'est plus ce qu'elle était ! Nous n'avons rien à craindre de ce côté , concentrons nous sur notre projet...

A ce moment, ledirecteur de la maison de thé qui stationnait devant le quartier générale rentra et pris place , il fixa Hinaru pendant un bon moment et lui demanda:
- Est tu nouvelle ? Je ne t'ai jamais vu auparavant , d'habitude ce sont les serveurs les plus experimentés que l'on envoi en salle de conseil.
- Effectivement, je suis nouvelle , j'ai été envoyé en remplacement , lui repondit-elle , Alya n'était pas bien.
-Bien , tu peux disposer.

Elle sortit de la grande salle avant que le directeur ne se rendent compte qu'Alya n'existait pas et était déjà dehors lorsqu'il s'en rendit compte, si bien que les gardes lançés à sa poursuite ne la rattrapérent pas. Elle allait devoir être trés discrete pendant quelques temps.

Un coup d'oeil à sa montre lui montra qu'elle avait déjà une demi-heure deretars pour son rendez vous avecEole , elle se depecha donc d'aller vers le lieu que le jeune garçon lui avait indiqué en ésperant qu'il serait encore là.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Mer 18 Mai 2011 - 18:02

Eole ouvrit férocement la porte, espérant y voir la jeune demoiselle de la Nation du feu ! Il ne vit rien et décida donc de retourner en arrière, s'y lamenter et réfléchir au pourquoi du comment de son plan !
Mais soudain ses oreilles se tendirent, il entendait le bruit d'un papier froissé, soulevant lourdement sa jambe, il s'aperçut qu'un message était sur le paillasson de la maison. Il le prit, espérant que ça soit le papier auquel il pensait, il le déplia et regardât ce qui y étais écrit !

Je ne comprends pas pourquoi vous êtes partis aussi vite mais je vous avoue que votre invitation me tente et m'honore, j'accepte donc de vous retrouver au restaurant que vous m'avez indiqué,excusez moi d'avance si jamais j'arrive en retard.

Hinaru


Eole bondis de joie, étant un maître de l'air il courut partout pour montrer sa joie et son bonheur au fait de cette nouvelle, finissant par être mort de fatigue, il dégringola du plafond et retomba dans le siège du salon...

Que faire maintenant ? Je devrais peut-être me préparer...

Eole regarda autour de lui... Il cherchait des vêtements plus "Royaume de la Terre", il finit par trouver une belle chemise avec un très chic par-dessus installés dans une armoire, il se le mit sur le dos et se regarda dans le miroir et dit tout fort...

Je suis bien content de ne pas m'être fait rasé les cheveux...

Il prit donc un peigne qui traînait par ici et commença son travail, au bout de quelques minutes son travail étant fait il regarda ses cheveux resplendissants !
Puis regardant ses habits, son apparence, il sourit !

Maintenant je devrais aller m'occuper d'aller chercher un cadeau...

Eole sortit donc de sa demeure et commença son pèlerinage à la recherche du cadeau tant rechercher, il mit une demi-heure mais arriva enfin dans les bas-quartiers, celui des artisans !
Il commença à chercher... des chaussures ? Il trouvait cela banal ! Des bijoux ? Il trouvait cela trop matérialiste ! Une Rose rouge sanguin... pourquoi pas mais pas tout seul !

Il acheta donc la rose et chercha un cadeau pour l'accompagner, il entra dans un magasin ou il entendis un homme parlait :

Si vous ne me payez pas, nous détruirons cette endroit et le remplacerons par un commerce qui pourra nous payer !

Eole vit un homme du dai li sortir, il venait de menacer ce commerçant... Le commerçant rentra dans la pièce ou se trouvait Eole et lui demanda :

Besoin de quelque-chose ?
Hum... J'aimerai bien... CECI !

Le vendeur amena une pierre précieuse en forme de flamme:

150 pièces d'or !
Tenez en voilà 300 !
Mais.. Mais... pourquoi ?
J'ai entendu l'homme vous parler ! Payez le donc avec cela !

eole sortit content d'avoir fait une bonne action et d'avoir un cadeau ! Il mit de nouveau une demi-heure à aller au restaurant, une fois arrivé il se mît à attendre Hinaru qui comme lui devait être en retard !

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Dim 29 Mai 2011 - 18:48

Hinaru était parvenue au salon où elle avait rendez vous avec Eole mais ne parvint pas à trouver celui-ci à l’intérieur. Elle s’assit donc à une table et patienta quelques instants. Un rapide coup d’œil aux alentours lui permit de se dire que le salon devait être tenu au moins par un noble. Le mobilier était presque neuf et richement ornés, les murs eux étaient recouvert de tapisseries et de peintures dans un style typiquement terreux.

L’un des serveurs s’approcha d’elle pour perdre un éventuelle commande mais se ravisa au dernier moment et disparut derrière un épais rideau.
Intriguée, Hina se pencha et essaya de distinguer la partie cachée du restaurant mais n’y parvînt pas. Elle sentît à ce moment quelqu’un approcher dans son dos, elle se retourna et se retrouva nez à nez avec le marchand de thé qu’elle avait rencontré quelques heures plus tôt, en usurpant l’identité de l’une de ses servantes pour infiltrer le QG du Lotus Blanc. Avant même qu’elle esquisse un geste, l’homme l’empoigna fermement et l’emmena à l’écart, derrière le fameux rideau.

Elle se retrouva pour la deuxième fois de la journée face aux membres les plus importants du Lotus Blanc, une fois encore réunie à une table en train de comploter contre le gouvernement et de boire du thé. Elle fut conduite à une chaise où elle fut forcée de s’assoir. Tous les hommes présents se tournèrent vers elle et la pièce fut plongée dans un silence tendu pendant au moins dix minutes. L’un des hommes prit la parole :
- Comment une petite écervelée de la nation du feu à telle pu trouver deux fois de suite les lieux de réunion du Lotus Blanc ? Sans compter que tu ne disposer desinformations, et d’aucunes connaissances du milieu.

Hina allait répliquer quand un autre suggéra :

-Il faut qu’elle disparaisse, quelque soit les moyens ou les motifs qui l’ont poussé à obtenir ces informations, elle en sait beaucoup trop pour être relâcher sans nous compromettre.

A ce moment très précis, Hina commença réellement à se sentir en danger, elle reporta son attention sur la pièce, à la recherche d’une solution et ses yeux se portèrent sur une flamme. La soirée était bien avancée, la salle du restaurant était pleine, son projet serait dangereux à mettre en place.

Elle avait encore les mains libres, elle se concentra sur son chi et fit le vide dans son esprit, la flamme située sur un portique à l’abri des regards de ses détenteurs, doubla, puis tripla de volume et devînt rapidement impressionnante. Telle un serpent, Hinaru la fît descendre jusqu’au sol, profitant de la musique trop forte et de la quasi-ivresse des hommes autours d’elle. La chaleur suffocante du feu ne tarda pas à se faire sentir chez les membres du Lotus Blanc.

Enhardie par la proximité du feu, Hina se leva, tout en maintenant la flamme dirigée vers les hommes et se dirigea vers un escalier de service et, juste avant de l’emprunter lança la flamme vers ses détenteurs. Le feu se dissipa juste avant l’éventuelle collision mais cette diversion lui avait permis de s’échapper par l’escalier. Celui-ci la mena sur le toit, elle se rappela de l’existence de son sabre et s’en servit pour trancher une banderole et s’en servir de corde. Elle prît son élan et se retrouva rapidement dans la rue bondée où elle se mit à courir en direction du palais du roi.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Sam 4 Juin 2011 - 19:42

Eole était assis, à sa table, une serviette sur les genoux, des riches habits d'un riche noble du royaume de la terre, Eole regardait de droite à gauche mais il ne vît rien....

Ou était-elle ?

Eole se posait des questions, il regardait attendant se languissant de cette chaise vide en face de lui, lui avait elle posait un lapin ?

Eole attendis une demi-heure en plus quand il décida de partir, cette soirée était gâché et n’amènerait surement à rien !
Il se leva de sa chaise et dit au serveur de débarrasser la table car personne ne viendrait, ayant réservé une table il dût payer les pots cassés de l'emprunt de cet table pendant un temps dont il ne profiterai pas mais ce n'était pas grave l'argent n'était pas un problème alors que l'amour et la trahison lui pesait plus sur le coeur que tout autre chose.

Alors qu'il allait sortir j'ai entendu deux personnes rentraient et parler d'un drôle d’évènement dans la rue, de l'autre côté du restaurant un accident pyrotechnique serait arriver, deux hommes en robes demandaient à tout le monde si quelqu'un avait aperçu une fille...
Eole intriguait alla voir la description de cet demoiselle et fût fort surpris d'apprendre que c'était elle, la fille de la nation du feu !

Eole sortis dans la rue, cherchait de droite à gauche un signe de son passage, il remarqua un morceau de banderole qui partait en direction du palais royal, et vu la trajectoire, la force du vent.... quelqu'un a sauté du bâtiment, Eole était sûr, c'était elle !

Il couru dans les allées mais qui était les hommes en robes ? Dai li ?
il ne ressemblait pas mais Eole n'avait pas plus d'informations, il douterai de tout le monde donc il ne lui restait plus que courir pour la retrouver... IL devait savoir !
Il se dirigeait donc vers le palais en courant, mais arrivé devant il vît deux hommes en robes.

LAISSEZ MOI RENTRER !
Calmez vous monsieur... et partez en arrière le palais est interdit au public le soir par décret de la police culturel de Ba sing se !
Laissez moi rentrer, bandes de chacals !
Monsieur mettez vous sur le côté ou nous vous vous arrêterons !

Ni une ni deux, Eole les expulsa dans les airs, il démolit la porte d'entrée et couru à l’intérieur du palais, il sauta marches par marches !
Il s’arrêta deux secondes et se retourna pour voir si il était suivi, les deux gardes qu'il crût K.O ne l'étaient pas et le poursuivait !
Il allait ouvrir la porte d'entrée du palais quand des mains en pierres le tirèrent vers l’arrière !

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Dim 5 Juin 2011 - 21:18

Après s’être enfuie du restaurant, Hina s’était précipitée vers le palais, elle devait vraiment parler à un dirigeant, prévenir quelqu’un que quelque chose se tramait au sein de l’organisation du Lotus Blanc. Arrivée au palais, elle n’essaya même pas de rentrer parla grande porte, sachant d’avance que son accès à l’intérieur du palais lui serait refusé.

Elle fit donc un détour pour examiner le palais, celui-ci était très bien gardé, des sentinelles, des gardes, des armes prêtent à se pointer sur elle en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, en bref, elle allait vraiment avoir du mal à entrer. Elle pensa faire une diversion par le feu mais les gardes du palais devaient être préparés à ce genre d’attaque ; elle ne pouvait pas rentrer chez elle pour élaborer un plan, les hommes du Lotus Blanc devaient l’attendre.

Elle venait de finir son vingtième tour du palais quand elle aperçut Eole qui venait de faire voltiger les gardes grâce à sa maîtrise de l’air, elle profita de la diversion crée par celui-ci pour emprunter une petite porte, annexe de l’immense porte d’entrée que venait d’emprunter Eole.
Une fois à l’intérieur, elle se retrouva dans une pièce sans aucun meubles, sans aucune lumière ou fenêtre le tout provocant une sensation d’étouffement et de peur assez désagréable. Hina se concentra afin de sentir la présence éventuelle d’une flamme à proximité, elle devina que la flamme la plus proche se trouvait dans la pièce à coté, mais les murs trop épais lui empêchaient faire parvenir cette force jusqu'à elle.

Elle essaya tout de même, elle fit le vide dans son esprit, imagina les flammes vacillantes, dansantes sur les luxueux lustres, puis elle imagina ces mêmes flammes prendre de l’ampleur, grandir encore et encore jusqu'à ce qu’elles atteignent le plafond, prise dans son élan d’imagination, elle imagina ses flammes faire fondre le cuivre des lustres et les lustres s’effondrant sur le sol. Un immense bruit de fracas de verres, de métal la tira de sa rêverie, elle remarqua à ce moment , ses yeux s’étant habitués à l’obscurité , une bouche d’aération, elle l’emprunta et se retrouva donc dans les conduits situé au-dessus de « l’accueil’ et put observer les dégâts qu’elle avait causés.

Comme elle l’avait imaginé, le lustre était bel et bien tombé, sauf qu’il était tombé sur des maîtres de la terre en train de s’en prendre à Eole, le dit Eole qui regardait les vestiges de lustre et de terre qui se trouvait à ses pieds. L’accident avait attirait l’attention d’un grand nombre de personne, ce qui constituait une formidable diversion. C’était le point positif, le point négatif c’était qu’en tombant le lustre avait entrainé une partie du conduit, formant ainsi une sorte de toboggan débouchant juste sur le tas de ruine, après réflexions, Hina se dit qu’elle n’avait pas le choix, elle se laissa glisser le long de la conduite et sauta quelques mètres avant la fin.

Elle reprit ses esprits puis vérifia que personne ne l’avait vu. Seul Eole la regardait et semblait vouloir la suivre, elle lui fit son plus beau sourire mais accompagna celui-ci d’un geste qui injonctait a Eole de ne pas la suivre. Celui-ci fut dans un premier temps étonné puis sembla s’indignait de ce comportement peu chaleureux, ce que Hina ne remarqua pas puisqu’elle se dirigeait le plus rapidement possible vers la salle du trône.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Lun 6 Juin 2011 - 19:37

Alors que Eole rampait pour essayer de résister aux mains de pierres, il arriva jusqu'au centre de la pièce ou il dû arreter de tenter de résister mais soudain un bruit sourd se fit entendre et tout s'écroula, Eole ne comprit rien sur le moment, mais les maîtres de la terre avaient étés écrasés par le lustre... Eole espérait qu'ils avaient survécus à l'éboulement du plafond.
Il attendit sans bouger car après ces quelques minutes de réflexion sur les gardes, il se demandait ce qui avait pu se passer ?
Il regardait donc une sorte de tuyau descendant du plafond vers lui, il entendit quelques minutes après un corps s'installer dans le tuyau pour descendre.

Eole regardait intrigué de connaitre son sauveur, puis il vît de magnifique cheveux bruns arrivait par le tuyau, la magnifique jeune fille releva ensuite ses cheveux et Eole pût s'apercevoir que cet demoiselle n'était autre que son rencart ! Il bondis de joie, s'apercevant que la demoiselle était de nouveau à côté de lui. Il la regarda et se mis en position pour la suivre, elle, ne comprenant pas lui fis signe de ne pas le suivre ! Eole n'était plus vraiment en colère contre la jeune femme mais il n'oublierai pas de lui demander des informations une fois que les problèmes seront arrangés, il ne comprenait pas non plus pourquoi elle ne voulait pas qu'il la suive mais elle se décida rapidement.
Puis elle repartit laissant Eole seul, mais son empreinte faite de chaleur, une chaleur tellement réconfortante était facilement reconnaissable pour le jeune maître de l'air, il se mît donc à suivre cette trace chaleureuse dans le palais sans se presser car maintenant il ne la laissera plus partir.

Il marchait donc tranquillement dans le palais la suivant à la trace, les bruits de pas de la jeune femme étaient audible car le sol du palais fait en marbre était apte à la résonance des pas lourds sur les dalles gravés.
Soudain il n'entendit plus les pas de la jeune femme, il se mit donc à courir dans le dédale de ce palais, le royaume de la terre était fort compliqué sur le point de vue des constructions, Eole n'avait pas l'habitude car quand on vit dans un temple toute sa vie, à la sortie on est un peu sur la touche !
Eole arriva enfin dans un couloir ou il vit la belle de son coeur entourée de maître de la terre ! Toujours habillé en robe, était ce le dai li ?
Eole lança une bourrasque de vent sur les gardes et prit Hinaru par le bras en lui disant de venir et de sortir mais elle ne semblait pas vouloir, alors Eole la regarda d'un air énervé et lui demanda de courir car les gardes s'étaient relevés...


Une course contre la montre se mît en marche, en courant Eole demanda rapidement à Hinaru quel était le problème ?
Elle répondit qu'elle devait trouver le roi puis nous décidâmes d'ouvrir une porte au hasard dans le couloir espérant trouver un endroit où se cacher !
Ils arrivèrent dans un placard à balais, Ils étaient en train de se serrer pour respirer, Eole regarda les yeux de Hinaru et ne pus s’empêcher de sourir alors qu'elle semblait tout de même très stressée...

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Ven 17 Juin 2011 - 14:50

Hinaru profita du silence qui s’était installé avec Eole pour lui exposer les découvertes qu’elle avait fait concernant le Lotus Blanc. Elle lui expliqua donc pourquoi elle n’avait pas pu assister à leur rendez-vous et s’en excusa. Elle lui apprit aussi qu’elle devait impérativement voir le roi, le voir avant les hommes du Lotus Blanc, pour le mettre en garde du complot qui se tramait. Elle sortit donc de la cachette qu’elle occupait avec Eole et entreprit de trouver le chemin de la salle du trône ou bien celui du bureau de quelqu’un qui voudrait bien l’écouter.

Elle se retrouva donc dans un dédale de couloirs, de salles qui lui étaient totalement étranger et regretta de ne pas être resté cacher avec Eole. Elle parvint enfin à trouver le bureau du roi, qui servait également de salle d’audience, elle frappa puis entra. Le roi était bien là, entouré de tous ces conseillers, et de tous les membres du Lotus Blanc.

Voyant cela, Hina comprit que sa parole ne compensait pas celles des membres du Lotus Blanc, elle tourna les talons et partit aussi vite qu’elle le pouvait. En effet, les gardes avait été prévenu qu’une jeune fille de la nation du feu s’était in traduite dans le palais et ils étaient actuellement en train d’inspecter chaque salle, Hina parvint à retrouver la salle où elle s’était caché avec Eole au moment où les gardes entraient dedans.

Ils en ressortirent les mains vides, visiblement Eole avait eu la même idée qu’elle et avait décidés de quitter les lieux. Elle se remit à chercher le chemin de la sortie.
Après s’être totalement perdue dans le palais, elle aperçut un escalier qu’elle crût être celui des domestiques, elle emprunta donc cet escalier et se retrouva dans ce qu’il lui sembla être les cachots.
Elle entendit le rire des gardes, ressentit une vive douleur à l’arriéra du crâne et puis plus rien.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Sam 25 Juin 2011 - 12:47

Après qu'elle ai expliqué son plan à Eole, ce dernier décida de l'accompagner mais lorsqu'ils arrivèrent dans la salle du trône, cette dernière était remplis de gardes, d'agents du Dai li et d'hommes habillés en robe blanche avec le signe du Lotus sur leurs robes... c'était donc eux, les fameux membres du lotus blanc.
Eole courut vite avec Hinaru vers le petit placard où ils s'étaient cachés, une fois à l'intérieur hinaru semblait déconcerté et ils se décidèrent à sortir de ce placard et s'enfuir du palais, Eole sortit le premier en lui disant de sortir elle aussi dans cinq minutes car il allait ouvrir la voie, et si possible discrètement pour que celle-ci puisse sortir en paix.
Il n'y a rien de mieux qu'un maître de l'air pour la discrétion et la tranquillité.


Eole sortit de sa planque et marcha d'un pas tranquille dans le palais, c'était facile d'éviter les gardes, leurs pas résonnaient dans un fracas assourdissant, c'était le seul défaut des sols en marbre de ce palais, car Eole, rêveur comme il est, se demandait si un jour il pourrait faire des figures acrobatiques pour sa belle dans ce palais, il trouvait cette idée fortement distrayante !
Puis arrivé à la sortie du palais sans encombre et sans problèmes, il attendit dans les rues, l'arrivée de Hinaru... Mais elle ne semblait pas venir, Eole commença alors à se questionner..


Hum... sois elle me fait des sales plans, sois elle a un soucis !

Eole refis comme la dernière fois pour entrer dans le palais, et il pensait d'ailleurs que ce dernier était une râpe à fromage et qu'il devrait en faire compte au Roi, car un palais si mal protégé c'est à la limite de l'entendement !
Eole remonta donc les escaliers et fît valser quelques gardes au passage qui risquaient d'ailleurs de donner l'alarme, mais bon je devais retrouver Hinaru qui semblait d'ailleurs attirer les ennuis autant que moi !
Eole couru donc vers plusieurs salles du palais, jusqu'à arriver de nouveau dans la salle du trône !
Il s'était malheureusement trompé et est tombé sur toute la garde du Lotus et du Palais... Ils l'entourèrent tous et là Eole ne pût s’empêcher de sortir une phrase qui aurait pût paraître légèrement étrange dans le contexte.

Heuuuu vous allez bien ?
...
Je vois vous êtes pas très causant !
Qui es tu !?
et vous qui êtes vous ?

Soudain une douleur se fît ressentir dans mes jambes, un des soldats m'avait frappé et m'avait obligé à me mettre à genoux devant un homme en robe, comme celle des autres mais bien mieux brodés et avec une sacoche couleur or qui devait d'ailleurs en contenir !
Il avait une longue barbe blanche et semblait plutôt gentil mais soudain cet air tranquille disparus et me regardant, il s'adressa à ses soldats:

Il va parler, emmener le au cachot en attendant ton envoie dans une salle où tu seras bien moins à l'aise avec mes instruments !

Les membres du Lotus blanc m'amenèrent aux cachots où je reconnus Hinaru inconsciente dans une cellule à côté de la mienne.. j'attendrai son réveil pour qu'on trouve un plan.

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Lun 27 Juin 2011 - 21:08

Hinaru se réveilla une heure, deux heures ou même un jour après, elle n’en avait aucune idée. Sa première réaction à son réveil fut de chercher à savoir où elle se trouvait précisément et ne tarda pas à se rappeler qu’elle était dans les cachots. Les cachots n’était évidement pas chauffés et la vague de froid qui était tombé sur la ville un peu plus tôt ne l’aiderait probablement pas.

Elle avait déjà essayé à plusieurs reprise de faire fondre les barreaux de sa cellule, mais elle était tellement frigorifiée qu’elle n’arrivait même pas à faire vaciller la flamme des bougies, en même temps, elle était dans un cachot, le froid devait être utilisé pour affaiblir les maîtres du feu.
Elle retourna donc sur sa paillasse et constata à ce moment que Eole occupait la cellule à la droite de la sienne, le jeune maître de l’air semblait extrêmement anxieux et fit un bond d’au moins trois mètres lorsque Hinaru l’interpella. Ils se racontèrent leurs captures puis envisagèrent d’élaborer un plan.

Il circulait une rumeur comme quoi lorsque le royaume de la terre possédait des ressortissants des autres nations et que ceux-ci étaient « pénibles », ils les envoyaient sur des navires de guerre, sorte de galère, où ils travailler jusqu’à leurs arrivés dans une nouvelle prison, située sur une île d’où l’on ne pouvait s’enfuir.

Eole et Hina savaient très bien qu’ils finiraient par être interrogés respectivement, il leur fallait donc mettre en place une histoire qui permettrait de calmer les membres du Lotus Blanc un certain temps.
Après en avoir longtemps discutés, ils avaient élaborés une histoire convaincante, et juste à temps puisque qu’un garde vînt chercher Eole dans la cellule, bien que celui-ci était confiant et sûre de lui, Hina fut quand même inquiète en le voyant emprunter le corridor précédé par des gardes armés jusqu’ ‘aux dents, elle reporta alors son attention sur l’élaboration de leur plan de fuite.

Environ dix minutes plus tard, des bruits de bagarre où en tout cas de lutte se fit entendre dans la prison, Hina était en train d’espérais que se grabuge ne concernai pas Eole quand un garde vînt à son tour la chercher. Il la mena face à une épaisse porte, possédant le même système de fermeture que celui des coffres forts, le garde ouvrit la porte et poussa Hina à l’intérieur de la salle.

La salle en question ne possédait pas un mobilier très recherché, une chaise ainsi qu’une table .Un homme emmitouflé dans un épais manteau la regardait, en effet, il régnait dans la pièce un climat extrêmement froid, la température devait avoisiner plusieurs dizaines de degrés au dessous de zéros. Hina savait pertinemment que si elle refusait de leur livrer les informations qu’ils voulaient, elle avait de grandes chances d’en finir ici.

Elle savait peut être se battre mais elle ne pouvait pas battre un homme faisant le triple de son poids, elle ne pouvait pas maîtriser le feu, ni se servir de son sabre (il lui avait été dérobé) et avait de plus en plus de mal à penser clairement à cause de la douleur engendrée par la morsure du froid. L’homme s’avança vers elle et la fit prendre place sur la chaise.

- Je suppose que tu sais très bien la raison de ta présence ici , tu sais également qu’il vaut mieux pour toi ne pas rester dans cette pièce plus longtemps, je vais donc te poser des questions et tu vas y répondre gentiment et clairement. Bien première question, Pourquoi la nation du feu nous envoie t-elle des espions ? Commença-t-il

- Je ne suis pas une espionne, une ressortissante peut être mais pas une espionne

- Quelles sont les conclusions que tu as tirées d’après ce que tu as vu ?

- Mais je n’ai rien vu, moi . lui répondit-elle, bien décidé à na rien lâcher

L’homme lui jeta un regard méprisant puis s’approcha d’une manette située, d’après ce qu’Hina pouvait voir, dans une cavité secrète du mur, il l’actionna en effectuant uns combinaison de geste compliqué et une foi celle-ci terminée, se retourna faire Hinaru qui venait de sentir la température baisser de dix degrés supplémentaires. Elle rassembla le peu de force qu’il lui restait et déclara à l’intention de l’homme :

- Vous pouvez toujours faire diminuer la température, je ne parlerai pas et tout ce que vous obtiendrez, c’est que je m’évanouisse ou pire et dans ce cas, les informations partiront avec moi. Déclara-t-elle

L’homme la contempla quelques instants, déconcerté par le regard de la jeune fille puis lui annonça :

- Tu es bien stupide, tu ne sortiras pas d’ici sans avoir parlé, ton co-équipier a déjà parlé, il est même déjà sorti, sur cela, je te laisse Hinaru, lui annonça t-il en quittant la pièce.

Hina se retrouva donc seule dans cette espèce de frigo éprouva une certaine colère envers Eole dans le cas où il aurait bel et bien parlé, elle se leva, tremblante et affaiblit et se dirigea vers la manette, elle était bien trop en hauteur pour que Hina puisse l’atteindre. Elle se replia donc sur elle-même, essayant, dans cette dernière tentative, de se réchauffer.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-


Dernière édition par Hinaru le Dim 23 Oct 2011 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio
-
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 231
Date d'inscription : 18/01/2011

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Mer 13 Juil 2011 - 16:28

Eole était glacé jusqu'aux os, les barreaux étaient froids et glacés, comme la température ambiante, Eole tentait de réussir à ne pas s'endormir, soudain Hinaru se réveilla, Eole fît un bond de plusieurs mètres, il lui demanda comment elle se fît attraper, et il fît de même, soudain ils comprirent qu'ils allaient être interrogés, ils mirent en place donc un plan, un plan baratin pour les agents qui tenteraient de les interrogés !

Soudain un garde ouvrit la cellule et l’amena dans une salle, un autre homme aux dents noirs et aux regard fourbe l'attendait, le garde projeta Eole par terre, Eole ne semblait plus bouger, fatigué, exténué de cette petite lutte...
L'homme aux dents noirs l'attrapa par le col et le souleva, avant de le coller au mur:

Que sais tu ?!

Hormis que vos dents sont sales et vos manières brutales... pas grand chose !

Très drôle, mais sais tu où tu vas finir si tu continues comme ça ?

Non... mais tant que ce n'est pas près de vous, sa me va !

L'homme prit une couleur rouge sanguine et frappa Eole un bon coup ! Eole le nez ensanglanté, se releva calmement:

Merci pour cela...

Tu vas finir sur une galère, vu que tu ne sembles rien dire !

...

GARDES ! envoyez le à la galère Juan Xi dans le quartier portuaire de Ba sing se !

Deux gardes entrèrent et le tirèrent par les bras, cinq autres gardes munis de lances, les gardez, pointez sur lui au cas ou il tenterai quelque-chose, tout allait au ralenti, il regardait attentivement le symbole par terre, celui du Royaume de la Terre, étrangement il m'attendait à quelque chose de ce gabarit, ce royaume était connu pour être compliqué.... mais il ne voulait pas terminer sa vie dans une galère... il devait trouver un moyen de s'enfuir, et de sauver Hinaru.

Après être sorti d'une charrette près du port, Eole put voir un contingent de soldat armée qui l'attendait... Il semblait piégé, il n'avait aucun moyen de s'enfuir, il fît quelque chose de totalement fou, il frappa un garde alors qu'il avait les mains liés, le garde sortit son épée et voulant lui trancher la gorge, brisa les chaînes que Eole prît pour se protéger !
Les autres gardes le regardèrent, le phare du port commença à sonner le tambours de la fuite des prisonniers, les archers se mettaient en position sur Eole qui commença à se défendre.

Un garde tenta de l'embrocher il lui attrapa le bras et se servit de son épée pour se protéger avant de l'enfoncer dans la jambe de son porteur ! Les flèches étaient lancés, Eole fît plusieurs galipette se glissant dans les gardes, plusieurs firent toucher par les tirs.
Le bruit du tambour en arrière continuait toujours de donner le rythme des tombés et du nombre de morts...
Eole finit par réussir à s'infiltrer dans la foule, laissant une dizaine de cadavre sur le port... La garde le poursuivait mais il se cacha sur les toits, cherchant désespérément le palais royal.
Il finit par repérer le toit du Palais et commença à s'en approcher...

Hinaru n'était plus loin....

__________________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Hinaru
* Régente du Dai Li
* Régente du Dai Li
avatar

Féminin Age : 22
Messages : 282
Date d'inscription : 27/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres Dim 23 Oct 2011 - 21:49

Hinaru revînt à elle quelques minutes plus tard. Elle devait réagir et sortir de cette pièce. Elle envisagea donc plusieurs options, la première consistant à activer ou du moins bricoler le mécanisme que le membre du Lotus Blanc avait utilisé. Elle s’en approcha et constata qu’il n’était composé que d’un levier, que l’on pouvait lever ou baisser. Elle activa donc le levier puis retourna s’assoir sur la chaise présente dans la pièce.

A peine quelques minutes plus tard, une poignée de garde ainsi que l’homme qui avait mené son précédent interrogatoire arrivèrent dans la salle, dont la température n’avait pas bougé d’un degré. L’homme du Lotus Blanc déclara :
-T’es tu enfin décider à avouer ? S’enquit-il
-Pas tout à fait, en fait je voulais voir à quoi pouvait bien servir ce levier, lui répondit-elle.

Excédé, l’homme ordonna aux gardes de renvoyer Hina dans sa cellule puis sortit en trombe de la pièce. C’est donc avec galanteries que ces gentlemans de garde la raccompagnèrent à sa cellule. Une fois à l’intérieur de celle-ci, Hinaru fit le point sur la situation : Déjà, je suis plus dans cet espèce de frigidaire, je devrai pouvoir me concentrer plus facilement, ensuite, ils reviendront bien pour me soutirer des informations, à ce moment là, je me débrouillerai pour qu’ils prennent la décision adéquat.

Décision qui constituait à être envoyer en galère, elle trouverait bien un moyen de s’échapper sur le chemin la menant au port. Elle jeta un coup d’œil à la cellule voisine, celle qu’occupait Eole quelques heures plutôt et constata qu’elle était bel et bien vide. C’est à ce moment précis que les mots de l’homme qui l’avait interrogé lui revinrent en mémoire. Et s’il avait vraiment tout avoué pour être libre ? Plus déprimée par la probabilité de cette trahison qu’énervée, elle s’approcha des barreaux de sa cellule, ceux se tenait devant ce que l’on devait qualifier de fenêtre : la nuit était tombée et la ville était spécialement agitée, surtout du côté du port d’après ce qu’elle pouvait entendre ; si c’était le cas, ce serait bien sa chance.

Le garde revînt avec son interrogateur et un autre homme, ils pénètrent dans la cellule et enjoncèrent à Hina de s’assoir sur sa paillasse. Encore un peu dans ses pensée, elle s’exécuta et l’homme qu’elle n’avait encore jamais vu pris la parole :

-Bien, parle maintenant ou nous t’enverrons dans un endroit bien pire que tout ceux que tu as connus jusqu’ici, un endroit qui te fera regretter la salle réfrigéré de toute à l’heure, un où les jeunes filles dans ton genre ne tiennent qu’une semaine, je parle , bien évidement , des travaux forcés, communément appelés...

-Galères, le coupa telle

-Exact, donc es tu décidée à parler ?

-Non

-Bon, amena la au port un convoie est sur le point de partir, faites attention, ne vous faite remarquer !avait-il par la suite indiqué aux gardes.

Ceux s’activèrent, ses poings furent liés derrière son dos pour empêcher toute tentative de maîtrise du feu et quelques minutes plus tard, le petit groupe était dans la rue. Ils n’empruntèrent par la rue principale, trop bondée à cette heure ci, ils évoluaient dans un dédale de ruelle. A un moment Hina crût entendre un drôle de bruit, comme si quelqu’un se déplaçait sur les toits , elle leva la tête mais ne put voir qu’un bout de cape, un peu distraite, elle revînt vite à elle-même, l’escorte s’approchait du port, elle devait s’échapper.
Elle était entourée par 4 gardes, disposés de manière à ne lui laisser aucunes issues. Elle avançait jusqu’à ce qu’ils arrivent à un des pontons du port, les gardes s’arrêtèrent pour expliquer leur situation, l’un d’eux se tourna vers Hina ; la jeune fille contemplait l’horizon, elle semblait étrangement calme comme résignée. La jeune fille venait pourtant d’établir le plan de la dernière chance, soit elle était libre, soit, et ben soit elle y restait.

Hina regarda une dernière foi les alentours et trouva Eole, sur un des toits regardant le palais, si ca se trouve, il verrait sa tentative d’évasion…Cette tentative reposait sur une chose ; plus c’est gros, plus ils le croiront. Le ponton n’était assez large que pour une personne, cela lui laisserait donc deux issus, droite et gauche ; ses poings avaient été liés certes, mais elle avait tout de même une petite liberté de mouvement. Son salut résidait dans les supports de pontons, en fer un peu rouillé et donc, elle l’espérait coupant. Les gardes commencèrent à s’avancer sur le ponton, elle les suivit sans résistance puis, elle sauta à l’eau.

En pleine hiver, les chances de survies pour un maître du feu dans une eau glaciale sont assez faibles, de plus, la nuit aidant, on ne voyait que la surface de l’eau. Surpris les gardes s’apprêtaient à aller la chercher quand soudain, leur chef annonça :

-C’est notre chance, si ce n’est pas le choc des différences de température, c’est le fait d’avoir les poings liés qui la tuera, au moins, le complot est déjoué et les informations ne seront jamais divulgués .Déclara-t-il en contemplant les bulles d’airs puis il tourna les talons et prit la route du palais avec les autres gardes.

Hina avait l’impression d’avoir était brisée, transpercée par elle ne savait quoi, elle sentait son cœur tambourinait dans sa poitrine, au moins elle était en vie, mais pour combien de temps. Elle avait réussi son plongeon ses s’était rompu après s’être frottés contre le pilier, elle devait maintenant nager une bonne centaine de mètre pour pouvoir émerger en toute sécurité. Une fois à l’air libre elle se sentait vraiment mal, comme si elle n’était plus qu’un glaçon, elle reconnut Eole, qui se tenait à l’endroit d’où elle avait sauté. Elle usa ses dernières forces pour le rejoindre avant de s’effondrer une fois à ses cotés.

__________________________________________________________


___━━____┓━╭━━━━━╮
____━━____┗┓|::::::::::^━━^
____━━____━┗|:::::::: |。◕‿‿◕。|
____━━____━━╰O--O----O-O-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Ba sing se, ville de toutes les rencontres

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» [SOFT] GALLERY 3D : Visualiser toutes vos photos, vidéo, ..... [Gratuit]
» [CONFIG][CAB][WM6][Manila]Z80 Settings, CAB de compléments (toutes ROM HD et HD2)
» Kinshasa est AVANT DERNIERE ville la moins sûre
» Toutes les activitees de cet hiver 2010-2011
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: