Partagez|

Ces longues nuits de solitudes

Kaïla
***
***
avatar

Féminin Age : 33
Messages : 742
Date d'inscription : 02/08/2010

RPG


MessageSujet: Ces longues nuits de solitudes Ven 18 Mar 2011 - 2:42

- Un Masiri

L'énorme barman ne regarda même pas qui avait commandé, trop occupé à écouter avec une attention manifeste une conversation qui avait court un peu plus au fond de la taverne qui ressemblait plus à une porcherie autant pour l'aspect général des lieux que pour les gens qui s'y tenaient. Il sortit un verre qui ne semblait pas propre et versa le liquide ambré à base de fruits du désert et d'une racine d'un lichen qui poussait sur là où les conditions arctiques le permettaient. Le petit verre arriva devant une petite femme, toute mince et menue, ses pieds ne touchant pas le sol du haut du petit tabouret adjacent au comptoir. Des yeux malicieux et moqueurs ponctuaient un visage ovale à la peau pâle et délicate et un capuchon recouvrait encore ses cheveux blonds coupés aux épaules dont la partie du haut était nouée de deux tresses et attachées ensemble à l'arrière de sa tête. Elle regarda le verre et arqua un sourcil, puis héla le barman de nouveau qui se tourna vivement, visiblement dégouté d'avoir été dérangé pendant un moment si important de sa vie.

- À l'avenir, quand je te demande un verre, c'est un double que je prendrai...

Elle leva le coude et avala en une rasade le liquide chaud qui coula dans sa gorge comme une lave réconfortante dans un ruisseau mi-asséché.

- Un verre.

Elle sourit comme un enfant qui venait de faire un mauvais coup alors que le barman, sans la quitter des yeux lui servit un autre verre si double qu'il coula jusqu'à ce qu'il déborde. Prenant un air faussement gentil, il lui tendit son verre en souriant et retourna à sa conversation à laquelle il n'était pas invité.

La jeune femme prit son verre et prit une petite gorgée qu'elle remua dans sa bouche avant de l'avaler en plissant le nez car les alcools forts avaient souvent cet effet chez les gens. Le verre toujours en main, elle pivota gracieusement sur son banc pour regarder le contenu de la taverne.
Revenir en haut Aller en bas
Juju
* Chef des Tribus
* Chef des Tribus
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 755
Date d'inscription : 19/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Ven 18 Mar 2011 - 22:33

J'étais dans ce bar depuis quelques heures. Je ne savais pas qu'est ce que je faisais là, ni qu'est ce que j'attendais, mais j'aimais bien être ici. J'avais quasiment rien bu pour le moment, juste 2 alcools forts. J'écoutais les conversations des alcooliques, parlant de tout et de rien, c'est à dire de leurs problèmes, de leur divorce ou encore, de leurs aventures, sûrement fausses. Il y avait quelques histoires tellement absurdes que je rigolais tout seul. Mon verre était vide depuis une demi-heure, et le barman me regardait de temps en temps, sûrement qu'il croyait que j'allais prendre une nouvelle commande. D'ailleurs, c'est ce que j'ai fait car je craignais qu'il vienne me mettre dehors.

Je me suis donc levé, et j'allais vers le bar pour redemander un Maretto, un alcool que j'appréciais beaucoup. Le barman eut beaucoup de peine pour se lever, et de prendre la commande. Et pour montrer qu'il était vraiment un fainéant, il me demanda de reprendre mon verre pour me resservir. Sacré barman... Il y a pas plus flémmard que lui! Je restai assis au bar sur un tabouret, pour écouter d'autres conversations d'alcooliques que celles de ceux qui étaient derrières moi tantôt.

Je regardai les personnes autour de moi, et il y avait une femme toute seule, à deux-trois places à côté de moi. Elle avait bon goût, car elle buvait un Masiri, un très bon alcool pour les connaisseurs. Je la regardai, mais elle non. Je continuai donc à regarder devant moi pour me concentrer à écouter les conversations. Mais après quelques minutes, cela me lassa, et je regardai de nouveau la femme. Elle regardait devant elle, et tout d'un coup, elle se retourna, et regarda le contenu de la taverne. Je me levai, et j'avançais vers elle, sans stress, sûrement grâce à l'alcool...

<< Bonjour...

Elle me regarda bizarrement, avec un air surpris. J'avoue, elle a dû être surprise que quelqu'un vienne venir lui parler.

__________________________________________________________

You tortured me.”    “I torture all my friends. It's how I show love" [Crowley]
Revenir en haut Aller en bas
Kaïla
***
***
avatar

Féminin Age : 33
Messages : 742
Date d'inscription : 02/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Sam 19 Mar 2011 - 8:15

Comparativement aux tavernes que la jeune femme avait l'habitude de fréquenter dans la Nation du Feu, celle-ci était totalement calme et malgré les quelques phrases plus haute que l'autre,l'énergie présente faisait l'effet d'un choc culturel. Les tavernes du feu grouillaient de gens de toutes les classes sociales mélangées qui cohabitaient spontanément le temps d'un soupir pour partager des problèmes d'ordre variant de l'aristocrate au fermier et à tout moment des gens étaient prêts à payer à la jeune femme menue qui enfilait shooter après shooter d'alcool fort, en demandant toujours plus. Ici, les gens ne semblaient parler qu'entre eux-même et mépriser les étrangers qui daignaient mettre les pieds dans ces lieux. De surcroît, une fille dans ce genre d'endroit semblait mal vu.

Alors qu'elle se retourna pour démontrer un minimum d'ouverture d'esprit aux rustres de la salle, elle remarqua qu'un homme la regardait avec un sourire énigmatique et s'adressa à elle le plus normalement du monde, la saluant avec une voix chaleureuse. Même si cette chaleur venait fort probablement d'un taux d'alcool élevé, ce simple bonjour eut l'effet d'un tremplin pour l'humeur de la jeune fille du feu. Pour elle, venir en ces lieux était non seulement une raison de se complaire dans l'alcool à en perdre les sens, mais aussi le milieu rêvé pour socialiser et faire de nouvelles connaissances.


- Bonjour...

Elle regarda autour d'elle pour être certaine que l'homme lui parlait réellement et non à un nouveau venu qui venait de se pointer le nez dans le bar pour rencontrer un vieil ami, puis reporta son regard sur l'homme, le détaillant du regard.

- Un maretto... bonne idée

Elle héla l'énorme barman de nouveau et lui donna sa nouvelle commande (avec des lichis en extra) et il lui servit un double, tel que convenu avec des gestes saccadés et brusques, manifestant son mécontentement.

La jeune femme regarda cet homme étrange qui la regardait fixement et leva son verre.[i]

- Peu importe la raison de votre présence ici, cheers!

[b]Les verres cognèrent ensemble dans un tintement cristallin qui détonnait avec l'ambiance des lieux et le contenu du verre disparut encore plus rapidement qu'il était venu.

Cet alcool étant moins fort que celui qu'elle venait de boire passa comme un verre d'eau réconfortant sucré.
Revenir en haut Aller en bas
Juju
* Chef des Tribus
* Chef des Tribus
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 755
Date d'inscription : 19/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Mer 23 Mar 2011 - 21:38

Cette femme vidait son verre comme du petit lait. Elle était sûrement habituée à boire comme ça. Je ne connaissais pas encore son prénom, et j'étais impatient de le savoir. J'aimais faire de nouvelles connaissances, surtout avec des personnes étrangères. A voir ses vêtements, je devinais que c'était une fille du feu. Mais ce qui était bizarre, c'est que cette fille avait le tain très pâle et des cheveux blonds. Souvent, les fils et filles du feu ont des cheveux plutôt foncés, voir noirs. Cette fille avait quelques choses de particulier. Je bus mon verre *censuré* sec, mais l'alcool me brûlait la gorge. Je fis quelques grimaces, et cette fille sourit, sans pour autant me regarder. Elle regardait plutôt son verre, qui était vide.

<< Barman, remettez 2 marettos s'il vous plait. Avec une feuille de menthe dans un verre et des litchis dans l'autre. Et mettez tout ça sur mon compte, c'est ma tournée.

Le barman arriva avec les 2 verres, et je donnai le verre à la dame. Elle était un peu gênée, et me remerciait sur le moment. On claqua notre verre, et fit *censuré* sec tous les 2. Avec la feuille de menthe, l'alcool était plus doux, cela brûlait moins la gorge. La dame ne dit rien, et but encore son verre comme du petit lait.

On ne disait rien, chacun regardait de son côté, comme si qu'on était tous les 2 timides. Je ne savais pas quoi dire, et surtout je ne savais pas par quoi commencer une conversation. Je n'allais pas parler du temps, c'est plutôt ringard. Alors je ne dis rien. Mais j'avais peur que cette sublime femme en avait marre, et qu'elle s'en allait. Alors pour qu'elle reste là, je recommandais un autre verre au barman. Cette fois-ci, je commandais pour moi, un Riqulès. Je demandais ce qu'elle voulait, et elle voulait la même chose. J'ai appelé de nouveau le barman, qui nous servit 2 verres de Riqulès, tout ça sur mon compte.

<< Santé!

Un bon Riqulès, que c'est bon! De l'alcool avec une touche de menthe. Mais je sais que cet alcool est assez trompeur, car la menthe cache un peu le goût de l'alcool. Je dégustais donc ce verre, pas comme la fille qui le bu *censuré* sec.

Je n'aime pas rien savoir des personnes. Je ne sais pas son nom, ses origines, pourquoi elle est ici. Elle avait plus ou moins 20 ans, mais je voulais en avoir le coeur net.

<< Je pourrais savoir votre nom?

__________________________________________________________

You tortured me.”    “I torture all my friends. It's how I show love" [Crowley]
Revenir en haut Aller en bas
Kaïla
***
***
avatar

Féminin Age : 33
Messages : 742
Date d'inscription : 02/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Ven 8 Avr 2011 - 18:35

Comme d'habitude, une fois installée au comptoir, un homme se plaçait à côté d'elle et se mettait à lui payer des verres. Elle en avait l'habitude peu importe l'endroit où elle se trouvait. En fait, elle ne prenait pas plaisir à être la cible de tant de flatterie et à ainsi démunir ces gens qui lui payaient toujours à boire, elle aimait voir la joie sur leur visage quand elle vidait le verre d'un trait avec eux, des hommes souvent seuls qui ne cherchaient que sporadiquement un peu de compagnie aussi éphémère soit-elle.Elle savait alors qu'elle faisait ne serait-ce que un temps soit peu une différence dans leur vie La plupart des gens qui passaient leurs nuits dans ce genre de lieux n'avaient pas une vie des plus joyeuse ou souffraient pour une manière ou une autre. Dans le cas de Kaïla, elle aimait boire...comme la plupart des artistes avec qui elle travaillait jadis au cirque!

L'homme qui était venu à sa rencontre semblait pourtant au-delà de ces états mentaux habituellement retrouvés dans de genre d'endroit. Son attitude joviale détonnait avec l'atmosphère crade des lieux, sans mentionner le fait que chaque gorgée d'alcool semblait lui procurer un plaisir gustatif.

Après avoir avalé d'une traite quatre verres d'alcools forts divers, Kaïla commanda un verre d'eau, consciente que continuer sur cette lancée écourterait la nuit de façon considérable alors elle commanda un verre d'eau... avec un verlat de leur bière locale. L'homme à ses côtés lui adressa finalement la parole, non sans l'avoir consciencieusement détaillée longuement du regard.


- Mon nom? Je m'appelle Kaïla. Je viens de loin et je suis venue voir comment les gens s'a,musent dans les tribus de l'eau.

Ce n'était qu'un tout petit mensonge. En fait, elle était déjà venue à la capitale des tribus, avait passé plusieurs soirées dans cette taverne, assise à cette place précise à boire successivement tous ces verres... beaucoup trop de verres pour son jeune âge de l'époque!

Kaïla avala le contenu de son verre d'eau d'un trait. Le liquide froid avait pour utilité d'éclaircir les sens et de faire diminuer les effets de l'alcool en plus de bien hydrater le système corporel. C'était un excellent truc pour empêcher le mal de tête du lendemain de veille!


- J'y pense, si on veut jouer ensemble, je devrai aussi savoir ton nom!

Elle sortit de son sac en bandoulière un dé de grosseur moyenne sur lequel chaque face comportait un petit dessin représentant chaque nation et le mit sur le comptoir devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Juju
* Chef des Tribus
* Chef des Tribus
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 755
Date d'inscription : 19/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Lun 23 Mai 2011 - 23:35

Pour faire mon dur, j'ai recommandé un verre de Riqlès. Le barman me le servit encore une fois immédiatement, tout en espérant qu'il allait me demander de baisser le rythme... Mais je voulais faire comme Kaïla, c'est-à-dire boire un verre d'eau pour rafraîchir ma gorge. Mon verre était sur le comptoir, je le regardais difficilement, tout en pensant que je devrais le reboire d'une traite, tandis que Kaïla savourait son verre d'eau.

<< C'est chouette que vous venez vous amuser dans les tribus. Souvent il règne une bonne ambiance. Moi, je m'appelle Juju.

C'était un gros mensonge. Dans ce quartier de tribu, ne vaut mieux pas traîner tout seul. Il y a beaucoup d'alcooliques le soir, beaucoup de mendiants, et beaucoup de voleurs. Il y avait beaucoup de monde dans cette taverne qui recherchait espoir dans l'alcool. D'ailleurs, c'est ce que je recherchais aussi. Je pris mon verre de Riqlès et le bus de nouveau d'une traite. Je sentis l'alcool me brûler de nouveau la gorge. L'alcool commençait à me monter à la tête, et j'avais du mal à regarder en face de moi. J'avais chaud, et je ne saisissais pas tous les mots que Kaïla me disait.

<< Oui, moi aussi je suis content de vous rencontrer. Je m'appelle Juju....

Je sais que j'ai répondu plus ou moins à côté de la plaque, je préférais ça plutôt que de lui faire un vent et de ne rien répondre. Je la regardai avec toute ma concentration, et je vis qu'elle avait sorti un dé, avec chaque nation sur les faces. Je ne comprenais pas à quoi cela allait servir. Et je pensais loin de là qu'on allait jouer avec ce dé...

<< A quoi ça va servir?

__________________________________________________________

You tortured me.”    “I torture all my friends. It's how I show love" [Crowley]
Revenir en haut Aller en bas
Kaïla
***
***
avatar

Féminin Age : 33
Messages : 742
Date d'inscription : 02/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Mer 25 Mai 2011 - 4:29

Kaïla posa rapidement son regard du dé qu'elle tenait dans le creux de sa main vers le visage de Juju. Elle réalisa alors que malgré le peu d'alcool qu'elle avait bu, sa vision était déjà décalée de quelques centièmes de secondes. Elle crut d'abord que l'homme devant elle prenait mal l'alcool car il s'était présenté deux fois, mais à en voir son état qui, loin d'être grave, était en chute libre, une mauvaise interprétation de son cerveau était à considérer.

Kaïla fit rouler le dé sur le comptoir en souriant comme si elle avait une idée mauvaise derrière la tête.


- C'est un jeu que j'ai appris au Royaume de la Terre. Les terreux sont très ennuyants, mais quand on en prend un ou deux qui ont le coude léger, c'est la fête assurée!

Elle parlait un peu fort pour la proximité avec son interlocuteur, mais ne semblait pas s'en rendre compte ou du moins, elle semblait s'en foutre complètement. Elle héla à nouveau le tavernier pour qu'il remplisse les deux verres. Elle était arrivée ici les poches pleines et comptait bien sortir plus pauvre qu'un moine de l'air.

- Chaque face a une signification différente et la plupart incluent un verre bien rempli. Chaque fois qu'on lance, l'autre subit les effets du dé. On appelait ça le jeu du verre vide... et voici pourquoi.

Elle lui expliqua les règles avec un grand sourire. Elle était particulièrement heureuse de rejouer à ce jeu qu'elle aimait tant et c'était en même temps une manière parfaite de faire connaissance avec un inconnu d'une tribu lointaine.

- Le feu noir a l'effet le plus simple et le plus dangereux. Il fait vider le reste du verre d'un trait. Le feu rouge fait boire quatre gorgées, l'eau fait boire une gorgée. Ça c'était les faciles!

À mesure qu'elle expliquait les règles, elle tournait la face du dé pour appuyer ses paroles, bégayant ou trébuchant parfois sur quelques mots tout en terminant son verre d'eau.

- La terre est pour lancer un défi, l'air est pour poser une question et l'avatar trinque à un sujet quelconque. Inutile de dire que celui qui refuse de répondre doit boire. Compris?
- Hmmm... le feu noir fait quoi déjà?
- Laisse, je vais t'aider à mesure
- Euh...
- Va, lance le dé!


Elle mit le dé dans la main de Juju qui le laissa bêtement tomber sur le comtoir
Revenir en haut Aller en bas




Date d'inscription : 01/01/1970

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Mer 25 Mai 2011 - 4:29

Le membre 'Kaïla' a effectué l'action suivante : Paï Sho

'Paï Sho' :
Revenir en haut Aller en bas
Juju
* Chef des Tribus
* Chef des Tribus
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 755
Date d'inscription : 19/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Mer 25 Mai 2011 - 23:50

Feu noir, feu rouge... J'ai déjà du mal à comprendre ce que Kaïla me dit, mais comprendre les règles d'un jeu... Oula, ça risque d'être dur ça. Dès que Kaïla me donna le dé, je le lâchai sur le comptoir, sans comprendre qu'il fallait faire ça. Le dé atterrit sur la face air. Je regardai Kaïla, tout en réfléchissant ce que cette face voulait dire. Je pris donc le verre, et j'approchai le verre tout près de ma bouche pour le boire. Mais Kaïla me stoppa tout de suite...

<< Non non, tu ne dois pas boire le verre ici. Tu dois me poser une question. Rappelle-toi bien.

Donc l'air veut dire que je dois poser une question. Mais quelle question dois-je poser? Une question indiscrète, une question sur l'environnement...? Je voulais poser une question indiscrète, mais j'étais encore assez conscient pour ça, je n'étais pas encore assez bourré pour tomber aussi bas. Quoi que... Sûrement que je ne vais plus me souvenir de cette soirée, comme souvent quand je bois de trop. Je tournai la tête pour regarder toutes les personnes qui étaient dans la taverne. Je vis quelqu'un qui dormait sur un banc, avec encore son verre à moitié vide dans une de ses mains, et l'autre main qui pend dans le vide. Grâce à cet homme, une idée m'était venue.

<< Voici ma question: est-ce que tu as déjà bu jusqu'à ce que tu t'endormes dans une taverne, et que tu te réveilles au petit matin, dehors, à la porte de la taverne?

Elle fit un petit sourire. Je lui donnai le dé, et pendant qu'elle répondait, elle lança le dé...

__________________________________________________________

You tortured me.”    “I torture all my friends. It's how I show love" [Crowley]
Revenir en haut Aller en bas




Date d'inscription : 01/01/1970

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Mer 25 Mai 2011 - 23:50

Le membre 'Juju' a effectué l'action suivante : Paï Sho

'Paï Sho' :
Revenir en haut Aller en bas
Kaïla
***
***
avatar

Féminin Age : 33
Messages : 742
Date d'inscription : 02/08/2010

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Lun 30 Mai 2011 - 2:21

Juju n'avais pas trop l'air de comprendre les règles du jeu, mais c'était normal: chaque signification devait être mémorisée par coeur et ça prenait plus qu'une soirée pour ce faire! Ça lui avait elle-même prit plusieurs fois pour tout connaître et elle n'avait joué qu'avec un dé et non l'autre version impliquant des cartes à jouer!

La question de Juju avait un tout petit quelque chose de dérangeant, mais après tout, c'était là le but du jeu! D'un côté, la question était particulièrement précise et Kaïla aurait pu répondre un simple "non" sans plus d'extrapolation, mais elle était consciente que ça ne serait pas drôle. elle opta donc pour cette réponse.


- Je me suis déjà réveillée dans le lit d'homme que je n'avais aucun souvenir de connaître, dans des toilettes publiques, dans une ruelle près des ordures, sur le dos d'un chevautruche, mais jamais à côté de la porte d'une taverne.

Elle était consciente que ce qu'elle avait dit n'était pas digne d'une jeune fille sage qu'elle prétendait souvent être,mais son niveau d'ivresse lui permettait de ne pas ressentir de honte face à cette vérité toute crue.

- C'est à mon tour!

Elle prit le dé et le lança. Le résultat la déçut un peu, mais elle ne manqua pas d'expliquer l'utilité des gorgées qu'on donne aux autres

- Oooh, dommage. Tu dois boire une gorgée, mais puisqu'on est au début du jeu, tu devras prendre une grosse gorgée! Normalement, ces faces sont plus amusantes quand on est plusieurs à jouer car on peu décider à qui on envoie l'effet des cartes. Seulement, on n'est que deux alors bois!

C'était fou le plaisir qu'elle semblait prendre à faire boire les autres! Probablement autant qu'elle en prenait elle-même à une soirée bien arrosée.
Revenir en haut Aller en bas




Date d'inscription : 01/01/1970

RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes Lun 30 Mai 2011 - 2:21

Le membre 'Kaïla' a effectué l'action suivante : Paï Sho

'Paï Sho' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Ces longues nuits de solitudes

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» le retour des longues nuits
» [2250] Contre roi des tombes
» Mille et une nuits aux comores
» Les Etranges Nuits de Tim Burton au Champo
» Les Nuits de Musset
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: