Partagez|

Le talisman de Rajmala <Terminé!>

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Ven 20 Aoû 2010 - 19:13

C’était une journée tranquille, le cargo qui avait quitté les cotes de l’ile principale de la nation du feu qui m’avait fait quitter Poduaï et mon ami Hizo arriva sans encombres sur l’île de braise. Lorsque je descendis du navire avec les autres passagers, je ne pu m’empêcher de pousser un petit soupir de soulagement, j’allais enfin pouvoir me ressourcé…

Rien ne pouvait faire pensé que je venais de la tribu de l’eau, j’avais fait en sorte de porté un ensemble que les jeunes filles de la nation du feu adoraient en ce moment.
Avec un peu d’argent que j’avais réussis a me procuré, j’avais réussit à me trouver un petit logement, rien de bien grand mais suffisant pour quelques jours. Je passa plusieurs jours profitant du soleil, et de la tranquillité des lieux. Toute l’île avait l’air d’être une grande plage en pleine saison estivale. J’avais d’ailleurs adopté sans difficulté les siestes au bord de la mer. Les quelques séances de soin qu’ils me restaient à faire sur mon épaule (voir rp « Epopée a la nation du feu ») je les faisais discrètement chez moi, pour ne pas que ma maitrise de l’eau ne soit démasquée.

3 jours plus tard, j’étais totalement détendu, toutes mes anciennes courbatures avaient presque disparues. Cette après midi là, comme toute les autres j’étais tranquillement en train de profiter de la mer, c’est alors qu’une grande diligence passa sur la route d’en face, attirant l’attention de tout le monde. Curieuse, je m’avança vers un jeune homme près de moi qui lui aussi était en train de se baigné.

-Qu’est ce que c’est ? Demandais-je en pointant la diligence du doigt.
-C’est surement monsieur Ghen. Une famille très puissante de l’île de Braise. Il habite à deux pas de là.
-Et pourquoi tout le monde le regarde comme ça ?

Le jeune homme tourna la tête vers moi et me dévisagea de ses yeux ambre.

-Tu es nouvelles toi ! S’exclama il e voyant que je ne savais pas grand-chose.
-Heu.. Je suis juste là en vacances …
-Je vois, rétorqua-t-il. Et bien voilà, il parait que monsieur Ghen a une nouvelle fois céder aux caprices de sa femme et lui aurait acheté, le talisman de Rajmala un objet d’une valeur inestimable et d’une très grade rareté.
-Comment sais-tu tout ça ? Demandais-je
-Madame Ghen, n’hésite pas à s’en vanter…

Monsieur Ghen sortit de la diligence la tête haute en compagnie de sa femme et entra dans leur grande demeure. J’oublia vite cette histoire et continua ma baignade. Le soir venu, je devais rentré chez moi, mon estomac commençait a grogner. Je rentra donc a pied, et passa devant la demeure des Ghen, leur maison était véritablement immense, et une grand jardin s’étendait devant moi, mais tout cette architecture trop clinquante me rappela très vite les Huang. Quelqu’un apparut me regardait pas la fenêtre. Un enfant ? Un domestique ? Les propriétaires, à vrai dire je ne avais pas, c’était beaucoup trop loin pour que je puisse distinguer quoi que ce soit.

Je fis alors demi-tour, un hurlement de femme me fit sursauter. Je me retourna violemment, le cri venait de la maison des Ghen. Qu’est ce que je devais faire ? Sans réfléchir je couru vers la maison et y entra avec fracas cherchant la personne en détresse. Après avoir traversé quelques pièces de la grande maison, je trouva enfin la personne qui avait hurlé. Il s’agissait de madame Ghen en pleure devant un écrin vide.

Je m’avança doucement d’un pas prudent.

-Madame ? Murmurai-je timidement.

La dame se retourna vers moi violemment.

-C’est vous !! S’exclama-t-elle sur un ton accusateur.
-Comment ? Demandais je incrédule.
-Vous avez volé le talisman !! Vous payerez gravement pour ça !!

Je lui lança un regard ébahis, je n’avais absolument rien fait, moi qui voulais simplement venir a son aide. Monsieur Ghen suivit de quelques un de ses domestiques arrivèrent a leur tour en courant. Je me retrouvais prise dans un énorme malentendu.

-Rendez immédiatement le talisman ! Ordonna monsieur Ghen en me menaçant d’une lame.
-Je n’ai rien volé ! Répliquais-je sur un ton agressif. Hors de question que je me laisse accusé sans raison !
Monsieur Ghen me chargea avec son arme, je pris alors la fuite en courant et sortit de la pièce en renversant quelques objets. Trouver la sortie me prit quelques petite minutes a l’allure ou je courais j’avais réussis à semer le propriétaire des lieux. Une fois dehors je me heurta violemment contre le torse d’un homme que je n’avais pas aperçu dans mon élan.
L’homme me saisit par le poignet avec froideur et me lança un regard menaçant. Monsieur Ghen fini par me rattraper, essoufflé.

-Cette fille nous a volé un objet d’une extrême valeur monsieur l’agent, le talisman de Rajmala ! S’exclama Monsieur Ghen entre deux inspirations bruyantes.
L’agent me serra me poignet avec violence et appelant quelques collèges lui. D’une simple prise d’art martiaux je réussis a prendre le dessus sur l’agent en lui tordant le poignet, il lâcha prise et je tenta une nouvelle fois de prendre la fuite.

D’autres agents de sécurité apparurent des rues avoisinantes, et m’encerclèrent. Je ne pouvais pas utiliser ma maitrise de l’eau, ma couverture aurait été découverte et j’aurais aggravé mon cas. Je les défiais du regard, Monsieur Ghen ne cessa de me lancé des accusations sans aucunes preuves.
J’avais beau répéter que je n’avais rien a voir avec cette histoire, que ce n’était qu’un gros malentendu, les agents n’écoutaient que monsieur Ghen. Ils me sautèrent dessus, je les repoussa avec plusieurs prises de kung fu. Un homme me chargea en poussant un cri de guere, je m’en débarrassa grâce a un coup de pied circulaire. Un des agents de police arriva par derrière et m’assomma avec le pommeau de son sabre.
Ma vision se troubla, je me sentis partir et m’écroula au sol inconsciente. Les hommes me saisirent et m’embarquèrent avec eux pour le boiling rock. Je devrai donc payer pour un crime que je n’avais pas commis…


Dernière édition par Nasso le Dim 21 Nov 2010 - 20:32, édité 2 fois (Raison : RP par: Kalae et Nasso)
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Sam 21 Aoû 2010 - 11:47

La jeune femme avait été soigneusement maintenu inconsciente durant toute la durée du voyage et afin que la maitresse de l'eau soit apte à répondre aux questions durant l'interrogatoire, il n'y avait rien de mieux que de la mettre directement avec les autres prisonniers.

Deux jours, voilà le temps que la jeune femme dû passer en compagnie des pires brutes de la Nation du Feu. Un endroit certainement pas recommandé pour la maitresse qui avait noté que pour toute utilisation de sa maitrise une sanction lui serait infligé ainsi qu'à un prisonnier prit au hasard afin que tous soient remontés contre elle en cas de violation.
C'est pourquoi durant ces deux jours, la jeune femme tentait de se faire discret ayant malgré tout des altercations dont elle se sortait grâce à son kung fu mais ne lui évitant pas ecchymose ci et là...

Extirpé de la faune locale après ces 48 heures, elle se retrouvait face à un homme spécialiste dans les interrogatoires, il était on ne peut plus hideux, petit avec des yeux globuleux et des mains dont les extrémités étaient noires. Rien que sa vue était une torture en soit, sur les côtés de la femme, des spectateurs, ces derniers contre la maudite somme de une pièce d'or avait le privilège de visiter la plus sûre de toute les prisons du pays. Une seule évasion depuis sa création et ce n'était autre que le prince Zuko.

Deux jours auparavant, alors que Nasso se reposait de ses aventures dans la capitale, Il reçu durant la soirée un faucon messager d'un ancien camarade lui informant de la capture d'une maitresse de l'eau. Événement plutôt rare car le peu de maitres de l'eau osant se déplacer dans sa Nation étaient les diplomates, quelques commerçants et de temps en temps des inconscients. Tel Mizu que Nasso avait rencontré des mois auparavant. Sachant très bien que la nationalité de la jeune femme allait lui être fatale, Nasso décidait de se rendre dans la prison où elle avait était emmené: Le Boiling Rock afin de tirer cette affaire au clair.

À son arrivé, le directeur de la prison annoncé que la visite de la journée était complète, l'interrogatoire de la maitresse de l'eau avait attiré nombre de fanatique espérant assisté à son aveu leur permettant de les conforter dans l'idée que tous les étrangers sont de la vermine ou au moins assister à une séance de torture sur cette dernière. Néanmoins, tout homme à son prix, conscient de la chose, Nasso déboursa cinq pièces d'or: une pour l'entretien et la gestion de la prison, quatre pour le directeur qui invitait Nasso à rejoindre la navette avec un grand sourire exagéré, il était persuadé que Nasso payé pour voir la maitresse de l'eau souffrir comme tout bon citoyen ayant servi dans l'armée.

"Bonjour,
J'ai l'immense plaisir de vous accueillir et de vous présenter: le Boiling Rock. La prison la plus célèbre et la plus sûre de notre nation et du monde.
" s'exclamait le directeur dans la navette reliant le sommet des falaises à la petite île centrale. " Notre visite aujourd'hui s'effectuera en trois étapes: la visite des cabines de congélation et d'une cellule, la visite de la cour avec sa passerelle escaladée par la meneuse des guerrière de Kyoshi lors de l'unique évasion que cette prison ait subit. Vous pourrez d'ailleurs constater que cet exploit n'est plus réalisable grâce aux nouvelles grilles et mesures de sécurités mise en place et enfin, le moment que vous attendez tous: L'interrogatoire d'une maitresse de l'eau. Cette vile créature a dérobé le célèbre talisman de Rajmala, talisman appartenant autrefois à la douce dame du Feu Ursa, offert à une princesse du Royaume de la terre et récemment acquis par la noble famille Chen. Ce trésor national n'a toujours pas été retrouvé mais devant vos yeux, vous aurez peut-être l'occasion de la voir se repentir!"

Le public applaudissait et Nasso faisait de même, ainsi donc il s'agissait d'un vol, on avait envoyé une maitresse de l'eau dans une prison de haute sécurité pour un vol, certes pas le moindre mais tout de même. La visite dura plusieurs heures où le directeur expliquait longuement et avec assurance à quel point sa prison était devenu inviolable expliquant même que le Prince Zuko, si il avait été fait prisonnier aujourd'hui, n'aurait pu en sortir. Arrivait alors le moment d'entrer dans la salle d'interrogatoire où la jeune femme était enchainé, l'homme pour mener l'interrogatoire entra dans la salle tel un gladiateur saluant son empereur. Il provoquait autant de dégout à la prisonnière qu'aux spectateurs.

L'homme nain prit la parole: "Où est le TALISMAN?" grogna-t-il de sa voix extrêmement irritante tout en mettant en évidence ses dents cariées et l'haleine qui s'échappait de sa bouche ne faisant qu'alourdir la somme de ses défauts.
La jeune femme quasiment assommé par une telle infection ne faisait que clamer son innocence encore et encore expliquant sa version, la plus plausible aux yeux de quelqu'un totalement neutre mais sans fondements pour des fils de feu dont l'unique plaisir serait de la voir avouer. Tout concordait, une voleuse mentalement stable ne serait jamais venu sur les lieux de son vol, si le vol venait d'être effectué alors il aurait été retrouvé sur elle.
L'interrogatoire ne menant nul part, l'homme avait fait amener ses instruments mais à l'heure de commencer la partie la plus plaisante. Le directeur s'interposa: "Désolé mesdames messieurs, le temps de visites est écoulé! Notre prisonnière va regagner sa cellule, cette partie de l'interrogatoire sera effectué demain, tous êtes invités à revenir pour notre visite quotidienne" dit-il tout en s'empêchant de gratter ses mains.

Tout était évident pour Nasso, la jeune femme s'était retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment servant ainsi de bouc émissaire au voleur. Cela n'expliquait pas ce que faisait la maitresse de l'eau dans la prison où n'était d'ordinaire rassemblée que les criminels... Nasso était à présent décidé à venir en aide à cette victime de discrimination. Alors à la nuit tombée, il escaladait la montagne qui renfermait la prison, arrivé à son sommet vêtu de noir, il mit sur son visage une réplique du masque de l'esprit bleu, article achetable dans n'importe quelle boutique de déguisement de la nation du feu. Afin de ne pas être remarqué, il se propulsait avec des flammes sous les pieds couvertes par un tissu ignifugé lui permettant de survoler le lac sans être perceptible à cause de la lumière de ses flammes néanmoins, le retour ne pourrait se faire de cette manière car de un il se propulserait dans le sans inverse et donc les flammes serait en direction des gardes et de deux car il ne pouvait faire voler plus de personne que lui même car une personne supplémentaire risquerait d'entraver ses mouvements de vols.

Ayant bien retenu le cycle de passage de la garde que le directeur leur avait plus tôt dévoilé, Nasso n'eut pas de difficulté à se glisser dans les couloirs, le plus dur était de trouver la bonne cellule. Il lui avait semblait avoir aperçut sur la tenue de la jeune femme les indications B2, lui indiquant qu'elle serait dans la zone B au deuxième étage mais il y avait une vingtaine de cellule et choisir la mauvaise était pour lui un risque que le prisonnier de la mauvaise cellule alerte tout le monde. *Comment faire?* Puis la solution aussi stupide qu'utile lui vint à l'esprit. Le registre au bout du couloir!
*Très bien, B2-12* Se dirigeant vers la cellule à vive allure, il fut interrompu par le bruit d'une patrouille aléatoire, celle dont le directeur lui avait aussi parlé. *Que faire? L'ouverture de la moindre porte les mettrai en alerte et il n'y a pas de recoin dans ce couloir* Nasso se refusait aussi l'idée de tuer des fils de sa propre nation, donc sa solution fut de se mettre dans le coin le plus sombre des couloirs et de faire un face à face avec le mur. Les torches ne révélèrent pas sa présence. La voie était libre, il ouvrit en grand la porte et eu enfin la vision du visage de la jeune femme qui'l n'avait aperçut que de dos, ses yeux bleus était magnifique et troublé par la présence en face d'elle. Elle devait avoir pas plus de la vingtaine, Nasso ne put faire la rapprochement avec Mizu en se demandant si il était devenu à la mode de s'incruster dans la Nation aux mille dangers pour eux.
La jeune femme avait à présent un air plus qu'interrogateur, avait-elle comprit que Nasso était là pour la libérer? Il était évident qu'elle s'apprêtait à parler...

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Sam 21 Aoû 2010 - 20:35

Je finissais par croire que le petit nain qui dirigeait mon interrogatoire prenait un malin plaisir a me brutaliser, enchainée au mur je ne pouvais riposté et subissais les coups qu'il me portait avec violence. Les spectateurs qui avaient payer pour voir mon interrogatoire compris dans la visite de la prison me dégoutaient. Ils me dévisageaient avec des regards méprisants et hautain. Je n'étais qu'une distraction, tel un animal de cirque.
Lorsque le spécialiste des interrogatoires sortit ses instruments avec un sourire sournois, je refusais de lui montré ma peur, cela ne lui ferait que plus plaisir. Je me contenta de lui lancer un regard arrogant et remplit de dégout.
C'est alors que le directeur pris la parole et annonça la fin des visites. Les visiteurs sortirent en le lançant un dernier regard. Le directeur des interrogatoires compris qu'il devait être alors tard, il releva mon visage de sa petite main froide et noirci avec brutalité m'annonçant qu'il reprendrai demain matin. Il s'en alla sur ce, en sifflant.
Deux gardes présent dans la salle me détachèrent provisoirement et me trainèrent jusqu'à ma cellule en me tenant fermement. J'avais beau me débattre, le manque de force et mes blessures me firent défaut.
Ils me jetèrent dans ma cellule l'un m'y attacha a nouveau avec des chaines tel un animal sauvage. Et l'autre se contentait de regarder la scène paisiblement, en colère je lui cracha au visage. L'homme leva sa main haut dans les airs et me frappa au visage, puis il sortit en compagnie de son collège en me lançant un juron.

La nuit était tombée, bien sur il m'étais impossible de trouver le sommeil, mes chaines me faisaient mal ainsi que mes ecchymoses. Épuisée j'arrivais quelques fois a somnoler mais c'était chose rare.
C'est alors que la porte de ma cellule s'ouvrit en grand. J'ignore combien de temps plus tard, mais le ciel était déjà bien noir. Je releva doucement ma tête qui pendait dans le vide et regarda l'intrus. A ma grande surprise un homme vêtue de noir et masqué se trouvait devant moi, son masque, je l'avais déjà vu quelque part, dans mes livres d'histoire étant enfant, c'était le masque de l'esprit bleu, du moins une réplique.
Qui était il? Que faisait il ici? Et surtout que me voulait il?
Je m'apprêtais a lui poser toute ses questions, mais lorsqu'il fis un pas devant moi, mon premier réflexe fus de reculer autant que mes chaines me le permettaient. J'avais peur qu'il ne s'agisse d'une nouvelle forme d'interrogatoire inventée par le nain. Il sortit une longue lame de son fourreau, je ne poussa aucun cri mais ferma les yeux le plus fort possible pensant qu'il allait me porter un coup. Et il le porta, non pas sur moi, mais les chaines qui me retenaient.
Lorsque celle ci tombèrent au sol, je lui lança un regard interrogatif.

-Qui êtes vous? Murmurais je encore stupéfaite.

L'homme ne me répondit pas, me saisit par le bras et me plaqua contre le mur pour ne pas que les gardes qui étaient de ronde remarquent quoi que se soit. Cet homme, semblait vouloir me sortir de là, je comptais bien le suivre, je voulais a tout prix quitter cet enfer.
Une fois la troupe de garde passé devant ma cellule, l'homme masqué regarda dans le couloir si la voie était libre et s'élança silencieusement. Je ne tarda pas a le suivre vérifiant souvent derrière nous si aucune personne ne ferrai son apparition. Même si je n'avais pas d'eau sur moi, j'étais prête a sauter sauvagement sur la première chose venue pour ne pas que l'alerte ne soit déclenchée.
Je ne connaissais rien de cette prison, pour moi tous les couloirs se ressemblaient, en revanche l'homme qui m'accompagnait semblait bien savoir ce qu'il faisait, je le suivais donc de près.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Dim 22 Aoû 2010 - 13:24

À présent que la demoiselle était libre, l'important était qu'elle soit des plus discrètes, les rondes étaient peu espacé et le moindre bruit pourrait les mettre en alerte. Cette dernière semblait avoir très bien comprit cela et se montrait des plus à l'aise dans cet exercice, était-ce une habitude chez elle d'être dans de telles situations? Pas le temps de réfléchir sur des choses n'ayant aucun rapport avec leur évasion, Nasso suivit de Kalae se dirigeait vers la navette dans l'espérance de marcher sur les câbles sans être repérés. Se cachant de temps à autre dans des placards afin d'éviter les patrouilles qui semblait se resserraient de plus en plus au fur et à mesure que nos aventuriers montaient les étages. Par ci par là on entendait des cris de prisonniers surement maltraités dans la bâtisse faites de roche et d'acier, ces méthodes avaient beau être jugé répugnantes, la criminalité dans la Nation du Feu a toujours était la plus faible et c'est cela qui avait conforté depuis des siècles et des siècles leurs punitions.

La terrasse supérieur était à présent atteinte mais elle se révélait à Nasso et Kalae une étape insurmontable, tout du moins en discrétion. Hors une alerte leur serait fatale car la garnison entière se retrouverait sur leur dos et les effectifs maritimes seraient triplé dans les vingt minutes. Leur seule solution était donc de faire demi tour et de trouver une autre échappatoire. Lui parlant grâce à des signes, la jeune femme comprit qu'ils allaient rebrousser chemin mais elle était aussi tout à fait consciente que faire marche arrière insinuait qu'ils avaient perdu un temps précieux. Chaque minute depuis qu'ils avaient quitté la cellule était un risque supplémentaire de déclencher l'alarme avant qu'ils ne soient partis

Le mur ouest extérieur au rez-de-chaussé: voilà leur nouvel objectif. Il avait repéré la porte menant sur les rives du lac ébouillanté durant la visite mais il n'avait pas choisi cette solution en premier choix n'étant pas certain du niveau de la maitresse de l'eau: peut-être n'aurait-elle pas la capacité de les faire traverser l'eau bouillante mais il lui fallait l'espérer à présent. La descente fut elle aussi assez difficile, surtout sur les étages les plus supérieurs, déjà avait-il été difficile de les passer une fois alors une seconde mais après quelques frayeurs lors du passages des rondes et devant des salles de gardes, nos deux aventuriers arrivèrent à la porte, cette dernière était sous constante surveillance d'un garde, par chance un garde aujourd'hui assoupi à son poste. Il est évident que ce dernier aurait des problèmes lorsque l'évasion aura été révélé. Dans un esprit de quiétude, Nasso lui faisait malgré tout respirait une petite fiole de gaz assommant qu'il avait acheté en prévision de ce genre de situation afin qu'il ne soit pas réveillé par un éventuel bruit de porte aussi léger soit-il.

Une fois la porte lourde mais silencieuse grâce à un graissage fréquent passée, sans même que Nasso lui en fasse la suggestion, la maitresse de l'eau créa un brouillard autour d'eux les dissimulant aux yeux des tours qui n'y verrait qu'un amas de vapeur.

* À priori elle a un peu de jugeote * pensait Nasso.

La jeune femme était tout à fait consciente de ce que Nasso attendait d'elle: traverser le lac grâce à sa maitrise. Mais cela ne serait pas si évident car l'eau était à une chaleur importante et le fait de maintenir une embarcation de glace en plus de la faire avancer et de maintenir un brouillard autour d'eux était une chose extrêmement difficile pour un maitre de l'eau seule. Elle s'y affaira malgré tout et lorsqu'elle avait fini de réaliser la place de glace robuste elle y prit place en invitant Nasso d'un geste de la main à la rejoindre, ce qui malgré son peu de confiance dans ce genre d'embarcation. Ce qu'elle craignait se produisait, elle ne pouvait maintenir le brouillard qui dissimulait leur embarcation et les vaguelettes qu'elle produisait. Comme si Nasso avait comprit les difficultés de la jeune femme, il usait à son tour de sa maitrise afin d'extraire la chaleur de l'eau les entourant pour la projeter au dessus d'eux créant davantage de vapeur au dessus d'eux et facilitant un peu la tâche de la maitresse de l'eau. Bientôt la roche brulante des falaises environnantes étaient en vue, malgré le peu de visibilité qu'ils avaient. La maitresse de l'eau n'aurait qu'à la refroidir avec son eau en faisant attention à ce que celle-ci ne fasse pas de bruit en ruisselant à moins qu'ils ne trouvent l'un ou l'autre un système plus simple que l'escalade...

Une chose était sûr, pour des personnes qui ne se connaissaient pas, ils venaient de faire un sacré exploit, ne serait-ce que d'arriver jusque là!

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Jeu 26 Aoû 2010 - 17:26

S'échappé de la prison nous avait été plus ou moins facile, chose qui m'avait véritablement surprise mais a la fois, extrêmement soulagée. Si nous avions été rattraper moi et mon sauveur masqué nous aurions été tuer sauvagement après une nouvelle séance de torture.
La petite embarcation s'échoua sur le rivage d'en face, sur la roche bouillante. Notre barque de glace commença dès lors a fondre petit a petit. Le sol fumait, si l'on y posait un pied nous nous brulerions a coup sur. Et si je versais de l'eau au sol, avec la chaleur de la roche nul doute que cela aurait fait du bruit.

Une sirène lourde et bruyante retentit, des projecteurs s'allumèrent autour de la prison maintenant au loin. L'esprit bleu et moi avions échange un regard, car nous avions comprit qu'elle nous était destiné, quelqu'un c'était aperçu de notre fuite. Heureusement pour nous, il était trop tard, nous a avions déjà traversé le lac bouillant.

Sans que je lui demande l'homme qui m'accompagnait enleva le maximum de la chaleur que pouvait dégager les roche au sol. Comme si il avait réussit a lire dans mes pensées. Je créa alors un tapis de glaces qui allait tout juste tenir pour notre traversée.
Nous nous mirent a courir tout les deux sur la glace qui fondait derrière nous. Plus nous nous éloignions du rivage et plus la chaleur était supportable. L'embarcation avait totalement disparut, dévorée par la chaleur. Quand au deux fugitif que nous étions nous avions enfin réussit a nous enfuir sans encombres.

La prison se trouvait sur une île, Nous étions donc a nouveau piéger... L'homme me saisit a nouveau par le bras et me tira dans une autre direction, sans rien dire me mis a le suivre. Un petit navire personnel de la nation du feu nous y attendait amarré a un porc parmi tant d'autre. Mais qui était ce personnage? J'ignorais ci il s'agissait de son navire où si il comptait le voler, quoi qu'il en soit, au point où j'en étais, j'aurais tout fait pour quitter cette île.

Malgré le fait que l'heure était tardive, il y avait encore des gens sur le port. Même si personne n'habitait réellement cette île, elle était extrêmement gardée et surveillée. De plus l'alarme ayant été déclenchée, tout les gardes rodaient prudent.
Avec l'agilité d'un chat nous nous étions faufilé entre les navire, le corps a moitié dans l'eau . Les homme qui patrouillaient éclairé de leur flamme qui maintenaient vivante entre leurs paumes de mains ne nous remarquèrent pas. A croire que nous étions devenu des professionnels dans l'art d'être discret et de se déjouer les gardes.

La navire que nous cherchions était bien trop loin, si nous nagions a la surface nous nous ferions repéré a coup sur. Je fis alors quelques signes de main a l'esprit bleu qui m'accompagnait, passé sous la surface de l'eau était le meilleur moyen.
L'homme, avec des signes, me fit comprendre que j'étais folle, retenir sa respiration jusqu'au navire était impossible, il était bien trop loin.
Face a sa réaction je plongea tout de même sous l'eau et me créa un masque autour de mes yeux et de mon nez pour pouvoir nager tout en respirant.
Lorsque l'esprit bleu entra dans l'eau a son tour, j'en fis de même pour lui, il examina rapidement la bulle d'air qui entourait ses yeux et son nez puis me suivit sous l'eau.

La nage dura quelques minutes, lorsque nous remontâmes à la surface, le bateau était là. Nous montâmes alors rapidement a bord et en silence le navire disparut dans la nuit.

Nous éloignions de plus en plus des cote de la roche bouillante. Soulager d'avoir quitter cet enfer je poussa un soupir, les vêtements abimée d'un rouge bordeaux que je portais étaient encore tacher de mon sang, lorsque j'avais été brutalisé. Une chose et sur, je ne pouvais pas apparaître en publique ainsi, je serai immédiatement reconnu. Mon regard se tourna vers l'esprit bleu, qui était jusque là resté silencieux, je m'avança vers lui et m'inclina respectueusement.

-Je vous remercie infiniment de m'avoir sauver, sans vous, je … je ne m'en serait jamais sortit vivante.

L'homme tourna legerement la tete vers moi, il avait allumé une torche avec sa maitrise maintenant que nous étions loin en mer.

-Qui êtes vous? Re-demandais je en murmurant
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Ven 27 Aoû 2010 - 11:56

L'évasion avait été un succès, leur embarcation était un bateau de pêche tout ce qu'il y a de plus banal et c'est pour cette raison qu'ils avaient décidé de se l'approprié, ne serait-ce que le temps de rejoindre leur destination. À présent loin des côtes du Boiling Rock et en approche des rivages de l'île centrale, la jeune femme s'inspectait des pieds à la tête grâce à l'infime lueur de la lune qui était en cette nuit en croissant après quoi elle se dirigeait vers l'homme masqué et lui dit: " Je vous remercie infiniment de m'avoir sauver, sans vous, je … je ne m'en serait jamais sortit vivante. "

Nasso se retourna légèrement avant d'allumer une torche afin de gagner un peu de visibilité et de chaleur, le corps de la jeune maitresse de l'eau était à nouveau révélé: des vêtements plein de sang, quelques bleus mais toujours des yeux aussi perçant.

" Qui êtes vous? " demandait-elle à nouveau d'une voix discrète mais interrogative.

Étant donné leur distance avec le moindre garde de la prison et des patrouilles étant éventuellement à leur recherche, il était à présent temps pour l'homme d'offrir des réponses à la jeune femme qui se tenait derrière lui. Tout en se retournant, il extirpait son visage du masque de l'esprit bleu laissant à la jeune demoiselle tout le loisir de scruter son visage.

" Je me nomme Nasso Lumens du domaine Lumens des Terres Maldaurannes. " dit-il dans l'intention de présenter comme il se doit.
" Malgré ce que j'ai pu apprendre durant mon service militaire je suis conscient que vous n'êtes pas plus des menaces que n'importe quel autre citoyen, c'est pourquoi j'ai organisé votre évasion étant persuadé de votre innocence. Bien que je ne comprenne pas ce qui amène autant de fils et filles de l'eau comme vous dans cette nation qui vous est hostile, je vais vous donner la chance de défendre votre cause et l'honneur de votre Tribu en retournant tout d'abord sur les lieux du crime afin d'en savoir plus. Île de Braise nous voilà! " lui expliquait-il.

Il était évident que retourner sur l'île de Braise était périlleux étant donné qu'elle serait sûrement bondé de soldat dès que le faucon messager de la prison les avertirait de l'évasion de la maitresse de l'eau mais qu'à cela ne tienne! Après des bavardages de présentations, Nasso bloquait ma barre afin d'aller se changer dans la soute afin de revêtir ses vêtements rouges avec des traits blancs habituels. Blanc étant la couleur de sa famille. Lorsqu'il remontait, il observait la jeune femme qui était comme perdue dans l'immensité bleue, puis après inspection il en déduit à son tour qu'elle ne pourrait se promener comme ça, il déviait donc son navire vers un port plus proche afin d'aller faire quelques courses qu'il ramènerait dans le petit bateau.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin dans un petit port, Nasso expliquait ce qu'il allait faire à la jeune femme lui demandant qu'elle était sa taille. Les vêtements qu'elle portait étant l'un des classiques, il n'aurait surement aucun mal à retrouver les mêmes. Le port était plutôt calme, normal étant donné que l'obscurité régnait toujours sur ce dernier néanmoins quelques boutiques restaient ouvert toute la nuit, il sélectionnait soigneusement des aliments pouvant être conservé facilement plusieurs jours puis dans le seul magasin de vêtements ouvert, il cherchait prestement le double de la tenue de la jeune femme qu'il ne réussit à dégoter. Il fixa ses yeux sur une robe assez basique qui se révélait un peu grande pour la maitresse de l'eau, aucune importance, elle n'aurait qu'à l'enfiler et lorsque le soleil sera levé à faire des recherches plus intensives dans cette tenue dans les quatre autres magasins de la ville.

Le total des courses ne lui était revenu à deux pièces d'argent et quinze pièces de cuivre, rien d'important pour Nasso qui avait sur lui une bourse bien remplie de pièces d'or et d'argent troublée par de maudites pièces de cuivres. Lorsqu'il arrivait au niveau de l'embarcation, Nasso remarquait des hommes tout autour de cette dernière.

" Dégagez de là! " dit-il d'une voix bien audible et sur un ton autoritaire.
" Ouai c'est ça va voir ailleurs si je suis un lémure " lui rétorquait le plus vieux du groupe sortant une lame de son veston

Ce n'était que de pitoyables brigands qui semblent de jours en jours plus nombreux dans les ports de toute les nations, malgré de nombreux renforcements militaires rien ne semblait pouvoir éradiquer ces sales rats.

" Écoutez moi bien, vous avez DIX secondes pour vous casser, après je ne répond plus de rien " s'exclamait-il sur un ton méprisant
" Je crois qu'il nous faudra plus de dix secondes avec la charmante demoiselle que mon ami a vu avant qu'elle ne se réfugie dans la soute. " répondait le chef du groupe avec un ton hilare.

Ainsi la jeune fille du nom de Kalae avait choisi de se dissimuler plutôt que d'alerter la population à cause de ces dons, elle avait bloqué la porte de la soute grâce à sa maitrise. Bonne initiative de cette dernière. Les dix secondes étant écoulées, Nasso posait ses vivres et la robe sur un banc du quai, le chef du groupe quant à lui se tenait en position d'attaque fondant sur Nasso en train de se révéler.

"La dernière chose que tu vas voir, c'est tes amis en train de se faire botter les fesses." lui dit-il tout en l'esquivant et se dirigeant à présent sur les trois hommes qui avaient embarqué.

Tout d'abord, le gros lard qui tapait de toute ses forces sur les portes afin de les briser. Nasso l'attrapait par le bras droit alors qu'un autre homme foncé dans son dos avec un couteau, le maitre du feu utilisait alors la force du premier contre lui pour qu'il prenne sa place. Le gros était à présent planté en plein cœur, Nasso donnait alors un violent coup de pied dans le visage de l'assassin qui se retrouvait à terre, il arrachait le couteau dans la poitrine du premier pour l'envoyer en plein visage du troisième qui était resté à l'écart dans l'attente d'une ouverture. Son corps tombait dans l'océan pendant que celui à terre se relevait et dans un élan de haine mis sa tête en avant que Nasso saisit pour lui offrir un 360°. Les trois compagnons étaient morts sans la moindre flamme, ne restait à présent que leur chef qui avait commencé à prendre la fuite à la mort du dernier de ses compagnons. Une boule de feu projetait à ses pieds et l'homme était déséquilibré tombant violemment à terre permettant ainsi à Nasso de le rejoindre.

"Je..Je vous en supplie! Ne me tuez pas. Je ferais ce que vous voudrez." hurlait-il
"La mort n'est qu'une douceur face à ce que je vous ai réservé. Par le passé, j'offrais au voleur une belle marque de main incandescente sur leur poignet droit afin qu'il ne puisse plus l'utiliser correctement" lui expliquait-il en le soulevant par le poignet avec sa main droite qui commençait à devenir extrêmement chaude.

L'homme hurlait de douleur réveillant l'intérêt de certains riverains.

"On dit que cette punition est insupportable mais comme je te l'avait dit, la dernière chose que tu auras eu l'honneur de voir était le bottage de fesses de tes collègues, tu comprendras donc que j'ai un petit supplément pour toi." dit-il tout en approchant sa deuxième main, elle aussi incandescente, des yeux du brigand.

L'homme se tordait dans tous les sens mais la punition lui fut tout de même infligée. Cette punition avait beau avoir été interdite, de nombreux maitres du feu l'utilisait encore de nos jours car personne à part les intéressait ne s'en plaignait. Les riverains refermaient leur volet alors que Nasso récupérait ses vivres et la robe avant de remonter à bord du bateau.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Ven 27 Aoû 2010 - 15:57

Nasso venait d'accoster sur une petit ile, Il y avait peu de bateaux amarrés au port, nous avions donc largement la place d'y mettre le notre.
Nasso fut le seul a descendre, j'aurais attiré trop l'attention et puis, j veillerai sur le navire pendant son absence. Il descendit donc du navire et disparut dans les petites ruelles avoisinantes ou quelques petits magasins semblaient encore ouverts.

Le silence de la nuit régnait calmement, seul le bruits berçant des vagues était audible. Le regard penché vers l'océan, j'étais repartie dans des rêveries.

Des bruits de pas ce firent entendre, Nasso aurait il été déjà de retour? Cela m'avait étonné, il venait a peine de partir. Je me retourna, et je me retrouva face a une bande de 4 hommes plus ou moins grands, seul un l'un deux était de petite taille et avait une corpulence importante, sûrement leur chef.
Quand je leur demandèrent ce qu'il faisaient là, ils se mirent a rire entre eux, je me mis alors a les dévisager d'un regard perçant et allongé.

Le petit de la bande essuya une larme de rire et afficha un sourire inquiétant. Il se tourna vers un de ses hommes, le plus grand et fit un petit mouvement de tête rapide en ma direction. Lui et deux autres hommes descendirent du navire me laissant seul avec le grand homme sur le pont. J'aurais très bien pu appeler à l'aide, mais cela aurait attiré d'autre ennuis a moi et Nasso. L'homme s'avança d'un pas dans l'espoir de m'intimider, mais il en fallait beaucoup plus. Toujours avec le même sourire sournois il continua de marcher en ma direction. Et je l'attendais de pieds fermes.

Il sauta sur moi avec rapidité, grâce a une roulade sur le coté j'avais esquiver son coup, je lui donna un coup de point dans le dos, l'homme tomba a genoux et m'attrapa par la cheville. Il me tira alors vers lui, me faisant tomber au sol. Je lui donna un coup de genoux au visage faisant saigner son nez qui ajouta une nouvelle tâche a mon uniforme de pénitentiaire. L'homme me lâche alors et porta ses mains a son visage en poussant un gémissement de douleur. Je traversa le pont du petit navire en courant et arriver au point de commandes je me mis a jouer avec les éclairages espérant que Nasso comprendrait le soucis. Mais rien ne se passa, il devait surement être encore dans la boutique.

Je sentis la main de l'homme se poser sur ma nuque, il me plaqua contre une poutre en colère, ma tête se cogna contre elle, mais grâce a mon agilité et une prise de défense, je retourna la situation et pu me libéré avant d'aller me réfugier dans la soute du navire. L'homme était à quelques mètres derrière moi, quand j'entra dans la pièce, je gela la serrure ainsi que tout le contour de la porte pour la celer. L'homme arriva sur elle avec férocité, il ne cessa de frapper contre elle.

-Tu ne pourra pas m'échapper ma jolie. Répétait-il sans cesse.

Je chercha alors une autre sortie, mais rien. Seulement un étalage d'harpon pour pécher et d'autres instruments divers. Je me saisis alors d'un grand couteau de pêche, prête a accueillir l'individu. Plaqué contre le mur, j'attendais son entrée le couteau contre moi. Les violents coups sur la portes commencèrent a briser la glace qui la maintenait close. Puis, tout agitations cessa brusquement.
Ce silence soudain m'effraya que ce passait il? La porte explosa violemment suite a un coup de pied, je sortis alors de ma cachette en brandissant le couteau, a ma grande surprise, Nasso se trouvait devant moi, mon agresseur gisait au sol. Nasso m'attrapa le poignet pour dévier la lame de sa trajectoire. Je lâcha la lame qui se planta dans le plancher en faisant un petit bruit aiguë.
Nasso et moi aviosn echnager un regard emplit de surprise. Je l'aida a transporté le corps du bandit, et le jeta par dessus bord, l'homme atterrit sur le port au milieu de ses amis, que Nasso semblait avoir vaincu sans difficultés.

Il demarra le navire aussitôt qui nous quittâmes le port laissant derrière nous les 4 bandits.

-Vous avez le dons de vous attiré les ennuis.
Remarqua Nasso en croisant les mains sur sa poitrine.

Je lâcha un petit rire, il est vrai que mes dernières semaines avait été plutôt mouvementées. Nasso me montra la robe qu'il avait prit la peine de m'acheter, elle était d'un rouge non agressif, et lorsqu'il me la présenta elle dansait au gré de la brise marine qui accompagnait notre voyage en mer. Je m'en saisit délicatement sans la perdre du vu.

-Merci Nasso. Répliquais-je. Au fait, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Kalae Yukahiro, je viens de la tribu du Pôle Nord.

Nasso inclina légèrement la tête comme lorsque l'on se présente, j'en fis de même.

-Allez vous changer. Dit il en relevant doucement la tête. Nous devrions atteindre l'ile de braise d'ici une journée.

J'acquiesça d'un hochement de tête et repartit en soute. Là bas, je pourrais procéder a toute les modifications a ma robe qui semblait un peu grande, grâce a tous les harpons et les couteaux je trouverai bien un moyen de mettre a profil les maudites leçons de couture que petite, un de mes professeur, que je n'aimais pas vraiment d'ailleurs m'avait donné.
Je découpa le bas de la robe qui sur moi trainait au sol et me servit d'une des chute de couleur rouge pour m'attaché les cheveux en queue de cheval.
J'avais fini par m'endormis dans la soute. J'avais vécu des journées éprouvantes, c'était la première fois depuis que je ferma les yeux l'esprit tranquille.

Le lendemain ce sont les rayons du soleil qui passaient a travers le hublots qui me réveillèrent, j'enfila rapidement la robe que j'avais terminée de modifier la veille et attacha mes cheveux.
Je sortis sur le pont, Nasso allongé sur un vieux matelas se réveillait doucement a son tour.
Je me jeta silencieusement et me pencha sur la rambarde du navire, l'île de braise était a portée de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Sam 28 Aoû 2010 - 16:08

Le bateau quitté le port sans même attendre que le jour se lève, nos deux amis avaient fait bien assez de bruits pour rameter l'attention des autorités de la petite île. Ainsi, Nasso ne put s'empêcher de faire remarquer à la jeune femme ce qu'il allait appeler "un don". Cette dernière lâchait un petit rire alors que Nasso s'empressait de lui montrer sa trouvaille, elle semblait effectivement trop grande comme il s'y attendait mais qu'à ne tienne, la jeune femme semblait ravie de cette dernière et le remerciait avant de se présentait comme il le faut.

La jeune femme du nom de Kalae disparaissait dans la soute pour se changer et Nasso ne la revit pas de la nuit qu'il passa de son côté sur un vieux matelas sous le regard de la voute céleste et s'endormant avec la douce mélodie des vagues s'écrasant sur la coque. Se réveillant de temps à autre pour vérifier le cap grâce aux constellations, tout cela lui rappelant ces folles années avec son maitre qui l'emmenais en pleine mer la nuit pour tenter de ressentir l'énergie de ses points lumineux. Infiniment moins importante que celle du soleil père mais utilisait à bien, cette dernière, était un confortable appuie pour la maitrise du feu de nuit.

Alors que le matin était déjà bien entamé, Kalae qui venait de se réveiller pointait le bout de son nez hors de la soute où elle avait passé la nuit à trafiquer sa robe et à dormir bien évidemment. Elle avait le visage reposé et son visage semblait avoir absorbé tous ces ecchymoses, peut-être avait-elle usait de sa maitrise mais le résultat était impressionnant aux yeux de Nasso qui avait commençait à se réveillait au moment où la jeune femme ouvert la porte qui liait la soute au pont. La maitresse de l'eau se jetait à présent tout en souplesse sur la rambarde de laquelle l'île de braise était à présent en vue, Nasso ne tardait pas à la rejoindre.

"Bonjour Kalae!" dit-il en arrivant dans son dos
"Bonjour Nasso!" s'exclama-t-elle avec un air jovial
"Je vois que tu n'as pas fait qu'enfiler la robe, tu l'as arrangé à ta manière! C'est une très belle réalisation." Lui dit-il gardant pour lui ses remarques au sujet de quelques coutures un peu incertaines préférant l'encourager.
"Merci!" répondit-elle avec un sourire de satisfaction.

Après quoi Nasso, le temps qu'ils arrivent au port de l'île, l'invitait à rejoindre l'arrière du navire afin de partager un petit déjeuner tardif composé essentiellement de céréales et de fruits locaux que la jeune femme semblait avoir déjà eu l'occasion de gouter évitant certains des aliments un peu relevé pour les palets de la majorité des maitres de l'eau.

Ils étaient à présent aux portes du port, il était malheureusement plein à craquer ainsi, ils étaient dans l'obligation de s'ancrer au large alors qu'un canaux à chaudière vint les chercher depuis le port afin de les y emmener. Une fois à terre, les hommes les conduisaient directement au bureau des arrivées sans amarrage. Là-bas, une femme avec une voix extrêmement agaçante recevait les nouveaux venus, bientôt se fut le tour de Kalae et Nasso.

"Paaaaa-pierrrrrrs" s'exprima-t-elle en regardant Nasso.

Il était évident que la jeune femme ne pourrait montrer son passe-port sans être immédiatement reconduite en prison, Nasso le savait bien.

"Je pense que nous pourrons éviter que nos noms ne paraisse dans vos jolis registres" s'exprimait-il en déversant quatre pièces d'or sur la table que la vieille femme s'affairait de dissimuler à la vue de tous. "Cette jeune femme est ma sœur et je lui ai promis des vacances tranquilles et où elle pourrait se déplacer comme n'importe qui." rajoutait-il en exhibant une chevalière d'une famille noble qu'un frère d'arme lui avait remis.

La jeune femme avait l'habitude de ce genre d'affaire avec les gens suffisamment riche pour débourser des pièces d'or de la nation du feu. Pour elle, cette histoire de sœur ne tenait pas la route. *Encore un de ces nobles qui aime les maitresse jeune* pensait-elle.

"Bienvenue sur l'île de Braise Monsieur Feu" dit-elle en leur brandissant deux faux passeports de ce nom.

Mission accomplie, nos deux aventuriers étaient légalement présent sur l'île de Braise, Nasso demandait à Kalae de se choisir un faux noms pour leur séjour ici. Voyant qu'elle n'avait aucune idée, Nasso lui choisit le nom de Miozu, un nom typique pouvant être à la fois masculin et féminin.

__________________________________________________________



Dernière édition par Nasso le Sam 28 Aoû 2010 - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Sam 28 Aoû 2010 - 18:00

Miozu, tel était le pseudo que je devais garder pour mon nouveau séjour sur l'île de Braise. Je devais donc me faire passé pour la petite sœur de Nasso. Même si j'avais lu dans les yeux de la vieille dame l'ombre d'un doute je fus soulagée lorsqu'elle accepta et nous donna de faux papiers.

Nous sortîmes de la file et quittions le port en marchant tranquillement. Je jeta quelques regards sur les cotés furtivement. Des grades semblaient parcourir les rues de la ville suite a cette histoire de vol. Une fois le port derrière nous, les rues n'était pas vraiment animées car beaucoup passaient leur journée au bord de la mer, sur le sable chaud. Mais Nasso et moi n'étions pas là pour des vacances, c'est avec gentillesse qu'il m'aida a prouver mon innocence et défendre l'honneur de ma tribu.

Nous voulions donc retourné sur les lieux du crime. Alors que nous marchions tranquillement en direction de la demeure des Ghen. Un garde se dressa sur notre chemin en nous ordonnant de présenter nos papiers. Décidément depuis cet incident la sécurité de l'île avait été renforcée. Nasso présenta les papiers et salua le garde, je n'ouvris pas la bouche et laissa Nasso entamer les salutations avec l'homme dans le but de détendre l'atmosphère. Mais le garde ne semblait pas commode, il ne lui fit même pas un sourire et ne lui renvoya aucune salutations.
Le garde retourna nos papiers dans tout les sens et jeta un regard sur nous. Je me tourna discrètement vers Nasso avec un air interrogateur, ses yeux vert émeraude traduisait la même incompréhension. Le garde ferma les papiers et les rendit à Nasso en s'excusant avant de repartir faire sa ronde. Nasso et moi avions poussé un petit soupir de soulagement.

La demeure des Ghen était devant nous, trainer autour de cette maison ne me plaisait pas, les propriétaires avaient déjà vu mon visage. Si j'avais le malheur de croiser leur chemin la garde serait appelée et la prison pour moi et Nasso serait au bout du chemin. Je ne sais pourquoi, je ne dis rien a Nasso qui continuait de marchait en direction de la grande maison. L'on entendit une femme parler fort a coté de nous, mais Nasso n'y prêta pas attention, j'étais plutôt nerveuse je faisais attention aux moindres choses qui m'entouraient, je me retourna car la voix que j'entendais m'était désagréable et me rappelait quelque chose.
C'est avec horreur que je reconnu madame Ghen en train se sermonner un garde qui s'était endormit.
A la vu de cette femme, mon cœur se mit a battre de façon discontinu, il fallait a tout prit partir d'ici.

Je saisis brusquement l bras de Nasso et le tira dans une ruelle voisine. L'homme n'avait pas vraiment comprit ce qui se passait, et il fut surprit. La ruelle était assez sombre et réussissait a nous cacher, je fis signe a Nasso de ne rien dire, il comprit aussitôt et s'exécuta. Madame Ghen rentra chez elle en tapant de ses talons au sol et passa devant la ruelle où nous nous cachions sans nous remarquer. Je ne savais pas comment nous allions faire pour trouver le véritable voleur, ce qui était certain c'est que ce n'était pas un amateur et qu'il se tenait au courant des activités des Ghen...
Malheureusement, entrée dans la maison discrètement et voir si nous trouvions quelque chose qui pourrait nous aider me semblais la seule solution d'avancé dans l'enquête.

Quand j'eus expliquer ça a Nasso, il réfléchit lui aussi quelques instants, ce que nous faisions été risqué, la moindre erreur pourrait nous être fatal...

-Si vous ne préférez pas m'accompagné Nasso, je comprendrai, vous avez déjà fait beaucoup pour moi...
-J'ai dis que je vous aiderez, je ne reviendrai pas sur mes mots. Répliqua-t-il en plongeant ses yeux vers dans mes yeux bleu océan.
-Merci. Répondis je avec un sourire amical.


Nasso et moi passions la tête hors de la ruelle, il était clair, vu les gardes présent a l'entrée qu'il nous serait impossible de passer. Si ce n'est par le toit...
Nous avions donc escaladé la petite ruelle dans laquelle nous étions, une fois sur le toit, Nous sautâmes sur le bâtiment voisin, jusqu'à être a porter du domaine des Ghen. Nasso fut le premier a se lancer dans le grand jardin, il atterrit agilement dans un arbre en faisant le moins de bruits possible, je le suivais de près et sauta a mon tour. Nasso remarqua alors qu'une des fenêtres de l'étage de la maison était ouverte, voilà par où nous arriverions a entrée discrètement dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Dim 29 Aoû 2010 - 11:35

La maison des Ghen après le Boiling Rock était des vacances aux premiers abords, mais ce n'était qu'une vague impression. Kalae, alias Miozu, et Nasso avaient réussit à entrer dans le jardin par les toits environnants mais se déplacer jusqu'à la fenêtre ouverte sur un chemin avec aussi peu de cachettes pourrait se révéler plus compliqué qu'on ne le pense. La distance à parcourir vingt mètres avant les buissons qui collaient à la demeure, nos deux aventuriers avaient décidé de faire preuve en espérant trouver une ouverture mais les gardes postés dans les jardins en plus des quelques uns qui assuraient des rondes en plus des domestiques ne semblait en laisser aucune.

Après de longues minutes d'observations, ils décidaient d'agir à présent leur mission était: trouver de quoi les distraire! Plusieurs idées fusaient dans les idées de Kalae et Nasso, il devait sélectionner celle qui serait la plus efficace, alors qu'il semblait s'être mis d'accord, un enfant se dirigeait droit vers eux, les avait-il repéré? Oui c'était bien ça, surement les avait-il vu depuis l'intérieur lorsqu'ils avaient pénétrer dans l'enceinte du domaine. Il s'approchait sûr de lui dans les fourrages aux pieds de l'arbre où se dissimuler Nasso et Kalae. Lorsque leurs regards se croisèrent, l'enfant commençait à ouvrir la bouche et Nasso lui sautait dessus bloquant tout son de la bouche du gamin avec sa main plaquant par la même occasion l'enfant contre le tronc les fesses au sol.

" Nasso! " s'exclamait Kalae comme si la réaction de Nasso était trop brutale aux yeux de la demoiselle qui de sa main insistait sur le bras tendu de l'homme pour qu'il s'abaisse et libère le jeune garçon qui avait à présent un regard empli de peur et de larmes qui se refusaient de couler.

Nasso abdiquait à la volonté de la maitresse de l'eau même si pour lui ce n'était pas le moyen le plus sûr d'arriver à leur but, elle avait envers le gamin un regard bienveillant et lui adressait un signe connu de tous: un doigt devant la bouche en soufflant délicatement "Chuttttttt". L'enfant semblait s'être calmé et regardait les deux intrus avec un regard inquisiteur. L'un semblait totalement indifférent à la situation si ce n'est une note d'appréhension, l'autre lui était totalement agréable de part sa posture et son regard amical.

" Qui êtes vous? Vous voulez jouer avec moi? " dit le gamin en murmurant

Kalae échangeait un regard bref avec Nasso puis lui adressait un clin d'oeil.

" On est déjà en plein jeu avec les autres adultes... Le but est qu'ils ne nous voient pas pendant qu'on rentre dans la maison, qu'on fasse un tour des pièces puis qu'on ressorte. Tu voudrais bien nous aider? "

Nasso n'en croyait pas ses yeux, pensait-elle vraiment que l'enfant, qui devait être la progéniture des Ghen, allait croire à son histoire pathétique et totalement stéréotypé?

" Trop cool! Qu'est-ce que je peux faire? "
" Tu pourrais attirer leur attention pendant un peu moins de une minutes le temps qu'on rentre? "
" C'est tout! "
" C'est tout! Et surtout ne parle de nous à personne. "

L'enfant était donc tombé dans le panneau, Kalae avait un don avec les enfants ou alors c'est qu'il était totalement attardé aux yeux de Nasso ainsi la laissait-il parler puisque le garçon lui était conquis.

" C'est d'accord, tu vas voir! " dit-il d'un air extrêmement sûr que de nombreux fils et filles du feu semblaient possédaient, puis il reprit: " Tu voudras bien devenir ma femme? "

En entendant cette phrase, Nasso était hilare au fond de lui et cela se traduisait par un large sourire qu'il adressait à Kalae qui dégageait de son côté un sourire de gêne.

" Miozu? Tu voudras bien te marier avec lui? Un jeune homme aussi brave, intelligent et beau! " s'exprimait Nasso avec un ton ironique que le garçon ne percevait pas et même heureux d'avoir le soutient de l'homme.
" Mais bien sûr! Dans dix mille cycle lunaire, je serais ravie mais pas avant mes parents ne seront pas d'accord " lui répondait-elle avec un regard amical au gamin puis jetait un regard quelque peu haineux à l'encontre de Nasso qui continuait à sourire.

L'enfant se précipitait alors avec le sourire hors des buissons sans même avoir détaillé son plan aux deux intrus qui restaient perplexe quant à l'aide que pourrait leur apporter un enfant si jeune. L'enfant se mit hors de vue de Nasso et Kalae puis hurlait de plus en plus fort en se roulant au sol sans exprimer le problème. Les gardes environnants convergèrent tous vers le lieu de la crise, à présent personne ne gardait la partie du jardin que nos deux amis devaient parcourir. Ils sprintèrent d'un bout à l'autre pour arriver dans les buissons desquels ils se dirigèrent vers une gouttière leur permettant d'escalader le mur jusqu'à la fenêtre...
Première étape accomplie, les cris du jeune homme furent stopper net après le bruit de ce qui devait être une violente claque que lui avait adressé son père pour avoir pleurer pour rien.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Lun 30 Aoû 2010 - 12:17

Après avoir convaincu le petit garçon de nous aider a « jouer ». La remarque de l'enfant m'avait complètement surprise. Il était évident que son projet serait impossible. Je ne lui donnais pas plus de 7 a 8 ans. Mais son innocence était assez drôle et attendrissante. Nasso, de son coté aussi cela l'avait fait rire, il envenima alors la situation en me disant que c'était un bon partit, je lui lança un regard en coin traduisant de ne pas en rajouter. L'enfant n'avait heureusement pas perçu l'ironie de sa phrase, trop jeune pour faire encore la part des choses.

Lorsque le petit garçon partir distraire les gardes sans se douter de la réalité des choses, Nasso et moi en avions profiter pour se faufiler alors que le gamin attirait l'attention avec ses pleurs. Nous étions arrivé a la fenêtre qui était ouverte, nous entrâmes discrètement a l'intérieur de la maison. C'est alors que les pleurs de l'enfant cessèrent brutalement après un claquement fort, Nasso et moi avions tout de suite comprit que Monsieur Ghen avait donner une correction a son fils pour avoir pleuré sans raison. Nous avions échangé un regard lorsque le silence retentit.

La pièce dans laquelle nous venions de pénétrer était une grande chambre avec un grand lit a baldaquin imposant donc les lourds tissus rouges bordeaux tombaient jusqu'au sol, il devait surement s'agir de la chambre de monsieur et madame Ghen. Nous marchions sur la pointes des pieds, ayant déjà été dans cette maison, je savais où se trouvait la pièce dans laquelle le talisman trônait auparavant.

Nous avions traversé quelques pièce en faisant bien attention qu'aucune domestique ne nous verrait.
Après cette infiltration qui se déroula sans encombre, nous étions enfin arrivé a la pièce du talisman.Un socle en verre où un trou où l'on pouvait passé la main était bien en vue, et l'écrin a l'intérieur était vide.
Nasso et moi nous étions approcher du socle avec curiosité. Le travail semblait avoir été fait a la perfection. Le cercle découpé dans le verre était d'un parfait troublant. Je m'accroupis et regarda au sol, aucun éclat de verre n'était présent. Un véritable travail de professionnel. Après avoir balayer la pièce du regard, la fenêtre avait été démonté d'une certaine façon. Nasso fut le premier a remarquer que les techniques du véritable voleur étaient beaucoup trop sophistiquées pour qu'il ne s'agisse que d'un simple voyou. Il se retourna vivement alors que j'étais toujours auprès du socle et s'approcha vers moi d'un pas sûr.

-Le véritable coupable n'est pas un simple petit voleur des rues. Affirma il en chuchotant.
-Comment ça? Répliquais-je sur un ton sérieux.
-La fenêtre a été démonté d'une certain façon, et le verre proprement découpé. celui qui a fait ça, a du matériel...
-Il a de plus réussit a le dérobé et s'enfuir sans se faire remarquer de personne. Mais qui aurait les possibilités de faire ça?

Nasso se mit a réfléchir et fit quelques pas silencieux dans la pièce, de mon coté je ne pouvais qu'attendre et le suivais du regard impatiente de savoir ce qu'il allait bien me dire.

-Il existe sur l'Ile de Braise, un collectionneur, un vielle homme qui a déjà en sa possession plusieurs objets précieux... Ses ouvres son connu dans toute la nation du feu. Et elles lui ont déjà rapporté beaucoup d'argent, il habite une grande maison a quelque lieux d'ici.

-Il aurait pu voler le talisman? Lui? Un vieillard?
-Faire un tour chez lui ne nous coûtera pas grand chose...

Un bruit de pas retentit alors dans la pièce voisine, quelqu'un s'approchait a vive allure. Nasso et moi, avions ce que nous cherchions nous nous précipitâmes alors sur la fenêtre pour ressortir dehors. Dans notre précipitation, nous avions faillit tombé et nous nous rattrapâmes une nouvelle fois dans une branche d'un grand arbre voisin. L'on passa un bref regard autour de nous, pour trouvé la sortie du jardin, mais elle était trop loin, passer au dessus du petit muré d'à coté était donc une bonne solution.
Nasso et moi étions descendu de l'arbre doucement, il fut le premier a escalader le petit mur et alors qu'il était dessus, le petit garçon qui nous avait aide refit son apparition, la marque rouge du coup porté par son père était encore visible sur sa petite joue.

-Vous avez gagné? Demanda il avec un sourire.
Nasso lui fit signe de parler plus bas, ce qu'il fit.
-Le jeu n'est pas encore terminé. Répondis-je. Nous devons maintenant partir sans nous faire voir pour gagner.
-Miozu! Chuchota Nasso, il faut y aller.

Nasso sauta le muré et atterrit dans la rue de derrière. Je me mis à escalader le mur à mon tour, le petit garçon semblait comprendre que nous ne reviendrions sûrement jamais et semblait triste. Il se frotta une nouvelle fois la joue peut être avait il encore mal. Je le remercia et lui envoya un bisou avec la main au loin avant de disparaître et de rejoindre Nasso dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Lun 30 Aoû 2010 - 22:01

La scène du vol préservé en l'état depuis le méfait, leur avait appris une chose importante: celui qui avait agit était un professionnel et il était très bien renseigné quant au sécurité de la maison. La seule hypothèse plausible était que quelqu'un de suffisamment riche avait soudoyé l'un des gardes pour avoir les horaires de patrouilles, de relèves,etc... puis avait agit ou commandité le vol. La personne la plus apte et la plus proche à agir dans ce sens était un collectionneur vivant sur cette même île à l'année.

Lorsque Nasso avait parlé de quelques lieux d'ici, il voulait dire non loin des plages de l'autre côté de l'île. La demeure de ce célèbre collectionneur était connu de tous les gens cultivés, on y trouvait des pièces d'une grande beauté et très rares, essentiellement de la Nation du Feu. Certains objets lui revenaient de façon plus ou moins douteuse mais si il s'avérait qu'il était bien à l'origine de ce vol alors cela serait sa fin. La famille seigneuriale profiterait de cette occasion pour récupérer tout ce patrimoine que le collectionneur expose au public en échange de sommes abyssales.

Devant nos deux aventuriers s'annonçaient une marche de quelques trente minutes, Nasso marchait sans dire un mot tandis que Kalae s'interrogeait quant au soudain silence de Nasso. Cette dernière commençait à se demander si le silence était une maladie chez les maitres du Feu lorsque comme par esprit de contradiction, Nasso l'interpelait sur un sujet totalement différent de toute leur précédente conversation sur un ton plus ou moins ironique: que faisait-elle dans la vie à part s'attirer des ennuis?
La jeune femme lui expliquait qu'elle avait des élèves dans sa tribu, qu'elle passait en général beaucoup de temps avec eux afin qu'ils s'améliorent mais que de temps à autres elle partait en voyage afin d'épanouir sa maitrise et son esprit à travers des expériences. Puis ce fut à son tour d'interroger l'homme sur sa vie. Il lui expliquait brièvement sa vie en passant les épisodes les plus sombres ou douloureux mais il discuta longuement du domaine de sa famille dont il hériterait, un domaine qui selon ces dires n'avait pas d'équivalent quant à sa beauté, sa qualité, sa richesse. Lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du village, la jeune femme aurait pu peindre le domaine sans jamais l'avoir vu tellement il lui en avait parlé. Bien qu'anodine, cette discution leur avait permit de se connaitre d'avantage et le fait que Nasso parle si peu de son passé et davantage du domaine en des termes si hauts semblait avoir fait comprendre à Kalae que l'homme avait eu des moments difficiles par le passé, là se cachait surement la raison de sa tolérance envers les autres nations...

Les voilà à présent dans l'enceinte du village au nord de l'île de Braise, ce dernier abritait la résidence du collectionneur et bien que l'envie soit grande d'agir rapidement, nos deux compagnons décidaient d'un accord mutuel d'attendre la nuit pour agir. Ils avaient fait le tour de la maison des Ghen de jours car il était évident que des nobles comme eux renforçait la sécurité lorsqu'ils dormaient, mais s'attaquer à la maison d'un collectionneur de jour alors que des visiteurs peuvent s'y trouver auraient été trop risqué, ils auraient pu se fondre parmi eux mais leur liberté de mouvements auraient été entravé et cela leur aurait couté cher.
Afin de se fondre dans la foule en attendant la nuit, ils prirent à la terrasse d'une taverne à laquelle ils poursuivaient leur discutions par des événements anodins de leur vie. Une réelle complicité semblait s'être formé, bien que Nasso avait tendance à lui faire la remarque qu'elle était encore jeune pour dire qu'elle avait l'expérience de la vie,etc... Cette dernière comprenant que Nasso la taquinait et lui retournant les pics en parlant de son âge "avancé". Plus tard, un peu avant que le soleil ne décide de s'incliner face à l'obscurité de la nuit, nos deux maitres des éléments marchaient dans les rues afin de faire du repérage si jamais la fuite leur était nécessaire dans la nuit. Ils savaient tout deux qu'ils leur faudrait être vigilant et surtout ramenaient des preuves de leur bonne foi lorsqu'ils auraient découvert le vrai coupable bien qu'ils ne pouvaient pas être sûr à cent pour cent qu'ils trouveraient le talisman ce soir, ils restaient confiant.
C'est alors que Kalae remarquait un homme, environ la vingtaine qui semblait la fixé longuement en les suivant. Était-il un garde en civil? un chasseur de prime qui l'avait reconnu?

" Nasso " chuchotait-elle " Je crois que je suis repérée " faisant un signe de tête en arrière afin que ce dernier remarque l'homme en question.
" Entre dans mon jeu " s'exclamait-il à son tour sans rien lui dire de plus.

Sans même laisser le temps à Kalae de comprendre ce qui aller se dérouler, Nasso faisait demi-tours allant de front à la rencontre du jeune homme, l'attrapant par le col, le poussant dans une ruelle avec un air extrêmement agressif. Le jeune homme semblait prit de panique.

" Écoute moi bien petite fiente de chevautruche, ça c'est ma petite sœur et si tu oses ne serait-ce que de lui jeter un regard de plus ou même juste penser à elle, tu n'auras plus le loisir de voir un autre jour "
" Mais arrêtes grand frère " s'exclamait Kalae " Je suis sûr qu'il ne me regardait pas " reprit-elle.

Il semblait que la jeune femme avait comprit le stratagème et s'était très bien accaparé de son rôle.

" Je... Je ne la regardais pas juré " bégayait l'homme
" Menteur! " s'exclamait le maitre du feu rapidement
" Je vous assure, disons que j'ai fait une erreur, je l'ai prise pour quelqu'un d'autre "
" Regarde moi dans les yeux et répète après moi: "JE-NE-REGARDERAIS-PLUS-VOTRE-SŒUR-MONSIEUR!" " disait Nasso sur un ton colérique.

L'homme répéta les mots de Nasso comme si il avait été soumis à l'une des fameuse séance d'hypnose du Dai Li puis lorsque celui-ci le libérait, il prit la fuite sans même accorder un regard à la demoiselle de l'Eau.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Mar 31 Aoû 2010 - 11:42

Lorsque le jeune homme s'enfuit en courant Nasso et moi l'avions regardé s'en aller. Une fois seule dans la ruelle; je ne mis a rire tout en essayant de resté discrète. Quelle lâcheté venant de sa part, et le regard avec laquelle il regardait Nasso avait de quoi cassé le mythe des maitres du feu que rien n'effraye.

-Qui a-t-il de si drôle? Demanda Nasso.
-Rien, rien! Répondis je entre deux sourires.

Voilà longtemps que je n'avais pas ris depuis mon arrivé sur l'île. Le jour commençait à mourir sur la colline d'en face. Et les étoiles commencèrent à faire timidement leur apparition.
Nasso et moi avions encore trainé dans les rues en attendant que le ciel soit assez sombre, alors que les terrasses des restaurants commençaient a allumer leur petites bougies présentes sur les tables.

Nous nous avancions vers la demeure du collectionneur, une fois arrivé au grand portail en fer forgé, nous avions passé un regard a l'intérieur, quelques personnes semblaient roder, pour protéger les objets précieux, des chiens grognons étaient à leur cotés, prêt a bondir sur un éventuel intrus. Pénétré dans cette demeure pourrait être plus compliquer que la demeure de Ghen.
Nasso et moi avions échangé un regard, nous avions tout les deux compris que se ne serait pas chose facile.

L'on recula du portail et contourna la demeure pour essayer de trouver un endroit pas ou entrée. Que pouvions nous faire? Il fallait essayer de se débarrasser de ces chiens, ils arrivaient presque a nous flairé. Entrée dans le jardin serait impossible avec eux dans les parages.
Nasso et moi nous nous étions séparé, et étions partit chacun de notre coté. Cacher dans un coin, je me mis a siffler discrètement pour attiré l'attention des chiens qui dressèrent les oreilles. Les chiens rappliquèrent pensant qu'il s'agissait de leur maitre. Nasso en profita alors pour parcourir une partie du jardin maintenant libre et d'aller se cacher contre la maison elle même.

Quand a moi, je sortis de ma cachette et me mis à courir discrètement en direction du muré que Nasso avait escaladé un peu plus tôt, les chiens étaient toujours regroupés au même endroit se rendant compte qu'il n'y avait personne.
Alors que j'étais arrivé au sommet du muré, les chiens commencèrent a s'éparpiller de nouveau dans le jardin. L'un deux arriva vers le muré sur lequel j'étais, je devais donc me dépêcher. C'est avec un saut périlleux que je sauta dans le vide et m'accrocha à la branche d'un arbre.

Une fois le chien passé, je lâcha la branche, me réceptionna au sol et alla rejoindre Nasso contre le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Mer 1 Sep 2010 - 11:46

Cette fois nos deux amis ne pourraient pas profiter d'une fenêtre ouverte, la bâtisse était comme barricadé, des barreaux de fer surmontaient toutes les fenêtres elle même étudiait pour résister à n'importe qu'elle coup de poing qui voudrait briser une vitre pour pénétrer dans la maison. Nasso fit signe à Kalae de faire le guet et de le prévenir à l'approche de n'importe qui pendant qu'il allait tordre les barreaux de façon à ce qu'il laisse l'espace aux deux compères d'entrer. Bien que les barreaux avaient déjà perdu leur couleur rougeâtre, Kalae passe un peu d'eau pour les refroidir totalement. Puis Nasso ignorant la résistance des vitres tentait rapidement de briser l'un des carreaux en espérant que cela ne ferait pas trop de bruit. Un bruit sourd retentit, Nasso qui avait mis beaucoup de force dans ce coup semblait avoir envie de hurler et résistait de toute ses forces pour ne rien en montrer.

"Ça va Nasso?" Chuchotait Kalae qui semblait avoir repéré une note de souffrance dans la façon que Nasso observait intensément sa main.
"Su..Super! Je l'ai pas cassé.. parce que je me suis dit au dernier moment que ça..ça serait trop bruyant." dit-il doucement en contenant sa douleur, voyant le regard de la jeune femme qui ne semblait pas le croire avec un léger sourire, il reprit "Je t'assure!"

Après une nouvelle observation, il était évident que ce n'était pas un modèle de fenêtre commun mais Nasso notait qu'elle ne semblait pas totalement étanche, alors il faisait signe à Kalae de s'approcher à son tour de la fenêtre lui expliquant que sa maitrise serait la clé de leur passage si elle était assez doué. Kalae qui commençait à s'habituer à ce genre de provocation/défi de la part des maitres du feu s'exécutait, la chose se révélait plutôt compliquée, la maniement de l'eau pour qu'elle s'engouffre dans les quelques fentes de la fenêtre n'étaient pas habituelle pour la maitresse qui devait réussir en plus de ça à manier la densité aqueuse de l'autre côté de la fenêtre avec suffisamment de force pour l'ouvrir.

Alors que Kalae était sur le point de réussir, des chiens suivis de leur maitre était en approche de la façade dans laquelle nos deux aventuriers tentaient de s'infiltrer. Nasso demandait à Kalae de se hâter, il n'avait plus que vingt-secondes avant d'être à vue. Mission accomplie, la jeune femme eut à peine le temps de se féliciter intérieurement que Nasso avait déjà commençait à la surélever par les jambes (étant donné sa petite taille) afin qu'elle s'engouffre dans la bâtisse. Sans même attendre qu'elle l'informe que le secteur était sûr, il s'engouffrait à son tour afin de replacer les barreaux et de les refroidir avant que les gardes ne les aperçoivent. Une fois fait, il fermait les fenêtres afin de se tourner vers Kalae qui faisait le tour de la pièce qui était dans l'obscurité. Elle pouvait admirer des nombreuses pièces de collections, cette salle semblait recueillir essentiellement des tableaux et fresque mis à part quelques bijoux du royaume de la terre. La jeune femme n'aurait pas su reconnaitre la provenance de ces bijoux si des explications n'avait pas été placé en dessous bien qu'elles n'étaient pas très visibles dans le noir on distinguait la mention: "Royaume de la Terre" ou des noms de ville célèbre telle que "Ba Sing Se".

La seule idée de à quoi ressemblait le Talisman de Rajmala était une illustration que la garde de l'île lui avait collé rapidement au visage à plusieurs reprises lors de son arrestations avant d'être menée sur le Boiling Rock. Et sa mémoire de cette illustration était plutôt vague, ainsi, elle cherchait tout ce qui pouvait ressemblait à un talisman pointant de temps à autre quelques bijoux à Nasso pour qu'il l'oriente sur ce qu'il cherchait car lui savait très bien à quoi il ressemblait, de nombreux livres de la nation du Feu en parlait comme d'un objet d'une extrême valeur expliqué par la beauté de la pièce mais aussi pour le pouvoir que certaine légende lui confère comme celui de "prolonger la vie" des personnes qui le côtoie fréquemment, bien que rien ne puisse le prouver. Nasso lui examinait la pièce à la recherche d'un éventuel passage secret menant à des œuvres rares et volées ou même à des papiers liant le collectionneur à des voleurs reconnus, mais ce genre de papier devait se trouver dans le bureau de l'homme ou bien dans ces fameuses caches en présence du bijou convoité!

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Mer 1 Sep 2010 - 19:16

La pièce était relativement sombre, nous arrivions cependant quelques fresques et tableaux qui étaient aux murs de la pièce. Je la parcourais du regard avec Nasso pour essayer de trouver le talisman, si talisman il y avait. Malheureusement, j'avais un vague souvenir de la représentation que l'on m'avait mise plusieurs fois sous le nez lors de mon arrestation trop occupée à défendre mon innocence que de contempler l'objet dont on m'accusait de vol. Je me souvenais seulement d'un pierre d'un rouge intense et envoutant, le rubis était posé sur un pendentif en or. De plus j'ignorais absolument les pouvoirs que l'objet pouvait détenir, seul Nasso avait connaissance de la puissance de cette pierre.

La pièce dans laquelle nous étions ne contenait pas ce que nous cherchions, qu'a cela ne tienne, il y avait encore beaucoup d'autres pièces a visités. Nasso et moi Avions entrouvert la porte et avions passé la tête pour s'assurer que le couloir était vide. C'est donc à pas de loup que nous nous sommes aventuré dans a maison. Avec tout ce qu'il venait de ce passé depuis notre évasion du Boiling Rock, nous étions venu a pensé que nous étions passé maitre dans l'art d'entrée par effraction chez les gens.
Nous avions fait plusieurs pièces ainsi mais il n'y avait aucunes traces du talisman. Je commençais a désespérer, je ne pourrais donc jamais prouver que je suis innocente et deviendrai une fugitive jusqu'à la fin de mes jours? Nasso avait lu sur mon visage l'inquiétude qui grandissait en moi.

-Nous allons le trouver. Murmurait il pour me rassuré.

Je voulais tellement qu'il ait raison. C'est alors que l'on entendit un homme rire soudainement au éclat quelques pièces plus loin. Le bruit me fit sursauté et surprit Nasso. Un homme était là, près de nous et riait de bon cœur.
Par curiosité Nasso et moi étions sortit de la pièce où nous étions caché et que nous étions en train de fouillé et nous longeâmes les murs sur quelques mètres. Nasso était devant, il avait rapidement mais prudemment et passa la tête du mur lorsque nous étions arrivé au bout. J'en fis de même quelques secondes plus tard.

Un homme était assit dans un grand fauteuil, un verre d'alcool à la main et jouait avec l'un de ses chien, de la même race que ce dont Nasso et moi avions eu affaire a l'extérieur tout en ravivant le feu avec un long pique en fer forgé.
Il devait sûrement s'agir du collectionneur en personne. L'homme posa son verre sur la petite table a coté de son siège et se leva tranquillement. Nasso et moi avions redresser nos têtes rapidement pour ne pas que l'on nous voit, le chien suivait le moindres pas de son maitre. Et se mit a renifler en l'air et a regarder autour de lui.
Nasso passa une nouvelle fois discrètement la tête et aperçut que le chien sentait notre présence et alors qu'il allait a ranger sa tête son regard se figea sur un objet qui trônait dans une vitrine.
Je le secoua gentillement pour savoir de quoi il en était, moi qui ne voyais rien. Nasso tourna alors la tête vers moi avec vivacité.

-Le talisman de Rajmala est bien là! Murmura-t-il.
-Génial! Murmurai-je a mon tour avec un sourire. Mais comment allons nous faire?
-Je ne sais pas... répondit Nasso en se mordant la lèvre inférieur.

C'est alors que le chien poussa un petit grognement étrange. Nasso et moi échangions un regard alarmé alors que le collectionneur remplissait a nouveau son verre.
Le chien se dirigea en notre direction, les griffes de ses pattes faisaient un petit clapotie sur le carrelage froid de la maison. Nous avions compris qu'il ne fallait pas resté là. Comme un chat, nous avions sauté et nous étions agripper a différents lustres fragiles et qui avaient faillit cassé lorsque nous nous y accrochâmes, avant de nous cacher chacun dans un angle du plafond en tenant bien les murs avec les main et les pieds.
Le chiens arriva juste sous nous et s'y arrêta scrutant le couloirs longuement. Nasso et moi accroché et ne faisions pas de bruits, nous regardions le chien d'en haut qui semblait se douter qu'il y avait quelque chose d'anormal. Au bout de quelques secondes je commençais a sentir mes mains glisser, il fallait a tout prie que ce chien s'en aille car je ne tiendrais pas longtemps ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Jeu 2 Sep 2010 - 18:16

Ce qui était à craindre arriva, la jeune femme qui était dissimulé dans la même position de Nasso glissa et s'écrasa sur le chien qui émit un petit gémissement avant d'être totalement assommé.

"Joli!" Dit Nasso avec un sourire narquois qui s'était laissé à son tour tomber au sol mais sur ses pieds.

Il était évident que le collectionneur avait entendu le couinement de son chien mais ce qui surprenait Nasso était le calme qui se dégageait de la pièce dont il n'avait pas la visibilité depuis leur position. Les deux infiltrés se déplacèrent en courant jusqu'à l'entrée de la pièce où il l'avait aperçut précédemment, c'est à dire à même pas cinq mètres d'eux.

Nasso était le premier à la porte de cette salle et devant lui se dressait d'immense flammes qu'il eut à peine le temps de disperser, heureusement qu'il était sur ses gardes. Kalae arrivait pendant que Nasso dispersait se jetait sur Nasso le faisant tomber à terre au moment où les flammes s'estompèrent. Son pressentiment avait été juste, elle venait d'éviter à Nasso d'être planté d'un Shuriken. Très vite sur pieds, Kalae et Nasso étaient à présent face à quatre maitres du feu et un expert en arme blanche: un groupe de mercenaires qui à leur accoutrement semblait habituer aux missions de protections et de furtivité. Un bref hochement de tête de remerciement plus tard, nos deux amis s'élancer contre leurs ennemis qui se dressaient entre eux et le collectionneur au fond de la salle. La violence était au rendez-vous, Nasso se retrouvait avec trois maitres du feu plutôt rapides malgré leurs techniques peu développé, à eux trois, il était plutôt redoutable. Il esquivait du mieux qu'il pouvait mais ne trouvait pas d'ouverture pour être réellement efficace, pendant ce temps, Kalae se chargeait de l'expert en arme blanche et du dernier maitre du feu. Elle semblait favoriser tout comme lui les art martiaux à un surplus de maitrise et il faut dire que cela marchait plutôt bien: elle avait rapidement réussi à déboiter l'épaule gauche du maitre du feu avant d'utiliser sa maitrise pour le projeter sur le maitre d'arme qui dévia de justesse l'un de ses projectiles qui auraient transpercé son collègue.

Alors qu'une ouverture se présentait à Nasso, il apercevait le maitre d'arme préparer une surprise pour Kalae qui s'approcher de lui avec un fouet d'eau, aucune hésitation, il renonçait à l'ouverture pour envoyer une projection de feu dans le dos du maitre d'arme qui eut les mains bruler de par la monter en température des armes qu'ils préparaient dans son dos et de part les flammes. De son côté, les trois maitres du feu profitaient de l'occasion pour tous s'abattre sur l'homme qui sautait alors en arrière pour faire une retournée sur sa main qui fut déstabilisé par l'une des flammes faisant s'écrouler Nasso sur pouce. L'homme ressentait une vive douleur à la main plus précisément au pouce, cela ne devait pas être bien grave mais très handicapant. Kalae de son côté avait bien vu l'aide que lui avait apporté Nasso et en profita pour finir le maitre d'arme avec des pics glacés. Le maitre du feu qui était déjà handicapé d'un bras se retrouvait seul face à Kalae et ses demandes de soutient n'aboutissait pas. Finalement, il prenait la fuite par la porte qui dans le feu de l'action s'était retrouvé de son côté.

Lorsque Kalae se retournait vers Nasso pour lui venir en aide, ce n'était plus nécessaire, les trois hommes formés un tas enflammé. Nasso avait malgré son pouce douloureux réussit à saisir le plus léger des trois, l'avait enflammé et jeté sur ses camarades qui ne pouvaient l'éviter. Déstabilisait par ce dernier, Nasso avait alors envoyé une flamme bleutée mettre le feu nouvellement formé.

Les deux compagnons se congratulaient chacun du regard puis le détournèrent sur le collectionneur qui en quelques secondes disparut à travers une trappe afin de fuir avec le talisman qui devait être la pièce la plus importante à ses yeux qu'il n'ait jamais posséder. Nasso et Kalae s'engouffraient à leur tour dans le passage, mais sur quoi allait-il encore tomber? Réussirait-il à attraper le collectionneur et plus important à ramener des preuves concrètes que le malfaiteur était bien le collectionneur?

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Ven 3 Sep 2010 - 11:09

Nasso et moi nous nous engouffrâmes sans réfléchir dans la trappe où le collectionneur c'était faufiler quelques secondes auparavant. Nasso sauta le premier et moi en second. Nous ne savions pas où ce passage nous mènerai, cependant notre chute avait été bien animé, le tunnel était très sombre et nous glissions a l'intérieur a vive allure.

C'est alors que une infime petite lumière commença a faire son apparition au bout. L'atterrissage fut violent lorsque le tunnel prit fin. Nous avions atérit a même le sol, mais heureusement nous n'avions rien eu de cassé.
Nous nous relevâmes en examinant la pièce où nous venions d'entrée. Le lieu était humide et sombre et donnait l'impression d'un lieu abandonné depuis des siècles. Sûrement les sous-sol de la maison.
L'on aperçut le collectionneur prendre la fuite au loin. Ni plus, ni moins, Nasso et moi nous étions mis a lui courir derrière pour le rattraper. Malgré son âge son agilité et sa vigueur était impressionnante.
Nous étions passé devant plusieurs vieille salle dépourvues de portes, où des tas de papiers et vieux dossier moisissaient. L'odeur de renfermé était très désagréable cependant notre esprit était focalisé sur le collectionneur et sa fuite.

Nasso et moi tout en courant essayions de l'atteindre avec des boules de feu ou des piques de glaces, mais le vieil homme se débrouillait toujours pour les esquiver.
Je stoppa alors ma course, Nasso ne compris pas ce qu'il m'arrivait et s'arrêta quelques mètres plus loin. Je renversa la moitié de l'eau de ma gourde au sol et l'envoya jusqu'à vieillard qui une fois arriver a ses pied se changea en glace. L'homme se mit a faire un glissage et tomba sur le dos, lâcha le talisman qui rebondit sur le sol.

Nasso et moi avions reprit notre course vers l'homme au sol. Lorsque nous arrivâmes a lui, il empoigna a nouveau le précieux objet et nous envoya une vague de flamme avec son pied. Nasso sur ses gardes et grâce à sa maitrise dispersa les flammes, de moi coté, je m'étais abaissé pour que le flamme me passe au dessus de la tête.

-Vous n'aurez jamais cet objet. S'exclama le voleur. Il m'appartient désormais.
-Tout ce que j'ai subit est a cause de vous! Répliquais-je en colère.
-Il me fallait bien un larbin. Et vous êtes arrivé pile au bon moment, je vous en remercie mademoiselle. Répondit-il avec un petit sourire en coin.

Tout ce que j'avais du enduré ces accusation a tord, mon enfermement et même les actes de brutalité que j'avais du supporté, cet homme en était la réel cause, prise de colère je l'attaqua en premier avec rage. Je sortis l'eau restant de ma gourde et forma un serpent que se jeta sur lui. L'homme eu le reflex de ce protéger de ses flammes. Nasso intervient alors a mes coté et attaqua a son tour le voleur chacun des mouvements de mon coéquipier lançait des flammes différentes et rapides.

Alors que nous étions a deux contre un, notre ennemis semblait tenir tête. Un duel intéressant semblait se profiler devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Dim 5 Sep 2010 - 10:43

Nasso et Kalae savait bien que ce combat risquait d'être plutôt relevé car étant donné la fuite que le collectionneur avait effectué, il ne semblait pas plus essoufflé qu'eux ce qui sous-entendait que l'homme avait l'habitude de s'entrainer. Un homme de cet âge qui s'entretient encore étant souvent un maitre du feu expérimenté, l'alliance de Kalae et Nasso ne pouvait être qu'une bonne chose.

Les attaques de Nasso visaient essentiellement les pieds de l'homme afin d'éviter que ses flammes ne lèche le pendentif et ne le détériore, Kalae de son côté misait beaucoup sur les pics de glaces et son serpent d'eau afin d'handicapé les mouvements et des membres de l'homme. Très peu de coup arrivait à le toucher et lorsque cela arrivait, l'homme renvoyer sur les combats une attaque impressionnante de par sa puissance et sa vitesse que Nasso s'empressait de disperser sans se méfier que certaines poutres commençaient à s'embraser et à créer une fumée le long du plafond.

Si Kalae et Nasso était un groupe plus vieux, surement aurait-il eu une combinaison spéciale d'attaques coordonnées qui aurait mis fin à ce combat bien difficile, ce n'était hélas le cas et leurs attaques étaient surtout centrées sur leurs habitudes en solitaire néanmoins l'un et l'autre semblait tenter d'ouvrir des opportunités à son allié. Finalement Kalae qui après avoir était frôle par une flamme bleue alors qu'elle faisait un saut se retrouvait au sol et profitait d'une attaque sur les jambes du collectionneur pour trouver une ouverture, en effet, l'homme qui lui faisait dos au 3/4 avait mis la main qui tenait le talisman en arrière alors qu'il dispersait de l'autre main les flammes à ses pieds. Elle saisit à même le sol l'eau qui s'était dispersé autour du maitre du feu lors de sa dernière vagues de pics glacés et créa une stalagmite par en dessous de son poignée qui fut transpercé de par en par. L'homme hurla de douleur et sa main s'ouvrit laissant s'échapper le talisman. Il reprit rapidement ses esprits et eut à peine le temps d'esquiver l'attaque que Nasso lui portait à présent directement en pleine face alors que Kalae s'était empressé de récupérer le talisman.

L'homme avait en quelques secondes perdu tout ces moyens, sa seule offensive notable depuis la perte du pendentif était une flamme pitoyable en direction de Kalae et il ne se tentait même plus à disperser les attaques de Nasso, tout ce qu'il faisait était d'esquiver les attaques des alliés mais rien à faire il était devenu faible, un être confus ne maitrisant pas aussi bien le feu qu'un esprit concentré voilà l'explication de son soudain affaiblissement à moins que le talisman est vraiment les vertus qu'on lui porte...

Le collectionneur était à présent dos au mur et regardait avec des yeux noirs fixait ses ennemis.

"Vous ne m'aurez jamais et vous ne sortirez jamais de ce lieu!" dit-il avant de créer un cercle de flamme autour de lui qui se referma sur lui. Lorsque les flammes s'estompèrent, Nasso et Kalae pouvait apercevoir un corps calciné encore en combustion mais sans vie. Voilà comment les maitres du feu les plus fiers préfèrent perdre la vie lors d'un combat perdu: l'auto-combustion.

Alors que l'air devenait irrespirable à cause des fumées, il devenait urgent pour les deux amis de se trouvait une issue. Que faire, quel chemin favoriser? Car nos deux amis avaient le choix de rebrousser chemin en espérant réussir à remonter la trappe ou bien choisir l'un des deux couloirs qui se proposait devant eux. Aux yeux de Nasso, le conduit de la trappe devait être irrespirable étant donné que les fumées avait du s'y engouffraient ainsi ils ne pourraient escalader ce dernier et la propulsion par les pieds demande un air plus pur que cela. Ainsi leur restait-il le choix des deux couloirs, mais lequel? Devait-il prendre le temps de fouiller dans les papiers pour trouver un éventuel plan?

Les yeux de Kalae s'étaient fixés sur un dossier rouge, qui semblait neuf parmi tous les autres. Après l'avoir ouvert, elle tentait de comprendre ce qu'il y avait d'écrit mais c'était codé et ils n'auraient pas le temps de le déchiffré. Nasso et Kalae pensaient bien que cela devait avoir avec des activités peu scrupuleuse du collectionneur, ainsi cela leur permettrait de prouver que Kalae n'était pas une simple voleuse qui ramenait son butin. Nasso l'embarquait sous son bras pendant que Kalae continuait de tenir le talisman. Nasso essayait d'un bras d'estomper les flammes de la salle mais cela demandait trop d'énergie. Il n'avait plus le temps pour d'avantage de recherche de plans, Kalae pointait le couloir de droite, Nasso acquiesçait et les deux amis s'engouffrèrent à travers celui-ci.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Lun 6 Sep 2010 - 21:10

Les flammes envahissaient de plus en plus la pièce, le mystérieux cahier aux écritures codées était toujours entre les mains Nasso eu a peine le temps de le prendre que déjà la fumée noire qui se dégageait des flammes ardentes brouillaient notre vue.

Deux couloirs se dressaient devant nous. Mais quel chemin prendre? Je pointa celui de droite. Pourquoi? Je n'en sais rien a vrai dire je comptais sur la chance. Mais ce qui était certain c'est que nous ne devions pas rester ici. Nous arrivions à peine a respiré. Nasso essayait tant bien que mal de disperser la fumée mais notre combat nous avait fatigué et il commençait a manquer d'énergie.

Nous nous engouffrâmes alors dans le sombre tunnel. Notre toux due a l'asphyxie résonnait dans le grand conduit.
Nous avions du mal a voir, mais marchions quand même d'un pas rapide dans le profond tunnel pour échapper aux flammes derrières nous et qui nous rattrapaient dangereusement. Nasso marchait devant, je caressais les mur de ma main pou me guider dans le noir.

Une lumière survint alors au bout. Nasso et moi avions courut en sa direction mais lorsque nous nous approchâmes assez nous découvrîmes alors que a sortie était sellée par des larges et fort barreaux. Je ne pouvais pas les découpais, j'avais perdu beaucoup de mon eau dans la bataille et la quantité qu'il me restait ne serai pas suffisante.

Le visage entre les barreaux Nasso tentait de voir où est ce que cette sortie condamnée donnait.

Nous nous retrouvons dans le jardin! S'exclama Nasso en se retournant vers moi.
Et les chiens? Demandais a moi tour en coinçant ma tête entre deux barreaux de fers pour regarder.

Nasso et moi regardions attentivement. La fumée noire avait remontée le long de la trape par laquelle nous étions descendit ét c'était répandu dans la maison alertant les gardes et leurs chiens.

L'incendie semble distraire l'attention des gardes et des chiens.

Je me retourna et vis quelques flammes arrivé lentement vers nous.

Il faut vite trouver un moyen pour sortir de là! M'exclamais je en secouant l'épaule de Nasso.

Le maitre du feu se retourna alors et vit aussi les flammes approchées. Il fallait au plus rapidement sortir où notre sort serait le même que celui de notre ennemi. Nasso se retourna vivement vers les barreau et avec le peu d'énergie qui lui restait il caressait les barreau de ses flammes. Le fer devint alors rouge au bout de quelques secondes, Nasso essaya alors de tordre le fer pendant qu'il était encore rouge. Je l'aida alors en faisant attention bien sur de ne pas me bruler.

Les flammes n'étaient plus qu'a quelques mètres de nous et les barreaux étaient très robuste. Nasso réussit à les tordre plus vite, que moi, possédant plus de force il était normal que pour lui la tâche soit plus simple. Cependant le petit espace que Nasso avait réussit à crée n'était pas assez grand. Seul moi de part ma petite taille pouvait passé.

-Sors! M'ordonna le maitre du feu.
-Mais et toi ? Répliquais-je entre deux toux.
-Sors! Répétât-il en regardant les flammes qui approchaient.

Nasso me donna le petit cahier rouge et me poussa vers la sortie. Lorsque j'atterris a l'extérieur, sur l'herbe fraiche du grand jardin, mon regard se tourna vers Nasso qui tentait encore d'écarté les barreaux pour pouvoir passé et les flammes derrière lui commencaient a empiéter dans son espace vital.
Je regarda autour de moi, je ne pouvais pas resté impuissante face a ce spectacle. C'est alors qu'une petite marre bien entretenue destinée à décorer le jardin extérieur attira mon regard. Je fis immédiatement et rapidement venir l'eau a moi, et éteignis les flammes qui entouraient Nasso. Grâce a un grand serpent d'eau que j'avais créé je joigna ma force a celle du feu pour détruire les barreaux de fers qui jusque là nous avaient résisté.

Lorsque Nasso fut enfin libre, il sortit pressé du tunnel. Des taches de suie nous recouvraient le visage et nos vêtements mais nous n'avions pas réellement fait attention a ces détails. Nous nous mirent alors a courir vers la sortie pour partir de la demeure du collectionneur.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Mar 7 Sep 2010 - 18:55

À présent hors de danger, les deux aventuriers s'éloignaient rapidement de la demeure vers laquelle les pompiers de dirigeaient en toute hâte. La maison serait rapidement instable avec les poutres fragilisées ainsi ils évacuaient la maison de son personnel et des œuvres qui étaient déposés immédiatement dans les chariots de la sécurité de l'île. Depuis la hauteur dans laquelle ils s'étaient réfugiés, Kalae et Nasso pouvait voir au loin l'agitation que l'incendie provoquait.

Après avoir posé à terre le dossier rouge, Kalae s'allongeait à même le sol pour se reposer en regardant la voute céleste tout en tenant le pendentif entre ses doigts, un petit sourire s'était logé sur son visage, elle semblait ravie et épuisé à la fois. Nasso était lui aussi de son côté fort épuisé mais essayait de rien en montrer, il essuyait la suie qui s'était mélangé à sa transpiration sur son visage afin de retrouver un visage plus convenable même si les vêtements demanderaient un traitement plus approfondi enfin il s'approchait de le jeune femme qui détenait tous les éléments en sa possession pour être disculpé.

" Tu sais, je m'en serais sortit! " lui dit-il en s'interposant entre les étoiles et les yeux de la jeune femme tout en restant debout comme si sa fierté l'en obligeait.
" Je n'en doute pas. " Kalae lui répondit-elle sans utiliser d'ironie, elle savait les maitres du feu plutôt susceptible et par conséquent savait comment agir dans ce genre de cas.
" Mais merci! " Ajoutait Nasso avant d'aller se caler contre le tronc de l'arbre le plus proche.

La jeune femme l'avait suivit du regard jusqu'au lieu où il semblait à son tour reprendre des forces, l'homme semblait bien pensif ainsi décidait-elle de ne pas ajoutait de mots à cette discutions, tout deux savaient qu'ils étaient l'un et l'autre épuisé des efforts qu'ils avaient produits et de par l'asphyxie presque totale qu'ils avaient subi dans les couloirs. Une chose néanmoins les rassurait: ils avaient le pendentif et éventuellement des preuves que le malfaiteurs étaient bien le collectionneur.

Ni l'un ni l'autre ne fermèrent les yeux le restant de la nuit si ce n'est quelques minutes d'égarement, Kalae pensait à toute son aventure dans la nation du feu et à son retour prochain en toute quiétude dans sa Tribu tandis que Nasso ne pouvait s'empêcher de repenser qu'il avait été trop faible même si ce n'était pas le cas et qu'il sévirait ces entrainements prochains.

Alors que le soleil se levait Nasso qui avait disparu quelques minutes auparavant revenait avec du bois pour alimenter le feu de leur repas matinal qui serait composé essentiellement de lait et de quelques bouts de pains un peu durci acheté précédemment. Le programme de la journée était simple aux yeux des deux compagnons: Décryptage si possible du dossier. Le repas englouti, ils rivèrent tout deux leurs yeux sur les documents à la recherche de la clé pour décoder ces informations, clé de codage qui se révélait au bout de plus de deux heures de recherches introuvables. Cela agaçait aussi bien Kalae que Nasso mais qui après quelques mimiques d'énervement se reconcentraient sur leur mission. Ils savaient tout deux qu'il y avait toujours la possibilité que la clé ne soit détenu que par celui qui avait rédigé tout ces papiers autrement dit le collectionneur. Dans ce cas n'importe quel symbole, bestiole,etc... aurait put être la clé. Alors que Kalae était concentré sur l'un de ces papiers décidaient de s'accorder une pause.

Le décryptage était primordial dans le plan pour disculper Kalae et bien sûr ni l'un ni l'autre ne compter abandonner, Kalae interpelait Nasso qui s'était éloigné du recueil afin de se lever et se dégourdir un peu les jambes autour du feu, ce dernier s'approchait de la demoiselle qui lui montrait qu'une page semblait différente, plus épaisse, pas énormément mais elle était dans le vrai. Qu'est-ce que cela voulait dire? Le mot était-il sur l'une des deux faces de la feuille? Une erreur? deux pages collées? La dernière fut rapidement écartée étant donné que bien que plus épaisse elle ne l'était pas assez pour représentait un collage. Alors revint à l'esprit à Nasso une technique vieille comme le monde de dissimulation, il s'approcha du recueil, arrachait la page alors que Kalae bien que trop tard semblait contre cette action néanmoins elle observait ce que le maitre du feu allait faire. Il dirigeait la feuille haut dans les airs en cherchant le soleil, malheureusement dissimulé par des nuages à ce moment. Après quelques minutes d'attentes, ce dernier refaisait son apparition mais l'idée de Nasso se révélait fausse, bien sur il ne tardait pas à mettre en application une idée un peu similaire mais plus destructrice, il frôlait la feuille avec une flamme chaude qui détériorait l'encre mais qui pour leur plus grands plaisirs mis en évidences un mot, il s'agissait d'un mot très ancien de la nation du feu, traduit en écriture contemporaine. (Note:ce que je veux dire c'est qu'avant ils avaient une écriture différente et qu'ils l'ont converti grâce au sonorité du mot dans l'écriture actuel)

Après cette découverte, le décryptage se révélait un jeu d'enfant et puisque le talisman était surement sa dernières acquisitions, Kalae et Nasso se concentraient sur la dernières dizaines de pages écrites à ce jours: Tout y était effectivement, du nom du garde des Ghens soudoyé pour avoir les informations sur la demeure au contrat passé avec des mercenaires pour dérober l'objet convoité!


__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Mer 8 Sep 2010 - 16:48

L'information venait d'être confirmée, le collectionneur était bien le véritable coupable du vol. Nasso et moi venions donc de découvrir comment l'homme avait réussit a mettre son plan a exécution. Corrompre les gardes des Ghen et engager des mercenaires avaient été son plan. Il ne restait plus qu'a montré tout ceci aux autorités et je serais enfin innocentée.

Cependant, je ne pouvais aller nul part, si quelqu'un découvrait qui j'étais sans que l'on me donne l'occasion de m'expliquer au sujet de ce document l'on m'enfermerai sans rien vouloir entendre. De plus, je ne pouvais pas aller voir les autorités avec Nasso, puisqu'il était l'homme qui avait contribué a ma fuite, il serait donc puni pour cet acte.

Le maitre du feu et moi avions échanger un regard. Nous venions de penser exactement la même chose. Je poussa un soupir et tourna mon regard vers les flammes qui dansaient au gré du vent. Nasso s'assit alors a mes cotés en tailleur lentement.

-Il me faut leur prouver que je suis innocente.
Murmurais je avant que Nasso ne prenne la parole.
-Et comment comptes tu t'y prendre...? Rétorqua l'homme. Tu crois sincèrement qu'il vont tous t'écouter gentillement. Tu sera arrêté avant d'avoir pu faire un pas...

Nasso avait malheureusement raison. Je resta silencieuse quelques instants, les yeux toujours rivés sur le feu qui crépitait timidement.

-Je n'ai pas d'autre choix. Je ne veux pas rester une fugitive jusqu'à la fin de mes jours.

Nasso leva les yeux au ciel comme agacé.

-Encore des ennuies en perspectives...?

J'haussa les épaules et esquissant un sourire gêné. Nasso soupira et se leva rapidement. Il passa un coup de revers main sur ses vêtements.

-Je ne pourrai pas être avec toi lorsque tu te défendra face aux autorités
-Je le sais.
-Mais je t'accompagnerai. Jusque là tu aura peut être besoin de moi.

Je me leva a mon tour, serra le cahier et le talisman contre moi. Je remercia Nasso pour tout les efforts qu'il faisais, a près tout, il n'y était pas obliger...
Le soir venu, le maitre du feu éteignit le feu d'un geste de doigt grâce à sa maitrise. Nous partîmes alors sur le champ ensemble dans les rues. Lorsque nous y arrivâmes, la nuit était totalement tombée et l'incendie de la veille qui finissait de dévoré lentement la maison du collectionneur plus loin attirait encore toute l'attention. Des pompiers accouraient toujours vers la maison qui n'arrivait à maitriser le feu vigoureux, toute cette agitation avait attiré l'attention des soldats qui patrouillaient sans relâche les rues et ruelles. Nasso et moi longions les murs discrètement, guidée par le maitre du feu je me contentais de le suivre discrètement.

Expliquer toute l'histoire au premier garde venu serait une perte de temps, il nous fallait trouver quelqu'un de haut gradé que je forcerais a m'écouter et face à des arguments si convaincants il ne pourrait pas niais le fait que le véritable coupable soit le collectionneur. Seulement j'ignorais où nous allions et je suivais Nasso dans l'obscurité de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Ven 10 Sep 2010 - 18:08

L'incendie en plus d'attirer l'attention de toutes les autorités de l'île n'avait cessé d'être le sujet de la journée dans la bouche et les oreilles des habitants de ces terres, les convois d'objets d'art extraient de la demeure avait fini par se terminer dans le début de la matinée avant que de nombreux habitants soient éveillés et les pompiers pouvaient se vanter d'avoir extrait toutes les œuvres les plus notables en parfait état.

Nasso et Kalae qui était dans les rues pouvaient constater qu'il n'y avait pas beaucoup de gardes hormis dans les alentours de l'incendie et du lieux où était entreposé les œuvres extraites. Un musicien non loin de nos deux protagonistes s'improvisait à une chanson sur le terrible incendie qui ravageait la maison d'art de l'île de Braise, on peut dire qu'il n'hésitait pas à faire des jeux de mots des plus apitoyant en qualifiant par exemple que ce qu'il resterait de cette maison serait un tas de Braises et bien d'autres encore...

Les documents accusant le collectionneur et le talisman étaient conservés par Kalae dans une sacoche que Nasso avait acheté en même temps que la robe de la demoiselle afin qu'elle puisse transporter toute ses affaires de sa tribu d'origine en toute discrétion et jusque là, cela avait plutôt bien fonctionné. Sachant l'influence des Ghens, Nasso aurait très bien pu envisager de rencontrer cet homme noble mais s'introduire de nouveau dans la maison sans que sa femme hystérique ne cri aux gardes étaient chose quasi-impossible, il leur fallait trouver un homme ouvert et sage, qualité que l'on retrouvait souvent parmi les anciens des villages et chez une majorité des hauts-gradés mis à part quelques impulsifs qui ne doivent leur rang qu'à leurs talents bestiaux.

La nuit couvrait les déplacements de Kalae et Nasso ce qui leur permettait d'être plus serein mais l'obscurité ralentissait leur recherche étant donné que la majeure partie de la population étant enfermé dans leur maison à cette heure néanmoins Kalae de par sa jeunesse et sa personne aurait pu se fondre éventuellement dans l'une de ces fêtes des maisons en bord de plage mais son visage ayant été diffusé massivement était un trop grand risque et c'est pour cela que la jeune femme ne l'avait surement pas envisagé. La solution à ce problème de renseignement, Nasso y avait réfléchi et avait trouvé une méthode simple pour découvrir le nom de cet homme, Kalae qui suivait Nasso avait remarqué que le chemin emprunté lui était familier et lorsqu'elle comprit où ils étaient: non loin de l'incendie. Nasso se retournait vers elle en lui demandant de rester dans la ruelle sombre dans laquelle ils venaient d'entrer, elle acquiesçait en se demandant pourquoi une telle prise de risque, en l'espace d'une seconde l'idée que l'homme ne l'ai piégé lui traversa l'esprit mais cette inquiétude fut aussi rapidement dissoute, l'homme avait déjà tant fait pour l'aider sinon c'est qu'il était un formidable comédien...

Puis après un peu plus de deux minutes, il revint par le chemin qu'il avait emprunté. La jeune femme attendait des explications.
" C'est bon, j'ai les informations! "
" Mais comment? "
" Chaque membre d'une unité de sécurité, autrement chaque garde, à l'obligation si ce dernier le demande de donner son nom, son matricule et ses supérieurs. Il semblerait que l'île de la Braise soit sous le commandement militaire du colonel Leumas et du préfet du même nom: le fils et le père ont la main mise sur l'ile en quelques sortes. "
" Très bien mais si l'un refuse d'entendre raison, l'autre étant de la même famille ne risque pas d'avoir d'autres opinions. Je reste une fille de l'eau et ils le sauront... "
" Tout à fait, mais le colonel t'aidera! "
" Le militaire plutôt que le politique? "
" Bien sûr, le fils est depuis longtemps dans l'ombre de son père si il réussit à résoudre l'affaire du talisman et si il le restitue au Ghens alors ce sera pour lui l'occasion d'effacer cette image d'homme pistonné sans compter la reconnaissance des Ghens à son égard. Il aura tout à gagner dans l'histoire et il serait étonnant qu'il refuse. Nous le rencontrerons dans la forêt, je lui ai envoyé un message accrocheur sans lui dire qui il rencontrera avec l'endroit du rendez-vous, aucune chance qu'il résiste, je resterais cacher durant votre rencontre alors j'espère que tu seras une bonne oratrice. N'oublie pas en lui remettant les documents qu'ils jurent sur la flamme sacrée qui l'anime qu'il te disculpera, il n'osera jamais trahir une promesse comme celle là. Si ça tourne mal, j'arriverais rapidement pour t'aider, je porterais mon masque pour éviter tout problème."

__________________________________________________________



Dernière édition par Nasso le Dim 12 Sep 2010 - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Sam 11 Sep 2010 - 14:42

J'étais très reconnaissante envers Nasso et sa précieuse aide. Grâce a lui j'avais la chance de mettre un terme à cette histoire. J'esquissa un sourire de remerciement envers le maître du feu.

-Le rendez vous est pour quand exactement?
-En après midi, il ne sais pas qui il rencontrera. Il saura juste que cette affaire pourrait lui être favorable.
-Merci Nasso.

Nous devions donc patienter quelques heures Nous sortîmes de la ruelle discrètement. Fatigué par toutes nos escapades nocturnes nous cherchions un endroit où dormir quelques petites heures. Mais ne voulant pas attiré l'attention sur nous nous nous étions interdit les auberges et autres lieux fréquentés. Nous avions finalement trouver refuge sur un toit, de là où nous étions nous avions la vue sur un panorama extraordinaire de l'île. L'océan était a perte de vue a l'horizon ainsi que la plage où des habitants semblaient passer leur journée pour se détendre.
Mais Nasso et moi nous nous étions endormi quelques minutes plus tard, il nous était impossible de résisté a la fatigue.

Quelques heures plus tard, ce sont des bruits dans la ruelles qui nous réveillèrent. Nasso regarda alors ce qu'il se passait en bas, il ne s'agissait ni plus ni moins d'un diffèrent entre deux jeunes hommes, pour des raison qui nous étaient inconnues.
Je m'assis alors a mon tour sur les tuiles rouges, manquant de glisser vu l'inclinaison du toit. Je me pencha a mon tour curieuse de voir la scène. Mon regard se déporta sur le cadra solaire accrocher au mur d'en bas, je plissa alors les yeux pour essayer de distinguer l'heure et c'est après quelques secondes que je réussit enfin a distinguer l'heure sur la cadran au loin.

-Nasso, il va bientôt être l'heure.

Le maitre du feu leva les yeux au ciel et regarda la position du soleil.

-Effectivement, nous arrivons en fin d'après midi.

Nous descendîmes alors du toit en faisant attention de ne pas glisser. Nous étions descendus par la ruelle de gauche puisque dans la ruelle de droite les deux jeunes hommes continuaient a se menacer l'un et l'autre.
Une fois a terre, Nasso et moi nous mêlions parmi la foule de la rue, discrètement. Nous avions fini par quitter les rues principales et nous nous dirigeâmes vers la forêt et le lieu de rendez vous.
A l'entrée de la foret, Nasso attacha son masque et une fois méconnaissable nos chemins se séparèrent. Je savais très bien que Nasso restait caché et n'était jamais loin de moi. Quelque part, cette idée était rassurante car j'ignorais tout de l'homme que j'allais rencontré et je savais que je pourrai compter sur mon compagnon de voyage pour me venir en aide si un quelconque problème survenait. J'avais pris soin de cacher le talisman et les documents sur moi, dans la sacoche offerte par Nasso pour ne pas qu'ils soient apparent.

Une dizaine de minutes plus tard, je vis la silhouette d'un homme au loin. Sûrement le colonel Leumas, celui avec lequel je devais négocier.
Plus je m'approchais de lui plus il m'étais possible de le décrire. C'était un jeune homme plutôt grand, vers les 26 ans environ aux cheveux bruns coupés courts habillé en uniforme de haut gradé de la nation du feu et armé d'un sabre a la taille.
Il me vit arriver à son tour et m'attendit sagement. J'arriva enfin devant lui quelques instants plus tard devant lui.

-C'est donc vous que les autorités recherchent: la maitresse de l'eau. Constata-t-il en me regardant de haut en bas.
-Bonjour Colonel.
-Comment vous avez réussit a voler le talisman, et comment vous vous êtes échapper cette prison?
-Disons, qu'il semblerait qu'un ange gardien veille sur moi.
-Que désirez vous exactement? Demanda-t-il avec un regard persistant.
-La justice. Voyez vous, il se trouve que j'ai été victime d'une entourloupe. Je ne suis pas la criminelle, je suis innocente dans cette affaire.

Le colonel me regarda d'un air interrogateur sans rien dire.

-Cependant, repris-je. Je sais qui en est le véritable coupable et où se trouve le talisman. Mais nous pourrons peut être trouver un arrangement. Vous pourriez faire en sorte de clamer mon innocence au public et démontrant le vrai coupable avec les preuves. Je repartirai donc innocenté et vous gagnerez l'honneur et le respect de l'ile, sans compter la reconnaissance de la famille Ghen... vous êtes plutôt gagnant.

L'homme fit quelques pas vers moi, la main reposée sur la poignet de son sabre.

-Je pourrai tout aussi vous tuer et annoncer que j'ai mis un terme a l'existence de la voleuse et avoir les honneurs sans votre aide. Expliqua-t-il en faisait un petit tour autour de moi.
-C'est une possibilité en effet, cependant vous vous retrouverez sans la relique... Tout les documents et le bijou sont en sécurité pour le moment. Vous ne pourrez donc pas me tuer et fouiller ma dépouille pour vous en emparé.

Lui faire croire que je ne possédais pas le talisman et les documents sur moi était pour le moment prévu. J'étais trop méfiante pour les lui montré dès maintenant. Je voulais être sûre que j'obtiendrai ce que je désire. L'homme esquissa un petit sourire en coin comme pour s'avouer vaincu.

-Vous valez plus qu'il n'y paraît au premier regard...

-Alors, c'est d'accord?
-Fort bien, dit il. Je m'engage donc a vous rendre votre innocence en échange vous me permettrez de prouver ma valeur auprès de mon père et de l'île entière. Dès que je rentrerai, vous ne n'aurez plus a craindre les autorités. Vous serez libre d'aller et venir en toute liberté.

Une pensée me revient alors à l'esprit, des mots que Nasso m'avaient dis plus tôt dans la journée. * « N'oublie pas en lui remettant les documents qu'ils jurent sur la flamme sacrée qui l'anime qu'il te disculpera, il n'osera jamais trahir une promesse comme celle là. » *

-Vous le jurez sur la flamme sacrée qui vous anime? Enchainais-je en suivant les conseils de Nasso.
-Je le jure.

Je passa alors ma main dans la sacoche pour lui remettre le talisman de Rajmala et les documents.


Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Dim 12 Sep 2010 - 11:45

Le colonel ne pouvait alors que constatait le coup de bluff de la jeune femme et devait avouer qu'elle avait été persuasive. Depuis la branche d'un arbre feuillu, Nasso observait la scène, le colonel inspectait la relique pour être sûr de son authenticité puis ouvrait le recueil qui contenait les preuves.

"C'est bien le talisman mais je ne pourrais rien faire avec ce recueil crypté tout du moins le temps que moi-même je ne découvre la clé de codage." dit-il calmement en gardant le recueil ouvert d'une main à bonne distance de ses yeux afin de conserver sa posture droite.

Kalae s'approchait à nouveau du colonel dont elle avait prit du recul après le transfert des biens comme par mesure de sécurité et lui tournait les pages jusqu'à arriver à la page arrachée qui avait été remis à sa place bien que volante.

"Vous voyez, là, je voulais être sûr que rien ne cloche donc j'ai déjà fait le travail!"
"Fort bien, vous me permettez de déchiffrer quelques pages avant que nous nous séparions."

Le colonel n'était pas un être stupide, la jeune femme n'avait rien d'une experte en cryptage de la nation du Feu, ainsi il lui était évident qu'elle avait reçu de l'aide: sûrement de "cet ange gardien" qu'elle avait cité. Peu lui importait car cette affaire était le sésame pour être directement présenté au seigneur du feu par la famille Ghens en plus des nombreux autres avantages qu'il tirerait.

La jeune femme acquiesçait à la requête du colonel et lui indiquait les passages intéressant cette affaire, il aurait tout le temps de parcourir le reste. L'homme étudiait quelques minutes les pages puis lorsqu'il put constater la véracité des dires de la maitresse de l'eau, il commençait à partir en direction de la ville sans un mot. Une fois à quelques mètres de la jeune femme, il retournait sa tête pour que Kalae le voit de profil et lui dit: "Restez une heure incognito, le temps que je fasse savoir à tous que j'ai retrouvé le talisman et que dans ma vaillante action le vrai coupable a été démasqué. Comme promis, vous serez libre de vous déplacer comme bon vous semble après cela mais je vous conseil vivement de rentrer chez vous, je suis peut-être tolérant sur la présence de vermine comme vous mais d'autres n'attendront pas des méfaits pour vous faire du mal et ce n'est pas les autorités qui arrêteront ces nationalistes. Bien sûr, tout ceci reste entre nous!"

L'homme reprit sa marche n'attendant aucune réponse de Kalae, disparaissant petit à petit. Ainsi leur aventure semblait avoir porté leurs fruits, la jeune femme serait innocenté d'ici une heure et le talisman de nouveau en possession de ses propriétaires. Nasso arrivait aux côtés de la jeune femme rapidement et avec souplesse lors de son atterrissage après avoir sauté de l'arbre d'où il avait observé la scène, il avait un visage plutôt satisfait et étant arrivé dans le dos de la jeune femme, il lui posait la main sur l'épaule pour lui signifiait sa présence qu'elle ne semblait pas avoir ressenti sûrement due au lot d'émotion que lui provoquait le dénouement de cette histoire elle qui avait été maltraité plusieurs jours durant son arrestation, son transport au Boiling Rock et dans la prison elle même, aussi bien physiquement que mentalement.

"Si tu en ressens le besoin, ne retiens pas tes larmes! Personne n'en apprendra rien" dit Nasso en constatant que la jeune femme semblait se retenir.

L'eau qui emplissait les yeux de la maitresse semblait reflétait un conflit entre joie et libération intérieure. Bientôt la jeune femme et le maitre du feu devrait se séparer, rien ne doit les relier, tout du moins sur cette île. Ainsi, dès leur sortie de la foret, il devrait s'ignorer, Nasso le savait et avait déjà une idée de ses derniers mots pour la jeune femme.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Kalae
*******
*******
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 649
Date d'inscription : 02/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!> Dim 12 Sep 2010 - 16:34

Dans une heure mon cauchemar serai terminé... J'avais encore du mal à réalisé.

Le colonel partit et disparu dans les broussailles. Je restais seule plantée entre les arbres. Nasso fini par descendre silencieusement de l'arbre avec souplesse, il enleva son masque et s'approcha derrière moi sans que je ne m'en rende compte. Mon esprit ne faisait pas attention au maitre du feu qu'il s'approchait, encore trop soulagée de savoir que cette histoire prenait un terme et que tout ce que j'avais traversé jusque là n'était plus que du passé. Je sentais quelque chose monté en moi, mais je me refusé de pleurer pour quelque chose qui se finissait bien.

La main de Nasso se posa sur mon épaule, me faisant légèrement sursauté et en m'extirpant de mes pensées. Je tourna légèrement mon regard vers lui comme perdue. Le maitre du feu me lança alors un regard calme et appaisant.

-Si tu en ressens le besoin, ne retiens pas tes larmes! Personne n'en apprendra rien.

Alors que je m'étais retenu jusque là, la phrase de Nasso déclencha malgré moi toute les émotions que je m'était ordonné de garder pour moi. Aucunes larmes ne coula sur ma joue mais mes yeux en étaient imbibés.

Je me retourna vivement vers Nasso et le serra dans mes bras en gage de remerciement. L'homme resta sans bouger, embarrassé par mon geste inattendu.

-Merci infiniment Nasso, merci pour tout ce que tu as fais! Sans toi je serai sûrement encore dans cette prison attaché avec des chaines et brutalisé. Je serai peut être même plus de ce monde sans ton intervention. Je te dois beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Le talisman de Rajmala <Terminé!>

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» King Stephen - Le Talisman - Le Talisman des Territoires T1
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: