Partagez|

Mission F 10

Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Mission F 10 Jeu 12 Aoû 2010 - 18:16

Citation :
F10) Un de vos camarades est resté coincé dans les marécages lors d'une petite balade. Libérez-le et sécurisez la zone pour éviter les récidives. Par lOulOuch

J'étais sur le sommet d'une montagne. J'avais appris dernièrement une nouvelle technique, et sur le rouleau, il était conseillé de faire une mission pour pouvoir être sur de pouvoir exécuter la technique en tant réel. Sur le sommet, on pouvait aisément sentir tous les courants d'air de la montagne. J'étais allongé sur de l'herbe tendre, et je relis le parchemin ou étais inscrit la mission. Je devais aller sécuriser une zone se trouvant dans des marécages situés sur le chemin d'Omashu a la base d'un général de la terre. Je me postai sur une des pointes du sommet de la montagne et effectuai le saut de l'ange. Je sautai en étendant mes bras et mes jambes et descendis la montagne a toute vitesse. Je laissai l'air silloner entre mes cheveux, mes habits de maitre de l'air et savourai cette sensation. Puis quand je vis le sol se rapprocher, je me redressai et tournai sur moi en faisant l'air suivre mon mouvement. Je m'enveloppai dans un tourbillon et j'attéris gracieusement, cachai par le tourbillon. Puis le tourbillon se dissipa, préparant mon entrée. J'étais accroupi, les deux mains au sol avec un pied étendu sur le côté. Toutes les personnes me regardèrent avec admiration comme si je venais de leur offrir un tour, ce qui était surement le cas. Un peu de frime ne faisait pas de mal quelques fois. Je fis un scooter d'air en moins de deux et m'assis dessus puis je fonçai vers l'auberge qui gardait ma bisone. Je ne pouvais la garder chez moi car elle était un peu claustrophobe et il n'y avait pas beaucoup de place. Donc elle restait dans une petite auberge/étable. Arrivé là-bas, je gratouillai la tête d Esmeralda qui poussa comme a son habitude un léger grognement puis je montai sur sa tête et nous décollâmes.

D après les informations que j'avais reçu, le petit nomade s'appelait Kabu Sant; Je décidai donc d'aller d'abord voir la famille Sant pour avoir des informations sur leur fils en plus de savoir qu'il n avait pas de cheveux et qu'il avait les flèches, emblêmes significatives des moines maîtres de l'air. J'attéris devant la maison des Sants et frappai gentiment a la porte. Un homme et une femme, relativement jeunes ouvrirent. Le père avait les cheveux bruns courts et des yeux marrons chocolats. En me voyant, je sentis les odeurs caractéristiques de la joie et de la reconnaissance. Sa femme avait de longs cheveux lisses et soyeux et elle sentait toujours l'inquiétude a plein nez et c'est a peine si elle ne pleurait pas.
-Euh...Bonjour. Je suis le maître de l'air chargé de retrouver votre fils. J'aimerais avoir quelques...précisions a son sujet.
L'homme s'éffaça de l'entrée de la maison pour me laisser pénétrer dans leur demeure. Ils refermèrent la porte derrière eux et les odeurs de l appartement assaillirent mes narines. Hormis l'odeur de ces deux jeunes parents, seul l'odeur d'une autre personne, pas encore adulte résultait. C était l'odeur d un maitre de l'air, donc du jeune disparu. L appartement empestait la tristesse et les larmes et la désolation. Un élan de pitié me prit et j'eus soudain envie de partir de suite. J'avais déja toutes les informations que je voulais mais quelques précisions de plus ne me ferait pas de mal.




Dernière édition par Santaz le Mar 17 Aoû 2010 - 1:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Lun 16 Aoû 2010 - 18:43

Après avoir reçu quelques informations de plus, mais sans grande importance, je repartis avec un remerciement. J'avais déja l'information la plus importante. Son odeur. Cette fragrance puissante du début de l'adolescence mêlé d'une légère odeur de menthe. Quand je sortis de la maison, Esmeralda m'attendait couchée sur le sol les six pattes étendus et le souffle lent. Lorsqu'elle me vit elle se releva et s'ébroua puis vint a ma rencontre. Je sautai gracieusement sur sa tête et prit les rênes. D'un coup de queue, elle se propulsa dans les air et nous nous envolâmes vers le mystérieux marécage. Nous nous approchions assez vite de la base du général de la terre tout en essayant de garder l'odeur de Kabu en tête. Quand soudain le bruit du détachement et l'envoi d un bloc de roche parvint a mes oreilles. L'odeur de la terre filait a toute vitesse dans ma direction. Des maîtres de la terre ? J'étais en train de survoler la base et je suppose que les maitres de la terre avaient déduits a une intrusion. J'avais oublié de leur informer de mon passage a l avance. Je tirai sur les rênes de manière à éviter le bloc de roche qui fonçait vers moi. D'autres bloc foncèrent sur moi et je les évitai tous. Puis je fonçai vers le sol pour attérir.

Je me posai au sol et dès que les pattes d'Esmeralda touchèrent le sol, la terre s'éleva pour emprisonner ses 6 pattes, interdisant un décollage d urgence possible si elles étaient encore libres. Je regardai la terre recouvrant les pattes de mon amie, puis tournai un regard étonné mêlé a de l amusement.
-Descendez du bison s'il vous plaît jeune homme
-De la bisone, rectifiai-je instinctivement.
Je flairai l'odeur de l'amusement chez eux et l'ombre d'un sourire passa sur leur visage. Je pris le parchemin de ma mission et descendis de mon bison en flottant grâce a l'air pour me poser légèrement sur le sol. Aussitôt fait, les maitres de la terre m'enprisonnèrent dans la terre, en laissant ma main droite leur montrer le parchemin. ils se sentaient désolé mais c'était leur travail et ils se devaient d'obéir. Cela ressemblait fortement au comportement d'un loup sous les ordres d'un supérieur, ou de son Alpha. Comment je le savais, je ne sais pas mais je le savais. Ils s'approchèrent et l'un d eux, le plus haut gradé sentis-je au respect que les autres lui portaient, prit le papier et lis la mission. Il me la rendirent et me libérèrent de la terre qui entravait mes mouvements. Je me détendis les membres et les remerciai. Puis je sautai lestement sur ma bisone et nous décollâmes de nouveau cette fois ci vers le Marécage.


Dernière édition par Santaz le Mar 17 Aoû 2010 - 17:16, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sun Wukong
-
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 51
Date d'inscription : 11/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Lun 16 Aoû 2010 - 19:25

C'est bien tout ça, cependant, un gros ATTENTION pour l'orthographe, relis bien ton texte et vérifies les mots un peu savant et les formules. "clostrophobe" s'écrit claustrophobe par exemple.

"mon entré" entrée

N'oublies pas les apostrophes, ce sera plus lisible.

Je te conseille de faire une ou deux petites relectures à chaque fois, quitte à poster de moins gros morceau de l'histoire à chaque fois.

Nous sommes là pour t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Mar 17 Aoû 2010 - 19:43

Hrp-Merci pour les conseils et je ferai de mon mieu pour améliorer ceci-Hrp

Après quelques heures de voyage sur ma bisone en direction d'Omashu, j apperçus enfin le fameux marécage où je devais me rendre. J'inspirai longuement et intimai à Esmeralda de descendre, ce qu'elle fit en faisant une descente piquée. Je ne comptais pas la laisser dans ce marécage puant et peu ragoutant. Au dernier moment, elle redressa sa tête et donna un puissant coup de queue vers le sol, qui eut l'effet d un coussin et nous nous posâmes en douceur sur un bout de sol du marécage. Devant moi s'étendaient des arbres, fins mais grands, et de l eau croupie traçant un chemin entre les arbres. Parfois, quelques ronces traversaient le chemin aqueux, pouvant offrir quelques surprises aux moins attentifs. Sinon le paysage était sobre, avec quelques plantes et bosquets par-ci par-la. Je murmurrai à Esmeralda de repartir et de trouver un endroit ou se poser. Elle poussa un grognement entendu et décolla d'un battement de queue. Je me retournai vers le marécage et commmençai a entreprendre mes recherches. Je créai un scooter d air et m'assis dessus puis je commençai à bouger. Je filai a toute vitesse en prenant n'importe quelle direction et quelques fois même, je m'amusais a éclabousser de petits oiseaux qui s'envolaient avec des cris outragés.

Puis soudain j'entendis un bruit. Un bruit de moteur. Mais il était encore loin, très loin même. Je me concentrai pour déterminer le nombre de bateau qu'il y avait. Un, deux, trois, qua...Je m'étais tellement concentré sur la tâche que j'en avais oublié mon scooter, qui se volatisa et m'envoya tête la première dans l'eau sale. Je me relevai trempai et sautai sur la terre ferme après avoir craché toute l'eau dégoutante qui était rentrée dans ma bouche. Avec l'aide d'une brise douce et chaude, je me séchai, moi ainsi que mes vêtements et me focalisai de nouveau sur les bateaux. Il y avait cinq bateaux au total, mais une brise m'appris qu'ils étaient en tout dix-deux par bateau- et naviguaient grace à la maitrise de l'eau. J'avais entendu des histoires sur les maitres du marais et ils étaient gentils. Mais ceux que je sentais en ce moment n'avaient rien à voir avec les maître de l'eau du marais. Ceux du marécage empestaient la cruauté, la malfaisance et la violence. Tous les poils de ma nuque se hérissèrent et je retroussai mes lèvres instinctivement en poussant un grognement qui me surprit moi-même. Le loup en moi prenait le dessus sur ma personalité. Je me calmai donc et résonai de manière a peu près logique. Je ne pouvais rien faire seul contre dix maîtres de l'eau. Cela aurait été du suicide de les défier. Quand je sentis sur eux l'odeur de Kabu. Subtile mais toutefois présente. Je grinçai interrieurement. Pourquoi ne pas les suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Mar 17 Aoû 2010 - 20:22

Ils se dirigeaient à une vitesse ma foi plutôt grande. J'inspirai et expirais profondément. Je comptais utiliser le souffle pour les suivre. Je pouvais courir très vite, et grâce à mes antécédents lupins, la discrétion était chez moi mon deuxième prénom. Le grondement des moteurs auquatiques des bateaux furent de plus en plus proche, jusqu'à ce que le bourdonement passe a toute vitesse devant moi. Ils naviguaient en forme de pyramides et quand le dernier groupe passa, je me mis a les poursuivre en courant a travers les feuilles. Tous mes sens étaient en éveil, comme si je partais en chasse. C'était pour m éviter de prendre des feuilles et des branches en pleine poire durant ma course. Je me déplaçais a la vitesse du vent pour pouvoir les suivre. Je me faufilais sans bruit à travers les feuilles à une vitesse halucinante pour un humain. Même pour un maître de l'air. J'allais plus vite que toutes les autres fois ou j'avais courru avec le souffle. Mon moi-intérieur m'avait certifié qu'avec la découverte de mon animal, j'acquérirais sa vitesse et ses talents. Et c'était bien vrai. Je sentais que mes muscles étaient plus puissant que jamais. Je me sentais bien. Et je me sentais vraiment moi. Puis soudainement les bateaux s'arrêtèrent.

Je ne pouvais pas juste freiner, cela aurait fait un bruit trop remarquable. Je sautais sur un arbre, pris appui sur le tronc et poussai pour me retrouver dans les air. Puis comme cela, il était beaucoup plus facile de réattérir silencieusement sur le sol. Mais malheureusement, malgré toutes les précautions que je pris, j'attéris sur une longue et dure branche. -Crac !- Je jurai intérieurement et je priai pour qu'ils ne l'entendirent pas. Mais cela aurait été trop beau. Je sentis tous les regards se braquer sur moi. Je blotis pour bien pouvoir me cacher et je détournai les yeux. L'éclat des yeux pouvaient me trahir, et je n'avais pas besoin d'eux pour savoir exactement où ils étaient et ce qu'ils faisaient.
-Il y a quelqu'un ici. On est pas seul
Le plus agé avait parlé d'une voix rauque, et je sentais la malveillance en lui. Un autre lança plusieurs serpents d eau à travers les feuilles mais elles me manquèrent de loin. Puis un autre, qui sentait particulièrement la violence, comme si il n'était que ça, ricana et prit la parole.
-Pourquoi ne pas attaquer en masse au lieu de petites attaques ?
Il avança et leva les bras. Une grande masse d'eau s éleva, puis il avança une jambe tendue tandis que l autre était en appui derrière et envoya sa main dans ma direction. L eau fonça sur moi. Je ne pus qu'éviter, me mettant a découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Jeu 19 Aoû 2010 - 2:07

-Euh...Salut ^^".
J'avais la main derrière la tête en me la grattant, essayant d'avoir l'air géné. Et biensur, ils ne m'écoutèrent pas. La puanteur de la colère enveloppait leur corps comme une deuxième peau. L'un d'eux envoya un jet d'eau sur moi, que j'esquivai en faisant une roulade sur le côté. Puis profitant de la rotation, je leur envoyai une lame d'air non tranchante avec mon pied. Ils furent tous projetés en arrière et j'en profitai pour courir et m enfuir. Ils montèrent sur leur bateau et me poursuivirent. C'était beaucoup plus facile de les suivre que de me faire suivre. Et moins stressant. Je me faufilais de nouveau a travers les plantes en lançant des balles d'air sur eux. Mais ça n'avait aucun effet. Pendant que l'un avançait, l'autre le protégeait et me lançait des pics de glace, qui n'avait pas le moindre effet vu que je bougeais trop vite pour qu'ils puissent me viser. L'îlot sur lequel je courais était coupé en deux par un cours d'eau. Je sautai le cours d'eau. Quand je me rendis compte que deux des bateaux avaient fonçé dans le cours d'eau. Il étais tout près de moi et ils tendirent le bras pour pouvoir attraper chacun une de mes jambes. Je me retournai dans les air et décidai que c'était le moment pour pouvoir m'exercer a ma nouvelle technique.

En moins d'une fraction de seconde, je rassemblai de l'air et le compactai autour de moi. Puis presque instantanément, je le relachai en collant mes deux mains entres elles. Je sentis mon chi s'échapper des spores de ma peau en créant une formidable onde de choc qui envoya les deux bateaux, et leurs habitants au fond de l'eau. L'eau elle même se cresa. Les embarcations explosèrent sous l'impact de l'onde. Au moins j'avais entièrement maitrisé la technique.


Dernière édition par Santaz le Ven 20 Aoû 2010 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sun Wukong
-
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 51
Date d'inscription : 11/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Jeu 19 Aoû 2010 - 11:51

C'est beaucoup mieux jeune nomade, continues ! Encore quelques petites fautes mais on sent des efforts conséquents.

J'ai hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Dim 22 Aoû 2010 - 17:26

J'avais envoyé deux bateaux des maîtres de l'eau par le fond et me réceptionnai sur la terre ferme de l'autre côté du cours d'eau. Les trois autres bateaux continuèrent a me poursuivre en me lançant des jets d'eau que j'arrivais à éviter avec de plus en plus de difficulté. Je commençais a m'épuiser. Il fallait que je trouve un moyen de les semer. Et vite.
Mais peut-être que je devais justement me faire prendre. Si ils me capturaient, ils m'emmeneraient surement où ils avaient mis Kabu. Et avec mon odorat, je n'aurais aucun mal à le retrouver. Mais je ne pouvais pas juste les laisser m'attraper. Non seulement ils avaient fait captif l'un de mes semblables, et ce serait trop douteux de se faire prendre sans résistance. J'attendis quelques mètres de plus pour trouver une très grosse racine traversant l'eau marécageuse et sautai pour faire face a mes assaillants qui fonçaient a toute vitesse sur moi. J'envoyai une roue d'air sur l'un des bateaux et les maitres des marécages qui y résidaient furent balayés par le souffle créé par l'explosion de ma technique sur leur bateau. Un de moins. Mais je ne fus pas assez attentif à mes sens et l'une des embarcations se retrouva dans mon dos. Les maîtres qui se chargeaient d'elle m'enveloppèrent d'eau, qu'ils gelèrent après pour m'enfermer dans une prise de glace.

Ils me décrochèrent de la ronce et me posèrent dans leurs embarcations. Puis ils recommencèrent a filer a toute vitesse vers leur campement. Je sentais monter en eux la joie d'après chasse. Comme si ils avaient eu une bonne proie de capturer. Je sentis qu'ils étaient encore légèrement inquiet, surement à cause des maitres marécages que j'avais envoyé dans l'eau mais ce soucis était mineur.
-Vous avez capturé un autre nomade de l'air récement n'est-ce-pas ?
-Je ne vois pas de quoi tu parles. Mais tais-toi !
Les battements de son coeur accélèrent, l'intonnation fausse de sa voix, des micro-expressions sur son visage et quelques mouvements inconscients de ses bras m'indiquèrent qu'il mentait.
-Tu mens. Il est où maintenant ?
-Ferme-là j't'ai dit !

Je lui obéis pour ne pas qu'il s'énerve trop vite. Il avait le sang chaud dis-donc ! Je regardai les arbres défiler autour de moi. Je sentais le campement se rapprocher. Ils avaient capturer des dizaines d'animaux sauvages et je sentais la douce odeur de l'humanité se mêler aux autres flagrances. Nous finîmes par acoster et ils me firent descendre du bateau. Puis ils remplacèrent ma prison de glace par des liens en cuir, aux pieds et aux mains. Puis ils m'enfermèrent presqu'imédiatement dans une cage. Quand je fus seul, j'entrepris de démêler toutes les odeurs de ce campement pour pouvoir trouver Kabu et trouver un plan pour nous échapper de là. Je me guidai grâce a mon nez et occultai les autres flagrances d'animaux et me concentrai sur celle de Kabu. Trouvé ! Il étais a quelques dizaines de mètres en arrière. Il n'avait pas trouvé de moyen de sortir de sa cage. Il manquait d'imagination le pauvre. Puis je continuai a humai les alentours. Deux gardes faisaient des rondes quotidienne et il se passait au moins cinq minutes entre le temps ou le premier et le deuxième garde passait devant ma cage. Je devais faire vite.

Revenir en haut Aller en bas
Santaz
*** Guide des Nomades
*** Guide des Nomades
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 241
Date d'inscription : 19/03/2008

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Lun 23 Aoû 2010 - 17:21

Les gardes passaient devant la cage et donc ne pouvais appercevoir les barreaux que je cachais. Alors je commençai a souffler sur les barreaux. Un souffle pour le moins glacial et qui créait de la buée autour de lui. Lentement, de la glace commençait a recouvrir les barres de métal qui me retenait captif. J'entendis un garde s approcher. Je me retournai vivement pour lui faire face et pour cacher le barreau à moitié gelé. Il me regarda, puis continua sa route sans plus attendre. Je recommençai de plus belle et je gelai deux autres barreaux, puis je patientai un moment, jusqu'à ce que l'autre garde passe. Puis quand il eut fait son chemin, je sautai et avec mes pieds, envoyai une masse d air pour casser les barreaux. Puis profitant du tranchant des barres de fer cassées, je découpai mes liens. Il ne me restait plus que trois petites minutes. Je filai vers la cage de Kabu et quand il me vit arriver, il eut d'abord peur, puis reconnaissant mes flèches, de l'espoir l'envahit. Je coupai tout le haute de sa cage avec une large lame de vent et il en profita pour couper ses liens et sauta pour attérir à mes côtés, un large sourir de remerciement aux lèvres. Mon coeur battait la chamade. Plus qu'une minute. Heureusement il connaissait l'airball et nous nous enfuyâmes par les champs. Quelques secondes après, une corne de brume retentit, signalant a tout le monde ma fuite, et bientôt celle de mon camarade de l'air.

Nous étions loin quand je perçus le bruit des bateaux. Je sortis mon sifflet et l'utilisai pour appeler Esmeralda. Mais nous allions trop lentement. Kabu ne maitrisait pas sa technique a la perfection et il manqua tomber à plusieurs reprises. Les bateaux se rapprochaient rapidement de nous. Je devais les ralentir jusqu'à l'arrivée d'Esmeralda. Je sautai de mon scooter d'air et commençai à courir à la hauteur de Kabu.
-Je vais les retarder. Toi, charge toi de me ramener Esmeralda quand tu l'auras trouvé
Je ne lui laissai pas le temps de me répondre et filai a toute vitesse grâce au souffle, en direction des bateaux. Je me cachai dans les buissons et attendis que la mini-flotte passe. Quand le dernier bateau s'apprêtait à passer, je m'accroupis et commençai à rassembler mon chi dans mes pieds. Puis je poussai sur mes jambes et me dirigeai droit vers le bateau. J'avais parfaitement calculé mon coup et je passai entre les deux maîtres des marécages. Je les attrapai tous deux par la tête, puis quand j'arrivai sur la rive opposée, je les plaquai au sol violement, les étourdissant ainsi. Puis je continuai ma course effreinée. Plus que cinq bateaux. Je créai un disque d'air tranchant et l'envoyai sur le fond du bateau qui était à l'arrière. Rapidement le bateau pris de l'eau, et les bandits à l'intérieur coulèrent avec lui. Plus que quatre.

Je dépassai la tête de la flotte et me posai sur une racine juste devant eux. Le premier bateau fonçait sur moi. Je lui envoyai une violente bourrasque et il fut catapulté quelques mètres plus loin. Les trois autres bateaux me dépassèrent avant de réaliser ce qui venait de se passer, et s'arrêtèrent brusquement. Je leur envoyai une multitude de lames d'air, qu'ils bloquèrent avec des murs d'eau. Et quand ils s'apprêtaient à contre-attaquer, un grognement retentit dans le ciel. Je pouvais reconnaître ce grognement entre tous. Esmeralda se posa sur ma racine, puis se retourna et d'un coup de queue, envoya valser les trois autres bateaux avec une raffale de vent. Kabu était assis sur sa tête et me souriait. Je sautai à côté de lui, pris les rennes en proférant un rapide "Merci" et nous décollâmes en tout hâte.
Mais les maîtres marécageux reprirent rapidement leur esprit et créèrent 4 grands dragons d'eau qu'ils envoyèrent à notre poursuite. Ils nous rattrapaient aisément. Alors je fis la seule chose que je pouvais faire dans ce cas là. Je rassemblai une quantité colossale d'air et de chi autour de nous. Et je les compactai. L'air autour de moi en vibrait. Et quand les dragons d'eau furent presque sur moi, je relachai le chi. Une détonnation titanesque retentit dans les air, et Kabu dut se boucher les oreilles. L'air semblait exploser autour de nous, désintégrant au passage les dragons aqueux de nos ennemis. Je tombai a quattre pattre, essouflé par l'effort que m'avait coûté cette technique. Et nous repartîmes de plus belle, laissant nos ravisseurs au sol.

Nous retournâmes enfin au temple de l'air, après avoir rendu une petite visite au général de la terre, qui nous offrit quelques provisions pour le retour. Nous mourrions de faim. Quand nous nous posâmes enfin sur le sol du temple de l'air, c'était devant la porte des parents de Kabu. Ils me remercièrent chaleuresement et dut insistai pour partir urgement. Ma mission n'était pas parfaitement terminé. Je me rendis au Temple même et previns les anciens, haut gradés et sage de l'air du trafic qui se faisait dans les marécages. Et ils y envoyèrent plusieurs troupes de guerrier maître de l'air pour pouvoir sécuriser la zone. Ce que je n'avais pu faire seul. Et je retournai enfin chez moi pour me reposer.

--------------------------------FIN-----------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Juna
*** Messagère
*** Messagère
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 323
Date d'inscription : 04/03/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10 Dim 5 Sep 2010 - 16:03

Premièrement, je te présente mes plus plates excuses pour le retard. Je ne sais plus ce qu'il s'est passé pour que je manque à ma tâche. ^^'
Ensuite, je te félicite pour cette mission réussie avec brio, grâce aux conseils de notre guide tu as pu t'améliorer mais fais tout de même attention aux quelques fautes qui persistent encore. Mon conseil, ça serait que tu écrives tranquillement ton texte, puis change-toi les idées pendant environ 20 minutes et reviens ensuite sur ton texte, tu pourras ainsi voir plus clairement les étourderies ! :)
Maintenant ce que tu attends impatiemment :
+173 XP !
+35 Vils !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Mission F 10

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: