Partagez|

Périple à Ba Sing Se <Terminé>

Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Ven 30 Juil 2010 - 13:19

Le maître du feu ne s'était pas attardé à Nimong suite à son voyage au Passage du Serpent en compagnie d'une maîtresse de l'eau. En réalité, il quitta la cité neutre le soir même de son retour, malgré la pluie torrentielle qui s'abattait sur la région. Sa nouvelle destination ? La capitale du Royaume de Terre, connue sous le nom de Ba Sing Se. Son but étant d'appronfondir son degré de maîtrise du feu, il jugea qu'un tel voyage lui permettrait de mettre son talent à l'épreuve. De plus, Ba Sing Se ayant été conquise par la Nation du Feu dans le passé, Hizo estima qu'il y avait peut-être une chance de découvrir d'anciens rouleaux de techniques de son élément de prédilection et qui sait, peut-être un senseï maître du feu y vivant reclus.

Évidemment, Ba Sing Se ne se trouvait pas à la porte d'à côté, aussi un tel voyage serait risqué pour un seul homme à pied, arborrant la tenue et les insignes de la Nation du Feu de surcroît. Il rejoignit donc une petite troupe d'artistes, parcourant les petits villages du Royaume de la Terre afin de ''semer la joie de vivre'' aux habitants défavorisés. Le groupe s'arrêtant à chaque village afin d'y livrer une représentation de leur talent, le trajet fut excessivement long, la durée dépassant facilement 1 mois et ce ne fut pas sans encombres. À de nombreuses reprises, des communautés refusèrent d'ouvrir leurs portes ou d'assister au spectacle des artistes en raison de leur association avec un maître du feu. Une soirée, alors qu'ils avaient fait halte à un village nommé Feng Shien (qui fut autrefois victime d'un raid par les soldats du feu, lors de la grande guerre il y a 100 ans), la gronde manifestée par les habitants fut tellement violente qu'ils se virent obligés de quitter les lieux à la hâte pour éviter une émeute. Ce soir-là, Hizo reçut plusieurs légumes pourris sur la tête. Il dût faire preuve d'une incroyable maîtrise de lui pour ne pas pulvériser ce village par le feu.

Sinon, la vie au sein de cette troupe composée d'hommes et de femmes aux talents divers était relativement tranquille. Son rôle consistait à escorter le petit convoi contre les bandits de grands chemins toujours plus nombreux, ces derniers étant un véritable fléau pour ces nomades sans défense. Ils avaient convenu un accord tacite et aucun parti ne réclamait rien de l'autre. Si le fils du feu partageait leur repas, il ne se joignait jamais à eux. Aucuns liens ne fut tissés et tous s'en portèrent pour le mieux. Les artistes l'ayant accepté grâce à sa maîtrise du feu pour les défendre ne souhaitaient pas vraiment s'afficher en sa présence plutôt controversée. Hizo de son côté ne recherchait pas leur compagnie, d'un naturel plutôt nonchalent, peu charismatique, et préférait rester seul et se mêler de ses affaires. C'est ainsi que cet accord de tolérance mutuelle permis au deux protagonistes ( Hizo et les Artistes) de voyager ensemble sans créer de conflits.

Lorsque Ba Sing Se ne fut plus qu'à une journée de marche, Hizo se sépara de la troupe qui le remercia tout de même, mais rien de plus. Il poursuivit donc son chemin seul à travers les grandes plaines de la capitale. Le lendemain, il arriva finalement aux portes Ba Sing Se. Toute cette architecture de la Terre donnait la nausée à Hizo, habitué à la beauté artistique de la Nation du Feu. Lorsqu'il passa devant les gardes des portes, il est possible que le maître du feu continuait de grimacer...

- Halte ! ordonna l'un d'eux, vêtu de vert et de noir. Tu n'es pas le bienvenue ici, fils du feu ! Décline les raisons de ton passage à Ba Sing Se.

Hizo fixa le garde et répondit d'une voix calme.

- Simplement prendre du repos et rechercher de la connaissance.
- Il n'y a rien qui pourrait t'intéresser ici, rétorqua le soldat. Tu ferais mieux de retourner d'où tu viens.
- Quoi ??? Je n'ai pas fait tout ce chemin pour qu'on me refuse l'entrée sous prétexte de mes origines ! Maintenant, laissez-moi passer !

Les gardes se lancèrent un regard interrogatifs avant de hausser les épaules et de permettre au jeune homme de pénétrer dans la plus grande cité du Sekaï.



Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio II
*
*
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 500
Date d'inscription : 22/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Sam 31 Juil 2010 - 16:45

J'étais dans mon bureau en train de plancher sur des dossiers en rapport avec la nation du feu.
Comment pourrais-je me sortir de cette paperasse ?
Un de mes agents rentra silencieux et me dit:

Monsieur, un maître du feu vient d'arriver à Ba sing se, les gardes nous ont dit qu'il avait l'air particulièrement dangereux.
Vous avez bien vérifier que c'est un fils du feu?
Oui il a été reperé quelques mois auparavant sur le passage du serpent.
Bien alors venez avec moi on va essayer de s'en occuper avec.... discrétion.

Je me leva alors et sortit de mon bureaux au palais du Roi.
Deux hommes me suivirent, on passa d'abord à l'anneaux inférieur puis intermédiare mais on ne le trouvait toujours pas, il devait être à l'aneau inférieur.
Quand j'arriva à l'anneau inférieur,aprés une heure je le trouva, je m'approcha de lui et très étrangement il remarqua ma présence et me demanda de m'en aller.

M'en aller pourquoi, je fais comme vous des courses.
Non vous êtes venus pour moi !
Pourquoi dites vous ça ?
Je le sais c'est tout.

Je n'allais absolument rien lui faire, mais vu qu'il y tient.
Je fis un signe au agents de s'approcher, ils sortirent de l'ombre, essayerent de l'attraper mais il s'enfuya...

Ne vous inquiétez pas, mettez un avis de recherche, et veuillez à vérifier les sorties de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 1 Aoû 2010 - 5:39

Hizo n'était pas un individu charismatique et encore moins diplomate. Ses talents de négociateur n'atteignaient même pas les bases, aussi lorsqu'il fut en face du chef du Dai Li, il se contenta de quitter les lieux plutôt que d'entamer une joute verbale avec lui. Bien que le maître du feu ignorait que son ''poursuivant'' était à la tête de la section paramilitaire la plus influente du Royaume de la Terre, il se doutait qu'il était plutôt important en raison de la qualité de ses vêtements.

Ce fut une erreur, la vérité étant qu'il n'avait rien à se reprocher. Maintenant qu'il avait fui face aux services secrets de Ba Sing Se, et donc à un interrogatoire, tout confirmait à ces derniers les doutes qu'ils avaient à son sujet; Hizo était une menace. Ceci était absolument faux, mais son attitude fuyante et antipathique donnait l'impression du contraire. Il allait le regretter amèrement.

Par chance, il ne croisa aucun garde pour le reste de la journée. Il logea dans une auberge d'un quartier de classe moyenne jusqu'au lendemain, date où il espérait débuter ses recherches à travers la grande Ba Sing Se. Une bibliothèque ou un ancien temple devrait lui fournir les renseignements désirés.

Alors qu'il marchait dans la rue, une affiche sur un grand mur attira son attention. Il y vit un visage très familier sur un avis de recherche, promettant récompense en cas de capture, le responsable était le chef du Dai Li en personne. Il était indiqué. Dangereux maître du feu / menace pour le Royaume / Arrivé depuis peu à Ba Sing Se.

Hizo hocha la tête... jusqu'à ce qu'il comprit que ce maître du feu recherché n'était nul autre que lui ! Son visage laissa place à une expression horrifiée. * Quoi ? Ces crétins pensent que je suis ici pour menacer leur misérable cité !!! Mais c'est pas croyable, le malheur s'abat sur moi !!!!*

- Retournez-vous, sans gestes brusques ! ordonna une voix derrière lui.
Lorsque le jeune homme se retourna, il vit qu'il était entouré d'une dizaine de soldats de la Terre qui le menaçait de leurs armes affilées.
- Il y a erreur sur la personne ! Je ne veux aucun mal à votre royaume ou à votre cité.
- Qu'importe vos motivations ! Vous êtes recherché par le chef du Dai Li et nous avons ordres de vous emmener jusqu'à lui ! Suivez-nous sans faire d'histoire.

Le maître du feu grogna. Impatient, il n'avait pas de temps à perdre avec ces idioties de citadins. Les poings serrés, il cherchant une solution dans sa tête. S'il décidait d'obtempérer, il est possible qu'il soit mis en cellule pendant un long moment jusqu'à un interrogatoire qui n'en finirait plus. S'il les combattait, le garçon les vaincrait probablement, mais il se mettrait à dos toute la cité et serait rechercher à travers tout le pays. Or donc, il ne souhaitait pas perdre de temps. Ce dilemme l'énervait au plus haut point.

- Fichez-moi la paix ou je ne répondrai plus de mes actes !!!

Les soldats s'avançaient vers lui, brandissant leurs armes...
Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 1 Aoû 2010 - 19:05

plus tot dans la journée,Atore avaient reçu un message important de Ban gio,lui annonçant qu'un fils du feu"menance pour le royaume" était en fuite dans ba sing see.Aussitot qu'il avait bruler le message,Atore,en sa qualiter de général,avait reunis une dixaine de ses soldats.Quand il furent arriver,Atore leurs avait dit:

messieurs,un dangereux fils du feu sévit dans notre royaume.Nous ne pouvons nous permetre de le laisser menacer la population.faite vous le plus discret possible,il n'est aucunemet nécèssaire de paniquer les habitant.nous intercèpterons l'individu et nous l'enmènerons dans mon bureau au QG du dai li.ensuite,a sont retour,nous le remetrons au chef du dai li.allons y,et n'oublier pas que vous devez etre discret.

Quand il furent près a partire,Atore se mis en tête de la troupe et et marchèrent en formation"triangle".Ils marchaeint depuis plus d'une heure a la recherche du fils du feu et lorsqu'ils le repèraire,Atore les stoppa net et leurs dit:

je veux deux homme sur les deux toit qui entoure l'individu,deux homme a sa gauche,de a sa droite et trois de face.allons y

A toute vitesse,ils furent en position,emppèchant ainsi l'individu de s'enfuire.Atore lui dit:

vous n'êtes pas le bienvenu dans notre royaume,suivez nous sans faire d'histoire et tous se passeras bien pour tous le monde.

Atore et ses homme attendire au aguet la reaction de l'homme.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Rockwell
**
**
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 354
Date d'inscription : 06/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 1 Aoû 2010 - 22:40

Edit: Rp fait par Rockwell maitre de la terre (changement de royaume) http://avatar.forumactif.fr/accueil-rp-et-rpg-f33/presentationrockwell-t11084.htm


Rockwell venait de rentré de mission et était fatiguer il faisait un petit tour dans la cité avant de retourné travailler dans sont bureau si fermer et sans air
.
Alors qu'il empruntait une longue avenue il vit des soldat courir rapidement en avant, Rockwell les suivirent mes beaucoup moins rapidement puis il vit quelque soldat monté sur les toits puis d'autre encerclé un homme habiller en rouge, il compris que c'était un homme de la nation du feu .
Puis après beaucoup d'observation il reconnu le Général Atore, il avait eu l'occasion de le croisé plusieurs fois au palais mes ne lui avait jamais parlé. Puis les soldat de la terre passèrent a l'action et interpellèrent le maitre du feu qui n'opposa pas de résistance, une fois l'interpellation fini Rockwell s'approcha doucement du Général Atore.

Bonjour Général, je suis L'amiral Rockwell, pourrai-je savoir le motif de sont arrestation?
Bonjour, le chef du Dai li a lancé un avis de recherche nous sommes tomber dessus alors je vais m'en occupé.
Très bien si il y a un problème appelé moi et je veux un rapport sur ceux maitre du feu le plus vite possible si il s'agit d'un espion ou autre prévenez moi dans les plus bref délai

Puis Rockwell repris sont chemin et laissa le général s'occuper de sont Maitre du feu qui n'avait pas l'air spécialement commode ces yeux montrai qu'il était venu pour quelque chose mes pour quoi ont ne le sera pas maintenant .


Dernière édition par Rockwell le Jeu 9 Déc 2010 - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 1 Aoû 2010 - 23:54

Hizo était dans de beaux draps. Acculé contre le mur, il était cerné, quelque soit l'issue qu'il choisissait. Tout allait de travers et pourtant, il n'avait rien fait de mal. Le garçon peinait à contenir sa colère, ayant déjà cédé à l'impatience.

- Vous n'êtes pas le bienvenue dans notre royaume. Suivez-nous sans faire d'histoires et tout se passera bien pour tout le monde.

Cette voix inconnue jusqu'àlors était celle du général Atore. L'homme s'avançait vers lui avec prestance, suivit de ses soldats. *Ils vont m'emprisonner, ces salauds ! Hors de question que je me laisse capturer ! Je refuse d'être comme un criquet dans une boîte !* Hizo le foudroya du regard et se plaça en position de combat, celle enseignée par la Nation du Feu.

- Je refuse de vous accompagner jusqu'en prison ! Je n'ai rien à me reprocher !
- Si vous n'avez rien à vous reprocher comme vous le dites, rétorqua Atore avec patience, alors accompagnez-vous de votre plein gré.
- Éloignez-vous ! gronda le maître du feu, son regard injecté de sang. De toute évidence, il refuserait de se laisser entraîner, de gré ou de force.

Hizo jaugea ses chances de gagner. Elles étaient mince, mais il avait connu situation semblable lors de son dernier combat contre Zamiro, le rénégat du feu. Le général de la Terre était probablement un ennemi puissant, mais sous l'effet de la rage, il jugea qu'il serait en mesure de le vaincre. Cependant, les soldats devraient être neutralisé rapidement.

Mais son plan tomba à l'eau avec l'arrivée d'un grand homme à la carrure massive, sa force égalant probablement celle d'un taureau. Le général Atore et le maître du feu se retournèrent vers lui lorsqu'il prit la parole.

- Bonjour Général, je suis l'amiral Rockwell, pourrais-je savoir le motif de son arrestation?
- Aucun ! Je n'ai rien fait !

La réponse du général éclaira dès lors les soupçons du maître du feu. Le Dai Li était à ses trousses. Voici le responsable de cet avis de recherche. Le nouveau-venu, ce Rockwell intimida l'ordre qu'on lui envoie un rapport sur la situation. *''Ma'' situation, oui*. Il quitta dès lors l'endroit, non sans lancer de brefs regards au prisonnier. Hizo sut dès lors qu'il ne pourrait pas s'échapper par la force, Ba Sing Se étant entièrement à ses trousses.

- Je vois que ma présence attire toute la faune, grogna-t-il entre ses dents. Très bien, je vous suivrai sans résistance. Finissons-en !

Le jeune homme baissa les bras afin que les soldats de la Terre puissent l'enchaîner comme un vulgaire prisonnier, sans aucune dignité. Puis, conduit par le général Atore et son escorte, il traversa la ville sous une pluie de regard mélangeant cynisme, haine, mépris et soulagement. Hizo se rendit compte qu'il ne bénéficierait d'aucun soutient ici.

- Où me conduisez-vous ? demanda-t-il au général.
Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Lun 2 Aoû 2010 - 15:44

Le général enmenais sont prisonnier lorsque ce dernier lança:

Ou me conduisez vous?

Atore s'en même se retourner repondit d'une voix calme et voilée qu'on ne lui connaissait qu'en de rare situation:

Vous le saurez bien asser tot,et ne posez plus de question a ce sujet!

Atore n'avait pas l'intention de révèler l'endroit ou ils se rendaient.Il s'agissait d'une base secretes qu'aucune personne non-autorisée n'était en droit de connaitre.Et ce n'était pas un vulguaire mécréant,fils du feu,qui allait avoire des information.Après une demi heure de marche rapide le général Atore stoppa brusquement et se retourna rapidement.Il dit a ses hommes:

Bien,il est temps...tenez le!

Aussitot dit,deux homme attrapèrent l'individu et il le sèrèrent fermement au nivaux des poignet déjà menoter.Atore avança et en moins de temps qu'il ne falut pour le dire,le fils du feu se retrouva avec les yeux bander pas une épaisse couche de de roche.Dés que ce fut fait,ils reprirent la marche,et mois de dix minutes plus tard,il se retrouvèrent devant le lac lao gaii.Atore mis un petit coup de pied dans la sol,et le passage secret sortit de l'eau.Atore fit passer l'homme premier et ils le suivirent.Une fois sous le lac,Atore re-cacha le passage et il allèrent jusqu'a sont bureau.Le général libéra les yeux du fils du feu et il fit sortire ces homme qui restèrent a l'exterieur du bureau juste devant la porte.
Atore commença l'intèrogatoir:

que venez vous faire a ba sing see?

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Rockwell
**
**
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 354
Date d'inscription : 06/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Lun 2 Aoû 2010 - 16:18

Rockwell était maintenant en train de se reposé et pensait au maitre du feu interpeller précédemment, il connaissait les méthodes du Général qui était peu conviviale et si le maitre du feu venait en paix et qu'il était victime d'un interrogatoire musclé cela pourrai dégrader sérieusement le peut de dialogue de partenariat que l'on avait avec la nation du feu. après réflexion Rockwell se releva et appela l'un de ces gardes.

Vous avez 5minute pour me trouvé ou est détenu le maitre du feu qui a été interpeller toute a l'heure vite !
Très bien Amiral je m'occupe de sa tout de suite .

Rockwell se rhabilla et commença a avancé dans le couloir en attendent les informations du garde.
5 minute passèrent et le garde arriva enfin.

Il est dans le QG du Dai li !
Merci bien, par contre faite un peu plus rapidement la prochaine fois si c'était pour empêcher une exécution nous aurions été dans une mauvaise situation a cause de votre manque de rapidité alors améliorer moi sa.

Le garde blessé dans sont amour propre ne rétorqua rien par respect mes n'en pensait pas moins,Rockwell ne perdit pas une minute et commença a courir a toute vitesse dans le palais pour aller au QG du Dai li qui se trouvait en dessous du lac.
Heureusement il existait plusieurs passage du palais au Dai li qui était sous terre et qui permettait de raccourcir la duré du trajet .
Après 10 minute de course a pied Rockwell arriva dans le QG et rencontra 2 soldat qui lui barrèrent la route.

Messieurs, je suis l'Amiral Rockwell, je viens voir le général Atore menez moi vite a la salle de l'interrogatoire
.

Les soldats ne perdirent pas une secondes et commencèrent a courir vers la salle ou était retenu le maitre du feu, une fois devant la porte, Rockwell entendit que l'interrogatoire venait de commencer.

Que venez vous faire a Ba sing se?

Rockwell frappa a la porte, et très vite il entendit le mots entré.

Général laissé moi avec lui quelque minute je vais reprendre l'interrogatoire je vous le laisserai après si je juge cela nécessaire.
D'accord.....

Rockwell savait que Atore n'aimait pas que l'on marche sur ces plat de bande mes il était peut t'être question de la paix entre les deux nation et Rockwell ne pouvait laisser la paix s'en volé comme sa pour un simple malentendu ....
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Lun 2 Aoû 2010 - 17:37

Durant tout le trajet, le maître du feu ne fit preuve d'aucune résistance physique ou verbale. Il se laissa traîner dans un endroit inconnu, les hommes de la Terre refusant de répondre à la moindre question. Sa situation était pour le moins fâcheuse. *Je suis dans de beaux draps !!!*

Lorsque ses yeux furent libérés, Hizo constata qu'il était dans un bureau souterrain, l'archétype des salles d'interrogation. Toujours ligoté, il ne pouvait rien faire sinon d'attendre et de répondre aux questions qu'on lui posait. Tenter de se débattre ou de cracher un jeu de feu (technique qu'il ne maîtrisait pas tout-à-fait, donc risquée) ne ferait qu'aggraver son cas.

Atore, le responsable de sa capture s'approcha de son captif et le fixa d'un regard perçant, prêt à débuter la séance d'interrogation. Hizo le dévisagea. Il n'aimait pas cet homme.

- Que venez-vous faire à Ba sing se?
- Je l'ai déjà dit à vos gardes ! s'emporta immédiatement Hizo. Leur incompétence est-elle relative à celle des services de renseignements de la Terre ? Je ne suis venu ici que pour me reposer et chercher de la connaissance ! J'ai fait un long voyage pour parvenir jusqu'ici !

Atore n'eut pas le temps de poser une autre question que Rockwell, l'amiral qui était intervenu plus tôt lors de son arrestation, fit irruption dans la pièce. Il réclama le droit d'interroger le prisonnier, ce que le général Atore eut du mal à accepter.

- Tiens donc... voilà donc un beau service de renseignements bien organisé que celui du Dai Li ! déclara Hizo sarcastique.
En effet, il semblait y avoir de la confusion entre les responsables des interrogations.

- Une simple mise-au-point...
répondit calmement Rockwell. Comment vous appelez-vous ?
- Mon nom est Hizo, d'une famille noble de la Nation du Feu ! Je proteste contre cette arrestation fondée sur la discrimination ! Y aurait-il la guerre entre le Royaume de la Terre et la Nation du Feu pour que je sois victime d'une telle méfiance ?

Cette dernière question était lancée sur un ton plutôt sarcastique. Bien que des tensions soient bien réelles entres les nations, surtout incluant celle du Feu, le jeune maître du feu n'ignorait pas que la guerre n'avait pas encore éclatée. Toutefois, il restait indigné de la façon dont il avait été traîté par les services de protection de Ba Sing Se.
Revenir en haut Aller en bas
Rockwell
**
**
avatar

Masculin Age : 23
Messages : 354
Date d'inscription : 06/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Mer 4 Aoû 2010 - 11:43

Quand Rockwell entendit la réponse du maitre du feu, il fut soulagé d'être arrivé rapidement il continua d'interroger le maitre du feu sur plusieurs chose puis après 1 minute de question Rockwell pris la parole.

Bon, et bien c'est parfait.Ont vas vous relâcher mes vous devrez quitté Ba sing se dans 8 jours au plus tard.
Très bien maintenant détacher moi, j'en est plus que marre de resembler a un vulgaire prisonnier!
Bien sur , a oui encore une chose pour sortir vous serez de nouveau bandé.C'est juste par mesure de sécurité pour cette endroit qui dois resté un secret, vous ne parlerez a personne de votre captivité car sinon le Dai li vous retrouvera n'importe ou et cette fois si sa en sera fini pour vous, c'est bien clair ?

Rockwell regardait attentivement le maitre du feu qui plus le temps passait plus il devenait agressif .Le maitre du feu se leva, et se mit devant Rockwell.

Vous devez savoir mon chère amiral que je ne reçois d'ordre de personne et que votre minable petit service de renseignement ne me fait pas peur, et encore moins dans la nation du feu alors arrêté de proféré des menaces que vous de pourrez pas tenir.

Rockwell qui était confiant et qui voulais clouer le bec de sont hôte, claqua du dois.Un homme du Dai li apparut, il lui parla juste quelque seconde puis l'homme disparut .Il réapparut 1minute après avec quelque papier dans la main qu'il donna a Rockwell puis il disparut.

Tenez prenez sa et garder le j'en est encore un autre qui est bien plus détailler.

Le maitre du feu regarda le dossier très méfiant, puis commença la lecture.Il fut stupéfait après dix minute de lecture il lâcha le dossier et voulu porté un coup de poing dans la figure de l'Amiral.Rockwell se baissa et immobilisa le maitre du feu en lui engourdissant les membres avec de la terre, se qui l'immobilisa directement.

Je sais, sa fait toujours cette effet.Alors premièrement la terre utilise un système de renseignement très sophistiqué ensuite j'oublierai votre réaction et vous laisserai partir bonne semaines Hizo.


Puis Rockwell cassa la terre qui empêchait le maitre du feu de bouger puis lui rebanda les yeux et il sorti.


(ceci est mon denier poste je part en mission donc je laisse Atore continué mon rôle est fini )


Dernière édition par Rockwell le Mer 4 Aoû 2010 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Mer 4 Aoû 2010 - 12:18

Lorsque l'amiral entra dans le bureau et qu'il obligea Atore a sortire,ce dernier eu du mal a obeir,mais bien que furieux,il n'eu guerre le choix.Il arpentait le couloir sous-terrain de long en large,et juste au moment ou il repassait devant la porte,Atore entendit c'est quelques mots prononcer par l'amiral:

Je sais, sa fait toujours cette effet.Alors premièrement la terre utilise un système de renseignement très sophistiqué ensuite j'oublierai votre réaction et vous laisserai partir bonne semaines Hizo.

ainsi donc,l'amiral allait laisser partire le fils du feu dans une semaine...Il était hors de question qu'il s'en aille!Après tout,il restait au général une semaine pour découvrire se que cherchait le fils du feu.C'était claire pour lui.Ils allaient espionner le jeune individu s'en rendre de compte a l'amiral,après tout il n'avait aucun compte a lui rendre!La seul personne a qui il pourait en parler étaient Jérome,le roi de la terre et Ban gio,le chef du dai li.Atore alla d'en sont bureau et il convoqua les deux meilleurs membre du dai li.Lorsqu'ils entrèrent,Atore leurs dit:

Bonjour messieur,vous êtes au courant que nous avons arrèter le fils du feu qui était venu?et bien l'amiral compte le laisser partir d'en une semaine.C'est inadmissible!Je suis certain que ce mécréant cherche autre chose que le savoir comme il le prétend.Nous allons espionner cet homme s'en en parler au a l'amiral.
Messieur je vous ai choisit "vous" car d'après Ban gio,vous êtes les plus dévouer et les plus fort.Je compte sur votre discretion pour mener a bien cet mission.Venez me faire par de ce que vous avez apris plusieur fois par jour.Aller y.


Aussitot,les deux agent du dai li partirent et Atore alla s'assoir a sont bureau et pris le double du dossier du fils du feu.Lorsqu'il l'eu lut,il alla voir l'amiral pour lui dire:

je peux savoir ce qu'il vous a prit de le laisser partire?c'est inadmissible,et je ne manquerais pas d'informer le roi de la terre de votre manque de prudence envers tous le royaume.

L'amiral répondit:

Général,nous n'avons aucune preuve,ni aucune raison de le garder prisonnier plus longtemps!Avez vous au moin une raison?

Atore réflechit a peine quelques seconde,et en ouvrant la porte il ajouta:

Non,pas pour le moment.mais je ne manquerais pas de vous le dire si je sais quoi que se soit.Aurevoir Amiral.

sur ce,Atore resortit du sous terrain et alla arpenter les rue de ba sing see.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Mer 4 Aoû 2010 - 18:54

Une rage avait envahi son corps, couvert de soubresauts , qui ne demandait qu'à être expulsée. D'un geste violent, il tenta de frapper l'amiral Rockwell sans vergogne, uniquement poussé par les instincts d'un humain acculé au pied du mur. L'amiral bloqua le coup et remis le jeune maître du feu à sa place pour le calmer. Ce que ce dernier avait lu sur le dossier l'avait complètement bouleversé.

Sur les papiers qu'on lui avait fait lire était inscrit le registre complet de sa vie de famille. *Ce n'est pas possible ! Je ne peux le croire ! C'est... non !* avait-il pensé avec horreur. Il y lisait tout le développement de sa vie, depuis la mort de son père Razi alors qu'il n'avait que deux ans jusqu'à son aventure au Passage du Serpent avec Kalae, la maîtresse de l'Eau. Il y apprit des détails troublants que lui-même n'était pas au courant, comme si sa vie avait été suivie et enregistrée. Comment cette organisation machiavélique possédait de tels renseignements, Hizo l'ignorait. Cependant, ils étaient bel et bien existants puisqu'il les avait sous les yeux.
Ce qu'il y lu le laissa tout à l'envers. Son enfance troublée y était détaillée, rappelant au maître du feu de cruels souvenirs. La relation haineuse qu'il entretenait avec Kazaï,sa mère contrôlante, et ses 4 soeurs aussi manipulatrices que leur mère. Comment ces dernières s'amusaient à l'humilier et à lui faire prendre le blâme de bêtises qu'il n'avait pas fait. Le manque d'affection maternelle, l'absence de modèle masculin et la totale omission de complicité fraternelle qui engendra en lui le mépris des femmes y étaient précisément expliqués. Tremblant de rage, le jeune maître du feu lisait l'histoire de sa vie racontée par un narrateur absent. Une histoire où le personnage principal était lui-même et que le lecteur suivait en tout temps. Hizo se remémora des épisodes de son développement qu'il avait enfoui au fond de son âme depuis longtemps, enterré sous une montagne de colère, de préjugés et d'intolérance. Il revit comment sa ''famille'' l'avait toujours sous-estimé, méprisé, humilié, forcé à se replier sur lui-même. Oui, car ainsi se passait la vie de Hizo avant son exil volontaire. Maintenant, il ne pouvait plus l'ignorer, il lisait sa propre histoire...

C'est la raison pour laquelle sa maîtrise de lui, déjà faible, lui échappa. Son âme était aussi blessée que son esprit lorsqu'il attaqua l'amiral Rockwell qui eut la sagesse de l'immobiliser et de le calmer. Pour ce faire, il y parvint en lui déclarant qu'il serait libre mais qu'il devrait quitter Ba Sing Se d'ici 8 jours. Grandement affecté, il n'en était pourtant pas inconscient, aussi se calma-t-il et accepta qu'on le reconduise dans la capitale du Royaume de la Terre, évitant tout geste violent. *8 jours devraient être suffisant pour obtenir des réponses à mes questions.*

On le ramena donc à Ba Sing Se, non sans lui rappeler qu'il devrait quitter dans 8 jours, sans quoi on le retrouverait et on l'accuserait. Après ce qu'il avait apprit, prisonnier sous le lac Laogai, Hizo savait que le Dai Li possédait les moyens pour le retrouver, qu'importe l'endroit où il se terrerait.

La soirée était encore jeune et chaude, le crépuscule laissant planer un soleil rouge dans le ciel dégagé. Le garçon déambulait dans la capitale, soucieux de débuter ses recherches, mais ne savait pas exactement où se lancer. Chose certaine, il n'aimait pas cet endroit. Trop grand, manque d'indication, architecture laide et dépassée, une trop grande quantité de population par rapport à sa qualité. Ce genre de réflexion l'amenait à s'ennuyer de la Nation du Feu. Soudain il eut une idée ! *Une bibliothèque ! Des archives datant de la prise de Ba Sing Se pourraient être classées dans une bibliothèque. Il doit sûrement en avoir une dans ce trou à rats ... *

- Où puis-je trouver une bibliothèque ? demanda-t-il nonchalant à un passant dans la rue.

Le citadin lui répondit qu'il l'ignorait sur le même ton sec. Habitants, commerçants, gardes, tous ! Tous se méfiaient des fils du feu ici et sa capture de ce matin en était la preuve. Hizo répéta cette phrase à maintes reprises, recevant toujours la même réponse. Il commençait à perdre patience, certain d'en arriver à commettre un malheur, jusqu'à ce qu'un mendiant édenté accepta de le lui dire en échange de quelque vils. Le jeune maître du feu se dirigea dans la direction indiquée par ce misérable. Cela lui prit 40 minutes de longue marche à travers Ba Sing Se avant d'arriver à destination: la grande bibliothèque du Sekaï. *Je haïs cette ville !*
Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Jeu 5 Aoû 2010 - 13:33

Le général Atore etait dans sont bureau a réflèchire,a fouiller dans des dossier,toius se qui pourrais l'aider a comprendre ce que faisait le fils du feu dans ce royaume.Soudain,trois coup furent frappé a la porte.sans levez le nez du dossier,il dit:

C'est ouvert...

A peine avait t'il dit cet phrase que l'un des agent du dai li qu'il avait envoyer en espionnage se retrouva devant lui.L'agent dit au général:

Général,le fils du feu est la grande bibliothèque du Sekaï.il est arriver il y a un instant.il est allé dans la section qui concerne Ba sing se.

Atore ce leva a toute vitesse et suivi de l'agent du dai li,il remonta a la surface.Ils couraient a toute vitesse jusqu'a ce qu'ils furent arrivés a la bibliotheque.Atore entra discretement et il se terra dans l'ombra tout près du fils du feu qui lisait un manuscrit très ancien.
L'agent du dai li qui était resté sur place était caché au sommet d'un grande étagère qui ateignait prèsque le plafond.Celui qui avait suivi Atore était derrière une autre bibliothèque non loin de l'intrus.Passiament,Ils attendirent de voir le prochain livre que le fils du feu consulterais.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Jeu 5 Aoû 2010 - 20:37

Non ! Non ! Non ! Non ! Non et NON !

Hizo balaya la pile de parchemins avec frustration. Voilà deux heures qu'il fouillait dans les livres et les papiers contenu dans la bibliothèque sans trouver ce dont il cherchait. L'impatience le gagnait et il souhaitait vivement découvrir quelque chose d'intéressant.

Comme pour confirmer ses pensées, il mit la main sur un gros bout de parchemin y détaillant le mode de vie instauré par la Nation du Feu lors de la prise de Ba Sing Se, 200 ans plus tôt. Ce n'était pas ce qu'il cherchait, mais il se rapprochait du but. Il devait trouver d'autres informations concernant sa patrie et peut-être, espérait-il, découvrirait-il l'adresse d'un senseï ou des rouleaux de techniques.

*Tiens donc... qu'est-ce donc cela...*

Son regard passa sur un livre concernant l'architecture du Royaume de la Terre à celui des dispositifs défensifs de Ba Sing Se. Sans le savoir, Hizo fouillait dans les archives, une section réservée à l'administration du royaume. Mais comme rien était indiqué, il jugea que tout était correct... du moins n'avait-il simplement pas remarqué le panneau ''Interdit d'Accès'' là où il se trouvait.

Il ouvrit le manuel. À l'intérieur se trouvait des recueils d'images et de textes, chacun y décrivant un bâtiment défensif de la cité, passant des simples tours de guets aux donjons. Tout y était indiqué; leurs points forts, leurs points faibles, leurs méthodes de fabrication, d'où ils avaient fait venir les matériaux, la longévité des structures, etc... *intéressant...*
En tournant une page, un nouveau chapitre d'une vingtaine de pages s'offrait à lui. Un chapitre sur la fameuse ''imprenable'' muraille de Ba Sing Se. Il le survola rapidement, sans rien apprendre quoique ce soit. De toute façon, il n'était pas venu pour ça. *Tout ceci est fort intéressant, mais cela me fait perdre mon temps ! Il doit y avoir quelque chose sur la maîtrise du feu...* Il déposa le livre là où il l'avait pris et se prépara à changer de section.

Hizo ignorait qu'il était observé. Dans les mains d'un fils du feu un peu trop radical, un tel livre pouvait devenir extrêmement dangereux pour la sécurité nationale. Le jeune homme ne l'avait pas lu, mais le simple fait de le tenir dans ses mains pouvait transformer un geste anodin en situation très compromettante, d'autant plus qu'il était au mauvais endroit au mauvais moment...
Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Ven 6 Aoû 2010 - 16:31

Atore comencais un peu a comprendre ce que le fils du feu était venu cherchait dans le royaume.Il venait sans doute chercher des information sur la ville quasiment imprenable.Des information qui permaitrais a sa naton d'assiéger le royaume de la terre le plus majéstueux et le plus difficille a abatre.Mais si le fils du feu consultait les bon livre,il aurais les quelques point faible de la grande uraille de ba sing se.Atore,en toute discretion s'empara du parchemin que le fls du feu venait de reposer brutalement.Le générale vit alors ses crainte révèlée.sur le parchemin était écrit les point faible du royaume,ainsi que c'est popint fort.toute les information qui concernait ba sing se était inscrite sur se bout de papier.Maintenant,il avait asser de preuve pour au moin fouiller le fouineur.d'un geste de la main,l agent du dai li le plus a proximiter menotta le fils du feu.Atore s'aprocha et lui fit face.Il lui dit Alors:

Iterraissant ses parchemin n'est ce pas?

Les fils du feu ne repondant rien,Atore continua:

Vous étiez dans une zone interdite d'accès.De plus,vous lisiez un parchemin indiquant toute les information sur ba sing se.Puis je savoir pourquoi?

Le fils du feu le fusilla du regard tout en regardant autour de lui.sont regard s'atarda sur la porte de derrière.D'un second geste de la main,Le second agent du dai li alla se placer devant la sortie.Alors le fils du feu répondi:

Je ne savais pas.c'était une erreur.

Une erreur,il pensait vraiment qe le général allais croire a ces baliverne?sans doute qu'il le croyait en effet.Atore dit a un des agent du dai li:

aller chercher l'amiral et conduiser le a mon bureau.j'y serais avec le fils du feu.

L'agent s'en alla et Atore suivit du fils du feu et de l'agent du dai li qui le tenait allèrent a sont bureau.

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Ven 6 Aoû 2010 - 19:04

La situation dans laquelle il fut surprit était pour le moins compromettante. Il tenait dans ses mains des manuels sur les structures défensives de Ba Sing Se alors qu'il était soupçonné de menace pour le Royaume. Aux yeux du général et des agents du Dai Li, il n'en fallait pas moins pour le capturer une seconde fois.

Agacé, Hizo ne peut s'empêcher d'échapper un grondement d'impatience. Tout tournait de travers depuis son arrivée en ville et cela commençait à lui taper sérieusement sur les nerfs. Lorsque les soldats le saisirent à nouveau, ils sentirent ses muscles se crisper. Lui qui n'était venu ici que pour trouver des renseignements sur de potentiels maîtres du feu se retrouvait dans une histoire de complot et d'espionnage. Décidément, ça allait mal.

- C'est une regrettable méprise ! Libérez-moi et laissez-moi tranquille !
- J'en ai assez de l'entendre celui-là ! cracha le général Atore. Assomez-le donc, nous nous en porterons tous pour le mieux.
- Arrgh, quoi ??? fut tout ce que Hizo put articuler. Une pierre ne tarda pas à se fracasser sur sa nuque, le plongeant littéralement dans l'inconscience.

----------------------------------------------------

Lorsqu'il rouvrit il les yeux, il grimaça de douleur, victime d'un violent mal de crâne. Le jeune maître du feu regarda autour de lui et nota l'endroit où il se trouvait. Il s'agissait d'une pièce militaire assez bien décorée, tout étant bien organisé. Il songea immédiatement aux appartements d'un officier supérieur. Quelques soldats postés aux points stratégiques de la pièce le dévisageaient avec mépris tandis que le général Atore avançait d'un pas sûr vers son prisonnier. Pour une deuxième fois en autant de jours, le jeune homme se retrouvait enchaîné devant cet homme, victime des circonstances. C'était aussi clair que de l'eau de roche dans son esprit, Hizo détestait cet homme.
Ce dernier se plaça à moins d'un mètre et le fixa d'un regard inquisiteur. *Que me veut-il encore, celui-là ? Un nouvel interrogatoire allait commencer.

- Soyons clairs entre nous, commença le général, je ne crois pas un traître mot de votre histoire. À mes yeux, vous êtes un espion envoyé par la Nation du Feu afin de repérer nos lacunes défensives.
- C'est complètement ridicule ! Si j'étais un espion, vous croiriez vraiment que je me balladerais avec des vêtements de ma Nation ? Même le plus ignorant des nombreux crétins de cette ville pourrait m'identifier !
- Sauf si c'est ce que vous tentez de nous faire croire... répondit le général, l'air impassible, absolument sûr de ses hypothèses.

Le maître du feu serra les poings. Son corps ligoté tremblait de frustration. Il comprit alors que ces hommes obstinés ne changeraient probablement pas d'opinions. Le général voulait lui faire dire ce qu'il voulait entendre, c'était on ne peut plus clair désormais. À ceci, Hizo ne trouva rien à répondre. Il se contenta de foudroyer Atore du regard en attendant les prochaines questions.
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 8 Aoû 2010 - 6:52

Le maître du feu écoutait le général parler. Voilà une chance pour lui de s'en tirer.

- Je vous ai dit la vérité ! Je suis ici à la recherche de connaissances et je suis tombé par erreur dans la section interdite... je n'avais pas vu le panneau.
- Quelle genre de connaissances ?
- Je suis en quête de perfectionnement en la maîtrise du feu. Alors je cherchais des renseignements sur des maîtres ayant pu loger à Ba Sing Se ou peut-être même découvrir des parchemins de techniques.


Le général Atore arqua un sourcil. À ses yeux, il était évident que tout ceci était bien loin d'être clair. Il poursuivit la séance de questionnement.

- Des renseignements sur la maîtrise du feu en pleine capitale du Royaume de la Terre... vous vous moquez de moi ?
- Ignoriez-vous que Ba Sing Se fut occupée par la Nation du Feu, jadis...


Atore poussa un petit grognement suite à ce sarcasme. Les explications devenaient plus claires, sans toutefois gagner en réelle crédibilité. Se grattant le menton, le général de la Terre vint s'asseoir devant Hizo.

- Et je suppose que vous cherchiez une maître vivant caché ici... ou que vous espériez trouver d'anciens parchemins datant de cette époque où la princesse Azula enclencha une réforme des institutions de Ba Sing Se, y comprit celle de la grande bibliothèque ?
- C'est exact.
- Je comprends... mais tout ceci est loin d'être véritablement cohérent. Que faisiez-vous alors avec un volume sur les défenses de la capitale entre vos mains ?
- C'était une erreur ! Je ne l'ai même pas lu !
- Pourtant vous le regardiez avec insistance... je l'ai vu de mes propres yeux !


Hizo fronça les sourcils. Comme il l'avait songé quelques instants plus tôt, il fut victime d'un déluge de coïncidences qui le mettait désormais dans l'embarras. Il n'eut pas le temps de répondre que le général Atore posa une autre question plutôt choquante:

- La Nation du Feu prévoit-elle une attaque sur Ba Sing Se ?

C'en fut trop pour le jeune maître du feu dont les yeux exorbités dévisagèrent le général Atore. Ne pouvant contrôler sa maîtrise de lui face à de telles absurdités, il s'emporta à nouveau.

- Quoi ??? C'est absolument ridicule et sans fondements ! Premièrement, je ne suis PAS un espion, donc je n'ai aucune idée des intentions militaires de ma Nation. Mais ce serait vraiment de l'inconscience et de l'incompétence crasse !!! La Nation du Feu actuelle est loin d'être la puissance militaire qu'elle fut il y a 200 ans ! Quel manque de culture de la part d'un général !!!! Notre force militaire est en décroissance depuis des années! C'est tout-à-fait absurde d'imaginer une attaque contre vous alors que le Royaume de la Terre est certainement plus puissant que...

Le maître du feu stoppa net. Il se rendit compte que dans son indignation, il avait probablement trop parlé. Même s'il ne s'agissait pas de secrets d'états confidentiels, il n'en reste pas moins que cette révélation aux oreilles d'un général de la Terre risquerait d'avoir un impact négatif. Les agents du Dai Li se regardèrent, prit de consternation, et du coin de l'oeil, Hizo crut en voir un affiché un rictus.

Il ne dit plus rien, attendant les prochaines questions.




Revenir en haut Aller en bas
Atore
* Gouverneur d'Omashu
* Gouverneur d'Omashu
avatar

Masculin Age : 24
Messages : 525
Date d'inscription : 18/01/2009

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Dim 8 Aoû 2010 - 16:00

- Quoi ??? C'est absolument ridicule et sans fondements ! Premièrement, je ne suis PAS un espion, donc je n'ai aucune idée des intentions militaires de ma Nation. Mais ce serait vraiment de l'inconscience et de l'incompétence crasse !!! La Nation du Feu actuelle est loin d'être la puissance militaire qu'elle fut il y a 200 ans ! Quel manque de culture de la part d'un général !!!! Notre force militaire est en décroissance depuis des années! C'est tout-à-fait absurde d'imaginer une attaque contre vous alors que le Royaume de la Terre est certainement plus puissant que...

Le plan d'Atore avait fonctionner a merveille.Le fils du feu,par colère avait malgré lui transmit des information au général Atore sur l'amée de la nation du feu.Bien que le royaume de la terre n'avait pas du tout l'intention en ce moment de déclancher une guerre,cétait une information très précieuse.Il continua sont interogatoir:

Puis-je savoir pourquoi avoir choisit ba sing se pour vos recherche?

Atore dévisagea le fils du feu et lança avec sarcasme:

Vous n'avez donc pas de bibliotheque dans votre belle nation?

Le fils du feu,de plus en plus contrarier répondit violament:

Pac la plus grande bibliothèque du sekai se trouve ici.les bibliotheques de la nation du feu sont nettement plus petites.

Bien,il était vrai que notre bibliothèque etait la plus grande.Et elle contenait des information sur toutes les nations.Il falait juste savoir ou cherche parmis les centaine d'ouvrage.S'il était vrai que le fils du feu cherchait des information sur la maitrise du feu.il n'aurait rien contre de la compagnie.Atore lança:

Bien,je vais vous relacher.Mais pour vos recherche a la bibliotheque,vous vous ferez accompager par deux Agent du dai li...Par précaution

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Lun 9 Aoû 2010 - 7:21

* Je n'arrive pas à y croire ! Je vais être suivi par 2 de ces chiens pendant mes recherches ! *

- Oh et une dernière chose... vous aurez 5 cinq jours pour découvrir ce que vous cherchez. Pendant cette période, vous devrez constamment être accompagné et il vous sera interdit de quitter cette cité. Le délais terminé, un navire vous reconduira à la Nation du Feu.

Le maître du feu mit quelque temps à réagir. Il n'avait pas bien compris. Non seulement on lui imposerait un chaperon mais en plus il était prisonnier dans cette ville. Pire que tout, on le renverrait chez lui alors qu'il avait volontairement quitter sa patrie.

- Quoi !??!?!?!? s'exclama-t-il avec indignation. Je suppose que c'est une blague ! Non seulement vous me collez ces types mais en plus, vous me privez de ma liberté ? C'est ce que je dois comprendre ?
- Cette situation est plutôt inhabituelle et c'est par mesure de sécurité que nous prenons cette décision. Mais vous serez logé gratuitement et votre retour à la Nation du Feu de vous coûtera pas un vil. Considérez ceci comme une marque d'hospitalité.

*Hospitalité, mes fesses !!!* Hizo était fou de rage. La tension dans la salle était à découper au couteau, si palpable que pendant un moment, personne n'osait prendre la parole. Le maître du feu avait fait tout ce voyage pour rien. Il ne lui restait que 5 jours pour poursuivre ce pour quoi il voyageait depuis si longtemps, plusieurs mois en fait. On allait le renvoyer chez lui comme un vulgaire criminel de guerre. Mais les circonstances avaient compromis les chances de réussite du garçon. En fait, il pouvait se compter plus que chanceux de s'en tirer en vie. À cette derrière pensée, il poussa un soupir et s'adressa au général, affichant un calme nouveau.

- Très bien... Qu'il en soit ainsi. Je continuerai mes recherches, serai accompagné de vos agents et quitterai dans 5 cinq jours à bord d'un navire que vous m'assignerez. Cependant, je réclame le droit d'étendre mes fouilles à tout les endroits, même aux sections normalement interdite.

Le général Atore scruta un moment son captif. Nul doute qu'il s'attendait à plus de résistance de la part de ce maître du feu colérique, considéré comme dangereux. Bien qu'à contre-coeur, il accepta toute les contraintes qu'on lui imposait. Son unique réclamation fut l'accès aux sections interdites. Atore s'apprêtait à lui refuser mais se rappela qu'il serait en tout temps accompagné d'agents du Dai Li. Au moindre risque politique et/ou militaire, on lui ferait immédiatement un rapport de la situation. Ayant déjà gagné de toute façon, le général de la Terre accepta.

- Très, je vous l'accorde. Je vous relâche donc.


D'un simple geste de la main, il ordonna à ses hommes de relâcher le maître du feu. Il assigna deux agents à le suivre.
Sans dire un seul mot, suivit de ses ''escorteurs'' légèrement en retrait, il quitta cet endroit et se dirigea à nouveau vers la bibliothèque. Il n'avait que 5 jours pour en découvrir le plus qu'il ne le pouvait.



Revenir en haut Aller en bas
Ban Gio II
*
*
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 500
Date d'inscription : 22/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Mer 11 Aoû 2010 - 19:21

Grrrrrr je ne vais pas laisser deux généraux perturbaient mon beau et doux système judiciaire avec les maitres du feu !

Agents !!
Oui monsieur ?
Accompagnez moi, on va chercher Hizo.

Deux agents me suivirent, on devait être rapide et silencieux pour ne pas attirer l'attention de ces deux généraux et des gardes aux environs. On marchait dans les coins sombres des rues et après on grimpait sur les toits.
J'étais légèrement angoissé car je risquais plus qu'une simple défaite dans ma propre ville.
Je décida alors de changer de destination, sa allait être simple, je devais aller au palais dans les bureaux des généraux et volais leurs dossiers sur Hizo puis les détruire dans mon Qg. Je rentra dans celui de Atore.

Mon dieu, j'ai jamais vu un bureaux si peu soigné...

Je trouva alors les dossiers en plein milieu de la salle et les prit puis un agent me dit dans le couloir que les dossiers Rockwell était justement sur lui...

Comment faire tout est contre moi ? Je vais changer la donne....

Je fonça dans l'anneau intermédiaire dans l'hôtel ou se trouvait Hizo.
Je me cacha prit une torche et la jeta dans les étals près de la chambre de Hizo.
Puis l'étal brûla....
Une heure après j'arriva et demanda si un maître du feu vivait ici, les agents attrapèrent Hizo et le jetèrent à mes pieds.
Je l'emmena alors dans mon QG, il se plaignait sans cesse et sans cesse, on du même le bailloné .
Je lui proposa de le renvoyer à la nation du feu est de vite enterré cette histoire.
Il rigola et me répondit....
Revenir en haut Aller en bas
Hizo
**** Ministre des enseignements
**** Ministre des enseignements
avatar

Masculin Age : 30
Messages : 454
Date d'inscription : 21/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Ven 13 Aoû 2010 - 6:11

Voilà des heures que Hizo cherchait des informations dans les archives de la grande bibliothèque de Ba Sing Se. Mis-à-part des textes historiques et des traîtés entre la Nation du Feu et le Royaume de la Terre depuis l'époque de la princesse Azula, Hizo ne trouvait rien qui l'intéressait vraiment. Aucune adresse de maîtres ou d'une famille influente du Feu, aucuns rouleaux de parchemins, rien. Ceci le mettait en rogne, d'autant plus que les choses ne se déroulaient pas tellement bien depuis son arrivée à l'énorme cité de la Terre. De plus, on lui avait collé deux agents du Dai Li pour le surveiller, quelle honte !

- Et si vous me donniez un coup de main au lieu de rester planté là à me fixer comme des loups affamés ? grogna le maître du feu à l'intention des agents.
- Désolé, répondit l'un d'eux, aussi impassible que le roc. Notre rôle et de vous suivre là où vous désirez vous rendre et en faire un rapport au général Atore. Participer à vos recherches n'est pas dans nos fonctions.

De frustration, le jeune homme donna un coup de pied sur une pile d'ouvrages empilés à proximité. Malheureusement, rien ne la retenait en équilibre sinon leur propre poids et les manuels s'écroulèrent au sol, créant un boucan du tonnerre. Pour combler son malheur, un gros livre de la taille d'un dictionnaire lui tomba sur le pied. OUILLE !!!

- J'en ai assez ! cria-t-il en colère. Je retourne à l'auberge, il est tard et cela suffit pour aujourd'hui !

Dès leur arrivée à l'auberge où logeait Hizo, ce dernier et ses ''chaperons'' s'aperçurent qu'une fumée noire s'échappait du deuxième étage. Une foule de passants se massaient autour de l'établissement. Alors que le maître du feu s'approchait pour voir ce qu'il se passait, il fut saisit brutalement par un groupe d'agents du Dai Li (une fois de plus) et on le conduisit aux pieds de Ban Gio, le chef du service de renseignement de Ba Sing Se. Les deux agents affectés à sa surveillance, bien qu'abasourdies, ne tentèrent rien pour empêcher leurs collègues de le capturer.

Àprès maintes protestations, le jeune homme fut baillônné et transporté au quartier général du Dai Li pour y être soumit à un nouvel interrogatoire, cette fois par Ban Gio en personne.

- Qu'est-ce qu'il se passe ENCORE ??? demanda férocement le maître du feu une fois qu'on lui retira son baillon.
- C'est très simple, Hizo de la Nation du Feu, j'en ai assez ceci. Depuis votre arrivée, c'est la pagaille dans cette ville et je désire plus que tout enterrer cette histoire. Je vous renvoie donc chez vous !

Une fois de plus, Hizo constata l'incompétence du Dai Li. Ils se prétendent le service paramilitaire de renseignement le plus efficace du Sekaï, mais les dirigeants sont incapable de se transmettre les informations. Inconsciemment, le maître du feu en rigola et répondit à Ban Gio.

- C'est une erreur ! Le général Atore m'a donné pas plus tard que cet avant-midi un délais de 5 jours afin que je puisse continuer mes recherches. C'est APRÈS cette période qu'on me renverra chez moi.
- Ce n'est pas Atore le chef du Dai Li, c'est moi ! rétorqua sèchement Ban Gio. Je déclare donc que vous êtes banni de Ba Sing Se et avez l'interdiction formelle de ne plus y revenir. Ces agents vous escorteront au port et vous prendrez le premier bateau qui se rendra à la Nation du Feu. Ma décision est irréversible.
- QUOI !?!?!!

Ban Gio fit un signe à ses agents et ils obéïrent immédiatement. Hizo n'arrivait pas à y croire ! Comment un service peut-il être aussi désorganisé et irresponsable ! Fou de rage, il protesta de vive voix mais cela n'eut aucun effet sur le chef du Dai Li qui se montrait impitoyable.

Le soir-même, Hizo embarqua à bord d'un vaisseau qui le conduirait à la Nation du Feu.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Nasso
Maitre aguerri
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 1946
Date d'inscription : 16/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé> Mar 17 Aoû 2010 - 11:50

Validation:
  • Hizo => + 220 XP

  • Ban gio => + 20 XP

  • Rockwell => + 40 XP

  • Atore => + 70 XP



Remarques:
  • Un RP intéressant montrant un aspect du royaume de la terre fort amusant mais pas assez développer.

  • Le forum offre une fonction de correction, tout les mots soulignés en rouge n'existe donc pas, je vous conseille de l'utiliser même si cela ne fait pas tout, cela améliorera nettement la lisibilité ;)

  • Pensez à vous relire, de temps à autres des mots sautent


Tout cela est dit dans le but de vous améliorez, personne n'attends la perfection (moi-même je fais des fautes).

__________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://avatar.fans.free.fr
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Périple à Ba Sing Se <Terminé>

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» [Série Internet] Dr. Horrible's Sing-Along Blog
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: