Partagez|

En route pour le désert...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Zhen Ji
*
*


Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mer 17 Nov 2010 - 17:43

Bien qu'encore perdu dans sa gêne subite, Zehn ji parvint à prêter attention aux paroles d'Evyle. Ses compliments déclenchèrent chez lui une vague d'émotion qu'il ne parvenait à identifier... c'était étrange et il n'avait encore jamais ressentis cela auparavant. Il était cependant sûr d'une chose... c'était un sentiment vraiment agréable malgré les frissonnements qu'il suscitait chez l'ancien soldat. Son coeur battait bien plus vite qu'à l'entraînement ou même que sous un effort intense et il n'arrivait pas à l'expliquer. Il n'avait jamais vraiment prêté intérêt ou attention aux femmes à cause de sa condition de soldat. Il ne voulait pas allonger la liste des veuves ou des orphelins par sa seule mort... mais maintenant il était loin de tout ça,très loin... suffisamment loin même pour ne plus y penser.

-Je... Il s'était arrêté de manger dès qu'il avaient entendu Evyle lui répondre.... merci. Je n'ai vraiment pas l'habitude de parler autant et ecore moins de recevoir ce genre de compliments mais... merci.

Il releva les yeux vers Evyle pour la voir à son tour gêné, le regard baissé sur ses genoux. Peut être avait-elle ce même sentiment que lui qui taraudait au fond de son corps. Il ne savait vraiment pas quoi faire dans ces situations là. Et dans ces cas là, il valait mieux se comporter comme nous le suggère l'esprit et le coeur. Enfin c'est ce qu'il croyez...

-Evyle, je... Il se rapprocha lentement sur le sable pour venir s'assoir contre elle et laisser leurs épaules se reposer mutuellement l'une sur l'autre. Est-ce que je peux rester comme ça quelques instants?... juste près de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mer 17 Nov 2010 - 21:06

Quand je le sentis se déplacer pour venir se poser contre moi je fus étonnée. Étonnée de sa réaction, parce que je ne pensais jamais qu'il allait faire ce genre de choses. C'était comme si je pensais à voix haute, et que mes pensées se réaliser, toute, une par une. C'était juste incroyable, comme dans un rêve... Un rêve où on ne veut jamais se réveiller, un rêve où on est si bien que le retour à la réalité est souvent dur. Mais là c'était la réalité, et j'avais bien du mal à y croire.

"Bien sur que tu peux. C'est si... agréable."

Je posai ma tête sur ses épaules, et fermai les yeux. Je sentais la chaleur de son corps, comme la nuit passé. Oui je ressentais bien cette chaleur, malgré la fraicheur de la nuit. Mais il y avait une autre chaleur, au fond de moi. C'était comme si à l'extérieur j'étais glacée, mais que je brulais à l'intérieur. Je brulais d'émotions, de sentiments. Mélangés entre la gêne, l'émotion, le plaisir, et puis il y avait autre chose... Une force intérieure qui devenait de plus en plus forte au contact de Zhen Ji. Je savais bien ce que c'était mais je n'osais pas y croire, parce que j'avais peur de me faire des illusions après, parce que ce sentiment ne serait pas partagé, mais juste à sens unique. Oui j'avais essayé de refouler ce sentiment pour ne pas y croire, ne pas tomber de haut, ne pas avoir d'espérance. Mais c'est cette situation là qui me fit prendre conscience des choses, qu'elles étaient différente de ce que je pensais. On était là, l'un contre l'autre, moi j'avais ma tête contre ses épaules, et on regardait les étoiles. Alors finalement peut être que ce sentiment prenait plus d'ampleur pour autre chose, une raison à laquelle je refusais de croire... Il fallait de toute façon que je me rende à l'évidence: j'étais amoureuse. Et cette soudaine passion qui brûlait en moi était incontestablement de l'amour...

Et à ce moment là je n'avais qu'une envie, c'était de lui prendre la main et de lui dire tout ce que j'avais sur le cœur. Mais je n'osais pas, non il était peut être encore trop tôt, je n'étais pas vraiment sur que tout cela soit réciproque. Je ne voulais pas prendre de risque...

Puis il y eut un léger vent, très frais, qui me rappela qu'il faisait froid dehors et que l'on n'était pas chauffé. Et surtout que j'étais toujours avec ma robe, avec rien au dessus, et que je commençais à avoir vraiment très froid. Un frisson me parcourut alors tout le corps et qui me fit lever la tête, Zhen Ji devait sûrement l'avoir ressentit...
"J'ai un peu froid... Et si on rentrait sous la tente, au moins pour se réchauffer ? De toute façon si on ne ferme pas la tente, on pourrait tout de même regarder les étoiles je pense."
Je regardai Zhen Ji dans les yeux, qui s'était tout de même bien obscurcit avec la nuit. Et je voulais revoir le beau vert clair que je voyais d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mer 17 Nov 2010 - 22:12

Il se laissa aller contre elle, savourant la douce chaleur de son corps et son parfum fugace mais captivant. Il sentait les doux cheveux de sa tête reposer sur son épaule et il ne fallut pas longtemps à Zehn Ji pour laissa sa propre tête reposer sur celle de la jeune femme en fermant les yeux. Ce contact chaud et humain, aussi simple soit-il, était d'un incroyable réconfort pour le vieux coeur meurtri de l'ancien soldat. Loin des sien et du foyer, arpentant les atrocités du champs de bataille dans une profonde solitude... on oubliait vite tout l'apaisement et le réconfort que pouvait procurer un contact humain. Il aurait put s'endormir ainsi sans problèmes.

-Tu as raison... Il lui avait répondu sans y avoir réfléchit.

Aussi son corps ne bougea pas tout de suite, tentant de capter au maximum cette chaleur si agréable. Son corps semblait si léger ainsi, débarrassé du poids d'années de guerres incessantes. Il se leva lentement et avec réticence pour fouiller dans son sac resté sous la tente avant d'en sortir sa vieille cape de voyage qu'il déposa sur les épaules d'Evyle. Sa main passa distraitement dans ses cheveux avant qu'il ne vienne se rassoir à côté d'elle.

-Vas te reposer un peu, la journée a dut être épuisante pour toi... Sa voix était un peu lente et morne. Ne t'en fais pas pour moi, je ne ressent que peu le froid... je te rejoindrais bientôt.

Croisant le regard de la jeune femme, le vieux soldat lui offrit un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Jeu 18 Nov 2010 - 19:24

Je ressentais la fatigue qui s'accumulait mais je n'avais pas envie de dormir. C'était un combat entre mon corps, et mon cœur. Peut être que mon corps était fatigué, mais mon cœur était vif, brûlant, et il battait à toute vitesse. Sûrement par ce contact, par l'attention qu'il m'offrait en me regardant, en me souriant mais aussi en étant allé chercher sa propre cape pour me réchauffer. Le voir comme ça me donnait un peu froid, mais il m'avait rassuré, en me disant qu'il ne craignait pas vraiment le froid. En général je ne le craignais pas beaucoup, vu la température du pôle, mais j'étais tout de même couverte, alors que là, avant d'avoir la cape, je ne l'étais pas. Et je voulais partager la cape avec lui, mais je supposais que s'il avait voulu se réchauffer il aurait également ramassé ma propre cape pour me la donner. Et puis elle était un peu petite pour être partagé après tout...

Je n'avais toujours pas détourné le regard, non je voulais le garder le plus longtemps possible. Et lui sourit à mon tour en lui disant "Merci." Juste ça, parce que je savais qu'il n'y avait rien d'autre à ajouter. Et puis son sourire m'avait une fois de plus fait tellement plaisir, que de toute façon j'aurais sûrement était incapable de dire autre chose. Parce que ce sourire lui allait tellement bien...

Puis je ressentais de plus en plus la fatigue en moi, et mes yeux commençaient à se fermer tout doucement. Mais je ne voulais pas, je ne voulais pas sombrer, je ne voulais pas ne plus le voir. Alors je pris un peu de force pour me tourner et m'allonger de sorte à poser ma tête sur ses jambes. Si j'avais à m'endormir, alors je ressentirais sa présence à côté de moi, ne serait-ce qu'en tant d'oreiller.
Je lui adressai alors un grand sourire en lui disant:
"Désolé, mais tu vas me servir d'oreiller."
En effet il n'avait pas vraiment le choix, mais je ne voulais pas le gêner pour autant.

J'étais sur le ventre, la tête tournée vers lui, et je le regardai attentivement. Je savais qu'ainsi si j'avais à m'endormir, mon dernier souvenir, ou du moins ma dernière vision serait lui. Mais je ne voulais vraiment pas dormir, même si désormais j'avais une cape qui me réchauffer, même si mes yeux s'affaiblissaient et que mon corps que crier de m'endormir, même si ses jambes me servaient d'oreiller, je ne voulais pas le quitter. Je voulais le regarder encore et encore, le voir sourire, et juste sentir sa présence et sa chaleur. Et je savais qu'en m'endormant, tout cela serait irréalisable. Mais mon corps l'emporta tout de même au bout de plusieurs minutes de combat, et mes yeux se fermèrent sans m'en rendre compte. Et c'est ainsi que je sombrais dans un profond sommeil, rassurée de sa présence à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Ven 19 Nov 2010 - 13:17

Zehn ji ne protesta pas bien qu'il ne put cacher sa surprise. Il pensait voir la jeune femme regagner la protection de la tente en pierre mais certainement pas à la voir se servir de ses genoux comme d'un oreiller. il ne dit rien, trop surpris et gêné pour pouvoir placer un quelconque commentaire. Et puis... elle était encore plus proche de lui ainsi. Il leva les yeux vers le ciel étoilé pour en contempler une fois de plus la beauté mystique.

-Bonne nuit Evyle... Murmura-t-il avant de baisser les yeux sur le visage déjà endormi du maître de l'eau.

Il se perdit à nouveau dans un instant de contemplation maintenant qu'il la regardait assoupie. Il pouvait sentir sa poitrine se soulever et se rabaisser lentement au rythme de sa respiration tout comme il pouvait sentir les battements réguliers de son coeurs jusque dans sa chaire. Lorsqu'il se mettait à l'écoute de la terre, il ne sentait que des sons fermes et sourds, violents et mornes. Mais ces battements de coeur, aussi simples fusse-t-il, parvenait à son corps dans une sensation de douceur qu'il n'avait jamais ressenti jusqu'ici grâce à sa maîtrise... c'était si rassurant.

La main du vieux soldat passa doucement dans les cheveux bleus d'Evyle, les caressant longuement et profitant autant qu'il le pouvait de leur douceur malgré ces dures journées passées. Un moment d'inattention et sa main frôla sa joue pour y déposer une fine caresse mais son geste s'arrêta avant que la main de reparte se perdre dans les cheveux d'Evyle. Zehn Ji soupira longuement... tout cela était peut être un peu rapide pour lui. Il avait peur, peur de ne pas être l'homme attendu et son passé torturé ne l'aidait sûrement pas à prendre confiance en lui.

Lentement, ses yeux se fermèrent pour le plonger dans un sommeil doux et chaleureux... sans cauchemars cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Sam 20 Nov 2010 - 14:56

Le soleil se levait petit à petit, c'était l'aube de la journée. Les quelques éclats de lumières me firent ouvrir les yeux. Le ciel était un peu orangé, et l'air était encore frais. On pouvait même ressentir l'humidité de la nuit, et de la rosée du matin qui avait quelque peu mouillé le sable couvrant cette étendue, appelé le désert.
La première image du matin fut ce ciel et cette étendue. J'en avais presque oublié le reste, notamment la personne qui me servait d'appui et qui m'avait énormément aidé depuis notre rencontre. Mais quand mes yeux s'habituèrent à la luminosité du petit matin, je me rendis alors compte que j'étais toujours sur les genoux de Zhen Ji, et je me souvenais alors de ce qu'il s'était passé la nuit passé. Un sourire vint se poser sur mon visage, et je me retournai pour le voir. Il dormait encore à poing fermé. Apparemment il n'avait pas été dérangé par ma subite idée de le prendre comme oreiller... Ou du moins c'est ce que je pensais.

Comme j'étais encore sur lui, je me levai de sorte à être assise juste à côté de lui. Et je le regardai encore et encore. J'aimai beaucoup son expression quand il dormait, avec les yeux fermés. Car son visage ne révélait ni de la souffrance, ni même une expression habituelle. C'était comme si je le voyais avec sa véritable expression, son véritable visage. Sans m'en rendre compte mon visage s'approchait beaucoup du sien, et je lui déposai un petit bisou sur la joue en lui disant "Merci".
Bien que légèrement gêné par mon geste, je me rassurai en me disant qu'il était encore endormi et qu'il ne l'avait sûrement pas senti.

Puis je me levai. Je voulais lui préparer un petit déjeuner, mais je ne savais pas vraiment ce qui lui ferait plaisir. Je savais cependant que j'avais encore un peu froid après cette nuit passé, et que peut être que lui aussi. Je lui déposai alors sa cape sur ses épaules, et allai chercher la mienne encore rester sous la tente. Je savais bien qu'il m'avait dit que le froid ne le dérangeait pas vraiment, mais tout de même je ne voulais pas qu'il tombe malade à cause de moi. Bien que c'était sûrement trop tard...
Il y avait tout de même quelque chose que je pouvais faire, pour nous réchauffer, et qui pouvait également servir de petit déjeuner. Même si je n'avais pas d'arôme pour donner du goût, c'était l'attention qui comptait.

C'était quelque chose que je n'avais pas encore essayer, mais je savais que ce n'était pas très dur. Surtout que je savais transformé l'eau en glace, je devais sûrement savoir la transformer en vapeur et ainsi la réchauffer. Oui je savais que c'était faisable, et je m'attelai alors immédiatement à cette tâche.
Je mis ma gourde devant moi et me concentrai pour ressentir l'eau à l'intérieur. C'était la partie la plus aisé vu que j'avais l'habitude d'utiliser l'eau de cette gourde. Puis je me concentrai plus spécialement sur les particules de l'eau, pour pouvoir les contrôler. Je savais que c'était la meilleure solution pour vaporiser l'eau. C'est seulement après plusieurs minutes de contrôle de ces particules que je ressentais un effet. Je sentais effectivement une amélioration, comme si l'eau bouillait d'elle même, et je sentais qu'un peu de vapeur commençait à se former. J'avais donc réussis, l'eau était entrain de se réchauffer. Un grand sourire se dessina sur mes lèvres, j'avais du mal à croire que j'avais réussis...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Dim 21 Nov 2010 - 16:44

Même les puissants rayons du soleil matinal ne furent en mesure de percer les lourdes paupières de Zhen Ji plongé dans un profond sommeil. Lui qui dormait souvent d'un seul oeil pour rester en alerte avait succombé à une fatigue totale...la chaleur et le réconfort l'avait beaucoup aidé. A défaut d'être réveillé par ses yeux, ce fut son nez qui parvint à le tirer de son sommeil alors qu'une odeur chaude venait lui titiller les narines. Ces yeux s'ouvrirent lentement, clignotant par intermittence face aux rayons aveuglants du soleil. Sa main passa lentement et douloureusement sur ces yeux pour les frotter alors qu'il baillait à s'en décrocher la mâchoire. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas aussi bien dormi... le réveil était toujours un peu dur et long dans ces cas là.
Il laissa son regard se promener sur l'oasis pour finalement apercevoir Evyle au bord de l'eau, semblant s'exercer à sa maîtrise. Un fin fumet de vapeur s'élevait de l'eau... c'était sans doute cela qu'il avait senti. Il allait parler lorsqu'il remarqua la cape déposée sur ses épaules... il sourit simplement. Se levant discrètement, il retourna à l'intérieur de la tente pour y vérifier le contenu de son sac. Il serait temps qu'ils partent bientôt, Zehn Ji n'avait pas prévu des provisions pour deux et un régime à base de dattes risquait d'être pour le moins lassant, d'autant plus qu'il n'avait pas l'intention de rester plus longtemps dans ce désert. Rangeant son matériel avec précaution, il referma solidement le sac avant de sortir à l'extérieur. S'approchant tout aussi discrètement d'Evyle, il vint se poster dans son dos, jetant un regard curieux à ce qu'elle faisait. Après quelques instants de silence, il ne put résister à l'envie de lui demander.


-Qu'est-ce que tu fais?
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Lun 22 Nov 2010 - 19:57

Je n'avais pas entendu Zhen Ji s'approcher de moi, et sa voix me fit sursauter. Je perdis alors le contrôle de ma vaporisation et leva la tête pour le voir d'en bas. Il me paraissait vraiment grand vu du bas, et je le voyais différemment. Mais à peine j'avais levé la tête vers lui, que je ressentais déjà mon cou qui me faisait mal. Enfin je savais que je pouvais rester un peu comme ça, le temps que je lui explique du moins.
"Eh bien je fais chauffer de l'eau à ma manière pour le petit déjeuner. Je sais que c'est un peu inutile, mais au moins on mangera quelque chose de chaud." Dis-je avec un léger sourire.
Je savais bien que de l'eau chaude sans arôme n'était pas très bon, mais cela allait nous réchauffer avant de partir. Et puis j'avais envie de servir à quelque chose, pour une fois. Au moins, c'était l'intention qui comptait. Et puis j'avais vraiment eut envie de faire quelque chose d'un peu différent pour ce petit déjeuner, ne serait-ce que pour revoir son sourire et lui faire un peu plaisir. Oui, cela avait été ma motivation.

Zhen Ji alla alors chercher le reste des dattes, et s'installa à côté de moi. Il déposa les dattes en face de nous deux. Je pris alors une datte, puis je lui tendais ma gourde, dans laquelle j'avais chauffé l'eau.
"Tiens, bois, cela va te faire du bien. Tu peux tout boire, car j'en ai déjà bu avant que tu te réveille. Ce n'est pas très bon vu que c'est juste de l'eau, mais avec les dattes je suis sur que ça sera potable. Et puis, ça réchauffe bien." Lui dis-je avec un nouveau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mar 23 Nov 2010 - 19:29

Zehn Ji saisit l'outre qui lui était tendue, l'air pensif et hochant de la tête pour remercier la jeune femme. On lui avait dit que la meilleure boisson dans le désert restait les breuvages chauds afin d'évacuer rapidement la transpiration... il se demandait alors si elle l'avait fait en connaissance de cause ou si c'était un pur hasard. Il aurait juste aimé avoir quelques feuilles de thé pour rendre la chose plus facile mais il n'allait pas non plus jouer la fine bouche.

Prenant quelques lampées du breuvage sans sourciller, il avala une ou deux dattes avant de refermer le récipient et le rendre à Evyle. Il respira profondément en fermant les yeux avant de s'adresser au maître de l'eau.


-Prépares tes affaires, nous n'allons pas tarder à lever le camps. Dépliant une vieille carte jaunie par le temps, il commença à tracer le parcours avec son doigt à la vue d'Evyle. Nous sommes ici, à l'oasis du chagrin et nous cherchons à regagner les limites du désert. Donc nous prendrons vers le Nord en reprenant le chemin que nous avons fait quelques jours plus tôt. Il la regarda avec un sourire. Des questions soldat?
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Dim 28 Nov 2010 - 15:40

"Aucune capitaine !" Dis-je avec, à mon tour, un large sourire.
J'allai sous la tente vérifier que je n'avais rien oublier. J'avais en effet toutes mes affaires de voyage sur moi, c'est à dire ma cape et ma gourde. Non je n'étais partis avec rien de plus, si ce n'est ce petit bout de papier contenant un nom écrit avec délicatesse, qui était rester dans la poche de ma cape depuis le début du voyage, que j'avais eut tendance à oublier. Mais je savais que je n'allais pas en avoir besoin, alors je le laissai là où il était. Je sortis alors de la tente qui était vide, vu que Zhen Ji avait récupérer son sac, et m'avançai vers lui.
"C'est bon on peut partir !"

Je le laissai partir un peu devant, car il savait ce qu'il faisait et où il allait. Et j'avais vraiment confiance en lui pour qu'il nous fasse sortir de ce désert. Surtout qu'il avait l'air de bien connaitre le chemin, ou du moins d'avoir un bon sens de l'orientation. Je me souvenais que je m'étais déjà fait cette réflexion, 2 jours auparavant, à notre arrivé à l'oasis. Mais cela me paraissait déjà tellement lointain, il s'était vraiment passé beaucoup de choses depuis mon départ... J'avais un peu de mal à me situer dans le temps, tellement j'avais l'impression que tout c'était passé durant une éternité. Mais le plus troublant était que cette sensation de ralentissement du temps quand j'étais avec lui, était opposé à une sensation de vitesse, à cause du surplus émotionnel et de tous les événements passés, en si peu de jours. Cette sensation était vraiment étrange, mais je savais qu'elle n'allait pas disparaitre de si tôt, avec ce nouveau voyage jusqu'au Pôle Nord.

On marchait, encore et encore, comme à l'aller. Le soleil de levait de plus en plus, la chaleur commençait à se faire ressentir. J'enlevai alors ma cape, pour laisser apparaitre ma robe, que j'avais gardé depuis le début du voyage, et que je n'avais changé à aucun moment. Et je savais que quand j'allais l'enlever c'était quand tout aura été finit, quand il ne restera plus que des souvenirs. Et je savais aussi qu'à chaque fois que je remettrais cette robe, tout ces souvenirs remonteront à la surface, comme si je regardais un album souvenir. C'était dur de penser que dans quelques jours tout serait finit...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mar 30 Nov 2010 - 12:14

Ils marchèrent durant de longues heures au milieu des dunes ondoyantes et luisantes au soleil dans un silence d'outre-tombe, harassés par la chaleur et la fatigue combinées. Les pieds s'enfonçaient mollement dans le sable brûlant, alourdis par de lourds paquetages. Au dessus de leurs têtes, le soleil poursuivait sa course, impassible et puissant comme un oeil dur qui ne cessait de les fixer de ses rayons ardents.

S'arrêtant au sommet d'une dune, Zehn Ji déplia à nouveau sa vieille carte pour confirmer leur position... ils étaient sur la bonne voie. Repliant délicatement sa carte, le vieux soldat s'assura qu'Evyle parvenait à tenir la cadence. Légèrement en retrait, elle semblait marcher péniblement malgré son faible attirail. Zehn Ji défit son casque pour le poser sur la tête de la jeune femme alors qu'elle passait à sa hauteur.


-Fais attention... une insolation peut être fatale par une telle chaleur.

Il ne lui laissa pas le temps de répondre que déjà il reprenait la marche en lançant par dessus son épaule.

-Nous devrions arriver au village d'ici deux bonne heures... n'hésites pas à me demander si tu veux faire une pause.

Fouillant dans son sac, il sortit un vieux linge qu'il enroula soigneusement autour de sa tête pour se confectionner un turban de fortune. Il se savait robuste mais il n'était pas non plus trop stupide pour sous-estimer la puissante chaleur qui les accablait. Dévalant la dune, Zehn Ji s'enfonça d'avantage dans le désert, guidé par la carte et un instinct de survie développé au fil d'années passées sur les champs de bataille.

Après deux bonnes heures de marches, ils parvinrent enfin en vue du petit village qu'ils avaient quittés deux jours auparavant.


-Nous y sommes... prête pour une bonne boisson fraîche?
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Jeu 2 Déc 2010 - 20:03

Retrouver ce village me faisait remonter un sentiment plutôt étrange. Je repensais à ce qu'il s'était passé ici à mon arrivé, au fait que je n'avais pas vraiment de souvenir de notre rencontre, à cause de ma fatigue, et que quand je m'étais réveillé j'étais sur ses épaules. Je repensais à tous ces détails, mais je ne savais pas vraiment si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Et s'ils étaient encore là, ces mercenaires ? Et si tout allait recommencer ?...
Mais non, je voyais bien que le village avait l'air calme, désert, comme le reste d'ailleurs. Mais en effet j'avais soif, et faim, et je savais que cet arrêt allait me faire, et sûrement à Zhen Ji aussi, beaucoup de bien.
"Ça serait avec grand plaisir !"
Dis-je en lui faisait un grand sourire. J'avais l'impression qu'au fur et à mesure qu'on avancer vers le bâtiment central, mon énergie revenait petit à petit. Je me souvenais qu'il y avait la présence d'eau à l'intérieur du bâtiment, et cette idée me faisait beaucoup plaisir rien que d'y penser.

C'est donc avec un grand sourire aux lèvres qu'on entra dans le bâtiment... C'est avec surprise que l'on constata que celui-ci était vide, sûrement comme tous les autres bâtiments. Mais cela faisait bizarre tout de même de voir le comptoir sans aucun clients autour, ni de gérant derrière à les servir. La fontaine était encore présente, et marchait toujours. C'était comme s'il n'y avait que ça qui vivait dans le bâtiment. Son bruit était le seul, et rompait le silence, mais était toujours pareil.
Je m'avançai tout de même vers celle-ci, et remplis ma gourde, que l'on avait vidé durant le trajet. Je ne savais pas si elle était potable, mais je n'aimais pas avoir ma gourde vide, et cela permettrait de me défendre en cas d'attaque, bien que je savais qu'on en aurait pas, je voulais garder une sécurité. Au moins pour le reste du voyage.
L'avantage de ce village, bien que désert, était qu'à l'intérieur, il faisait légèrement plus frais, dû à l'ombre. Et que même si je ne savais pas si l'eau était potable ou non, au moins, il y avait de l'eau. Et cette seule présence suffisait à m'apaiser.

J'avais tout de même soif, et ma gorge était de plus en plus sèche. Alors après l'analyse de cet état des lieux, je me retournai vers Zhen Ji, pour lui posait une question tout bête.
"A ton avis, elle est potable l'eau de cette fontaine, ou non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Sam 4 Déc 2010 - 20:23

Ils pénétrèrent dans la taverne où tout avait commencé... il n'y avait personne et même le tenancier semblait absent. Seul résonnait le flot ininterrompu et les clapotis de la fontaine au centre de la pièce. Déposant son sac sur une table, Zehn Ji se retourna vers Evyle.

-Je pense que oui... les eaux du désert sont souvent pures.

Refaisant un rapide inventaire de ses affaires, l'ancien soldat sortit une petite bourse au cuir sale et usé de son sac. Il ouvrit cette dernière avant de soupirer profondément... il y avait tout juste de quoi faire quelques courses et il n'était pas certain que cela leur permette de tenir jusqu'au pôle Nord. Il jeta un regard à la jeune femme.


-Je vais faire quelques courses... tu peux rester ici pour veiller sur les affaires s'il te plaît? S'il se passe quelque chose, appelle moi... je ne serais pas loin.

Après un dernier hochement de tête respectueux, Zehn Ji sortit du bâtiment pour constater à quel point le village était vide. En cette heure de l'après midi, les gens restaient cloîtrés chez eux pour tenter d'échapper à l'écrasante chaleur. Il ne perdit pas de temps et se dirigea vers la seule échoppe de la ville... même ses étalages étaient presque vides au grand dam du vétéran. ce dernier se contenta d'acheter quelques morceaux de viande fumée, de fruits secs et un sac de riz. Il fallait que leurs provisions tiennent le plus longtemps possible... ce ne serait certainement pas le cas de ses maigres économies. La pièce d'argent et les quatre pièces de bronze qui traînaient dans le fond de sa bourse lui arrachèrent un nouveau soupir et c'est d'un pas lent qu'il se dirigea à nouveau vers la taverne, espérant qu'il ne soit rien arrivé de fâcheux à sa compagne de voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Dim 5 Déc 2010 - 19:57

Zhen Ji me laissa seule, dans cet espace sans présence. J'étais là, plantée comme une statue, sans savoir quoi faire. C'était tellement silencieux que c'en était inquiétant. On pouvait entendre le bruit de la fontaine en fond, mais tout était calme. Je ne trouvais pas ça normal, et je voulais savoir ce qu'il s'était passé après notre départ deux jours auparavant, mais ça ne me concernait pas vraiment. J'avais peur de chercher quelque chose dont il ne fallait pas que je m'occupe. Mais ma curiosité me poussa à aller voir ce qu'il y avait dans les cuisines, était-ce vide comme le reste ?
Je poussai la lourde porte et arrivai dans la cuisine. Tout était si propre, si rangé, c'était comme si quelqu'un avait tout emporté avec lui, comme s'il ne restait plus rien. En ouvrant les placards je vis tout de même le matériel de cuisine, donc tout était encore là. C'était vraiment étrange cette histoire.
Puis j'entendis un bruit. Il était très étouffé, mais je pus l'entendre grâce au silence qui planait dans la pièce. Au aurait dit le bruit de quelqu'un qui frappait, comme s'il était prisonnier. Le bruit ne recommença pourtant pas. Je regardai partout, ouvrit tous les placards, mais rien. J'appelai pour savoir si quelqu'un était là mais je n'entendis aucune réponse. Comme si c'était mon esprit qui avait inventé ce bruit.

Je sortis alors de la cuisine et revint dans la pièce principal. J'inspectai le comptoir, mais lui aussi était très bien rangé. Et malgré les instruments encore présent, la nourriture et les boissons n'étaient plus là. Peut être que la taverne ne marchait pas très bien et que le gérant avait décidé de partir du coup. Et il aurait emporté toutes ses provisions pour tenir le coup jusqu'à une ville proche. Mais en réfléchissant bien, il aurait sûrement emporté tout le reste, et aurait au moins fermé la porte principal. Tout cela n'était pas logique. Une autre idée me vint alors en tête, une idée peut être plus plausible mais qui me faisait tout de même peur. Je pensais que c'était peut être les mercenaires qui avaient enlevé le gérant, pour je ne savais qu'elle raison, et qui lui avait pris toutes ses provisions pour tenir. Le bon rangement serait, dans ce cas là, la simple explication que le gérant était maniaque, et qu'il rangeait toujours tout. Cela semblait tout même bizarre. Mais je savais qu'au fond de moi, le fait que cette taverne aussi soit abandonné, relevait d'un phénomène dont il ne fallait pas que je me mêle. Surtout que je n'étais pas dans mon pays, je n'avais donc aucun pouvoir. Alors même si cette affaire était vraiment louche, mieux ne valait pas essayer de comprendre, surtout que j'étais persuadé qu'il y avait un lien avec la présence des mercenaires. Tout était forcément lié...

Puis j'entendis de nouveau le bruit sourd. Je regardai alors autour de moi, et appelai mais personne ne répondit. Je décidai alors d'attendre le retour de Zhen Ji pour voir ce qu'il en pensait. Ce n'était peut être que ma fatigue, et il valait mieux pour moi que je mange quelque chose.
Je me rapprochai tout de même de la fontaine, et y bu quelques gorgées. J'avais vraiment soif, et me désaltérer me faisait beaucoup de bien. D'ailleurs Zhen Ji avait raison, l'eau y était pure.
Puis je sentis une présence derrière moi, qui se rapprochait assez rapidement. Était-ce Zhen Ji ? Oui c'était forcément lui vu que ce village était presque désert...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Dim 12 Déc 2010 - 21:03

Les bras chargés de ses maigres sacs de provision, Zehn Ji poussa lentement le voile sale et déchiré par endroit qui servait de porte à la modeste taverne du village.

-Désolé pour le retard Evyle mais...

Sa voix se tut devant le spectacle qui s'offrait à ses yeux. La jeune femme était penchée sur la fontaine pour s'abreuver et faisant dos à l'entrée, elle n'avait pas remarquer qu'un homme s'était glissé dans l'établissement. Ses habits étaient sombres alors qu'une cape flottante ne laissait que supposer la silhouette dissimulée dessous. L'interruption de l'ancien soldat semblait avoir pris la personne au dépourvu et elle esquissa un mouvement de recul pour regarder avec surprise le nouvel arrivant. Son visage était masqué mais ce fut surtout la lame que l'homme tenait en main qui attira l'attention de Zehn Ji. Analysant bien vite le danger de la situation, l'ex-vétéran lâcha bien vite les sacs qui tombèrent mollement au sol alors qu'il adoptait une posture droite, bien campée sur ses jambes. Frappant le sol du pied droit avant de lever ses bras vers le plafond, les poings fermés. La terreréagit aussitôt à l'appel du maître et une puissante colonne de pierre vint projeter l'assassin au plafond où le choc fit perdre connaissance à ce dernier avant de laisser son corps inerte retomber au sol.
Mais dans la panique et la vitesse de l'action, Zehn Ji n'avait pris en compte le maître de l'eau qui fut relativement surprise par cette situation inattendue. Perdant l'équilibre face au léger tremblement de terre suscité par l'attaque,Evyle chancela sur ses jambes avant de retomber lourdement sur la fontaine qu'elle renversa avant de tomber au sol. Il ne fallut pas longtemps à Zehn Ji pour pester et maudire sa propre bêtise. Enjambant rapidement les quelques gravats et le corps de l'encapuchonné, le vieux soldat accourut auprès d'Evyle pour s'accroupir à ses côtés, l'air inquiet et paniqué.


-Tout va bien Evyle? Lui demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Mer 15 Déc 2010 - 18:22

La présence s'approcha de plus en plus de moi, et même si j'étais persuadé que c'était Zhen Ji, j'en étais terrifié. En fait la façon de marcher paraissait étrange, comme si la personne ne voulait pas faire de bruit, et je savais que Zhen Ji m'aurait dit au moins quelque chose. Alors ce n'était sûrement pas lui... Je voulais me retourner pour voir qui c'était, mais mon instinct me conseilla de me tenir tranquille, et de faire comme si de rien n'était. Au fur et à mesure que la personne se rapprochait, je me figeai. Je commençai à ressentir de la peur, la peur d'une mauvaise surprise. Et cette peur me paralysait complètement, je ne pouvais plus bouger. Je ressentais ma chaleur corporel qui commençait à se refroidir. J'avais très envie de me retourner pour voir qui était là, mais je savais très bien que cela n'allait pas arranger les choses. Je ne savais pas vraiment comment me sortir de cette situation, j'attendais seulement un miracle...

Puis j'entendis des bruits de pas, plutôt sourd, suivit de sa voix. Il était enfin là, il était le miracle que j'attendais, la personne qui allait me sortir de ce pétrin. J'entendis la personne derrière moi reculer, puis les évènements s'enchainèrent très rapidement. Je n'eus même pas le temps de calculer ce qui m'arrivait, que je vis Zhen Ji qui accourer vers moi. Il avait l'air très inquiet, et semblait s'en vouloir.

"Tout va bien Evyle?" me demandait-il, tout en se penchant vers moi.
Encore sonné par ce qui venait de m'arriver je ne pus lui répondre sur le coup. Je le regardai avec des yeux ébahis. Je ne comprenais pas pourquoi je recevais sans cesse de l'eau sur mon visage, qui m'obligeais à fermer les yeux ou à me les frotter régulièrement. Non je ne comprenais pas ce qu'il m'était arrivé, et la question de Zhen Ji me résonnait dans la tête comme si c'était une question existentielle à laquelle il fallait que je réponde. Mais je n'avais pas de réponse, j'avais l'impression que tout était flou, que je n'étais pas là, que je ne comprenais rien. Je voyais presque les mots danser sous mes yeux, me narguant parce que je ne comprenais pas leur sens. J'étais un peu comme dans un état second, et je commençais à ne plus rien voir autour de moi. Je n'entendais pas vraiment, ni ne ressentais réellement les choses. La seule sensation que je ressentais, c'était l'écoulement de l'eau sur mon corps, qui me faisait tellement de bien à cause de l'intense chaleur que j'avais dû supporter tout au long de la journée.

Et dans cet état un peu second, je me fis tout de même violence. Enfin non, les mots de Zhen Ji me fit violence. Ce "tout va bien ?" auquel je n'avais pas répondu me laissait penser que non je n'allais pas bien, et qu'il fallait que je me reprenne. Et en cherchant le plus de force que j'avais, je me concentrai sur ma vue, encore très flou.
C'est alors, que j'aperçus une silhouette noire arriver derrière Zhen Ji, encore penché vers moi, avec un couteau à la main. Même si ma vue était flou, je reconnaissais les formes, c'est comme ça que je pus deviner que c'était un couteau. Je criais alors le plus fort que je pus. Car j'avais peur de le perdre, même si je n'étais pas encore totalement consciente, je me rendais compte du danger présent. Et je savais bien que Zhen Ji n'avait pas le temps de réagir en si peu de temps, et que si je ne faisais rien alors il allait certainement mourir, ou au moins être blessé. Mais je ne voulais pas le voir souffrir, je ne voulais pas qu'il soit blessé ou mort. Je ne l'aurais jamais supporté, non jamais...

Et c'est cette conscience qui agit à ma place. Elle me fit manipuler l'eau à une vitesse impressionnante pour l'envoyer avec toutes mes forces restante sur l'agresseur de Zhen Ji. Ça frappa l'agresseur en plein fouet, et j'entendis un bruit sourd. Je vis à côté Zhen Ji qui était complètement trempé, et qui à son tour semblait un peu dépassé par les évènements. Mais le fait de le voir là, encore debout, me rendait tellement heureuse. J'avais réussis à le sauver, comme il l'avait fait pour moi l'instant d'avant. On était désormais quitte. Mais le plus merveilleux était, qu'il était encore en vie, entrain de me regarder de ses yeux plein d'éclats et si perçant. Des gouttes d'eau dégoulinaient sur la totalité de son corps musclé, ses habits collaient à sa peau. Et sa peau... elle devenait presque luisante, et j'avais tellement envie de la toucher...
Je lui souris, du plus grand sourire que je pus et lui dit, d'une voix encore très fatiguée, "Oui... je vais bien."
Puis j'essayai de me relever un peu pour pouvoir me rapprocher de lui, pour pouvoir le prendre dans mes bras, mais je sentis toutes mes forces sortir de mon corps, comme si le monde s'écroulait autour de moi. Puis je ne vis que du noir, et sentais que les profondeurs obscures m'appelaient à elle, avec un chant si mélodieux...
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Dim 2 Jan 2011 - 1:27

Trop préoccupé par l'état d'Evyle, Zehn Ji ne décela pas immédiatement la présence du second assassin dans son dos. Il avait dut rester en retrait afin de prêter assistance à son camarade en cas de besoin... ce qui était le cas d'ailleurs. L'action fut rapide et l'ex-soldat n'eut guère le loisir d'en observer chaque rouage. Il y eut un cri puissant avant qu'une trombe d'eau ne vienne balayer l'agresseur... et Zehn Ji par la même occasion. Se retrouvant au sol et un peu sonné, le vétéran se remit péniblement d'aplomb, clignotant frénétiquement des yeux pour remettre la situation en place dans son esprit. Tout n'était qu'images floues et sons brouillés alors qu'il commençait à peine à comprendre qu'il avait échappé à un sort bien funeste grâce à la jeune fille qui, penchée sur lui, semblait à son tour inquiète.

Puis il ne vit plus rien d'autre... juste Evyle, trempée jusqu'aux os dans la confusion de l'action. L'eau venait ruisseler le long de ses fins cheveux par dessus ses deux yeux brillants sous l'humidité... presque des saphirs. Ses vêtements moites collaient à sa peau, laissant paraître ses formes et le rouge monta bien vite au nez de Zehn Ji qui se croyait perdu dans un rêve. Même la voix d'Evyle n'était qu'un lointain bourdonnement... jusqu'à ce qu'elle s'écroule sur lui, inconsciente. Finit la rêverie, il se savait revenu dans le monde réel et l'inquiétude le gagna à la vue de la jeune femme évanouie dans ses bras.


-Evyle! Il tapotait doucement sa joue sans obtenir de réactions.

Il aurait voulu pouvoir l'allonger dans un coin plus tranquille et confortable mais la situation ne laissait guère le temps à ces commodités.


-Accroches-toi! Je t'interdis de mourir! Lança-t-il en faisant passer Evyle sur ses épaules.

Récupérant en quatrième vitesse ses affaires et sans oublier les quelques provisions achetées, Zehn Ji sortit en trombe de la taverne avant de se diriger à toutes jambes vers le Nord et la sortie du village. Il aurait de loin préféré se servir d'un animal de bât mais il les enclos étaient vides et il n'avait guère les moyens de s'en procurer un. Il se savait encore assez endurant pour supporter ce pas de course assez longtemps malgré un surplus pondéral qui lui semblait négligeable tant la jeune femme était légère après des jours de privation. Il courut aussi vite qu'il le put, ménageant tout de même ses forces pour ne pas s'épuiser trop vite. S'assurant de mettre un maximum de distance entre eux et leurs mystérieux agresseurs, Zehn Ji coupa à travers champs pour s'arrêter près du flanc rocailleux d'une large colline. Il n'eut pas de mal à trouver un léger repli protégé du vent et y déposa son barda ainsi qu'Evyle avec la plus grande délicatesse. Guettant de temps à autre derrière eux, l'ex-soldat déplia sa vieille natte usée sur laquelle il allongea Evyle avec son vieux sac en guise d'oreiller.

D'épais nuages commençaient à obscurcir le ciel et Zehn Ji espérait juste que leurs poursuivants ne les trouvent pas ici... mais qui pouvaient-ils bien être?
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Jeu 13 Jan 2011 - 20:29

J'entendais un clapotis. Comme celui des vagues sur le sable. Il était lointain mais se rapprochait de plus en plus. J'avais l'impression de marcher sur du sable, au bord de l'eau. Il faisait si chaud et si frais grâce à la mer, alors c'était tellement agréable... J'étais là, plongée dans mes pensées, une silhouette à mes côtés. Mais je n'y faisait pas vraiment attention, car ce clapotis de vagues me faisait complètement voyager. Je revoyais tous mes voyages, notamment mon tout premier en bateau: mon déménagement du Pôle Sud au Pôle Nord. J'étais si petite, et pourtant mon souvenir est intact. Je me souviens de chaque détail, de chaque parole, de chaque sensation. Puis tout à coup la silhouette à côté de moi s'agita et m'extirpa de mes pensées. En effet, deux autres silhouettes arrivaient. Je n'arrivais à distinguer aucune visage, je voyais seulement les silhouettes, et j'avais l'impression que c'était des hommes. Plus que ça, j'avais l'impression de connaitre toutes les personnes présentes. Seulement, le lieu m'était encore inconnu. Ce n'était pas la première fois que j'étais à la plage, à côté de la mer, mais pas sur cette plage. Car le sable était différent, le paysage également d'ailleurs. En général il y avait de la neige ou de la glace, là il y avait une grande ville derrière nous, et des falaises tout autour. Je me sentais protégée par les paysages, et pourtant la situation qui se présentait devant moi ne m'inspirait pas vraiment confiance. Les deux hommes qui arrivaient vers nous était... étrange. On aurait dit qu'ils venaient vers nous avec un but très précis, comme celui de nous tuer.
Je ne compris pas vraiment ce qu'il se passait, mais la silhouette à côté me prit la main et courut à l'opposé, vers le seul bateau de la rive...

Mes yeux s'ouvrirent, laissant apparaitre un ciel bleu dénué de tous nuages, et un visage penché vers moi. La lumière était trop intensive, alors je les refermai avant de les réouvrir. Ce n'était donc qu'un rêve... Il m'avait semblé pourtant si réel. Décidément c'était très étrange...

J'essayai de me concentrer sur les sons pour retrouver les vagues, et me dire que mon rêve n'était peut être pas qu'un rêve, mais je n'entendis rien. Je sentais seulement le souffle de Zhen Ji qui était proche de moi. Son visage semblait s'illuminer lorsqu'il vit mes yeux ouverts et tournés vers lui.
Je me relevai alors un peu pour mieux pouvoir analyser l'endroit où on se trouvait. Je n'étais jamais venu ici, j'en étais certaine. On avait quitté le désert, et on semblait être sur une colline. Des rochers se trouvaient pas très loin. Et un sac de provisions étaient déposé à côté de nous. C'était sûrement Zhen Ji qui m'avait amené jusqu'ici avec les provisions récoltés lors de notre venue au village étrange.

Oui, j'étais vraiment heureuse de l'avoir rencontré. Grâce à lui j'avais beaucoup de bon souvenir de cette escapade. Et surtout grâce à lui j'avais pu rester en vie, car il était toujours là quand j'avais besoin de lui. Oui j'étais vraiment contente qu'il soit là, à mes côtés. Il fallait vraiment qu'un jour je le remercie de tout ça. Sûrement quand il sera au Pôle avec moi, oui ça serait l'occasion idéal pour le remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Zhen Ji
*
*
avatar

Masculin Age : 28
Messages : 59
Date d'inscription : 06/07/2010

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Sam 29 Jan 2011 - 21:55

Evyle était toujours inconsciente, allongée sur le sol et les yeux doucement fermés... on aurait dit qu'elle dormait. Et Zehn Ji ne put s'empêcher de contempler son visage un long moment, ses pensées d'abord occupées par leurs mystérieux agresseurs pour finalement laisser placeau seul visage de la jeune femme. Il revoyait ses sourires timides, sa petite chute et ses maladresses, ses mains douces contre les siennes. Il secoua la tête, les joues rouges alors que la jeune maître de l'eau commençait à envahir l'intégralité de son esprit... c'était un peu gênant en vérité.

Il crut bon de se dégourdir les jambes et détacher un peu son regard du visage d'Evyle avant que le sang ne lui monte trop à la tête. Il laissa son regard se perdre sur les étendues sauvages environnantes. S'ils poussaient vers le Nord, ils pourraient rapidement atteindre la baie de la pleine lune et trouver un peu d'aide mais surtout un endroit sûr où se cacher. Ces assassins pouvaient revenir d'un moment à l'autre pour terminer leur travail. La seule chose dont était sûr l'ancien soldat est que leur cible semblait être Evyle elle même. Zehn Ji se rappela alors très nettement des paroles de sa compagne de voyage lors de leur première rencontre... elle se disait poursuivie par des assassins. Nul doute que ces individus rencontrés au village faisait sans doute partie de ces mêmes personnes citées par Evyle. Quoiqu'il en soit, ils ne devaient pas rester immobiles trop longtemps au risque de les revoir débouler à leurs trousses.

Heureusement, la jeune femme ne tarda pas à reprendre conscience et Zhen Ji se porta immédiatement à son chevet, soulevant doucement sa tête contre sa poitrine et un regard tendre dans les yeux.


-Tu sais que tu m'as encore fait peur?

Au dessus de leurs têtes, de lourds nuages gris et sombres s'amassaient dans le ciel, laisser prévoir une pluie torrentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Evyle
****
****
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 1760
Date d'inscription : 11/09/2008

RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert... Sam 5 Fév 2011 - 22:38

Zhen Ji était tellement gentil avec moi, et surtout il était à mes petits soin. Comme un vrai ange gardien... Il était toujours là quand j'avais besoin de lui, et là encore il me le prouvait en étant là à peine j'eus ouvert les yeux et en s'inquiétant autant pour moi. Il me regardait avec un regard si tendre, si protecteur, que je me sentais tout de suite en sécurité, oubliant totalement les assassins à nos trousses. J'avais l'impression de vivre un rêve, d'être dans une bulle complètement déconnecté de la réalité, comme si rien d'autre n'existait. Seulement me ventre me ramena rapidement à la réalité en grondant comme pas deux. J'en avais oublié de me nourrir, et je ressentais ce terrible manque.

Je me relevai alors un peu, et vis le regard inquiet de Zhen Ji qui se posait sur moi.
"Ne t'en fais pas, ça va aller. Merci tout de même d'avoir pris autant soin de moi."
J'approchai le sac de nourriture vers nous et l'ouvris. Il contenait divers ravitaillements, dont principalement aliments qui se conservaient facilement ce qui était l'idéal pour un voyage de notre genre.
"Je pense que manger nous fera le plus grand bien !"
J'entamai alors le premier aliment qui tomba sous ma main. Je sentais la nourriture fondre dans ma bouche, et je sentis alors à quel point manger était un plaisir qu'on avait tendance à oublier. Puis je sentais la nourriture descendre lentement dans descendre dans mon estomac et cela me faisait vraiment le plus grand bien. Je bus également une gorgée d'eau fraiche qu'il me restait dans ma gourde.

Seulement le temps semblait être contre nous, car soudain on entendit un orage éclater suivit d'une grosse averse qui n'avertis pas avant de tomber.
Je sentais tous les petits grains de pluie s'abattre sur mes cheveux, ces petites particules d'eau si rafraichissante. Cela me faisait un bien fou, bien que la force de l'averse nous prenait complètement au dépourvu, enfin surtout moi qui ne m'y attendais pas du tout. En voyant les nuages en me réveillant, je n'avais pas imaginer une seule seconde que c'était des nuages qui menaçait une averse comme celle ci. D'un certain côté la situation pouvait paraitre amusante, surtout que étant maitre de l'eau, j'aimais plutôt bien la pluie. Mais je n'étais pas seule, et je ne voulais pas faire subir à Zhen Ji cette averse qui pouvait paraitre bien désagréable à ses yeux.
On dû alors ranger subitement la nourriture avant de se lever et de chercher un abris pour se protéger du violent orage et de cette averse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: En route pour le désert...

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» En route pour Clermont Ferrand
» [Dessen, Sarah] En route pour l'avenir
» Chantons Ensemble - En Route Pour Disneyland Paris
» Maximy, en route pour Bollywood !
» Antennes pour le désert (4x4)
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: