Partagez|

[Présentation] Iryliane

Iryliane
-
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 25
Date d'inscription : 13/06/2010

RPG


MessageSujet: [Présentation] Iryliane Lun 14 Juin 2010 - 2:53

[RP de Présentation]

À vous Étranger,

À vous à qui je puis me confier...
N’avez vous jamais rêver d’aventures? Fouler de nos pieds de terres nouvelles ou d’horizons inconnus, d’enjamber la rive d’un continent étranger, gravir les montagnes inexplorées, découvrir la chaleur suffocante du désert aux glaciers monumentaux... Tout ça m’est qu’un rêve, un joli songe dans lequel je me vois à la recherche du nouvel Avatar. Existe-t-il vraiment, me diriez-vous, mais j’en suis convaincue!
Toutefois, Étranger, malgré mes désirs les plus ardents, si vous lisez ceci... C’est que je suis toujours confinée à mes obligations de mon foyer. Je suis obligée de me confier secrètement à ce papier vélin, espérant que ma voix soit entendue et mes vœux exaucés. Pour ce faire, devrais-je dévoiler l’existence de ma maîtrise? Ne plus dissimuler mes talents gardés secrets jusqu’à présent? Mon père... Dois-je le préserver de mes décisions, de mes ambitions? Le bonheur des autres mérite-t-il le silence du mien... Toutes les réponses me sont troublées, confondues.

Bien à vous, Ami d’Outre-mer,
Signé Espoir
.

La demoiselle signa le parchemin d’une calligraphie soignée, identique à toutes autres missives qu’elle eut achevées. Du regard, elle parcouru une dernière fois les lignes de son écriture, peu satisfaite. Néanmoins, elle s’en contenta allègrement, ce n’est pas comme si elle s’attendait à ce que sa missive soit lue... Enfilant le rouleau qu’elle en fit dans un petit flacon, Iryliane scella le tout d’un bouchon de cire et vint contempler l’étendue bleu devant elle. Il faisait plus frais qu’à l’accoutumée ce matin-là, mais elle ne s’en plaignit pas. Remerciant les eaux d’une brève prière, la jeune femme s’approcha afin d’élancer le bras, bouteille en main. D’un regard furtif jeter au soleil levant, elle lança le flacon contenant sa missive aussi loin qu’elle pu à la mer...


l Nom entier l Iryliane Aedha

l Nation l Feu
l Lieu de naissance l Près de Nimong
l Lieu de résidence l Près de Nimong

l Age au début de son entraînement l -
- Âge maintenant: 17 ans

l Description physique l Frêle et délicate, son physique ne l’avantage pas lorsqu’elle désire se frayer un chemin. Elle possède une longue chevelure blonde, cascadant en de soyeuses boucles sur ses hanches. Ses formes sont plus ou moins développés, mais elle en garde une grâce féminine agréable. Ses prunelles sont d’une jolie couleur d’ambre en amandes, des yeux de biche. Une lueur timide, voir farouche, scintille au sein de son regard. Telle une perpétuelle enfant, un sourire candide orne ses lèvres constamment. Toutefois, sa voix posée, claire et douce, témoigne d’une maturité dont fait preuve son âge. Ses traits délicats s‘harmonisait parfaitement, la teinte de sa peau fauve et ses iris d‘ambre, ses cheveux dorés et la chaleur de son sourire, tout témoignait de la nation à laquelle elle devrait appartenir, avec qui elle devrait être.

l Particularités l
- Caractère: Ayant le rire facile, elle semble continuellement joyeuse, le sourire éclatant. Elle possède une humeur enfantine et elle se perd souvent dans ses rêves éveillés. Tout semble l’émerveiller autour d’elle, du plus petit insecte au plus grand des chênes, surtout qu‘elle est sortie des terres de sa famille qu‘à de rare occasion. Malgré tout, Iryliane est une jeune femme timide, mais pétillante de vie et surtout, téméraire. Son cœur d’or se reflètent dans son sourire facile, sa générosité et sa gentillesse sans faille, quoique dissimulant sans doute quelque chose. Néanmoins, elle est particulièrement maladroite et sous un badinage d‘innocence se cache une jeune femme ambitieuse... Et si elle possèdait d’autres défauts, elle les cachait volontairement, voir égoïstement. Trop fière pour dévoiler sa vraie nature aux autres!

l Métier l -
l But l Se joindre aux recherches de l'Avatar, ainsi que parcourir tout le Sekai
l Devise l C'est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante...

l Histoire l
- Saut dans le passé:
Citation :
« C’est lors de son troisième jours de voyage, où le firmament était sans nuage, d’un bleu clair. Déjà, il avait parcouru plusieurs terres en quête d’un but à sa vie sur un nouveau continent. Ce dernier dénué de la neige qu’il connaissait, celle-ci remplacée par des plaines verdoyantes. C’est dans le village suivant qu’il la vit pour la première fois, mais qu’il entendit son rire pour la deuxième fois. Ce rire, ce doux rire... Il venait d‘une femme d‘un groupe de voyageurs comme lui. Du moins, c’est ce qu’il en crut à voir vagabonder ce même groupe dans les mêmes villages avoisinants. Le jeune homme s’approcha, hypnotisé, le pied prudent.

Cependant, elle avait disparu. Son rire s’était éteint avec le sifflement du vent et le murmure de ses compagnons. D’une amère déception, il chercha leur compagne en vain, courant au sein du dédalle de ruelles qu’il crut apercevoir sur le détour d’une route. Le cœur battant, il alla jusqu‘à se perde dans une foule, échappant parfois à quelques marchands avares. C’est sur une femme qu’il faillit trébucher, l’évitant de près, il se retrouva nez à nez avec le sol, le carrelage lui éraflant le menton.

Malgré sa position ridicule, la femme fut aussitôt charmée par sa maladresse, sa beauté innocente, qu‘elle l‘aida à se relever d‘un rire qu‘il connaissait à présent très bien. Impressionnée par le simple homme, elle ne s’en détacha plus les jours suivants. Même dans ses tâches les plus banales, elle l’étudiait, l’admirait, l’enviait. Leur émerveillement était réciproque et ils ne s’en cachèrent nullement dès le premier jour. Il n’était pas très bavard, tandis qu’elle, elle était très volubile et comblait entièrement le silence de tout et de rien. Sa nature de la nation du feu, car il avait découvert que Maë en était native, la laissait toujours plus magnifique et inaccessible aux yeux du jeune homme. Toujours aussi envouté par son rire, maintenant sa voix d’ange, il souriait bêtement à l’entendre ainsi parler sans relâche. Au fil des jours, il en connaissait suffisamment d’elle pour en écrire une bibliographie à son l’effigie. Bien que le contraire n’était pas vraiment le cas, elle ne semblait pas s’en soucier, car l’amour qu’elle éprouvait, lui était inconnu, rare...

Comment expliquer que Maë, fille de la nation du feu, tomba éperdument amoureuse d’un pauvre homme comme lui? Humble fils de la nation de l’eau, sans intérêt et dont la simplicité de sa vie demeurait médiocre comparé à la sienne? Comment un homme ayant peu d‘ambitions, pouvait-il s’éprendre d’une être si parfaite? Une femme dont la beauté n’avait pas d’égale? Or, ils l’ignorèrent tous deux, mais ils ne s’en soucièrent pas longtemps. À présent réunis dans la vieille maison qu‘ils louèrent à proximité de Nimong, Maë et lui se retirèrent de leur monde respectif afin de vivre la magie que l’amour seul possède. C’est de ce même amour que vint au monde leur fille. Pleine de vie, partagée entre la beauté de sa mère et la simplicité de son père, entre l’excentricité de la femme et la maladresse de l’homme. Jusqu‘au jour où... »

Perchée sur les genoux de son père, la gamine interrompit sa lecture afin de lever ses grands yeux d’ambre vers l‘homme à la chevelure grisonnante. Ce dernier froissa l’arcade sourcilière, ses yeux bleus rencontrèrent ceux de sa fille.

- Qu’y a-t-il, Iryliane? Tu n’as plus envie de lire?

- J’aime pas la suite, Père...

- Et en quoi ne l’aimes-tu pas? Tu as l’habitude d’achevé l’histoire tous les jours.

- Pas aujourd’hui, répliqua la jeune fille, dont le sourire diminuait. Il fait pas beau et il va pleuvoir.

Le père demeura silencieux, réfléchissant à la remarque de l’enfant. Après quelques réflexions, il en trouva rapidement la cause.

« Tu sais, mon enfant, c’est pourtant la plus belle partie de l’histoire. N’aimerais-tu pas y croire véritablement plutôt que de laisser ses idées sombres dans ton esprit? Il faut des malheurs pour rendre un conte plus touchant, même si elle s’avère à être la vérité, n’en reste pas moins appréciable et beau. C’est avec cette tristesse qu’on aime davantage la fin, qui restera à jamais belle... »

Iryliane se contenta de lui offrir un joli sourire, alors que son petit minois opinait suite à ses dires. Elle rabaissa ses prunelles sur le petit journal sur ses cuisses, tournant la page de l’index. Cette fois, la fillette avait reprit sa lecture, mais silencieusement et sous l’œil inquiet de son paternel. Ce dernier se redressa tout en passant un bras autour de la petite taille de la gamine. Il la souleva dans les airs, puis le journal s’enfonça dans la neige avec un bruit sourd, dissimulé par le rire frivole qui s’échappait de la jeune fille. Iryliane riait maintenant aux éclats, ses traits enfantins perdus dans la joie toute simple de l’amusement. La nostalgie reliée à la mort de sa mère qu’elle eut quelques instants auparavant était maintenant volatilisé. Elle volait, libre et bien aise, avec l’être qui lui était le plus cher au monde. Ses petits bras enroulés autour du cou de l’homme, elle tournoyait avec son père. Ce dernier l’écarta de lui, la brandissant au bout de ses bras, larme à l’œil.

« Elle avait le même rire, Trésor. Il n’y a rien de plus beau que le fait qu’elle vit toujours en toi. Elle vit toujours, saches-le. »

- Aujourd'hui: Elle vivait présentement avec son père à l'écart de tous, sur des terres cultivés près de Nimong Dans son petit univers reculé, elle n'avait pas eu connaissance de l'éducation qu'on pouvait lui offrir quant à sa maîtrise secrète du Feu, tâche qu’elle essayait ardemment de faire. Domptée le feu dont elle se croyait capable s’avèrait beaucoup plus difficile à ses maigres notions sur le sujet. Vulgairement dite bâtarde, son père voulait la protéger des méprises qu'on pouvait lui donner à cet égard. Elle était donc doublement innocente quant à la vie qui l'entourait. Bien qu’en ce jour, le père d’Iryliane tentait de faire taire le don de sa mère afin de pouvoir un jour retourner vivre avec sa fille auprès des siens au sein de la nation de l’eau...

l Liens avec les membres du forum (cette partie peut être éditée en cas d’alliance ou de mariage) l -

Sagesse / Ambition / Concentration / Apprentissage


***************************
Compte RP

RP en cours
Ici - Monde- En cavale

RP terminés


Dernière édition par Iryliane le Lun 14 Juin 2010 - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taijin
*******
*******


Masculin Age : 28
Messages : 3791
Date d'inscription : 10/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: [Présentation] Iryliane Lun 14 Juin 2010 - 3:13

Très belle fiche RP =D

Avant que tu ne sois intégrée parmi la rutilante Nation du Feu, dis-nous ce que tu penses que la Maîtrise ardente va t'apporter? Y cherches-tu le pouvoir? La vengeance? Crois-tu que tu seras capable de faire la paix en toi?

[PS: attention, tu utilise le présent et le passé dans ton récit. Choisis l'un ou l'autre, ça sera mieux ;) Autrement très bien écrit]
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Iryliane
-
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 25
Date d'inscription : 13/06/2010

RPG


MessageSujet: Re: [Présentation] Iryliane Lun 14 Juin 2010 - 3:18

Je vais me garder quelques petits mystères croustillants! Néanmoins, je peux affirmer qu'Iryliane recherchera a assouvir une vengeance, découvrir une partie d'elle-même qui risquerait peut-être de la rendre instable et voir, à garder son masque de gentille petite fille pour obtenir ce qu'elle voudrait bien... Soit une maîtrise qui lui est dû...

Si je crois qu'elle sera capable de faire paix en elle, je l'ignore et ce sera une quête personnelle que je devrai lui faire accomplir avec succès ou pas. Plaisir assuré!
Revenir en haut Aller en bas
Taijin
*******
*******


Masculin Age : 28
Messages : 3791
Date d'inscription : 10/06/2008

RPG


MessageSujet: Re: [Présentation] Iryliane Lun 14 Juin 2010 - 3:26

=D
De joyeuses péripéties en perspectives.
Et bien soit!
Tu es intégrée en tant que lance-flamme.

Actuellement, ta Nation est en train d'élire de nouveaux gradés, tu n'as donc pas de référent spécifique. Je te conseille de regarder comment font les gens dans ta Nation, de venir parler à tes aînés que tu apercevras sur la CB(tu peux aussi les MP). De toute façon, un peu tout le monde pourra te conseiller ici.
Comme je n'ai pas de Nation attitrée, je viendrai t'aider si tu en as besoin, alors surtout n'hésite pas.
Bonne route!
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Hank
** Sage de l'Eau
** Sage de l'Eau
avatar

Masculin Age : 31
Messages : 848
Date d'inscription : 23/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: [Présentation] Iryliane Lun 14 Juin 2010 - 10:35

Ton histoire est proche de la mienne j'aurais jamais cru cela possible un jour ^^

Bienvenue chez les allumettes

__________________________________________________________

Les modos sont vos amis et sont là pour vous aider.

LISEZ LES REGLES ET LES SUJETS AVANT DE POSTER N'IMP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: [Présentation] Iryliane

Revenir en haut Aller en bas

Sujets similaires

-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: