Forum et Fansite de la série Avatar: le dernier maitre de l'air et de The Legend of Korra
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Entrainement d'Elwing

Elwing
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2010

RPG


MessageSujet: Entrainement d'Elwing Mer 14 Avr 2010 - 18:10

Episode I : Ou comment vous essouffler en lisant trois rouleaux ...

Le temps était radieux, idéal pour partir à l'aventure à dos de bison, chevaucher les courants d'air, aller rendre visite aux nuages, faire coucou à des enfants du Royaume de la Terre en passant très loin au-dessus d'eux en riant ...

Et pourtant, c'est au Dojo qu'Elwing décida de passer la journée. Après avoir durement réussit à arracher prendre quelques rouleaux de techniques, elle s'était directement rendue vers l'endroit où elle pourrait les lire tranquillement et s'entrainer pour les maitriser. Il était encore tôt, le dojo était vide. Parfait. Sans être misanthrope, on ne pouvait pas dire qu'Elwing recherchait vraiment la compagnie des autres. Elle s'assit donc dans un coin et commença à lire les trois rouleaux.

Pour gagner du temps, elle avait fait exprès d'en prendre 3 qui étaient liés, et à vrai dire elle en aurait bien pris plus si elle l'avait pu. Mais déjà que le vieux ronchon ne voulait pas qu'elle en prenne le nombre autorisé, elle se voyait mal demander à dépasser celui-ci ... Bref. Une fois qu'elle fut certaine de les avoir bien en tête, presque appris par cœur, elle les posa délicatement au sol et s'éloigna de quelques pas pour mettre en pratique.

Comme à chaque fois, elle commença par fermer les yeux et visualisa les courants. Les longs fils blancs qui les matérialisaient pour elles apparurent bien vite et comme une tisseuse, elle entreprit et les coudre, de les modifier, de leur donner une autre forme. Elle ne savait pas si tout le monde le ressentait comme elle, mais à vrai dire elle s'en fichait un peu. Chacun son style, non ?

La première technique était sans conteste la plus facile, surtout qu'il s'agissait plus là de révisions de ce qu'elle connaissait déjà que d'un réel apprentissage. Mais autant le faire dans les formes. Avec un mouvement de bras parallèle au sol, elle entraina des particules d'air qui formèrent un léger courant, aussi calme qu'elle en cet instant, eu passait et repassait devant elle à volonté. Elle tenta de visualiser, plus que les fils blancs qui composaient le courant d'air, toutes les mailles qui composaient ces fils tressés. Lorsque ce fut fait, elle essaya de les resserrer ou de les agrandir, tentant de percevoir en même temps les changements de température entrainés par les changements de pression.

Elle passa immédiatement à la seconde technique, resserrant les mailles jusqu'à ce qu'elles soient si collées que le courant soit presque rigide. Consciente que le mot n'était pas le mieux approprié, elle rit toute seule, légèrement, de sa bêtise. Toujours est-il qu'elle parvint à rigidifier la brise, du moins de son point de vue à elle. Elle chercha ensuite des objets à soulever, jeta un coup d'oeil vers les rouleaux ...

Hum, nan, peut-être pas la meilleure idée qui soit ... Si je les abîme, je peux dire Adieu à la vie ...

Nul doute que le vieux lui ferait la peau si elle revenait ne serait-ce qu'avec une minuscule entaille sur l'un des rouleaux. Autant viser autre chose. N'y avait-il donc pas de mannequins ici ? Si, sans doute ... Elle finit par repérer un tas de sac dans un coin et s'approcha pour essayer d'en attraper un ... qui s'éventra sur place.

Oups ...

Comme quoi elle avait vraiment bien fait de ne pas tester sur les rouleau. Bon, réfléchissons. Soit le courant n'était pas assez serré, soit le problème venait d'ailleurs. Décidant arbitrairement que la première solution ne pouvait être la bonne, elle choisit de se dire que, peut-être, le Serpent formé était trop fin pour pouvoir attraper quelque chose sans le découper au passage. Elle épaissit le serpent avant de réessayer sur un autre sac qui, cette fois-ci, accepta de se soulever, puis de se faire gentiment transporter jusqu'à elle. Ce fut presque un soupir de soulagement qui échappa à Elwing lorsque le sac se posa par terre à ses pieds, intact.

Ne restait plus qu'une technique. Pendant que d'une main elle gérait le premier serpent, elle créa avec la deuxième une autre qui prit bientôt la forme du premier. Comme le conseillait le rouleau, elle s'entraina à les faire partir dans un sens, puis dans un autre. Se rejoindre, se croiser ... S'unir puis se séparer. au final, elle trouva qu'elle ne s'en sortait pas si mal que ça. Sans doute n'était-elle pas aussi rouillée qu'elle l'avait pensé de prime abord.

Immobiliser quelqu'un ne paraissait pas facile s'il n'y avait personne. Elle décida donc de faire bouger un objet et de tenter de l'immobiliser en même temps. Pas super simple ... D'un mouvement souple de la jambe (elle eut une pensée pour le maitre bizarre qu'elle avait eu qui l'avait entrainée à utiliser à peu près toutes les parties de son corps pour maitriser l'air) elle créa un nouveau courant qu'elle envoya droit sur le sac qui s'envola vers le mur du fond. Elle utilisa ensuite les deux serpents pour aller l'arrêter avant qu'il ne le touche, et l'immobilisa en l'air, entouré de deux sortes de cercles en mouvement qui le maintenaient coincé en l'air comme dans une sphère.

Pas trop mal ...

Elle fit encore plusieurs essais jusqu'à parvenir à stabiliser complètement l'objet, et à réussir à améliorer ses réflexes pour rattraper l'objet le plus vite possible. Elle finit par s'entraine avec des objets plus lourds qu'elle trouva sur les lieux, ou bien justement plus léger, moins gros. Lorsqu'elle fut satisfaite de son travail, elle s'arrêta et souffla un bon coup pour se redonner de l'énergie. mine de rien, ça fatiguait. Elle ramassa les rouleaux et attrappa de quoi manger un peu dans son sac puisque l'heure était bien avancée maintenant. Elle prit ensuite le chemin de la Tour des Savoirs, histoire de rendre ses précieux rouleaux au petit vieux avant que celui-ci ne meurt d'une crise d'angoisse ...

Kestrel: Techniques "Brise", "Serpent d'air" et "Entrave" apprises.


Dernière édition par Elwing le Lun 17 Mai 2010 - 18:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elwing
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2010

RPG


MessageSujet: Re: Entrainement d'Elwing Dim 18 Avr 2010 - 9:54

Episode II : La fin du niveau Novice ...

Une fois les rouleaux rendus et les trois nouveaux empruntés (note : le sourire innocent marche toujours !) Elwing se trouva un coin tranquille quelque part dans la ville pour les étudier tout en finissant son sandwich (ainsi qu'une tranche de jambon dont l'origine restera secrète pour cause de léger litige qui risque d'être provoqué si la personne venait à s'en apercevoir ...). Elle y passa une bonne partie de l'après-midi, ce qui l'amena à décider de reporter au lendemain l'entrainement. elle n'allait pas non plus passer la nuit dans le dojo ...

Ce fut donc une Elwing fraiche et en forme qui franchit de nouveau matinalement les portes du dojo le lendemain. Elle reprit la même place et fut agréablement surprise de voir que quelqu'un avait réparé le sac percé. Quelle délicate attention ... en tout cas, il devait y avoir du passage. Bref, elle posa les rouleaux au sol. elle les avait pris, bien consciente que même si elle les connaissait à peu près par coeur, rien ne l'empêchait de pouvoir se trouver face à un trou de mémoire, et qu'elle serait bien contente alors d'avoir les rouleaux sous la main.

Elle décida de commencer par la technique qui suivait celles de la veille : le coussin d'air. Elle créa assez facilement un Serpent, preuve que son entrainement avait été efficace, et lui donna une belle forme circulaire bien aplatie. Autant s'appliquer pour le plus facile, tant qu'elle avait les pieds par terre. Elle s'assura que toutes les particules soit bien compact en un seul gros tas stable avant de monter dessus. Heureusement, elle avait un bon équilibre naturel, ce qui l'aida à se maintenir sur sa création. Laissant comme décrit sur le parchemin son chi passer de ses mains à ses pieds progressivement, elle se releva et prit le temps de souffler et d'assurer sa stabilité avant de recommencer. Son objectif ? Le plafond. Aucune erreur possible à partir d'un certain point, puisque au fur-et-à mesure qu'elle perdait contact avec les coussins, ceux-ci disparaissaient. Elles pourraient toujours amortir un choc, mais plus ça allait, moins elle se sentait la persévérance de recommencer ce travail difficile et éreintant. Elle finit par toucher le plafond, au bout d'une bonne demi-heure puisqu'elle n'avait pas beaucoup espacé ses coussins. Sans doute recommencerait-elle -plus tard- en essayant de faire de plus grandes distances entre chaque.

Pour l'instant, elle avait fini avec ça, et il ne lui restait plus que les deux autres rouleaux. Elle commença par le tourbillon sans maitrise, afin de se reposer un peu. Étant donné qu'il s'agissait là d'art martial, elle s'échauffa avant, histoire de ne pas se casser/fouler/déchirer quelque chose. Puis elle s'entraina à faire un équilibre sur les mains. Bizarrement, ce n'était pas du tout facile, même si à force d'entrainement (et d'aide pour rester en équilibre. Un petit courant par-ci, un petit courant par-là ...) elle réussit même à parvenir à se déplacer. Pas de beaucoup, mais au moins elle commençait. Elle n'aurait plus qu'à persévérer et elle pourrait se déplacer aussi facilement sur les mains que sur ses pieds ... Restait ensuite à tourner. Tourner vite n'était pas facile, c'était le moins que l'on puisse dire. C'était même carrément difficile. Mais effectivement, une fois les jambes ajoutées au mouvement c'était plus facile. Elle ne pouvait pas vraiment s'entrainer contre quelqu'un, mais il lui suffisait de bien la maitriser, elle pourrait toujours la mettre en œuvre plus tard en situation réelle pas trop dangereuse. Elle s'entraina par ailleurs à la mettre en place de plus en plus rapidement, histoire de ne pas laisser d'ouverture, ou du moins d'en laisser une la moins large possible.

Une fois qu'elle eut décidée que ça lui allait comme ça, elle souffla un peu en grignotant quelques petites choses puis se releva pour finir avec le troisième rouleau. Une technique qu'elle avait déjà pratiquée et qui ne devrait donc pas lui poser de problème. Tout en tournant sur elle-même, elle entraina avec elle une masse d'air qu'elle amena devant elle et enclencha un mouvement de rotation d'un geste souple. Elle s'occupa ensuite de donner une forme, plus semblable à une sorte de petite tornade. Lorsqu'elle fut satisfaite, elle poussa les molécules afin d'accroitre leur vitesse de rotation et donc de ne plus avoir qu'à contrôler la direction, le Tourbillon s'entretenant de lui-même. Elle le poussa ensuite dans un coin de la pièce, le ramena vers elle, l'envoya tourner autour d'un poteau puis revenir, faire des cercles, des lignes droites, frôler des objets sans pour autant les toucher. Elle l'amena ensuite au centre de la pièce, puis la fit rapetisser jusqu'à la faire disparaitre dans un souffle qui lui aéra un petit peu les neurones.

Elle ramassa ensuite les rouleaux et se dirigea à nouveau la Tour des Savoirs. Il ne faudrait pas que le petit vieux s'inquiète trop, non plus ... Elle avait mis plus de temps que pour les premiers, mais après tout ... Elles les rendaient aussi en temps et en heure, alors il n'y avait aucune raison qu'il lui en veuille. Et puis, il étaient toujours en bons états.


Kestrel: Techniques "Coussin d'air", "Tourbillon" et "Tourbillon" apprises.

Edit Jerome : Validation intermédiaire attaques validée et tu recoi 95 xp pour le rp félicitation
Revenir en haut Aller en bas
Elwing
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2010

RPG


MessageSujet: Re: Entrainement d'Elwing Sam 22 Mai 2010 - 18:47

Chapitre III : Un petit rafraichissement, miss ?

    Toujours aussi matinale, Elwing franchit les portes du dojo alors que le soleil se levait à peine. Elle était partie pleine de bonne volonté la veille de la Tour des Savoirs mais était arrivée en pleine séance d'utilisation du gong. Non pas qu'elle n'apprécie pas le son qu'il produisait, mais au bout d'un moment cela devenait répétitif et un peu agaçant pour quelqu'un habitué au silence. Elle avait donc décidé de revenir le lendemain tôt en profitant du laps de temps pour étudier les rouleaux et c'était donc ce qu'elle faisait. Elle s'installa toujours dans le même coin au fond de la salle, posant les rouleaux là où les autres avaient déjà trouvé place durant les quelques séances précédentes. Elle les avait bien lus ceux-là, et la pratique ne devrait pas poser plus de problèmes que cela. Elle avait d'ailleurs pris un verre d'eau en prévision de l'entrainement ... Pourquoi ? Enfin voyons, les rouleaux parlaient de froid, elle allait donc tenter de rafraichir suffisamment pour geler la surface de l'eau, elle doutait de pouvoir en faire vraiment plus.

    Elle posa le verre à ses pieds et se concentra attentivement. Les trois techniques étaient relativement semblables. "Ramasser" de l'air, le dilater pour le refroidir et ensuite diriger vers là où on le souhaitait de manière variable. La première technique qu'elle appliqua fut le nuage froid, pour la simple et bonne raison que la zone d'influence était variable et non movible dans cette technique. D'un mouvement ample et calme elle amassa autour d'elle des particules d'air vibrantes qu'elle commença à écarter progressivement les unes des autres, sans se presser. La précipitation ne pouvait rien apporter de bon, et elle ne voulait pas séparer complètement les deux masses d'air. Petit à petit, à mesure que les particules s'éloignaient, Elwing sentait l'air se rafraichir autour d'elle. Heureusement qu'elle n'était pas frileuse, sinon elle aurait été bien en veine d'aller se trouver un pull pour faire cet exercice ...

    Bref, cela finit par marcher, ce qui est plutôt pas mal puisque c'était le résultat voulu. Elle redonna ensuite leur pression originelle aux particules, puis essaya de refaire la même chose mais plus rapidement, refaisant la même chose plusieurs fois d'affilée. Au final, elle se débrouillait pas trop mal ... Elle agrandit un peu la zone puis recommença. Lorsqu'elle fut capable de le faire sur un peu plus de la moitié de la surface du dojo, elle considéra qu'elle en avait assez fait pour cette technique et passa à une autre, le Vent Glacial. Elle refroidit une petite zone qu'elle mit en mouvement d'un geste ample et fluide et projeta l'ensemble sur le verre d'eau qui se recouvrit d'une fine pellicule de givre qui s'en alla lorsqu'elle éloigna la masse glacée, l'air ambiant commençant à se chauffer grâce au soleil qui devait resplendir à l'extérieur. Elle recommença en alternance avec le nuage froid, puis ses mouvements devinrent plus saccadés, et le vent qu'elle envoyait plus fin. Elwing passa ainsi à la troisième technique, le Coup de Froid. Bientôt elle ne garda plus la même masse, projetant simplement une brise refroidie lors de sa formation sur le mur ou bien sur des cibles installées dans le dojo par quelqu'un d'autre et qui visiblement n'avait pas pensé à les ranger.

    Elle s'entraina toute la journée, ne s'arrêtant que le midi pour manger et repartant alors que le soleil se couchait doucement à l'horizon. Elle irait rendre les rouleaux demain ... Ce n'était pas comme si elle avait du retard, non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Elwing
*
*
avatar

Féminin Age : 25
Messages : 31
Date d'inscription : 06/04/2010

RPG


MessageSujet: Re: Entrainement d'Elwing Dim 6 Juin 2010 - 9:59

Chapitre IV : Un vent nouveau ...

    Chaque fois c'était la même chose. On va prendre des rouleaux, le lendemain on s'entraine et puis on va les rendre le soir-même ou le jour suivant. Ce devait être ça qu'on appelait la routine ... Mais Elwing ne s'en plaignait pas. Une petite vie bien réglée et tranquille, de temps en temps ça faisait du bien. Enfin, il ne faudrait pas que ça dure trop non plus ...

    Elwing arriva donc tôt le matin avec ses rouleaux étudiés durant la nuit. Bla bla bla, elle les posa au même endroit et se posta au centre de la salle, déterminée à en finir le plus vite possible.D'abord, le Blizzard ... Elwing ferma les yeux et se concentra sur un cercle dont elle était le centre et d'un rayon d'à peu près 3 mètres. Autant commencer petit. Elle commença par le Nuage froid, et refroidit de plusieurs degrés l'air ambiant, au point qu'elle en expirait de la buée. Elle mit ensuite en place le Vent Glacial. Une partie des molécules déjà refroidies commencèrent à tourner, de plus en plus vite. Elle calma ensuite le tout avant de recommencer, tentant de faire cela de plus en plus vite, presque jusqu'à arriver à les faire en même temps.Au final, au bout d'un temps qu'elle avait du mal à déterminer, elle maitrisa correctement la technique et pu arrêter de refroidir le dojo dont la température remonta peu à peu, faisant fondre un début de givre. Avec tous ces changements, elle espérait ne pas avoir attrapé une maladie trainant dans le coin ...

    N'ayant pas tellement de temps à perdre, elle enchaina directement avec la technique d'après. Le fouet. Le nom peut sembler étrange (et non dénué de connotation que les plus malsains d'entre vous auront déjà souvent imaginé, mais passons), et la technique était en fait très simple, et assez drôle à faire. Encore aurait-il fallu pour cela avoir quelqu'un à embêter (poursuivre les gens avec un fouet, avouez que c'est drôle ... Oh, petits joueurs, je suis sûre pourtant que vous en avez déjà rêvé un jour ou l'autre ... Sinon c'est que vous êtes hypocrites envers vous-même. Laissez votre inconscient s'exprimer, laissez parler vos pulsions et vos désirs, écoutez le docteur Freud ! Hum, excusez-moi, je m'emporte. Reprenons ...) or Elwing était seule dans la salle et ne pouvait donc s'entrainer que sur des mannequins, ne faisant pas encore partie de ces gens masochistes qui aiment se frapper. Bref, elle créa une brise qu'elle fit passer à travers toutes la pièce en l'affinant, s'entrainant ainsi à manier la première technique avec plus d'efficacité tout en préparant la seconde. Il s'agissait ensuite de faire claquer le fouet sur quelque chose ... Elle se positionna devant le mannequin et s'entraina a frapper sur différents parties du corps allant du ventre au bras en passant par la jambe (n'allez pas imaginer des choses, voyons ...). Ayant beaucoup voyagé et visité bien des régions, Elwing se rappelait avoir vu une technique similaire chez les maitres de l'eau, et tenta de s'inspirer de celle-ci pour perfectionner son apprentissage. Et elle y parvient assez facilement. La technique rentra toute seule, et Elwing put se consacrer à la dernière, la plus compliquée. Il s'agissait de faire un mur avec les particules d'air, ce qui peut paraitre évident mais ne l'est pas tant que ça en fait. Car si les faire bouger et simple, les stabiliser est plus compliqué, et pour leur donner une forme définie en les stabilisant ... ça se corse.

    D'un geste vaste et fluide elle engloba et prit sous son contrôle des particules d'air et ferma les yeux pour ne plus voir qu'elle et pouvoir mieux se concentrer dessus. Elle les modela doucement, les gardant en mouvement et finit par arriver à une chose à peu près acceptable qu'elle arrêta peu à peu. Elle rouvrit alors les yeux et visa le mannequin face à elle, puis projeta son mur sur lui. Il vola à plusieurs mètres et Elwing ne put s'empêcher de sauter de joie. Elle recommença la technique plusieurs fois, s'entrainant d'abord à la faire plus vite, ensuite à varier l'espacement des particules en fonction de l'objet en face. Plus il était lourd, plus il lui fallait resserrer les particules qui devenaient légèrement moins stables. Elle nota donc qu'il valait mieux éviter d'utiliser cette technique contre de grosses bêbêtes.

    Une fois fini, elle repartit vers la Tour des Savoirs afin de rendre le rouleaux, s'amusant au passage à "souffler" un peu sur quelques branches qui laissaient alors tomber leurs feuilles sur des passants pas forcément très heureux ... Mais Elwing était déjà bien plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
** Zéphyr de la diplomatie
** Zéphyr de la diplomatie
avatar

Masculin Age : 20
Messages : 223
Date d'inscription : 18/05/2011

RPG


MessageSujet: Re: Entrainement d'Elwing Mer 28 Sep 2011 - 16:57

Archivage et Vérouillage Dans la Bibliothèque Kou Rander.

__________________________________________________________

Otto. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Entrainement d'Elwing

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: