Forum et Fansite de la série Avatar: le dernier maitre de l'air et de The Legend of Korra
 
AccueilAccueil  Site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Apprentissage de Chihiro par Kestrel

Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Sam 19 Déc 2009 - 13:03

Je m'étais levé de bonne heure ce matin pour mon premier cours avec Maître Kestrel. J'étais impatiente de voir qui allait poursuivre mon enseignement à la maîtrise de l'air. Le soleil se levait sur le Temple de l'air Austral et commençait à illuminer le Dojo de couleur rougeoyante virant au fur et à mesure que le temps passait à un jaune très lumineux. Ce serait une belle journée. Mon Maître m'avait donné rendez-vous ici au lever du soleil. Et celui-ci commençait justement à apparaître. Je m'assis en tailleur au centre du Dojo contemplant le ciel qui s'enflammait. Le Temple s'éveillait doucement et j'avais l'impression d'être la seule personne levée de tout le Ciel. J'étais totalement seule. Les oiseaux s'éveillaient, eux aussi et poussaient des chants ce qui réveilla complètement le Temple. Le soleil était à présent totalement présent. Je ne sais pas combien de temps je suis restée à admirer mes environs mais j'avais l'impression qu'au moins un bon quart d'heure était passé. J'entrevis une silhouette monter les escaliers menant au Dojo des Cieux. Mon entraînement allait sans doute bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 30
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Dim 20 Déc 2009 - 19:35

Dans la pâleur du ciel d'hiver, le soleil brillait d'un éclat presque surnaturel, se levant majestueusement par-dessus les monts et vallées de l'archipel. Aucun nuage à l'horizon, une simple bise glacée qui venait rougir des joues froides mais rieuses. Il était encore bien tôt, les esprits n'avaient pas encore tout à fait quitté le royaume des rêves, et encore moins les sobres couvertures qui les protégeait des froides nuits de décembre.

Passant dans les couloirs, l'on pouvait toutefois rencontrer quelques téméraires, ces lève-tôts du dimanche qui ne font l'effort que pour mieux se délecter du rude réveil de leurs camarades d'infortune. Et les y aider un tant soit peu, cela va de soi. Ainsi, Kestrel, marchant d'un pas calme et régulier vers le Dojo où elle avait donné rendez-vous à sa nouvelle élève, s'appliqua autant que faire possible à ignorer les plaisantins du matin qui se dissimulaient sur son passage, de peur de se faire prendre. Non pas qu'ils leur aient déjà été reprochés, mais l'ignorance de ce qu'il pourrait se passer si l'un des gardiens du Temple les surprenaient en flagrant délit de réveil surprise les faisaient se garder de goûter à l'éventuel châtiment. La prudence était de rigueur...

Toutefois, ces pratiques matinales étaient bien connues des gardiens qui les toléraient à l'insu des jeunes apprentis. Il n'était pas question de brider leur folle imagination, tant qu'elle s'arrêtait à la simple plaisanterie... La rigueur et le travail que demandaient le reste de leurs journées étaient bien suffisants, considéraient-ils, pour forger leurs esprits sans avoir à les tourmenter.

Un travail qui demandait un lever matinal, aux aurores. C'était ainsi aux aurores que la Guide rejoignait sa première élève depuis bien longtemps. C'était avec un plaisir non feint qu'elle gravissait les marches menant à la plate-forme surélevée où l'attendait certainement la jeune apprentie. Chihiro, elle s'appelait. Ancienne élève d'un maître s'étant vu assigné à autre tâche, quelque part sur les terres continentales. Ce dernier n'avait laissé que très peu d'informations sur les deux années d'apprentissage de la jeune fille, ainsi avait-elle toute liberté de reprendre où qu'il serait nécessaire de le faire. Kestrel savait déjà ce qu'elle demanderait à sa jeune élève en guise d'introduction à ce nouveau cycle d'apprentissage. Nous verrons bien ce qu'il sera resté de deux ans intensifs...

Chihiro l'avait probablement déjà entendue arriver, puisqu'elle ne manqua pas de la saluer dès qu'elle mit pied sur la plate-forme. Elle lui rendit avec un grand sourire.

- Bonjour Chihiro. Heureuse de voir que tu n'as pas eu trop de problèmes à te lever ce matin...

- Je vous avouerai que j'étais un peu impatiente de reprendre l'entraînement ! Ce n'est pas tous les jours que l'on change de maître en cours de formation... surtout si c'est pour se retrouver sous votre enseignement !

La Guide ne put s'empêcher d'éclater de rire à cette phrase, la prenant peut-être légèrement au dépourvu.

- Oh, tu sais, cela fait un moment que je n'ai pas pu enseigner... Si ça se trouve, ce sera bien pire qu'avec ton ancien maître. Tu ne devrais pas t'attendre à des miracles !

- Ce n'est pas ce que m'ont dit ceux qui vous ont eu... Ils sont peu, c'est vrai, mais apparemment ils en gardent de bons souvenirs...

- Aah... tant mieux, sourit Kestrel, je suis très heureuse de l'apprendre... J'espère au moins qu'ils auront également retenu autre chose de bons souvenirs, ou j'aurais mal fait mon travail... Quoi qu'il en soit, pour le moment, c'est de toi qu'il est question...

La jeune femme la rejoignit en quelques pas, et porta son regard vers le soleil levant, puis sur son élève, un éternel sourire aux lèvres.

- Tu as donc étudié deux ans auprès de Maître Tai Chen, c'est bien ça ?

- Oui, c'est exact.

- Tu devrais déjà savoir pas mal de choses, j'espère, sur les fondamentaux de la maîtrise... Toutefois, étant donné que c'est notre premier cours ensemble et que je ne sais pas encore de quoi tu es capable, nous allons évaluer ton niveau...

- De quelle manière ? s'enquit immédiatement Chihiro, redoutant déjà l'épreuve.

- J'y viens, j'y viens. Rien de bien sorcier, je te rassure... Tiens, regarde.

Elle s'était retournée et regardait quelque chose qui s'était trouvé dans leur dos, tout ce temps. Chihiro fit volte-face, et aperçut la forme familière d'un gong immense. Il lui semblait l'avoir déjà vu, et elle se souvint qu'elle devait probablement y avoir déjà dû à faire avec Tai Chen, mais il y a bien longtemps... Fouillant dans sa mémoire, elle tenta de se remémorer ce qu'il représentait ; Kestrel reprit la parole, interrompant ses pensées.

- Un gong semblable se trouve à un autre endroit du Dojo, où tu as probablement dû t'entraîner avec tes camarades après les leçons, ou t'être simplement reposée, car c'est l'un des endroits les plus tranquilles du Dojo, et probablement l'un des mieux isolés du froid en cette période... Ainsi, si tu n'as pas vu celui-ci, tu connais l'autre, ornement spectaculaire... qui n'en reste pas moins plus qu'un simple symbole. Ce Gong, qui est son jumeau, lui est identique en tous points. Si tu l'effleures à peine, tu sentiras la puissance vibrer à travers ce contact... et gagner ton corps et son essence. Ce que je voudrais que tu fasses... c'est faire sonner le Gong.

- Le faire sonner ?

Cette demande, comme la réponse qu'elle venait de lui faire, lui étaient de plus en plus familiers. Elle revit dans sa tête Tai Chen qui, devant le Gong de la salle fermée du Dojo, lui expliquait qu'elle devait apprendre à contrôler pleinement son corps, son esprit et son Chi -- son énergie spirituelle -- pour espérer pouvoir réellement accéder à la Maîtrise. Chihiro n'avait pas compris tout de suite l'utilité du Gong dans cette optique, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle ne pourrait en sortir son vrai son autrement. Il fallait être en totale harmonie avec soi-même, pour l'être avec l'air. Alors elle pourrait accéder au niveau supérieur. Contrôle, maîtrise, harmonie.

- Montre-moi ce que tu sais faire, Chihiro. Fais-moi sonner ce Gong.

Montre-moi l'harmonie.



Retour au club des "je fais long sans faire exprès ><" \o/ J'espère que ça ne va pas te faire peur...
Encore désolée pour le temps que j'ai pris, c'est mon gros défaut... mais je me soigne. :)
Si tu as des questions sur l'exercice, n'hésite pas à m'envoyer un MP... ^^

__________________________________________________________


art © artgerm


Dernière édition par Kestrel le Sam 18 Sep 2010 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Lun 21 Déc 2009 - 12:27

J'avais écouté attentivement ce que Maître Kestrel m'avais dit. "Faire sonner ce Gong, faire sonner ce Gong, ..." Voilà les mots que je me répétais sans cesse. Je m'approchai de la grande assiette dorée que je devais faire chanter et réfléchis. Je respirai un grand coup et me concentrai. Il fallait que je sois sereine. Je fermai les yeux en essayant d'écarter tous soucis capable de me nuire. Le Gong ne sonnerait que s'il me sentait en harmonie avec moi-même. J'étais toujours face à cette objet et me perdis dans la contemplation des gravures présentes sur celui-ci. Mais mon cher Maître me rappela à l'ordre:

-Concentre-toi Chihiro! De simples gravures ne peuvent pas te distraire! Garde ton esprit concentré!

Je recommençai mon essai de concentration. J'entendais les oiseaux chanter, des bruits de feuilles, les autres jeunes apprentis jouer et se taquiner... "C'est pas possible de se concentrer ici!!!!!!" pensai-je.
Je me retournai vers mon maître.

-Réessaie me disait-elle. Tu dois pouvoir te concentrer où que tu sois Chihiro.

Je pris une grande inspiration. Me concentrai encore plus et ne pensai à rien. Tout à coup, les pensées s'arrêtèrent pendant quelques instants. J'étais déjà plus calme. Je respirai encore une fois l'air que je devais maîtriser et frappai un grand coup dans l'assiette dorée qui fit un énorme bruit faisant sursauter quelques lémuriens et oiseaux se trouvant dans les environs. Etait-ce assez? Une deuxième fois je me retournai vers mon maître. J'attendis son jugement. Je n'avais sans doute pas été en harmonie avec moi car si les oiseaux c'étaient envolés ou avaient sursautés c'est peut-être que le son ne leur avait pas plu. J'étais déjà d'une nature anxieuse et je n'arriverais sans doute pas à être sereine assez vite. Mes deux années d'apprentissage ne m'avaient pas beaucoup aidée de ce côté là. J'espérai donc que Maître Kestrel appuierait là-dessus. Mais ce n'était pas nécessaire de le lui dire maintenant.

______________________________________________________________________________________________________________________________


Désolée pour cette petite longueur mais je ne trouvais pas trop quoi dire d'autre sur ce Gong. ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 30
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Mer 13 Jan 2010 - 2:01

- C'est déjà mieux... finit-elle par énoncer, esquissant un léger sourire. Ce n'est pas encore tout à fait ça - la mine de Chihiro s'assombrit brièvement - mais c'est déjà bien mieux...

Un silence suivit, tandis que la jeune femme s'approchait elle-même du gong et posait la main dessus, remontant une manche longue, certainement peu commode pour se mouvoir, songea Chihiro, mais elle se reprit bien vite et observa son maître. Celle-ci ne dit pourtant rien, se contentant de contempler les ornements gravés à la surface de l'immense instrument. Le temps passait et aucun mot n'était échangé. La jeune apprentie ne savait plus trop que faire et allait prendre la parole lorsque Kestrel la devança.

- Je crois savoir ce qu'il te faut. Nous allons faire un autre exercice. Procéder étape par étape. Suis-moi.

Un simple hochement de tête et elle la suivit. Elle ne comprenait pas exactement ce qu'elle voulait dire par "procéder étape par étape", mais elle verrait probablement bien assez tôt... Chihiro suivit donc son maître qui s'engageait dans les marches qui l'avaient menée à la plate-forme centrale du Dojo, et se pressa un peu pour suivre le pas rapide de la jeune femme. Malgré ce qu'elle avait pensé, les vêtements amples dont elle était affublée ne semblaient pas la gêner plus que ça. L'habitude, peut-être... Cela contrastait beaucoup avec les tenues des apprentis, moins chargées, plus légères, plus commodes aussi... Toutes à ses réflexions vestimentaires, elle avançait sans véritablement regarder où elles allaient, suivant l'habit orangé qui filait devant elle, presque aveuglément. Lorsqu'elle leva les yeux, elle se rendit compte que les environs ne lui étaient pas si inconnus que cela. Elles avaient quitté le Dojo, traversé le Temple, longé les Etables, coupé à travers les Jardins de Liên, rejoint un chemin dessiné par les marcheurs pour approcher désormais du terrain de airball. Elle ne songea pas à dissimuler sa surprise, et un rire amusé lui apprit que son maître n'avait pas manqué de le remarquer.

Ce ne fut pourtant que lorsqu'elles arrivèrent au pied des poteaux dressés que Kestrel se décida à lui donner les "explications" attendues.

- Je suppose que tu connais les règles d'un match de airball... avança la jeune femme, se retournant enfin vers son élève avec un sourire trop réjoui pour être tout à fait innocent.

- Oui, bien sûr... En revanche, je ne suis pas très douée... se risqua Chihiro, se souvenant un peu trop bien du dernier match qu'elle et quelques autres apprentis avaient mené à peine quelques semaines auparavant.

Le sourire de Kestrel ne fit que s'élargir davantage, si tant est que ce fut possible.

- Parfait, déclara-t-elle solennellement, comme pour confirmer quelque chose qu'elle savait déjà. D'un bref mouvement d'épaule, accompagné d'un geste ample, elle défit les drapés qui masquaient ses formes pour laisser tomber l'étoffe à terre ; elle portait en-dessous une paire de culottes jaune sable enfoncée dans des bottes hautes en cuir souple, ainsi qu'un haut sans manche de la même teinte, le tout ceinturé d'un pan de tissu orange sombre. Soit quelque chose de décidément bien plus commode pour bouger. Ce que de toute évidence elles allaient faire.

- Ne t'en fais pas, lui dit Kestrel, la voyant jeter un regard alentour, il n'y a personne d'autre que nous. Ce ne sera que toi, moi, quelques poteaux, et une petite airball.

C'était peut-être ça, le problème, songea Chihiro. Elle ne comprenait toujours pas où tout cela allait les mener... sachant qu'il ne s'agissait que d'un jeu. Et par la même occasion d'un jeu dans lequel elle était tout bonnement médiocre. Elle n'avait pas spécialement envie de démontrer ses piètres talents de joueuse de airball à son maître, mais elle sentait bien qu'elle ne pourrait pas l'éviter pour cette fois...




Aloooors ma grande ! Ça te dit un petit match pour décompresser ? Je lance la partie dans la journée dans les Jeux, et on pourra commencer... ^^ Bien qu'un jeu, tu te doutes bien que c'est avant tout un exercice... Par la même occasion, tu feras connaissance avec le Paisho, ce qui n'est pas plus mal. :D

Je te propose donc de lire les règles d'un match de airball, et plus particulièrement le déroulement d'un match simple... le temps que je lance la partie (oui parce que je vais peut-être songer à me coucher à cette heure-ci XD). Si quelques petites choses t'échappent, ce n'est pas grave, on est là pour apprendre. ;) (et s'amuser !)

Et n'aies pas de doute que tu auras appris quelque chose en sortant du match... (tu peux compter sur moi ;))

[Partie de Airball lancée dans "Jeux, Courses et Tournois"]

__________________________________________________________


art © artgerm
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Hank
** Sage de l'Eau
** Sage de l'Eau
avatar

Masculin Age : 32
Messages : 848
Date d'inscription : 23/02/2007

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Ven 14 Mai 2010 - 16:09

bon je post a la place de faire un edit car un petit problème ^^


chihiro tu na pas de feuille rpg d'activé ^^
néanmoins je t'accorde 60 xp pour te motiver a continuer a bien poster

kess plus 100 ^^

Edit Kess: merci ! Ceci dit, lui expliquer comment faire aurait été encore mieux...
Chihiro, va dans ton profil, dans le dernier onglet "Profil Battle RPG", et clique pour l'activer. Une fois que ce sera fait, tu pourras envoyer un MP au monsieur pour qu'il t'ajoute tes points d'expérience. ;) (faut pas le dire mais il aurait aussi pu le faire lui-même >< mais chut... >>)

__________________________________________________________

Les modos sont vos amis et sont là pour vous aider.

LISEZ LES REGLES ET LES SUJETS AVANT DE POSTER N'IMP
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Sam 22 Mai 2010 - 9:13

Chihiro avait bien dormi après cette partie d'airball. Elle s'était réveillée comme la veille de bonne heure. Comme elle avait toute la matinée de libre elle décida d'aller se promener dans le temple où de ombreux nomades vaquaient à leurs occupations. Au loin, elle voyait le dojo où elle s'était rendue la veille. Quelques jeunes maîtres de l'air, effectuaient des figures dans l'air avec leur bâton volant. La jeune fille décida d'aller vers le coeur du temple, là où se trouvaient la statue du dernier avatar maître de l'air. Elle avait toujours aimé se promener dans un temple, tout était si calme... Elle y resta pendant un bon quart d'heure à le contempler puis décida de ressortir voir si d'autre apprentis étaient levés. Sur le terrain de airball, 6 jeunes jouaient une partie très active. Ce qui lui rappela de suite la partie qui s'était déroulée la veille. Mais elle n'avait pas envie d'y rejouer pour le moment autre chose l'intéressait: les bisons volants. Cela faisait longtemps qu'elle n'en avait vus. Chihiro aimait ces grands animaux non seulement parce qu'ils savaient voler malgré leur grandeur mais aussi parce qu'ils pouvaient être très gentils.
En arrivant près d'un d'entre eux, la jeune fille soupira.
*Qu'est-ce que j'aimerais pouvoir voler sur l'un d'eux, et surtout en avoir un à moi!* pensa-t-elle.
Soudain, un garçon plus grand qu'elle arriva, il avait l'air aussi de regarder le bison. Il n'avait pas de flèche au pied et on ne voyait pas celles de ses mains, ce qui étonna Chihiro, qui avait des flèches qu'on distinguait correctement. Il était torse nu, et musclé. La jeune fille, elle, s'était habillée ce matin avec un bermuda, un peu moins ample que la veille, avec toujours une chemise à col mao en qu'elle aimait porter.
Le jeune homme caressa le bison.
-La dernière fois que j'ai monté là-dessus, j'ai l'impression que c'était il y a si longtemps que je ne me souviens même plus de la sensation. J'en ai presque peur. C'est bête, dit Chihiro en souriant.
-Pourtant tu devrais refaire un petit tour sur un bison! Tu es une maître de l'air non??? répondit-il.
-Moui. Mais je n'en ai pas encore. J'ai juste un bâton volant. D'ailleurs, je pense que je vais aller faire un petit tour avec.
-C'est quoi ton nom? dit le garçon.
-Chihiro et toi?
-Arook.
-Qui est ton maître? demande-t-elle curieuse.
-Maître Kestrel.
Chihiro sourit, elle était assez étonnée qu'il ait le même Maître qu'elle, sans savoir pourquoi.
-Pareil que moi, dit-elle toujours en souriant. Je vais te laissez, il ne me reste plus beaucoup de temps libre et j'aimerais en profiter pour aller voler. Contente de t'avoir rencontrée.
-Plaisir partagé, bye bye Chihiro.
Il lui fit un bref signe de la main, exhibant toujours ses bras musclés, ce qui impressionna encore plus la jeune fille, qui pensa à ce moment même qu'elle se ferait éjecter en quelques minutes en combat avec lui.
Elle ouvrit son bâton volant. L'air des montagnes entourant le temple l'appelait, elle lança son bâton qui plana une ou deux secondes puis sauta en un souffle bref pour ensuite s'agripper à lui. Arook devenait de plus en plus petit. Au loin, d'autre jeunes maîtres de l'air volaient. La jeune fille ne savait pas ou aller et fit plusieurs fois le tour du temple en observant la vue. Elle était contente de savoir faire cette prouesse réservée généralement aux oiseaux. Chihiro alla ensuite se poser non loin de la porte du temple, replia son bâton, se retourna. Une silhouette familière s'approchait lentement de la jeune fille qui devina en un instant qui ça pouvait être.
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 30
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Jeu 3 Juin 2010 - 2:02

[HRP: C'est une chose dont il fallait que je parle avec Arook (même si ça m'arrange qu'elles soient partiellement effacées, justement =P), mais attention à toi aussi. En tant qu'apprentie, tu ne gagneras tes flèches qu'à la fin de ton apprentissage. ^^]

Familière, car il n'était pas rare d'en voir dans le Temple. S'ils semblaient préférer la méditation et l'élévation spirituelle à l'effervescence jeune et dynamique des apprentis maîtres de l'air, ils ne s'excluaient toutefois pas du reste de la communauté. Le Temple était leur domaine, leur sanctuaire. En croiser était chose commune. Elle n'avait pourtant jamais pris la peine de s'adresser directement à l'un ou l'une d'entre eux. Par respect, peut-être aussi par peur d'importuner. Ce n'était pas faute d'intérêt pour leur mode de vie, si différent du sien. Toute curieuse qu'elle fût, toutes les questions qui pouvaient la faire veiller le soir s'évaporaient dans un tourbillon lorsqu'elle leur faisait face en chair et en os. Quelle idiotie.

Il s'agit d'un moine. Jeune, qui plus est. Son crâne rasé, ainsi que le voulait la tradition, n'était orné d'aucune flèche. Cela l'étonna. Tous les moines qu'elle avait croisés jusqu'ici étaient manifestement maîtres de l'air. Elle en avait conclu qu'il en était de même pour tous. Voilà qui lui prouvait qu'il était dangereux de faire des généralités... à moins qu'il ne soit apprenti ? comme elle ?

Elle n'osa pas poster la question. Ne le connaissant pas et admettant qu'il avait affaire ailleurs, elle allait passer son chemin lorsqu'elle entendit derrière elle une voix grave, calme et sereine l'interpeller :

- Tu te nommes Chihiro.

Il n'y avait pas l'ombre d'une interrogation dans sa voix. Il s'agissait d'une affirmation, pure et simple. Elle se retourna lentement, rouge comme une pivoine, et acquiesça lentement, inutilement. Les yeux pâles et doux du moine firent écho au sourire qu'il lui offrait.

- Je suis Shiu'an. Je t'accompagnerai jusqu'au Dojo extérieur, où nous attend notre Guide.

Le ton de sa voix avait quelque chose d'apaisant. Il était agréable à écouter. Elle acquiesça de nouveau, incapable de formuler le moindre mot et se maudissant intérieurement pour cela. Avec un nouveau sourire, il ajouta :

- Je ne mords pas, tu sais.

S'il avait l'intention de la mettre à l'aise, c'était mal parti. D'un nouvel hochement de tête muet, elle le rejoignit en quelques pas et tous deux se mirent en marche pour le Dojo extérieur. Il se trouvait assez éloigné de leur position actuelle. Elle fut étonnée qu'ils n'emploient pas la maîtrise de l'air pour le rejoindre, ce qui aurait été plus rapide. Après une bonne vingtaine de minutes de marche, ce qui ne représentait qu'une fraction du chemin qui leur restait à parcourir à leur rythme actuel (tranquille et loin d'être pressé), elle se risqua à poser la question.

- Je ne suis pas maître de l'air, l'informa-t-il simplement. Et rien ne vaut qu'une bonne marche par si beau temps.

- Savez-vous pourquoi mon maître souhaite que nous la rejoignons au Dojo extérieur ? demanda-t-elle encore, après un silence. Et pourquoi à pied, ce qui va nous prendre la moitié de l'après-midi ? poursuivit-elle mentalement.

- Non. Ce n'est pas la peine de me vouvoyer, tu sais, je suis à peine plus vieux que toi, fit-il ensuite remarquer. Il avait raison. Elle y avait à peine prêté attention mais il avait l'air très jeune ; son crâne rasé faisait davantage ressortir ses traits juvéniles, non encore raffermis par la puberté. Leur faible différence d'âge la rasséréna. De son côté, levant ses yeux pâles vers le ciel azur, il reprit : Dis-moi, qu'est-ce que cela fait, de voler ?

__________________________________________________________


art © artgerm


Dernière édition par Kestrel le Sam 19 Juin 2010 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Jeu 3 Juin 2010 - 20:16

"Dis-moi, qu'est ce que cale fait de voler?"
Cette question résonnait dans la tête de Chihiro. Voler, voler, voler. Elle savait voler. Si ses parents lui avaient dit un jour qu'elle saurait voler... Les aurait-elle crus? Même si ils étaient maîtres de l'air, jamais la jeune fille aurait-pensé qu'elle allait voler un jour. Et aujourd'hui, en rejoignant tranquillement le Dojo extérieur, un moine du temple des maîtres de l'air qui n'était pas maître de l'air, lui demandait ce que cela faisait de voler...
-Hé bien... commença-t-elle, hé bien c'est... C'est............. bien."Bien", c'est le seul mot qu'elle avait réussi à sortir. Ce n'était pas que "bien", c'était même génial et fabuleux, Chihiro adorait voler. Mais, elle n'allait pas dire ça au moine, le fait de ne pas savoir voler le rendrait-il encore plus triste? Il devait s'être habitué. Mais après tout, il lui avait demandé. Elle allait lui répondre et lui dire ce que procurait chez elle la sensation de voler.
-Enfin, c'est très bien même. Au début, c'est bizarre, ça fait vraiment bizarre de décoller du sol. Je trouve que j'ai plus facile de maîtriser l'air parfois là-haut, on se sent.. léger.

Ils continuèrent de marcher, Chihiro se demandait pourquoi quelqu'un aurait-il voulu devenir moine sans maîtriser l'air. Elle avait vraiment envie de lui poser la question de pourquoi il était venu par ici.
*Il n'est pas si vieux après tout... je peux peut-être oser?*
Elle pris une grande inspiration, ouvrit la bouche pour parler mais une pensé l'empêcha de parler. Un jour, ses parents lui avait raconté ce que leurs grand-parents leur avaient aussi raconté: l'histoire de l'Avatar Aang, qui avait réussi à rétablir l'équilibre du monde. On racontait que quand il était revenu dans le temple Boréal il y avait trouvé des personnes qui n'étaient pas des moines mais au final il les avait acceptés dans le temple. N'importe qui peut venir dans un temple de l'air, même si il n'est pas maître, tant qu'il s'y sens bien, pourquoi l'en empêcher?
La jeune fille avait déjà un peu mal aux pieds, elle avait plus l'habitude d'utiliser sa maîtrise pour se déplacer, et elle avait l'impression d'être lente comme un escargot en marchant pendant longtemps.

Cela faisait à présent une petite heure qu'ils marchaient, et ils ne parlaient pas beaucoup. Ils réfléchissaient sans doute tous les deux, regardant le paysage, les petits animaux qui apparaissaient, ... Le ciel, quant à lui, commençait à s'assombrir.

Et ce "Guide"? Etait-ce maître Kestrel qu'il nommait ainsi? Et pourquoi est-ce que le dojo était-t-il si loin du temple? C'est sans doute marcher qui rendait le temps plus long.
Le silence devenait pesant, c'est pourquoi la jeune fille prit la parole:
-Depuis combien de temps tu es là?
De sa voix calme et apaisante il répondit simplement:
-Depuis quelques années. Je suis entré ici quand j'avais plus ou moins ton âge.
Ce devait être dur de ne pas maîtriser l'air pour lui, entouré de tous ces maîtres. Enfin, il ne l'avait jamais maîtrisé donc c'était sans doute différent.
Sh'iuan posa quelques questions à Chihiro et elle lui raconta son arrivée au temple.
Soudain, le vent se leva d'un coup, le ciel s'assombrit encore plus, heureusement, le dojo n'était plus très loin, on pouvait le voir d'ici. Il allait commencer à pleuvoir, peut-être même y aurait-il de l'orage?
-Qu'est ce qui v.. t'as poussé à devenir moines dans un temple de l'air? finit par demander la jeune fille.
-Mon père était maître de la terre et ma mère maître de l'eau. répondit le moine. Mais moi, c'était l'air qui m'intéressait. Ces temples m'avaient toujours intéressés, les nomades de l'air aussi. Quand j'étais petit, il m'arrivait parfois d'apercevoir un nomade de l'air dans le ciel. Je rêvais de pouvoir faire pareil un jour. Mais j'ai du me faire à l'idée que je ne volerais jamais, et j'apprends à vivre comme ça. Mais maintenant, même l'idée de me retrouver parmi des maîtres de l'air en tant que moine me fait très plaisir, mais c'est vrai, parfois je repense à mes rêves.
-Tu as déjà volé sur un bison?
-Non.
-Quand j'aurais mon bison, je pourrais t'emmener faire un tour. Et j'espère en avoir un un jour. C'était il y a longtemps la dernière fois que j'ai volé su l'un d'eux.
Sh'iuan sourit, ce qui fit ressortir ses jeunes trait, ses yeux bleu pâle la regardaient.
-Merci Chihiro, c'est gentil tu sais. Mais je me suis habitué maintenant, il m'a fallu du temps, mais en méditant là-dessus j'ai fini par oublier mes rêves.
Chihiro fut touché par cette dernière phrase... oublier ses rêves. Ca avait un sens triste.
Ils se rapprochaient du dojo. Maître Kestrel ne devait plus être loin à présent...


___________________________________
J'espère que je pouvais inventer les réponses de Shiu'an. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 30
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Dim 20 Juin 2010 - 1:56

Bien sûr. ^^
C'était beau, touchant. :)
D'ailleurs, je me suis rendue compte que j'avais déjà utilisé son nom ailleurs. Je pense réutiliser son personnage plus tard, pour lier les deux RPs, reconstituer son histoire... (Ca ne va pas être simple pour une raison que je t'expliquerai, mais bon =))

Désolée pour le retard @_@ (et pour le pâté...)


L'orage éclata d'un coup. Un éclair de lumière zébra le ciel, déchirant brièvement sa masse devenue obscure. Le tonnerre ne se fit pas attendre, et les deux jeunes gens pressèrent le pas, évitant tant bien que mal les multiples flaques d'eau qui inondaient le sentier, comblant les affaissements et dépressions naturels. Fort heureusement pour eux, l'ombre du Dojo extérieur était enfin en vue... ils étaient presque arrivés. Une aubaine, lorsqu'on considérait la dégradation foudroyante du climat. Il avait fait lourd une bonne partie de la journée, sans doute fallait-il s'y attendre. Peut-être les maîtres du temps y étaient-ils aussi pour quelque chose ? La légende de ces maîtres de l'air spécialistes des phénomènes météorologiques ne lui était pas inconnue, et bien que Chihiro n'en ait jamais rencontrés auparavant, elle ne doutait pas que de tels spécialistes puissent exister.

Shiu'an et Chihiro ne tardèrent pas à se mettre à courir, laissant échapper quelques éclats de rire tandis que la pluie s'intensifiait brusquement, déversant des torrents d'eau sur les deux malheureux. Sautant par-dessus les flaques, ils parcoururent les quelques dizaines de mètres qui les séparaient du Dojo à la course. Ce fut à bout de souffle et complètement détrempés qu'ils atteignirent enfin les marches du Dojo extérieur, marches sur lesquels ils s'effondrèrent presque, secoués de rire. A présent à l'abri du déluge, les deux jeunes gens s'accordèrent un temps de répit, observant un silence contemplatif tandis qu'ils portaient leurs regards sur l'aquarelle vivante qui s'offrait à eux. Leurs souffles s'apaisèrent, et il ne resta plus que la pluie, abondante et régulière. Apaisante.

- L'eau est un élément particulier.

Shiu'an se redressa subitement et allait esquisser un salut maladroit, mais la jeune femme l'arrêta d'un signe. Pas de ça ici. Nul besoin. Le jeune moine resta figé une seconde, soutenant le regard marron-vert de la Guide, puis se contenta d'un bref signe de tête, accompagné de l'ombre d'un sourire. Chihiro n'avait pas bougé. Elle n'avait pas bien compris le manège du jeune homme. Elle repensa à la manière dont il semblait avoir désigné Maître Kestrel, au Temple. Les idées commencèrent à s'engranger dans son esprit.

Kestrel leva les yeux vers le ciel ombrageux et lourd, chargé en électricité. Elle ne les avait devancés que d'une vingtaine de minutes, arrivant directement d'un village de pêcheurs accroché à la roche, à quelques lieux à peine du Dojo extérieur. Une drôle d'affaire semblait y avoir eu lieu ; à défaut de pouvoir y envoyer qui que ce soit, elle s'y était rendue elle-même pour évaluer l'ampleur de la tâche. Sans nul doute faudrait-il y dépêcher quelqu'un pour enquêter, mais là n'était pas la question. L'heure était à l'enseignement.

- Un élément synonyme de vie. De l'eau est née la vie, disent les sages. Tous les êtres vivants de cette terre dépendent de cette ressource vitale. Nous-mêmes ne pourrions survivre si nous devions nous passer de boire plus de quelques jours.

Un nouvel éclair zébra le ciel, déchargeant son énergie dans un air déjà fortement électrifié. Une bourrasque survint, inversant le sens de la pluie, qui tourbillonna et s'abattit par vagues. Le souffle humide et frais leur fouetta vivement le visage.

- Toutefois, que serions-nous si nous devions nous passer de respirer ?

Le ballet continuait sous leurs yeux. Il fallut un temps à Chihiro avant de comprendre qu'il s'agissait en réalité d'un maître de l'air. Les mouvement de la pluie, guidés par des souffles inversés, étaient trop précis pour être naturels. Elle ne le distingua pas tout de suite, sa forme svelte se mouvant avec grâce sous le rideau de pluie qui la dissimulait. S'il ne maîtrisait pas l'eau, il pouvait en donner l'illusion presque parfaite. Peut-être était-ce l'effet recherché. D'une rotation du buste, il effectua un tour lent sur lui-même. Toute particule sembla alors se figer autour de lui, lui donnant la possibilité de l'observer un quart de seconde. Un visage jeune, bien que ferme. La flèche sur son front indiquait qu'il était un maître confirmé. Ce fut tout. Le rideau suspendu se remit en mouvement, le dissimulant à nouveau, et reprenant ce duel insensé contre la chute diluvienne.

Kestrel se leva dans un bruissement, la sortant de sa torpeur. Si elle leur avait laissé admirer l'expertise d'un maître en plein exercice, elle n'en avait point oublié le but premier de leur présence en ces lieux. Chihiro le comprit et se redressa bien vite. Elle accorda un regard à Shiu'an, ne sachant ce à quoi il devait s'adonner à présent qu'il l'avait conduite où on l'avait instruit. Avait-il autre tâche ailleurs ? Ce dernier salua Kestrel, qui cette fois-ci lui rendit la pareille, non sans un sourire amusé qu'elle ne comprit pas.

- Reste ici le temps que la pluie se tarisse, Sh'iuan. Athan comprendra ton retard.

Shiu'an se figea un instant, une surprise non feinte éclatant sur son visage. Lui qui attendait de connaître sa prochaine affectation, il ne se doutait pas qu'il devrait rejoindre la retraite de Maître Athan, un des plus grands sages de son temps. Il se reprit sous le regard amusé de la Guide et la remercia sincèrement, d'une part pour ne pas l'obliger à rebrousser chemin sous le déluge (ce qu'il n'aurait guère apprécié), d'autre part pour l'annonce d'une nouvelle plus qu'excellente. Le sourire aux lèvres, la jeune femme se tourna enfin vers son apprentie, qui observait un silence religieux. D'un signe, elle lui intima d'entrer plus en avant dans le Dojo.

- Tu as appris à ressentir ton flux de Chi. Aujourd'hui, nous allons apprendre à le manifester et à le manipuler.

La salle principale était immense et nue, percée de quatre ouvertures semblables à celle par laquelle ils avaient pénétré les lieux. Trois d'entre elles étaient barrées de simples panneaux de bois. Au-delà vrombissaient vents et pluie, faisant claquer sur leurs gonds les frêles barrières.

- En tant que maîtres de l'air, ce n'est pas tant les vents que nous manipulons, sinon le flux qui réside en nous-mêmes. Beaucoup aiment à l'appeler "vent intérieur", pour faire écho à cet élément indomptable dont nous pouvons tant tirer. Plus que l'élément, c'est toi-même que tu tords, gauchis, éprouves à ta guise. Dans chaque mouvement, chaque technique que tu exécutes, tu insuffles un peu de toi-même : c'est ce qui rend la maîtrise de chacun unique et presque inimitable. Un maître de l'air recrée sans cesse, puisant dans son vent intérieur pour sublimer les ressources de son élément. Si tu es en harmonie avec toi-même et avec ton chi, tu seras en harmonie avec l'air.

Le maître et l'élève se tenaient debout au centre de la salle, l'une en face de l'autre. Shiu'an s'était assis en tailleur dans l'ombre, ne pipant mot. Si discret que ni l'une ni l'autre n'avait plus conscience de sa présence.

- L'exercice d'aujourd'hui va consister à former une airball, indiqua Kestrel, effectuant quelques mouvements simples pour illustrer ses mots. S'il doit t'être familier, je vais te demander d'aller plus loin que l'airball classique. Vois-tu, cette technique peut prendre des formes bien différentes...

Entre ses mains, la sphère qui s'était formée avait commencé à s'aplatir, inexorablement. D'un geste circulaire, la jeune femme lui imprima une forme nouvelle, puis la perça brutalement. L'anneau nouvellement constitué vrombissait sous ses doigts, et Kestrel joua brièvement avec avant de bondir dessus et de faire le tour de la salle, en équilibre sur l'"airball" qui lui servait de moyen de déplacement. L'anneau disparut alors qu'elle le quittait pour se réceptionner et se dresser, à nouveau, devant son apprentie.

- Tu vas me créer une airball, mais pas n'importe laquelle. Je veux que tu y imprimes ton Chi. Je veux que l'on y voit ta marque. Je veux t'y voir, toi. Recrée l'airball. Ne ferme pas ton esprit aux possibilités. Elle peut prendre mille formes, avoir mille usages différents. Réfléchis. Médite. Essaye. Encore et encore. Jusqu'à te retrouver.

__________________________________________________________


art © artgerm
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Sam 26 Juin 2010 - 13:53

Chihiro commença à chercher et à réfléchir. Maître Kestrel la laissa un moment dans ses réflexions pour aller échanger quelques mots avec Sh'iuan. La jeune fille était d'origine assez créative mais là, elle bloquait. La pluie avait cessé et la lumière revenait dans le dojo. Soudain, une idée lui vint. Elle fit quelques mouvement avec ses bras et commença à créer son airball. Celle-ci pris forme: elle était de taille normale, Chihiro commença à l'alimenter en air du mieux qu'elle pu pour qu'elle grandisse encore plus. Elle ne savait pas si elle allait savoir l'achever tellement elle voulait la faire grande. L'airball grossi encore et encore jusqu'à entourer Chihiro de toute part. La jeune fille se fit décoller du sol, maîtrisant aussi l'air présent à l'intérieur de la sphère. Son Maître la regardaient à présent s'élever dans le ciel: elle arrivait à 2 mètres du sol, progressivement. Les habits du moine et de Kestrel voletaient autour d'eux à cause du vent qu'elle provoquait. L'idée de se voir s'élever du sol à ce point enchantait Chihiro, plus que quand elle volait avec son bâton. Elle avait penser faire une airball toute petite mais ne voyant pas à quoi elle pouvait servir, elle avait abandonné l'idée. Même si cette petite airball lui aurait mieux correspondu... Elle commençait à fatiguer. L'airball était fort grande et elle ne tiendrai pas le rythme longtemps... L'airball protégerait la jeune fille dans un combat. En plus, elle se servirait de l'air de l'airball pour elle-même lancer les attaques. Soudain, Chihiro se senti épuisée. Sa gigantesque balle d'air rétrécissait jusqu'à obliger Chihiro a se reposer à terre. Elle se tourna vers son maître, et attendit ses remarques.

_________________________

Incroyable comme j'ai pas d'idée!!!! J'ai changé d'avis, au lieu d'une Ab toute petite, j'ai fais une très grande --".
Revenir en haut Aller en bas
Kestrel
****
****
avatar

Féminin Age : 30
Messages : 2611
Date d'inscription : 15/10/2008

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Sam 25 Sep 2010 - 1:52

Chose promise, chose due. ;)


La jeune femme avait suivi l'évolution de son élève d'un œil expert, analysant ses faits et gestes dans le plus grand silence. Shiu'an, à ses côtés, respectait son mutisme et la concentration de Chihiro, se faisant de nouveau aussi discret qu'il était humainement possible. A demi-absorbé par sa future affectation dans les montagnes de l'archipel occidental, il observait les prouesses de la jeune fille avec curiosité. Son indécision transparaissait clairement dans ses mouvements, entachant la belle ampleur et harmonie de ses gestes que l'on devinait d'ordinaire fermes et parfaitement calculés. Pourtant, à ses yeux de néophyte, le don qui irradiait d'elle était d'une beauté singulière, et il ne pouvait s'empêcher d'admirer la justesse perçant derrière le tâtonnement, la concentration derrière l'agacement, la maîtrise derrière la confusion. Il pressentait qu'elle devait être d'une nature anxieuse, peu sûre d'elle, car elle semblait redoubler d'effort pour faire abstraction du monde et du regard de son maître. Soucieuse de bien faire, se savoir observer ne devait pas aider outre mesure. Toutefois elle paraissait arriver à rester sereine, ne prêtant plus la moindre attention aux deux autres présences dans le Dojo... du moins pas avant d'avoir reposé un pied sur le plancher ferme, laissant la large sphère se disloquer dans un faible tourbillon dont les vents vinrent caresser leurs visages contemplatifs.

Dans un bruissement doux, Kestrel se leva et rejoignit son apprentie au centre du Dojo. Sans piper mot, elle se plaça derrière elle et lui prit les deux mains. Elle tendit ses bras à l'horizontale, puis les lâcha pour corriger sa position par de légers contacts, toujours en silence. Elle se plaça ensuite à quelque distance, face à elle, et adopta la même position en croix, plantant son regard dans le sien. Lentement, elle fit glisser ses bras tendus devant elle, gardant les mains lâches et détendues. Chihiro l'imita, soignant son équilibre.

- Assouplis tes épaules.

"Tu es trop tendue", entendait-elle presque, mais le commentaire resta dans le non-dit. Elle obéit, demeurant pleinement concentrée sur son maître. Cette dernière attendit quelques instants, puis amorça une série de mouvements amples et lents, vite suivie de son élève qui devinait les esquisses préliminaires de l'airball. Elle fut tentée d'anticiper les gestes suivants, mais son maître la rappela à l'ordre d'un claquement sec de la langue, sentant son rythme s'emballer. Elle ralentit docilement et se calqua parfaitement sur la cadence de Kestrel.

Sans produire de vent, elles exécutèrent la même suite de mouvements plusieurs fois, avec lenteur, fluidifiant leur gestuelle à mesure qu'elle imprégnait leur être. Chihiro était si concentrée qu'elle ne faisait presque plus attention à son maître. Celle-ci cessa bientôt sa gymnastique pour l'observer, marchant à pas feutrés autour d'elle.

- De bonnes bases, dit-elle enfin, lorsqu'elle fut assurée de ne pas perturber la cadence. Des gestes trop mécaniques, toutefois. Ils doivent venir naturellement, couler de source... ne requérant rien d'autre que la mémoire de tes muscles. Derrière l'effort corporel, sens le flux du Chi qui file dans tes veines, tel le torrent d'une rivière. Il est vif, mais ne le laisse pas s'emballer. Apaise-le, doucement... Son désir vibre d'intensité, sans que tu ne le comprennes tout à fait. N'aie pas peur, poursuit-elle. Suis-le, plonges-y délicatement... Imprègnes-en tes gestes... Le résultat doit compléter ce que tu es.

Presque malgré elle, ses mouvements initièrent les esquisses d'une airball. Son Chi bouillonnait en elle, et elle le sentit façonner presque de sa propre volonté les vents vrombissant entre ses mains. Grande ou petite... quelle importance ? L'essentiel était qu'elle la complète... de quelle manière une forme aérienne pourrait-elle bien la compléter ?...

Son Chi, lui, semblait le savoir. Elle décida de le laisser faire.

Pardon si ça ne t'aide pas du tout. XD
Sache en tout cas qu'après ton post, on passe à l'étape suivante. =)
Allez, laisse faire ton imagination Chi ! =D

__________________________________________________________


art © artgerm
Revenir en haut Aller en bas
http://thelastairbender.forumactif.com/
Chihiro
*
*
avatar

Féminin Age : 23
Messages : 21
Date d'inscription : 15/12/2009

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Sam 2 Oct 2010 - 9:11

La jeune fille avait écouté attentivement son maître et continua plus souplement les enchaînements, elle sentait son Chi la guider et elle trouvait ça presque magique. Sh'iuan et maître Kestrel restaient toujours dans le silence le plus total en observant. Chihiro abandonna l'idée de la grande airball et décida d'en faire une plus facile mais plus concentrée. Ses bras esquissèrent quelques mouvements et une toute petite balle d'un peu plus de cinq centimètres de diamètre apparu, soudain elle en créa une deuxième puis une troisième tout en continuant ses enchaînements. Pour finir, elle avait concentré tout son Chi dans quatre minuscules sphères, et celles-ci étant très petites ça ne lui avait pris qu'une quinzaine de seconde de toutes les créer. Toujours concentrée, et les petites balles flottant devant elle, Chihiro envoya la première directement sur maître Kestrel puis la deuxième, et la troisième, la jeune fille fit un tour sur elle-même et projeta la quatrième d'un coup de pied rempli de Chi. Ces airballs étaient une partie du Chi de Chihiro car elle avait imprimé dedans une petite partie de son énergie concentrée. Elle avait essayé de viser des point du corps faibles ou sensibles et était restée en position d'attaque.
*Maintenant, reste que Maître Kestrel les évite...*
Revenir en haut Aller en bas
Otto
** Zéphyr de la diplomatie
** Zéphyr de la diplomatie
avatar

Masculin Age : 21
Messages : 223
Date d'inscription : 18/05/2011

RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel Mer 28 Sep 2011 - 17:19

Archivage Dans la Bibliothèque Kou Rander.

__________________________________________________________

Otto. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RPG


MessageSujet: Re: Apprentissage de Chihiro par Kestrel

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: