Partagez|

Mission 14

Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Mission 14 Mer 26 Aoû 2009 - 16:55


Mission 14 :
Un rapport indique que 5 dangereux militants (peut-être plus) pour la paix manifeste de plus en plus dans les petits villages isolés sans surveillance militaire.Votre mission est de retrouver ses hommes et femmes et de nous en débarrasser définitivement, les troupes ne doivent pas entendre parler de ce qui se passe c'est pour cela que vous penserez à remettre la récompense de 1000 Sozins à notre informateur Zharon.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les vacances étaient finies et je pouvais enfin partir en mission ! je ne supportais plus de rester là a glandouiller dans toute la ville a la recherche d'une quelconque occupation... je pouvais enfin passer mon temps a faire quelque chose ! un vrai sentiment de liberté m'imprégniait. Le seigneur Magma me faisait confience, je ne devais pas le déssevoir. Le ciel était ensoleilé et il n'y avait pas le moindre nuage a l'orizon, que demander de plus par une si belle journée ? Avant toute chose, il me fallait une monture, et de préférence un lézard ! J'adorais ces montures, je ne savais pas exactement pourquoi mais leur tête me plaisait et après tout ils étaient rapide ! Pour se faire je n'avait d'autre chois que d'aller a la caserne.

Je marchait le long de la route de pierre menant a la caserne. Le soleil me tapait dans les yeux et je n'avais d'autre chois que de mettre ma main au dessus de mes yeux pour voir quelque chose. Apeine ai je eu mi ma main que je culbuta un homme asser petit, il devait faire au moins deux tête en moins que moi, il était chauve et avait des tatouages sur le crane en forme de demi cercle. Ca devait être un nomade de la nation de l'air, venu pour voir le seigneur Magma. A cause du choc, le petit homme s'écrasa au sol dans un bruit sourd. Pour un homme pourvant utiliser le vent il aurait quand même pu se rattraper . Avec ma main gauche je cacha le soleil qui me tapait dans les yeux et avec l'autre j'aida le petit homme a se relever.

-Vido: Vous allez bien ?

-Nomade: Oui...

-Vido: Je suis vraiment désolé j'avais le soleil en plein visage et ...

-Nomade: mouais...je vous excuse mais tachez a se que cela ne se reproduise plus a l'avenir...

Decidément si j'avais su il serrait resté a terre et je l'aurais piétiné ! mais je ne pouvais pas ... si jamais Magma l'apprenait j'aurai sans doute été réprimandé ... voir pire ! Je devais donc m'en résoudre a ne rien dire et faire et a continuer mon chemin, se que je fis. Quelques minutes après je fini par me retrouver dans l'écurie de la caserne ou se trouvais mon lézard. La bette m'eut reconnu tout de suite, et gigotait dans tout les sens ne demandant qu'a enfin partir en balade ! Et oui le cerveau de ces créature n'est pas très évolué, mais bon ma monture était contente ainsi alors que demander de plus ? j'allais prendre ma selle qui se trouvait sur l'établi, mais lorsque j'y fus je ne vis pas ma selle. Quelqu'un avait surement du la prendre ou alors on l'avait déplacé. J'eus passer au moins une heure a fouiller toutes les selles pour moi retrouver la mienne, j'eu quand même fini par la trouver... elle était bien reculée contre un mur et en dessous de la table, écrasée par une autre selle...

-Vido: je ne sais pas c'est qui le plaisantin qui a fait ca, mais il ne sait pas se qu'il risque !

Pour me vanger, j'eu pris la selle du cornichon qui avait mi la sienne et sorti de l'écurie avec. Je me diriegais vers la rivière se trouvant a quelques mètres de là, lorsqu'un homme m'appela.

-Soldat: Hey ! Vous allez où comme ca avec ma selle ?

-Vido: c'est la votre ?

-Soldat: si je vous le dis ca me parrait évident.

-Vido: Bon ! Puis que vous le confirmez !

Je lanca la selle vers lui, qu'il rattrapa au vol avant qu'elle ne touche sol avec peine, j'en profita donc pour m'approcher de lui, je chargea ma main d'une grosse boule enflammée et lui envoya en pleine tête, n'ayant pas pu se défendre le soldat se la ramassa en pleine tête. il vola sur plusieur mettre entrainant tout un nuage de poussière avec lui. La selle elle jonchait le sol marquant ainsi l'endoit où il avait été frappé. Et pour finir je m'abaissa et pris la selle, puis la balanca dans la rivière. Son propiétaire était toujours au sol les mains sur la figure, hurlant de douleur. Ses bruit insuportable m'énervait, je l'attrapa a l'arrière de son col et le traina jusqu'au bord de la rivière. Une fois arriver je lui mi la tête dans l'eau pour que la brulure stop. Lorsque j'eu ressorti sa tête il n'avait que de légère brulure, rien d'exeptionnel ... c'est a se demander comment certaines personnes peuvent être soldat dans une armée... Bref ! Il était plus que temps de partir surtout que je devais encore chercher 1000sozins au poste des financements des missions de l'armée, et aller voir cette informateur qui séjournait dans une maison rural sur une coline non loin de la capitale. Je me retourna et laissant le soldat a son triste sort, je partis en direction de l'écurie, j'allais enfin pouvoir équiper ma monture pour partir.

Au bout des quelques minuttes qu'il m'eut fallu pour équipper ma monture j'étais enfin prêt. Je m'installa confortablement dessus et me mi en route vers le poste de financement des missions. j'enprinta la route de pierre qui passait juste devant le magnifique palais du seigneur. je fis rallentir ma monture pour contempler se trésor d'architecture. Lorsque le petit homme de tout a l'heure se cogna dans ma monture, apparament il avait été éblouit par le soleil, m'a foie il était encore les fesses au sol, la tête toute rouge d'énervement. Je n'allais pas rater cette ocasion de me vanger !

-Vido: vous devriez faire attention où vous mettez les pieds. Mais tachez a se que celà ne se reproduise plus !

Avant que le petit homme eut dit le moindre mot j'étais déjà en route, le laisser là planter en plein millieu de tout les fesses au sol et ma remarque faite me suffisait largement, ca ne vallait pas la peine de declancher un conflit contre une nation juste a cause d'une bousculade. je me remis alors en route, et espérons le cette fois sans intéruption passagère...
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/
Vido
**
**
avatar

Masculin Age : 25
Messages : 287
Date d'inscription : 11/04/2009

RPG


MessageSujet: Re: Mission 14 Jeu 24 Sep 2009 - 19:51

Ahhhh quel beau temps me dis je. Si seulement toute les journées pouvait être ainsi ... En un rien de temps je me retrouvais devant le poste de financement des missions, il n'y avait pas grand monde aujourd'hui, seulement cinq personne... j'arrêtais ma monture prêt du poste et je descendit en faisant attention de ne pas tombé a cause de mon lézard sur excité. Je rentra dans la file d'attente.

Quelques minutes après avoir attendu, c'étais a mon tour. Je m'approcha tu comptoir jusqu'à se que je vis l'homme qui allait fermer.

-Vido: Oh oh oh ! stop !

-Homme du comptoir: hein quoi ?

-Vido: Et bien c'est mon tour voyez vous...

-Homme du comptoir: désolé c'est fermer pour aujourd'hui, c'est noté sur l'horaire juste a coté.

Je regardais l'horaire inscrit en petit sur un parchemin a moitié décoloré. On ne voyait presque rien... Puis je me retourna vers le comptoir et je vis le volet fermé... je frappa au volet pour que l'homme l'ouvre, mais j'entendis que le faible son de sa voix.

-Homme du comptoir: j'ai dis c'est fermé !

-Vido: Je vous conseil d'ouvrir ca tout de suite et de me servir !

-Homme du comptoir: Fermé c'est fermé monsieur il n'y a pas a discuter !

-Vido: Très bien vous l'aurez voulu...

Je chargea une belle quantité de chi dans ma main et frappa sur le volet, qui explosa en petit morceau lors de l'impacte, puis je sauta a l'intérieur.

-Homme du comptoir: mais que faites vous ?! Vous êtes malade ?! Au vol...

Il n'eut pas le temps de crier au voleur que je lui mis un coup de pied en pleine tête. L'homme peut habitué a recevoir des coup tomba sur le sol évanoui.

-Vido: Bien... cherchons après le coffre...


Je chercha après le coffre où se trouvait l'argent prévu pour les missions. Je fouilla les armoires, les tiroirs, les petites caisse, mais aucun coffre ne s'y trouvais... c'est a se demander pourquoi on appel ça un poste de financement des missions... Après avoir fouillé pendant une vingtaines de minutes l'homme se réveilla doucement. Lorsque je l'eus entendu bouger, je le releva par le col de sa veste et lui empoigna le cou.

-Vido: Où se trouve l'argent destinée pour les missions ?

-Homme du comptoir: je préfèrerais mourir que de vous donner cette argent !

-Vido:... j'ai besoin d'argent pour ma mission ! Vous croyez quand même pas que je vais utiliser tout mon fric pour une mission, surtout qu'il est bien noté sur mon ordre de mission signé par le seigneur Magma que je dois venir chercher mes 1000pièces !

-Homme du comptoir: AHHHhhh ! mais si vous venez de la part de notre seigneur ca change tou !

-Vido: Mouaiss....

-Homme du comptoir: Si vous voulez bien me lacher et aller de l'autre coté du comptoir ça me ferais un grand plaisir.

-Vido: si tu me fais un coup fouareux je t'assure que tu passeras pas la nuit.

Je sortis du comptoir en sautant par dessus, le ga s'empressa de vite s'assoir sur sa chaise et d'ouvrir son livre où il tennait ses comptes.
Le livre était vieux, la couverture était fissurée et les pages jaunies. Il pris ensuite une belle plume, et la trempa dans l'encrier.

-Homme du comptoir: Votre Nom, prénom, age, grade et votre demande de mission je vous prie.


-Vido: Rielde Vido, 19ans, lieutenant. Et voici ma demande.


Je lui tendis le papier après qu'il eu fini d'écrire et qu'il déposa sa plume. L'homme lisait le papier, puis se leva lorsqu'il eu fini. Il se dirigea vers une armoire contenant deux tiroir a l'intérieur. Il tira sur quelque chose et on entendit un Chtac. Et l'homme sortis deux petits coffres. Puis il revins se rassoir a sa place, en les déposants sur le comptoir.

-Homme du comptoir: chacun des coffres comporte 500pièces. Si vous rattez votre mission vous devrez rapporter cette argent.


-Vido: pas de problèmes, je vous remercie.


Je pris les coffres, les mis des les pochettes de la selle et je remonta sur ma monture, qui était toute heureuse de me revoir...

-Vido soupira: alala dans la série je suis stupide, tu dois surement être le roi...

Je donnas deux coups de talons et hop le lézard se mit en route, me voilà donc partit vers la porte de sortie nord de la ville en direction de la maison de Zharon.
Revenir en haut Aller en bas
http://avatar-rpg-project.forumactif.com/

Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: